The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

The world around you
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3063
Sujet: Re: The world around you   Mar 8 Mar 2022 - 14:04
Il mord mais lâche l'appât suffisamment rapidement pour se reprendre. Petit échec pour moi, j'ai un sourire moqueur néanmoins quand il parvient à prendre de la distance et tenter de me résister pour de bon cette fois. Oh mais c'est que t'es un homme de décisions fortes ! que je lui souffle, pour le flatter, d'une voix étrangement mielleuse. T'as peur que j'attente à ta pudeur, c'est bien ça ? Bah voyons. Valérian est ce qu'il est, dans tous les cas je le crois pas vraiment capable de résister à l'appel d'une cuisse levée. Pourquoi ? Je suis assise sur quelque chose qui m'indique tout le contraire, pour ça. Même pas besoin de réfléchir pour le sentir. Il doit pas être bien d'accord avec toi, si tu veux mon avis !

On se redresse, s'allonge sur le lit. C'est sans doute plus confortable. J'ai le réflexe de rabattre un morceau du drap sur nous pendant qu'on discute, et j'écoute Valérian en le regardant, avec une patience qu'on a du mal à me connaitre. Je sais pas vraiment quoi en penser, mais j'ai besoin d'en être sûre quand même : Tu es vraiment jamais tomber amoureux ? J'insiste, à son âge, ça me parait bizarre, non ? Et puis... Est-ce que ça veut dire qu'il est pas trop amoureux de moi ? Sois honnête ! Que je lui souffle, en pinçant son flanc doucement pour lui filer comme un électrochoc. Et lui rappeler que le moindre mensonge amènera des conséquences fâcheuses !

Devant son sérieux pourtant, impossible de continuer comme ça. La ride soucieuse sur son front m'interpelle alors que je me redresse sur mes coudes : Non, quelques relations suivies mais c'était pas trop ça. T'es le premier que je tolère plus de quelques semaines, à dire vrai. C'est déjà quelque chose, il devrait s'en féliciter. C'est assez perturbant parce qu'à bien y penser, t'es probablement le pire ! L'humour, la meilleure manière de cacher ses sentiments, de pas les prendre au sérieux, et peut-être de tomber de moins haut s'ils sont pas réciproque. Je pouffe du nez à sa remarque : On va dire que c'est pour ça, ouais...

Je préfère pas relever, m'horrifie juste de ses réponses un peu trop premier degré. Surtout qu'il fait ça vraiment juste pour me faire chier : Continue à dire des conneries et je vomis, tête de con ! et aux traits d'humour, l'histoire de sa sœur semble révéler quelque chose de lui. Sa dernière remarque est trop grave dans le ton pour que je laisse ça passer. Je pose ma tête contre son épaule un instant, fixe le plafond : Oh moi je peux te répondre : t'es complètement taré, mon pauvre gars, un sourire plus tard, me revoilà à l'assaut : Non mais, pas besoin de se voiler la face, j'ai trop de preuves notées pour attester que ça tourne pas bien rond là-dedans !

Il a clairement un grain. Mais ça tombe bien, moi aussi. Ce qui fait qu'ensemble, on va pouvoir peut-être commencer une culture, à ce train-là. Le seul point positif dans tout ça, c'est que t'es pas tout seul, clairement. Après si tu veux mon avis, le monde est fou depuis plus longtemps qu'ça. C'est juste que, là, il a décompensé, comme un bon schizophrène, je peux aussi être assez déprimante quand je m'y mets. J'ai lu trop de bouquins mitigés dernièrement pour que ça s'en ressente pas. On est juste le symptôme d'une psychose généralisée à l'échelle de l'humanité, ça semblerait cohérent, non ?


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2756
Sujet: Re: The world around you   Jeu 24 Mar 2022 - 17:15
« Évidemment. Je suis pire qu’une vierge effarouchée ! » Valérian sourit de toutes ses dents ; et, dans un geste provocateur, ramena brusquement la jeune femme à lui. Ils étaient collés peau contre peau, et le silence de la chambre parut tout à coup s’intensifier. La commissure des lèvres du grec frémit devant le constat de Reese : « il est vrai que j’ai envie de toi. » dit-il d’une voix suave dont le timbre grondait sous le désir. « Très très envie. En vérité, quand je te vois nue sur mes genoux, ça me donne envie de… » Il se pencha et susurra longuement à l’oreille de son amante. Il se recula ensuite et lui adressa un sourire charmant : « mais je suis prêt à renoncer à ces projets alléchants pour t’accorder une oreille attentive. Si ce n’est pas faire preuve d’abnégation ! »

Étendu sur le lit, Valérian mêla ensuite ses doigts à ceux de Reese. Se plonger dans ses souvenirs lui procura d’indéfinissables sensations : désagréables, comme lorsqu’on contemple avec regret une époque désormais révolue ; mais aussi réconfortantes. Il avait en effet gardé si longtemps secrète son existence passée qu’en faire part à son amante représenta un soulagement pour le grec. Longtemps refoulée en lui, elle redevenait réalité à travers son récit. Il haussa une épaule devant l’étonnement de Reese : « je me suis entiché de quelques nanas, c’est vrai ; mais, avec le recul, je pense qu’il s’agissait plus de possessivité que de réelle affection de ma part. » avoua-t-il avec une grimace. Les frasques de sa vie antérieure lui apparaissaient désormais absurdes. « Au cours des soirées mondaines, j’exhibais mes partenaires comme des trophées. J’étais fier et arrogant ; et la grande confiance que je plaçais en mes capacités de séduction me rendait téméraire. »
             
« La première fois que je suis tombé amoureux, c’était d'une femme qui a rejeté mes avances et qui m’a presque ri au nez. J’étais médusé, comme tu peux l’imaginer ! » Valérian s’esclaffa au souvenir de la répartie d'Elena. « Je ne pouvais pas concevoir qu’une femme me rejette. C’était impossible ! Alors j’ai persévéré ; et c’est moi qui suis finalement tombé amoureux. » D’une amante qui ne lui avait jamais témoigné un geste d’amour, ô comble de l’ironie. « C’était la première femme que j’aie sincèrement aimée (les yeux du grec rencontrèrent ceux de Reese et une drôle d’expression les traversa) Ensuite, je suis tombé amoureux de toi. »

La vérité avait franchi ses lèvres avec une facilité déconcertante. Valérian se perdit dans la contemplation de son amante et sourit, amusé : « je n’avais encore jamais perdu mes moyens devant une femme. Tu m’as terrifié ! » rit-il. Son front se creusa ensuite d’une ride et il écouta avec intérêt la réponse que lui apporta Reese au sujet de ses précédentes expériences. Son visage s’illumina : « je suis le premier ? » dit-il avant de foncer à nouveau les sourcils. « Anton m’a dit que tu avais couché avec Edwin Broden. (une moue dédaigneuse ourla ses lèvres) je ne comprends pas ce que tu as pu trouver à cet imbécile. Ça m’échappe complètement. »

Sa jalousie enfla et l’exposa tout à coup à une certaine irascibilité. En cet instant, le grec détesta profondément Broden, ses épaules musclées et sa haute stature. Que se passerait-il si Reese réalisait à quel point lui était petit et fluet à côté ?

Il esquissa cependant un sourire devant l’analyse que dressa Reese d’une folie généralisée. « Tu as raison : pourquoi chercher à rester sain d’esprit quand le monde entier déraille ? Ce serait nager à contre-courant. » Peut-être cette folie les préservait-elle d’ailleurs des horreurs de cette vie. Le grec se pinça les lèvres et ajouta finalement : « Reese, il y a quelque chose qu’il faut que je te dise : depuis le début de l’épidémie, j’ai fait des choses dont je ne suis pas fier. Il faut que tu le saches. Je ne veux pas que tu m’imagines meilleur que je ne le suis réellement. »



- Oh boy, your eyes betray what burns inside you -

Awards 2020/21:
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3063
Sujet: Re: The world around you   Jeu 24 Mar 2022 - 19:03
Alors qu'il termine ses murmures à mon oreille, j'ai envie de l'étouffer avec un baiser. Ou lui faire l'amour jusqu'à ce qu'il meurt d'épuisement. Dans toutes ces options qui s'offrent à moi, y'en a bien une qui saura me satisfaire pleinement, mais j'ai pas encore trouvé laquelle. A ce petit jeu-là, je crois que je vais tenter de me tenir tranquille. Un soupir m'échappe, je le scrute. Lui se perd dans ses souvenirs et met du temps à m'en faire part, mais je reste égale à moi-même, et lui offre une moue moqueuse en l'écoutant m'expliquer l'homme qu'il était, et les certitudes qu'il avait à ce moment-là.

Donc le grand Zacharias a bien réussi à se faire moucher quelques fois ! Tant mieux. Je crois pas qu'il y ait quelque chose de plus appréciable justement que de lui rabattre le caquet. Mais je serais jalouse de pas être la seule à savoir le faire. Alors on a qu'à dire que je suis la meilleure pour ça ! C'est d'ailleurs quand ça lui arrive qu'il commence à regarder les femmes autrement que comme des objets, j'ai bon ? Que je poursuis en fronçant les sourcils, l'interrogeant d'une œillade appuyée : En fait, tu ne nous accordes pas beaucoup d'intelligences, par défaut, c'est ça ? Si on te tombe dans les bras, c'est qu'on est trop bêtes pour avoir de l'intérêt. Si on te résiste, voilà qu'on attire ton attention.

J'ai cerné rapidement le personnage, et il y a encore des restes de ça en lui, je crois bien. Je cherche pas plus loin néanmoins, d'autant plus quand il admet que cette femme a été la première qu'il a aimé. Et qu'ensuite, c'est de moi dont il est tombé amoureux. Mon souffle se coupe, j'ai du mal à savoir comment réagir. Mais c'est pas dur de voir mon regard sourire à ma place. T'es masochiste et bête pour tomber amoureux de moi, que je lui souffle en tâchant de conserver ma moue ordinaire, un peu désapprobatrice. T'en vante pas, que j'ajoute dans la foulée.

Les effusions du genre me mettent mal à l'aise, parce que j'en ai pas l'habitude, et je crois pas les mériter. Je détourne les yeux, et ne reviens vers lui que lorsqu'il relève une information qui m'arrache un froncement de sourcils. Quoi ? Broden ? J'ai un temps d'absence avant de le remettre en mémoire ! Lui, oui ! C'était le coup de ma vie, j'dois bien l'admettre. J'ai jamais pris mon pied comme ça qu'avec lui, pour tout te dire... Que j'entame avec un air sérieux, un peu rêveuse. Ou faussement en tout cas. Aucun mal à noter l'aigreur dans son ton, ou la douleur qu'il a à prononcer son nom. En fait, tout bien considéré, j'ai joui comme ça qu'avec lui, alors tu devrais peut-être aller lui demander des conseils pour savoir t'y prendre aussi, tu crois pas ?

J'insiste d'un regard perçant vers lui, l'air de lui dire qu'il aurait tout à apprendre à ses côtés. Même si fondamentalement, Valérian s'en sort très bien, c'est beaucoup trop tentant de venir le faire chier. Et je crois que le voir crever de jalousie, ça m'donne l'impression d'être importante. C'est ça, la folie, pas vrai ? C'qui nous protège du reste. Et c'qui nous a obligé à agir. Oh t'en fais pas pour ça, je lui murmure ces quelques mots, venant passer une main dans ses cheveux doucement. Je te vois exactement comme tu es, pas plus, pas moins. Et t'es pas le seul, à avoir fait des choses dont tu te pensais pas capable, disons-le joliment. Tu crois que j'ai besoin de le savoir ? Ce dont il parle.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2756
Sujet: Re: The world around you   Dim 24 Avr 2022 - 23:50
Contre toute attente, un sourire illumina le visage de Valérian à la moquerie de Reese. « J’aime quand tu m’appelles comme ça. » roucoula-t-il. « Le “grand Zacharias“ ! Tu devrais le faire plus souvent. » Moqueur, il soutint le regard de la jeune femme et eut les plus grandes difficultés à conserver son sérieux, tandis qu’un sourire idiot tiraillait la commissure de ses lèvres. Son expression narquoise s’évanouit cependant lorsqu’elle souligna sans ambages sa propension à considérer les femmes comme des objets. « Quoi ? » s’écria-t-il, pris au dépourvu. « Qu’est-ce que tu racontes ? »  

Le grec regarda Reese avec des yeux ronds. Elle ne se démonta pourtant pas et poursuivit, implacable, sa démonstration, décortiquant son comportement en compagnie de la gente féminine. Et si la jeune femme visait juste, faisant preuve, comme à son habitude, d’une grande perspicacité, Valérian se renfrogna inévitablement : « tu dis n’importe quoi. » bougonna-t-il. « Je suis simplement pointilleux lorsqu’il s’agit de choisir mes compagnes. Ça n’a rien à voir. » Ayant la désagréable impression d’être mis à nu par Reese, le grec rassembla sa mauvaise foi pour cacher son trouble. « Avoir des exigences élevées ne fait pas de moi un salaud. » S’il niait les accusations de son amante, Valérian avait pourtant conscience, au fond de lui, de leur bien-fondé. Au-delà de son attirance immodérée pour la beauté, il n’avait jamais accordé d’intérêt à une femme qu’à la condition qu’elle ait de l’esprit ; considérant autrement sa compagnie terriblement ennuyeuse, ou tout juste distrayante.

Plus détendu, le grec se fendit ensuite d’un sourire devant la réaction de Reese à ses confessions. Si elle s’efforçait de se cacher derrière une moue boudeuse, ses yeux pétillaient en effet d’un plaisir évident. « Disons, dans ce cas, que je suis le plus grand crétin que la terre ait jamais porté. » lui dit-il en plongeant sans retenue dans ses orbes émeraude : « parce que tu me rends dingue. » Il passa ses mains dans le dos de la jeune femme pour la presser contre lui, et l’embrassa avec force. Leurs respirations devinrent fébriles, hachées. Enfin, le grec se détacha de Reese, haletant : « merde. » jura-t-il en jetant un coup d’oeil sous le drap. « Je crains que mon corps ne trahisse mes résolutions : je ne saurais dire quoi des deux est le plus ferme. »

Sa risette salace disparut, effacée par une franche contrariété à la mention d’Edwin Broden. Cet imbécile de Broden, songea Valérian dont le mépris pour cet homme était palpable, comment Reese avait-elle pu succomber à un crétin pareil ?! Il décocha un regard noir à Reese lorsqu’elle s’immisça avec plaisir dans la brèche ouverte de sa jalousie pour l'attiser : « très amusant. » répliqua-t-il avec raideur. « J’imagine qu’avec une tête aussi enflée que la sienne, sa queue doit être minuscule : autrement, cet idiot basculerait constamment en avant. » Une risette méchante ourla ses lèvres. « Toute réflexion faite, c’est probablement ce qui explique qu’il soit idiot : ce pauvre Broden doit se cogner bien trop souvent la tête. »

Il ricana un instant, satisfait de ce trait d’esprit. Un soupir échappa ensuite à Valérian lorsque Reese passa une main dans ses cheveux. Une part de lui, lâche, répugnait à révéler à la jeune femme la teneur de ses crimes passés ; quant une autre, désespérée, estimait ne pas mériter son affection aussi longtemps qu’elle les ignorerait : « je ne sais pas… » murmura-t-il d’un ton hésitant. « Pourrais-tu être avec un homme qui a tué tant de fois qu’il est incapable d’en garder le compte ? Qui a pillé, abandonné des amis et… » Les cris de la femme de Colville lui revinrent en mémoire et le grec blêmit. Il eut soudain la certitude que jamais Reese ne lui aurait pardonné de l’avoir abandonnée à son sort et rebroussa immédiatement chemin : « … enfin, qui a commis ces crimes dans le but de survivre. Le pourrais-tu ? »



- Oh boy, your eyes betray what burns inside you -

Awards 2020/21:
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3063
Sujet: Re: The world around you   Mer 27 Avr 2022 - 17:01
Tu sais, ça serait carrément plus simple si t'assumais qu't'en es un, de salaud. Je le regarde l'air de dire qu'c'est même pas bien grave si c'est fondamentalement le cas, il m'a déjà suffisamment prouvé qu'il pouvait être une sacrée tête de con par moment, autant dire qu'il a juste à me le confirmer de vive voix. J'coucherais encore avec toi, t'inquiète pas, que j'souffle pour le rassurer, un air moqueur sur le visage, provoquant aussi. Qu'il ait pas le culot de trop nier, je le connais chaque jour un peu mieux : T'es qu'un sale macho, mais ça m'empêchera pas de t'épuiser dans tous les cas, un clin d'oeil suit la remarque.

J'sais pas trop ce que me fait d'apprendre - et de comprendre - qu'il est vraiment honnête quand il dit être dingue de moi. Une part de moi hurle que j'le mérite pas. Une autre a faim que d'ça. Est-ce que c'est mal de le réclamer quand même ? D'plus pouvoir s'en passer ? J'préfère pas poser la question, c'est nouveau autant pour lui qu'pour moi, et il est pas question que j'perde la main là-dessus. J'ai l'impression que ce... couple, si on peut l'appeler comme ça, reste une compétition qu'il m'faut pas perdre. J'ai suffisamment lu sur la psychologie pour savoir que si j'le veux pour moi, pour toujours, va m'falloir la jouer serré.

Plus j'te mènerais la vie impossible, plus tu m'adoreras de toute façon, que j'lui souffle en haussant les épaules, tout à fait consciente qu'il m'aime parce que je suis une chieuse. Qu'il peut plus s'passer de moi grâce à ça. Est-ce que j'vais continuer ? Évidemment ! T'es foutu ! Autant établir directement le diagnostic, après tout. Histoire qu'il s'y fasse, qu'il entame le deuil de sa vie d'avant, de célibataire, de coureur de jupons. Y'en aura pas une pour remettre le grappin dessus maintenant que j'l'ai ferré.

Mais un rire m'échappe finalement en l'écoutant, et je secoue la tête : Cette vilaine bouche est en train d'exprimer une très vilaine jalousie, dis donc, que je lui souffle en posant mon doigt sur ses lèvres un instant. C'est parce que t'as pas vu la grosse queue de Broden que tu dis ça, mais si tu savais la vérité sur sa taille et la manière dont il s'en serre, tu lui supplierais de te donner des cours, je plisse le regard en venant lui arracher un baiser, de celui qui ressemble plus à une morsure qu'à une sucrerie.

J'me détache de lui que pour qu'il puisse m'expliquer c'qui semble lui tenir à coeur. J'interviens pas, me contente de le regarder. Aucune émotion m'échappe, ni surprise, ni pitié, ni rancoeur... Juste rien. L'histoire est la même pour tout le monde, et sa dernière question m'fait serrer la mâchoire : Valérian, son nom claque sèchement sur ma langue. Ferme-la, j'vais pas le laisser croire qu'ma présence dans sa vie est en option. J'ai pas fait mieux, que j'lui souffle. Personne a fait mieux, que j'ajoute.

J'me dégage des draps, d'ses bras, seulement pour venir l'enjamber à nouveau, planter un regard perçant dans le sien. Alors oui, cent fois oui, que je le pourrais, mes mains viennent saisir son visage, l'forcer à me regarder. Il s'rend pas compte de l'effet qu'il me fait. Je t'aime à en crever, alors je m'en cogne de ce qu't'as pu faire, tant qu'tu me juges pas pour mes crimes et tant qu'tu me reviens, que j'lui souffle. T'as compris ? Et j'reviens chercher ses lèvres, pour qu'il vienne pas m'demander de préciser ma pensée. Maintenant, fais-moi jouir, crétin, que j'exige, sèchement à nouveau.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2756
Sujet: Re: The world around you   Mar 3 Mai 2022 - 19:03
« C’est probable oui. J’ai toujours eu un faible pour les chieuses. » admit Valérian en esquissant une risette narquoise. « Ce qui m’a souvent porté préjudice, d’ailleurs ; mais je suis si stupide que j'en redemande à chaque fois. » Il se mesura silencieusement à la jeune femme, et la commissure de ses lèvres frémit ; signe de son profond amusement. Il y avait une indéniable vérité à tout ça : toutes les femmes dont il était tombé amoureux lui avaient rendu la vie dure, et ses précédentes relations avaient toutes été tumultueuses ; puissantes et tonitruantes, comme un coup de tonnerre qui amorce une rupture douloureuse.

À l’instar de Valérian, Reese était instable et colérique ; et pourtant, un étrange équilibre s’était établi entre eux. Il arrivait certes qu’ils se chamaillent, se cherchent et se bousculent, mais jamais le couple ne basculait vers une franche animosité, vers ce gouffre de toxicité qui avait invariablement attiré le grec jusqu’à présent. De la plus curieuse des manières, ils semblaient tous les deux se compléter. « Je suis foutu. » répéta dans un souffle Valérian en accrochant ces orbes verts, étincelants, qui le captivaient comme au premier jour.

Il se renfrogna ensuite, dévoré par la jalousie. Ses sourcils se froncèrent au point de former une barre nette au-dessus de ses yeux noirs ; et, irrité, le grec évita résolument de croiser le regard narquois de son amante. « Absolument pas. Je me fous de Broden ! » rétorqua-t-il sèchement, piqué au vif. Il se figea alors, surpris, lorsque Reese posa un doigt gracile sur ses lèvres pour l’intimer au silence, et il tourna vers elle un regard étonné.

Aux provocations de la jeune femme, ses yeux se plissèrent : « peut-être devrais-je goûter à sa grosse queue, moi aussi. » susurra-t-il contre les lèvres de Reese. « Et constater par moi-même si l’expérience en vaut la chandelle. Il n’y a pas de meilleur enseignement que la pratique, après tout. »

Le grec perdit ensuite de sa superbe et hésita, redoutant de se soumettre au jugement de Reese. Chose inhabituelle pour lui, il trébucha sur les mots et pâlit. Il rebroussa par ailleurs chemin au sujet de Colville, terrifié à l’idée que son amante le déteste autant que lui se détestait d’avoir abandonné cette inconnue à son sort. La gorge sèche, Valérian se tut lorsqu’elle lui intima le silence. Il la dévisagea alors avec appréhension, guettant dans son calme réfrigérant un verdict.

À sa réponse, un soupir s’échappa d’entre les lèvres du grec. Il agrippa les hanches de Reese lorsqu’elle l’enjamba, et plongea éperdument dans ses yeux. Ses paroles le grisèrent, et propagèrent dans ses veines un plaisir infini, indicible, qui annihila l’ensemble de ses préoccupations. Les yeux de Valérian s’écarquillèrent et il hocha rapidement la tête : « je te reviendrai toujours. » souffla-t-il, presque éberlué, avant de rendre son baiser à la jeune femme avec une ardeur nouvelle. Une lueur lubrique traversa alors ses prunelles noires : « j’en ai la très ferme intention, mon amour. »

Là-dessus, le grec embrassa Reese et l’entraîna sans plus attendre dans une nouvelle danse endiablée ; sans se soucier le moins du monde de ce que l’avenir leur réservait.



- Oh boy, your eyes betray what burns inside you -

Awards 2020/21:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The world around you   
Revenir en haut Aller en bas  
- The world around you -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: