The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

One plus One
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ela Hawksley
Ela Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 489
Sujet: One plus One   Dim 7 Nov 2021 - 13:13

Deuxième quinzaine de septembre 2021.


Cela faisait déjà quelques temps qu’elle le croisait dans les couloirs du dispensaire, quelques temps qu’ils ne s’adressaient qu’un bonjour poli, avant de chacun retourner à sa tâche. L’épidémie de grippe n’était pas encore là, mais l’israélienne s’était portée volontaire pour récupérer le linge du dispensaire et en ramener de nouveaux, le plus régulièrement possible. Une menue tâche comparée à ces heures supplémentaires que ces médecins venaient exercer ici, sur leur temps libre pour la plupart. Dont cet homme, le Docteur Hawksley. A vrai dire, elle ne savait que peu de choses sur lui, mais depuis quelques jours, les politesses s’étaient accompagnées de quelques mots de plus, quelques échanges étaient nés à force de se croiser et de se croiser encore.

Et puis, courant du mois de septembre, les cas de grippes se multiplièrent – rien d’aussi inquiétant que l’épidémie qu’ils connaitront dans les semaines à venir – et de simple blanchisseuse, l’israélienne offrit son aide aux infirmières et aux médecins. Peut-être était-ce due à cette légère connivence installée au fil du temps, mais Ela n’était finalement jamais bien loin lorsque Luther pratiquait ici. Ils ne le savaient pas encore, mais la maladie ne faisait encore que s’installer pour un long moment. Les cas commençaient doucement à se multiplier, créant une ride soucieuse sur le front du médecin. Alors, des échanges un peu timides et bancals étaient nés quelques attentions de la part d’Ela ; un café, un sourire timide, parfois même quelques instants de silences qui faisaient du bien à l’âme une fois en bonne compagnie. Tout ceci créa une sorte de lien, et bientôt ce n’était plus la pluie et le beau temps qui alimentaient leurs conversations. La légende raconte qu’on les aurait vu rire ensemble – mais cette version est sans doute un peu exagérée. Dans tous les cas, la crainte qu’il lui avait inspirée aux premiers abords s’était doucement estompée.

Ils apprenaient à se connaitre. Et Ela aurait été bien incapable de voir de leurs échanges autre chose que ce qu’ils n’étaient ; une rencontre amicale. Il était de ces personnes importantes, sa réputation ne lui était parvenue que bien plus tard, au fils de leurs conversations, parce qu’elle était encore nouvelle dans cette communauté. C’est une de ses collègues – Marcy – qui un jour, pointa du doigt ce qui ressemblait d’un point de vue extérieur, à un début d’histoire. Insistant sur cet homme très convoité, qu’on avait rarement vu échanger aussi régulièrement avec la même femme. Pourtant, Ela savait que cette relation n’était pas de cette nature-là, mais petit à petit ; elle y réfléchit. Non pas à cause d’hypothétiques papillons dans le ventre, d’espoir ou de désir ; mais plutôt à cause de la nécessité qui lui incombait de s’intégrer totalement à cette communauté. Devait-elle jouer à ce jeu-là ? La vérité était qu’elle n’avait ni envie, ni les réelles compétences pour cela. Alors elle se contenta de détromper Marcy poliment ; elle n’était encore qu’une étrangère, loin du standing d’un homme de cette réputation – et les secrets qu’elle cachait risquaient de noircir cette dernière. Derrière cette humilité se cachait toujours cette insécurité d’être un jour capable de s’intégrer comme on l’attendait d’elle.

Et pourtant.

Pourtant un jour, dans cette douce après-midi d’automne, Luther lui proposa de se voir et cette fois-ci, en dehors du dispensaire. Une demande peu commune, qui se fit non loin des oreilles de Marcy qui gloussa pour deux après que, une fois Ela ayant accepté, Luther s’éclipsa pour reprendre sa tâche. L’architecte réagit avec beaucoup plus de retenue que sa collègue, l’intimant à plus de discrétion, avant d’elle-même s’occuper l’esprit du mieux qu’elle pouvait pour ne pas avoir à y penser. La vérité était que ce rendez-vous – parce qu’il s’agissait de ça, n’est-ce pas ? – la rendait terriblement nerveuse. Elle ne savait plus faire ça. Pire encore, elle n’en avait pas envie. Elle n’avait accepté que parce qu’elle savait qu’elle n’avait pas réellement le choix. Pas dans ce monde-là.

Il lui avait donné rendez-vous dans un café assez fréquenté, comme à son habitude l’israélienne était venue à l’heure, voire quelques minutes à l’avance. Venant de quitter la blanchisserie, elle n’avait eu que le temps d’arranger son chignon un peu strict, et de se passer un peu d’eau sur la figure pour essayer de se donner un peu de couleurs et éclaircir ses idées. Nerveuse, elle triturait ses mains sous la table, dans ce toc signification qu’elle avait développé suite à son séjour à l’Institut ; elle comptait ses doigts un à un, se rassurant malgré elle, le regard souvent diriger vers la porte jusqu’à ce que celle-ci s’ouvre enfin sur la personne qu’elle attendait ; Luther. Lui aussi, un peu en avance.

C’était étrange à vrai dire. Les choses semblaient plus simples au dispensaire.

« Bonjour Docteur Hawksley. » Souffla-t-elle, un peu hésitante.
Revenir en haut Aller en bas  
Luther Hawksley
Luther Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 141
Sujet: Re: One plus One   Ven 12 Nov 2021 - 22:37
Nurse Harris, je partirais un peu plus tôt aujourd’hui, annonce-t-il d’un ton neutre en arrivant à son cabinet ce matin-là. Se délestant de son manteau, Luther l’accroche à un cintre, avant de le pendre à une patère. Hochant la tête d’un air entendu, la quarantenaire acquiesce. Bien sûr, docteur. Et, sans un mot, sans une question, elle retourne à vaquer à ses occupations, s’interrogeant en silence sur ce départ prématuré. Il est rare que le Dr. Hawksley quitte son bureau en avance, et cette information va probablement faire les choux gras en salle de pause. Mais, évidemment, elle se garde bien de le questionner directement. Ce n’est pas qu’elle le craigne, non. Mais elle connaît sa place, et n’entend pas l’outrepasser.

Luther, lui, ne s’intéresse pas aux élucubrations qui peuvent bien traverser l’esprit des infirmières affectées à son service. La plupart d’entre elles sont efficaces, expérimentées, et ont déjà fréquenté un département de gynécologie. C’est tout ce qu’il a besoin de savoir, et tout ce dont il a besoin qu’elles soient. Le reste ne le regarde pas, pas plus que l’opinion qu’elles ont de lui. Il a de toute évidence d’autres chats à fouetter, et ne se mêle que rarement aux discussions. Tant pis si cela lui donne un air hautain, froid. Au moins ne risque-t-il pas de déclencher un scandale en fricotant avec l’une d’entre elles.

Après avoir refermé la porte de son bureau, il se plonge dans le travail, recevant les patientes programmées aujourd’hui, déjeunant sur le pouce pour poursuivre ses occupations. La journée passe à une vitesse folle, et avant qu’il ne s’en rende compte, il est déjà l’heure pour lui de partir. Réarrangeant rapidement les articles de papeterie et les dossiers sur son bureau, le médecin s’assure que tout est en ordre pour le lendemain. Organisé, carré. A son image. Luther récupère son manteau, sa sacoche, et quitte l’hôpital, pour se rendre à son rendez-vous.

Le café qu’il a proposé à Ela est à quelques minutes à peine de son lit de travail, et il est sûr d’y croiser des collègues. L’endroit est assez bondé, en revanche, pour qu’on les voit, sans entendre leur discussion. Et c’est précisément ce qu’il cherche avant tout. Être vu. En arrivant, certains regards se posent sur lui, et le suivent jusqu’à ce qu’il atteigne la petite table, déjà occupée par la jeune femme. Bonjour, répond-t-il sur le même ton, tout en tirant sa chaise. D’une main plaquée sur son torse, il empêche sa cravate de pendre, regrettant, l’espace d’un instant, l’absence d’épingle. Je vous remercie d’avoir accepté, Ela.

L’usage de son prénom lui paraît étrange, et il préférerait sans doute s’en tenir aux patronymes, mais qu’importe. Il peut faire cette concession-là. Une serveuse vient prendre leur commande, et après son départ, Luther pose ses mains croisées sur la table, ses poignets sur le rebord. Ecoutez, cela va vous paraître étrange, mais j’ai une… proposition, à vous faire. Il n’est pas vraiment à l’aise, mais s’efforce de le cacher. Son idée est plutôt audacieuse et en vérité, il se sent malade d’avoir seulement osé y penser. Mais l’autre option… lui est tout aussi insupportable.


Revenir en haut Aller en bas  
Ela Hawksley
Ela Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 489
Sujet: Re: One plus One   Lun 29 Nov 2021 - 10:56
L’ancienne architecte s’est demandée plusieurs fois au cours de cette journée ce que ce rendez-vous signifiait. Ses collègues avaient eu tôt fait d’y répondre à sa place quand - dans sa grande naïveté - elle n’avait pas songé qu’il s’agissait peut-être de ce genre de rendez-vous. Échanger quelques mots au détour d’un couloir au dispensaire, ce n’était pas la même chose que de se rencontrer en dehors de leurs obligations professionnelles, dans un lieu public qui plus est, là où des regards curieux se posèrent immédiatement quand le Docteur Hawksley se dirigea vers sa table pour y prendre place. Elle ne savait pas trop si c’était elle qui était scrutée de la sorte ou plutôt lui. Elle était nerveuse en tout cas.

Et pas forcément le genre de nervosité qui faisait naître comme des papillons dans le ventre. C’était plutôt comme un poids, un nœud dans sa gorge qui freinait un peu sa respiration. Elle savait pourtant que c’était ce qu’on attendait d’elle en intégrant Walla Walla, il lui fallait rapidement trouver un homme qui la prendrait pour femme. Mais elle… Elle ne s’en sentait pas vraiment capable et elle craignait en réalité, que cela ne se produise. Et si… Et si elle n’était pas à la hauteur ? Elle craignait de se donner à un parfait inconnu, à feindre l’amour et des attentions qu’il ne lui était pas si aisé de feindre. Elle n’avait plus était la femme de quelqu’un depuis si longtemps. Le contact physique avec les autres était difficile, peu naturel pour la plupart. Alors, qu’en serait-il, une fois qu’elle serait contrainte d’y céder ? Alors oui, elle était nerveuse. Luther Hawksley la rendait nerveuse de par sa stature droite et fière, et ce regard qu’elle ne pouvait déchiffrer, qu’il posait sur elle.

Tant de questions, tant d’appréhension qu’elle n’avait pas le droit de soulever. Quelqu’un vient rapidement prendre leur commande, et l’israélienne réclame une tisane, espérant y trouver un peu de sérénité. Puis ils sont de nouveaux en tête-à-tête - ou presque - l’israélienne avait conscience d’être épiée, et pourtant le bruit ambiant empêchait quiconque d’entendre ce qu’il avait à lui dire. Une proposition, en réalité. Elle reste un instant interdite. Silencieux, elle l’observe un instant, en essayant de se faire une idée de ce qu’il se passait réellement. Elle est interrompue dans ses pensées par la serveuse qui revient avec leur commande, qu’elle remercie d’un sourire poli. Elle ajoute un sucre dans son thé et vient délicatement mélanger avec sa cuillère.

« Une proposition vous dites… ? » Dit-elle, en l’encourageant à poursuivre d’une petite voix. Elle darde ses prunelles sombres sur lui, il doit deviner chez elle ; la nervosité, l’appréhension peut-être. Elle n’est plus aussi douée pour cacher ses émotions tel qu’elle le faisait autrefois. Ils avaient brisé la couche de glace à force de traitement de plus en plus poussé. Cela reviendra avec le temps, et elle ignore encore que c’est cet homme qui lui permettra de se reprendre, lui laissant le temps nécessaire à une reconstruction ne serait-ce que partielle. « Je vous écoute… Si je peux… Faire quoi que ce soit pour vous aider, j’en serai ravie. » Rajoute-t-elle peut-être sur un ton trop monocorde, avant de baisser timidement et poliment le regard comme on le lui a si bien appris.
Revenir en haut Aller en bas  
Luther Hawksley
Luther Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 141
Sujet: Re: One plus One   Dim 5 Déc 2021 - 18:45
Interrompu par la serveuse, il adresse à la jeune femme un sourire poli, mais sans plus. Lui indiquant rapidement sa commande, Ela faisant de même, il la laisse ensuite repartir sans lui adresser même un regard. Il n’a jamais été de ces hommes capables de traquer une femme des yeux à travers une foule, pour le simple plaisir de la voir onduler des hanches ou agiter ses cheveux. Il n’a jamais été de ces hommes qui regardent les femmes, tout simplement. Et pour cela, Luther s’est toujours considéré comme un déviant, un malade. Ne pas aimer les femmes, ne pas rêver de les courtiser, de les embrasser jusqu’au matin, sont forcément les symptômes d’une affection mentale. De cela, il est certain, et il n’en démordra pas. Quel homme normalement constitué détourne les yeux, lorsque passe une belle femme ?

La serveuse revient, dépose devant eux leur commande et s’en va après avoir reçu son payement. Après son départ, Ela verse un peu de sucre dans son thé, tandis que Luther délaisse sa tasse. Trop chaude, encore. Un instant de silence s’étire entre eux, au cours duquel le médecin pèse une dernière fois le pour et le contre. Est-il vraiment sage de remettre son destin entre les mains de cette femme, de cette inconnue ? Certes, il a cru trouver en elle une oreille attentive, compréhensive, mais qui peut dire quelle sera sa réaction lorsqu’elle entendra sa requête ? N’ira-t-elle pas tout droit trouver les autorités, pour le dénoncer ? Le risque est grand, et Luther en a conscience. Finalement, il croise ses longs doigts dans son giron, s’humectant les lèvres avant de prendre la parole.

Une proposition, en effet. Voyez-vous, je ne me suis jamais marié… ni avant, ni depuis mon arrivée ici, commence-t-il, évitant son regard. C’était la partie facile. Bien sûr, on ne me presse pas encore de le faire, mais viendra le moment où il deviendra inévitable de prendre une épouse. Cette fois, il relève les yeux vers elle, ses yeux clairs indiquant clairement où il veut en venir. J’aimerais vous proposer le mariage, Ela. Mais avant que vous ne me donniez une réponse, je dois vous faire part d’une condition plutôt… inhabituelle. Voilà, ils y sont. Un véritable acte de foi, rien de moins. Je ne suis pas très porté sur… la chose. Aussi, je ne pourrais pas être pour vous un époux, dans le sens conventionnel du terme. Un soupir discret passe la barrière de ses lèvres et, feignant l’impassibilité, Luther se résout à boire une gorgée de son café pour cacher son trouble.


Revenir en haut Aller en bas  
Ela Hawksley
Ela Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 489
Sujet: Re: One plus One   Jeu 9 Déc 2021 - 19:31
Le temps semble se suspendre quelques instants alors qu’elle tourne lentement sa cuillère dans sa tasse de thé encore trop chaude, attendant que le médecin en face d’elle se décide. Ils avaient l’air tous les deux aussi mal à l’aise l’un que l’autre, mais les raisons divergeaient. L’israélienne ne savait en réalité pas trop ce que ce rendez-vous signifiait, et si son cœur battait un peu plus vite dans sa poitrine c’était probablement plus de l’appréhension que de l’excitation. Ses collègues y voyaient là un ‘premier rendez-vous’ mais la vérité c’est qu’Ela n’était pas aussi présomptueuse que cela. Pas assez sûre d’elle-même non plus. Et puis, à des kilomètres de pouvoir repérer ce genre de manœuvre.

Courtoise, elle ne prend plus la parole jusqu’à ce que le médecin se lance et… la surprenne. Elle releva les yeux vers lui et elle l'écouta sans l’interrompre, avisant son regard fuyant et ce malaise à présent dévoilé. « Oh... » Fit-elle, finalement, un peu malgré elle. « Pardonnez-moi je… Je suis un peu surprise. » Pas tant par cette condition qu’il avait émise, que par la proposition initiale. Il lui fallut quelques secondes de plus, alors qu’elle se redressait un peu sur sa chaise, comme une prise de recul inconsciente. Elle baissa alors les yeux sur ses mains entourant sa tasse de thé, ayant besoin de réaligner ses pensées quelques instants.

Après quelques longues secondes, elle finit par relever son regard sombre sur lui, sur ce visage toujours aussi froid, sillonné par les années et les affres de son histoire qu’elle ne connaissait pas. La condition posée semblait être ce qui le taraudait le plus, et pourtant ce n’était pas ça qu’elle redoutait. Elle hésita, ouvrit légèrement la bouche pour dire quelque chose puis y renonça. L’instant d’après, elle baissa le regard pour prendre la parole. « Ce n’est pas… » Comment répondre à ça ? « Votre condition n’est pas… n’est pas un problème pour moi, je… Moi non plus, à vrai dire. » Dit-elle, en décidant par relever le regard vers lui. C’était bien quelque chose qu’elle redoutait, à vrai dire. Quelque chose qui la freinait à trouver un homme pour l’épouser, faire son devoir de citoyenne. Elle était réellement embarrassée néanmoins. Parler de sexe n’était pas vraiment ce qu’elle aurait imaginé lors d’un… rendez-vous du genre. Mais en était-ce vraiment un, pour le coup ? Pas vraiment. Cependant, le choix n’était pas un luxe qu’elle pouvait se permettre.

« Mais… Si je puis me permettre. » Commença-t-elle avec prudence. « Est-ce que… Est-ce que vous êtes sûr de vouloir faire les choses comme ça je… » Elle s’interrompt alors. Elle a un peu trop vécu pour faire preuve d’autant de naïveté. Et puisqu’il ne s’agissait pas de coup de foudre ou d’une histoire de sentiment alors. « Je ne suis pas sûre d’être la bonne personne pour vous, à vrai dire. » Fit-elle, finalement après un léger soupir. « Je… Je ne suis pas en mesure de refuser une telle… proposition » Son ton s’était baissé pour ne pas se faire entendre. « Mais je crains d’être une ombre pour votre réputation. » Lui avoua-t-elle ensuite, sans plus oser le regarder dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas  
Luther Hawksley
Luther Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 141
Sujet: Re: One plus One   Jeu 16 Déc 2021 - 8:56
Bien sûr, Ela est surprise. On le serait à moins et il va sans dire, la proposition de Luther est étonnante. Atypique. Lui-même peine encore à croire qu’il ait eu l’audace de la formuler, d’y songer. Cela va totalement à l’encontre de ce qu’il défend ici, par son travail acharné. L’ironie et l’hypocrisie de la situation ne lui échappent pas et la culpabilité grignote ses entrailles comme un poison. En tant que gynécologue, Luther ne peut nier savoir que les femmes ont des besoins physiologiques, des besoins qu’il ne peut satisfaire. C’est donc un sacrifice qu’il demande à Ela, et il ne serait guère surpris si elle refusait, purement et simplement. Reste à savoir si elle le dénoncera, ou non. C’est un risque qu’il a accepté, dès l’instant où il a jeté son dévolu sur elle.

Je suis navré d’avoir - Le médecin s’interrompt lorsqu’elle pose les yeux sur lui, fronçant les sourcils. A-t-il bien entendu ? Vraisemblablement, oui, et il baisse à nouveau la tête, remuant la cuillère dans sa tasse à geste précis, millimétré. Je vois, souffle-t-il en cachant son soulagement. Elle ne se moque pas, ne le rejette pas. C’est un premier pas encourageant, assurément. Qui plus est, elle n’est pas dérangée par la condition qu’il pose, c’est une chance inespérée. Impassible, Luther relève les yeux vers elle lorsqu’elle reprend la parole, l’interpellant prudemment. Oui ? La suite le prend un peu de court et il serre les dents. Il déteste être surpris…

Il fronce à nouveau les sourcils, fait tinter sa cuillère sur le rebord de la tasse avant de la poser dans la soucoupe. Quel autre moyen y a-t-il ? C’est la seule solution. Il a déjà retourné le problème des dizaines de fois. Les sentiments sont résolument exclus de l’équation. L’éternel célibat également. Cela finirait par attirer trop de questions, de suspicions, qu’il ne peut pas se permettre d’éveiller. Oui, Luther craint les thérapies. Pas pour la douleur ou les tortures ; mais parce qu’il sait que, s’il n’a pas réussi à déraciner le mal ancré en lui depuis plus de trente ans, les thérapeutes n’y parviendront pas non plus.

Néanmoins, Ela paraît dévier, tergiverser, presque. De là à dire qu’elle se cherche des excuses pour le repousser, il n’y a qu’un pas, qu’il hésite encore à franchir. Que voulez-vous dire ? Souffre-t-elle d’une infirmité, d’une déviance, dont il n’aurait pas connaissance ? Quelle raison peut-il y avoir à ce quasi refus qu’elle lui oppose maintenant ?


Revenir en haut Aller en bas  
Ela Hawksley
Ela Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 489
Sujet: Re: One plus One   Ven 24 Déc 2021 - 18:03
Elle pouvait le voir se tendre à mesure qu’elle s’exprimait, la stressant d’autant plus. Sans doute ne mesurait-elle pas le risque que lui-même prenait en lui parlant. Les enjeux de cette conversation, elle ne les mesurait pas vraiment. Il fallait dire que l’israélienne ne s’était jamais attendue à une romance en s’installant à Walla Walla. Arpenter ces rues, travailler, participer. Vivre. C’était tout ce dont elle était reconnaissante à ce jour. Et en réalité cette proposition semblait être une aubaine pour la brune. Restait encore cette ombre au tableau, dont il n’avait pas connaissance.

« Je… » Elle se rendit compte à quel point il était impressionnant. Surtout là, assis en face d’elle, distant depuis qu’elle avait émis son incertitude. Il ne la surplombait que de quelques centimètres seulement, pourtant elle se sentait écrasée soudain. L’échine légèrement courbée, ses mains disparurent sous la table alors qu’elle agitait ses doigts avec nervosité. « Luther… Vous devez savoir d’où je viens et qui je suis, avant de poursuivre cette voie-là. » Elle avait du mal à fixer son regard - on lui avait appris à avoir honte, à haïr cette part de sa vie et de craindre d’en parler. « Je porte la Croix de Tau, marqué dans mon dos. » Dit-elle, en osant relever le regard vers lui pour guetter sa réaction. Quelques secondes seulement, il lui fallait se soustraire à ce regard pour lui raconter le reste de l’histoire.

« Je viens, effectivement de Seattle. Du moins c’est… là-bas qu’on m’a récupéré. Je faisais partie d’une communauté… ennemie à New Eden. Les Remnants. J’ai… j’ai pris les armes contre vous et cette croix représente… les crimes que j’ai commis envers votre communauté. » Elle est inquiète qu’on puisse l’entendre, mais le monde autour d’eux semble inconscient de leur discussion délicate, sans doute trop concentré sur la seule information qui méritait un peu d’intérêt ; le Docteur Hawksley en charmante compagnie. « Je ne suis pas arrivée ici au mois d’août, j’ai commencé mon séjour à Colville fin du mois d’avril, où on a pris le temps de me soigner. J’ai pris… J’ai pris conscience de mes actes, là-bas. Des vies que j’ai prise et de l’emprise que cette… » June. Sous la table, ses mains se ferment en poings serrés. « Femme avait sur moi et sur les membres de mon ancienne communauté. J’ai… fait pénitence pour mes crimes et j’ai été pardonnée. » Et enfin, réintégrée grâce à son entière collaboration.

Elle se tait finalement. Raconter cette histoire la bouleverse, évidemment, remue en elle des souvenirs douloureux dont elle doit se montrer reconnaissante, malgré les traumatismes subis. Un temps passe, avant que - plus sûre de ses émotions aussi - elle n’ose poser son regard sur l’homme qui se tient en face d’elle. « Voilà pourquoi je crains pour votre réputation. » Dit-elle, avec prudence. « Mais si… » Elle prend une légère inspiration. « Mais si nous devions poursuivre… Je suis à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. » S’il décidait de ne pas faire machine arrière, elle lui raconterait tout ce qu’il désirerait savoir. Autant parce qu’il serait dans son droit en tant qu’époux, autant parce qu’il était préférable qu’il sache pour ne pas être pris au dépourvu si dans sa sphère sociale, cela venait à être découvert.

Alors, allait-il reprendre ses paroles et sa proposition ?
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: One plus One   
Revenir en haut Aller en bas  
- One plus One -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: