The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-21%
Le deal à ne pas rater :
-260€ sur Samsung GALAXY S21 ULTRA Noir 5G 128Go
999 € 1259 €
Voir le deal

Clearing the air
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2667
Sujet: Clearing the air   Lun 25 Oct 2021 - 9:21

Il ne l’admettra pas, pas vraiment. Il dira qu’il n’avait pas le temps, et c’est vrai. Il dira qu’il était enfermé dans le bidonville, mission prévenue d’avance, et ça l’est aussi. Il dira… beaucoup trop de choses, à vrai dire. Il a une montagne d’excuses sur comment et pourquoi il n’a pas toqué à cette porte plus tôt. Deux semaines, maintenant, qu’il aurait dû trouver le courage.

Deux semaines qu’il n’arrive pas à savoir quoi lui dire, comment s’expliquer lui, la situation, le timing détestable en prime du reste. Comment en l’espace de deux jours, tout a basculé. Ou pourquoi depuis qu'il a demandé à lui parler, il ne s'est jamais présenté.

Il inspire, à nouveau face à la même croisée des chemins. En sortant du dispensaire, et pour rentrer chez lui, il arrive toujours face au même embranchement. A gauche, il marche dix minutes pour retrouver Mani, Neela, une vie qui semble normale. A droite, il marche cinq minutes pour rejoindre la maison de Ray, enfin toquer cette foutue porte et s’expliquer sur ce qui s’est passé. Deux semaines qu’il baisse la tête et fuit cette conversation nécessaire, qu’il prétend juste ne pas encore avoir ni ses arguments, ni l’énergie pour les lui exposer clairement. C’est déjà trop long.

Cette fois il se fait violence, et les premiers pas, il espère au moins, sont les plus difficiles à prendre. Les minutes se rallongent à mesure qu’elles défilent, ou alors c’est qu’il a vraiment ralenti la cadence. Il y va, il faut admettre, à reculons. Face au jardin qu’il reconnait, au moins plus de traces des horreurs qui ont pu le marquer, il a encore du mal à prendre le dernier tournant. Il a encore du mal à contenir sa respiration et même toquer à cette porte semble le bout du monde.

Ca y est. Cette fois il ne peut plus reculer et s’enfuir en courant. Cette fois, avec deux semaines de retard, il va enfin pouvoir lui expliquer ce qu’il s’est passé réellement. La porte s’ouvre trop vite, ou trop lentement, et il a encore une inspiration. « Bonjour Ray. Je peux entrer ? »



I lost myself somewhere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ray Dobrowolski
Ray Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 815
Sujet: Re: Clearing the air   Mar 26 Oct 2021 - 21:32
Dans le confort de sa maison, la thérapie n’est pas vraiment finie. On lui a laissé des exercices à effectuer, suite logique de ce qu’il s’est déjà infligé, et il s’y plie, même si personne n’est là pour en témoigner.

Il est dorénavant persuadé que les coups du chat à neuf queues qui lacèrent son dos lui permettront de se racheter et participeront à le remettre dans le droit chemin. Peut-être cessera-t-il lorsqu’il sera marié, qu’il se sera enfin prouvé à lui-même qu’il a définitivement changé.

En attendant, ses journées se découpent au rythme des séances de sport parfois en compagnie des miliciens, des prières répétées, de son travail d’infirmier au dispensaire, des mutilations et des soins qui en résultent.

Il s’est forcé à ingurgiter son repas avant de rejoindre sa salle de bains - il a vite compris que ce serait l’endroit le moins salissant. Face à son miroir, il dépose la petite malette sur le lavabo et l’ouvre lentement, prêt à saisir l’instrument de torture quand on toque à sa porte. Son geste s’interrompt, la routine avec. Pas soulagé, au contraire : l’imprévu l’angoisse terriblement.

Il referme tout ça et revient dans l’entrée, ouvre sa porte sans hésiter, il aurait peut-être dû. Ray se fige devant Min-Oh. Comme lorsqu’ils se sont croisés à la clinique, sauf que l’épidémie ne le sauvera sans doute pas cette fois-ci.

“Euh... “ L’envie de lui claquer la porte au nez le prend aux tripes, mais il est résolument trop poli. Prudent, aussi. “D’accord.” S’il a bien appris quelque chose, c’est que c’est souvent pire quand on oppose une résistance. Alors, sans le regarder, il recule pour laisser le coréen entrer et referme doucement derrière lui. La maison n’a pas vraiment changé, si ce n’est une propreté quasi-maladive là où il se réconfortait auparavant dans un peu de désordre. Tout est bon pour s’occuper l’esprit, désormais.

“Est-ce qu’il y a… un problème ? C’est le docteur Stevens qui vous envoie ?”
dit-il en se retournant avec inquiétude, dos à la porte. Il faut encore rectifier ses exercices ? Changer d’arme pour ses mutilations ? Au moins, maintenant qu’il est seul, il peut se permettre de désinfecter les cordages chaque jour. Peut-être n’aurait-il pas dû y toucher, et qu’il va l’inspecter, et qu’il écopera d’une nouvelle punition.

L’angoisse lui broie les entrailles et son coeur s’emballe, davantage focalisé sur ses propres interrogations que sur ce qu’on lui répond. Ray s’empresse d’ajouter, visiblement stressé, “Je continue de le voir régulièrement, il dit que mes résultats sont satisfaisants.” comme pour se justifier. Ray a été une déception pour son mentor, il le sait. Rien qu’à se tenir face à lui, il ressent une honte profonde. “Je ne me suis pas relâché, je fais toujours… de mon mieux, les entraînements, les… exercices, j’ai même rencardé Lynn Atkins il y a quelques jours, je crois que je lui plais, et c’est réciproque bien sûr, je vais aussi vite que je le peux, mais je ne veux pas la brusquer non plus, enfin, c’est…” Bien obligé de marquer une pause pour reprendre une bouffée d’oxygène, il relève très brièvement les yeux vers lui, plante toute sa peur dans les siens avant de les détourner encore. Impossible de fixer un point, il déjà prêt à encaisser ce que le coréen s’apprête à lui annoncer.



I tak nikt tego nie przetłumaczy.
x Moodboard x


Best Bromance:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2667
Sujet: Re: Clearing the air   Ven 29 Oct 2021 - 17:53

Juste un signe de tête quand Ray le laisse passer. Il ne sait toujours pas exactement quoi lui dire ou comment, et ça ne l’aide pas vraiment à se lancer de but en blanc. Peut-être qu’il devrait au moins faire semblant d’avoir un autre but, mais l’anxiété semble communicative ici. Il sera dur de faire passer cette entrevue pour une visite de courtoisie, ou s’expliquer au milieu d’une conversation. « Non il ne m’a pas envoyé. » Stevens. Le nom lui dit quelque chose mais il n’arrive pas à y accrocher un visage. Il a juste dû le lire sur quelques listes ou une plaque.

Mais Ray ne lui laisse pas un instant de plus pour tenter de se rappeler. Si Min-Oh pouvait avoir un doute, il est dissipé. C’est bien lui qui s’est chargé de sa thérapie. Et à vrai dire, l’urgentiste ne sait même pas quoi répondre, quand on lui annonce des résultats satisfaisants. C’est mieux que le contraire, certainement, mais à quel point… il n’arrive pas à trancher vraiment.

Le kiné s’emballe toujours plus, tente de justifier tout et n’importe quoi en une seule phrase. « Ray. » Peut-être un trop ferme pour le stopper. Par pitié, qu’il arrête juste de s’attendre à ce qu’il le renvoie là-bas, où qu’il ait pu être enfermé. C’est à Min-Oh de prendre une inspiration difficile, un court blanc avant de se lancer. Il n’a pas le choix, visiblement, autant le dire rapidement.

« Je n’étais pas en charge de ton dossier. Je sais que Newman t’a dit que je l’étais, mais j’avais interdiction de te voir ou accéder à la moindre information sur toi. » Déjà, pour commencer. Un soupir passe, il aimerait autant retenir l’information mais il n’en a plus le luxe. « J’ai dû signer le protocole initial, je n’ai pas eu le choix. Mais j’ai essayé d’y mettre de quoi te retrouver, je ne savais même pas où tu étais et j’ai… » Maintenant c’est lui qui s’embrouille seul.

Une seconde il se tait, de quoi réunir quelques miettes de sang-froid. « Je suis désolé, j’ai échoué. » Un mois à courir en rond après une solution qui n’existait peut-être même pas, il n’a même pas su le localiser. Vraiment, du début à la fin c’était un échec cuisant.



I lost myself somewhere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ray Dobrowolski
Ray Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 815
Sujet: Re: Clearing the air   Dim 31 Oct 2021 - 11:14
Tous, les uns après les autres, s’acharnent à ébranler ses certitudes. Ray n’est pas prêt à entendre Min-Oh réécrire l’histoire, encore. Il ne sait plus qui croire. Stevens, Newman, ou lui. Ils lui ont retourné la tête, tous.

Les larmes menacent de passer la barrière de ses paupières alors que les explications du coréen sonnent comme un énième mensonge. Il ne le regarde pas, ça ferait trop mal. Les yeux baissés, perdus sur la texture pas encore assez propre de son parquet.

Il aurait échoué à le retrouver ? Les lèvres du kiné tremblent, il finit par articuler, “J’étais à la clinique.” Tout simplement. Trop simplement pour qu’il veuille bien croire que qui que ce soit se serait effectivement donné la peine de le chercher. “Deux étages au-dessus du tiens. En psychiatrie.” précise-t-il ensuite, finalement persuadé qu’il y avait bien sa place.

Regard humide et fuyant, il se mord l’intérieur de la lèvre, son coeur pompe trop de sang, trop d’oxygène, il en a le vertige. Une crise d’angoisse qui monte, peut-être reconnaissable de l’extérieur, lui ne voit que l’avalanche de peur qui l’avale.

“Alors... quelle partie était censée aider à me retrouver ? Les vomitifs ? Le viagra ? Les armes, LA PUTAIN DE BOUFFE ?!” Il a monté le ton d’un coup, écrasé un poing dans un cadre qui se brise, éclats de verre sur la photo d’un paysage quelconque supposé apporter un peu d’apaisement dans sa putain de maison. Le visage rouge de haine, qui se dissipe alors que la douleur lui irradie la main. Légers saignements, il s’en fout et continue, “Le docteur Stevens m’a dit que tu avais durci le protocole faute de résultats, alors que… je…” Il contient un sanglot à défaut de mettre les mots sur cette partie de son calvaire. “Et que tu avais suggéré les électrochocs, la lobotomie…” Il se referme à l’évocation de ces ultimes traitements auxquels il a échappé, pour l’instant.

“Je sais que je t’ai déçu, j’ai déçu beaucoup de monde, et… Finalement, j'ai eu beaucoup de chance, mais…” Il a eu droit de vivre, pas Franck. Ray a bien conscience qu’il doit en être reconnaissant. “... J’aurais aimé que ça ne vienne pas de toi.”
Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2667
Sujet: Re: Clearing the air   Dim 31 Oct 2021 - 14:35

A la clinique. Min-Oh souffre d’un instant de vide. Ray enchaine et le vertige hésite entre le faire s’écrouler ou la nausée. Tous les jours ou presque, il ne passait finalement qu’à quelques mètres de lui sans le savoir. Il aurait pu faire quelque chose. Il sait qu’il y a quelques membres du personnel qui aurait su s’y risquer, qu’il avait les moyens d’intervenir. Il pouvait. Et il n’a pas su, juste parce qu’il était incapable de se rendre compte qu’il était là, deux étages au-dessus de lui.

Le vide s’accroche, à vrai dire l’urgentiste est assez estomaqué. C’était le dernier endroit où il l’aurait cherché. Il imaginait plus facilement un fort solitaire au milieu d’une plaine calcinée que… juste la clinique. Il faut au moins la voix de Ray pour le ramener. Il ouvre la bouche mais le kiné monte trop soudainement pour qu’il ose parler. Quelles armes ? Son protocole a été modifié. Il s’en doutait, cette fois il le sait, pas dans sa magnitude exacte mais il doit convaincre Ray de ça.

Le verre brisé le force à un pas en arrière. Il voudrait juste l’aider, lui demander de respirer plus calmement le temps d’au moins soigner cette plaie mais Ray reprend. Et Min-Oh s’étrangle. Il a juste envie de lui dire que ce n’est pas lui. Mais le kiné devrait le savoir. Le brin d’horreur prévisible s’empire à chaque mot. Ray est persuadé que ça venait de lui. Comment peut-il croire ça ? Comment peut-il imaginer juste un instant que l’urgentiste soit capable de ça ?

« Je » Sa voix s’étrangle d’avantage. Il ne sait même plus quoi refuser en premier, ses excuses en filigranes ou ses accusations directes. Il a du mal à respirer, murmure à peine, pour dire vrai. « Je n’ai pas fait ça Ray. » Qu’est-ce que Newman a pu faire, encore, avec sa signature en bas de ce foutu papier ? Il n’ose même pas le demander. « Je n’ai pas » Il a probablement besoin de s’asseoir, recule juste d’un pas de plus sans vraiment trouver d’appui tangible.

Cette situation est dingue, et Ray ne le croit pas. Un certain mal de crâne s’immisce au milieu du vertige. Il ne sait même plus quoi dire, comment s’expliquer. Il aurait dû préparer cette entrevue, plutôt que passer son temps à la fuir. « Je suis désolé. » C’était son rôle de veiller sur lui. Son rôle de s’assurer que rien ne lui arriverait. Et il a terriblement échoué.



I lost myself somewhere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ray Dobrowolski
Ray Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 815
Sujet: Re: Clearing the air   Dim 31 Oct 2021 - 16:11
La vérité, c’est que Min-Oh a été dégouté d’apprendre son secret. Ca, Ray en est persuadé. Tous ses proches ont été embarrassés, beaucoup le détestent, même après cette thérapie. Ils ne croient pas tous au pardon. A vrai dire ils sont bien peu aujourd’hui à ne pas le regarder de travers lorsqu’il sort de chez lui.

Ses traits se crispent, le kiné est confus. Les excuses semblent sincères mais ne l’atteignent pas comme elles le devraient. Il aimerait le croire, remettre en question ce qu'on lui a répété mais son corps tout entier est marqué par cette idée : le fouet qui a lacéré sa peau portait les intentions de Min-Oh.

Il fait quelques pas hésitants pour approcher de sa cuisine, ouvre le robinet pour rincer sa main. Les tâches rouges se dispersent rapidement dans le flux d'eau trop froide. Il attrape un torchon impeccablement plié en quatre pour le presser contre la coupure. Avec cette nouvelle distance, il ose vaguement relever les yeux vers le coréen. Pas longtemps. Il espère juste que son mentor ne le déteste pas pour ce qu’il a été.

Doucement, et en pleine contemplation de son plan de travail immaculé, Ray se décide à rompre le silence. “Deux jours après notre retour de Seattle, Newman est venu me chercher à la clinique. Il m’a d’abord emmené à la prison.” Une seconde de flottement, pour chercher ses mots. “Tu connais le… supplice du pal ?” Les termes lui brûlent les lèvres au souvenir encore largement ancré des gémissements suppliants de son amant. Des heures qu’il a passé en enfer à ses côtés, à quelques rues de là. “Franck n’était pas encore mort. Je… Newman m’a enfermé seul avec lui et m’a fait rester jusqu’à la fin.” Le débit de paroles s’est un peu accéléré, que ça sorte le plus vite possible. Il n’a encore raconté ça à personne. Juste besoin d’ouvrir une valve, que ses souvenirs ne soient pas éternellement coincés dans sa tête. “Sa mort est passée presque inaperçue. Son corps, il… l’ont mis dans une fosse commune.” Est-ce qu’il méritait une telle fin ? Min-Oh ne connaissait pas l’homme dont il lui décrit les derniers instants. Mais il a toute sa tête, lui, pour relier les points.

“Si je n’avais pas suivi cette thérapie, j’aurais fini comme lui.” Au moins, ce serait fini. Il n'aurait pas le coeur aussi comprimé, l'esprit aussi embourbé pour essayer de se reconstruire une vie. “Alors, ne sois pas désolé. Tu n'es pas celui qui a quelque chose à se faire pardonner. Tu… as fait ce qui était nécessaire pour m'offrir une seconde chance.” Ca sonne vaguement comme des remerciements, très amers. Il était pris au piège, de toutes manières.



I tak nikt tego nie przetłumaczy.
x Moodboard x


Best Bromance:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2667
Sujet: Re: Clearing the air   Lun 1 Nov 2021 - 11:32

Ray se déplace, Min-Oh reste interdit. Il se tourne à peine, le suit du regard mais n’essaye même pas d’approcher d’un pas. Il a sans doute l’air d’un idiot fini, serait même prêt à concéder qu’à cet instant il l’est. Il ne sait pas quoi lui dire, quoi faire, comment justifier de son nom en bas du protocole alors qu’il est clairement en partie responsable de ce qu’a subit Ray. Il n’a même pas eu le courage de l’écrire lui-même, ce foutu ordre de torture. Juste le recopier, assez pour en mémoriser chaque dosage indiqué. Mais le kiné se relance et l’urgentiste baisse le nez.

Le timing est assez ignoble comme ça, la mention du supplice le force à relever les yeux. Il ouvre la bouche sans qu’aucun son ne sorte. Il ne veut pas imaginer, n’en a pourtant pas vraiment le choix. Et juste cette idée, cette très vague idée de ce que Ray a eu à voir dans cette prison est déjà trop pour lui. Comment est-ce qu’on peut imaginer lui faire ça ? A n’importe qui certes, mais encore plus à lui ? Le kiné n’a jamais fait de mal à une mouche, Min-Oh en est persuadé. Terrifié à l’idée de mal faire quoique ce soit déjà, probablement que simplement crier l’aurait déjà terrorisé. Alors ça.

Une inspiration finalement. Combien de temps vient-il de passer sans respirer ? Pas assez. Pas assez pour se retrouver au sol à s’étouffer devant l’horreur absolue de cette situation impossible. « Je » Il n’arrive pas mieux à trouver une phrase cohérente, dans aucune langue. Si bien que c’est Ray qui doit conclure que la thérapie n’était peut-être pas le sort le plus terrible. Et Min-Oh reste planté là, à peine capable de se faire à ce qu’on vient de lui annoncer. Les deux derniers mois ont été assez terribles, de toutes les façons possibles. Mais ça, c’est peut-être de loin le pire.

Il n’y arrive plus. Il s’assoit juste sur la première chose qui passe sans même le saisir. Regard pendu au sol sans vraiment le voir, le silence s’étire d’autant plus lourdement. Cette vie est un cauchemar permanent, et il ne sait vraiment plus s’en sortir. A deux mains il planque son visage, ne sait pas mieux faire que réguler sa respiration pour ne pas s’écrouler tout de suite.

Finalement. « Dis-moi de quoi tu as besoin. » Il en serait presque à le supplier. « N’importe quoi juste… dis le moi et je le ferais. » Vraiment n’importe quoi, pourvu que Min-Oh ne se sente plus complètement inutile comme depuis des semaines. L’épidémie était une bénédiction pour lui au final, trop surmené pour espérer penser. Il pouvait au moins dormir la nuit, n’est plus sûr d'en être capable maintenant. Pas en laissant Ray ici, comme ça, et pourtant aucune solution ne semble se dessiner. C’est trop tard. Et l’idée ne passe pas, s'accroche dans une nausée durable.



I lost myself somewhere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Clearing the air   
Revenir en haut Aller en bas  
- Clearing the air -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: