The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

whose side are you on ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Luther Hawksley
Luther Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 151
Sujet: whose side are you on ?   Ven 12 Nov 2021 - 22:42
WHOSE SIDE ARE YOU ON ?
@hoani hayworth

Pinçant l’arête de son nez, Luther tente de réprimer le mal de tête qui commence à monter. Toute la journée, il a vu défiler des femmes qu’on catalogue comme réfractaires, hostiles, à leur mode de vie. Depuis un peu plus d’un an maintenant, le système les encourage pourtant à participer activement à la renaissance du monde. Le terme est particulièrement approprié, en vérité. Une renaissance, rien de moins. La chance, l’opportunité, même, de construire un monde nouveau, sur des fondations neuves, plus solides que les précédentes. Tous, à leur manière, sont des pionniers, des artisans. Ensemble, ils rebâtissent le futur volé par l’épidémie, trois ans auparavant. Ils ont l’occasion de ne pas reproduire les erreurs du passé, et d’être meilleurs que leurs aînés. Quoi de plus réjouissant que cette perspective ?

Pourtant, ces femmes refusent de saisir la main qui leur est tendue. Certaines ne le font pas par choix, sont malheureusement frappées de maladies incapacitantes, qui les empêchent de porter la prochaine génération. D’autres, en revanche, entendent clamer haut et fort leur opposition à cet ordre nouveau qui s’installe peu à peu. Pour tout dire, elles constituent la majorité des patientes qu’il a rencontré aujourd’hui, et ressasser sans cesse la même conversation commence à lui peser. Il est à court d’arguments, et peut-être, pour la première fois depuis longtemps, de patience.

Quelques coups frappés à la porte, et la tête d’une infirmière apparaît, lui indiquant que son rendez-vous de dix-sept heures est arrivé. La remerciant d’un hochement de tête, Luther soupire. La journée a été longue, et elle est encore loin d’être terminée. Avalant rapidement un verre d’eau et un antalgique, le médecin contourne son bureau pour aller accueillir sa visiteuse. La femme qu’il trouve derrière la porte n’a pas l’air ravie d’être là, et garde le nez baissé. Au moins, ils sont deux dans le même bateau. Entrez, je vous en prie, dit-il d’un ton las, s’écartant avant de refermer la porte derrière elle. D’un geste, il lui indique le siège destiné aux patientes, de l’autre côté de son bureau, avant de reprendre sa place.

Ouvrant son dossier, il parcourt rapidement des yeux la première page, où figurent les informations essentielles. Vous êtes bien Hoani Hayworth, c’est cela ? Née à Tauranga, en Nouvelle-Zélande, le 10 juillet 1985 ? Il s’agit avant tout de s’assurer qu’il a la bonne personne en face de lui, et non pas une homonyme. Mais avec un prénom aussi peu commun, il peut supposer sans se tromper qu’elle est la seule ici. S’apprêtant à reprendre, il remarque avec un temps de retard qu’elle ne lui a pas répondu, et reste silencieuse. Relevant les yeux vers elle, il s’interroge sur son expression moqueuse. Quelque chose ne va pas, miss ?


Revenir en haut Aller en bas  
Hoani Hawksley
Hoani Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 534
Sujet: Re: whose side are you on ?   Mer 1 Déc 2021 - 20:08


Whose side are you on ?



New Eden - Fin 2018 | Luther & Hoani





Mon regard est vide quand il croise les yeux pétillants d’une infirmière, à priori ravie de cocher une nouvelle case au sujet d’une énième concubine à reprendre en main. Elle m’adresse son plus beau sourire, me conviant à patienter quelques instants, le temps de laisser le docteur – que dis-je, le héros de ces dames – récupérer. Sans la moindre once d’enthousiasme, je me borne à lui adresser un bref signe de tête et à m’asseoir avec lourdeur dans la salle d’attente. Bien que maussade, je ne peux retenir ma curiosité coutumière de détailler les lieux. Cela a encore évolué, depuis que je suis arrivée à Walla Walla. Lors de mon débarquement au sein de la communauté, il me semblait que la machine était moins rôdée. Mais il faut bien dire que cette année a tout changé. Les femmes ont été instamment pressées à user de leurs capacités reproductives. Et au vu de la volonté sommes toutes discutables manifestées par les concernées, il est évident que les hautes sphères ont dû mettre en place un appel au devoir bien plus sérieux qu’initialement partagé. Aux grands maux les grands remèdes, comme on dit. Et le pire, dans tout ça, c’est que leur putain de stratagème a sacrément bien fonctionné. Parce qu’en j’en ai croisé, des ventres arrondis tout le long de ces derniers mois. J’en ai vu, des femmes s’épanouir, réellement ou non, sur leurs grossesses taaaant désirées. Et maintenant, c’est à mon tour de passer à la casserole. Et ce n’est pas le soldat qui s’impose dans mon lit sans la moindre gêne qui va s’opposer à un rappel à l’ordre pour moi.

Je retiens un soupir, et manque de m’étrangler à l’appel de l’infirmière. Mon tour est officiellement annoncé au docteur, la demoiselle m’incitant à la suivre. Chouette. J’attendais ça avec tellement d’impatience, tiens. J’ironiserai bien, mais à vrai dire, le cœur n’y est pas vraiment. Le nez fondant vers le sol, j’admire mes chaussures, tentant d’ignorer la vague sourde de fureur et d’angoisse qui monte en moi. J’entre dans le bureau de l’obstétricien sans joie aucune, ne prenant guère la peine de saluer l’homme qui referme la porte derrière moi. Je prends place en face de lui, patientant qu’il recouvre son siège de grand chef, avant d’enfin lever les yeux quand il plonge les siens dans mon dossier. Et alors… une bulle de soulagement éclate. Elijah ?? Je n’y crois pas. Mais pas le moins du monde. Je fronce les sourcils quand il commence à étaler des informations inutiles à mon encontre, m’enjoignant à confirmer mon identité. J’incline légèrement la tête pour le dévisager, surprise par ce qui est en train de se passer. Ne me reconnait-il donc pas ? Bon, certes, notre rencontre date maintenant de… ola, deux ans maintenant, peut-être plus ? Et elle n’était pas la plus joyeuse mais tout de même, ce n’est pas tous les jours qu’on recroise des âmes connues à New Eden, si ? Un petit sourire se dessine alors malgré moi, l’homme toujours complètement transparent à ma réaction. L’amusement prend le dessus sur la situation, que je trouve bien rocambolesque. J’essaie de creuser rapidement mes méninges, essayant de me souvenir à quel moment l’homme a pu se découvrir apte à pratiquer la médecine. Aux dernières nouvelles, il représentait plutôt la loi, du moins du peu d'informations que nous avions partagé à l'époque. Peut-être a-t-il manipulé son petit monde pour obtenir un poste sécuritaire ici ? Quoi qu’il en soit, alors que le cinquantenaire daigne enfin lever son nez de ses feuilles, je ne peux m’empêcher de secouer la tête.

Je réprime un gloussement quand il s’interroge sur mon état, et j’en viens à me masser le front, oscillant entre la moquerie et la résignation. Vraiment, aucun souvenir ? « Si quelque chose ne va pas ? Bordel, Elijah, j’ai failli y croire, à ton cinéma. Depuis quand t’es doc, rappelle-moi ? » Je redresse la tête et plonge mes iris dans les siens, une flamme ardente dansant dans mon regard. Pas question qu’il me force à enfanter, maintenant que je sais qui il est. « C’est dingue, je ne pensais pas te croiser un jour ici. Et encore moins derrière un bureau, à pousser les femmes à faire des gosses. C’est quoi cette histoire, ne me dis pas que tu prends ton pied à faire ça, c’est grotesque. » Mon interlocuteur affiche une mine abasourdie, alors je souffle, posant mes coudes sur son bureau. « Quoi, tu ne vois toujours pas qui je suis ? C’est Hoani ! Nos groupes se sont rencontrés il y a un bail maintenant, à Yelm, tu ne me remets pas ? » Bon sang, sa mémoire lui fait défaut ou quoi ?

Ⓒslytbitch.



✧ The violence caused such silence ✧

You’ve seen their nightmares come alive. You’ve seen their sweetest dreams blossom and die. So why do you build us up to crumble and fall ? Who am I supposed to be, in all of this cruelty ?
Revenir en haut Aller en bas  
Luther Hawksley
Luther Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 151
Sujet: Re: whose side are you on ?   Dim 5 Déc 2021 - 18:46
Fronçant les sourcils lorsque son hilarité devient manifeste, Luther repose le dossier sur son bureau, son regard froid la fixant durement. Est-elle folle, pour oser se moquer ainsi de lui ? On ne lui a rien précisé, mais si c’est le cas, la plaisanterie est d’assez mauvais goût. Cependant, il comprend rapidement qu’il ne s’agit en aucun cas d’une blague, lorsqu’elle l’appelle Elijah. Se figeant sur son siège, le médecin sent ses poings se contracter, à la mention de son jumeau. Tout porte à croire que celui-ci n’a pas survécu à la chute de la civilisation, de même que le reste de leur famille, mais même près de trois ans après, Luther reste en deuil. Il a le sentiment d’avoir perdu la meilleure partie de lui-même, sans possibilité de retour. Evoquer son frère devant lui est, au mieux, ironique ; au pire, cruel.

Vous nous confondez, madame, lâche-t-il d’un ton froid, sans appel. Il ne goûte pas du tout la plaisanterie, et entend y mettre un terme très rapidement. Je suis le docteur Luther Hawksley, reprend-t-il en accentuant son prénom, pour lui faire comprendre son erreur. Vous semblez avoir connu mon frère jumeau. Vraisemblablement, leur rencontre a eu lieu avant l’épidémie. Le médecin se moque bien qu’il s’agisse d’une amie, ou d’une ancienne conquête d’Elijah. Qu’importe, pour lui. Ce passé là est bel et bien mort et enterré, et lui ne se relèvera pas. Le discours de la blonde lui fait grincer des dents, et il s’apprête à lui répondre lorsqu’elle répète son nom, persuadée qu’il ne l’a pas reconnue. Et à nouveau, Luther se fige.

Pardon ? À Yelm ? C’est impossible. Elijah n’a jamais mis les pieds là-bas, il en est persuadé. Cela ne fait que confirmer ce qu’il sait déjà : son jumeau est mort. Il ne peut en être autrement : ils sont tellement nombreux à être tombés, à avoir succombé dès les premières semaines… La possibilité qu’il ait survécu est infime, improbable. Agacé, il secoue la tête. Elle se trompe forcément, c’est une certitude. Vous devez faire erreur. Mon frère nous a quitté dans les premiers temps de l’épidémie, lâche-t-il, acerbe. Inutile d’avoir vu le corps pour s’en persuader.

Reprenant le dossier sur le bureau, Luther le réouvre à la première page. Il est plus que temps de remettre cet entretien sur les rails qu’il n’aurait jamais dû quitter. Reprenons, voulez-vous ? De toute évidence, le médecin est excédé. La journée a été longue, et il n’attend qu’une chose : pouvoir rentrer chez lui pour clore ce chapitre infernal.


Revenir en haut Aller en bas  
Hoani Hawksley
Hoani Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 534
Sujet: Re: whose side are you on ?   Sam 5 Fév 2022 - 17:55


Whose side are you on ?



New Eden - Fin 2018 | Luther & Hoani





Bon, de toute évidence, il y a un loupé quelque part. L'indifférence ou l'incompréhension, je ne saurais dire tant les traits de son visage sont lisses, dont fait part mon interlocuteur ne manque pas de me refroidir. Putain, mais il est devenu amnésique sur le chemin de Walla Walla ou quoi ? Mais la douche n'en est que plus glacée quand un son sort enfin de sa bouche. Le vouvoiement et la dureté de son ton mettent un terme à cette amusette qui m'aurait presque rendue joyeuse sur le moment, et je suis à deux doigts de bégayer. Interrompant toute distraction, je fronce les sourcils, dévisageant celui que j'ai pris pour Elijah. Mais... c'est lui non ? Trait pour trait, j'ai beau ne pas être la femme la plus physionomiste qui soit, je n'aurais pas autant confondu quelqu'un, si ? Et puis tout fait sens. Jumeau. J'ouvre la bouche, voulant réagir à l'annonce, mais je nous revois, ces dizaines de mois en arrière. La rencontre fut intense, mais brève. Trop, manifestement, pour que nous ayons pris réellement la peine de faire connaissance. Ainsi, nous étions loin d'avoir pris le temps de lister nos proches, encore moins de nous aviser de nos fraternités respectives. « Oh... » Il me faut du temps avant d'enfin recouvrir la parole, et le premier mot qui en sort ne traduit rien de particulier. Je balbutie des excuses à moitié potables, déviant mon regard, qui alterne entre le bureau du docteur et le dénommé Luther. Merde. Le soulagement qui avait éclaté en moi a disparu aussi vite. Ce n'est pas Elijah. Et clairement, s'il a beau être son jumeau, il ne semble pas partager son caractère. Sinon... il ne ferait pas ça, pas vrai.

« En effet, il semble bien que j'ai connu votre frère. Mince, je ne savais pas qu'il avait un jumeau, pardon pour... cette bévue. » Je me sens sacrément con, maintenant. Je le revois à Yelm, je revois sa famille, mais aucunement le visage de son adelphe. Ma curiosité s'aiguise à mesure que je réalise que les jumeaux n'ont pas fait partie du même groupe. Peut-être ont-ils été séparés, comme moi et Peter ? Une horde a pu les dévier, ce ne serait pas étonn... Pardon ? « Ah non. » Je secoue immédiatement la tête à l'affirmation de l'obstétricien, lâchant un grognement amer.  « A moins que l'épidémie ait commencé un an après pour vous, je ne crois pas qu'Elijah ait quitté ce monde si tôt. Que dis-je, je peux vous l'assurer, puisque je l'ai rencontré en chair et en os. » Reprenant un peu de prestance, je m'avance sur mon siège, jaugeant le jumeau qui paraît si sûr de lui. Depuis combien de temps n'a t-il pas vu son frangin au juste ? Il me fait soudainement penser à Reed qui n'avait pas vu sa sœur depuis des années, aux dernières nouvelles.  « Je sais que cela commence à dater maintenant... mais j'ai vu votre frère quelques mois avant de finir ici. Il était en vie, ses enfants aussi. Et il s'efforçait de survivre, comme tout être humain à l'époque. » Je secoue la tête, regrettant de ne pas avoir tenté, alors, de fusionner nos groupes. Avec Louisa, on n'avait plus confiance en personne. Et au final, on a finit par croire qu'une grosse communauté saurait nous sauver. Quelle fatale erreur.  « Je pensais vraiment que vous étiez lui. J'imagine que... c'est presque une bonne chose que ce ne soit pas le cas. »

L'âpreté de ma réflexion pourrait causer ma perte, mais je n'en ai cure. Finalement, c'est préférable que ce ne soit pas une figure du passé qui me force à enfanter. Cela rendrait la démarche encore plus cruelle qu'elle ne l'est déjà.  « Mais allez-y, dites-moi donc ce qui ne va pas avec moi. Qu'on en finisse avec cette entrevue. » Que je retourne haïr ce putain d'endroit.


Ⓒslytbitch.



✧ The violence caused such silence ✧

You’ve seen their nightmares come alive. You’ve seen their sweetest dreams blossom and die. So why do you build us up to crumble and fall ? Who am I supposed to be, in all of this cruelty ?
Revenir en haut Aller en bas  
Luther Hawksley
Luther Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 151
Sujet: Re: whose side are you on ?   Jeu 17 Fév 2022 - 23:14
Les excuses de la blonde le laissent froid, et il ne prend pas la peine de les relever. Il n’est pas là pour cela, après tout, et tient avant tout à expédier cet entretien. Le fait que cette femme ait connu Elijah ne change rien, et il ne compte pas s’appesantir sur ce fait plus longtemps. Leur rencontre semble dater, et puisqu’il est certain de la mort de son frère, il sait qu’elle ne pourra rien lui apprendre de nouveau. Cependant, Hoani le contredit rapidement, et il fronce les sourcils. Pardon ? L’insolence dont elle fait preuve pourrait, à elle seule, lui valoir des ennuis. L’aplomb avec lequel elle lui affirme avoir rencontré Elijah bien plus tard que ce qu’il imaginait possible l’interpelle. Que voulez-vous dire ? interroge-t-il, perplexe face à la tournure de phrase qu’elle emploie. Qu’est-ce que cela signifie, exactement ? La réponse ne tarde pas, et le surprend d’autant plus qu’en jetant un coup d’œil au dossier de la jeune femme, il constate que cette rencontre est, somme toute, relativement récente.

Interdit, Luther reste silencieux quelques instants, fixant sans la voir la première page du dossier. Il était avec James et Mia, vous dites ? Y aurait-il un espoir, alors ? L’espace d’un instant, il se prend à croire que oui. Que son frère, son neveu et sa nièce sont vivants quelque part, et qu’ils pourraient finir par arriver jusqu’à lui. Mais très vite, le médecin se ravise. Non, il ne doit pas alimenter de telles illusions. Il vaut mieux s’en tenir à ce qu’il a toujours pensé : il est le dernier survivant de leur famille, et c’est seul qu’il mourra. Refermant ce chapitre de leur discussion, le cinquantenaire ne manque néanmoins pas la remarque acerbe de la blonde, et lève un regard froid sur elle. Elle serait bien avisée de tenir sa langue. Faites attention à vos propos, miss, avertit-il. Il n’est certes pas un fanatique obsédé par la domination patriarcale, mais il y a des limites à sa patience, et à sa bienveillance.

Pinçant les lèvres, Luther pose le dossier ouvert sur son bureau, se redresse dans son fauteuil. Il n’y a rien qui n’aille pas chez vous, miss Hayworth. Nous essayons seulement de comprendre les raisons de vos… réticences. Jetant un coup d’œil aux mains d’Hoani, il s’attarde un instant sur la bague à son annulaire. Je constate que vous êtes mariée, je présume que votre époux n’est pas ici… Sans quoi l’homme se tiendrait là, lui aussi. Miss, avez-vous connaissance d’un… empêchement physique, qui pourrait vous interdire la maternité ? Si c’est le cas, inutile d’argumenter, de risquer d’ouvrir de vieilles plaies. Il a déjà une petite idée de la réponse, le dossier ne mentionnant aucune incapacité, attendant donc de voir si elle va lui mentir.


Revenir en haut Aller en bas  
Hoani Hawksley
Hoani Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 534
Sujet: Re: whose side are you on ?   Jeu 31 Mar 2022 - 19:56


Whose side are you on ?



New Eden - Fin 2018 | Luther & Hoani





Est-ce qu'il est sourd ou est-ce qu'il fait exprès de ne pas comprendre ? Je me pose sérieusement la question face aux réactions du jumeau, qui a l'air de débarquer de la Lune. Il semble évident qu'il n'a pas échangé avec Elijah depuis, eh bien, probablement depuis le début de toute cette merde. Et il a choisi de le penser mort plutôt qu'apte à survivre, à priori. Diantre, est-ce que je vais finir par penser la même chose de ma propre famille ? Je commence à le redouter, bien que je fronce les sourcils en grommelant, un poil agacée. « C'est bien ce que je vous dis. Mia, James et Elijah étaient tous bien vivants quand je les ai rencontré. Croyez-moi, ce n'est pas une erreur de calcul, je ne les connais pas d'avant. J'aurai su qui vous étiez si c'était le cas, probablement. » De toute façon, je ne connais quasiment personne de la vie avant la relève des morts. Je manque de soupirer à la remarque du Docteur, bien consciente que ce n'est pas une brève entrevue du passé qui me protègera des actions de mon interlocuteur. Aucun traitement de faveur ne saurait être accordée à Walla Walla, à moins d'être un homme, bien entendu. Je me mords la langue et me retiens d'aller plus loin, subissant la suite attendue de ce rendez-vous.

Le besoin de lever les yeux au ciel est fort, mais j'y résiste. Réticences, disent-ils ? Ah, c'est tout ce que représente celles qui osent prétendre encore à leurs droits, ici. Des vieilles acariâtres qu'il sera facile de faire plier, parce qu'il faut rentrer dans le moule. Et le pire, c'est que c'est tristement vrai. Je me rembrunie quand l'obstétricien parle de mon mariage, et fais tourner machinalement la bague autour de mon doigt. « Vous présumez bien. Il est... je n'en sais rien, à vrai dire. On a été séparé plusieurs mois avant que je ne vous rejoigne ici. » Cela va sans dire que j'ose espérer qu'il ne tombera jamais dans le piège de New Eden. Je masque un rictus quand le bon docteur me cherche une excuse. A ne pas douter, il sait pertinemment que je n'ai aucun problème particulier. Et je ne compte pas me chercher un faux souci de santé. « Non aucun, c'est juste que... » J'aurais pu y aller frontalement, mais le risque est trop grand. Le mensonge, alors, vient naturellement. « J'espère encore que mon mari saura être le père de mes enfants. Vous comprendrez que ce n'est pas évident de tomber dans les bras d'un inconnu pour enfanter, même si cela fait partie de notre, herm, devoir. » Je n'ai jamais voulu d'enfants, jamais. William à mes côtés ou non, cela a toujours été clair entre nous. Fonder une famille ? Nous n'en avions pas l'intérêt, nous nous suffisions tous les deux. « Je ne tiens pas à trahir mon époux. » J'achève, les yeux presque larmoyants. Et il y a une part de vérité, dans ce que j'admets dans un souffle tout en regardant droit dans les yeux le docteur Hawksley. Mais je le sais, je l'ai trahi. Si ce n'est là, au moins avant. « Enfin, vous voyez... Ce n'est pas une position facile. » Mais ni lui ni New Eden n'en a cure, pas vrai ? Personne ne va pas attendre qu'un obscur partenaire oublié se pointe pour mon bon plaisir.  Le premier chien galeux fera l'affaire pour m'engrosser, c'est la règle.


Ⓒslytbitch.



✧ The violence caused such silence ✧

You’ve seen their nightmares come alive. You’ve seen their sweetest dreams blossom and die. So why do you build us up to crumble and fall ? Who am I supposed to be, in all of this cruelty ?
Revenir en haut Aller en bas  
Luther Hawksley
Luther Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 151
Sujet: Re: whose side are you on ?   Lun 11 Avr 2022 - 23:06
Le ton employée par la jeune femme commence à avoir raison de sa patience, et Luther se crispe. Se croit-t-elle supérieure à lui, uniquement parce qu’elle possède des informations qu’il n’a pas sur son frère et sa famille ? Serrant le poing, pinçant les lèvres, le médecin pose un regard froid et dur sur Hoani. Résolument, elle devra apprendre à tenir sa langue et à surveiller son attitude, si elle espère survivre ici. Le quarantenaire n’est certes pas vengeur, ni rancunier, mais il connaît son devoir et n’hésitera pas à parler d’elle si elle lui donne des raisons de le faire. Je vous crois, finit-il par lâcher du bout des lèvres, finalement assez peu ravi d’avoir de leurs nouvelles par la bouche de cette femme. J’ai perdu leur trace dès le début de l’épidémie, vous comprenez donc ma confusion. Une confusion qu’il prendra le temps d’analyser, mais plus tard. Lorsqu’il pourra rentrer chez lui, après avoir terminé cet entretien. Hors de question de s’effondrer devant elle.

La conversation dévie sur le véritable objet de leur rencontre et Luther l’interroge sur son mariage. La réponse est aussi hésitante qu’il l’escomptait et il griffonne quelques notes dans le dossier. Ce ne sont pas des informations très importantes, mais il vaut mieux garder des traces, au cas où. Je vois, répond-t-il simplement, alors qu’elle enchaîne sur le sujet d’une éventuelle incapacité. Bien sûr, il existe toujours la possibilité qu’Hoani n’ait pas connaissance d’une infertilité, voire d’une stérilité sous-jacente. De nombreuses femmes traversent la vie sans s’en rendre compte, tout simplement parce qu’elles n’ont jamais essayé de concevoir. Ce qui amène inévitablement le médecin à une autre question : Avez-vous essayé, avec votre époux, d’avoir des enfants ? La question du désir est implicite, car Luther ose espérer qu’avant les couples fondaient une famille par véritable envie. C’est du moins le cas pour ceux qu’il comptait dans sa patientèle, et qui étaient prêts à débourser des milliers de dollars pour une procédure longue et douloureuse, avec à la clé la joie de tenir leur enfant dans leurs bras. Le fait qu’Hoani espère encore concevoir avec son mari le pousse à espérer, lui aussi, qu’elle est sincère. Protéger des menteurs ne l’intéresse pas, loin de là.

Refermant le dossier pour quelques instants, le médecin pose ses mains aux doigts entremêlés sur la chemise cartonnée. Un soupir lui échappe, alors qu’il croise le regard de la jeune femme. Je comprends tout à fait, bien sûr… Au fond, Luther n’apprécie guère cette politique de mariage quasi forcés. Dans la réalité, ceux-là sont rares et autant que possible, on encourage les unions d’amour, ou tout du moins, d’affection. J’espère néanmoins que vous comprendrez, vous aussi, qu’en l’absence de toute preuve de vie… nous devons malheureusement vous considérer comme veuve. À ce titre, vous êtes par conséquent dégagée de toute obligation de fidélité envers votre époux, et parfaitement libre de vous remarier. Pour ne pas dire fortement encouragée. À moins que vous ne souhaitiez entrer prononcer vos vœux et entrer dans les ordres... ajoute-t-il, en laissant planer cette porte de sortie.


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: whose side are you on ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- whose side are you on ? -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: