The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-20%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
119.97 € 149.99 €
Voir le deal

Clearing the air
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ray Dobrowolski
Ray Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 818
Sujet: Re: Clearing the air   Lun 1 Nov 2021 - 12:32
Min-Oh s’assoit. Le kiné le regarde un moment, lui et ses yeux plantés dans le sol, voûté, apparemment épuisé. Un pincement au coeur de voir son mentor prostré de cette manière. Lui qui semblait capable de tout encaisser, qui gardait son calme quand Ray se faisait avaler par le stress des urgences. Il a l’air un peu plus humain, à flancher sous le poids de ses mots. Mais Ray ne compatit plus vraiment.

Il a pu se passer beaucoup de choses pendant qu’il était enfermé en thérapie, rien ne l’atteindra plus jamais comme avant.

Min-Oh finit par lui demander d’accepter son aide. Ray se pince les lèvres, baisse les yeux. Sa main ne saigne pratiquement plus.

De quoi a-t-il besoin ? D’une femme, urgemment, mais le coréen ne lui sera pas d’un grand secours à ce sujet. Un instant de flottement, il hésite avant d’articuler, “Des médicaments.” Il jauge d’abord sa réaction, avant de préciser sa demande, une gêne palpable dans la voix. “Un stimulant sexuel, juste… au cas où.” Au cas où son corps le lâche au mauvais moment. Pour rendre sa vie avec sa future épouse moins laborieuse également.

Un pas dans la porte, il enchaîne, “Et… tu pourrais m’avoir des somnifères ?” Il baisse les yeux sur sa blessure, de peur que Min-Oh lise en lui, et ajoute dans la foulée pour se justifier, “J’en prenais à la clinique. C’est compliqué de faire sans.” C’est un demi-mensonge. Il en prenait effectivement mais, depuis son retour, son travail et tout le sport qu'il encaisse fait qu'il n’a pas tant de mal à trouver le sommeil, malgré les cauchemars.

Il veut juste l’option d’une issue paisible, quitte à jouer de cette culpabilité que Min-Oh semble ressentir. Il ne la prendra pas tout de suite. Déjà parce qu'il faudra accumuler les médicaments dans le temps. Et parce qu'il envisage encore que sa conversion puisse fonctionner.

“Idéalement, il faudrait que ça reste entre nous.” Pas évident de faire sortir des médicaments du stock sans ordonnance, mais ça n’est pas la plus difficile des manigances. “Enfin, si tu ne veux pas prendre ce risque, je comprendrais.” Ray esquisse une moue navrée. Ça passera mieux si c’est le coréen qui insiste pour l’aider.




I tak nikt tego nie przetłumaczy.
x Moodboard x


Best Bromance:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2762
Sujet: Re: Clearing the air   Lun 1 Nov 2021 - 14:26

Combien de fois a-t-il été aussi perdu, complètement dépassé par les évènements au point de ne plus savoir les relier ? Bien peu, à ce stade il dirait franchement jamais. Il n’y arrive plus, et le masque imperturbable a de plus en plus de mal à tenir sur sa face. Les fondamentaux de sa vie s’écroulent et les gens sur qui il espérait compter disparaissent à vue d’œil. Parce qu’il ne peut pas réellement compter sur eux, à peine sur le fait qu’ils se maintiennent en vie seuls. Si être seul ne l’avait jamais vraiment dérangé, c’est parce qu’il savait encore quoi faire, quoi dire, et quoi viser.

Alors il en est réduit à demander son chemin à Ray. Parce qu’il ne sait plus comment l’aider, son échec était trop retentissant, trop lourd de conséquences pour qu’il puisse faire autrement. Et le court silence le tétanise d’avantage, avant la réponse tant attendue. Il acquiesce, revoit l’inventaire de son stock personnel dilapidé dans l’épidémie. Ca il lui en reste. Pas le but premier de l’inhibiteur mais ça marchera tout autant. Des somnifères, il n’en a plus. Le médecin du couvent les a utilisé à tout va pour garder les plus malades endormis, faute de meilleure solution pour eux.

Le constat de Ray lui force à relever le nez. « Non je… je le ferais. Il me faudra juste deux ou trois jours pour te les fournir mais ce ne sera pas un problème. » Sa prochaine garde de nuit du lendemain devra bien lui servir, la suivante aussi. Avec les derniers contrôles qu’ils doivent effectuer sur la population, il pourra aussi chercher à en prescrire. Il trouvera.

Il serait presque paniqué, rabaisse les yeux pour mieux respirer. Il ne peut pas se laisser dépasser ici et maintenant, pas face à Ray. Ce n’est clairement pas à lui de le rattraper. Alors Min-Oh se relève et tant pis pour le vertige qui ne semble pas vouloir le quitter. « Est-ce que tu auras besoin d’autre chose ? » N’importe quoi, encore une fois, pourvu qu'il ait un semblant de mission à suivre pour ne pas s'écrouler, et il n’arrive plus vraiment à le regarder en face.

Si c’est tout ce qu’il veut pour l’instant, l’urgentiste s’excusera bien platement pour fuir cette maison. Le tout sera de garder la face quand il devra saluer Neela. Au moins jusqu’à la prochaine fois. Qui arrivera trop vite, certainement, mais il n'y coupera pas cette fois.



I lost myself somewhere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ray Dobrowolski
Ray Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 818
Sujet: Re: Clearing the air   Lun 1 Nov 2021 - 16:26
Deux ou trois jours… Rien n’est urgent, pas à ce point en tout cas, mais il se tient bien de le dire. Il ne faudrait pas donner au médecin le temps de se décourager. Ray a conscience que les médicaments sont en stock limités, surtout en ce moment, mais… Les somnifères relèvent souvent du confort, n’est-ce pas ? Pas de la survie, en tout cas. Alors, il se rassure derrière l’idée qu’il ne causera pas tant de mal à les détourner.

“Merci.” Dit-il en baissant toujours les yeux, déjà soulagé, un peu. Il le sera vraiment quand il aura ces médicaments.

S’il veut autre chose ? “Je…” voudrais savoir plein de choses. Ce que Min-Oh pense de lui. A quel point il était impliqué dans sa thérapie. Ce qu’il adviendra de leur relation. S’ils sont encore amis. Mais il s’interrompt, préfère l’informer d’un fait, “Le docteur Stevens m’a fait rejoindre le service de gynécologie. On ne devrait plus travailler ensemble.” Pas régulièrement, en tout cas. Il n’a plus aucun patient en kiné, se refuserait de toutes façons à toucher des hommes. Et les urgences… ne sont plus pour lui, pour plusieurs raisons.

Une part de lui aimerait souffler que ça va lui manquer, de le voir. L’autre s’en rassure. Paradoxe résolu dans le silence, ce sera un soulagement certain pour le coréen. “Tu peux partir.” s’il attendait son autorisation, la voici.

Il le laisse sortir, referme à clé derrière lui. Que personne d’autre n’arrive à l’improviste, pitié. Car cette rencontre, et surtout le vide qui la suit, crève le coeur du kiné incapable de retenir une crise de larmes qu’il n’est pas bien certain de comprendre.

***

Quelques jours sont passés.

“Merci, Ray, ça va déjà mieux.” lui lance Julian en récupérant sa veste à l’entrée. Il lui glisse dans la main quelques tickets en guise de paiement. La kiné respiratoire sur ses proches lui permet de regonfler son maigre salaire d’infirmier. Son frère a été bien impacté par la grippe, même s’il s’en est à peu près remis. Au début, il refusait de se faire payer. Mais avec l’augmentation des prix de la nourriture, il a fini par céder.

“Je t’en prie.” Sourire poli, Ray lui ouvre la porte, Julian lui file une tape amicale sur l’épaule avant de descendre dans la rue. Le cadet s’apprête à refermer quand il entend son frère saluer quelqu’un d’autre. Il rouvre. C’est à nouveau Min-Oh qui arrive devant son allée.

“C’est mon frère.” se dépêche-t-il de se justifier. Qu’un homme sorte de chez lui, ça ne joue pas en sa faveur, il le sait. Il se contente alors de saluer le médecin d’un hochement de tête avant de l’inviter à entrer.



I tak nikt tego nie przetłumaczy.
x Moodboard x


Best Bromance:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2762
Sujet: Re: Clearing the air   Lun 1 Nov 2021 - 17:33

Ce n’est pas qu’il a une folle envie d’y retourner, à vrai même aucune, mais il ne laissera pas Ray, pas une fois de plus. Alors Min-Oh se fait violence, et un peu de codéine aussi, pour ne rentrer chez lui qu’en coup de vent. Neela n’a pas vraiment à se poser de question quand il prend le même cartable que pour ses consultations à domicile. Les habitudes du médecin ont ça que personne ne pense à quand il peut les détourner. Et aussi vite il a filé, à peine le temps de voir Mani.

Le vertige s’installe quand il salut un homme, n’en penserait pas d’avantage si Ray ne s’en justifiait pas immédiatement. Juste un acquiescement, qu’il est forcé d’appuyer, incertain vraiment de s’il l’aurait fait ou pensé sinon. Il entre aussi vite, attend que la porte se ferme et tente de calculer le nombre de fenêtres. A vrai dire le changement de luminosité le laisse un peu de côté.

Aucune trop proche, ça devrait aller. « J’ai ce que tu m’as demandé. » Il attend juste une indication du kiné pour savoir où se diriger. Il esquive toujours son regard d’ailleurs, a peut-être un peu plus de mal à ouvrir la sacoche. On dirait du stress, de l’extérieur surement, à vrai dire il a juste un excès de difficulté à contrôler ses mouvements. Ça passera, d’ici une demi-heure, quand la codéine en aura fini de se transformer et qu’il sera dans le pic définitif des effets.

« Une demi-heure avant devrait aider. » Pas vraiment une solution miracle mais c’est tout ce qu’il peut lui proposer. « C’est un inhibiteur de la GMP. » Première boite posée, il devrait avoir de quoi faire pour l’instant. Pour ce qui est des somnifères, c’est un peu plus compliqué, il n’a pu en détourner que sept. « Je t’en trouverais plus. » Pour l’instant les patients sont peu enclins à rendre les médicaments, peu importe leur utilité, trop peur de les voir manquer. Mais Min-Oh compte sur la vague de décès, les gens finiront par rapporter ce qu’ils ne savent pas utiliser et qui ne leur appartenait pas. De là ce sera facile de refaire un stock conséquent.



I lost myself somewhere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ray Dobrowolski
Ray Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 818
Sujet: Re: Clearing the air   Mar 2 Nov 2021 - 9:03
Bon, le problème, c’est que Min-Oh, lui, n’est d’évidence pas son frère. Alors Ray angoisse un peu à l’idée que Julian - ou que les voisins curieux qui aiment l’épier depuis leurs fenêtres en crachant leur venin - se fasse une mauvaise idée. Il faut que le médecin en finisse vite avec lui. Simple visite de courtoisie entre anciens collègues et amis.

Heureusement, Min-Oh n’est pas du genre à tourner autour du pot. Quelques pas dans la maison, des regards suspicieux vers les fenêtres, le coréen est au moins autant parano que lui. A raison, sûrement. Le trafic de médicaments n’est pas franchement innocent. Alors, c’est un peu étonnant de voir qu’il a si vite sauté le pas. “Par ici.” La salle de bains. Film occultant sur la seule fenêtre qui ne donne que sur son jardin, et sa pharmacie à portée de main.

Voilà une première boîte de médicament. La plus honteuse, assez pour qu’il ait un pincement au cœur. Il devrait savoir se débrouiller sans, mais ne prendra pas le risque de se montrer impuissant face à sa future femme. Elle pourrait le dénoncer. Le faire tuer.

Min-Oh reste professionnel, n’émet pas de jugement, du moins pas à voix haute. Il y rajoute assez de somnifères pour une semaine, Ray les cachera dans une boîte quelconque que personne n'aura l'idée de fouiller.

“Merci.” Il ose vaguement un regard timide vers son ex-mentor, qui refuse de toutes façons de poser les yeux sur lui. Honteux ou écœuré, sans doute.

Mais il l’a aidé. Il a pris un risque pour lui. Qu’est-ce que ça signifie ? Soit Min-Oh tente de racheter son amitié par intérêt, soit par véritable compassion. Ray est encore plus confus, au final.

“... Tu vas bien ?” laisse-t-il filer après un silence. A le dévisager, Ray remarque qu’il n’est pas tout à fait dans son état normal et s’en inquiète, d’instinct. "Assieds-toi un instant, si tu veux.” Peut-être le stress, tout simplement. Ils ressortent de la salle de bains, Ray lui désigne une chaise autour de sa table à manger. Ça restera plus formel que de s'affaler dans le canapé.

“Tu…” Devrait-il en profiter pour lui poser plus de questions ? “Je suis désolé d’avoir crié, la dernière fois.” Il s'assoit doucement, un peu fébrile lui aussi. Il n'a plus vraiment le contrôle sur ses émotions. Certaines sont juste trop fortes pour rester derrière un mur fissuré de partout. Il souffle, “J’ai l’impression qu’il me manque des bouts de l’histoire.”



I tak nikt tego nie przetłumaczy.
x Moodboard x


Best Bromance:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2762
Sujet: Re: Clearing the air   Mar 2 Nov 2021 - 11:52

Juste un signe de tête. Il faudra qu’il trouve plus de somnifères, a déjà son idée sur la façon de procéder. Pour l’instant il doit surtout partir d’ici. Mais la question vient l’attraper par surprise. « Ça va. » Un peu abrupt, mais à vrai dire il n’entend pas répondre réellement. Comme il n’ose pas vraiment la lui retourner. Evidemment que Ray ne va pas bien. Comment est-ce qu’il pourrait, d’une façon ou d’une autre, aller bien après le mois d’enfer qu’il vient de vivre ?

Le mouvement reprend et comme un idiot fini il le suit. « Ne garde pas les médicaments trop longtemps dans la salle de bain. » Il ne peut quand même pas s’empêcher. « Les inhibiteurs sont sensibles à l’humidité. » Et les changements de température de la pièce ne va faire qu’accélérer la dégradation du principe actif. Autant s’éviter une surprise à la prise. Qu’ils soient rendus inefficaces et trop efficaces au point de faciliter un arrêt cardiaque, ils n’ont pas envie de ça.

Mais la cuisine se dessine et Min-Oh a une seconde d’arrêt devant la table. Il s’assoit finalement, un peu soulagé de son vertige un instant, mais qui reprend aussi vite. Au moins il peut reposer ses bras et avoir l’impression d’être stable. C’est déjà ça. C’est pourtant autre chose qui s’infiltre dans ses épaules, la désagréable sensation de ne pas savoir ce qui l’attend. Et quand Ray ouvre la bouche, c’est peut-être pire que de se faire crier dessus à nouveau. « C’était ton droit, ne t’excuse pas pour ça. » Sur qui d’autre il pourrait imaginer relâcher ses nerfs après tout ça ? Un autre médecin ? Newman ? Il finirait recondamné aussi rapidement qu’il l’a été.

Le constat laisse un instant de vide flottant. Est-ce que Min-Oh va à nouveau devoir s’expliquer ? A quoi bon, quand il ne le croit pas de toute façon. « Je ne sais pas ce qu’on a pu te dire. » Et c’est tout de suite plus difficile de se défendre quand on a pas la teneur exacte des accusations. « Je ne t’ai pas dénoncé, je ne sais pas qui l’a fait. » Mais apparemment il avait connaissance de son amant. L’urgentiste n’aurait simplement pas eu le temps de fouiller toute la ville à la recherche de celui-ci entre son retour et l’internement du kiné. « Et je n’étais pas en charge de ton dossier. » Cette partie il est au moins certain qu’on la lui transmi, Newman avait l’air particulièrement fier de lui.

« On m’a dit que » Non vraiment, il n’arrivera pas à le regarder, peu importe le soulagement que c’est de le savoir enfin sorti de là. « tu ne t’en sortais pas. C’était dix jours avant que je te vois à la clinique, et c’est la seule information que j’ai eu sur toi. » Il retient le soupir, ce n’est pas à Ray de gérer ses états d’âmes, certainement pas. « Il a refusé de me dire ce que tu étais censé avoir échoué et étant donné que tu es sorti dans les délais prévus » pas de reconduite de la thérapie, pas de lobotomie non plus « je suppose que c’était juste… faux. »



I lost myself somewhere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ray Dobrowolski
Ray Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 818
Sujet: Re: Clearing the air   Dim 7 Nov 2021 - 18:23
“Oh… ok.” Ne pas garder ces médicaments dans la salle de bains : c’est noté, et le kiné apprécie la précision habituelle de Min-Oh. Il les déplacera lorsqu’il sera à nouveau seul. Pour le moment, autre chose le préoccupe.

Ray se pince les lèvres quand le coréen endosse le rôle de défouloir. Non, ça n’était pas correct de lever le ton. Avec lui ou un autre. Ses émotions ont cette fâcheuse tendance à lui échapper à quelques moments inopportuns, mais il est hors de question que ça devienne une part de lui, une nouvelle fragilité.

Il écoute le reste avec espoir, que son esprit s’éclaire, que toutes les pièces du puzzle trouvent leur place pour former cette suite logique qui lui échappe. “Le docteur Newman m’a dit que Franck m’avait dénoncé. Sous la contrainte, j’imagine.” Il détourne lui aussi le regard. Vendre son nom ne lui aura même pas sauvé la vie, alors que c’est probablement ce qu’on lui avait promis. “On se fréquentait depuis quelques mois, c’était... “ stupide. Irresponsable. Dangereux. “... une erreur.” Le mot pique les lèvres mais lui paraît le plus approprié. Leur relation était source d’énormément de réconfort, si bien qu’il n’a jamais vraiment entendu les mises en garde de ses amis. Ca n’était qu’un pécher de plus finalement, et il aurait dû savoir s’abstenir.

Il relève les yeux vers le médecin, une seconde, avant de les baisser à nouveau à défaut de croiser les siens. S’en sortait-il seulement, de cette thérapie ? “Je ne sais pas trop. Je n’ai jamais su quels étaient les critères de réussite, sauf sur quelques… épreuves plus évidentes.” Un peu de gêne dans la voix, même si Min-Oh a probablement prévu tout ce par quoi il est passé. “Dix jours avant ma sortie, je… c’est peut-être là qu’il m’a donné le chat à neuf queues. Stevens trouvait mes résultats satisfaisants mais il m’a dit qu’ils ne te suffisaient pas.” La confusion passe dans son regard. Il utilise toujours cet outil dont il a été terrifié, n’apprécie pas du tout qu’on remette en question sa pertinence. Il ne veut pas avoir souffert et marqué son corps pour rien.

“L’épidémie m’a sorti de là un peu plus tôt que prévu. Ils avaient besoin de personnel soignant.” Ses traits se crispent doucement de fatigue. “Est-ce que tu… as gardé une copie de ton protocole ? Je… J’aimerais savoir ce qui aurait été ajouté…” Les larmes veulent encore se pointer, un truc qui lui reste en travers de la gorge : qu’est-ce qui avait pour but de le soigner et qu’est-ce qu’on lui a fait subir juste pour lui faire du mal et l'humilier ?



I tak nikt tego nie przetłumaczy.
x Moodboard x


Best Bromance:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Clearing the air   
Revenir en haut Aller en bas  
- Clearing the air -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: