The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-29%
Le deal à ne pas rater :
TV TCL 50C721 (2021) – QLED, 4K – 50″ (127cm) (Via ODR + code ...
374.99 € 530.99 €
Voir le deal

Goodie Bag
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4336
Sujet: Goodie Bag   Jeu 4 Nov 2021 - 19:52
Il coupa le contact de la Camaro avant de sortir du véhicule. Laissée à l'écart, il perdit de vue le véhicule quand il s'enfonça dans l'entrée des égouts quelques instants plus tard. Sac sur le dos, pourvu de plusieurs ressources, arme en main, le blond se saisit de sa lampe torche pour commencer à se faire un chemin dans les sous-terrains. Rien de transcendant, il se repérait d'abord aux marques sur les murs qu'il avait appris à comprendre à force de venir ici voir son ami. Rien de très simple dans un premier temps mais... A force, on s'y faisait.

Le bunker ne fut de fait pas difficile à atteindre. Tâchant de nettoyer sa batte sur un chiffon qu'il avait pris dans son sac, il serra les mâchoires en s'engageant par l'échelle. Ses côtes encore douloureuses l'empêchaient de faire une trop grande amplitude de mouvement, au risque de souffrir ou d'aggraver son cas. Qu'importait, lui n'était pas du genre à se ménager, au grand désarroi d'Alex qui lui en voulait systématiquement qu'il ne fasse pas l'effort de prendre soin de lui.

Les deux pieds quittant les barreaux de l'échelle, il se retourna pour progresser dans le conduit, songeant qu'il ne valait mieux pas être claustrophobe ici. Très vite, il parvint au niveau de la lourde porte du bunker, et l'ouvrit en s'annonçant auprès de son ami. Absent. Ce fut une autre silhouette qui l'accueillit néanmoins, sur laquelle il posa son regard avant de froncer les sourcils. Il ne s'attendait pas à la voir. Et l'espace d'une longue seconde dans sa tête, les pensées figées, Connor eut du mal à donner le change. Il bafouilla avant de prendre une profonde inspiration :

Oh wow, Valérian ? Fit-il en s'armant d'humour, à défaut de mieux. Un sourire un peu forcé, une attitude digne de lui, Connor tâchait de rester égal à lui-même. Tu as changé, t'es beaucoup plus jolie que d'habitude, j'avais jamais remarqué ça chez toi, souffla-t-il avec une pointe de légèreté dans l'attitude, qui, il l'espérait, pourrait faire illusion.

Évidemment, la conversation avec Alex lui revint immédiatement en mémoire. Mais ça ne servait à rien d'y repenser. Elena était son amie avant tout, et lui tenait à être un bon ami pour elle. Fin de l'histoire... N'est-ce pas ?


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: Goodie Bag   Lun 8 Nov 2021 - 22:30
Est-ce que voir Valérian était une bonne idée ? Sans doute pas. Pas avec ce secret qu’elle couvait religieusement et qui lui rongeait l’esprit. Le lui cacher était un supplice ; premièrement parce qu’elle avait le sentiment de le trahir en le tenant délibérément à l’écart, et deuxièmement, parce qu’une part d’elle avait besoin de l’opinion de cet ami qu’elle tenait en si haute estime. Et si elle se trompait sur toute la ligne ? Et si elle fonçait tête baissée tout droit vers une collision inévitable ? Le grec aurait su trouver les mots, il aurait pu éclairer les zones obscures qu’elle appréhender, pour le moment, à tâtons. Dans la voiture, le front collé contre la fenêtre, elle s’écorchait la conscience dans un silence à peine troublé par le ronflement du moteur et les sifflements du conducteur.

« Je reviens te chercher d’ici… deux heures ? Comme la dernière fois ? » questionna Gabriel en s’allumant une clope. La fumée vint chatouiller les narines de la brune qui hocha la tête. Elle s’extirpa rapidement du véhicule et fit le tour pour récupérer le sac de provisions dans le coffre. Elle fit glisser la lanière sur son épaule et disparut dans l’angle d’une ruelle et à l’abri de regards indiscrets, elle s’enfonça dans les entrailles peu chaleureuses de Seattle, cheminant entre les artères lugubres jusqu’à l’antre familière de son ami…

***

La grecque terminait de ranger les différents bocaux sur les étagères destinées à cet effet malgré les vaines protestations de Sidney. Elle n’avait, de toute façon, rien d’autre à faire en patientant l’arrivée du brun qui s’était absenté. L’homme la remercia pour la troisième fois avant de s’en retourner à la confection assidue des tracts. Elena allait pouvoir en récupérer de nouveaux pour les distribuer par l’intermédiaire des siens. Si Eli, Keira et Camila avaient eu quelques problèmes lors de leur dernière sortie anti New Eden, tous étaient toujours décidés à poursuivre la lutte.

Se redressant, elle déposa finalement la boite métallique garnie de biscuits secs et la tarte fraîche aux fruits sur la table au centre de la pièce principale. Les assignés à résidence apprécieraient sans doute. Des bruits de pas interpellèrent la jeune femme qui se retourna pour découvrir, non pas Valérian mais… « Connor ? » Elle fronça les sourcils, chercha derrière la silhouette du sportif si leur hôte ne s’y cachait pas. Un large sourire vint illuminer le visage de la méditerranéenne ; elle était ravie de le voir aussi, bien qu’aussi surprise que lui. « Dis pas de bêtises, on sait tous les deux que je ne peux pas rivaliser avec la chevelure soyeuse de Val. Tu sais quand même que j’ai glissé un shampoing sec dans le sac que je lui ai ramené ? » Le regard brillant d’amusement et d’affection, elle ne se fit pas prier pour dévorer la distance qui la séparait encore de son ami. Elle écarta les bras pour le serrer contre elle.

« Je suis contente de te voir. Je veux dire, autrement qu’entre deux réunions clandestines avec les autres factions... » Elle se détacha doucement de lui. Elle étudia scrupuleusement son visage, sa silhouette, comme si elle craignait qu’il ne soit subitement devenu anorexique. Malgré les derniers évènements qui ne l’avaient pas épargné, il semblait bien se porter. « Tu as un peu de temps ? Val devrait finir par arriver. » Il y avait si longtemps qu’ils ne s’étaient pas retrouvés tous les deux. Elena avait besoin de s’assurer qu’il allait bien, qu’il parvenait à remonter la pente. Elle avait besoin de retrouver son ami.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4336
Sujet: Re: Goodie Bag   Mer 10 Nov 2021 - 0:40
C'est vrai, quand il est de dos, il y a eu deux ou trois fois où j'ai eu très envie de l'aborder et de le draguer, fit l'homme avec un air complice à Elena, avant de froncer les sourcils. Évidemment, le shampoing sec était obligatoire pour Valérian, sinon quoi, toute sa survie risquait d'être compromise. Connor eut un rire amusé, avant de hausser les épaules : Mais... Un peu trop de barbe, ajouta-t-il alors pour la précision, histoire d'éviter qu'une horde de lectrices éprises de lui ne soient déçues. Il eut un soupir, coupé par l'élan d'affection de son ex-compagne.

Quand elle ouvrit ses bras et vint se blottir contre lui, Connor se sentit parfaitement idiot. Son cœur rata un battement, et il referma à retardement ses bras autour des épaules de la jeune femme pour lui rendre son étreinte. Il ne pouvait le nier, ça lui faisait du bien. Une part de lui était même heureuse que ça soit encore possible. Une autre avait l'impression que ce contact était brûlant, chargé d'un malaise éprouvant, qu'il ne voulait pas vraiment aborder. Immédiatement, le fait qu'Elena soit désormais en couple avec l'aîné des Brody s'imposa à son esprit. Chasse gardée. Intouchable. Et hors limite pour lui depuis bien longtemps.

Je suis content aussi, je savais pas si on aurait l'occasion de se croiser avec tout ce qu'il se passe, ajouta-t-il d'un ton qu'il voulait égal, mais qui ne l'était pas. Sa voix vibrait évidemment de la joie qu'il éprouvait à l'idée de la voir. Ses traits tirés, par contre, l'empêchaient d'avoir l'air aussi joyeux qu'il le voudrait. La fatigue, le sevrage alcoolique, le deuil. Ces derniers temps avaient été prouvant, et rien n'avait véritablement soulagé ce manque constant qu'il éprouvait à l'intérieur de lui-même. Je comptais passer quelques heures avec lui, alors j'imagine qu'à défaut de le voir, je vais me contenter de toi, fit-il en semblant léger. Je suis un peu déçu mais je vais faire comme si t'étais pas si pire, plaisanta-t-il.

Il la regarda. Longuement, sans dire un mot. Elena était belle, comme d'ordinaire. Mais peut-être encore plus que d'habitude. Elle avait repris du poids, semblait en meilleure santé, bien entourée sans doute. Plus que quand elle était avec lui, donc. Comment tu vas ? Demanda-t-il néanmoins. La réponse était la même que d'ordinaire, il s'en doutait. Alex m'a dit qu'elle t'avait croisé, ajouta-t-il dans la foulée en hochant la tête, signe qu'il n'y avait aucun secret entre sa colocataire et lui... Ou quasiment aucun. Quelques mystères cependant. Merci pour tes lettres, fit-il d'un ton plus timide, en pinçant les lèvres et en se passant une main dans les cheveux.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: Goodie Bag   Ven 12 Nov 2021 - 10:22

« Ne lui répète pas ; il va faire une crise d’angoisse et se raser le crâne. » fit-elle sur le même ton, un large sourire amusé creusant ses fossettes. Elle ne se rappelait que trop bien le récit hilarant de la soirée arrosée de ses deux anciens compagnons et surtout du quiproquo qui n’avait pas manqué d’embarrasser l’orgueilleux grec. L’ambre étincelant de son regard s’accrocha avec complicité à celui de l’homme, un sentiment rassurant et agréable de légèreté se propageant alors que les deux amis retrouvaient naturellement cette connivence qui les liait. Comme si, finalement, rien n’avait changé depuis Maple Grove. Bien sûr, rien n’était moins vrai ; leur vie avait subie des bouleversements considérables et irréversibles depuis le chalet. Eux-mêmes n’avaient plus rien des survivants encore innocents qu’ils avaient un jour été. Les réminiscences précieuses de cette époque perdue flottaient dans un coin de sa tête, comme autant de lanternes errantes qui semblaient ne plus lui appartenir. La seule constante, le seul vestige lui faisait face. Connor était l’amarre qui la reliait à ces souvenirs, l’ultime témoin d’une ère révolue.

Le contact prolongé avec le sportif rappela lui aussi la proximité affective qui avait un jour uni les compagnons, et Elena fut, l’espace d’un court instant, surprise par l’immuabilité de quelques sensations qu’éveillait le parfum familier de l’homme. Elle se souvint alors que depuis leurs retrouvailles, ils n’avaient jamais été aussi proches, et le malaise que provoqua l’étreinte chez le sportif sembla l’éclabousser soudainement. Elle ne laissa rien transparaître de son embarras naissant, réfugiée derrière les murailles infranchissables et insondables de ses orbes sombres. Son sourire demeura astucieusement figé sur son visage d’ivoire tandis qu’elle s’éloignait du blond.

Une ombre maussade corrigea l’expression de la grecque lorsque Connor évoqua sans les mentionner les problèmes qui s’accumulaient et menaçaient directement leur quotidien. Les primes posées sur sa tête et celle de Valérian avaient fait l’effet d’un violent électrochoc à Elena, et elle s’était irrémédiablement parquée dans ses derniers retranchements, subissant le désagréable sentiment d’impuissance qui la fouettait impitoyablement et sans cesse depuis. La forçant même à quelques alliances discutables dont elle conservait religieusement le secret… Elle ne répondit rien, se contentant d’un regard grave qui trahissait néanmoins sa colère et sa frustration. Sentiments rapidement balayés par l’humour habituel de son ex-conjoint qui parvint à lui arracher un sourire. « Ne t’y méprends pas, je suis aussi déçue que toi. J’hésite entre supporter ta compagnie tout juste acceptable et me promener dans les souterrains. » rebondit la brune, décidée à ne pas laisser les difficultés empiéter sur leur rencontre.

Elle s’installa sur l’une des chaises qui encerclaient la table de la salle commune, invitant silencieusement le blond à se joindre à elle. « Je vais… bien. Compte tenu de la situation. Je n’ai pas eu la chance d’avoir ma tête affichée dans le tout Seattle. » Une esquisse amère passa sur ses lèvres. « On prépare l’hiver, on s’en sort plutôt bien. J’aurais aimé qu’on puisse installer l’électricité avant mais… » Elle haussa vaguement les épaules. Connor connaissait à présent les aléas et les déconvenues rencontrés dans l’organisation d’un groupe. Il y avait des priorités. « Ce qui m’inquiète le plus, c’est d’être tenue éloignée de Seattle si longtemps avec tout ce qu’il se passe. » Elle craignait évidemment pour ses deux meilleurs amis. Et si New Eden en profitait pour frapper un grand coup ? Armand n’avait donné aucun signe de vie depuis Septembre… Et si elle le manquait à son retour en ville ?

« Ah, Alex oui. On était à la Cage pour encourager les Brody. C’était un peu… mouvementé. Mais je suppose qu’elle t’a tout raconté. » Elle le couva d’un long regard ; les aveux d’Alex lui revenant aussi en mémoire. De même que sa demande explicite de ne pas aborder le sujet de leur relation. « C’est vraiment une chouette fille. C’est bien que tu puisses compter sur elle. » Elle était heureuse pour lui, sincèrement. Elle eut un sourire plus réservé, empreint d’une certaine gêne évidemment. C’était toujours étrange pour elle d’imaginer son ancien compagnon dans une nouvelle idylle malgré le temps écoulé et ses sentiments naissants pour Sebastian. Ce n’était pas douloureux comme à l’époque, juste… bizarre. « Oh. C’est… C’est normal, tu sais. » Elle enfouit nerveusement ses doigts entre ses mèches brunes, aussi embarrassée que lui à propos de ses lettres. « Est-ce que tout se passe bien avec Eliott ? Comment tu abordes cette nouvelle paternité ? » L’ancien joueur de base-ball en avait longtemps rêvé après tout. Evidemment, il n’aurait jamais présagé les circonstances tragiques… « Tu as besoin de soins particuliers pour lui ? Faith est enceinte, donc assignée à résidence mais je peux demande à Reed de venir voir les petits si besoin. Elle était pompier. » Sa voix sembla mourir dans sa gorge alors qu’elle réalisait que Joey aussi était pompier. Elle se flagella mentalement, les lèvres pincées.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4336
Sujet: Re: Goodie Bag   Ven 12 Nov 2021 - 17:21
Tu veux voir avec Alex, pour l'électricité ? J'suis sûr qu'elle ferait le déplacement pour tes beaux yeux... Et ça lui fera pas de mal de se mettre au vert, loin de moi, proposa-t-il alors en fronçant les sourcils. Le fait de se focaliser sur du concret comme ça lui donnait l'impression de reprendre le train en marche, de ne pas se laisser totalement distancer par les événements. Connor soupira un temps avant de secouer la tête. D'abord, il devrait voir avec Alex ce qu'elle en pensait. Ensuite, son état ne s'était pas encore tout à fait améliorer ces derniers jours et... Quoi que je dis ça, je la sais incapable de se séparer des enfants en fait, plaisanta-t-il.

La régisseuse ne pouvait pas faire un pas hors de la caravane sans immédiatement s'inquiéter pour les deux bambins. Obsessionnelle et psychorigide comme elle l'était en tout cas, il l'imaginait mal pouvoir se rendre sur des chantiers lointains sans avoir une vue imprenable sur ses enfants de toute façon. Un soupir échappa à nouveau à l'homme à propos de Seattle et des angoisses sincères d'Elena à ce sujet. Il comprenait, évidemment. Il vaut mieux pas y être de toute façon, la situation y est trop instable et... Tout va finir par éclater, c'est sûr. Le statu quo trouvé tiendra jamais le choc sur le long terme, plaida-t-il en douceur. Eux-mêmes attendraient la fin de l'hiver pour en partir, dénicher un autre endroit.

Il conserva son sourire, assis face à la grecque en la scrutant. Il laissa son cœur s'emballer légèrement. Son air soucieux restait le même, il la reconnaissait bien ainsi. Ils avaient changé, marqué par les épreuves. Mais il y avait en Elena quelque chose qui persistait néanmoins malgré les années. Une force inébranlable qu'il trouvait terriblement inspirante. Après tout ce qu'il s'est passé, tomber sur une maman aussi chouette pour Elliot, c'est un miracle, fit-il, sans jamais percevoir l'allusion pourtant glissé par Alex elle-même. Et en vrai, Ana... Il eut un moment de silence, pensant à la petite. ... Est comme ma fille maintenant, ajouta-t-il avec un sourire crétin.

Connor comprenait désormais. Ce qu'était l'amour, le vrai. Celui qui n'avait aucune condition. Ana pouvait être l’œuvre d'un viol, elle était avant tout une enfant extraordinaire, qui saurait grandir, se construire, être une personne admirable. Il ne pouvait pas en douter. Et Connor se raccrocha à ça à la mention de cette Reed, à son ancien métier, et à l'écho douloureux de la voix de Joey dans sa tête. Ouais, hum... Il s'éclaircit la voix, baissa le regard. Tâcha de ne pas trop y penser. Impossible. Je suis pas seul, le groupe m'entoure et... C'est dur évidemment mais... Mon fils est vraiment extraordinaire, j'aimerais que tu le rencontres, quand tu voudras, fit-il avec un sourire. Forcé.

Mais à quoi bon ? En croisant à nouveau le regard d'Elena, Connor se sentit faiblir et baissa à nouveau les pupilles en venant se frotter doucement les paupières. Désolé, j'ai besoin de quelques secondes, demanda-t-il à son ami, d'un air confus. Désolé. Perdu. Il tâcha de rassembler ses esprits, mais se sentit d'emblée absurde et incapable. J'ai même pas de photo de Joséphine, rien que je pourrais montrer à Elliot quand il grandira... C'est... C'est très perturbant, je sais même pas si j'arriverais vraiment à... A avancer sans elle, un jour, il secoua la tête, un rire sans joie lui échappa. C'est pathétique, je sais pas pourquoi je te dis ça, fit-il.

Il se sentit nul, sous son regard. Connor se redressa, s'adossa au siège derrière lui et souffla longuement. De sa position, avec ce deuil encore dévorant, il comprenait pourquoi Elena avançait. Il comprenait qu'elle ne pouvait que trouver ce qui lui allait chez cet autre homme. Le sportif n'avait rien pour le concurrence, rien qui n'avait de l'importance désormais. C'était... Juste, ça. Il n'avait plus rien. Démuni, concentré sur ce qu'il lui restait d'une femme qu'il ne reverrait jamais. Avec l'impression qu'il ne pourrait plus jamais avancer. Au moins l'un de nous réussit à s'en sortir, ajouta-t-il alors avec un sourire sincère. Il était fier d'elle. Content pour elle.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: Goodie Bag   Ven 12 Nov 2021 - 19:58
« On pourra en rediscuter au Printemps. Mais oui, ce serait une idée. » Elena faisait confiance à Alex, assez pour l’autoriser à venir dans leur refuge, leur sanctuaire. Mais pour le moment, les enfants avaient effectivement besoin d’elle, et il était trop tard de toute façon pour entreprendre de gros chantiers. L’hiver pointait déjà le bout de son nez…

« C’est précisément pourquoi je devrais être ici, avec vous. » insista la grecque. Seattle était un volcan au bord de l’éruption. « On a traversé tellement d’épreuves, et pourtant j’ai cet horrible pressentiment que le pire est encore devant nous… » Ils étaient à l’aube d’une guerre qui n’épargnerait personne. Un souffle haché par l’émotion abaissa sa poitrine. « Si la situation nous échappe, si les choses devaient se compliquer davantage… Nous trouverons une solution. » Elle ne laisserait jamais ses amis derrière elle. Elle ne les abandonnerait pas. Quoiqu’il lui en coûte. Ses intentions n’avaient jamais trahi son allégeance auprès des siens, et chaque stratégie, chaque alliance controversable ne visaient qu’à protéger ceux qu’elle aimait inconditionnellement. Ses manigances avec June et Armand devaient aboutir à de probants résultats : il ne pouvait en être autrement. Elle misait gros, elle faisait tapis sur ce coup-ci. Il n’y avait pas de marge d’erreur, pas de seconde chance. Elle en avait pleinement et désespérément conscience.

Les confessions touchantes du sportif firent naître un sourire tendre sur son opalescent visage. « Tu rêvais de cette famille… Tu la mérites. » affirma la brune. Elliot, Ana, Alex… Connor n’avait jamais renoncé à l’idée obsessionnelle de fonder sa propre famille. Elena n’avait pas été en mesure de la lui offrir, mais elle se réjouissait avec une sincérité incontestable de son bonheur. De ce qu’il était parvenu, malgré les difficultés, malgré les sacrifices, et les deuils à accomplir. « Oh. » Rencontrer son fils. Elle ne savait pas exactement quoi en penser. Une part d’elle redoutait cette rencontre comme si elle pouvait lui faire du tort, la blesser plus qu’elle ne l’avait déjà été. Une autre était curieuse, impatiente de découvrir cette extension, ce prolongement naturel de son ami. Elliot lui ressemblait-il ? Serait-il le même homme ? « Ce serait bien… J’aimerais beaucoup. » Un hochement tête pour s’insuffler quelque conviction. ELLIOT Shepard avait forcément sa place dans sa vie.

Elena n’avait pas remarqué immédiatement le trouble provoqué chez son ami. La tonalité aux vibrations poignantes du blond lui fit relever le regard sur lui. Elle fut alors violemment percutée par l’expression livide, la détresse criante qui suintait par chacun de ses pores. « Excuse-moi, je n’ai pas réfléchi, je ne voulais pas raviver des blessures… » Ses traits se déformèrent alors, sensibles, désolés. Elle osa poser sa main sur la sienne. « Tu… Ludwig saurait la dessiner, tu sais ? Il est doué pour ça. Pour le reste… Tu sauras lui raconter combien sa mère était merveilleuse, combien elle l’aimait et combien elle aurait été fière de lui. » Son père avait su le faire. Si bien, qu’Elena n’avait jamais eu le sentiment de souffrir de l’absence de sa mère. Elle avait appris à matérialiser son visage harmonieux dans son esprit, à imaginer son rire, son parfum…

« Tu y parviendras, Connor. Tu es bien plus fort que tu ne le crois. » lui certifia la brune en serrant ses doigts entre les siens. Elle aurait tant aimé avoir le pouvoir de lui transmettre ses certitudes. « Il n’y a rien de pathétique, je t’assure. Tu as le droit d’avoir mal, de douter. Tu as le droit d’avoir peur, d’hésiter quant à la marche à suivre. C’est humain, Connor. Personne ne t’en voudra pour ça. »Ses orbes concernés le fixaient avec une assurance impérissable. « Tu te relèveras, comme tu l’as toujours fait. » Elle y veillerait toujours de toute façon. Elle s’entêterait, le forcerait si c’était nécessaire. Elle ne permettrait pas qu’il renonce. Jamais.

Son sourcil se plia dans un arc interrogateur sur sa dernière remarque. Elle n’avait pas le sentiment d’avoir réussi beaucoup de choses, c’était même plutôt le contraire.

« J’espère que tu parles pour toi. » gronda-t-elle avec un air faussement sévère. « J’ai enchaîné les échecs, j’ai déçu ceux que j’aimais et j’ai l’impression d’être incapable de protéger qui que ce soit. » Elle n’avait rien bâti, rien accompli. Les désillusions se succédaient depuis des années et elle ne devait sa survie qu’à une chance insolente. « Ce n’est pas ce que je qualifierais de franche réussite. » sourit-elle.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4336
Sujet: Re: Goodie Bag   Ven 12 Nov 2021 - 20:55
C'est précisément pour ça que personne ne devrait y être, en vérité, souffla Connor avec une petite moue de circonstances. Il était trop tard pour lui, pour pouvoir faire machine arrière. Mais vu tout ce que ça impliquait pour les autres - Elena en premier lieu - il s'inquiétait d'autant plus. Valérian et lui se retrouvaient avec une prime conséquente sur la tête, qui ferait rêver n'importe quel solitaire en mal de ressources. Pouvait-il vraiment inviter son amie à vivre la même chose que lui ? J'ai aussi cette impression. Que tout ça n'aura pas de fin, qu'on est juste devant pire, quoi qu'on choisisse, quoi qu'on fasse, fit-il dans un soupir. Est-ce que céder serait pas le plus judicieux, parce que quand on voit leurs avions, leurs moyens, leurs armes...

Il énumérait des questionnements, sans pour autant y répondre. Connor s'était évidemment posé des questions, pas uniquement pour ses hommes. Entrainer Alex là-dedans par exemple n'était pas du tout pour l'enchanter pour autant désormais, ça n'était plus un choix qui se posait pour eux. Néanmoins maintenant qu'Ana et Elliot étaient avec eux, qu'ils devaient en prendre soin, qu'Otis était également père et que les Gentle Bastards se trouvaient dans une situation vraiment laborieuse... Pourquoi continuaient-ils ? Alors qu'ils avaient perdu, d'avance... On est à peine une épine dans leur pied, soupira l'homme.

Il était pourtant combatif, d'ordinaire. Les événements étaient venus mettre un coup violent à son moral, si violent qu'il lui semblait difficile désormais de croire qu'un avenir radieux pouvait vraiment s'annoncer. Il doutait du soleil après la tempête. Le beau temps n'était pas toujours la finalité... Et chaque averse était suivie d'une autre. Oui, je sais. Mais ça fait des mois que je ne l'ai pas vu, fit-il avec un sourire désolé. Des doigts d'Elena noués aux siens, Connor préféra se concentrer là-dessus. Peut-être même qu'il fit en sorte de saisir plus fermement sa paume. De pouvoir caresser de son pouce le dos de sa main droite.

Tu crois ? Demanda-t-il. Qu'il pourrait y arriver. Il n'en espérait pas tant. Elena croyait en lui, aveuglément. Trop pour qu'il puisse y croire à son tour. Parfois, il avait l'impression que la femme qui l'avait le mieux connu était bercé de fantasmes et d'illusions. Lui avait-il à ce point bien menti à son propos ? Tu m'as jamais déçu, lui fit-il néanmoins avec un sourire sincèrement. Si Elena alla sur le terrain des affaires, lui était ailleurs. Et apparemment, tu as réussi à rencontrer quelqu'un que tu ne déçois pas non plus, releva-t-il simplement avec un haussement d'épaules. Alex est bavarde, elle m'a raconté beaucoup de choses, en commençant par le menu figure-toi, expliqua-t-il. C'est super, je suis content pour toi, mentit l'homme en conservant son sourire.

Ses yeux, en revanche, trahissaient sans peine son mensonge.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Goodie Bag   
Revenir en haut Aller en bas  
- Goodie Bag -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: