The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur le Bureau gaming Alpha Omega Players
89.99 € 149.99 €
Voir le deal

You have the right to remain silent... But you won't
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Christian W. Stone
Christian W. Stone
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 75
Sujet: You have the right to remain silent... But you won't   Mar 7 Déc 2021 - 11:37

Lundi 06 Décembre 2021
Dans une salle d’interrogatoire lugubre de la prison de Walla Walla.



Les choses se mettaient lentement, doucement, parfaitement, méticuleusement en place, comme Christian l’avait prévu. Il demeurait frustré toutefois, car l’entrevue avec les autres miliciens – volontaires pour réaliser cette rencontre – n’avait pas été aussi productive que ce qu’il voulait. River, le sous-officier puni, n’avait pas été bavard en informations, et en directives directes et indirectes. Elijah n’avait pas été bavard… Et Mason… Mason aurait un jour sa place sur cette chaise dans une des salles d’interrogatoires de la prison, mais il n’y verrait pas Christian, non… Il y verrait le bourreau. Le bourreau de Walla Walla, dans toute sa splendide violence, cruauté et perversité.

Mais pour l’heure, c’était Grâce Osborn qui était sous les feux des projecteurs, ou plutôt, dans le collimateur du rouquin. Oh, il en salivait d’avance. Il avait tout préparé : Grâce avait été arrêtée au matin, sur le chemin de son travail, par deux miliciens armés mais habillés en civil. Discrètement, ils la menèrent à une voiture aux vitres teintées, et l’emmenèrent jusqu’à la prison où, au sortir de la voiture, elle fut menottée, et son visage fut couvert par une petite couverture. Forcée d’être courbée par deux miliciens qui la tenaient par-dessous ses aisselles, elle fut menée jusqu’à une salle d’interrogatoire. Il n'y eut aucun témoin.

Mais alors, pourquoi autant de discrétion ? Car Christian avait un plan. Personne ne devait savoir que Grâce avait été emprisonnée. Sa disparition, si elle devait durer, allait être remarquée. Celles et ceux qui devaient être pro-New Eden viendraient à se poser des questions, et à garder l’œil sur la demeure, les environs… Et peut-être que les délations donneraient quelque chose. Cette disparition aurait aussi un effet psychologique indéniable chez les rebelles, mais lequel ? Christian avait une idée, mais il demeurait dans l’expectative et… Curieux !

Si elle devait être relâchée, elle le serait en grande pompe : raccompagnée par un cortège de miliciens jusqu’au seuil de sa demeure, remerciée à haute voix… Elle passerait pour la traîtresse auprès des rebelles et, au pire, elle serait tuée par eux s’ils en avaient le pouvoir… Au mieux, elle en viendrait à les dénoncer, ou ils en viendraient à faire une erreur à cause de la peur ambiante. La guerre contre la rébellion devait être psychologique, avant d’être physique. Mais elle avait bel et bien lieu.

Seule, dans une salle d’interrogatoire aux murs très épais, à la porte d’acier renforcée et insonorisée, à la grande vitre sans teint, elle attendait. Il n’y avait ni son, ni musique, ni ambiance, ni bruits de pas… D’après son dossier, Grâce Osborne, née en 1999 à New-York, était diagnostiquée d’un trouble de déficit de l’attention avec impulsivité et d’un trouble oppositionnel avec provocation ce qui signifiait que ne rien faire trop longtemps, dans une ambiance où rien ne se passait, devait la rendre folle, ou du moins, devait provoquer un sentiment d’angoisse qu’elle devrait combler en criant, ou en bougeant… Surtout avec les menottes attachée à la table centrale.

Christian lui, était derrière la glace sans teins, attendant… Contemplant.
Revenir en haut Aller en bas  
Grace Osborne
Grace Osborne
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
comme un rdv procto, mais pire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 375
Sujet: Re: You have the right to remain silent... But you won't   Mer 8 Déc 2021 - 21:13
Depuis combien de temps est-elle là ? Dix minutes, une heure, trois ? Difficile à dire, tant le temps paraît s’étirer, s’allonger, puis se contracter de nouveau. Ici, c’est le silence absolu, à peine rompu par sa respiration hiératique. Le silence et le vide. Des murs dénués de décoration, à part un grand miroir sans tain à sa gauche, et une porte dans son dos. Face à elle, la table à laquelle elle est menottée. Et pour le reste… rien. Rien à quoi son esprit puisse se raccrocher pour s’empêcher de penser, de papillonner, d’imaginer les pires scénarios, de s’évader. Peu importe qui a conçu cet endroit, ou l’a choisi pour elle, il savait ce qu’il faisait.

Et ça marche.

Peu à peu, son pied sain commence à battre furieusement contre le sol, son talon s’abattant dans un rythme effréné, incontrôlable. Inévitablement, son esprit divague. Elle s’interroge. Combien de temps mettra-t-on à s’apercevoir de sa disparition ? Gloria sera sûrement la première alertée, en ne la voyant pas arriver au travail. Elle préviendra sûrement Ruth, ou Victor. L’image de son fiancé – non, son époux – s’impose, et Grace grimace. Il a déjà tellement souffert par sa faute, elle ne peut même pas imaginer la panique dans laquelle il sera, ou est déjà, en réalisant qu’elle est introuvable. Il va tellement lui en vouloir…

Rejetant la tête en arrière, elle fixe le plafond, se mettant en devoir de compter les dalles qui le composent. Une, deux, trois, quatre, … douze, … quinze… dix-huit, dix-sept, dix-neuf… quoi ? Non. Une, deux… comment a-t-elle réussi à passer de dix-huit à dix-sept, au fait ? Quatre, cinq, six… Les battements de son cœur résonnent trop fort dans ses oreilles, détournent son attention. Allez, là… Une, deux, trois, quatre, cinq… six… ne te laisse pas déconcentrer, surtout, sept, huit… Vingt ! Avec un petit soupir de soulagement, Grace ferme les yeux quelques secondes, avant de les rouvrir. Allez. Maintenant, elle va compter les côtés des carrés. Mais doit-elle compter chaque dalle individuellement, ou considérer que deux côtés qui se touchent ne comptent que pour un seul…

Nerveusement, elle commence à pianoter sur la table, débattant avec elle-même, contorsionnant les chiffres, les additions, pour tomber sur un compte rond. Un nombre pair, de préférence, une dizaine, idéalement. Mais elle a beau faire, rien n’y fait, et il manque toujours quelque chose. La faute à cette petite anomalie, cet angle droit coupé en biais pour Dieu sait quelle raison. Ça fausse tous ses calculs, ça l’agace… Le staccato de ses doigts s’accentue, elle commence même à avoir mal, mais impossible de s’arrêter… Argh, grogne-t-elle à mi-voix, entre ses dents serrées, alors qu’elle se penche brusquement en avant, les bras étendus devant elle, le front contre la table. Frappant le plateau à intervalle régulier, elle peste intérieurement. Personne ne va venir la délivrer de cet enfer ?


i was born in thunderstorm
“she's got fire in her veins, smoke on her lips, and blood staining her fists.”
Revenir en haut Aller en bas  
Christian W. Stone
Christian W. Stone
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 75
Sujet: Re: You have the right to remain silent... But you won't   Jeu 9 Déc 2021 - 6:06
Pauvre Grâce. Oui, pauvre Grâce. Pauvre femme à la personnalité chancelante, aux troubles affirmés, handicapants pour la plupart, qui trouvaient habituellement quelques solutions dans une vie trépidante, accompagnée, où l’amour et la compréhension lui permettent d’encaisser et, même, parfois, d’espérer être normale. Sans doute, en tout cas.

Mais pas ici, pas aujourd’hui. Car ici, aujourd’hui, il n’y a rien que le silence. Le silence d’une salle insonorisée, dépourvue de tout mobilier autre que la table, la chaise et le miroir. Un sol bétonné, des murs bétonnés, et un faux plafond aux plaques mal dimensionnées, qui s’emboitent parfois à peine, risquant de choir à tout moment… Rien n’allait dans cette salle, même pour un individu parfaitement sain… Alors pour une femme à la personnalité fragile, cela devait être… Un véritable enfer.

Christian, lui, appréciait. Pour lui, il s’agissait d’une magnifique entrée en matière pour ce qu’il planifiait ensuite. Les choses deviendraient plus violentes, plus tordues, du moins l’espérait-il, et voir ainsi Grâce devenir folle sous ses yeux… Était digne d’un amuse-bouche satisfaisant.

Il était temps, toutefois, de faire une entrée en matière remarquée et remarquable. Sortant de la salle depuis laquelle il pouvait observer les désillusions de Grâce, Christian alla vers une des salles de pause des interrogateurs et geôliers. Là, il se fit couler un café, mit un sucre et demi, un nuage de lait, et une cuillère qu’il touilla à l’envie. Au passage, il agrippa une bouteille d’eau qu’il garderait pour la suite des opérations.

Puis, il prit le chemin de la salle d’interrogatoire qui retenait Grâce. Discrètement, il approcha, posa une main délicate sur la poignée… Et l’ouvrit d’un coup sec, tout en entrant d’un pas assuré. Le but : que le bruit soudain soit un choc pour Grâce, et qu’elle n’ait plus les idées claires pendant un temps. Là, Christian tenterait de gagner sa confiance, mais surtout, de prendre l’ascendant.

Ses yeux se firent plus ronds, tout comme sa bouche. Ses pognes en avant, il prit la position d’un homme inquiet, comme on pourrait l’être après que l’on ait effrayé sans le vouloir, une personne innocente. « Oh ! Oh ! Pardon, toutes mes excuses, je… » Il fait mine de regarder la jeune femme, de haut en bas, de droite à gauche, avant de se mettre à table face à elle. Il posa son café à sa gauche à lui, et la bouteille d’eau à sa droite, mais au coin de la table, hors de portée de Grâce. « Je… Je ne savais pas que vous étiez déjà là ! Je… Je suis affreusement désolé ! Vous ne deviez pas être là avant trente minutes. L’attente a dû être horrible ! J’espère que les miliciens ne vous ont pas trop brusqués… Comment vous sentez-vous ? »

Commençons le jeu psychologique.
Revenir en haut Aller en bas  
Grace Osborne
Grace Osborne
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
comme un rdv procto, mais pire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 375
Sujet: Re: You have the right to remain silent... But you won't   Mar 14 Déc 2021 - 15:02
Elle sursaute lorsque la porte dans son dos s’ouvre, se redressant brusquement pour dévisager l’homme qui vient d’entrer, un café dans une main, une bouteille d’eau dans l’autre. Roux, grand, une carrure de déménageur… Méfiante, elle reste silencieuse, ne répond pas à ses excuses. Au lieu de cela, elle le suit du regard alors qu’il contourne la table et vient s’asseoir face à elle. Il prend soin de placer ses boissons loin d’elle, et Grace plisse un peu plus les yeux. L’odeur du café envahit peu à peu la pièce, entêtante et agressive. Qu’est-ce qu’il veut, la torturer en lui faisant respirer les effluves de sa boisson chaude ?

Ignorant la question de l’homme – qui n’a évidemment pas pris la peine de se présenter – Grace reste un instant silencieuse. Elle ne croit pas une seule seconde à ses atermoiements, se demande quand le mauvais flic va entrer dans la pièce pour lui coller quelques claques bien senties. Où est-ce qu’on est ? Qu’est-ce que vous voulez ? Elle ne prend pas la peine de l’interroger sur son identité : quelque chose lui dit qu’il ne lui répondra pas.

Se redressant, Grace prend appui sur le dossier de sa chaise. Aussi loin que possible de lui. Elle sait qu’elle n’est pas hors d’atteinte ; il lui suffirait de se lever pour l’attraper, s’il le voulait. Mais cela lui donne au moins un faux sentiment de sécurité. Fixant l’homme, elle tire un peu sur les menottes, faisant cliqueter les chaînes qui la retiennent à la table. Quelqu’un sait que je suis ici ? Mon mari, peut-être ? Il y a une sorte d’ironie dans sa voix, quand elle crache ce mot. Mari. N’est-ce pas le rôle des époux de les protéger, elles, faibles femmes, contre la laideur du monde ? C’est ce qu’on leur répète à longueur de journée, en tout cas. Mais quand la laideur vient de l’intérieur de leurs murs, que peuvent-ils faire ?

Après un instant, Grace esquisse une grimace. Est-ce que ça va durer longtemps ? Elle ne pousse pas le vice jusqu’à préciser qu’elle a besoin d’aller aux toilettes – un mensonge, de toute façon. Mais ce n’est pas l’envie qui lui manque. Après l’attente qu’elle a endurée, sa patience déjà restreinte commence peu à peu à atteindre ses limites.


i was born in thunderstorm
“she's got fire in her veins, smoke on her lips, and blood staining her fists.”
Revenir en haut Aller en bas  
Christian W. Stone
Christian W. Stone
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 75
Sujet: Re: You have the right to remain silent... But you won't   Dim 26 Déc 2021 - 18:12
Le rouquin fut légèrement stupéfait. Stupéfait, car, devant le tableau psychologique que semblait présenter Grace, l’on aurait pu s’attendre à ce que cette attente insupportable, trop longue, ennuyeuse, vide et sourde, ait provoqué d’affreuses conséquences dans l’esprit de l’interrogée. Elle aurait dû être attristée, gémissante, hurlante, pleurante… Mais point aussi directe et encore prête à désarçonné quiconque tenterait de l’amadouer. Elle semble prête, en tout cas. Et cela, Christian ne l’avait point prévu.

Mais il demeure de marbre. L’avantage de sa psychologie étant l’absence – ou la grande diminution – de sentiments, d’émotions, de « feelings » il lui est très facile de maîtriser tout cela et de pouvoir demeurer de marbre. Ce qu’il fit ici. Et ce, même face à toutes les questions qu’assène l’accusée. Des questions, encore des questions, et encore des questions… Bien, il va falloir faire en sorte de garder la main.

Alors, Christian ramassa toutes ses affaires, les emportant sous le bras. L’eau, il l’ouvrit, prit une gorgée, et la plaça au coin de la pièce, très loin de Grace, le bouchon toujours ouvert. Et il repassa devant Grace, lui offrant un sourire… Avant d’ouvrir la porte et de disparaître à nouveau.

Il retourna ensuite dans la salle d’observation, derrière la glace sans teins. D’un geste sur l’interrupteur, il éteignit la lumière. D’un second geste, il appuya sur un autre interrupteur, qui alluma une violente lumière bleutée. Toute la salle d’interrogatoire fut plongée dans une lumière à Ultra-Violets, très désagréable pour les yeux, obligeant parfois à se cacher, parfois à détourner le regard… Mais la bouteille demeurait bien en vue.

« Un être humain peut tenir 36h à 48h sans eau. Voyons combien de temps elle tient. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 23091
Sujet: Re: You have the right to remain silent... But you won't   Lun 3 Jan 2022 - 22:25
You have the right to remain silent... but you won't

Vingt-quatre longues heures se sont déroulées. Dans ce silence pesant, menant à te faire entendre par moments les battements de ton propre coeur. Quelle heure est-il? Tu n'en as pas la moindre idée. La seule chose que tu sais c'est que cette constante lumière aveuglante, remplaçant la lumière UV précédemment utilisée, t'a extrêmement abimé la rétine. D'autant plus que la soif se fait de plus en plus insupportable. Avec cette bouteille d'eau posée devant toi, juste assez loin pour que tu ne puisses pas l'atteindre, la frustration est grande. Très grande.

Soudain, le silence est brisé par le bruit de la porte qui s'ouvre. Des bruits de pas se font entendre, puis une chaise est tirée en arrière et un homme se présente à toi. Il ne s'agit pas de celui qui était là plus tôt. S'installant face à toi dans le silence, il t'observe quelques longues secondes avant d'enfin prendre la parole. J'imagine que vous devez avoir soif. Tenez. Il te tend la bouteille, te laisse la saisir et épancher ta soif.

Informations et règlement

• Cet interrogatoire suivra un principe de jauge comprise entre 0 et 60. Les différentes actions réalisées d'un côté ou de l'autre auront des conséquences sur celle-ci.
Jauge actuelle:
 

• A chaque post, il faudra tirer un dé 10 dont le résultat devra être ajouté à la jauge pour la faire augmenter. Il est possible que les interventions MJ amènent à une augmentation supplémentaire qui sera indiquée. De même, en cas de raison permettant de faire baisser la jauge, cela sera indiqué lors des interventions MJ.
Revenir en haut Aller en bas  
Grace Osborne
Grace Osborne
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
comme un rdv procto, mais pire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 375
Sujet: Re: You have the right to remain silent... But you won't   Mar 4 Jan 2022 - 16:14
Le type reste silencieux face à ses questions, son visage figé en une expression inerte, froide. Aucune émotion ne paraît traverser ses yeux, et ce regard presque mort la fait frissonner. Réduite au silence par ce regard, Grace se contente de le suivre des yeux lorsqu’il récupère les dossiers qu’il avait apporté. C’est un homme totalement différent de celui qui est entré quelques instants plus tôt, et la transformation la déstabilise. Méfiante, elle le fixe alors qu’il attrape la bouteille et avale une gorgée, avant d’aller la reposer hors de sa portée et de rejoindre la porte. Toujours aucun mot, aucune parole. Le sourire qu’il lui adresse fait naître une bouffée de rage en elle, et elle ravale les insultes qui éclosent sur ses lèvres. Connard. Il quitte la pièce avant qu’elle puisse ouvrir la bouche, la laissant seule à nouveau.

Rapidement après son départ, la lumière s’éteint, la plongeant dans le noir total. Lâchant un glapissement de surprise, Grace relève la tête vers le plafond, comme si cela allait rallumer l’ampoule. La lumière qui jaillit pour toute réponse est agressive, l’obligeant à lever une main pour protéger ses yeux. Mais son geste est stoppé en plein élan par la chaîne, trop courte, qui la menotte à la table. Putain, grogne-t-elle à mi-voix. Sloan avait raison. Elle aurait dû faire plus attention…
***

Une nouvelle fois, elle peine à mesurer le temps qui passe. Grace a essayé de dormir, mais sans grand succès. C’est à peine si elle a pu profiter de courtes siestes, vite interrompues par un sentiment d’alerte, et un battement implacable, régulier. Il lui a fallu un moment pour comprendre qu’il s’agissait de son cœur qui, perdu dans ce silence assourdissant, devenait parfaitement audible. Pour l’une des rares fois de son existence, Grace expérimente le calme plat. L’absence de distraction visuelle empêche son esprit de vagabonder, de se distraire, de se perdre. Elle a donc tout le temps du monde pour penser, réfléchir. Imaginer les réactions de ses proches. De Ruth, de Victor, de Sloan. Ont-ils cherché à obtenir des informations ? En ont-ils seulement obtenues ?

Soudain, la porte s’ouvre, et elle sursaute. Méfiante, Grace suit du regard l’homme qui entre. Il est différent, plus âgé. Les traits de son visage forment des creux et des bosses, de petites vallées miniatures dans lesquelles se dissimulent le poids des ans, de l’expérience. Il lui fait penser au proviseur de son ancien lycée, celui qui… Stop. Statique, Grace supporte son regard alors qu’il la détaille. Lorsqu’il prend la parole, elle sursaute. Après tout ce silence, sa voix est une agression. Passant la langue sur ses lèvres parcheminées, elle s’efforce de répondre. M-merci… Sa propre voix n’est qu’un croassement, pleine de fêlures. Après un instant, s’attendant presque à ce qu’il lui retire la bouteille in extremis, elle tend une main et s’en empare, pour boire à longs traits.

L’eau tombe comme une pierre dans son estomac vide, lui faisant aussitôt mal. Mais elle continue de boire, au cas où. Qui sait quand elle aura à nouveau accès à de l’eau ? Lorsque la bouteille est aux trois quarts vide, elle la repose, mais ne la lâche pas. Au cas où… Vous êtes le bon, ou le mauvais flic, vous ? La question est posée sans bravade, d’un ton plat. Elle doit faire attention…

Spoiler:
 


i was born in thunderstorm
“she's got fire in her veins, smoke on her lips, and blood staining her fists.”
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: You have the right to remain silent... But you won't   
Revenir en haut Aller en bas  
- You have the right to remain silent... But you won't -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: