The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

Black parade
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10281
Sujet: Re: Black parade   Mar 15 Mar 2022 - 12:53
A partir de ce moment, l’objectif numéro un de Selene était de rentrer vivante. Pour ses proches, pour ses filles, surtout. La blonde s’est peut-être jetée devant elle pour la préserver, mais elle n’entendait malheureusement pas lui rendre la pareille. C’était la dure réalité.

La pianiste emboîte le pas à Madisson, contourna une caisse abandonnée avec l’intention d’en découdre et se trouva face à des… enfants. Ils avaient quoi, treize ans maximum ? Même avec leurs foulards sur le nez, on ne leur donnait pas plus. La musicienne figea aussi, mais les deux gamins, eux, n’hésitèrent pas à brandir les canons de carabines étrangement trop grandes pour eux.

Selene agit par instinct, pressant la détente de son glock comme une machine. Sa cible fut projetée en arrière, touchée en pleine poitrine. Sa complice était au sol aussi, l’œuvre de May. La musicienne échangea un regard avec son aînée mais ne prononça pas un mot. Elle avait la nausée. Ce crime la ramenait à de sombres heures de sa survie ; elle n’avait jamais eu à tuer d’enfants… elle ne l’avait jamais fait, depuis la pauvre victime collatérale de sa folie, à Sequim.

- Par là, vite.

Elle désignait la bibliothèque, non loin de leur position, et entreprit aussitôt de courir dans cette direction. Il serait trop risqué de tenter de fuir en pleine rue, sans savoir combien de leurs assaillants étaient postés dans les parages – et avec l’arrivée des rôdeurs de surcroit.

Alors qu’elles slalomaient entre les épaves, puis disparaissaient derrière l’écrin boisé qui dissimulait à moitié le bâtiment, des tirs ricochaient sur la tôle ou dans les arbres. Première arrivée, Selene enfonça la première porte qu’elle trouva d’un violent coup de pied, puis son canon précéda son intrusion dans les lieux endormis. Il faisait sombre. Pas de bruit, pas d’odeur particulière, sinon celle de l’humidité et de la poussière.

- Venez.

Une fois ses partenaires à l’intérieur, elle repoussa le battant et avisa un promontoire recouvert de flyers délavés par le temps. La pianiste ne perdit pas une seconde pour aller le pousser, le telle sorte que l’issue soit bloquée. Ce n’était pas assez lourd pour obstruer complètement le passage, mais ce serait gênant et bruyant si quelqu’un voulait les suivre.

- Occupe-toi d’elle, dicta-t-elle à Madisson, des fois qu’elle puisse faire mieux pour son amie, je vais chercher les issues. On sera pas tranquille longtemps, mais elles pourraient se préparer à les recevoir…



« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2072
Sujet: Re: Black parade   Ven 18 Mar 2022 - 2:47
Putain, c'était bien la première fois qu'elle voyait Maddie se mettre dans un tel état. Elle avait même sursauté, d'ailleurs, en l'entendant hausser le ton pour lui ordonner de se taire. Enfin, Cendrillon voulait bien admettre que ce n'était pas le moment. C'était plus fort qu'elle, pourtant. Elle n'avait jamais eu l'intention de réagir à ce point, mais Selene semblait vachement douée pour la faire s'enflammer. Dans tous les cas, Liv se concentrait d'avantage sur sa blessure que le reste, maintenant. Principalement parce que ça faisait un mal de chien, surtout que Summer essayait de bander la blessure en faisant pression sur la plaie qui saignait. Elle observa les mains de son amie virer au rouge, souillées par son propre sang. L'image lui donnait le vertige, peinant à garder les yeux ouverts.

« Ça - ça fera l'affaire. » souffla-t-elle d'une voix étranglée par la douleur, la remerciant d'un signe de tête. Son attitude de merde s'envolait avec les secondes qui filaient, étrangement. De toute façon, c'était loin d'être terminé. La maman de Raf leur indiquait que deux silhouettes approchaient de leur cachette, compromettant leur sécurité déjà très précaire. Ses battements cardiaques s'accéléraient rapidement, autant parce que son organisme compensait la perte de sang que parce qu'elle paniquait à l'idée d'affronter ces cons. May hocha silencieusement de la tête quand Madisson suggéra qu'elle couvre le duo, agrippant fermement son flingue du côté de son épaule saine.

Le reste se passa très vite. Nul besoin de mentionner qu'elle aurait préféré ne jamais vivre ça. C'était des gamins, bordel de merde. Des gamins. Et toutes les trois avaient eu la même réaction de s'arrêter. Mais leurs adversaires n'avaient pas l'intention de faire de même, brandissant leur carabines en décidant ainsi de leur destin. May tira, sans la moindre hésitation, cette fois. Elle avait eu une violente envie de gerber, autant en regardant les morceaux de cervelle de sa cible se répandre autour qu'en voyant le sang sous la victime de Selene. Leurs billes bleues se croisèrent un instant, dans le silence. La haine qui l'habitait plus tôt n'était plus là, remplacée par ce sentiment qu'elle n'était pas en mesure de décrire.

Le visage de sa victime voguait dans sa tête alors qu'elle serrait les dents pour tenter vainement de respirer un peu plus facilement. Maddie indiquait que le tireur du toit n'était plus là, et la brune leur ordonnait de se barrer, et vite. Elle n'allait pas argumenter, cette fois. Les morts, ces cons, la balle à son épaule, cette fillette - c'était trop pour Cendrillon. Elle avait juste envie de s'écrouler et d'y rester. Mais sa copine l'aida à courir jusqu'à la bibliothèque, évitant de justesse une nouvelle blessure sous la pluie de tirs. Selene avait défoncé la porte de leur abri improvisé sans mal, sous l'adrénaline, et May n'avait même pas attendu qu'elle referme derrière elle pour tomber par terre, complètement vidée.

Goldenberg lâcha son sac, se tenant l'épaule en grimaçant, les yeux fermés. En les ouvrant à nouveau, elle les posa sur la petite soeur de Casey. Elle allait beaucoup trop s'inquiéter si elle ne disait rien. « Je - je vais bien. Je te jure que je vais bien. » Enfin, ce n'était pas complètement faux, si? Certes, ses traits étaient pâles, mais elle était en vie. Liv se retourna ensuite vers celle qui affirmait que cette tranquillité serait de courte durée. « On peut - » Nouvelle grimace de douleur qui semble l'interrompre. « On peut pas trouver une façon d'attirer les rôdeurs vers eux? Leur tendre un piège? » En réalité, elle n'avait pas analyser la situation plus qu'il ne le fallait. Soyons honnêtes, ce n'était sûrement pas sa plus grande force. Mais c'était une question légitime. Pas de querelle, pas de chipotage, ni même un regard de travers. Juste la volonté de s'en sortir.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 588
Sujet: Re: Black parade   Mer 30 Mar 2022 - 14:29

Je dois me ressaisir. Je secoue légèrement la tête pour tenter de balayer cette image de ma tête. Malheureusement, le choc est violent et le visage de ces enfants ne quittent pas mon esprit. Mon cœur se serre dans ma poitrine, sans que je ne puisse contrôler quoi que ce soit, je soupire, fermant brièvement les paupières. Mais la voix de Selene me ramène à la réalité, la situation est bien trop critique pour que je me laisse submerger par mes émotions. Je me redresse avant de me diriger vers May pour l’aider à avancer. Nous suivons la brune jusqu’à la bibliothèque alors que de nouveaux impacts de balles résonnent non loin de nous.

Heureusement, nous parvenons à entrer dans le bâtiment pour nous mettre à l’abri. Je reste près de May alors que l’autre jeune femme me demande de m’occuper d’elle. Et si la blonde me dit que ça va aller, je m’approche pourtant, lui soufflant quelques mots « Attends… Laisse-moi regarder. » Je ne lui laisse pas le choix alors que Selene s’éloigne pour tenter de trouver une issue de secours. Je défais le bandage de mon amie pour examiner la blessure. Je grimace avant de reprendre « Je crois que la balle n’est pas ressortie… Faut vraiment que tu vois un médecin. Tu vas pouvoir tenir le choc ? » En attendant, tout ce que je peux faire c’est désinfecter la plaie et ça risque de ne pas lui plaire. Cherchant nerveusement le flacon de désinfectant dans le sac, je croise les yeux de May « Ça va faire un peu mal. Je suis désolée. » Je n’attends pas vraiment son accord, versant déjà une bonne quantité de liquide sur la blessure. Puis je prends le temps de refaire un bandage plus serré.

Une fois que c’est fait, j’accorde un léger sourire à May avant que du bruit attire mon attention. Je fais signe à la blonde de ne pas faire de bruit alors que j’aperçois une silhouette passer rapidement devant l’une des fenêtres. Est-ce le tireur qui était sur le toit ? Je n’ai pas vraiment eu le temps de voir. Quoiqu’il en soit, il a bien l’intention d’entrer. Je jette un coup d’œil vers May, lui demandant de ne pas bouger. Je prends une profonde inspiration alors que du bruit résonne dans l’entrée. Arme en main, je m’approche, sans attendre l’accord de May, qui risque de ne pas être contente ; tant pis.

Avançant d’un pas lent dans la légère obscurité, j’aperçois finalement une silhouette dans la pénombre. « Bouge pas ! » Je pointe mon arme dans sa direction alors qu’une voix résonne. « Vous… Vous les avez tués ! Vous… Vous allez payer ! » C’est une voix juvénile qui m’interpelle, mais elle laisse entendre une certaine colère. L’adolescent avance encore, de quelques pas, je finis par apercevoir son visage lorsqu’il traverse un léger filet de lumière. Doigt sur la détente, je ne me démonte pas « Si vous ne nous aviez pas attaqué, cela ne serait pas arrivé. Nous sommes venus là pour récupérer du matériel. » Sa voix résonne à nouveau alors qu’il laisse exploser sa colère. « J’en ai rien à faire. Vous… Ils sont morts, putain ! J’vais vous buter. » Il s’énerve et je comprends rapidement qu’il ne compte pas discuter. Il pointe à son tour son arme sur moi, prêt à tirer. Mais j’appuie sur la détente plus rapidement, le touchant dans l’abdomen. J’échappe de peu à une balle alors que le corps du jeune homme s’écroule par terre.



•••
I put my armor on, show you how strong how I am I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10281
Sujet: Re: Black parade   Ven 1 Avr 2022 - 0:45
- Hum-hum, maugréa Selene en disparaissant pour inspecter les autres issues.

Elle n’avait que peu de foi en l’idée d’attirer les rôdeurs sur leurs agresseurs ou de leur tendre un piège efficace. Jusqu’à maintenant, aucune d’elles ne savait exactement combien ils étaient, pas plus qu’elles ne savaient s’il y avait une meute dormante dans le coin. Des spécimens isolés, il y en avait, oui. Est-ce que ça leur permettrait de prendre l’avantage ? Pas sûr.

Au pas de course, la musicienne traversa la bibliothèque d’un bout à l’autre. Les seules autres portes qu’elle vit étaient des issues de secours solidement verrouillées. A part cela, la vitrerie se composait essentiellement de longues aies en hauteur. Les quelques fenêtres carrées qui se trouvaient à hauteur de rez-de-chaussée étaient étroites, en double-vitrage et ne disposaient pas de mécanisme d’ouverture. Elles n’étaient pas pratiques à forcer donc. A court terme, ça irait.

… et de toute façon, une déflagration qui résonna dans tout le bâtiment la fit sursauter. Merde. Un tir unique, c’était soit un mordeur, soit une de ses alliées qui venait d’être abattues tandis que l’autre était maintenue en joue. Flingue en main, Selene fila en sens inverse en ralentit la cadence en approchant de l’entrée. La porte qu’elles avaient empruntée était ouverte, quelqu’un avait donc pénétré les lieux…

Son pas était désormais mesuré. Elle crut voir une silhouette passer de l’autre côté de l’entrebâillement, mais son attention fut attirée à l’opposé, par une Madisson tétanisée à l’arme dressée. Au sol, une masse sombre gémissait de douleur, les mains crispées sur l’abdomen. Les yeux bleus détaillant la situation, la pianiste l’analysa en quelques secondes et se mit en mouvement. D’abord, repousser de nouveau le battant et tirer le promontoire devant – faute de mieux. Ensuite, elle vint récupérer le fusil de la victime et passa la anse autour d’une épaule.

- On peut se servir de lui comme diversion, elle parlait vite à a mi-voix, pour que seules ses partenaires l’entendent, on lui colle une autre balle mais pas dans la tête, et on le traine dans un coin. S’ils a des renforts, ils vont sûrement suivre les traces, réflexe naturel, ce serait du temps perdu et ils trouveraient soit un ami mort, soit un rôdeur – c’était un gosse, mais elle devait penser froidement pour se tirer de là, pendant ce temps, on essaye de sortir par derrière. Il y a des bois, on pourra les semer là-dedans, elle espérait en tout cas, on s’arrêtera quand on aura trouvé un endroit safe pour vous deux. Ensuite, je trace jusqu’à la ferme et je demande une caisse pour revenir vous chercher, ses prunelles glacier passèrent de l’une à l’autre, pour avoir leur aval, j’ai ma boussole. En coupant à travers champ, je peux rentrer en moins de deux heures.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2072
Sujet: Re: Black parade   Mer 6 Avr 2022 - 21:11
Si elle allait tenir le choc? Bien sûr que oui. Hors de question qu'elle crève ici pour un truc aussi stupide. Pas après ce qu'elle venait de faire pour survivre. La blonde hocha la tête rapidement, essayant de convaincre Maddie autant qu'elle tentait de se convaincre elle-même. Liv grogna de douleur en se mordant l'intérieur de la joue quand sa copine appliqua le désinfectant sur la plaie, avant de serrer le bandage encore plus. La princesse avait fait de son mieux pour rendre son sourire à son infirmière personnelle, mais le bruit attira aussi son attention. Et déjà, sa vis-à-vis sortait de sa cachette pour confronter la menace. Summer ne pouvait pas voir ses traits, mais Cendrillon était loin d'être ravie, parvenant à peine à bouger son épaule suite aux manoeuvres de sa comparse.

Elle avait donc eu besoin de plus de temps pour parvenir à se lever, restant d'abord en retrait avant d'entendre la discussion et de s'avancer d'avantage, prudente. Un gosse qui cherchait à se venger, de toute évidence. Rien de rassurant pour le trio, honnêtement. May essayait de croiser le regard de la plus jeune pour lui ordonner de ramener son cul - sans succès. La miss tira finalement, prenant l'adolescent à son propre jeu après une discussion qui n'allait nul part. May lâcha quelques jurons avant de se précipiter vers sa copine - non sans difficulté. « Ça va? Est-ce qu'il t'as touché? »

Selene se pointait devant ce joli tableau, maintenant. Ses billes se posèrent sur elle un instant, avant de revenir au gosse qui se tortillait de douleur, les deux mains sur le bide. « Il est tout seul? » demanda-t-elle à Maddie tandis que la brune sécurisait à nouveau l'endroit. Elle reporta son attention sur la victime au sol, insistante. « T'es tout seul?! » Enfin, ça ne servait à rien, sûrement. La miss soupira en observant Selene s'emparer du flingue, posant à nouveau sa main sur le bandage de fortune à son épaule.

« La sortie de derrière est facilement accessible, donc? » demanda-t-elle après les explications de la demoiselle, concernant la diversion avec la gamin. Enfin, semer les adolescents dans les bois était un gage dangereux, n'empêche. Surtout avec sa blessure. Et si elle était un brin perturbée par le plan - principalement parce que ces petits cons avaient tous l'âge d'être en couches - elle était surtout motivée à foutre le camp d'ici. Mais elle fronça les sourcils en entendant le reste de son plan.

Liv était bien consciente qu'elle était un boulet pour l'équipe - elle s'appuyait d'ailleurs pour soutenir son propre poids, sa son bras sain crispé sur une étagère. « Je, enfin - je sais qu'on a pas trop le choix, mais toute seule, à travers les champs? Et s'ils te tombent dessus? » Ils pouvaient tout aussi bien tomber sur le duo de blondes, évidemment. Ce scénario n'était pas particulièrement rassurant. May retourna brièvement sur ses pas, allant chercher sa trousse de premiers soins à moitié utilisée pour la tendre à celle qui, elle s'en doutait, ne changerait pas d'idée. « Garde ça avec toi, au moins. » Pourtant, la princesse n'avait pas réalisé qu'en se rapprochant du gosse, elle lui offrait une chance en or. D'un bond, il tenta de se relever pour la frapper dans les genoux. May l'évita juste à temps, lui envoyant aussitôt un coup de matraque sur le crâne. Il retomba au sol lourdement, sonné. Elle ravala un grognement grave, morflant de douleur à cause de son épaule qu'elle venait d'utiliser trop sèchement.

« Les gosses, je vous jure. » siffla-t-elle en ne sachant même plus si elle le disait pour rire ou non.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 588
Sujet: Re: Black parade   Mer 27 Avr 2022 - 22:32

Mon arme toujours pointée vers le jeune homme, je reste figée quelques instants alors qu’il se tord de douleur. J’entends à peine les voix de Selene et May qui viennent de me rejoindre. « N-Non. » Dis-je simplement alors que la blonde me demande si j’ai été touchée. Je crois que si c’était le cas, je ne m’en serais pas rendue compte. Je me sens pas mal secouée, pas franchement fière de mon geste. Mais est-ce vraiment le moment de cogiter ? Il faut que je me reprenne, je le sais.

J’abaisse finalement mon arme, les mains tremblantes. Prenant une profonde inspiration, je m’écarte légèrement du blessé alors que Selene sécurise l’endroit et que May tente de le faire parler. Toujours un peu ailleurs, sous le choc, je les laisse gérer. Je ne suis pas capable – pour l’instant – d’avoir les idées claires. Mes coéquipières vont sûrement me faire remarquer que ce n’est pas le moment ; malheureusement, je peine à calmer cette sensation désagréable qui m’empêche de respirer correctement, ce sentiment de culpabilité soudain… Je crois que c’est la première fois que je tire sur quelqu’un de sang-froid ; pour me défendre il est vrai, mais l’âge de notre agresseur semble m’atteindre plus que je le voudrais…

Les autres discutent toujours de la marche à suivre pour nous en sortir. May propose de laisser au blessé, de quoi se soigner, mais il n’est pas très coopératif… Leurs voix s’entremêlent et j’ai du mal à tout comprendre. J’essaye de me concentrer sur ce qu’elles se disent mais je n’y arrive pas. Je ferme finalement les yeux, me pinçant l’arête du nez, les sourcils froncés. Il faut que je me reprenne. A nouveau, j’inspire longuement avant de rouvrir les yeux « Il faut que nous partions d’ici. Tout de suite. » Mon ton est sec, je parle sûrement sous le coup de l’émotion. Mais je ne pourrais pas passer une minute de plus ici…

« Selene, nous allons faire ce que tu as dit. Une fois que nous aurons quitté cet endroit, nous nous éloignerons autant que possible d’ici. » J’espère que notre fuite ne sera pas repérée. Qu’importe, je fais déjà signe aux autres de me suivre jusqu’à l’arrière du bâtiment. Le cœur battant, je parviens jusqu’à la sortie de secours. Une fois dehors, je prends le temps d’observer les alentours. « Ça a l’air dégagé, allons-y ! » Je m’élance déjà en direction des sous-bois proches de la bibliothèque. C’est bien la première fois que je sors d’un tel endroit aussi vite… Et surtout sans un livre…



•••
I put my armor on, show you how strong how I am I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Black parade   
Revenir en haut Aller en bas  
- Black parade -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: