The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Transit umbra, sed lux permanet
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2194
Sujet: Transit umbra, sed lux permanet   Lun 22 Nov 2021 - 0:26
Début Novembre

La nuit était déjà tombée depuis de longues heures quand le chef de chantier nous relâcha enfin, en nous rappelant que nous étions attendus dès l’aurore le lendemain. Le trajet de retour, du bidonville jusqu’au District 3, commençait à me paraître plus que familier désormais. Je le faisais sans même réellement y songer, pour rentrer chez moi chaque soir.

Il avait fallu ma mise à pied pour que je me décide de nouveau à passer la porte de mon propre foyer. Ici, rien ne m’attendait. Il n’était plus qu’une coquille vide et sans âme. Mes filles logeaient chez Jena, désormais. Même Ashe ne m’accompagnait plus. J’avais été bien obligé de laisser la chienne aux bons de soins de mes collègues, car elle ne supportait pas l’isolement et ne pouvait pas venir avec moi sur le chantier. Son absence ne faisait que renforcer ce puissant sentiment de solitude qui m’étreignait depuis des semaines, des mois maintenant.

Au moins, les journées étaient bien remplies. Je pouvais m’abandonner dans un travail difficile et manuel, qui m’empêchait d’avoir à trop réfléchir. Je rentrais tous les soirs avec uniquement l’envie de dormir. J’avais établi mes quartiers dans le salon, abandonnant l’étage qui était chargé de souvenirs encore plus douloureux. Un coussin et quelques couvertures traînaient dans le canapé, ce qui me suffisait bien souvent. Comme chaque soir, je retrouvais le réfrigérateur plein, mais rien ne me parlait vraiment. J’avais bien tenté de faire réchauffer un plat à base de châtaignes, sauf qu’elles avaient rapidement cramées. Incapable de récupérer le fond de la poêle, je l’avais abandonné dans l’évier avant de manger quand même ce que j’avais réussi à cuisiner. Ce n’était pas fameux, mais ça ferait l’affaire. Je n’avais pas le moral à m’échiner en cuisine. Mes performances déplorables ne faisaient que me rappeler constamment qui s’en chargeait habituellement à ma place.

J’avais allumé la télévision pour passer en boucle toujours le même DVD sans aucune saveur, un vieux film de western. Le bruit de fond me donnait seulement l’illusion d’une présence. Je regardais l’écran sans vraiment le voir, quand le crissement des graviers à l’extérieur m’avertit que quelqu’un approchait de la maison. Je m’étais déjà levé avant que la sonnette ne retentisse à l’entrée. Qui ça pouvait bien être… ? Je n’espérais pas vraiment voir Lynn ou April débarquer, encore moins à cette heure-ci. Un milicien, certainement.

Je fus plutôt surpris de reconnaître la silhouette d’une femme en ouvrant la porte. « … Jena ? » J’aurais dû me douter qu’elle ne me lâcherait pas, après mes déboires au mariage de Neela et Min-Oh. Elle avait demandé à me parler, et je lui avais mis plusieurs vents dans la figure, parce que je n’étais tout simplement pas prêt à écouter. Je me frottai les yeux d’une main, lâchant finalement d’un air las : « Entre, si tu veux. » Je n’avais rien à perdre. Et j’aurais été complètement franc avec moi, j’aurais pu reconnaître que sa présence me ferait certainement du bien... Mais elle remuait trop de choses en moi. « Les filles ont besoin de quelque chose ou tu es venue pour me voir ? »


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Jena Cox
Jena Cox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 193
Sujet: Re: Transit umbra, sed lux permanet   Jeu 25 Nov 2021 - 16:46
Elle est un peu nerveuse. C’est ridicule, mais elle a eu beau retourner le problème dans sa tête dans tous les sens, elle n’est sûre de rien concernant la façon d‘aborder River. La dernière fois qu’elle l’a vu, c’était au mariage, alors qu’il avait ressenti le besoin d’extérioriser sa colère et cela avait été catastrophique. Depuis, plus vraiment de nouvelles. Il se réfugiait à la caserne et travaillait avant l’aube et après le crépuscule, de longues heures, pour expier ses fautes. Quelque chose dans ce goût là. Il n’était pas tolérable qu’un milicien se laisse aller à de tels débordements. Mais si Jena avait désapprouvé, elle s’était montrée compréhensive. En revanche, elle pardonnait beaucoup moins les comportements des espèces de singes qui l’avaient accompagné et qui n’avaient semblé être là que pour foutre le bordel et faire peur à la mariée et aux invités. Comment River pouvait traîner avec ce genre de types ?

Il fallait aussi renouer le dialogue avec ses filles. Lynn était sortie mortifiée de cette confrontation avec son père. Elle avait pris des risques en laissant Ray la courtiser ainsi sans passer par son père. Surtout alors qu’il s’occupait de remettre le jeune kiné dans le droit chemin. Jena avait bien entendu ce que River avait lâché à sa fille, instillant ainsi le doute dans son jeune esprit quant aux intentions de son prétendant. Et elle avait eu honte aussi. Honte de cet homme qu’elle avait admiré toute sa vie… Il y avait du travail pour ramener l’harmonie dans cette famille… Willow s’en étant allée, le cœur même du foyer avait explosé…

La jeune femme prend une grande inspiration devant la porte et sonne finalement. Quand la porte s’ouvre sur River, elle ressent un petit pincement alors que cette scène fait écho à une autre, arrivée plusieurs mois auparavant, quand Willow portait leur enfant et que tout allait bien… Elle espère que cette pensée ne lui effleure pas l’esprit à lui. Mais autant la dernière fois, elle n’avait pas voulu déranger, autant cette fois, elle n’éprouve pas de remords à s’imposer. « River, bonsoir. » Il est tard, elle le sait, mais il a des horaires impossibles aussi. Elle se glisse à l’intérieur et repousse la porte. Il fait trop froid dehors. « Les filles vont bien. Enfin, autant que possible. » C’est difficile, mais pas catastrophique. Et en vérité, elles s’en sortent mieux que le père. « Non, je suis venue te voir toi. » Si son regard noisette est grave, elle se fend d’un petit sourire, avant d’aller jusqu’à la cuisine et d’aviser la poêle brûlée. « Tu as réussi à manger quelque chose quand même ou je te prépare un repas ? » Autant prendre un peu soin de son physique avant de s’attaquer à son mental…


Depending on the reality, one must face, one may prefer to opt for illusion
Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2194
Sujet: Re: Transit umbra, sed lux permanet   Ven 26 Nov 2021 - 23:09
J’hochai lentement la tête quand elle me rassura bien vite. Les filles allaient bien. Certainement autant qu’il était possible de l’être au vu des circonstances, oui. Je n’avais pas la force de m’occuper d’elles, mais j’aurais accouru aussitôt si elles avaient rencontré le moindre problème. Je baissai un peu le regard sans faire le moindre commentaire à ce propos. Je m’étais déjà écarté de l’entrée, maintenant que Jena avait refermé derrière elle. Un long silence s’étira entre nous, à peine brisé en fond par les éclats de voix en provenance de l’écran télévision depuis le salon.

Je relevai le regard, quelque peu dubitatif, quand elle m’informa qu’elle était plutôt venue pour moi. « Je m’en doutais un peu. » Je poussai un soupir las, avant de partir me renfoncer dans mon canapé. « Tu veux me parler de ce qu’il s’est passé au mariage, je suppose ? J’en ai déjà pour un mois de travaux d’intérêts généraux à la barricade du bidonville. Peut-être même plus. » Je marquai un silence. « En vérité, je m’en sors bien. » Ma mâchoire se crispa, soufflant d’un ton amer : « Ray serait intervenu en ma faveur pour m’éviter une sanction plus lourde. Je ne lui ai rien demandé. De quoi se mêle-t-il au juste ? » Je coupai finalement le son de la télévision, subitement agacé qu’il couvre ma voix.

Entre temps, Jena avait gagné la cuisine, pour constater un peu les dégâts. Je redescendis d’un cran quand elle me proposa de me préparer un repas, sans chercher immédiatement à me confronter sur le sujet. Je secouai négativement la tête, dans un nouveau soupir las. « J’ai mangé quelques… Marrons grillés. » Je n’étais même pas convaincant en vérité. « Je n’avais pas vraiment faim. » Ce n’était qu’un demi-mensonge. Il n’y avait pas grand-chose qui passait, depuis quelques jours. C’était avant tout les travaux qui me forçaient à manger, pour m’éviter de m’écrouler le lendemain. Je me contentais seulement de prendre ce qui me passait sous la main, sans me formaliser. Je rendis rapidement les armes, rattrapé par la fatigue. « Fais comme chez toi. »


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Jena Cox
Jena Cox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 193
Sujet: Re: Transit umbra, sed lux permanet   Mar 30 Nov 2021 - 9:17
La jeune femme a un sourire quand River avoue s’être douté qu’elle était là pour lui. Douté oui… Mais le redoutait-il ? Elle espérait que non. Qu’aucune de leur interaction ne puisse susciter le moindre malaise en lui-même si… Même si elle s’était montrée bien trop familière lors du mariage pour tenter de lui faire quitter son état de rage, sourd à toute tentative de parlementer. Il s’écarte rapidement, pour revenir s’affaler dans le canapé. Ce n’est pas étonnant, les journées doivent être harassantes, même pour un grand gaillard comme lui. Il la devance en parlant du mariage et elle esquisse une grimace à sa punition. Sauf que ce n’est pas la punition qui soignera le mal, loin de là. Son coup d’éclat est un symptôme d’un mal plus pernicieux, qu’il faut soigner. Elle demeure silencieuse, jusqu’à ce qu’il souffle, avec amertume, que Ray est intervenu… Elle soupire à son tour, répliquant d’une voix tranquille : « Il se sent peut-être coupable d’avoir engendré cette réaction de ta part en manquant aux convenances. Il se peut fort qu’il n’ai pas pensé aux répercussions. Et Lynn non plus. » Ou alors, il essaie de se racheter auprès du père pour continuer à courtiser la fille alors qu’il a perdu pas mal de points en une fraction de secondes. « Tu penses vraiment qu’il se sert d’elle ? » Elle demande ça sans jugement. Proche de lui et Lynn quand il a interpelé sa fille en lui crachant cela au visage, elle n’a pas oublié. Ni l’état émotionnel de la jeune fille ensuite, alors qu’il a instillé le doute dans une relation innocente pour elle. Pour Ray… Elle ne saurait se prononcer. Peut-être devrait-elle prendre le temps d’aller lui parler et sonder un peu ses intentions vis-à-vis de Lynn. Elle n’aime pas se mêler des affaires des autres, mais elle apprécie assez la demoiselle pour ne pas vouloir qu’on lui fasse du mal. Et si Ray joue avec les sentiments de Lynn, il n’y a pas que le poing de River qui s’imprimera sur son visage.


Tout en parlant, elle parcourt la cuisine et commence à s’affairer, n’attendant pas spécialement la réponse de River pour commencer à faire à manger quelque chose de décent. « Ce n’est pas avec quelques marrons grillés que tu vas tenir le coup pour tes longues journées. » Elle se tourne à demi vers lui avec un sourire malicieux : « Cela ferait mauvais genre que tu fasses un malaise. » Il a sa petite réputation quand même. Et elle n’arrive pas vraiment à l’imaginer tomber en pâmoison. Cette idée la fait pouffer de rire d’ailleurs, alors qu’elle se fait déjà un film dans sa tête. Cela tranche avec l’atmosphère lourde qui émane du militaire. Mais si elle sait se montrer douce et compréhensive, elle sait aussi être plus dynamique et ne pas laisser les gens sombrer dans le pathos. C’est aussi sa façon de ne pas songer à l’ombre de Willow, s’affairant de la même manière qu’elle sans cette cuisine. Elle peut presque la voir ou la sentir, une fraction de seconde, faire tel ou tel geste. Elle sait que ces fantômes naissent du chagrin et des regrets, mais cela reste lourd.


Depending on the reality, one must face, one may prefer to opt for illusion
Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2194
Sujet: Re: Transit umbra, sed lux permanet   Jeu 2 Déc 2021 - 19:10
Je ne savais pas exactement pourquoi je lui disais tout ça, mais Jena ne me jugeait pas. Jamais. C’était sans doute la raison qui me poussait à lui parler plus librement qu’à d’autres. Elle savait toujours trouver les mots justes pour m’apaiser un peu. Je fronçai les sourcils, dans une réflexion intense, quand elle me confia que Ray avait certainement pris ma défense parce qu’il se sentait coupable. « D’après toi, ils se sont vus sans arrière-pensée de sa part ? J’ai du mal à y croire. Pourquoi il aurait jeté son dévolu sur ma fille ? » Comme de par hasard. « Je le voyais tous les matins, Jena. » Il avait eu maintes et maintes fois l’occasion de m’en parler, de faire les choses comme il était attendu. Mais il avait décidé de la voir en secret, profitant que j’étais au plus mal, pour la séduire sans que je n’en sache rien. « Tu étais au courant qu’ils se voyaient ? » Ca n’avait pas tellement d’importance, qu’elle le soit ou non. C’était Ray qui aurait dû venir m’en parler, avant de décider de l’inviter à une cérémonie officielle comme s’ils étaient de jeunes fiancés. Ca ne se faisait pas.

Je marquai un silence plus prolongé, quand Jena me demanda sans détour si je pensais ce que j’avais dit au mariage sur le coup de la colère. « Ray ne se confie pas à moi. Il fait seulement ce que je lui demande, parce qu’il est prêt à faire les efforts nécessaires pour guérir. Ce n’est pas pour autant qu’il prend réellement du plaisir à le faire. Il est bien trop secret pour que ce soit sans arrière-pensée à mon sens, surtout qu’il n’a pas hésité à me défier. J’ai l’impression que c’est sa façon de se rebeller, alors qu’il devrait plutôt me remercier de l’avoir sorti de là. » Je le pensais vraiment, oui. J’aurais sans doute besoin d’une petite discussion avec lui. On verrait s’il était prêt à revenir sur le terrain d’entraînement. Ca n’arriverait sans doute pas. Je ne le pensais pas assez courageux pour venir me confronter directement.

J’étais perdu dans mes pensées, quand Jena me proposa de me faire à manger. Je la laissais s’activer en cuisine, sans pouvoir m’empêcher de voir mes filles fouiller les mêmes placards à sa place, ou pire encore, leur mère. Ca me faisait mal. Je sentais mon estomac se contracter. Je n’étais pas certain de pouvoir manger encore grand-chose aujourd’hui, c’était plus facile au bidonville, même si la nourriture était infecte. Elle l’était aussi à l’armée, ça ne m’avait jamais dérangé, tant que ça tenait au corps. Je la rejoins en cuisine après quelques minutes, en évitant de rester dans ses pattes. J’attrapai un potimarron dans la coupe, avant de lui montrer. « Comment ça se mange… Ca ? » Les filles avaient aussi ramené des poireaux. Je n’avais pas la moindre idée non plus de comment on devait les préparer. « L’époque où j’avais seulement à glisser un plat préparé au micro-ondes me manque. Maintenant il faut tout préparer soi-même et… Je n’ai jamais eu à m’en soucier dans l’armée. »


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Jena Cox
Jena Cox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 193
Sujet: Re: Transit umbra, sed lux permanet   Sam 4 Déc 2021 - 12:47
Elle ne peut pas rire des doutes de River concernant Ray. Ils sont mêmes totalement légitimes en réalité. Et une part d’elle se dit que cela pourrait éventuellement être une vengeance effectivement. Mais ça pourrait être aussi tout à fait autre chose. « Lynn est une jolie jeune femme. Elle est douce, attentive et elle prend soin des autres. Je ne sais pas exactement en quoi consiste la thérapie de conversion de Ray, ni ce qu’il se passe pendant vos séance, mais… Sa psyché a du être fragilisée et il a pu se raccrocher à une main secourable et bienveillante, tout simplement… Il n’en a peut-être même pas conscience lui-même… Il faudrait que je lui parle davantage pour avoir davantage de certitudes. » Elle laisse filer un soupir. « Il peut chercher à se venger, comme il peut simplement l’apprécier. » Que ce soit parce qu’elle lui plait, ou parce qu’inconsciemment, il cherche l’approbation de River et fait un transfert, c’est une autre histoire. Elle a tout de même un petit sourire amusé quand il réplique qu’ils se voyaient tous les matins. « Oui, et ? Tu es impressionnant tu sais ? Et j’ignore la nature de vos rapports, mais même en étant cordiaux… Comment voulais-tu qu’il le présente ? Hey, salut River, j’aime beaucoup ta fille, je peux la courtiser ? » Elle réplique avec vivacité et humour, mais sans moquerie, essayant de faire comprendre à River qu’il peut faire peur, oui. Elle non, jamais, elle ignore pourquoi, mais elle n’a jamais ressenti de crainte en sa présence. Même maintenant, alors que c’est une bombe à retardement et qu’il n’y a plus Willow pour jouer les garde fou. Comme elle lui a dit, il est un homme loyal et dévoué. Peut-être borné, mais il agit selon son code de conduite et ses valeurs. Elle hoche la tête sans hésitation quand il demande si elle était au courant qu’ils se voyaient. Mais sans songer une seconde que cela soit autre chose que de l’affection. « Lynn lui faisait la lecture. Je les pensais amis. » C’est la vérité et Lynn n’a rien confié de contraire. Même si Jena a tiqué en les voyant venir ensemble au mariage… A raison.

S’étonne-t-il vraiment que le jeune homme qu’il a à sa charge ne se confie pas à lui ? En écoutant River expliquer son raisonnement, elle se dit qu’il y a en effet du travail et que ces deux là risquent de ne pas s’entendre avant un moment. Ray est-il guéri de son homosexualité à coup de maltraitance et de bourrage de crâne ? Elle n’est pas certaine qu’une orientation sexuelle puisse-t-être changée ainsi. Tout juste est-il possible d’associer cela à quelque chose de méprisable et dégoûtant, plongeant ainsi le sujet dans un profond mal être. Mais elle n’ira pas balayer les certitudes de River en lui expliquant tout cela d’un point de vue psychologique. « Tu sais, on n’est pas toujours conscient que les autres agissent pour notre bien… » Nouveau sourire avant de clarifier : « Regarde les drogués. Enfoncés dans leur dépendance, ils maudissaient leurs proches quand ils étaient internés pour un sevrage non consenti, alors que c’était pour leur bien. Parfois, ils s’en aperçoivent, bien plus tard, quand ils ont éloigné leurs démons. Parfois… Ils n’en prennent jamais conscience et personne ne parvient à les sauver. » Il faut laisser du temps à Ray, tout simplement. « Comment tu vas l’accueillir au prochain entraînement ? »

Puis, Jena décide de s’affairer en cuisine et préparer un repas digne de ce nom au militaire. Encore un qui s’est laissé porter par sa femme ou son boulot et se retrouve perdu maintenant qu’il n’a plus ni l’un ni l’autre… Cette pensée attriste Jena. Elle a presque un sursaut quand la voix de River parvient derrière elle alors qu’il tient un potimarron dans sa main. « Oh. En soupe par exemple, c’est excellent. Ou en purée. » Il explique alors son manque de compétence en cuisine et cette fois, un vrai rire nait de la gorge de la jeune femme. « Alors franchement, à moi aussi le micro-ondes me manque ! J’ai bien du apprendre à cuisiner un peu quand je me suis mise en ménage et que j’ai eu Maelys. Et Ewen. » Le bref pétillement dans ses yeux s’éteint tout aussi vite, avant qu’elle ne reprenne : « Tu veux bien l’éplucher ? Le potimarron. Et retirer les graines. Puis le couper en cubes. » Elle saisit un couteau et le lui tend, le mettant à contribution.


Depending on the reality, one must face, one may prefer to opt for illusion
Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2194
Sujet: Re: Transit umbra, sed lux permanet   Dim 5 Déc 2021 - 12:33
Je soufflai doucement, d’une voix lointaine : « Lynn ressemble beaucoup à sa mère. » Je baissai le regard, la mort dans l’âme, pendant que j’écoutais Jena m’expliquer que Ray avait très bien pu tomber sous les charmes de ma fille. Même si c’était vrai, il ne la méritait pas à mes yeux. Sauf qu’ils n’étaient pas nombreux à le pouvoir, et la date fatidique arriverait bien assez tôt.

Je poussai un soupir retentissant, en me passant une main rapide sur le visage. « Parle-lui, si tu veux. Tu auras sans doute un avis plus éclairé sur la question. » Je ne savais même pas si Ray était encore suivi sur le plan psychologique, suite à sa thérapie. J’imaginais seulement que Jena disait vrai, puisqu’elle en connaissait un rayon dans ce domaine. Son esprit avait dû être morcelé, fragilisé, pour être reconstruit autrement. Dans la tourmente, c’était Lynn qui lui avait tendu une main secourable. « Ils jouaient ensemble aux échecs à la clinique. » Avec le recul, je n’aurais pas dû être si surpris de la tournure que les choses avaient prises en mon absence, seulement ça s’était fait dans mon dos. De toute évidence, Jena n’était pas plus avisée de la situation que moi. Quelque part, ça me rassurait. Elle avait partagé le quotidien de Lynn pendant des semaines, mais n’avait rien soupçonné de plus. « Au moins… Ce n’était pas à cause de mon absence. » Non, d’après Jena, les raisons étaient ailleurs. Je faisais peur à Ray. Je repris d’un ton plus grinçant : « C’est certain que c’était plus intelligent de me mettre devant le fait accompli en pleine cérémonie. » Il n’avait fait que repousser l’inévitable. « Qu’espérait-il ? J’allais forcément l’apprendre par le biais d’un des invités. Ca m’aurait moins énervé qu’il me le dise en face. » Même si c’était évident que ça ne m’aurait pas plu non plus, comme Jena le soulignait si bien.

Je secouai la tête négativement, quelque peu dépité. Comme à son habitude, Jena cherchait à me faire relativiser un peu. Elle y arrivait, d’une certaine façon. « Je sais bien, Jena… On a l’habitude, à l’armée ou à la milice. Ils nous crachent tous leur haine au visage, mais si nous n’étions pas là pour maintenir l’ordre dans l’enceinte, nous connaîtrions la même anarchie que l’extérieur. » J’en étais pleinement conscient. Je ne recherchais ni la reconnaissance, ni les compliments. Je me contentais de faire mon travail, le plus justement possible. Ce n’était pas toujours facile. Et mes débordements à ce mariage joueraient forcément en ma défaveur à mon retour dans la milice. Je n’étais plus aussi irréprochable depuis longtemps, seulement maintenant c’était officiel. Mes détracteurs en joueraient certainement.

Je sortis de mes pensées quand elle me demanda comment je comptais accueillir Ray lors de notre prochain entraînement. Je réfléchis un peu, avant de lui lâcher avec calme : « Je vais tester sa résolution. Je préfère les actes aux paroles. » Je ne lui en dis pas davantage, consciente qu’elle ne cautionnerait pas mes méthodes. Je saurais bien vite à quoi m’en tenir, s’il était prêt à une confrontation. Je soufflai d'une voix plus hésitante, après un temps : « Est-ce que Lynn compte revenir ici ? »

Je laissais de côté ces sujets pour me rapprocher d’elle pendant qu’elle s’activait en cuisine. Je l’écoutai me parler de sa fille, me figeant un peu quand elle mentionna un certain Ewen. Son fils, perdu tout comme son mari. Nous avions bien plus de points communs que je ne le pensais. Elle avait déjà traversé toutes ces épreuves et avait une longueur d’avance sur moi. Je relevai un regard hagard quand elle me demanda de l’aide pour faire la cuisine. « D’accord… » Jena était venue pour m’aider, je ne pouvais pas vraiment refuser. Je récupérai le couteau qu’elle me tendit, cherchant dans quel sens prendre ce curieux légume. J’allais mettre un temps monstre à ne serait-ce que l’éplucher. Les minutes s’égrenaient dans un silence qui ne me gênait pas, mais je ne pouvais pas m’empêcher de songer à nos pertes, dès que mon esprit n’était plus dévoué entièrement à sa tâche. « Que s’est-il passé, pour Ewen ? Est-ce que tu veux… En parler ? »


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Transit umbra, sed lux permanet   
Revenir en haut Aller en bas  
- Transit umbra, sed lux permanet -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: