The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + Manette DualSense ...
99.99 €
Voir le deal

Hello stranger, do you need help ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alaska Thomas
Alaska Thomas
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 116
Sujet: Re: Hello stranger, do you need help ?   Jeu 4 Nov 2021 - 17:42
Il sembla observer la créature un instant avant de s'exprimer. Il m'indiquait vouloir l'achever et ce n'est pas moi qui l'en empêcherait, j'étais assez d'accord avec lui. Felix évoqua une jeune fille qu'il aurait pris sous son aile mais qui s'était fait mordre. J'avoue que ça m'attristait un peu, mais sans plus ne l'ayant pas connu. Il continua en évoquant le fait qu'il serait affligeant qu'un enfant se retrouve dans cette situation et il avait bien raison. Si j'avais su que quelques mois plus tard, je serais celle qui couperait court à la vie d'un enfant... À cet instant, j'avais plutôt ma famille en tête, surtout ma sœur qui ne devait clairement plus être une gamine. Le jeune homme me disait d'attendre dehors, d'ailleurs, quel âge est-ce qu'il devait avoir quand tout avait commencé ?

Je finissais par me retourner après avoir entendu un lourd bruit au sol, certainement l'errant s'écroulant par terre. J'étais vraiment juste devant la porte, mais je n'avais pas réalisé que le cadavre s'y trouvait aussi. C'est bon, t'aaaaaaah... Mon pied s'accrocha dans quelque chose, chose qui s'avèrerait être le mort. Je perdais mon équilibre, mon coeur bondissant dans ma poitrine face à la peur de la chute, le monde se dérobait jusqu'à ce que je percute un objet, continuant jusqu'au sol. Les premiers instants furent douloureux, j'ouvrais doucement les yeux ne comprenant pas pourquoi je n'avais pas percuté le carrelage.

Mon regard se posait sur le visage de Felix, me redressant immédiatement sur mes mains, la tête tournant un peu. Mon instinct me hurlait dessus qu'il y avait un danger, comme après n'importe quel choc, je prenais encore quelques secondes à me rassurer avant de réaliser que le garçon me fixait, mes yeux se focalisant en retour sur les siens. Oh merde pardon, je suis... Ca va, t'es rouge, ta tête ? Je t'ai fais mal ? Les dernières paroles ne sortaient que dans mon esprit, aucune ne fut réellement prononcées. Je me relevais d'un bond en le sentant légèrement bouger. Il se releva, s'excusant et filant dans les toilettes de l'endroit. Mais quel boulet je faisais.

J'avais vraiment du lui faire mal, je m'en voulais un peu, reculant à nouveau d'un ou deux pas. Visiblement, je n'apprenais pas de mes erreurs. L'air caressa à nouveau ma peau alors que je basculais vers l'arrière. Cette fois-ci, il n'y avait personne pour amortir ma chute et je m'étalais lourdement sur le pavé de la rue. La douleur se rependit dans mon dos et finalement sur ma nuque que j'avais retenu au mieux. Je finissais par poser ma tête au sol, les jambes allongées par dessus le décharné inerte.

Quelques secondes passèrent et un rire nerveux sorti de ma bouche, m'arrachant des douleurs. Je venais plaquer mes mains sur mon visage, secouant doucement la tête. J'étais censée l'aider ce type, à trouver des trucs et à la place, je le blessais au point qu'il doive se planquer dans des chiottes pour laisser passer le coup. Au final, je laissais mes bras retomber de chaque côté de mon corps, observant le ciel bleu. C'était le moment où il allait me dire qu'il pouvait s'en sortir tout seul normalement. Je l'avais tellement agacé qu'il était devenu rouge de colère. C'est rien, demain sera un jour meilleur me murmurais-je tranquillement.

Sa voix perça le silence qui s'était installé. Il espérait ne pas avoir été trop long et me proposait de repartir. Je réalisais que j'étais toujours allongée par terre, les jambes sur un cadavre, les bras étendus comme une débile et le regard vide. Je me redressais pressement, sans vraiment réussir à voir son visage caché un peu plus par l'ombre. Je tirais mes jambes vers moi, pour me mettre sur mes deux jambes, un peu confuse. Oui... Oui si tu veux. dis-je gênée.

Je me retournais, n'osant pas regarder si je l'avais vraiment blessé, commençant à marche sur le chemin qui avait été désigné précédemment. C'est par là hein, oui c'était ça ! On a bien marché déjà non ? Au fait pourquoi c'est dangereux là où on va ? Tu m'as pas dis, après je te promets que je ferais plus attention, pas comme là. Je veux pas te faire de mal hein, c'était un accident. Et puis... Je me mordais la lèvre, mes pensées s'immiscent dans mes paroles Mais tais-toi bon sang. Je sentais que l'atmosphère venait de changer et je réalisais que ce n'avait pas été qu'une pensée.

Je me retournais décomposée vers Felix. Pardon, je disais ça pour moi, enfin, tu sais toi t'es très bien, je sais pas ce qu'il m'arrive. lançais-je en secouant le plat de mes mains vers lui, je fermais les yeux pour essayer de faire redescendre la pression dans une urgente envie de m'enfuir en courant.
Revenir en haut Aller en bas  
Felix Wilkerson
Felix Wilkerson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 847
Sujet: Re: Hello stranger, do you need help ?   Jeu 4 Nov 2021 - 21:43
Alaska est allongée par terre les bras étendus les jambes par-dessus le cadavre. Elle est encore tombée comment c’est possible ? Peu importe du moment qu’elle va bien. Elle se met sur ses deux jambes << Oui … Oui si tu veux >> dit-elle au garçon. Elle part devant lui, Felix marche derrière. Elle en a déjà marre de marcher ? Elle demande pourquoi le lieu où ils doivent aller est dangereux. Elle promet également de faire plus attention la prochaine fois, elle lui dit qu’elle ne veut absolument pas lui faire de mal, que ce qui s'est passé n’était qu’un accident. Felix l’avait bien remarqué et ce n’était pas sa faute d’ailleurs enfin si mais pas exactement.

<< Mais tais-toi bon sang >> Elle se retourne vers Felix << Pardon je disais ça pour moi, enfin , tu sais toi t’es très bien, je sais pas ce qu’il m’arrive. >> lance-t-elle en secouant le plat de ses mains vers Felix, elle ferme les yeux en ayant l’air mal à l’aise au possible. S’il la connaissait mieux il l’aurait prise dans ses bras pour qu’elle se taise et comprenne qu’elle n’a rien fait de mal et qu’il est là pour elle. Mais au lieu de faire cela il place une main sur l’épaule d’Alaska << T’inquiète pas tu n’as pas à t’en vouloir pour ce qu’il s’est passé, j’aurais dû laisser cette porte ouverte pour que tu puisses voir le cadavre et ne pas tomber ou j’aurais dû déplacer le cadavre. S’il y en a un qui doit s’en vouloir c’est moi. On va aller dans une armurerie, mais le problème c’est qu’elle est pleine d’infectés à ce qu’il paraît. On pourrait faire le ménage ou trouver une solution pour les faire sortir.  Ne te mets pas dans tous tes états … T’es une fille très cool, je n’aime pas te voir comme ça …  >> Il retire sa main de son épaule. Était-ce limite ce qu’il lui a dit pour un inconnu ? Ou elle ne pense pas du tout cela ? Ils reprennent leur marche.

Lions Park

30 Minutes plus tard

Ils arrivent près d’un terrain de tennis entouré d’un grillage, proche d’un quartier où toutes les maisons sont séparées. Il y a un grand terrain d’herbe avec beaucoup d’espaces et des arbres à côté du terrain de tennis. << J’aimerais m’arrêter ici si ça ne te dérange pas j’aimerai te faire écouter quelques chansons, histoire de se détendre avant qu’on aille affronter ses créatures >>  Il passe par la porte qui est ouverte du terrain de tennis avant de regarder autour de lui s’il n’y a pas d’infectés, il s’assied au centre. Il sort une paire d’écouteurs puis les branche à son mp3 << Si tu te poses la question, ils sont propres. Je les nettoie régulièrement >> Il en passe un à Alaska puis il mettre l’autre dans son oreille << Tu es prête ?  Ferme les yeux ça t’aidera à te détendre et profite de la musique >>

Il lance la musique Bad Reputation de Joan Jett et ferme les yeux en souriant. Après la fin de la musique, c'est au tour de Suddenly I See KT Tunstall
Il se remémore de vieux souvenirs d’enfance, des moments passés en famille. D’autres musiquent se lancent chacune à leur tour : Beat It de Michael Jackson, Stayin Alive des Bee Gees. Felix bouge sa jambe bouge en rythme avec la musique. Il croise les doigts en espérant que l’écoute musical plait à Alaska. Les dernières chansons sont September de Earth - Wind & Fire - Raindrops Keep Falling on my Head de B. J. Thomas et Don't Worry Be Happy de Bobby McFerrin. Il réouvre à nouveau les yeux et demande à Alaska << Alors, ça t’a plu ?  >> Il la regarde avec un petit sourire, il s’attend qu’elle ne réponde pas non … Il l’espère.




Felix Wilkerson




Game Of Survival

Who's in your shadows?
Who's ready to play?
Are we the hunters?
Or are we the prey?
There's no surrender
And there's no escape
Are we the hunters?
Or are we the prey?

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Alaska Thomas
Alaska Thomas
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 116
Sujet: Re: Hello stranger, do you need help ?   Dim 7 Nov 2021 - 0:51
Je me laissais aspirée dans la spirale des reproches, l'idée qu'encore une fois je n'étais qu'en trop et que j'allais être repoussée. C'était un sentiment difficile à accepter, en réalité je disais à voix haute que je ne savais pas ce qu'il m'arrivait, mais je le savais très bien. Comme toujours depuis le début de ce merdier, j'emballais juste l'idée dans un joli paquet qui faisait passer tout ça pour une surprise. Mes yeux s'étaient fermés, dans un vague espoir de maîtriser la situation, de me jeter dans ma candeur afin de supprimer les doutes. Plus qu'un défaut, c'était devenu un mécanisme de défense. Une main se posa sur mon épaule, mon instinct de survie prenant le dessus en me faisant ouvrir les yeux et poser la main sur mon arme.

Le visage de Felix se dessinait, je relâchais la pression alors qu'il commençait à formuler des mots pour accompagner son geste. Il reportait la faute sur sa personne, disant que c'était à lui d'indiquer de façon plus claire la présence du corps. Je me mordais l'intérieur de la joue alors que le jeune homme répondait aux questions que j'avais posé mécaniquement pour détourner la conversation et la situation. Je n'osais pas le corriger sur le fait que c'était bien un manque de ma part qui avait causé la chute. Je ne savais toujours pas s'il était blessé, et le doute me rongeait. Mes yeux glissaient sur lui, à la recherche d'une blessure. Il semblait aller bien au premier coup d’œil, ce qui me rassurait un peu.

En y réfléchissant, j'avais continué à marcher sans me retourner, il aurait très bien pu être en train de mourir derrière moi sans que je ne le réalise. Felix expliqua que l'endroit qu'on voulait atteindre était une ancienne armurerie qui seraient envahie de malades. C'est le genre d'endroits où les gens se sont précipités et entassés ou alors qui a vu des combats se déclencher. Il souligna par la suite que j'étais une fille cool, je ne sais pas s'il réalisait vraiment qui j'étais ou la portée de ses paroles, ou encore si ce n'était que des mots de réconfort. J'esquissais un vague sourire. Ça ira. En réalité, même si ça n'allait pas, je me forcerais à l'oubli par de doux mots.

__________

Nous avions repris la marche pendant un moment, peut-être une petite demi-heure. J'avais un peu fuis son regard, il faut l'avouer. Je commençais à me dire que je devrais juste l'aider à trouver ce dont il a besoin, prendre ma part s'il me propose quelque chose et puis repartir de mon côté. Pour autant, il ne semblait pas avoir la même idée. Alors qu'on longeait un grillage sur lequel je laissais trainer ma main, il proposa de s'arrêter. Sa proposition me semblait encore plus folle, je pensais qu'il voulait aller pisser ou quelque chose, à la place, il me demanda si ça me dérangeait d'écouter de la musique ? Comment ça ? Il comptait jouer quelque chose et avec quoi ?

Je le suivais curieuse, distraite de la réalité. Felix décida de s'asseoir, je me plaçais à ses côtés, le regard plein de questions que je gardais pour moi, tentant de combattre mon côté envahissant. Il sortit des écouteurs, ce qui me faisait clairement lever les sourcils, avant de le brancher à un mp3 qui semblait fonctionner. Il avait vraiment besoin de mon aide avec un tel luxe ? Le jeune homme me précisa rapidement que les écouteurs étaient propres, ça ne m'était même pas vu à l'esprit, surtout après avoir vécu des années dans la crasse et le sang.

J'ai pas vraiment envie de fermer les yeux, on est un peu à...
La musique se lançait dans mes oreilles. Je ne sais pas depuis combien de temps je n'en avais pas écouté. Je me laissais bien vite emportée par la mélodie qui se déclenchait, tapotant doucement du pied après avoir ramené mes jambes vers mon torse. Je bougeais doucement les lèvres lorsque je connaissais les paroles, posant doucement mon menton dans le creux de mes genoux, observant le vague. Le coin de ma bouche s'était relevé en sourire et une larme venait me couler inconsciemment sur la joue. C'est bête mais c'est le genre de truc qu'on prenait pour acquis la musique.

Je sentais l'attention de Felix se reporter sur moi avec la fin de la musique, je me précipitais pour essuyer la petite larme qui roulait sur ma joue, mon visage affichant un sourire sincère. Oui, ça faisait longtemps que j'avais pas écouté de musique. Je sais pas comment tu fais pour avoir un truc qui marche encore. Est-ce que j'avouais que je vivais comme une clocharde même parmi les survivants, oui sûrement.  Je continuais à maintenir mes jambes contre moi, en retirant l'écouteur avant de le tendre à Felix. Tu veux discute de comment on va gérer la situation là-bas, ou voir à quoi ça ressemble d'abord ? Si je t'ai fais mal tout à l'heure, on peut s'arrêter quelque part pour que tu te reposes. Je m'en voulais, surtout vu comment tu es parti.

J'observais les environs, m'assurant qu'aucun détail ne sortait de l'ordinaire, que les errants ne rodaient pas dans un coin, prêt à nous dévorer avant d'ajouter. On peut rester un peu ici aussi, au besoin. Comme tu veux, ça à l'air calme. Ou alors on peut repartir, récupérer les armes et se séparer si tu préfères.
Revenir en haut Aller en bas  
Felix Wilkerson
Felix Wilkerson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 847
Sujet: Re: Hello stranger, do you need help ?   Dim 7 Nov 2021 - 2:28
La jeune rousse tend l’écouteur à Felix qui le reprend pour le ranger dans son sac avec le lecteur mp3.<< Oui, ça faisait longtemps que j’avais pas écoutée de la musique. Je sais pas comment tu fais pour avoir un truc qui marche encore >> C’est un peu la réponse qu’il espérait entendre. << Je l’utilise quasiment jamais … Au moins une fois par an … Je fais attention à la batterie >> répond-il honnêtement. << Tu veux discuter de comment on va gérer la situation là-bas, ou voir à quoi ça ressemble d'abord ? Si je t'ai fais mal tout à l'heure, on peut s'arrêter quelque part pour que tu te reposes. Je m'en voulais, surtout vu comment tu es partit >> Avoue t-elle. << J’ai jamais vu cet endroit, mon meilleur ami m’en a parlé … Je pense qu’on devrait voir une fois qu’on y sera, si ça te va. Oh c’est déjà passé … La douleur est partie mais c’est vrai que sur le moment c’était pas agréable >> La cause de la gêne n’était pas vraiment de la douleur à vrai dire mais il ne peut pas dire ça à la jeune femme.

Alaska observe les environs, Felix le fait également afin de vérifier s’il n’y a rien de suspect autour d’eux.<< On peut rester un peu ici aussi, au besoin. Comme tu veux, ça à l’air calme. Ou alors on peut repartir, récupérer les armes et se séparer si tu préfères. >> lance t-elle.

<< Je veux bien rester là pour le moment … Ah oui je ne t’ai pas dis quel âge j’ai au fait … J’ai 19 ans, j’aurai 20 ans le 13 Juin. Je suis né en 99 et toi t’es né dans les années 90 aussi ? Tu aimes les jeux-vidéos ? J’ai commencé avec la nes de mon père sur Mario Bros. Mario tu dois sûrement connaitre, c’est l’un des personnages les plus connus de l’univers des jeux-vidéos. J’ai ensuite continué avec la gamecube avec un jeu de combat appelé Super Smash Bros Melee, celui-là a un gameplay un peu complexe.

Le jeu est plus adapté pour les joueurs de haut niveau. Il y avait une vingtaine ou une trentaine de personnages jouables, dont Mario, Luigi, Captain Falcon, Pikachu, Kirby, Zelda. C’était un excellent jeu de combat. Il y a eu aussi Crash Tag Team Racing sur la même console. C’était un jeu de course en monde ouvert avec différents parcs.

Le premier était basé sur les pirates, le deuxième sur le moyen-âge, le troisième sur les dinosaures … Le quatrième sur l’Égypte et le dernier sur l’espace. C’était le jeu Crash Bandicoot le moins connu mais c’était mon favori. J’aimais l’ambiance globale et les musiques un peu loufoques, elles étaient toutes faites sans instrument uniquement à la bouche. La DS était une très bonne console avec des jeux qualitatifs, il y avait New Super Mario Bros et les Zelda, de vraies pépites. La Wii est celle qui ma le plus marqué, avec les jeux Super Mario Galaxy, Mario Party 8 et 9 … Le seul l’unique Mario Kart. Toutes ces années passées sur ces jeux-vidéos étaient tout ce qu’il pouvait y avoir de plus beau.

Je crois que je vais m’arrêter là-dessus sur le sujet des jeux-vidéos car je dois te donner envie de dormir … >>
Il se gratte la tête en rougissant. << Quelles sont tes passions ? Ce que t’aime faire le plus par-dessus tout.  … Ma sœur en plus des jeux-vidéos c’était le dessin et la peinture. J’aimais particulièrement le cinéma, les films d’animations. T’aime les blagues ? J’en ai une bonne. Quel est le plat préféré des cannibales ? Le croque-monsieur … Ouais non ç’était pas drôle … Je suis pas doué pour les blagues ... Désolé
>>
Clairement il s'est mis mal à l'aise lui même en tentant une blague faites et refaite. Son côté bavard ressort et c'est pas forcément une bonne chose. << Je fais partie d'un groupe de survivants dans un hôtel, l'hôtel RL Je sais pas d'où tu viens ... Mais si tu veux passer me voir un jour, tu y es la bienvenue >> Il sort un crayon et une feuille de son sac puis écrit sur la feuille: 2300 Evergreen Park Dr SW, Olympia, WA 98502. << Voici l'adresse >>  




Felix Wilkerson




Game Of Survival

Who's in your shadows?
Who's ready to play?
Are we the hunters?
Or are we the prey?
There's no surrender
And there's no escape
Are we the hunters?
Or are we the prey?

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Alaska Thomas
Alaska Thomas
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 116
Sujet: Re: Hello stranger, do you need help ?   Dim 7 Nov 2021 - 18:14
C'était une belle qualité de la part de mon compagnon de voyage que d'économiser aussi assidument la batterie de son mp3. J'avoue que ça me flattait un peu malgré tout, m'arrachant une certaine rougeur sur les joues à l'idée que son nombre d'utilisations limitées est été partagé avec moi. Je ne disais rien pour autant, tentant de laisser les rougeurs de mon visage redescendre. Felix finit par m'expliquer que l'endroit où nous allions, il ne l'avait jamais visité mais qu'il s'agissait de mots transmis par son ami. J'avoue avoir été un peu jalouse à l'idée qu'il est quelqu'un sur qui compter, laissant bien vite le sentiment s'enfuir. Le jeune homme me confirma qu'il n'avait plus mal actuellement, ce qui impliquait que ça avait été le cas, je détournais le regard, désolée.

En réponse à mes questions, il me proposa de rester ici un instant, qui se transformerait vite en minutes lorsque Felix se mettrait à parler de ses anciens loisirs. Euh, j'ai arrêté de compter, je dois avoir vingt-six ou peut-être vingt-sept ans. Je suis née en mai, en quatre-vingt douze. Juste après, le garçon se lançait dans le sujet des jeux vidéos. C'était à vrai dire un sujet qui ne m'était pas très connu, oui comme tout le monde j'en avais entendu parlé, j'avais joué quelques parties lors des anniversaires d'autres personnes, mais nous, on en avait jamais eu de console. On arrivait déjà à peine à se faire à manger, nos vêtements et nos jouets étaient récupérer dans des centres de charité et le reste du cash finissait dans les addictions de mes parents.

Il cita quelques noms qui résonnaient dans mes oreilles, Mario, ça je connaissais. Zelda aussi parce que ma colocataire était passionnée par la franchise quand j'étais à l'université. Après, la majorité de ses paroles sonnaient comme un grand charabia à mes oreilles. J'hochais doucement la tête à ses propos, l'écoutant en silence avec un sourire calme. C'était un bon moment, un moment dont il fallait profiter. Alors j'en profitais. C'est pas comme avec les autres, je commençais à sentir que ma présence n'était pas rejetée. Felix parla un peu plus en détails de son jeu préféré que je ne connaissais absolument pas et puis il citait des consoles, la DS, c'était pas une console qu'on pouvait emmener avec nous ça ? Je crois que mon frère en avait voulu une, mais que maman avait volé ses économies, un truc du genre.

Il s'arrêta, en signifiant que s'il continuait j'allais certainement m'endormir. Je secouais la tête. Non pas du tout, j'avoue que je ne comprends pas grand chose. Mais c'est intéressant de te voir passionné à ce sujet, ça devait être important pour toi. Le jeune homme rebondissait pour me questionner, savoir qu'elles étaient mes passions, est-ce qu'il allait en rire ? En tout cas, il me lança une blague qui m'arracha un petit rire, c'était bidon clairement, mais ça m'avait fait rire. Surtout le choix des cannibales vu notre situation, une terrible ironie qui rendait ça bien plus drôle. J'avoue que j'étais beaucoup moins dans les écrans et tout ce qui était... Je sais pas normal, est-ce que je pouvais dire ça ? Ma phrase restait en suspens avant que je reprenne sans compléter.

Je pêchais un peu avec mon père, mon frère et ma sœur quand j'étais plus petite. J'étudiais beaucoup, mais j'ai toujours adoré nager, découvrir des choses. Et puis l'océan, la mer, c'était ça ma passion. Je présume que ça peut paraître bête ! dis-je un peu gênée. Je passais peu de temps à terre pendant mes week-ends, puis plus tard j'ai découvert la plongée, c'est génial aussi. Je me remémorais les semaines précédent ce foutoir avec beaucoup de bonheur. À l'époque, je me sentais comme la plus heureuse queje n'avais jamais été et mes souvenirs me confirmaient toujours cette idée.

Felix m'annonça qu'il faisait parti d'un groupe, je ne retenais pas une petite grimace, tordant le coin de ma bouche. Il me disait que j'étais bienvenue si je voulais lui rendre visite, mais j'avoue que l'idée de m’immiscer dans leur lieu de vie juste pour des visites m'inquiétait légèrement. Je prenais quand même les directions qu'il me fournissait avec un sourire. Je glissais le papier dans mon sac banane, repoussant un peu mon sas à dos plus loin sur mon épaule en jetant un coup d’œil au ciel dans lequel un gros nuage grisâtre semblait s'approcher. J'ai peur qu'il se mette à pleuvoir, le temps change rapidement en ce moment. On devrait peut-être se mettre en route ? La visibilité sera mauvaise si on traine. En plus, le bruit de la pluie, si on opte pour les attirer, ça va les distraire.

Je me redressais en tendant la main à Felix pour l'aider s'il le souhaitait.
Revenir en haut Aller en bas  
Felix Wilkerson
Felix Wilkerson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 847
Sujet: Re: Hello stranger, do you need help ?   Dim 7 Nov 2021 - 21:02
Elle fait plus jeune se dit Felix, s’il devait avoir une relation amoureuse avec une femme avec un si petit écart d’âge cela ne lui poserait pas de problèmes. Elle lui dit qu’elle ne comprend pas grand-chose à ce qu’il dit mais que c’est intéressant, cela touche Felix. Elle pêchait de temps en temps avec son père son frère et sa sœur lorsqu’elle était plus jeune. Felix n’a pas le souvenir d’avoir pêché avec son père et sa sœur, il aurait aimé. Alaska était passionnée par l’océan et la mer. C’est plutôt original comme passions, généralement les gens aiment les mêmes choses … Cette femme est unique ? C’est bel et bien possible.

<< J’ai peur qu’il se mette à pleuvoir, le temps change rapidement en ce moment. On devrait peut-être se mettre en route ? La visibilité sera mauvaise si on traine. En plus, le bruit de la pluie, si on opte pour les attirer, ça va les distraire >> Elle se redresse en tendant sa main au jeune homme, il accepta son aide et se relève en s’appuyant sur la main d’Alaska avec la sienne. << T’as raison, ça risquerait de tout faire foirer … Allons-y. >> Ils sortent du terrain de tennis en reprenant la bonne direction. << Si on se revoit après l’échange à The Store et si on a l’occasion d’aller pêcher … Tu pourrais m’apprendre ? Mon père n’aimait pas pêcher … Il angoissait déjà quand on lui parlait d’océan … Il ne venait jamais se baigner à la plage… Je crois qu’on appelle ça l’aquaphobie … Internet n’existe plus … Je ne peux pas vérifier, c’est con …  >> Dit-il en souriant amicalement à la rouquine.

<< Je t’aurais bien appris à jouer aux jeux-vidéos … Malheureusement, je connais aucun endroit où il y a de l’électricité … J’ai pas ma console avec moi non plus … Faudrait qu’un de ces quatre je retourne chez moi pour récupérer quelques-unes de mes consoles et des jeux. Tu m’as dit que tu étais passionnée par l’océan et la mer … Donc ton métier devait avoir un lien avec tes passions ? Je t’imagine bien seule sur un bateau, observant la beauté de l’océan … Avec un chapeau de paille sur la tête … Non je crois que j’en fais un peu trop là … Mais je trouve que ça t’irait bien … Si le virus n'était pas arrivé tu ne m’aurais pas rencontré … Mais en tout cas tu m’aurais sûrement vu dans un calendrier de pompier … Je ne vais pas te faire une description de ce qu’il y a dessus … Tu m’as compris >> Dit-il en passant une main derrière sa tête un peu gênée.
Il changea vite de sujet << Quel est ta couleur préférée ? Si ce n’est pas trop indiscret … La mienne est le jaune, car elle représente la joie … La bonne humeur, la positivité et la fête. J’ai une question conne concernant ton lieu de naissance … Tu n’es pas née dans l’Alaska par hasard ? Moque-toi si tu veux mais je suis curieux de savoir si je me trompe ou pas. >> Felix le bavard est de retour pour notre plus grand plaisir à tous.

<< Je rêvais d’aller au Japon, j’aimais la culture du manga. Les plats japonais aussi, si je devais voyager une seule fois dans ma vie c’est dans ce pays que j’irais. Je voulais rencontrer le créateur des jeux Smash Bros, c’est quasiment impossible, aujourd’hui. Il doit être mort actuellement ou planqué chez lui … Bref, je ne le saurais jamais. Dans quel pays aurait-tu rêvé d’aller ? L’Italie pour la célèbre Venise ?  Le Japon pour Tokyo ? La France pour Paris la ville du romantisme ? Il y a tant de possibilité … >> Il s’imagine au centre de Tokyo en train d’acheter des mangas dans une boutique Japonaise. <<  ‘’L’amour d’un père est plus haut que la montagne. L’amour d’une mère est plus profond que l’océan ‘’ C’est un proverbe japonais que je trouve sincèrement magnifique. J’aime aussi notamment ‘’Emporte dans ta mémoire, pour le reste de ton existence, les choses positives qui ont surgi au milieu des difficultés. Elles seront une preuve de tes capacités et te redonneront confiance devant tous les obstacles. ‘’ Si tu devais me citer une citation qui te correspond tu me citerais laquelle ? >> Il se tourne vers Alaska curieux, d’entendre sa réponse




Felix Wilkerson




Game Of Survival

Who's in your shadows?
Who's ready to play?
Are we the hunters?
Or are we the prey?
There's no surrender
And there's no escape
Are we the hunters?
Or are we the prey?

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Alaska Thomas
Alaska Thomas
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 116
Sujet: Re: Hello stranger, do you need help ?   Dim 7 Nov 2021 - 22:40
Felix avait saisi ma main pour se redresser, je tirais doucement en arrière pour l'aider dans le mouvement avant de reculer d'un pas et de lâcher sa paume. Il confirmait ma décision de se déplacer pour éviter de se faire coincer par la pluie et j'emboitais le pas en direction de la sortie du terrain. Il reprenait immédiatement la discussion et avec beaucoup de paroles, c'était amusant de trouver quelqu'un qui parlait autant. Avec l'apocalypse, la plupart des personnes étaient devenues aigries et avares de mots. Le jeune homme évoqua l'après, ce qu'il se passerait lorsque nous aurions fait l'échange à The Store, la possibilité que l'on se croise à nouveau. Peut-être que ça pourrait arriver oui, il faudrait voir ce que le temps apporterait.

T'apprendre à pêcher ? Je veux dire, je veux bien essayer. J'ai passé mes journées en mer et j'ai appris avec mon père, mais j'ai jamais été très douée. Puis faut trouver du matériel, après si tu t'en fiches de rentrer sans rien, que c'est juste pour essayer, ouais pourquoi pas. confirmais-je avec un sourire. Je ne sais pas comment cela pourrait arriver, à part si je me rendais à l'adresse qu'il m'avait fourni. Lui, soulignait qu'il m'aurait bien initié aux jeux vidéos, mais que ce n'était pas possible. En même temps, c'est clair que de nos jours, c'était une passion qui s'était perdue dans les tréfonds de la civilisation. Un luxe auquel nous n'avions plus accès. Par contre, je ne saisissais pas pourquoi Felix souhaitait récupérer ses anciens jeux et consoles, à part peut-être pour la collection et les souvenirs, sinon où était l'intérêt.

Je ne formulais pas ses idées à haute voix, car au vu de son discours, c'est des mots qui auraient pu le blesser. La question arrivait, qu'est-ce que je faisais avant. En même temps, je lui avais tendu le bâton, je sais qu'en parler me ferait regretter ce que j'avais perdu, mais je répondais. Je portais pas de chapeau de paille avec le vent c'est vraiment pas terrible, tu vois le genre. Techniquement, j'étais encore en étude... Enfin, c'est compliqué. Euh, en réponse bref j'étais biologiste marine et je cherchais à me spécialiser. J'étais en expédition scientifique avant, ça. dis-je en montrant ce qui nous entourait.  

Ses prochaines paroles me surprenaient alors qu'il faisait référence à des calendriers pour pompiers ? C'est vrai qu'il avait dit vouloir être pompier, mais un calendrier... Ma mémoire tournait un peu, jusqu'à ce que je me rappelle en avoir vu dans les piles de magasines dans la chambre de mes parents. Et finalement, dans certaines chambres d'étudiantes à la faculté, c'est clair que j'aurais pas dépensé de l'argent pour ça. Enfin, j'aurais aussi pas eu l'argent à jeter.Tu parles des calendriers que vous vendez pour vous faire de l'argent ? J'avoue que c'était pas le genre de truc qui m'intéresse. C'est que j'étais fauchée et puis j'étais pas très... hum... Après, j'en aurais peut-être acheté un pour la bonne cause, c'est comme ça que c'est présenté non ? Peut-être que j'aurais fini par réfléchir à ce genre de truc, mais ma vie s'est arrêté à mes études et ma distance sociale. Pourquoi tu voulais te montrer à moitié nu sinon ? ajoutais-je curieuse.

Ou alors, c'était pas une question à poser ? Les mots étaient déjà sortis de ma bouche dans tous les cas. J'attendais pas vraiment une réponse à ma question. Je restais vigilante au moindre bruit, bien que Félix en couvre une bonne partie, ça aurait été con de se faire surprendre parce que nous étions trop bruyants. Ma couleur préférée ? Le bleu je dirais, vu que c'était la couleur reflétée par l'eau dans les grandes étendues. Mais le jaune, je suis d'accord, c'est une belle couleur. Le jeune homme indiqua que sa prochaine question était peut-être stupide et il me demanda si je venais d'Alaska, si j'avais été sarcastique, je lui aurais probablement demandé ce qui lui avait permis de deviner, mais à la place, je rigolais un peu avant d'ajouter : Oui, c'est ça, c'est pas un grand mystère !

Je continuais à marcher, les mains dans le dos, à observer à droite à gauche, écoutant toujours mon camarade. Je jetais parfois un regard au ciel, juste pour vérifier que le temps ne changeait pas soudainement. Il évoquait le fait de voyager, je vois que c'était une personne qui réfléchissait beaucoup, contrairement à moi qui avait toujours pris la vie un peu comme elle venait. J'avais bien des projets, des envies, mais c'est vrai que j'étais toujours restée très terre à terre, enfin, très terre à mer. Felix me parlait du japon, c'est vrai que c'était un pays à la culture totalement différente de la notre, avant en tout cas. J'esquissais un sourire. Ou alors, il essaie de bouffer des gens, t'as oublié cette option.

Le soucis c'est qu'il me demandait à mon tour quels endroit j'aurais souhaité visité, me proposant des destinations en tout genre, qui ne m'avait jamais vraiment attiré. Il n'y avait qu'un endroit qui me venait en tête. L'endroit que j'aurais aimé voir c'est la fosse des Mariannes. Je sais pas si t'en as entendu parlé, c'est un endroit tellement mystérieux. Rien que d'y penser, mon esprit s'égarait, au point que je ne manque de m'écraser au sol en trébuchant. Je me rattrapais sur mon prochain pas, un peu confuse, laissant échapper un oups sonore.

Felix continuait la discussion en parlant de proverbes, japonais en l’occurrence, ce qui faisait sens vis à vis de ce qu'il avait expliqué. Il les considérait comme magnifique, je les considérais comme intéressant, je veux dire, c'est des mots qui devaient avoir une signification, une profondeur quand ils ont été prononcés. Dans notre monde, est-ce qu'ils auraient toujours le même impact ? Le deuxième me parlait un peu plus, même si je le trouvais trop élaboré pour dire une chose bien simple : Il faut essayer de voir le positif dans le pire. Une citation, je sais pas trop, je suis pas très littéraire. Y a rien qui me vient. Je peux te répondre, cours vite si tu veux pas te faire bouffer ? D'ailleurs mon regard se bloquait sur une ruelle un peu plus loin, de laquelle semblait débouler quelques malades.

Je crois que ça va pas être qu'une citation, tu peux courir hein ? dis-je alors que je ne l'attendais pas pour détaler dans la direction que nous cherchions à attendre. Mes pas s'enchainaient, pendant bien cinq minutes, mieux vaut prévenir que guérir, puis ça me permettait de me défouler un peu. Finalement, portée par l'activité, bien qu'elle soit partie d'une fuite, j'en oubliais Felix. Je finissais pas m'arrêter, regardant autour de moi, légèrement rouge. Mon regard finit par se poser sur lui. Ah, j'ai cru que je t'avais perdu. lâchais-je en reprenant doucement une respiration moins intensive.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Hello stranger, do you need help ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Hello stranger, do you need help ? -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: