The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -43%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
24.71 €

Inside every seed is the potential for an incrédible harvest...
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 563
Sujet: Inside every seed is the potential for an incrédible harvest...   Ven 19 Nov 2021 - 18:42
Bon. Ca devrait le faire.

Je prends une grande inspiration et je me relève, l’espère d’attèle de genou enserrant bien ma jambe. Je crois que ça s’appelle comme ça, mais j’ai quand même un léger doute à ce propos. Enfin, peu importe. Ca a l’air de bien tenir en place, sauf que j’ai une appréhension à l’idée de poser un premier pas au sol sans avoir qui que ce soit pour me soutenir en cas de pépin. Normalement, ça devrait le faire, Lisandro me l’a dit, Allegra me l’a confirmé, sans compter les essais déjà faits en leur compagnie. Et je dois recommencer à faire bosser ma jambe avant que les muscles prennent trop cher. J’ai rien eu de cassé, à ce niveau-là en tout cas. Et le but, c’est pas de courir un marathon non plus.

Un premier pas. Puis l’autre. Et j’ai un profond soupir de soulagement en voyant que, même si ma jambe tremble un peu et que je vais clairement être épuisé ce soir, je vais pouvoir me déplacer sans béquilles. Ca aidera aussi à ce que ma main se remette bien. Je sais qu’il faudra que je fasse gaffe et pas que je m’enflamme, mais, pour la première fois depuis des semaines, je me sens libéré d’un sacré poids.

Forcément, la première personne que je cherche pour en parler, c’est Hazel. Et après, faudra que je lui montre son cadeau. Jayden a été un assistant de qualité, quoi qu’il en pense. Sans compter que passer tout ce temps avec lui, ces derniers jours, a été un vrai plaisir. Je boitille en direction du potager, sachant qu’il y a de fortes chances que je la trouve là. Et mon visage s’illumine quand je la vois, une pelle en main, en train de retourner la terre. Il faut préparer les semis du printemps prochain. Mine de rien, il a pris une sacrée ampleur ce potager. « Y a un sacré boulot. Va falloir que tu recrutes un peu je crois, sinon tu vas t’épuiser à la tâche. » Je souffle, en m’appuyant sur la barrière, un léger sourire flottant sur les lèvres. « Salut toi. » Et j’attends qu’elle se rapproche de moi pour effleurer ses lèvres des miennes. Forcément, mon humeur va mieux maintenant que je gagne en mobilité, même si j’ai essayé de pas être trop un poids ces dernières semaines. Et que je m’arme d’une patience que je pensais même pas avoir.

« T’aurais un peu de temps pour moi ? J’ai un truc à te montrer. » J’ai regardé l’heure avant de bouger, elle finit normalement dans ces eaux-là. « Enfin, sauf si t’as encore des trucs à faire. Sinon j’attends sagement là, sans t’embêter. Vu que j’imagine que tu me laisseras pas t’aider. » Et vaut mieux pas que je m’y essaie de suite, on va éviter de trop provoquer la chance quand même.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 561
Sujet: Re: Inside every seed is the potential for an incrédible harvest...   Dim 21 Nov 2021 - 15:55

Peut-être que je dois passer plus de tests de grossesse ? Ils seront quand même périmés comme la 15aine que j’ai déjà passée et qui est cachée dans le tiroir de ma table de chevet. J’ai un peu de tout niveau résultat. Du négatif, du positif, du neutre… Je ne suis pas trop fixée pour le coup, mais j’ai du retard. Plusieurs semaines même. Bientôt un mois en fait.

C’est peut-être juste parce que je mange moins ? J’ai perdu un peu de poids depuis cet été, mais je n’ai pas l’impression d’être trop maigre non plus. Est-ce que ça s’arrête avant tout de même ? Est-ce que ça pourrait être dû au stress ?

Ou peut-être que je ne suis juste plus régulière ? Que les effets de la contraception que je prenais il y a 6 ans sont restés dans mon corps jusqu’ici en régularisant mon cycle, mais que c’est définitivement et enfin disparu de mon système ?

Lisandro m’a parlé de mes symptômes par contre… Et pour ça, j’ai pas trop d’idée pourquoi ça m’arrive. C’est peut-être juste la nervosité ? Ou encore une fois parce que je mange peu. Je suis peut-être hormonale et je vais avoir mes règles bientôt en fait ! Ça expliquerait ma sensibilité au niveau de ma poitrine et mes nausées matinales.

Je peux pas être enceinte. Pas moi. Je ne serai jamais une bonne mère. Je ne peux pas passer mes gênes. Ce serait cruel pour un enfant. J’arrive même pas à m’occuper de moi-même, j’ai toujours mes cachets pas loin et j’arrive pas à m’arrêter. C’est pas comme avant non plus, mais c’est quand même plus fort que moi d’en prendre quelques fois par semaine. Si je suis enceinte, le fœtus va être mal formé à cause de moi. Je peux pas mettre au monde un enfant que j’aurai abimé avant même de le voir ! Si je suis enceinte, je ne peux pas le garder. Il ne faut pas que je le garde. J’ai aucune idée comment je pourrai avorter. J’ai peur aussi… Très peur de le faire. Est-ce que je dois en parler à Julian ? Ça va peut-être le faire fuir ? Je veux pas qu’il me quitte… Je veux pas qu’il ait peur de me toucher après… Ou peut-être qu’il va être content ? Qu’il va vouloir qu’on le garde ? Je pourrai pas le décevoir en étant une mère indigne. Il va peut-être décider de rompre quand il va voir à quel point je sais pas m’occuper d’un enfant. Il va peut-être le garder et ne pas vouloir que je m’approche ?

J’ai envie de hurler, de pleurer, de me cacher et de m’enfuir. Je suis paralysée. J’essaie par tous les moyens de penser à autre chose, de rationaliser et de me dire que j’aurai bientôt mes règles. Que je me trouverai vraiment idiote d’avoir autant paniqué pour rien. De toute façon, on a tellement de choses à faire avant l’arrivée de l’hiver, j’ai pas le temps de me morfondre. Ça fait déjà quelques heures que je suis dans le potager à retourner la terre. Franchement, c’est plus un champ qu’un potager maintenant. Je sursaute d’ailleurs quand j’entends Julian passé le même genre de commentaire, comme s’il lisait dans mes pensées.

J’espère qu’il ne peut pas lire ce qui se passe dans ma tête l’espace d’une petite seconde, comme une enfant pourrait penser. Je me retourne et malgré ma petite crise existentielle, je peux pas empêcher un petit sourire d’apparaitre sur mon visage en le voyant. J’arrête de retourner la terre et je m’approche plutôt de la barrière pour y déposer la pelle, avant de voler un bref baiser au grand blond.

Aller, je vais pas lui prendre la tête avec mes conneries. Il a déjà bien à faire avec sa guérison, je veux pas ajouter du stress à sa rémission. Je remarque d’ailleurs qu’il n’a pas ses béquilles, mais plutôt une attelle à son genou. Mon sourire s’élargit un peu plus. Il doit être content ! Un peu plus de mobilité tout ça, en plus de ménager sa main blessée.

- Ah ? Bien sûr ! Quelque chose à me montrer ? Ça pique ma curiosité. Aucune chance que je te laisse m’aider, non. Je réponds avec le sourire, mais il sait très bien que je le pense. Il est hors de question qu’il s’use au lieu de se reposer.


Inside every seed is the potential for an incrédible harvest... Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 563
Sujet: Re: Inside every seed is the potential for an incrédible harvest...   Mar 23 Nov 2021 - 15:34
Je pensais pas que ça me ferait autant de bien de pouvoir marcher comme ça, sans les béquilles. J’ai l’impression de revivre en vrai et je dois me retenir pour éviter de me mettre à galoper. Parce que j’ai clairement pas envie de régresser. Comme à chaque fois que mon regard se pose sur elle et que je la vois sourire, mon cœur rate un battement. Ca fait quelques mois à peine qu’on est ensemble et pourtant, j’ai tellement l’impression qu’elle a chamboulé toute mon existence que je me demande comment j’ai pu faire sans elle.

Pourtant, ça a pas été spécialement simple, surtout ces dernières semaines. Que ce soit à cause de ce qui m’est arrivé que de ce qu’elle m’a appris son propos. Je lui laisse le temps qu’il lui faut, pour m’en dire plus, pour aller voir sa mère. Et j’essaie de trouver ce que je peux faire de mon côté. J’ai envisagé de prendre une voiture pour aller fouiner et trouver des bouquins, je sais pas trop si ça pourrait être utile. Mais pour le moment, niveau mobilité, c’est… compliqué.

En attendant, je fais comme je peux pour être disponible, présent, à l’écoute… tout ce que j’avais clairement jamais su faire jusque-là. Mais avec elle c’est … pas facile, ce serait pas le bon terme. Mais plutôt naturel. J’ai envie de l’écouter et de prendre soin d’elle, pas de me barrer à la première occasion. « Tu sais que si je me trouve pas des trucs à faire, je vais être insupportable et je vais te raconter des trucs jusqu’à pas d’heure alors que tu seras en train de tomber de fatigue hein. » Preuve en est que c’est déjà arrivé les jours précédents. Enfin, je vois bien à sa tête que négocier serait pas en option, alors j’attends sagement qu’elle termine ce qu’elle était en train de faire avant de tendre la main pour l’entrainer avec moi.

« On a bossé dessus avec Jay. J’espère que ça te plaira. » Je serre ses doigts avant de m’arrêter pour la fixer quelques secondes. « Mais avant… » Et je me rapproche pour l’embrasser plus longuement, profitant d’être enfin débarrassé des béquilles pour la prendre dans mes bras. « Ca, ça m’avait manqué. » Et je passe mon bras autour de sa taille avant de souffler, malicieux. « Tu vas voir, je pourrais bientôt taper un sprint avec Koda. » Au moins ouais. Je boitille un peu, forcément, mais c’est carrément mieux qu’il y a quelques jours.

Et je l’entraine à l’arrière de la maison. De ma maison donc. Pour le moment. J’espère qu’un jour, elle se sentira assez bien pour avoir envie de venir ici. C’est pour ça que je prends une grande inspiration et que je souffle, un peu hésitant. « Alors, comme il fallait bien que j’m’occupe, j’ai voulu te faire un petit cadeau. Pour te remercier d’avoir aussi bien veillé sur moi. Et… aussi, pour que tu commences à te sentir bien ici aussi. Que t’aies ton coin à toi. Ca engage à rien hein, mais comme ça, tu pourras venir là quand ça t’en as envie et… bref… » Je toussote et je lui désigne l’arrière de la maison, le porche sur lequel on a installé la balancelle qu’on a fabriquée. J’ose même pas lui lancer un regard pour voir sa réaction tellement j’appréhende.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 561
Sujet: Re: Inside every seed is the potential for an incrédible harvest...   Mar 23 Nov 2021 - 17:23

- On peut trouver des choses à faire qui nécessitent pas ta jambe. Que je souffle en réponse à Jul quand il dit qu’il faut qu’il s’occupe. Je comprends qu’il ait besoin de ça, mais je ne veux pas qu’on ralentisse sa guérison non plus sous prétexte qu’on ne veut pas qu’il s’ennuie. En tout cas moi je pourrai pas. J’aime bien m’endormir au son de ta voix, y a rien de mieux. Que je lui avoue, avant de réaliser que ça pourrait être mal interprété. Pas que je veux pas t’écouter ou que t’es ennuyant !

Je m’en voudrais qu’il puisse penser ça, parce que c’est pas du tout le cas ! J’aime juste l’écouter et j’adore encore plus m’endormir contre lui en écoutant sa voix résonner dans son torse. Ça a quelque chose de tellement apaisant et je passe pas des heures à ruminer et réfléchir et déprimer.

Je glisse donc ma main dans celle qu’il me tend et le laisse me guider vers la surprise qu’il dit avoir pour moi. Franchement, je n’ai aucune idée de ce que ça peut être et je n’essaierai même pas de deviner. Ça pourrait être un prétexte juste pour m’éloigner du champ que je serais aussi contente que pour un petit cadeau. Je tourne la tête avec surprise dans sa direction par contre quand il me dit que Jayden l’a aidé. Forcément là ça pique encore plus ma curiosité. Sauf qu’on s’arrête. J’aurais presque pour réflexe de regarder autour de nous si c’était pas qu’il me prenait dans ses bras pour m’embrasser. Je fonds littéralement tout contre lui. Ça fait des semaines qu’on ne s’est pas embrassé comme ça. Mes préoccupations reviennent au galop, mais je préfère les repousser du mieux que je peux en me blottissant contre Julian juste un peu plus. Nos lèvres se séparent après un petit moment et je souris à ce que l’Homme que j’aime me souffle.

- Moi aussi. Ça m’a manqué, même si je me satisferais de bien peu, dans qu’il veut bien de moi.

Je pouffe de rire quand il commence à dire qu’il pourra bientôt sprinter avec Koda. C’est qu’elle a tellement grandi, même en forme on commence à avoir du mal à la suivre. L’idée me plait pourtant beaucoup, parce que ça voudra dire que Julian ira mieux.

Il m’entraine à sa suite et on rejoint sa maison, passant même derrière avant qu’il me pointe une belle balancelle et qu’il m’explique. J’ai le souffle coupé devant un tel cadeau. Déjà parce que c’est magnifique, mais aussi parce qu’on a pensé à moi, on a pensé que ça me ferait plaisir, on s’est donné du mal pour moi. Ça me touche tellement. Je le mérite pas. J’ai une foule d’émotions qui jaillissent d’un coup en moi. Joie, culpabilité, peur, le trio habituel s’y trouve. Je sens mes yeux qui s’emplissent de larmes. Je veux pas que Jul pense que je ne suis pas contente, je force un sourire sur mes lèvres avant toute chose.

- C’est tellement beau ! Je… Merci ! Je l’aime déjà. J’essuie du revers de ma manche mes larmes, hésitante sur la suite.

Je peux pas lui cacher plus longtemps mes problèmes. Il aurait peut-être même pas construit la balancelle s’il savait. ÇA me trou le cœur de me dire qu’il ignore encore trop de moi et qu’il se donne pourtant du mal pour moi. Je ne mérite pas Julian. Je l’ai toujours su. Tout ce que je peux faire, c’est essayer d’être meilleure pour lui, pour essayer au moins de le garder un peu plus longtemps à mes côtés avant qu’il ne se rende compte que j’en vaux pas la peine.

On s’est dit qu’il fallait être honnête et même si j’ai accepté, c’est moi qui mens et qui cache des choses…

Je peux plus mentir. J’en peux plus de mentir.

- Jul… Je baisse le regard un instant. Il faut que je te parle de quelque chose.


Inside every seed is the potential for an incrédible harvest... Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 563
Sujet: Re: Inside every seed is the potential for an incrédible harvest...   Mer 24 Nov 2021 - 15:46
Je lui rends un sourire taquin, levant un sourcil amusé à sa remarque. « Ah oui ? Du genre ? » Bon, je cherche un peu, je l’admets. En vrai, juste rester avec elle pour discuter de tout et de rien, ou pour bouquiner, ça m’irait. Possible qu’au final, j’ai surtout du mal à rester seul. « J’espère bien que je suis pas ennuyant ! Mais je note que tu t’endors quand même souvent quand je te lis un livre. »

Au final, elle glisse sa main dans la mienne et je lui rends un large sourire, profitant de l’occasion pour l’embrasser. Marrant, on a gardé cette habitude d’être discrets en public. Alors j’ai toujours l’impression d’être un peu en train de faire un truc interdit quand je l’embrasse comme ça, à la vue de tout le monde. Ca a côté plutôt plaisant en vrai, même si rien vaut de la tenir dans mes bras comme ça. « Va falloir qu’on arrête de trop attendre entre chaque, sinon je vais oublier comment on fait. » Tu parles.

Un dernier baiser volé et voilà que je l’entraine derrière la maison pour lui montrer la balancelle. « Ouais ? Ca te plait vraiment ? » J’ai un sourire incertain, embrassant doucement sa tempe quand je vois qu’elle a les larmes aux yeux. « C’est une bonne occupation quand on est convalescent. Faudra que je trouve un nouveau truc à faire maintenant. T’aimerais une bibliothèque pour ta chambre ? » Ou en vrai, n’importe quoi qui me permette de garder l’esprit occupé et pour que j’évite de trop de me dire que, pour le moment, je reste encore un poids pour tout le reste du groupe. Et c’est compliqué de l’accepter, même si je sais que c’est temporaire. « Tu veux l’essayer ? » Je l’entraine pour qu’elle se rapproche un peu et je souffle, d’un ton léger, sans réaliser la tête qu’elle peut faire. « Je me suis dit que ce serait marrant qu’on grave nos noms à tous dessus et… »

Je m’arrête, fronçant les sourcils quand elle reprend la parole. Et je la fixe quelques secondes, le cœur brusquement serré. « Quoi ? Y a un souci ? » J’ai fait un truc qu’il fallait pas c’est ça ? Forcément, je me demande si elle va pas me jeter. J’étais persuadé d’avoir réussi à me convaincre que cette fois, ce serait la bonne. Que la femme avec qui j’suis en aurait pas marre de moi. Et j’essaie de prendre un ton léger, sans grand succès. « Généralement, cette phrase, c’est pas bon signe. Surtout dans un couple. » Un soupir à peine audible et je m’appuie contre la rambarde. « … je t’écoute. »


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 561
Sujet: Re: Inside every seed is the potential for an incrédible harvest...   Mer 24 Nov 2021 - 17:18

Je peux pas m’empêcher de joindre les mains et de triturer nerveusement mes doigts. J’ai tellement honte. De moi, de mes faiblesses, d’encore l’inquiété lui, d’encore le faire souffrir. Est-ce que je peux faire un peu de bien autour de moi ? Est-ce que c’est possible de ne pas faire mal aux gens que j’aime ? Chaque fois que je pense que je peux y arriver, je foire…

Sauf que je peux plus cacher ça, je veux plus le cacher. Surtout pas si jamais je suis… vraiment…

J’ai un vertige tellement je suis nerveuse et ma gorge se serre comme bien souvent à chaque fois que je panique un peu. Je veux pas tourner autour du pot, j’en ai juste pas la force en fait. Pas vu la gravité de ce que je vais révéler à l’homme que j’aime plus que tout au monde. J’ai peur, tellement peur, peur comme jamais. Ce sera peut-être la goutte qui fera déborder le vase cette fois ? Mon cœur me fait mal, juste d’y penser. Il faut que je m’y prépare. Finalement, c’était peut-être une bonne chose que je refuse d’emménager avec lui, une bonne chose que je commence pas mes problèmes, plutôt que la possible grossesse. Je pourrai plus facilement aviser ensuite. Je sais pas comment j’aviserai, mais… voilà.

Je prends une grande inspiration.

- La dépression c’est pas mon seul souci. Je regarde mes pieds, bien incapable de l’affronter lui. Avec la dépression, j’ai développé… un autre problème. J’ai honte Jul, si tu savais. Je voulais régler ça, je veux toujours régler ça plutôt, parce que tu mérites tellement mieux que moi. Ça j’en suis toujours intimement convaincue. Mais… j’ai des problèmes d’addiction.

J’ai l’impression d’étouffer d’un coup, de manquer d’air, mais c’est sorti. Enfin, c’est avoué.

- Ça a commencé quand j’avais 16 ans. J’ai volé de l’ocytocine à la pharmacie de maman. J’avais ce mal de vivre, je me sentais brisée, irréparable. Ces cachets, ils m’ont fait me sentir bien. En paix. Enfin normale. Au fond, c’était pas dangereux, mais ces cachets-là on fait en sorte que j’en ai essayée d’autre, puis d’autres, puis je suis tombée dans d’autres genres de drogues. Je ne suis pas accroc aux autres trucs, mais les antidouleurs, c’est… un truc qui m’aide à supporter mes périodes creuses.

Toujours les yeux rivés sur mes chaussures. J’ai les yeux pleins de larmes, mais je continue, il mérite de savoir à qui il a affaire.

- J’ai fait des trucs horribles Jul. Si tu savais. On a abusé de moi, parce que j’étais trop faible et que je voulais mes cachets. J’ai vécu une vie pourrie à cause de ça, j’ai tellement fait de mal à Mat… J’ai fait des overdoses… Il était là à chaque fois. Je viens rapidement essuyer quelques larmes, avant de reprendre. J’essayais de rester sobre quand la pandémie c’est déclaré. J’ai pas réussis après. J’ai réussi seulement l’an dernier, pour tout faire foirer cette année encore. C’est pas aussi intense, parce qu’on trouve presque rien maintenant. Ce qu’on trouve on le garde pour les urgences… mais des fois, quand je trouve une boite de cachets… Je les garde. Je sens mes joues devenir écarlates de honte. Antidouleurs et somnifères. Que je précise.

Je laisse un petit silence s’installer tout en croisant les bras. Je retiens les sanglots qui me secouent légèrement. Je ne veux pas pleurer. Je me déteste, je ne veux pas qu’on ait pitié de moi je le mérite pas.

- J-je… je veux plus être comme ça. J’essaie vraiment de travailler sur moi. Je… je t’en voudrai pas si… tu veux plus rien avoir affaire avec moi. T’as le droit, je… j’suis qu’une dépressive pathétique et dépendante à des cachets périmés…

Je me passe une main sur mon visage qui se tord de tristesse se disant. Je fais tout pour ne pas craquer là, pour ne pas m’effondrer.

Une vraie loque humaine. Je devrais juste partie pour ne pas qu’il ait à supporter ma vue franchement, le spectacle doit être navrant.


Inside every seed is the potential for an incrédible harvest... Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 563
Sujet: Re: Inside every seed is the potential for an incrédible harvest...   Mer 24 Nov 2021 - 19:00
Okay Julian, ça va aller. Elle va pas m’annoncer un truc si horrible que ça. Et, si c’est pour me larguer, j’aurais juste à … digérer l’information. Puis à découvrir comment me comporter en adulte pour que ça se passe bien entre nous. Là, voilà. Du coup, je réprime une grimace à cette pensée.

Avant de me figer quand elle se décide à parler. Et… ouais, je m’attendais pas du tout à ça en fait. Mais genre, pas du tout. Je l’écoute en silence, sans bouger, alors que j’essaie de digérer chacune des informations qu’elle me file. Ca fait beaucoup, du genre vraiment beaucoup là. Je m’appuie un peu plus contre la rambarde, les bras croisés, ma mâchoire se crispant quand elle me dit qu’on a abusé d’elle. Et… pour tout le reste en fait. Les overdoses, sa vie pourrie, ses périodes creuses donc.

L’espace d’un instant, je sais foutrement pas quoi dire ou quoi faire. Je souffle, fixant le vide. « Wow, ça fait un paquet d’informations là. » Au moins là, je comprends vraiment beaucoup plus de trucs. Que ce soit sa relation avec Matias ou le reste. Et j’ai un profond soupir, alors que je me détache de la rambarde pour aller la serrer dans mes bras, sans rien dire. Parfois, les mots ne font qu’aggraver les choses. Ils font du mal au lieu de réparer. Et je crois que j’ai plus d’une fois fait du mal en essayant de trouver les bons mots. Ma main glisse sur sa nuque pour ramener son visage contre moi et je reste comme ça de longues minutes, mes lèvres posées sur le sommet de son crâne.

Pendant ce temps, j’essaie de réfléchir, d’intégrer tout ce qu’elle m’a dit. Et, au bout d’un long moment, je finis par la relâcher doucement, mes lèvres allant effleurer doucement les siennes, presque avec précaution. Je lui désigne la balancelle et je vais m’y installer, me frottant le visage à deux mains, non sans une grimace de douleurs. « J’ai… beaucoup de questions Haz. » Je relève la tête vers elle, attendant qu’elle me rejoigne. « Mais avant… va falloir arrêter. De me cacher des choses. Vraiment. Y a un moment, ce sera le secret de trop. Alors, si t’as encore quelque chose à me dire, fais-le maintenant. Qu’on soit enfin au clair. Sinon ça pourra pas marcher… même si je t’aime comme j’ai jamais aimé personne. » J’ai parlé d’une voix plus lasse que je le voudrais. Mais j’avoue que ouais, possible que ça me fasse peur et qu’elle me balance encore autre chose dans quelques semaines, alors qu’elle aurait pu me le dire avant. J’essaie de chasser l’idée qu’elle m’a pris pour un con la dernière fois qu’on a discuté et que je lui ai rappelé qu’on devait tout se dire. Parce que ouais, c’est pas un petit truc qu’elle a gardé pour elle. Mais… ouais, ça fait un peu chier. Beaucoup même.

Je me frotte une main sur mon jeans, sourcils légèrement froncés. « Quand est-ce que t’as replongé cette année ? Et… pourquoi ? » Est-ce qu’on était déjà ensemble ? Est-ce que j’ai merdé ? Est-ce que je suis tellement aveugle que j’ai même pas vu son changement de comportement ? « … t’as une grosse réserve ? » C’est pour ça qu’elle veut pas vivre avec moi ? Pour l’avoir à portée de main ? Trop de questions. De mauvaises questions. Et je me frotte la nuque, soupirant de nouveau, incapable de savoir si je dois me fâcher, m’en vouloir ou … je sais pas comment réagir. Pas du tout.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Inside every seed is the potential for an incrédible harvest...   
Revenir en haut Aller en bas  
- Inside every seed is the potential for an incrédible harvest... -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: