The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -44%
REALME C21 64 Go Cross Black
Voir le deal
109.91 €

/!\ Les Oblivions n'oublient jamais /!\
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1608
Sujet: Re: /!\ Les Oblivions n'oublient jamais /!\   Mer 27 Oct 2021 - 15:02
J'oubliais que ton petit nom, c'était Baron Rouge, souffle Ana en portant un regard passablement amusé sur Sebastian. Elle ne sait pas si elle doit en rire ou non. Sans doute que le temps passé loin de Portland lui fait oublier les détails de ce qu'ils ont été. Tu as été si longtemps dans les petits papiers du Grand Maitre, ça n'était qu'une question de temps avant que ça tourne court, ajoute-t-elle.

De son côté, Symea ne perd pas une minute pour tirer l'homme du coffre jusqu'à l'intérieur de l'hôtel. Elle ne le ménage pas, évidemment, cette dernière se veut ferme. Elle a sans doute eu un petit surnom chez eux, lorsqu'elle y était. Mais personne n'a jamais osé le lui dire en face. Ana, elle, le connait. Scarface. Pour les cicatrices que ses errances ont laissées. Comme ses combats. Elle ne sait même pas si Symea ne l'aimerait pas, ce pseudonyme. A l'intérieur, il y fait à peine moins froid. L'isolation n'est pas au mieux, mais Ana ne s'appesantit pas.

Alors que l'homme est installé dans une pièce sombre en sous-sol, la brune ramène de quoi le faire parler. Une caisse a outil fournie, qui sert d'ordinaire à refaire ce qui doit être refait au sein de cet immeuble. Mais l'avantage de la créativité, c'est quand les choses peuvent avoir plusieurs usages. Ana-Lucia sait par exemple user du tournevis de différentes manières, de quoi s'amuser en conséquence avec ses partenaires. Mais ça n'est pas de ça dont elle s'empare sur l'instant. Plutôt d'une pince épaisse qu'elle tient fermement dans sa main.

Il te reste quelques dents à arracher. Tes derniers jours ici peuvent être douloureux et pénibles, ou alors je peux m'arranger pour que tu partes rapidement si tu craches tout ce que tu sais, lui souffle l'hispanique d'un ton égal, avant d'esquisser un sourire.
J'ai rien à vous dire, vous allez vous faire allumer par le Grand Maitre quand il saura... Elle hoche la tête, son sourire s'étire. Et les putes dans ton genre, t'inquiète pas, on te passera tous dessus, un à un. T'as mille hommes qui s'attendent pour te finir.

Son regard se durcit, sa prise autour de son outil aussi. Et le revers qu'elle lui met dans la pommette résonne comme un coup dans du béton.

Le baron rouge va poser les questions. Et si les réponses ne lui conviennent pas, je me ferais un plaisir de te les prendre avec tes tripes, il ne faudra pas s'étonner, quand elles retapisseront cette pièce.


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 866
Sujet: Re: /!\ Les Oblivions n'oublient jamais /!\   Mer 27 Oct 2021 - 17:13
Celui qui a une arme de destruction massive

« Si tu savais a quels sobriquets j’ai échappés, tu trouverais celui la très honorable. Le Grand Maitre a sa conception de la créativité. »

Je dis ça sur le ton de la plaisanterie mais c’est tellement vrai. Tout le monde voit le grand maitre avec sa face de conquérant implacable, de pilleurs sans pitié comme il aime le faire penser derrière ses titres a rallonges, mais, ce que peu savent, c’est que c’est aussi un excentrique qui a sa forme d’humour bien a lui.

« D’ailleurs, je crois que je me souviens du tiens, tu veux qu’on en reparle ? »

Je me doute que non. On est pas la pour faire une réunion des anciens élevés Oblivions. Mon sourire prend un pli amer quand elle énonce une vérité bien trop proche de ce qui s’est passé dans la réalité. Ce n’était pas que dans ses petits papiers que le Grand Maitre voulait me mettre. Je me contente d’un :

« Tu ne crois pas si bien dire. En même temps, mon but était de sauver le plus de personne possible et trouver des informations le temps que ca durerait, c’est presque un miracle que j’ai réussi a gérer ma sortie en entier. »


Je ne doute pas que tous mon petit réseau y est resté, mais a part mourir avec eux, je ne pouvais rien faire de plus. Je regarde la femme installer notre hôte qui lui aussi ne donnera pas la meilleure des notes a cet hôtel, enfin, si on lui laisse assez de doigts pour le faire. Je m’adosse a un mur et regarde Scarface faire mumuse, je pense qu’elle a surement plus besoin que moi de se défouler pendant que j’allume une cigarette tranquillement. J’arque un sourcil quand il finit par donner la mauvaise réponse. Elle lui file un rêver de la main pendant que j’arrive le plus tranquillement du monde a ses coté alors qu’elle me laisse la place. Je reste silencieux a le dévisager, soufflant ma fumée dans son visage.  

« Bon, le présentation de ma petite personne n’est plus a faire et toi on a bien compris ce que tu étais… Vu que tu sais ce que je suis capable de faire, on va gagner du temps. Mais, avant de poser les questions, on va remettre les choses a plat. »

Sans prévenir, je lui attrape le menton vigoureusement entre mes doigts et lui force a redresser la tête a lui faire mal a la nuque. Je serre un peu pour que cela n’ai rien d’agréable.

« Plus jamais tu ne traites tes hôtesses de putes...

- Va crever toi et c’est sale pu… HAAAAA !! »


Je lui écrase doucement mon mégot fumant dans l’œil. Je prends mon temps, le sentant se tortiller alors qu’il hurle de douleur. Les yeux c’est terrible a ce qui se dit. Tout son corps veux se libérer de cette souffrance mais les entraves et ma main le retiennent alors que je susurre gentiment :

« Mauvaise réponse… »

Je dégage mon mégot et relâche sa tête comme si de rien était. Je lâche mon mégot pour allumer une autre cigarette. Sur un ton de conversation anodine, je lui demande :

« Maintenant que cette petite précision est réglée, que faisais tu as la cage et pourquoi suivais-tu cette jeune femme? Et ne va pas me dire que c’est un hasard ou que tu la trouvais jolie… je pense que tu n’as pas envie de me faire gâcher une autre cigarette et de voir ma conception du tabagisme passif. »



Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas  
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1608
Sujet: Re: /!\ Les Oblivions n'oublient jamais /!\   Mer 27 Oct 2021 - 20:50
J'en suis presque à croire que tu défends mon honneur, glisse Ana-Lucia avec un sourire complice envers Sebastian, exceptionnellement. Elle n'a pas vraiment besoin de ça pour ce point précisément, mais qu'importe. L'hispanique se contente de minauder un instant, tandis que leur otage fait clairement la forte tête. Mais à terme, ça ne sera plus du tout la même chanson, ils en ont tous conscience, lui en premier.
Les doigts ont beaucoup de terminaisons nerveuses, quelques épines sous les ongles devraient lui délier la langue, souffle doucement Symea avec un air amusé, à l'idée de pouvoir s'en charger elle-même. Ou de regarder le spectacle. Un rien lui convient, surtout en matière de souffrance méritée.
Je m'en occupe, j'ai beaucoup de colère en moi à faire subir à quelqu'un, indique Ana en saisissant une longue tige en métal et un marteau. A dire vrai je suis ravie que tu choisisses cette voie-là, venant d'un homme envoyé par les Oblivions, la lâcheté m'aurait tellement déçue, murmure-t-elle d'une voix mielleuse.

L'oeil gonflé et brûlé, il souffle longuement pour essayer de retrouver son calme. Mais l'adrénaline et la douleur le font trembler, sans pouvoir se maitriser. De fait, Ana saisit son index brutalement, le tenant fermement pour l'empêcher de trop se mouvoir. Elle invite Seb d'un regard à bien tenir son poignet, alors qu'il tente de se dégager pour s'éviter d'autres emmerdes.

Ils auront votre peau, si je rentre pas, ils vont savoir pourquoi, qu'il grogne, le souffle saccadé, tentant de s'extraire encore. Fermement, Ana lui tord brutalement l'index et le fixe d'une oeillade mauvaise. Un sifflement s'échappe de ses lèvres. Elle va vraiment se fâcher. Ils vont s'dire que vous êtes toujours vivants, que Seattle est un coin à prendre... J'suis censé revenir les prévenir de c'qu'il y a à trouver, un rire secoue ses épaules. Mais si j'le fais pas, avec la tête de la puta, celle du môme, et maintenant celle du Baron... Il passe de l'un à l'autre. Ils vont v'nir, c'est tout.

Elle attend tout juste la fin de son laïus pour envoyer un grand coup de marteau dans l'arrière de l'épingle et l'enfoncer profondément sous l'ongle de leur victime. C'est un cri qui lui échappe, un haut le cœur dans la foulée alors qu'il se détourne pour essayer de ne pas se vomir dessus. Peine perdue, la douleur lui arrache quelques larmes de circonstances.

J'y suis peut-être allée un peu fort, ajoute-t-elle dans une oeillade coupable à ses complices.
T'en fais pas, c'est l'effet que tu fais en général, Symea lui offre un sourire. Voilà qu'Ana se plaque doucement la main sur le cœur.
Oooow, je suis touchée, murmure-t-elle avant d'adresser à son amie un baiser.


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 866
Sujet: Re: /!\ Les Oblivions n'oublient jamais /!\   Jeu 28 Oct 2021 - 21:37
Celui aime prendre son temps


Si je défends son honneur ? Je pense que j’essaye surtout de rappeler a notre invité sa place et le respect qui est du a ses hôtes. Un luxe impossible sur Portland. Avec un air amusé, je me contente de lui répondre un :

« Il faut croire que me faire appeler Baron me rend grand seigneur et presque chevaleresque.»

Je ne me fais pas trop prier quand les filles me demandent de l’aide, cela serait malvenu après ma tirade sur ma galanterie. Je n’ai besoin que d’une main, et c’est la cigarette au bec que j’assiste a la manucure de ce client qui ne sait pas apprécier les joies de l’hôtel d’Ana Lucia :

« Rassure moi, il y a aussi l’option SPA dans son forfait ? »


Rien de telle qu’un peu d’eau bouillante ou sur une serviette humide pour instaurer un climat chaleureux. Notre invité s’entête et se braque à ne pas être poli malgré les arguments frappants, voir tranchants, des deux femmes. Je n’affiche aucune compassion pour lui ou jugement sur ce qu’elles font, déjà, parce que je serais mal placé pour ça, ensuite, à rester dans le cours du Grand Maitre, j’ai vu bien pire que ça. Evidement, quand il retraite de dame de petite vertu mes camarade, mon mégot de cigarette retourne dans son œil sans prévenir tout en disant, calmement :

« Le prochain manque de respect, ca sera ton œil valide qui va me servir de cendrier »

Ses réponses soulèvent quelques questions qui mérite d’être posées. Déjà, il avait repéré les filles, il les a reconnues, est il vraiment seul ou d’autres savent qu’elles se cachent a Seattle. Essaye t’il de gagner du temps parce qu’il est assez idiot pour espérer un sauvetage ? Si oui, est ce que cela voudrait dire que nous avons « un nid d’Oblivions » plus près que nous le pensons ? Ou est il désespéré au point de penser que s’il parle ca sera encore pire ? Comme si pouvait s’imaginer que nous le relâcherions après cela. Je reste pensif dans la crainte que nous ayons loupé quelque chose.

« Ca se voit que tu connais mal le grand maitre. Il va surtout se dire que tu es un pouilleux de plus a t’etre fait la malle ou saigné comme un chien dans un endroit imprenable tu sais ? »

Les filles finissent de s’improviser acuponctrices du dimanche et cela fait que je suis obligé de faire un bon en arrière pour esquiver un jet de vomi. Pendant que les filles s’amusent, moi je soupire. Je prends un morceau de fils de fers et vais sur sa main valide lui passer autour d’une phalange de petit doigt en serrant bien fort.

« Tu fais quoi ? Pourquoi tu fais ca ?
-Chut… garde ta salive pour les réponses… »


Il se tortille mais je place mon fils de fers avant de me tourner vers Ana Lucia.

« Je peux te parler une minute ? »

Nous nous éloignons pour ne pas qu’il nous entende. Cela fait aussi parti du jeu, qu’il se pose des questions, qu’il s’angoisse.

« Tu sais la torture, c’est un peu comme les bons petits plats, si tu vas trop vite et ne laisse pas le temps de mijoter, tu finis avec un simple sandwich. Faire des pauses et le laisser imaginer la suite sera pire que tout ce qu’on saura faire. Cet homme vous a reconnu, ton amie et toi, il sait pour l’enfant. C’est mauvais. Il ne t’a peut être pas vue que de ce soir. Il faut savoir s’il était la pour vous, si d’autres savent mais surtout ou il squatte a Seattle. Ca m’étonnerait que le Grand Maitre envoie des éclaireurs tout seul. Essaye de faire ses poches pendant que je lui explique un peu mieux les joies de la nécrose. »


Quand je retourne auprès de l’homme qui panique, j’ai la satisfaction de voir son bout de doigt virer au noir. J’attire son attention sur ce point :

« C’est douloureux n’est ce pas ? Regarde, un petit de toi qui est mort et qu’il va falloir couper. Je vais prendre mon temps pour faire morceau par morceau, mais tu verras, sur le gland, il parait que c’est une douleur indescriptible, j’ai hâte de savoir si toi tu pourras mettre des mots dessus pour que je sache expliquer a ceux qui passeront après toi. Évidement, si tu me dis ou tu vies a Seattle, si tu as des amis sur place et depuis quand tu suis ces dames, tu peux t’éviter quelques désagréments, après, tu as le temps de réfléchir, on va faire toutes les phalanges de tes mains en attendant que tu te décides...»

je lui passe le fils un peu plus bas sur son petit doigts, espérant que mes mots lui auront fait un petit effet.




Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas  
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1608
Sujet: Re: /!\ Les Oblivions n'oublient jamais /!\   Jeu 28 Oct 2021 - 22:27
Je vois, tu es le genre à appliquer le principe plus c'est long, plus c'est bon, lui souffle-t-elle avec un bref sourire en coin, presque moqueur. Je ne pensais pas ça de toi, mais disons que cet homme est plein de surprises. Juste, qu'elle n'aimerait pas être à la place de celui qui en subit les conséquences.

Car autant si au lit, ça peut avoir des avantages de prendre son temps, elle imagine que, pour leur otage, l'expérience est actuellement beaucoup moins plaisante. Ana-Lucia croise les bras sur sa poitrine quand Sebastian tente un nouveau laïus de circonstances. Rien à faire cependant, l'homme se renfrogne, la douleur le fait trembler également.

Va te faire foutre... lui crache-t-il au visage, avant qu'Ana s'avance et porte une main au fil de fer entortillé autour de son doigt. Il sait, là, spontanément, en tentant de retirer sa prise, que ça n'est pas une bonne idée. Non, non ! L'enlève pas ! Ordonne-t-il, presque comme une supplique. Ils ont de quoi faire, une petite marge de manoeuvre pour le convaincre doucement de lâcher quelques informations.
Alors tu vas parler ? L'invite-t-elle d'une voix douce, interrogative aussi.

Il souffle douloureusement, avant d'esquisser un sourire moqueur :

Je suis pas venu seul ! Je suis avec d'autres personnes, et ils sont là aussi pour vous, souffle-t-il, haletant à cause de la douleur. Elle fronce les sourcils en le fixant, tâchant d'y desceller du bluff sans que ça ne soit concluant. Il y a de bonnes chances our que ça soit une réalité. Et son instinct lui hurle de ne pas prendre ça à la légère. Dans tous les cas, vous l'avez clairement dans le cul ! C'est dommage, j'serais pas là pour vous voir faire office de boite postale à foutre, mais j'suis sûr que vous allez adorer ! Rit-il. Hinhin... On fait moins les malins maintenant, qu'il ajoute.

Ana fait un signe à Sebastian, lui demandant de s'écarter. Symea est là aussi, les bras croisés sur sa poitrine.

Il faut qu'on trouve où ils se planquent, annonce-t-elle en portant un regard sur l'homme. Ta réputation pourrait le persuader ? Questionne-t-elle. Il a commis tellement d'horreur que ça pourrait jouer. Tu n'as pas des histoires terribles à lui raconter, pour lui faire peur ?


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 866
Sujet: Re: /!\ Les Oblivions n'oublient jamais /!\   Ven 29 Oct 2021 - 14:45
Celui arrive enfin a discuter

L’homme ne résiste pas et commence a comprendre l’intérêt de parler dans une situation comme la sienne, tant pis su c’est pour balancé des mensonge ou des vérités. Il n’y a que ca qui peut marcher pour lui faire gagner un sursis ridicule dans les souffrances qui l’accompagneront jusqu’à sa fin de vie. J’ai un demi sourire quand il commence a dire qu’il n’est pas seul et qu’ils sont venus pour « nous ». vu sa surprise de me découvrir vivant, j’ai un léger doute quant a ce nous. Calmement je demande des précisions :

« Combien et ou ? »

Je soupire quand il continue dans la vulgarité, ignorant ma question, et cette fois, c’est dans son œil valide que la cigarette finit. J’écrase bien et sournoisement le mégot brulant, ignorant ses plaintes. J’appuie même plus qu’il n’en faut pour éviter que son œil cuit ne sorte de l’orbite.

« C’était ta dernière chance d’être poli et crois moi, tu vas adorer ne pas voir la suite. »


Je le relâche avec un agacement que je le relâche alors qu’il n’est que gémissement et soubresauts da douleur, incapable de retirer le mégot de son œil, alors que je suis Ana Lucia. Je réfléchi a sa requête avant de lui répondre :

« N’oublie pas d’où il vient, il faudra bien plus que des histoires pour lui faire peur… »

D’un bon pas, je retourne auprès de lui et lui susurre.

« Je crois qu’en fait, tu bluffes, t’es qu’un pauvre clampin qui a rien a vendre pour sauver sa peau, alors tu sais quoi, tu nous a fait assez perdre notre temps comme ça. Toi et moi, on va faire une petite promenade entre homme et tu vas savoir pourquoi on m’appelle baron rouge. Ca me dédommageras du temps perdu avec toi.
- Attend… non… attend… qu’est ce que… non !! »


Je commence a détacher sans ménagement pour le trainer, prenant soin de le faire trébucher a chaque pas et le cogner contre un mur.

« Dites au revoir les filles…

- NON NON ATTENDEZ !! ATTENDEZ !! VOUS ALLEZ FAIRE QUOI ??? »


Être dans le noir, a la merci d’un type potentiellement dément, ca ne rassure pas. S’il savait le programme que j’ai prévue pour lui, du supplice de l’eau a la roulette pipe Z en plus de la nécrose… il serait encore plus en panique.

« ATTENDEZ ATENDEZ !!! Je… Je vais parler… on est 5… je … on a vu les filles mais on savait que pour elles et on avait pas leur adresse… mais… je vous en prie non !!! On était en repérage quand on a vu ces pu… ces personnes.»


Il pleure ? Pas facile a voir avec les glandes lacrymales brulées. Avec presque douceur je le remets ou il était dans ses entraves en essayant d’être apaisant.

« Chut… ca va aller… c’est bien… écoute… tu nous donne l’adresse, on va vérifier… et si c’est vrai… je te jure qu’on te laisse tranquille… »


Il gémit presque une adresse et je regarde Ana Lucia avec un air de « et voila ». Je ne prends aucun plaisir a faire ce genre de chose, même si c’est un mal nécessaire, si cet homme a dit vrai, il mourra rapidement a notre retour. C’est a l’adresse de la jeune femme, tout en m’essuyant les mains et réajustant mon manteau, que je dis :

« J’espère que tu n’avais rien de prévu d’autre pour cette nuit ? »




Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas  
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1608
Sujet: Re: /!\ Les Oblivions n'oublient jamais /!\   Ven 29 Oct 2021 - 20:20
Cinq personnes. Ce n'est pas pour la mettre en joie. Ana partage un regard avec Sebastian, qui réinstalle l'homme à sa place avant de revenir à elle. Si elle a quelque chose à faire ce soir ? Non, elle n'a pas booké sa soirée pour regarder des films en streaming heureusement, même si elle se doute que ça aurait été pas mal. Le pire étant qu'elle a oublié le popcorn dans sa liste de courses. Voilà qui vaut donc le coup de s'attarder avec lui.

Tu vis avec des gens, non ? Demande-t-elle à Sebastian dans la foulée, plantant un regard perçant dans le sien. La demande n'est pas anodine, Ana-Lucia n'est pas vraiment du genre à croire que ça sera simple. Ils seraient prêts à nous aider ? Questionne-t-elle ensuite. Reste à voir qui, comment, si c'est bien le cas. Elle espère. Si tu leurs as parlé d'où tu viens, de ce que ces gens sont capables de faire...

Elle n'a pas envie de les sous-estimer. Quitte même à y aller à trop pour finalement tellement raser leur place qu'il n'en restera rien. L'excès de zèle ne fait jamais de mal... Surtout quand il s'agit d'éliminer des raclures de fond de chiottes comme ces hommes. L'hispanique ne veut prendre aucun risque les concernant, quitte à les atomiser directement. La vermine de ce genre ne doit pas proliférer dans le coin, sous aucun prétexte.

J'ai aucun problème avec l'idée de foutre le feu au nid, précise-t-elle. Elle participera, ça n'est donc pas de la lâcheté, seulement un excès de prudence qu'elle trouve indispensable. Mais soyons conscients qu'on n'ira pas forcément loin face à eux s'ils sont équipés pour nous enlever et nous ramener, ajoute-t-elle pour plaider sa cause. Tant que l'homme a l'adresse à tenir, ils en dépendent. Et ils ont peu de temps pour vraiment se préparer. Ils ne sont pas venus à Seattle une main devant, une main derrière, clairement.

Reste à savoir ce que Sebastian en pense. De son côté, Ana-Lucia n'a pas forcément l'équipement qu'il faut pour annihiler une menace. Symea est efficace, mais elle sait par exemple que Rick ne risquera pas sa vie pour ses histoires. Et il a bien raison.


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: /!\ Les Oblivions n'oublient jamais /!\   
Revenir en haut Aller en bas  
- /!\ Les Oblivions n'oublient jamais /!\ -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: