The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de 55″ est plus
Voir le deal

Back Home
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 21940
Sujet: Back Home   Jeu 4 Nov 2021 - 21:05
Back Home

Terre en vue. C'est avec difficulté que vous avez réussi à retrouver votre cap. Mais la décision de rejoindre l'île s'est imposé pour ramener Logan chez lui. Le problème étant que vous n'êtes pas prévu, ni annoncé. Et qu'en atteignant le quai, vous risquez quand même quelques problèmes. C'est en tout cas ce que présage le SEAL quand il vous parle de ça, justement. Ruben et Joachim, vous êtes évidemment inquiets, mais vous n'avez pas dans l'idée de faire de vague. Surtout qu'Isalin va finalement pouvoir être prise en charge.

C'est comme ça que parvenus sur le ponton, vous êtes accueillis à grand renfort d'armes. Mais Logan s'impose, et on le reconnait finalement. Au talkie, les gardes appellent les responsables. Il faut qu'ils viennent voir ça. La rumeur se répand de l'accostage d'un navire inconnu, du retour de l'un des vôtres. C'est davantage d'une rumeur quand le Navy Seal est bel et bien vivant, en chair et en os...

Informations

• Le sujet est ouvert à tous les Remnants, ainsi qu'à Isalin, Joachim et Ruben. Vous êtes  le 12 octobre à 15h.

Logan vient tout juste d'être identifié, revenu d'entre les morts à l'évidence. Et il a une tonne de choses à vous raconter.

• Vous trouverez ici votre sujet de réservation. Pour privilégier le dynamisme, les posts de 200 mots sont autorisés !
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2256
Sujet: Re: Back Home   Ven 5 Nov 2021 - 0:18
Je ne savais pas exactement comment Ruben avait réussi à convaincre Logan de venir, mais le Remnant était bien monté à bord avec nous. Sa présence avait immédiatement changé nos priorités du moment, et nous faisions finalement cap sur Fort Ward. J’avais laissé le soin à Ruben et Daryl de mener la barque sous les indications de Logan.

Pour ma part, j’avais d’autres priorités. Il m’avait fallu emmener l’islandaise dans une des cabines pour m’occuper de sa blessure avec les moyens du bord. Le catamaran était bien équipé en cas de blessures. Ils n’avaient pas eu le temps de tout piller. Je mis rapidement la main sur une trousse de secours avant de revenir m’occuper d’Isalín. J’avais tout d’abord songé à refaire un pansement alcoolisé le temps du trajet, mais l’état de sa jambe m’avait vite ravisé. J’étais devenu un peu pâle en songeant que j’allais très certainement devoir retirer la balle moi-même, sans l’aide de Nolan. Je l’avais regardé faire mais… C’était bien différent de devoir m’en charger moi-même, surtout sur Isalín. Même si je lui avais donné de quoi atténuer la douleur, ce n’était clairement pas suffisant. Ses cris de douleur avaient bien failli avoir raison de ma détermination. J’avais été presque soulagé qu’elle finisse par tourner de l’œil. Une bonne dose de courage m’avait été nécessaire pour aller jusqu’au bout de l’intervention. C’était avec un soulagement non feint que j’étais parvenu à retirer le dernier éclat de balle à la pince. J’avais épongé tout le sang dans un état second avant de suturer et de bander la plaie, soulagé que ce soit fini. J’espérais qu’elle pourrait être prise rapidement en charge à Fort Ward, car son état restait préoccupant.

J’étais retourné sur le pont quand Daryl nous avait annoncé que Bainbridge Island était en vue. Je m’étais retourné vers Logan, un peu inquiet. « Tu es sûr que ça ne va pas poser de problème ? » J’étais persuadé du contraire. Nous ne pouvions compter que sur lui, alors… « J’espère qu’ils t’apprécient beaucoup. » Suffisamment pour nous faire oublier peut-être ?

Sauf qu’à peine un pied posé sur le ponton, nous fûmes aussitôt accueillis par les armes. Je levai les mains en signe de reddition, en laissant Logan s’exprimer en premier. Ils le reconnurent assez rapidement, fort heureusement. D’autres personnes se rameutèrent bientôt, désignées visiblement comme responsables. « Euh… » Je regardai mes amis sans bien savoir quoi dire. « On vient du camp de The Haven. Vous savez, on vous a aidé récemment à l’avant-poste… » Je cherchais quelques visages connus, que j’aurais pu croiser là-bas avec Ruben, avant de finalement conclure : « On vous a ramené Logan. On revient de Portland et… Mon amie est blessée. S’il vous plaît… »

Spoiler:
 


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2526
Sujet: Re: Back Home   Ven 5 Nov 2021 - 0:25
June était occupée à relire les derniers rapports sur la progression des travaux à l’avant-poste quand son talkie bava avant de laisser filer une voix. Il fallait qu’elle vienne voir au niveau des quais, c’était vraiment important. Sourcils froncés, étonnée, elle pressa simplement le bouton pour dire qu’elle arrivait et se leva de son bureau. En quelques pas, l’avocate était au rez-de-chaussée et enfilait un manteau coupe-vent par-dessus sa tenue d’intérieur. A cette époque de l’année, le littoral était particulièrement balayé et aux premières bourrasques, une toile de mèches flamboyantes s’échappèrent de son chignon.

Il lui fallut plusieurs minutes, même d’un pas vif, pour traverser la distance qui séparait son domicile de leur port. Entre temps, la quadragénaire avait eu le temps d’entendre qu’on faisait appeler des médics pour la prise en charge d’une blessée par balle. A son arrivée, l’attroupement qui s’était formé avait de quoi intriguer. Il y avait des soignants, des gardes, évidemment, mais aussi plusieurs curieux qui entouraient une silhouette massive reconnaissable entre mille.

- Logan Castle ?

Elle n’en revenait pas. Le rapport de Sarah avait pourtant été lapidaire : ils avaient été au mieux, capturés, au pire – très certainement – tués. Les attentes s’étaient envolées depuis longtemps à ce sujet et June, qui n’était pas nostalgique ni n’appréciait de ressasser le passé, avait tiré un trait sur le soldat d’élite. Elle s’approcha donc de lui à son tour, droite et aussi peu démonstrative que d’ordinaire. L’espace d’un instant, elle le toisa, jaugea son état de forme et les potentiels stigmates de sa longue absence. Finalement, elle articula sans chaleur particulière :

- Bon retour chez vous. J’imagine que vous avez plein de choses à me raconter.

La question était rhétorique : il était impossible que le SEAL s’en sorte sans un rapport détaillé de tout ce qui lui était arrivé. Il lui faudrait tout expliquer, jusqu’à son arrivée ici avec de jeunes gens d’un autre camp.

- Vous voulez passer au dispensaire avant ? Demanda-t-elle avant de tourner ses prunelles acérées vers les adolescents, puis vers les gardes qui hésitaient à les laisser emprunter le pas aux médics qui chargeaient la jeune femme dans une des camionnettes-ambulances de Fort Ward, laissez-les la suivre.


Spoiler:
 


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 479
Sujet: Re: Back Home   Ven 5 Nov 2021 - 0:43
Le voyage en bateau n’a pour elle était qu’une longue succession d’inconsciences brumeuses et d’éveils douloureux. L’extraction de la balle lui a fait un mal de chien, mais ça n’a pas été le pire, loin de là. Ensuite, il y a eu la terrible chaleur brûlante qui s’est éternisée dans les muscles de sa jambes, ses forces qui l’ont abandonnent et la fièvre qui l’a gagnée. Sur les derniers jours de la navigation, elle parvient à peine à émerger pour boire un peu et se nourrir de quelques rations. Le reste du temps, l’islandaise sombre dans un drôle de sommeil peuplé de délires. Elle a vu sa mère, son père, son oncle, toutes les personnes qu’elle a connu depuis le début… toutes sauf Lenny. Lui, il n’est jamais venu la voir.

- Joa… Joachim… il est… où ? Joachim, où est Lenny ? Combien de fois a-t-elle posé cette question sans s’en rendre compte ? Il est où ? Je l’ai entendu, dis-lui de venir me voir s’il te plait !

Il n’est jamais entré dans la cabine et Isalín en a eu une partie du cœur brisé. Seulement une partie, car quand elle n’imagine pas son ami défunt, elle appelle Joachim et lui, il accourt. Toujours. En chair et en os… enfin, elle croit. Les couleurs ont déserté son visage, ses longs cheveux collent à son front à cause de la sueur ; et malgré les couches, elle a froid – tellement froid.

- Joa…, lui murmure-t-elle à un moment qu’elle lui tient fort la main, faut que tu dises à Kaya…

Elle n’a jamais fini sa phrase. Des tâches noires ont occulté tout le reste de sa mémoire, comme la bande brûlée d’une vieille pellicule de film. La jeune fille n’a rouvert les yeux qu’un certain temps après, sur un brancard, entourée de personnes qu’elle ne connait pas. Elle sursaute et se raidit, terrassée par la fièvre, appelant pourtant de façon un peu pathétique :

- J-Joachim ?! Où il est ?! Il l’a abandonnée ? J-Joachim ?? Et puisque dans le trouble du moment, elle ne distingue pas son petit-ami, ni ne comprend un mot aux paroles qui l’entourent, Isalín tente à nouveau : Lenny ?!


Spoiler:
 


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10330
Sujet: Re: Back Home   Ven 5 Nov 2021 - 8:11
« Y'a que vous ? »
Dans le fond Zelda est plutôt contente de retrouver Logan. Du moins, elle l'espère. Parce qu'elle ne peut pas s'empêcher de se demander si la survie du phoque est due à son opiniâtreté ou à une certaine accointance avec l'ennemi. Ceux qui ne sont pas rentrés de Glenwood ont été plutôt logiquement considérés comme morts. Ou capturés. Et si la liberté s'obtient parfois à force de courage, on peut aussi supposer qu'elle puisse être offerte en guise de remerciement. Pour des informations généreusement offertes, par exemple?

Mais ses doutes et ses appréhensions, l'australienne les garde pour elle. Tout comme elle garde la main sur le flanc de son couteau, ne sachant guère si elle est sensée l'utiliser ou simplement se tenir prête. C'est June qui, quelques instants plus tard, tranche en acceptant visiblement l'idée que l'adolescente présente - et blessée - parasiter les réserves de médicaments. Zelda se contente d'une légère moue, tout comme elle s'est contentée de vagues regards curieux à l'intention de Joa' et Ruben lorsqu'ils ont posé le pied sur cette île sacrée.

Car ce qui intéresse vraiment l'adolescente en cet instant ce ne sont pas leurs visiteurs, leurs estomacs qu'il faudra bien satisfaire ou encore ces plaies qui viendront donc sûrement ponctionner le stock médical. Ce n'est pas davantage la présence du fier gaillard de retour parmi les siens. Ni même celle de June qui éclabousse - une fois n'est pas coutume - l'ensemble des personnes présentes de sa classe naturelle et de cette autorité que tant doivent sûrement lui envier.

Le regard de l'australienne continue donc d'osciller entre le groupe, l'embarcation qui les a menées jusqu'ici et l'étendue d'eau qui se trouve au-delà. Son air déçu lorsqu'elle termine d'épier les environs, quant à lui, prouve que le tableau est loin d'être parfait à ses yeux. Alors, profitant d'une ouverture qui se dessine dans la muraille humaine qui entoure Logan, Zelda s'approche et lui décoche une petite tape sur l'épaule, accompagnée d'un sourire un brin forcé : « On a failli attendre... » ironise-t-elle gentiment avant de retrouver son sérieux, et le désir d'observer encore une fois autours d'elle pour s'assurer qu'elle ne s'est pas montrée négligente. Constatant que ce n'est malheureusement pas le cas, l'adolescente se tourne à nouveau vers le phoque pour lui poser la seule question qui l'intéresse vraiment : « Et...Heu... Il est pas avec toi, Stan ? » Sur ce ton qui laisse clairement présager que si elle avait dû faire un choix, ce ne serait sans doute pas Logan qui serait de retour aujourd'hui à Fort Ward...

Où est le général ? Est-il seulement en vie, au moins ?


ZELDA ANDERSON

Revenir en haut Aller en bas  
Ivy C. Deluca
Ivy C. Deluca
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 702
Sujet: Re: Back Home   Ven 5 Nov 2021 - 14:19
Une équipe médicale avait été appelée au niveau du ponton. A priori, il y avait un ou plusieurs blessés qui avaient été ramenés en bateau. Ivy s'est portée volontaire vu qu'elle travaillait actuellement au dispensaire. Ils n'avaient pas tardé à rejoindre le petit attroupement. Qu'est-ce qui avait pu attirer autant de personnes ici ?

Sur place, son regard scrute les personnes présentes, il y a des adolescents qu'elle ne connait pas dont une qui ne semble pas en forme et que l'équipe amène déjà sur un brancard. Ses yeux se posent alors sur... « Logan ? » Si l'étonnement se lit dans son regard, elle est sincèrement contente. La disparition du militaire et de Stanley l'avaient affectée. Ils étaient sur la même mission, à des postes différents. Le non-retour de deux d'entre eux avait mis un coup au moral à toute l'équipe et elle avait toujours bien apprécié le militaire. Malheureusement, seul Logan semble être de retour, nulle trace de Stanley.

La médecin dévisage le Navy Seal un bref instant. Que lui est-il arrivé ? Et comment a-t-il fait pour échapper à ses ravisseurs et être de retour avec... des adolescents ? Mille questions se bousculent dans son esprit, mais Ivy n'est pas présente ici pour obtenir des réponses. Son rôle à elle est uniquement de prendre en charge les blessés.

Ivy se rapproche tout de même pour s'adresser au militaire. « Je suis contente de te revoir. » souffle-t-elle à l'homme avant de reporter toute son attention sur la jeune fille blessée. Elle pose sa main sur son avant-bras. « Tout va bien se passer... » lui glisse-t-elle d'une voix douce. « Vous êtes en sécurité ici. » Elle relève brièvement le regard pour demander aux autres que June a laissé les suivre : « Est-ce que Joachim ou Lenny sont parmi vous ? » demande-t-elle. S'ils pouvaient au moins rassurer la jeune fille qui les réclame. « J'ai également besoin de savoir ce qu'il lui est arrivé exactement... » Ivy n'a aucun mal à le deviner. La plaie à la jambe, une blessure par balles qui s'est infectée, mais quand ? Ont-ils réussi à retirer la balle ? Que s'est-il passé exactement ?


Spoiler:
 


who wants to live forever
Whatever happens, I'll leave it all to chance, another heartache, another failed romance on and on, does anybody know what we are living for ?
Revenir en haut Aller en bas  
Logan J. Castle
Logan J. Castle
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2097
Sujet: Re: Back Home   Ven 5 Nov 2021 - 16:58
Six jours. Six jours de voyage, coincé avec des adolescents. Six jours, durant lesquels Logan conseilla ses alliés du moment, sur la manière de se rendre jusqu’à Fort Ward, sur la façon de prendre en charge une blessure par balle à l’infection sûre et certaine. Ces instants de partage, Logan les voulait brefs… En son for intérieur, le Navy SEAL regrettait sa décision. Dût-il subir une mort affreuse, au moins, il aurait la conscience soulagée à l’idée de tout avoir tenté pour libérer son frère d’arme.

Mais Ruben avait raison. Qu’est-ce qu’un soldat d’élite, à la poisse légendaire depuis plus d’un an, pourrait bien faire contre un groupe de 2000 sauvages sans honneur ? Les Oblivions sont imprévisibles… Peut-être que Stanley était toujours dans sa cellule ? Ou peut-être était-il sur une mission autre que celle de Logan ? Peut-être était-il d’ores-et-déjà mort ? Logan avait le Grand Maître sur le dos… Stanley, lui, avait le Grand Maître et la Guêpe en plus. Peut-être était-ce trop ?

En tout cas, l’ancien SEAL s’était fait une promesse : il ne prendrait pas de repos avant de savoir Stanley en vie, sain, et sauf.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Putain ! Fort Ward ! Bainbridge Island ! Ha ! Hahaha ! Ces enfoirés d’fils de putain avaient tords ! Ils n’ont pas rayé les Remnants d’la carte, ah ça non ! Putain d’enfoirés, ils s’sont trompés, ils avaient tort ! Ah comment j’suis fin heureux ! Putain d’bordel de salop’rie d’sa race la maman la putain ! Fort Ward quoi !

Mais attends… Qu’est-ce qu’j’vais d’venir chez eux ? J’veux dire… Ils doivent croire que j’suis mort d’puis longtemps… Et, si en plus Sarah est morte, et j’reviens sans Stan, et avec des jeunes qu’ils n’connaissent pas… J’vais avoir l’air d’un lâche, ou d’un type chelou qu’a passé un accord ? Ou alors, j’réfléchis trop ? Ou alors… Rhaaaa putain d’merde, ça y est, j’m’emmêle les pinceaux ! Putain mais qu’est-ce qui n’va pas chez moi ?!

On est passé par trop d’salop’ries pour pas y arriver ! On est parti pour une mission suicide, qu’avait autant d’chance d’réussir que moi d’fourrer ma bite dans l’cul Madonna ! On s’est fait choper, on a été torturés, on s’est fait matraquer, on à vécu dans not’ pisse, not’ merde, not’ sang, à poil dans une cellule d’merde ! On à vu Karl et les aut’ s’faire massacrer comme des hérissons sous les roues d’un putain d’33 tonnes ! Sans bouffe, sans eau… Et ensuite quoi ?

On s’est fait choper par les Oblivions, et rebelotte ! Frappés, enchaînés, emprisonnés dans une putain d’cave sans f’nêtre, et on pouvait bouffer qu’si on survivait au jour l’jour ! Putain… Combien d’ces rôdeurs ont failli nous bouffer ? Et combien d’ces super rôdeurs ? Et combien d’ces gladiateurs survivants, qu’on à massacré pour l’seul plaisir d’ces fils d’enfoirés ?! Tous les jours, on s’chiait d’ssus à l’idée d’voir un d’ces molosses entrer dans la cellule pour nous rosser pendant l’sommeil ! Tous les jours, on s’chier d’ssus à l’idée d’se foutre sur la gueule lui et moi… Qu’le Grand Maître des Trous du cul soit excité à l’idée d’nous faire nous foutre sur la gueule, Stan et moi…

Non… Ah ça non, putain non. Non, j’suis un Remnant ! Non, j’suis un soldat d’Fort Ward ! Non, j’suis pas un traître, j’suis pas un lâche ! On a buté trop d’gens bordel de merde ! On a failli trop crever dans not’ merde trop d’fois !

Arrivé sur l’quai, j’descends, armes dans l’dos, et j’regarde tout c’petit monde me braquer… Et j’ressens alors un truc qu’j’avais jamais ressenti… Savez, c’te sensation qui prend les tripes ? Qui fait si mal au bide, si mal au cœur, qu’on à l’impression d’crever sur place, et d’se décomposer… La déception j’crois ? Ou… La trahison ? Ou… j’sais pas ?

J’me renfrogne comme jamais. J’suis si loin d’Stanley qu’s’en est écoeurant. Lui, et moi, on est plus juste « chef d’l’armée » et « responsable d’l’entraîn’ment »… On était d’venu des frères. J’avais plus r’ssenti autant d’assurance au combat d’puis l’Irak… Stan est mon frère… Et un frère n’abandonne jamais l’autre. Jamais !

Puis, y’a la foule qu’arrive. Y’a des r’gard curieux, y’a des paroles feutrées. C’est moi, ou ils s’moquent d’moi ? Quoi, ils m’préféraient morts, c’est ça ? Ils préféraient qu’je sois sous terre ? Ils préféraient voir Stan ? Bah j’n’y peux rien moi, si j’n’ai pas pu l’ramener ! J’aurais préféré crever, et l’savoir revenu auprès d’sa femme et d’son gosse, plutôt que d’le laisser !

J’suis tell’ment prit dans mes pensées, qu’le brouhaha ambiant d’vient comme l’bourdonnement d’un millier d’abeilles… J’ai l’impression qu’mon cerveau est une ruche, qu’mon corps est endormi, qu’j’ai plus ni sensations, ni sentiments, ni existence… Genre… L’trou noir, et moi j’tombe d’dans vitesse grand « V »…

Là, un type – ou une meuf j’n’en sais rien – déboule, et m’donne une tape amicale sur l’épaule. Ni une, ni deux, j’me r’tourne comme dans l’arène. Un p’tain d’flashback m’revient : y’a un type, un type armé d’un glaive, d’une arme tranchante, qu’est juste derrière moi, et qu’essaie d’me r’tourner pour voir mes yeux quand il m’enfonc’ra la lame dans l’bide. J’sursaute comme une putain pédale, et j’manque d’lever l’coude pour armer l’poing, mais j’vois l’visage d’une personne souriante, amicale… P’tain, il m’arrive quoi là ?! J’ai l’souffle haletant, et l’esprit embrumé ! Merde, j’vais quand même pas… Paniquer ? Si ?! Ah non hein ! La panique c’pour les tapettes !

La foule s’agrandit. June apparaît. D’ordinaire si impressionnante, j’la trouve plus froide encore qu’c’te folle de Guêpe, et elle m’inspire juste d’la pitié et d’la colère… Merde… Mais il m’arrive quoi ? « Je… » Quoi ? J’bredouille ? OH ! BOUGE TOI L’FION LOGAN BORDEL DE MERDE !

Une autre silhouette apparaît : Zelda. D’ordinaire, j’lui aurait dit d’aller s’faire foutre… J’lui aurais envoyé une pique, p’t’être même une châtaigne dans sa salle gueule de casse couille. Final’ment quoi ? « Stan… » RHAAAAAAAAAAAA MAIS MERDE QUOI ! BOUGE-TOI !

Jusqu’à-ce qu’une voix familière, douce, et apaisante, n’parvienne à dénouer un peu d’cette tension qui va m’tuer. Sans déconner, j’n’ai jamais vécu ça… Quand j’ai buté mon premier gars en Afghanistan, j’étais tout feu tout flamme ! Sérieux, j’étais fier de ouf ! Et là quoi ?! Hein ?! Quoi ?!

Ivy… Doc’ intrépide qu’m’aura d’jà sauvé la vie à plusieurs r’prises… J’l’adore. Elle m’avait manqué… J’lui offre un sourire, l’seul qu’j’ai jamais eu d’puis des s’maines… Des mois p’t’être. « Je… Moi aussi, Ivy… »

WOW ! TU AS REUSSI A FAIRE PLUS QU’UNE SEULE SYLLABE, T’ES CONTENT DUCON ?! Putain ! Ressaisi toi quoi… J’me retourne à nouveau vers June, qu’est resté là, calme, froide, impassible, immobile, comme si elle n’était même pas vivante… C’est une façade ? Genre un déguis’ment ? Ou elle n’en a réellement rien à foutre d’ceux qui s’battent pour elle, comme le f’saient nos anciens généraux ? Ou… Rien ? « Cheffe… Je… Il faut qu’j’y r’tourne pour r’trouver Stanley. Je… J’vais vous faire un topo cheffe, j’suis dispo… »

Aller, reprend ta hargne là ! Si tu t’effondre Logan, j’me botte moi-même l’cul ! Troufion !

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Back Home   
Revenir en haut Aller en bas  
- Back Home -
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: