The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Fauteuil gaming CGM à 99€ (Appui-tête et oreiller lombaires – ...
99.99 €
Voir le deal

Longest night
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5946
Sujet: Re: Longest night   Mar 30 Nov 2021 - 14:39
Je lui rends un sourire amusé, la fixant quelques secondes. « Ca, ça peut s’arranger facilement. Tu crois qu’Hailey s’entraine avec qui depuis toutes ces années ? » Mais j’avoue que le reste me touche et pas qu’un peu. Que ce coup de cœur que j’ai eu pour eux soit réciproque. « Je les aime déjà énormément tu sais. Et si je peux les aider à aller mieux… » Alors oui, j’aurais tout gagné dans cette histoire. Je hoche la tête au reste. Agréable et effrayant. C’est exactement ça.

Et je l’écoute, laissant filer un silence, avant de souffler, à mi-voix. « J’aimerais bien que tu me racontes un jour. Comment ils se sont retrouvés sur ta route. » Elle évoque alors l’homme qu’elle a aimé et, quand elle parle du stade, j’essaie de me souvenir si j’ai pu croiser sa route. Sans succès. « Pleurer ne le fera pas revenir. Ce n’est pas pour autant que tu n’as pas le droit de le faire. Quelqu’un m’a dit une fois que ce n’était pas un signe de faiblesse d’accepter de pleurer. C’était plutôt un bon conseil. » Ca permet parfois de lâcher prise et de laisser aller les choses. Et je me contente d’un sourire quand elle me remercie. C’est le minimum que je puisse faire, surtout vu la situation.

Mon sourire se fait plus franc à la voir avec la bague. « Elle te plait vraiment on dirait. C’est… bien. » Surtout en la voyant rire comme ça. A défaut de lui proposer un vrai mariage, une vraie vie de couple, au moins, elle ne se sent pas si mal ici. « Elle te va bien en tout cas. » Et j’ai un rire qui fait écho au sien. Même si j’ai une vague grimace en réponse. « Jeee suppose que ça doit fonctionner comme ça oui. Il faudra quand même expliquer à Keneka qu’elle n’aura pas le droit de lui arracher des mains. Sinon… tu n’auras qu’à la garder aussi longtemps que tu veux. Ca marche aussi. » Je crois que niveau habitudes, traditions et j’en passe, on part un peu dans tous les sens. Alors, un peu plus ou un peu moins.

Au reste, forcément, j’ai un nouveau rire. « Arrête, je suis sûr qu’il le ferait en plus. Et que si on ne le suit pas, il nous fera un malaise. » Si l’idée de perturber mon meilleur ami a quelque chose de drôle, je retrouve tout de même rapidement mon sérieux. « Toujours être honnête oui. Et même quand ça ne va pas. Surtout quand ça ne va pas. Pour les enfants, tu les élèves depuis des années. J’imagine que ça va plutôt être à moi de m’adapter. Mais il va surtout falloir qu’on leur apprenne à survivre ici sans qu’ils n’aient de problèmes… mais sans pour autant oublier qui ils sont vraiment. » Quand elle continue, j’ai un sourire amusé. « Disons que si tu veux mettre des épices, il faudra m’habituer progressivement. Mais ce sera toujours mieux que ce que je cuisinais quand j’étais tout seul. » Ca n’a duré que quelques mois en réalité, mais ce n’était pas glorieux. « Steve ne manquera pas de te parler de l’épisode des haricots qui ont pris feu, j’en suis sûr. » J’ai un temps de réflexion quand elle me demande si j’ai des sujets que je veux évoquer. En plus de ceux qu’on commence déjà à aborder. « Il faudra qu’on revoit la … disposition de la maison. Pour qu’ils aient vraiment le sentiment qu’ils sont chez eux. » Je relève la tête et j’ai un sourire. « Ca marche pour toi aussi. Il va falloir que tu décides pour ta chambre. Tu as une préférence ? » Lui redonner celle de Felicity serait un peu bizarre. Mais l’avantage de tout revoir, c’est que je peux vraiment passer à autre chose. Et pas me laisser de nouveau envahir par des fantômes.

Je lève un sourcil à sa remarque et j’ai un rire silencieux. « J’ai du mal à me détendre mais ça, ce n’est pas nouveau… rien à voir avec ce qu’on peut vivre ici. N’oublie pas que je suis du genre coincé comme garçon. »   J’ai un temps, avant de reprendre, fixant nos mains. « Pourquoi ? Parce que… qu’elle va se marier dans quelques semaines. Et que, même si ce n’était pas le cas, ce n’est pas… réciproque. » Un nouveau haussement d’épaules. « Pour autant, tu … enfin j’ai réfléchi avant de te proposer ça. Tu n’es pas juste une option parce que je ne peux pas avoir quelqu’un d’autre. Je pense vraiment qu’on peut construire un beau foyer pour ces enfants, même s’il n’y a rien de romantique entre nous. » J’ai quand même une hésitation quand elle évoque ses relations et je tousse un rire. « Ce serait bien oui. » D’apprendre et de savoir ce que je fais, surtout dans ce domaine. Je fixe mes mains quand elle les relâche, un peu surpris. « Ah oui c’est… inattendu. Merci. »


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Anjali Agarwal
Anjali Agarwal
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 257
Sujet: Re: Longest night   Mar 30 Nov 2021 - 16:41

Elle ne le dit pas, mais prends note de l'information. Si ça peut s'arranger, Mason sera invité à danser plus tôt que prévu oui. Mais déjà son esprit s'accapare de nouveau à l'évocation des enfants, et de cette volonté qu'il à de vouloir les aider. Tu les aideras. J'en suis persuadée. qu'elle promet avec un sourire, reprenant à son égard. Tu sais que Keneka te dessine sur tous ses portraits de famille maintenant ? C'était tout de même beaucoup plus mignon que d'évoquer les guillotines offertes par Charlie à Min-Oh. Et sincère, par ailleurs. Leurs histoires ne sont pas ... commence t-elle en hésitant sur le mot à présenter. Je prendrai le temps de tout te dire. Mais ça ne sera pas évident à entendre. prévient-elle tout de même, laissant son regard glisser vers le ciel en se sentant un peu plus apaisée devant la vue. Non, bien sûr que ce n'est pas une faiblesse. Souffle t-elle avec douceur à sa remarque, une esquisse de sourire au coin des lèvres. C'est juste... Je devais gérer huit enfants, qui avaient chacun leur propre deuil à faire. Et quelque part, elle s'était oubliée, peut-être. Mais au moins aujourd'hui, ils allaient tous bien. Souriant avec timidité au compliment qu'il lui offre, non sans rire à l'idée d'une guerre interne entre frères et soeurs pour une histoire de bague. Non, c'est un prêt. Je respecterai ta demande ! qu'elle assure avant d'imaginer Min-Oh s'affaire avec des clauses ubuesques telles que le nombre de minutes équitable pour les douches. Quelque part, ça serait hilarant. Mais déjà, le sérieux revient dans la conversation.

Non, je tiens à ce que tu ai ton mot à dire pour les enfants. Tu connais cette ville mieux que moi, la manière qu'elle à de tourner, de juger ce qui est bon ou pas.. Et même si je ne suis pas d'accord avec cette politique, je veux qu'ils puissent grandir sereinement. Donc... Si tu as des conseils, je m'y plierai volontiers. Et puis un peu d'autorité de sa part les aiderait aussi à mettre le cadre en place. Mason serait au même titre qu'elle, figure d'autorité ? Si on pouvait appeler ça comme tel... Se laissant tomber sur un coude pour profiter de la vue, riant à sa remarque. Je ne ferai que des trucs mangeables, promis. Mais tu n'as pas vraiment mis le feu à des haricots, pas vrai ? Parce que si c'est le cas je devrais t'interdire le chemin de la cuisine. qu'elle fait remarquer avec une grimace de circonstances, avant de sourire d'avantage à cette idée de plan des chambres.

C'est une excellente idée ! Ca leur plairait je pense, d'avoir un véritable endroit à eux. Et elle ? Oh, je ... la gêne lui prend les joues, alors qu'elle regarde ailleurs. Ne te démène pas pour moi. On trouvera bien, quand on aura installé les enfants. Le canapé restait toujours une option. Il n'y à pas ... De risques, qu'un jour on vienne vérifier qu'on dort bien dans le même lit ? L'ombre d'Alec n'était jamais très loin après tout. Lui offrant un sourire d'excuse avant de reprendre. La garde à vue me rend un peu parano parfois. Désolée. Pas la peine de s'éterniser la dessus de toute manière.

Un rire s'échappant de ses lèvres quand il se décrit comme coincé, secouant doucement la tête. Ce n'est pas le terme que j'aurai utilisé. Fronce les sourcils à cette idée. Je dirai ... Que tu prends le temps de avant te lâcher. C'est pas pareil. Avant de lui sourire brièvement, et qu'il n'explique plus dans le détail cette femme qu'il aime, et qu'il n'épouse pas.

Je suis désolée. réponds la brune avec sincérité à cette histoire d'amour à sens unique. Secouant doucement la tête quand il assure qu'elle n'est pas l'option du désespoir, l'air de dire qu'il n'a pas à se justifier sur cette proposition. Je ne le prends pas mal. Je suis juste désolée pour toi. Et si ce n'est pas réciproque, elle ne sait pas ce qu'elle rate. qu'elle lance dans l'espoir de le faire sourire un peu, hochant la tête pour ce foyer à construire.

Je proteste, ma soirée de fiançailles est très romantique ! Qu'elle rajoute avec un rire, comprenant néanmoins son point de vue. On va s'en sortir alors ? et savoir qu'il en est persuadée la soulage, avant de libérer ses mains et de voir son regard surpris. Se mordant un court instant la lèvre avant de baisser le ton de sa voix, reprenant.

Je n'étais pas qu'esthéticienne avant. Je tenais un salon de massage. Mais comme ça à d'office une connotation négative, Neela m'a conseillé de me taire. Du coup, si un jour tu as besoin ... Sache que tu as une masseuse à disposition.

Et à dire vrai, elle avait déjà dans l'idée de lui préparer une véritable après midi de détente pour terminer le travail qu'elle avait démarré sur la paume de ses mains. Quand à leurs ratés respectifs ...

Allez. C'est quoi ton pire raté en couple ? Je commence. Il ne lui faut pas longtemps pour réfléchir. J'ai fréquenté un type une fois. Il ne venait me voir que pour ... Tu vois. En fait, il essayait même de sortir avec Neela dans mon dos. Tu aurais vu sa tête quand elle lui à donné rendez vous au café du coin, et que j'étais là aussi. Il est passé par toutes les couleurs.





Don't worry. We'll find each other again.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5946
Sujet: Re: Longest night   Mer 1 Déc 2021 - 17:31
Je lui rends un sourire plus hésitant et je finis par hocher la tête. « Je ferais de mon mieux en tout cas. » A l’évocation de Keneka, j’ai un temps d’arrêt avant de tousser un rire. « Tu vas me dire que le bonhomme bâton avec les traits oranges, c’est moi ? » Si je garde un instant le silence quand elle continue, je finis par souffler, à mi-voix. « Je dirais bien que j’imagine, mais je crois que je suis loin du compte. Mais je pense que c’est important. Si je veux les aider autant que possible. » Et puis, je commence aussi à les voir comme mes enfants oui, sans vraiment en être conscient. « J’ai eu du mal à l’accepter ça. Que je pouvais craquer sans que ce soit une faiblesse. Et… tu peux faire ton deuil maintenant. Tu n’es plus obligée de tout porter toute seule Anja. » Je peux au moins lui offrir ça.

Je me fends quand même d’un nouveau rire quand on parle de la bague, avant de souffler, faussement sérieux. « On aura qu’à rajouter une clause dans le contrat. » Je me fais vraiment sérieux par contre, quand elle continue, fronçant légèrement les sourcils, pensif. « … on aura qu’à en discuter entre nous. Quand ça se présentera. Histoire de faire front commun face à la bande. On parlera des règles à suivre pour qu’il soient tranquilles ici, qu’ils ne courent aucun danger. Et pour toi… déjà le fait que tu ne sois plus célibataire va beaucoup t’aider. Théoriquement, plus personne ne peut te toucher. » Je me pince l’arête du nez à cette idée avant de grimacer au reste. « … c’était un accident malencontreux. Et ce n’est arrivé qu’une seule fois. Mais on va dire que moins je cuisine, mieux je me porte. » Un sourire de circonstances alors que je vois que l’idée des chambres pour les enfants lui plait.

« Je me dis qu’ils n’auront qu’à proposer ce dont ils ont envie. On avisera de ce qui est réalisable ou pas. Je… je me disais qu’on pouvait transformer la cave en salle de jeu. Qu’ils aient leur coin à eux. » Et je lève un sourcil au reste. Avant de tousser un rire. « J’envisageais de te laisser un coin sur le tapis devant la cheminée, mais j’ai comme un doute sur le fait que Neela ne finisse pas par me tuer dès qu’elle l’apprendra. » Je lui assène une pichenette sur l’épaule avant de reprendre. « On ne verra pas après. Tu… » Et forcément, j’ai un temps d’arrêt à sa question. « On pourrait dire qu’on fait chambre à part, ça arrive dans bien des couples. » Mais clairement, certains ne vont pas s’en contenter. Sans compter ce que les enfants pourraient laisser échapper sans le vouloir. Il y des oreilles indiscrètes partout. « Je peux aussi installer un canapé dans ma chambre. Ca évitera les questions gênantes. Ou que tu t’inquiètes. Et elle assez grande pour ça. » Pas comme si on faisait des vraies de sommeil elle comme moi. « Tu en dis quoi ? »

Un nouveau rire alors qu’elle continue de me masser les mains. « Non, ne cherche pas, je suis coincé. J’ai été élevé comme ça. Tu ne me verras pas jurer, je vais bafouiller dès qu’un sujet devient un peu trop… limite. Je suis capable de réciter des versets entiers de la Bible juste pour le plaisir et je ne mange jamais de viande le vendredi. » J’ai un temps, relevant mon visage vers elle. « Là tu peux encore changer d’avis. Mais tu ne pourras pas garder la bague… » Un sourire malicieux avant de soupirer. « Ne le sois pas. Désolée. Je… » Et j’ai un bref haussement d’épaules. « C’est plutôt agréable en fait. De savoir qu’on peut encore être amoureux. Que ce soit partagé ou non. Ca met un peu de lumière dans toute cette obscurité. Et elle n’est pas au courant. Ce qui n’est pas une mauvaise chose en soit. » Ca serait beaucoup trop gênant.

Je la fixe quelques instants en silence. « Vraiment ? Tant mieux alors. Et… je pense que oui. Qu’on peut s’en sortir. » Elle n’est plus seule à devoir porter la responsabilité des enfants. Je peux être vraiment utile à quelqu’un. C’est un bon compromis. Quand elle se confie sur le reste, je souffle un « oooh, je vois. » Avant de reprendre, avec une grimace. « En effet, il vaut mieux le garder pour toi. Je sais, c’est ridicule mais… ça fait partie des règles à prendre en compte. Mais je prends note, les massages que j’avais eu après les coups de fouet m’avaient pas mal aidé. »

Je finis par m’allonger à même le sol, mon bras replié derrière la tête. Avant d’être secoué par un rire quand elle me demande mon pire raté. « Je crois que je n’ai pas été vraiment clair. J’ai… je n’ai… enfin, il n’y a eu que Felicity. Et une autre personne. Une fois. » Là, voilà, pas besoin d’en dire plus non plus. Je me frotte le visage de ma main libre avant de soupirer longuement. Heureusement qu’elle a raconté son anecdote, je peux au moins me raccrocher à ça. « Et… vous avez fait quoi ? »


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Anjali Agarwal
Anjali Agarwal
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 257
Sujet: Re: Longest night   Mer 1 Déc 2021 - 21:43

Quoi, tu sous entends que Keneka n'a pas la fibre artistique ? s'amuse t-elle à sa question, hochant la tête à sa remarque. Leur histoire ne serait pas facile à entendre, mais aiderait grandement à mieux les appréhender, mieux les gérer dans ce nouveau quotidien qui s'offrait à eux. Merci pour ça. murmure la brune au fait de ne plus être seule pour porter un deuil, venant poser un instant sa main contre la sienne avec douceur; Et cette histoire de clause lui arrache un rire à nouveau, secouant doucement la tête.

Tu veux vraiment que Min-Oh nous fasse un contrat de mariage de la taille d'une bible. Et au final, qu'importait ? Pourquoi pas, si cela leur permettait d'en rire. Mais son sourire disparaît rapidement quand il évoque la possibilité que plus personne ne puisse lever la main sur elle. Silencieuse, reprenant à demi-mot. Peut-être que tu as raison. Ou peut-être pas... S'interdisant de repenser au sourire malsain d'Alec, refusant qu'il ne lui gâche cette soirée. Leur soirée. Souriant sans grande conviction à sa cuisine catastrophique, avant de réussir à retrouver sa bonne humeur à cette histoire de chambre. Nul doute que les enfants s'en donneraient à coeur joie.  Hé ! cette histoire de tapis suivi d'une pichenette lui fait retrouver un rire sincère, l'image d'Alec enfin loin d'eux deux, sous les étoiles. Le tapis c'est peut-être un peu sommaire. Mais le canapé.. Ca me paraît bien. Je le prends. annonce t-elle avant qu'il ne se propose, bien décidée à ne pas lui laisser le choix.

Tu sauve mes enfants. Je peux me contenter d'un canapé. qu'elle assure même, alors que lui certifie être coincé, et qu'elle ne peut s'empêcher de sourire d'un air attendri à ce qu'il précise sur son incapacité à jurer, de cette passion pour la bible ou encore cette absence de viande le vendredi. Secouant doucement la tête à sa remarque, reprenant. Je trouve ça mignon. Et je ne connais rien à la Bible. s'excuse t-elle néanmoins, avant de continuer. Mais je signe pour tout ça, et je note de ne te faire aucune viande le vendredi. Tant que tu me promets de ne pas me réveiller avec des versets de ta bible.

Et si il lui assure qu'elle n'a pas a être désolée, il n'empêche. L'amour à sens unique fait toujours mal, bien qu'elle comprenne le point de vue qu'il lui donne. Ca donnait toujours la sensation d'être en vie, quelque part.
Pourtant, son sourire disparaît alors qu'il évoque des coups de fouets. Quoi ? elle l'observa alors sans comprendre, tandis que lui continue sur ses relations personnelles, et s'intrigue de la suite de son histoire. On... Lui à mis la misère, et j'ai brûlé une ou deux chemises pour lui apprendre le respect.   parvient-elle à articuler avant de revenir à cet aveu.

Mason... Qu'est-ce que c'est, que cette histoire de coup de fouet ? c'est presque instinctivement que sa main retrouve la sienne, soucieuse. Qui t'as fais ça, et ... Pourquoi ? Et puisqu'il admet lui même que des massages l'ont soulagé, elle reprend.

Je te propose quelque chose. Tu vas me montrer ça, et je vais m'en occuper immédiatement. D'accord ? Il n'y avait définitivement pas qu'Alec, qui était monstrueux ici. Mais peut-être est-ce trop abrupte, comme proposition ? Elle hésite un peu, avant de reprendre avec douceur concernant ses récents aveux.

Et tu sais, ce n'est pas honteux de n'avoir eu que deux relations. Si je n'avais pas quitté Bombay, je n'aurai probablement connu que mon époux forcé jusqu'à la fin de mes jours. fait-elle remarquer avec douceur avant de lui tendre la main pour l'inviter à se relever. Respectant sa décision s'il refusait de lui montrer ces cicatrices pour ce soir. Tu veux bien que je m'occupe de ça ?




Don't worry. We'll find each other again.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5946
Sujet: Re: Longest night   Jeu 2 Déc 2021 - 23:13
J’ai une grimace à sa question. « Disons que ce n’est pas exactement son plus grand talent. » Et j’ai un bref froncement de sourcils quand elle continue. « On va faire un deal. Tu vas arrêter de me remercier pour tout et n’importe quoi. Surtout quand c’est normal. D’accord ? » Je lui rends un sourire, imaginant un instant Min-Oh qui s’arrache les cheveux devant le contrat. « Je suis presque sûr qu’il adorerait ça en vrai. »

Je remarque son silence mais, comme il ne dure pas, je ne m’y attarde pas, laissant filer un rire à sa réaction. « On dirait que tu n’as pas compris. Le canapé est pour moi. C’est non négociable. » Je lève un index vers elle avant même qu’elle cherche à protester. Au reste, j’ai un haussement de sourcils dubitatif. « Mignon ? Vraiment ? Mais… d’accord. Et… je pourrais te montrer quelques passages de la Bible. Si tu veux bien. Mon père était pasteur, c’est… important. Pour moi. » J’aimerais bien aussi transmettre ça aux enfants, mais chaque chose en son temps. J’ai quand même un rire au reste. « Ca devrait aller pour ça. J’ai arrêté de les réciter depuis longtemps. »

Si j’essaie de la rassurer sur ma propre situation et que mon esprit s’égare un instant alors que je pense à Mei-Lin, que je me demande ce qu’elle est en train de faire là, tout de suite, je préfère ranger ça dans un coin de mon esprit. Là où ça ne risque de blesser personne. Elle commence tout juste à m’accepter de nouveau dans sa vie, à ne plus me voir comme un ennemi, je n’ai pas envie qu’elle claque de nouveau la porte à cause de sentiments… malvenus à ses yeux. Alors, garder ça pour moi, c’est plutôt pas mal. « Tu as vraiment brûlé ses chemises ? » J’ai un nouveau rire avant de grimacer au reste. « Ah. Je… je pensais que tu étais au courant. »

Un bref soupir, alors que je souffle, non sans hausser une épaule. « Une enquête qui ne s’est pas terminée comme le voulaient les autorités. J’ai été fouetté en public et dégradé. C’était au printemps. Je pense que ça c’est bien remis, même si je t’avoue que j’évite de trop m’attarder dessus. Et comme les vieilles personnes, j’ai le dos qui tire quand il va pleuvoir. » J’ai parlé d’un ton léger, comme si ça n’était pas important. Et pourtant, ce moment a changé ma vie, de bien des façons.

J’ai une hésitation quand elle me propose de s’occuper de mon dos. Trop de mauvais souvenirs qui remontent d’un coup mais ça, elle ne peut pas le savoir. Mais d’un autre côté, ça va être difficile d’esquiver ça, surtout en vivant au quotidien avec elle. Et en partageant la même chambre. « Je… » Un nouveau froncement de sourcils. Je chasse ça et je me focalise sur le reste. « Je sais que c’est surtout inhabituel pour quelqu’un de mon âge. » J’ai un soupir en la regardant, avant d’esquisser un sourire un peu triste. « Et tu te retrouves de nouveau dans un mariage arrangé. » Je suis désolé pour elle. Et c’est peut-être pour ça que je tends la main pour attraper la sienne. A défaut d’un véritable couple, je peux au moins lui offrir mon amitié et ma confiance. Et je suppose qu’on peut démarrer par ça.


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Anjali Agarwal
Anjali Agarwal
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 257
Sujet: Re: Longest night   Ven 3 Déc 2021 - 0:00

Arrêter de le remercier pour tout et n'importe quoi, donc. Noté. qu'elle lance en sachant pertinemment qu'il serait amené à lui faire la remarque un jour. Mais pour l'heure, elle s'amuse en silence de savoir Min-Oh concentré sur un contrat de mariage qu'elle imagine ... Très complet. Peut-être même trop. On pourra toujours lui proposer ! Mais est-ce qu'on est prêt pour ça ? C'était moins sûr. Nettement moins.

Et elle essaie bien de s'offusquer, quand il annonce que le canapé est pour lui et qu'il n'y à rien de négociable. Hé, j'ai dormi des années durant sur un vieux matelas ou à même le sol. Même ton tapis au coin du feu aurait eu des airs de grand luxe ! Mais déjà il lève son index pour l'intimer au silence alors qu'elle lui offre son plus beau regard courroucé. De toute manière, elle courrait plus vite que lui, à n'en point douter. Et elle s'amuse à nouveau, de le voir perdre ses moyens quand elle assure trouver ça mignon, et qu'il propose ces passages de la Bible.

Pourquoi pas ? Tu vas devoir tout m'apprendre par contre, du signe de croix aux quantiques de Noël. prévient-elle avec un sourire, venant ramener une mèche de cheveux derrière son oreille. Pourquoi tu ne les récites plus ? Il venait pourtant de dire que c'était important pour lui, non ? Son regard l'interroge, lui laissant la possibilité de répondre ou non à ses questionnements, avant de reprendre.

Ah oui, j'ai brûlé ses chemises ! Et s'il avait été moins rapide, j'aurai aussi brûlé ses jeans. qu'elle rit à l'évocation de ce souvenir, secouant doucement la tête. Il m'avait prise pour une imbécile, et ... J'étais plutôt sanguine, à l'époque. Mais je me suis bien calmée, c'est promis !

Mais son rire est de courte durée, alors qu'elle apprend pour cette histoire de punition par le fouet. L'annonce la laisse un instant coite, persuadée qu'elle à mal compris, alors que le regard de Mason laisse penser tout l'inverse. Et son récit la glace intérieurement, la renvoyant malgré elle à cet enfer de garde à vue et ce qu'elle à pu y subir. Mason... commence t-elle soufflée par cette histoire. Je suis désolée. C'est inhumain, ils n'ont pas le droit de faire ça. Même si c'est un peu tard pour le faire remarquer, du moins.

Et son ton léger l'incite à ne pas le mettre d'avantage mal à l'aise, se contentant d'hocher la tête. Mais même son anecdote ne parvient pas à la faire sourire alors qu'il espère changer de sujet concernant ses antécédents amoureux, et s'excuser de ce mariage arrangé qu'il lui propose.

On va faire un deal toi et moi. qu'elle reprend en parfait écho à ce qu'il lui à dit un peu plus tôt. Tu vas arrêter de t'excuser pour tout et n'importe quoi. Surtout quand c'est pour me protéger, et protéger mes ... nos ? enfants. sa main rejoint la sienne alors qu'elle la presse avec douceur entre ses doigts, reprenant. Mon père se moquait que je sois heureuse ou non dans ce mariage. Il ne voyait que la dot proposée. Toi... je te connais depuis peu, et pourtant tu t'inquiète déjà de savoir si je vais bien, de comment nous arranger pour cette vie, de savoir si les enfants vont bien. Ces deux mariages sont incomparables. Crois moi. Et c'est avec douceur qu'elle vient poser un instant sa tête contre son épaule, fermant un instant les yeux. Ca peut paraître bête mais ... Je me sens en sécurité avec toi. n'osant pas réellement le regarder en l'avouant, relevant le visage après quelques secondes contre lui.

Tu veux bien me montrer alors ? qu'elle propose avec douceur, reprenant. Je ne pourrai pas faire de miracle sur les cicatrices, mais au moins t'enlever quelques tensions. Que tu te sens moins comme une personne âgée quand il va pleuvoir. qu'elle tente dans l'espoir de dédramatiser, réajustant son plaid contre ses épaules. Et permet moi de te dire, qu'après un tel aveu je prends le canapé. Ton dos aura besoin d'un meilleur soutien.

Autant dire qu'ils allaient devoir rajouter quelques clauses supplémentaires dans ce contrat de mariage imaginaire. Et elle ne doutait pas une seconde que Min-Oh se ferait une joie de s'en emparer. Ou alors, un roulement. Au moins, il ne pourrait pas lui reprocher de ne pas être ouverte à la négociation, si ?




Don't worry. We'll find each other again.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5946
Sujet: Re: Longest night   Dim 5 Déc 2021 - 14:12
Je lui rends un sourire avant de grimacer à l’évocation de Min-Oh. « Franchement ? Je pense que nous sommes tout sauf prêts à ça. Mais ça pourrait être amusant. » Ou tous nous rendre complètement dingues. En vérité, tant qu’on peut se changer un peu les idées et oublier tout ce qui nous tracasse les uns et les autres, j’avoue que je suis preneur.

Au reste, je secoue la tête. « On a au moins quelques avantages ici, ne serait-ce que le confort. Autant en profiter non ? » A défaut de certaines libertés élémentaires. Je lui rends un large sourire quand elle m’offre un regard courroucé avant de soupirer quand elle reprend. « Je pourrais vous en chanter. Et… ça te dérange si je les apprends aux petits aussi ? » J’ai un temps quand elle m’interroge et j’ai un haussement d’épaules. « Mon père était pasteur. Il est mort cet été avec les grosses chaleurs. Depuis c’est un peu plus … compliqué. C’était son truc à lui. » Mais peut-être que je devrais recommencer. Et retourner plus souvent à l’église. Autrement que par habitude en tout cas.

Je me fends d’un nouveau sourire quand elle parle de brûler les chemises de l’homme qui l’avait prise pour une idiote et j’ajoute, taquin. « Je note définitivement de ne pas te contrarier donc. » Un bref soupir à l’explication sur les coups de fouet. « Ils ont… ils pensent avoir tous les droits. Si on reste dans le rang, si on baisse la tête et qu’on évite de trop regarder ce qui se passe autour de nous, cet endroit est un paradis. Nourris, logés, en sécurité. Mais dès qu’on gratte un peu la surface… » Un silence, avant de reprendre, dans un murmure. « Cette enquête m’a obligé à … regarder de nouveau. A ne plus détourner les yeux. Alors, quelques coups de fouet, c’est un maigre prix à payer je trouve. »

Forcément, quand elle me renvoie mes propres paroles, j’ai un nouveau rire. « Noté. » Et j’ajoute, un ton plus bas. « Nos enfants oui. » Si j’ai un temps d’arrêt quand elle pose sa tête contre mon épaule, avec tout ce qu’elle vient de me raconter, je finis par passer mon bras autour d’elle quelques instants. « Tu l’es. Autant que possible. » Lui offrir la sécurité et des nuits sans avoir peur de ce qui peut lui arriver, c’est le moins que je puisse faire. J’ai un bref hochement de tête au reste. « N’oublie pas que ça va, que ce n’est pas douloureux. C’est juste… un peu moche. Je crois. J’évite de trop regarder en vrai. » J’ajoute, malicieux. « Mais c’est pratique, pour la pluie. » Avant de secouer la tête. « Même pas en rêve. Un roulement, on peut éventuellement négocier, selon les journées qu’on aura eues. » Qu’elle note que je ne suis pas totalement fermé non plus à la discussion.


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Longest night   
Revenir en haut Aller en bas  
- Longest night -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: