The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

SOS d'un survivant en détresse
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2423
Sujet: SOS d'un survivant en détresse    Mer 3 Nov 2021 - 21:18
J’ai demandé à Keira d’arrêter le scooter en pleine forêt en sentant une nouvelle nausée monter jusqu'à ma gorge. Difficile de distinguer ce qui est directement consécutif aux dégâts sur mon système digestif et ce qui résulte de la fièvre et de l’épuisement.

Je me précipite maladroitement pour sortir du sidecar, les genoux plantés dans l’herbe humide à la lisière de la route rongée par la végétation. Ce n’est pas la gerbe qui vient mais le vertige. Je me recroqueville, plaque une main sur ma tempe, comme si serrer ma tête l’empêcherait de tourner façon grosse cuite. Mes doigts sont en train de peler, des petits morceaux de peau morte qui s’en détachent comme après un coup de soleil. En dessous, je suis rouge. J’ai mal au ventre, mes intestins me plient en quatre, mes poumons sont pris dans un étau, je tremble sans cesse avec la sensation qu’arrêter me condamnerait.

Quand je baisse ma main et l’ouvre devant moi, je constate avec horreur que des cheveux y sont restés collés, détachés de mon crâne sans la moindre résistance. “Oh non… Je veux pas devenir chauve...” Putain de merde. Pour ça, j’aurais bien envie de chialer.

Je me redresse honteusement avec l’aide de Keira pour retourner dans le sidecar, toujours autant en vrac. On arrive bientôt à Sanctuary Point. Ces deux heures de trajet ont été les plus longues de ma putain de vie, surtout à nous imposer autant d’arrêts.

“Désolé.” Voilà plusieurs semaines que je n’arrête pas de m’excuser. Ça doit la saouler. Mais qu’est-ce que je déteste être un poids qu’on se traîne comme ça. Inutile, emmerdant, la faction n’a pas cherché à me retenir bien longtemps. Lisandro m’avait dit de venir le retrouver quand mon état commencerait à se dégrader. Je crois… qu’on est en plein dedans, ma foi, et il me tarde de rejoindre le père adoptif avec lequel je me suis pourtant brouillé il y a quelques mois. Je suppose que la douleur me pousse à mettre ma fierté de côté.

Nous voilà enfin devant les grandes barricades - cette porte qui avait été détruite lors de notre première rencontre avec ces putains de rôdeurs mutants. Il n'y a plus qu'à espérer qu'on ait été repérés.



Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 370
Sujet: Re: SOS d'un survivant en détresse    Mer 3 Nov 2021 - 22:43
« Arrête de t'excuser... » lui souffle doucement Keira en l'aidant à se redresser. Elle est terriblement inquiète. Eli va de plus en plus mal et elle ne sait pas que faire pour l'aider. Elle s'efforce d'être présente, de lui amener tout ce dont il a besoin, mais ce n'est pas suffisant. Elle voit son état se dégrader de jour en jour sans que quiconque puisse faire quelque chose. Il aurait eu besoin d'être hospitalisé, de voir des spécialistes mais aujourd'hui, ils n'ont pas tout ça...

Son regard se pose sur ses cheveux dans sa main, elle s'en fiche qu'Eli devienne chauve, la seule chose qui compte c'est qu'il aille bien. Sauf que là, à chaque nouveau symptôme, elle sent son ventre se tordre sous l'angoisse. Alors quand Eli a proposé de rejoindre Sanctuary Point pour y retrouver Lisandro, elle a immédiatement accepté.  

La brune l'aide à remonter dans le side-car et ils reprennent le chemin jusqu'à Sanctuary. Depuis qu'ils sont partis, Keira essaye d'éviter les nids de poule sur la route pour que le scooter ne fasse pas trop de soubresauts ce qui accentuerait encore les nausées de son petit-ami. Ce n'est pas suffisant, les arrêts doivent être fréquents. Le trajet s'éternise.

Enfin, après deux longues heures, ils peuvent apercevoir les portes de Sanctuary Point. Keira gare le scooter juste devant. « ça va aller ? » demande-t-elle à Eli. Son regard est inquiet comme tout le temps ces dernières semaines, plus précisément, depuis qu'il est revenu de cette sortie au sous-marin et qu'il lui a appris qu'il était irradié. Elle attrape son sac et celui d'Eli. Dans le sien, elle n'a pas grand chose : quelques vêtements de rechange, quelques fruits et légumes histoire de ne pas arriver les mains vides et son arme à feu.

Keira contemple les hautes barricades. « C'est cool de revenir ici. » lâche-t-elle avec un petit sourire. Certes, leur dernière escapade ici n'a pas été de tout repos avec l'attaque des supers-rôdeurs, mais c'est ici qu'ils sont officiellement devenus un couple. Et puis, il y a beaucoup de monde qu'elle apprécie à Sanctuary. Oui, changer un peu d'air leur fera du bien.


Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 695
Sujet: Re: SOS d'un survivant en détresse    Mar 9 Nov 2021 - 14:22
Matias traverse la cour, resserrant sa veste autour de lui, lorsque le bruit d’un moteur attire son attention, bientôt suivi par la voix de Tariq qui le hèle depuis les barricades. Sourcils froncés, le cubain rejoint son cadet en accélérant le pas, inquiet de ce qu’il va découvrir. A sa connaissance, ils n’attendent plus personne avant l’arrivée de Lisandro, un peu plus tard dans la journée. Grimpant aussi vite que possible l’échelle, il accède finalement à la plate-forme qui leur permet de surveiller les alentours de la maison. Posant une main sur l’épaule de Tariq, Matias se penche par-dessus la barricade, et sent son estomac se décrocher.

Au pied de la muraille de bois se trouvent Eli, Keira, et leur petit scooter, équipé d’un side-car. Même d’ici, Matias peut constater qu’Eli semble mal en point, et Keira, inquiète. On vous ouvre, bougez pas, leur crie-t-il avant d’adresser un regard à Tariq. Tous deux redescendent à terre et s’empressent d’ouvrir les lourdes portes devant eux. Se précipitant dès que celles-ci lui permettent de passer, Matias rejoint en quelques enjambées les deux jeunes gens.

De près, c’est encore pire. Eli a le teint brouillé, presque grisâtre, des malades sous chimiothérapie. De profondes cernes sont gravées sous ses yeux, et un coup d’œil suffit à deviner qu’il est malade. Pas un simple rhume, non. Vraiment malade. Qu’est-ce qu’il s’est passé, souffle-t-il, s’adressant autant à Eli qu’à Keira, ses yeux sombres passant de l’un à l’autre. De toute évidence, cela ne date pas d’hier. Qu’est-ce qui vous a pris de prendre la route ? Si sa question paraît dure, réprobatrice, son ton trahit une autre vérité : il est mort d’inquiétude à l’idée que le jeune homme ait fait le voyage dans cet état de faiblesse, de vulnérabilité.

Se tournant vers Tariq, puis vers les portes, qui ne laisseront pas passer le side-car pour l’instant. Aide-moi, il faut qu’ils entrent se mettre au chaud. Hochant la tête, son cadet le suit pour écarter encore plus les lourds panneaux de bois, le temps que Keira manœuvre le véhicule jusque dans la cour. Puis, ensemble, les deux frères referment les portes. Trouve Allegra et Hazel, lui souffle-t-il avant de revenir près du couple, tandis que Tariq part en courant. On va le transporter à l’intérieur. Eli, tu peux marcher ? Un mouvement attire son regard, et il repère Nora dans l’encadrement de la porte de la maison principale. Nora ! Viens nous aider !


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 561
Sujet: Re: SOS d'un survivant en détresse    Mar 9 Nov 2021 - 15:02

Je suis en train de faire quelques bocaux avec maman afin de préserver les derniers légumes de l’automne pour l’hiver. On papote comme ça, superficiellement, de tout et de rien quand Tariq arrive, puis nous raconte pour Eli et Keira. Je suis surprise d’entendre ça et je regarde maman pour essayer de voir si les autres savaient. Ce serait pas la première fois qu’on « oublie » de me dire quelque chose, sauf qu’elle a l’air aussi surprise que moi.

On range tout dans le frigo sans poser de question et on se dépêche d’aller rejoindre les autres. Immédiatement je remarque l’allure d’Eli. Il est malade, il y a aucun doute.

- Venez, j’ai déjà préparé la maison pour Lisandro. On a l’infirmerie aussi au besoin. Je vais allumer un feu pour vous réchauffer. Déjà j’attrape Keira par le bras pour qu’elle me suive, pendant que maman s’approche des garçons pour voir l’état du malade. Qu’est-ce qui se passe ? Toi tu vas bien ? Qu’est-ce qu’on peut faire pour Eli ? Les questions fusent muées par une réelle inquiétude. Je vais vous apporter des draps propres. Vous avez faim ?

Franchement, je suis super inquiète. On devrait peut-être prendre des mesures au cas où c’est contagieux, j’y ai même pas pensé. Je suis trop contente de les voir, mais aussi super inquiète pour eux.

- On a une infirmerie maintenant, on a peut-être quelque chose pour vous aider ?

Je croise les doigts en tout cas. Je n’y connais rien en soin ou à peu près rien. Juste ce que maman a bien voulu m’apprendre jusqu’ici. J’espère qu’ils sont pas blessés ! Keira a l’air d’aller, mais Eli, il est si pâle. Gris même.

Je fais déjà le tri mentalement de ce qu’on pourrait avoir besoin. Bon, des plaids pour commencer, ensuite les draps, un repas chaud, de l’eau, j’pourrais leur faire couler un bain ? Peut-être qu’ils auront juste besoin de se reposer. Je devrais pas trop prendre les devants avant de savoir ce qui se passe. J’ai un regard par-dessus mon épaule pour observer les garçons qui nous suivent d’un peu plus loin avec maman.


SOS d'un survivant en détresse  Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2423
Sujet: Re: SOS d'un survivant en détresse    Mar 16 Nov 2021 - 17:33
"Ouais." Ca va aller. Je crois. J'adresse un petit sourire à Keira, avant de reporter mon attention devant moi. Vrai que la dernière fois a été chargée en émotions. Entre l'attaque des mutants et le début de notre histoire. J'étais reparti avec un plâtre... J'y reviens avec un autre.

Les portes en bois, encore plus imposantes alors que j’suis affalé dans le sidecar, s’ouvrent d’un mouvement lourd sur Matias et Tariq. Difficile aujourd’hui de communiquer à distance, alors évidemment, notre présence est une surprise…

Je m’accroche faiblement aux yeux du latino, “Lisandro m’a dit que je pouvais le retrouver ici.” dis-je avant de tousser. Pas besoin de préciser que c’est parce que je vais crever, je crois que ça se voit. Si je peux marcher ? “Je… Ouais, ça va aller.” Je crois. Tant qu’on m’demande pas de courir ou d’y aller à cloche-pied. J’prends appui sur les côtés du side-car, me fais pas prier pour m’aider de l’épaule de Keira et bientôt celle de Nora pour avancer.

Hazel nous rejoint, prend Keira à part alors qu'elle gare le scooter dans la cour. On entre dans la maison principale, la chaleur et l’odeur familière du bois sont réconfortantes. Je m’assois dans le premier fauteuil venu, pas loin de m’évanouir sur le coup et je grelotte, comme si mon corps cherchait à rester éveillé en se secouant, c’est très énervant.

“Je… Ils m’ont dit au dispensaire que je suis pas contagieux…” Ca m’paraît être le plus important à dire pour calmer les esprits. Et effectivement, depuis que j’suis rentré chez les Inglorious Fuckers, personne n’est tombé malade. Pas à cause de ça, en tout cas.

“J’ai pris des radiations, y’a genre… un mois.” Je souffle, j’ai le tournis. “On… on a pas vraiment de médecin chez nous…” Faith est en charge de l’infirmerie, mais une sexologue a plus à voir avec la psychologie. Et puis après les événements d’hier, j’suis pas mécontent d’avoir décampé. "On a pris des médicaments, c'qu'on a trouvé... mais j'crois que ça sert à rien t'façons." Juste à soulager les symptomes et rendre cette phase plus supportable.

Je relève les yeux vers Matias, les tourne vers les filles. “Désolé d’arriver comme ça. Pour ça.” On les prend sans doute un peu trop pour la maison de santé de la région. “Lisandro est là ? Je… j’étais supposé le rejoindre si mon état empirait. Et… Ouais, j’sens que j’ai besoin de lui.” Bien content qu'il ne m'ait pas encore renié.
Dé:
 



Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 370
Sujet: Re: SOS d'un survivant en détresse    Mer 17 Nov 2021 - 22:52
C'est Mathias et Tariq qui leur ouvrent les portes. Immédiatement, ils s'inquiètent de l'état d'Eli. Keira ne peut pas s'empêcher d'apporter quelques précisions aux paroles de son petit-ami. « Il est parti en mission il y a un mois avec d'autres factions de Seattle. Il a été soumis à de fortes radiations. Depuis, il... » Elle déglutit et adresse un regard anxieux au brun. « Il va de moins en moins bien. » Elle baisse un instant le regard face à la question de Mathias. Oui, prendre la route dans son état n'était pas très prudent, elle aurait surement dû l'en dissuader. Le quarantenaire est un peu impressionnant. Il dégage un certain charisme et il ne doit pas être le genre de personne à qui on cherche des ennuis. Tandis qu'ils accompagnent Eli à l'intérieur, Keira pousse le scooter jusqu'à la petite cour pour le mettre en sécurité.

Hazel se précipite à sa rencontre et Keira est heureuse de la revoir. Quand la jeune femme parle de feu pour se réchauffer, effectivement, elle se rend compte qu'elle est frigorifiée. Le trajet n'a pas été des plus agréables niveau température. « Je vais bien.. » souffle-t-elle à Hazel. « C'est Eli, il a subit des radiations il y a un mois, ce n'est pas la grande forme depuis... » répète-t-elle. Que peuvent-ils faire pour lui ? « Pas grand chose, quand il a su que Lisandro venait ici, Eli s'est dit qu'il pourrait peut-être l'aider... » Keira espère en tout cas que le médecin pourra soulager son petit-ami de ses maux. Elle le cherche du regard mais ne le trouve pas, Mathias et Nora l'ont emmené dans la maison principale. Un instant, son cœur se serre. Oui, elle est terriblement inquiète à son sujet.

La brunette se retourne vers Hazel. « Je suis contente de revenir ici en tout cas... » lui avoue-t-elle. Pour l'état d'Eli forcément, mais aussi parce qu'ici, elle a désormais des amis. « Une infirmerie ! » s'exclame-t-elle. Oui, ils ont bien fait de venir. « Je peux faire quelque chose pour aider ? »  Après tout, elle va bien, autant donner un coup de main.



Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 695
Sujet: Re: SOS d'un survivant en détresse    Dim 21 Nov 2021 - 8:56
Il n’est pas encore arrivé, mais on l’attend dans la journée, précise Matias tout en aidant Eli à sortir du side-car. Heureusement qu’ils avaient cet engin, le mexicain n’aurait jamais eu la force de s’accrocher à Keira durant le trajet. Silencieux, soucieux, Matias remplace Keira lorsque Hazel l’attire à l’écart pour l’interroger et discuter des détails pratiques. Avec l’aide de Nora, Eli est bientôt transporté à l’intérieur, au chaud, où il se laisse tomber sur un fauteuil. En trois pas, le cubain attrape un plaid et l’enroule autour des épaules du jeune homme, s’accroupissant à côté de lui avant de lui frotter le dos. Tu vas t’en sortir, murmure-t-il, plus pour se rassurer, lui, qu’autre chose.

La précision d’Eli le fige un instant. Il ne s’est même pas posé la question, en vérité. Le jeune homme aurait pu avoir la lèpre, ou la peste, que le cubain se serait quand même précipité pour l’aider. C’est… bon à savoir, j’imagine. Mais alors, que s’est-il passé pour qu’il soit dans cet état ? La réponse tombe rapidement, et Matias sent son estomac se décrocher. Des radiations ? Mais… comment ? Il est interrompu par l’arrivée d’Allegra, qui attrape délicatement le poignet d’Eli pour prendre son pouls. Il n’y a pas grand-chose à faire, oui, confirme Allegra lorsqu’Eli évoque les médicaments.

Vous avez bien fait de venir, dit-il en posant une main sur l’épaule d’Eli. Le couple est toujours le bienvenu ici, même lorsqu’il ne s’agit pas vraiment d’une visite de courtoisie. Eli l’interroge sur l’arrivée de Lisandro, et Matias secoue la tête. Non, pas encore. Mais il ne devrait pas tarder, répète-t-il patiemment. Le jeune homme ne l’a sans doute pas entendu la première fois, ou a déjà oublié sa réponse… Reste au chaud pour l’instant, d’accord ? Allegra… Elle hoche la tête avant qu’il n’achève sa phrase. Oui, elle viendra lui faire un compte-rendu dès qu’elle aura fini d’examiner le jeune homme.

Rejoignant Hazel et Keira, il pose une main sur l’épaule de la jeune femme. Ça va, toi ? Son ton indique clairement qu’il ne s’intéresse pas à sa santé physique, mais bien à son mental. Est-ce qu’elle tient le choc ? Matias est bien placé pour le savoir, être témoin d’un tel état de faiblesse chez un proche est toujours difficile à supporter. Inconsciemment, il jette un coup d’œil à Hazel. Il ne peut s’empêcher de penser aux nombreuses fois où elle a tenté de se désintoxiquer, les symptômes du manque la clouant au lit pendant des jours.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: SOS d'un survivant en détresse    
Revenir en haut Aller en bas  
- SOS d'un survivant en détresse -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: