The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-50%
Le deal à ne pas rater :
Casque Pro Gaming HyperX Cloud Alpha Noir et Rouge à moitié prix
49.99 € 99.99 €
Voir le deal

Broken chain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1762
Sujet: Broken chain   Ven 22 Oct 2021 - 19:17
Les cellules s’étaient remplies à une vitesse prodigieuse, avec l’arrêt en masse des manifestants. Elles se vidaient presque aussi vite, dès que la sanction tombait, bien souvent expéditive. Ortega voulait certainement marquer le coup, et tous n’avaient pas eu la chance d’un sursis dans le complexe carcéral après les premiers interrogatoires. Les dénonciations allaient bon train également, si bien que les descentes étaient devenues nombreuses.

Je n’avais pas eu une minute à moi, ce qui m’allait très bien en définitive. Je préférais me concentrer sur la situation actuelle pour ne plus avoir à penser à rien d’autres. Je faisais en sorte d’être sur tous les fronts, pour mater au plus vite et au plus fort ce nouveau vent de rébellion qui s’était élevé sur Walla Walla. Les récents événements me ramenaient quasiment un an en arrière, lorsque j’avais été rappelé au QG pour contenir les émeutes. Le bilan était encore plus lourd. Avec l’épidémie, le nombre de victime par rapport à décembre dernier avait été clairement doublé. Nous avions au moins la satisfaction d’avoir pu étouffer dans l’œuf la révolte, ainsi que contenir l’épidémie.

J’aurais pu m’en satisfaire également, si elle ne m’avait pas coûté si cher. Je n’étais pas rentré chez moi depuis les événements survenus à la clinique. Enfin si, une seule fois. J’avais à peine dépassé le seuil de ma porte que j’avais eu la soudaine impression d’étouffer, littéralement. Il n’avait pas été question pour moi d’aller plus loin, car le fantôme de Willow hantait chaque pièce. Je ne m’étais pas imaginé pouvoir dormir ici. J’avais laissé pour les filles plusieurs enveloppes avec des tickets de rationnement, en échangeant à peine quelques mots avec elles avant de repartir travailler. J’avais eu des nouvelles de mon fils, que je n’avais été voir à aucun moment à la clinique.

Mes allées et venues s’effectuaient bien souvent uniquement dans le cadre de mon travail. Je dormais à la caserne et me déplaçait entre la prison et les différents commissariats quand c’était nécessaire. Ce jour-là, une silhouette qui ne m’était pas méconnue se faisait refourguer à l’entrée de celui du District 4. Tasya. Que faisait-elle là exactement ? Elle s’était aussitôt retournée vers moi pour obtenir gain de cause, mais la fatigue des dernières semaines se faisaient rudement sentir pour moi. Je lui demandai de se calmer un peu et reprendre ses explications depuis le début, mais une phrase suffit. Jacob n’était pas revenu. J’oubliais aussitôt de respirer. Je la laissais là-dessus, lui promettant simplement de m’en charger, et l’incitant à rentrer chez elle, avant de disparaître à l’intérieur du bâtiment.

Je fouillais à toute vitesse les registres pour retrouver le nom de Ross. Je commençais de nouveau à respirer en me rendant compte qu’il faisait toujours partie des personnes en garde à vue. Son sort n’avait pas encore été statué. Il n’était juste pas ici. Il me faudrait gagner un autre District pour le retrouver, Tasya devra attendre encore un peu. Je tournais les pages pour vérifier ce qu’il en était pour son fils, mais il n’avait pas été arrêté. « Bon sang… » Si le soulagement était de taille, une colère sourde enfla tout au long du trajet, jusqu’à ce que je sois de retour à la caserne.

J’arrêtai un des miliciens dans le couloir qui menait aux cellules pour connaître le nom de celui qui avait procédé à cette arrestation. Je n’eus pas à attendre longtemps pour le connaître, il se révéla de lui-même, faisant partie des gardes qui les surveillaient à ce moment-là. « C’est à moi qu’on doit cette arrestation, Sergent ! » Il était même fier de son coup. J’allais vraiment le tuer.

« …Sergent ? » Je lui lançai un regard meurtrier en fondant sur lui. Mon poing le cueillit à la tempe avant de le projeter contre l’une des cellules. Ses occupants entassés à l’intérieur se reculèrent un peu, sans bien comprendre ce qui se passait. « Vous êtes sourds, aveugles, ou les deux ? C’était trop compliqué de lire une liste ? Ou d’écouter un message par talkie ? Ross était avec moi à la clinique. Faites-le sortir… Immédiatement ! » Il marmonna quelque chose d’incompréhensible, encore un peu sonné par mon coup, avant de s’activer subitement en voyant que j’étais prêt à remettre ça. « Ou-oui ! Tout de suite. » Bon sang. Je leur avais donné la liste des personnes qui étaient revenues de l’hôpital avec moi, ainsi que des blessés par l’explosion, pour qu’ils fassent le tri. Ils n’avaient pas été fichus de la comparer à celle des arrestations, ou même seulement de s’en préoccuper après mon message au talkie. « Bande d’incapables. » Les autres se regardèrent, en ayant le bon sens de ne pas en rajouter.

Je suivis le milicien jusqu’à la cellule qu’il me désigna, bondée à souhait également. Il prit trop de temps à la déverrouiller. L’un des captifs se jeta aussitôt sur lui à l’ouverture pour tenter de forcer le passage dans un cri désespéré. Je le repoussai avec force contre les autres, qui tombèrent avec lui dans quelques protestations étouffées, avant de faire signe à Jacob. « Tu viens avec moi. » Le milicien referma rapidement derrière lui, avant de retourner à son poste en évitant de croiser mon regard. Il était furieux d’avoir été affiché, bien entendu… Mais pas assez idiot pour chercher la confrontation.

J’avisai l’état général de Jacob, qui n’avait pas l’air d’être au meilleur de sa forme. Je grimaçai un peu, sans faire de commentaires dans l’immédiat. Une fois à bonne distance des détenus, je le rassurais aussitôt. « Je te fais sortir d’ici. Désolé d’avoir mis autant de temps… Ta femme est passée. » Je me frottais les deux yeux d’une main dans un soupir las, tout en gagnant la sortie. « Tu as besoin de quelque chose ? » On l’avait peut-être privé de certaines affaires, ou affamé dans sa cellule. Pour ce que j’en savais, les miliciens étaient bien trop à cran pour se soucier de l’état des détenus, et les interrogatoires étaient tous assez musclés.  « Ton fils n’a pas été arrêté. »


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Jacob E. Ross
Jacob E. Ross
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2254
Sujet: Re: Broken chain   Ven 22 Oct 2021 - 19:40
Il est épuisé. Cette captivité ne lui ressemble pas, elle est très loin de ce qu'il est en général. Un homme d'extérieur, qui ne cherche aucun conflit avec qui que ce soit. Pourtant sur cette semaine, les mauvais traitements se sont succédés, en même temps que les nuits très courtes, les inquiétudes nombreuses, et surtout l'incertitude au sujet de sa libération. Si tant est qu'elle soit sérieusement envisagée un jour. L'homme qui l'a arrêté a bien tenté de lui faire avouer des choses qu'il n'a pas commis. Avec des promesses ridicules. S'il parle, on le fera sortir. Jacob a beau être un homme de foi, il ne s'est pas laissé endormir. Parce qu'il ne peut pas mentir par facilité. Il ne peut pas... Mentir, tout simplement.

Alors, les interrogatoires se sont sans doute faits plus musclés. Mais Dieu n'impose rien qu'on ne puisse surmonter, n'est-ce pas ? Jacob a été testé jusque dans sa foi, mettant à l'épreuve la patience de ses geôliers. Il taira le reste par pudeur, pour s'éviter d'avoir à se faire plaindre, il n'est pas là pour ça. De toutes les personnes présentes dans cette cellule de toute façon, personne n'a vraiment la palme en la matière. Il y en a qui partent, d'autres qui reviennent. Certaines pas. Le silence y est pesant la majorité du temps, l'absence d'intimité est aussi éprouvante que l'isolement et le calme imposé.

Pourtant, Jacob est au bout de sa captivité. La porte s'ouvre, il y a une histoire que l'homme ne comprend pas immédiatement. C'est le regard de River qu'il finit par capter, qui lui ordonne de sortir fermement. Le rancher réussit à se faire une place pour s'extirper de là, la peur au ventre qu'on le traine à nouveau dans une autre salle pour l'interroger. Et que cette fois, ça soit son ami qui s'en occupe. River sait la vérité évidemment, mais... Vu ce qu'on lui a demandé ces derniers jours, sans jamais le croire, qui sait ce qu'on pourrait utiliser encore contre lui. Cette fois, sera-t-il amené à cracher la présence de Victor ou de Grace ? Il est horrifié à l'idée que ça puisse arriver.

Mais ça n'est pas vers une autre pièce qu'on l'amène, c'est vers l'extérieur de ce bâtiment. Jacob a du mal à y croire. Il a un pas d'hésitation quand River s'excuse d'avoir mis du temps. La surprise se lit sur ses traits. Plus encore, il appréhende vraiment que ça soit un autre piège. Qu'au moment de baisser sa garde, on lui soutire des mots qu'il ne veut pas livrer.

Je... Non, on a pris la croix de son père, mais Jacob n'a pas envie de s'attarder. Il reviendra la chercher une prochaine fois, ou alors il l'abandonnera ici pour toujours. Je voudrais juste partir d'ici, souffle-t-il à voix basse à River, jetant un coup d’œil par-dessus son épaule. Et tous les autres ? Il ne sait pas s'il doit penser à eux. Je peux vraiment ? Demande-t-il à son ami.

Il a évidemment un doute qui se pose. Lui qui lui assure que Victor n'a pas été arrêté, c'est un poids en moins mais... Il n'enregistre pas vraiment l'information.

Ils n'ont plus rien à me demander ? Questionne-t-il pour être sûr absolument que ça ne recommencera pas. S'il baisse sa garde maintenant, c'est foutu. Toi non plus ?


On my skin
Witness Marks


Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1762
Sujet: Re: Broken chain   Lun 1 Nov 2021 - 12:26
Jacob faisait peine à voir, entre la pâleur de sa peau et ses traits émaciés. Il n’avait sans doute pas pu manger à sa faim depuis une bonne semaine, certainement depuis qu’il était coincé dans le commissariat du District 4 en garde-à-vue. Je signai rapidement les papiers de sortie, avant de le raccompagner à l’extérieur. Le connaissant, il avait surtout grand besoin de prendre l’air. Il n’était pas plus que moi quelqu’un qu’on pouvait mettre aisément en cage.

Il m’attendit sagement à la sortie, comme s’il craignait de mettre un pied dehors. Pour autant, il ne me demanda pas de récupérer des effets personnels pour lui. C’était contradictoire. J’avais l’impression qu’il voulait partir au plus vite sans oser le faire. « Alors allons-y. » Je descendis rapidement les marches, avant de regarder de nouveau derrière moi, parce qu’il ne me suivait déjà plus sans raison apparente. « Tu penses aux autres restés là-bas ? » Je marquai un silence en le détaillant longuement. Je ne pouvais pas lui certifier que tout se passerait bien pour eux. Il avait bien dû se rendre compte que certains revenaient en cellule… D’autres non. On en avait relâché certains, bien sûr… Et pendus d’autres. « La seule certitude que je peux te donner, c’est que tu vas rentrer chez toi, et que ta famille va bien. » A mes yeux, il n’y avait rien d’autres qui comptait davantage. Mon regard s’assombrit un instant. J’aurais voulu pouvoir en dire autant pour la mienne.

J’hochai la tête lentement quand il me demande confirmation qu’il pouvait s’en aller, s’inquiétant qu’on le rappelle d’un moment à l’autre pour lui poser d’autres questions. « Je me porte garant pour toi, ainsi que pour tous ceux qui étaient à la clinique… Mais tu as été le seul à être arrêté. Les autres ont pu se réfugier au couvent ou repartir. Les portes sont restées closes pendant que les manifestants ont été dispersés, je m’en étais assuré. » Est-ce qu’il voulait savoir autre chose ? Je le regardai d’un air un peu surpris, quand il me demanda si je n’avais pas des questions à lui poser. « Non. Tu étais avec moi. » Nous nous étions quittés des yeux quand les choses s’étaient envenimées sur la place, mais je n’imaginais pas Jacob s’être volontairement mêlé aux manifestants pour les soutenir dans leur entreprise. « Tu n’as rien à te reprocher, n’est-ce pas ? » Je m’étais mis en marche, sans attendre sa réponse, pour mettre le maximum de distance avec le commissariat. Jacob n’habitait pas si loin d’ici, nous pouvions nous y rendre à pied. « Je te raccompagne jusque chez toi. »


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Jacob E. Ross
Jacob E. Ross
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2254
Sujet: Re: Broken chain   Mer 3 Nov 2021 - 22:55
Je... Il s'interrompt. Évidemment qu'il pense à eux. A ceux qui ont partagé sa cellule. A ceux qui lui ont fait du mal aussi. Jacob a du mal à vraiment sortir de cette pièce, mentalement en tout cas. Ébréché dans ses convictions à propos de l'humanité, mais incapable de l'exprimer. Il a peur pour eux. Il a peur pour lui. Pour sa famille. Mais qu'est-ce qu'un homme qui a peur ? Il ne sait pas comment le dire, il ne sait pas comment en témoigner. Il aimerait juste que la paix revienne, que les horreurs s'estompent. Il ne veut pas de violence, de révolte. Oui, admet-il finalement d'une voix éteinte. J'ai prié ces derniers jours, avec certains d'entre eux. J'espère que... J'espère qu'ils iront bien, ils ont l'air d'hommes de biens, ajoute-t-il.

Mais de ce qu'il connait d'eux, ce n'est probablement rien. S'ils sont là, arrêtés, ça n'est sans doute pas pour rien. Il ne peut pas y avoir que des erreurs dans ces regroupements. Lui en a été une, les probabilités pour que ça soit le cas de tous est ridicule. Pour autant, il est bien incapable de leur souhaiter du mal, surtout quand il connait la liste des châtiments.

Non, rien du tout, fait-il en portant un regard sur son voisin, pinçant les lèvres. Nous voulions juste... éviter les blessés, pour que ceux sortant de la clinique ne soit pas encore surchargé, admet-il néanmoins. Il ne sait pas vraiment si c'est répréhensible ou non, mais son but était d'apaiser les tensions possibles, de faire en sorte que chacun rentre chez lui sereinement aussi. Les armes lui ont fait peur. Tasya est enceinte, attend des jumeaux, explique-t-il. Et ça ne se voit pas encore. Elle ne se ménage jamais pour aider, au point de s'épuiser, poursuit-il.

S'il confie ça à son ami, ça n'est pas pour rien.

J'ai craint qu'elle essaie de ménager le plus grand nombre, elle a à cœur que tout se passe bien, que tous soient... heureux, ajoute-t-il. Les pertes sont vues comme des échecs, elle s'en tient responsable, porte le poids d'un monde sur ses épaules. Il aimerait l'en soulager. Et c'est mon rôle de prendre soin d'elle, je n'ai pas l'impression d'être très doué, souffle-t-il, résigné. Et puis, il y a autre chose. Ils ont failli tirer sur Victor, tout comme lui tirer dessus. Mais ce point-là, il s'en fiche. Son fils a la priorité.


On my skin
Witness Marks


Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1762
Sujet: Re: Broken chain   Ven 19 Nov 2021 - 0:42
Jacob n’osa pas parler. Je le fixai longuement, en lui laissant le temps de reprendre la parole. Je parvenais sans mal à comprendre ce qui pouvait le tracasser, même si j’étais passé au-dessus depuis bien longtemps. Quand on devait faire respecter l’ordre, on ne pouvait pas se laisser atteindre. Jacob était quelqu’un de gentil et généreux qui se tenait bien souvent à l’écart de la violence. C’était différent pour lui. Il se laissait rapidement affecter par la détresse des autres, un peu comme Mason. J’hochai lentement la tête quand il me fit part de ses inquiétudes. « Je peux seulement te promettre que je ferais mon possible pour qu’ils puissent tous avoir une justice équitable. Ils seront entendus. » Mon travail s’arrêtait là ensuite. Je noircissais des pages et des pages de rapport, suite aux interrogatoires, parfois musclés, et aux enquêtes menées. Certaines étaient concluantes, d’autres non. Ce qui me dérangeait le plus, c’était quand nous manquions d’éléments pour incriminer ou innocenter quelqu’un. Sauf que ces préoccupations-là ne devaient pas être celles de Jacob. Je les gardais pour moi.

Quand il m’avoua avoir cherché à limiter les blessés lors des manifestations, un soupir las m’échappa. « Tu ne dois pas te mettre en travers de la route des miliciens et de l’armée. S’ils ont décidé de tirer, tout ce qui pourra les faire arrêter sera un ordre contraire. Tu aurais dû rentrer chez toi, Jacob. » Je ne serais pas toujours là pour le sortir de ce faux pas. J’avais peur qu’il subisse la mauvaise influence de sa femme, qui avait le cœur sur la main, mais un peu trop tendance à se mêler de ce qui ne la regardait pas. Je lui rendis un regard surpris quand il me confia subitement que Tasya était enceinte de jumeaux. « Vraiment ? » L’ombre d’un sourire me vint en retour. « Félicitations à vous deux. Des jumeaux… Dieu a béni cette union. » C’était toujours surprenant pour moi, mais les voies du Seigneur étaient impénétrables.

« Tu te soucies vraiment des tiens, et des autres aussi… Au point de t’oublier. » C’était louable, mais dangereux également. Je lui souris doucement, sans bien savoir quoi lui dire. « Elle devrait lever le pied. » C’était certainement le mieux à faire dans sa condition, pour que sa grossesse se déroule sans accroc. Tasya devrait arrêter de travailler un temps. « Tu t’en sors très bien avec elle, j’en suis persuadé. » Ma gorge s’étrangla un peu à ces mots. Il s’en sortait clairement mieux que moi. Sa femme était toujours en vie, bien portante, avec deux enfants à naître. Je ne pouvais pas en dire autant. J’aurais dû être plus présent pour Willow, et prendre exemple sur Jacob.

Je relevai la tête quand il me parla de nouveau de la manifestation. Ils avaient manqué de tirer sur son fils ? « Ils ont ouvert le feu sur quiconque se trouvait sur les lieux de la manifestation, pour réussir à la disperser. Je les avertis que certains se trouvant sur place n’étaient pas tous des manifestants et… Ils ont arrêté. » Je secouai la tête négativement. « Je ne vois pas quoi te dire, Jacob. C’était dangereux de rester là-bas. »  


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Jacob E. Ross
Jacob E. Ross
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2254
Sujet: Re: Broken chain   Ven 19 Nov 2021 - 1:17
Je sais que vous faites de votre mieux, précise Jacob fermement en portant un regard en biais sur River. Il a un bref sourire avant de baisser les yeux. Il ne veut pas l'interrompre, il tient juste à lui rappeler qu'il croit en lui, en son sens de la mesure et de la justice, en son investissement pour cette communauté. Et je... Je vous suis reconnaissant pour ça, ajoute-t-il d'ailleurs. Du reste, il ne peut s'empêcher de se sentir honteux. Secouant la tête, le rancher souffle, tente de rassembler ses esprits. Ne pas penser à la manifestation. Je suis désolé, souffle-t-il.

Il ne peut rien dire de mieux que ça. Évidemment, il pense à ceux qu'il ne peut pas aider, à ceux pour qui il se sent impuissant. Il pense ne pas valoir plus que les autres, et regrettent de ne rien pouvoir faire pour eux. Jacob est limité dans ses moyens, dans la bienveillance qu'il aimerait offrir. Cette violence le dévore de l'intérieur, elle est si loin de ses convictions profondes, de ses attentes pour cette communauté. Si loin comme réponse adaptée à la peur de mourir de faim, ou de maladie, et de voir ses proches en pâtir également. Il comprend, il entend chaque souffrance. Le cœur lourd.

Mon père nous a appris ça, à Cooper, Phoebe et moi. C'étaient des valeurs très importantes pour lui. Partager son pain, offrir un toit et un travail aux gens qui en avaient besoin, sans calcul, sans malveillance, explique-t-il à River avec un sourire triste. Un peu dépassé par l'émotion qu'il ressent, par la nostalgie qu'il éprouve. Dans ce genre de moments, sa sagesse me manque, énormément. J'aurais aimé qu'il soit là, pour pouvoir lui présenter ses petits enfants, fait-il. Il remercie son ami pour ses félicitations. Tout ça parait étrange. Tasya est pareille : elle aime tendre la main et aider, écouter les gens qui se confient à elle, les soutenir, son métier lui correspond absolument. C'est pour ça que je vais avoir du mal à la convaincre de se reposer, ajoute-t-il.

Il hausse les épaules, un peu par dépit. Ils ne sont plus très loin de sa maison et... Jacob doit bien l'admettre, il se sent dépassé toujours. Encore un peu dans cette cellule. Sans pouvoir parler de ce qu'il y a vu et vécu. River, fait-il en se tournant vers son voisin. Merci de m'avoir sorti de là, souffle-t-il dans un premier temps. Il laisse un instant de flottement. L'idée de passer le pallier de sa porte, et de sentir sur lui encore toutes les marques de son enfermement le terrifie. Il ne veut pas contaminer sa femme ou ses enfants. Je voulais te dire : tu es mon ami, l'un des plus proches que j'ai. Et j'espère que... Que tu sais... que si tu as besoin de quoi que ce soit, ma porte t'est ouverte, fait-il. Ceux ne sont pas des paroles en l'air, ou une manière de t'exprimer ma gratitude. Je crois que... Je crois que tu as besoin que je te le rappelle.


On my skin
Witness Marks


Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1762
Sujet: Re: Broken chain   Ven 19 Nov 2021 - 23:29
Je ne savais pas quoi répondre, quand Jacob me témoigna sa reconnaissance pour notre travail au sein de la milice. Je n’avais pas souvent à entendre des mots pareils, prononcés avec autant de sincérité. Bien souvent, nous ne récoltions que des mots de haine ou des regards chargés de frayeur. Nous inspirions davantage la peur que la sécurité. J’avais appris à m’y faire. Ce n’était pas bien différent de mon travail de militaire. Pourtant, les mots de Jacob me faisaient beaucoup de bien. C’était important pour moi.

Il me parla ensuite de son père, avec l’accent de la nostalgie, tandis que nous remontions le chemin qui le conduirait chez lui, en sécurité. « C’était un saint homme. » Il leur avait appris des valeurs très importantes. Malheureusement, celles-ci ne pouvaient plus toujours s’appliquer dans le monde d’aujourd’hui. J’avais parfaitement conscience que le feu n’aurait pas été mis aux poudres sans le risque de famine. Celui-ci était cependant difficile à éviter, par les temps qui courraient. J’eus un mince sourire triste quand Jacob me confia à quel point il pouvait lui manquer. « Je comprends. J’aurais aussi voulu que mon père soit là. » J’aurais sans doute voulu lui présenter aussi mon fils. Au moins, il lui restait encore sa sœur et son frère. « Il faudra que tu réussisses à la convaincre. Jacob… Elle est exposée à la clinique. » Je lui rendis un regard lourd de sens. Elle avait eu de la chance lors de l’épidémie, mais il arrivait parfois qu’un virus insidieux s’immisce après coup. Celui-ci avait emporté Willow, et avec des jumeaux… Il devait être réellement vigilant. Je ne lui souhaitais pas qu’il lui arrive la même chose qu’à moi.

Je ralentis le pas quand nous approchions de sa maison, au moment même où le rancher reprit la parole pour me remercie de l’avoir sorti de là. J’hochai la tête, avec un sourire las, pour toute réponse. « C’est normal. » Je l’aurais fait pour n’importe qui d’autres, en vérité. Je me serais seulement passé de mettre mon poing dans la figure de celui qui avait négligé le dossier. J’avais vraiment craint qu’il ne soit trop tard pour lui, sur une simple erreur.

Je croisai de nouveau son regard quand il me fit une belle déclaration d’amitié. Je restais de nouveau un peu idiot, avant de lui offrir un mince sourire en réponse et de détourner le regard. Il était plus à l’aise que moi avec ses sentiments, plus courageux sur d’autres aspects qu’il ignorait. J’avais toujours apprécié sa sincérité et sa bienveillance. « Tu es quelqu’un de bien, Jacob. » J’hochai de nouveau la tête, avant de lui rendre un regard entendu. « Je sais que tu seras toujours là si j’ai besoin et… Merci. Même si ça m’arrangerait d’éviter de te retrouver en cellule, la prochaine fois. » J’eus un mince sourire, que je perdis bien vite. « Je pense… Je repasserais. Le contact des chevaux m’a toujours fait du bien quand ça n’allait pas et… C’est réciproque. Je n’ai pas beaucoup d’amis, mais tu peux faire partie de ceux-là. » Je ne devais même pas en avoir d’autres que lui en dehors de la milice, en vérité. Et peut-être que m’éloigner un peu des affaires me ferait du bien, à condition que j’arrive à lever le pied.

Je lui désignai son foyer, qui n’attendait plus que lui. « Va retrouver ta femme maintenant. Elle a bien plus besoin de toi que tu n’as l’air de le penser. » Je l’enviais. J’aurais voulu avoir encore quelqu’un qui m’attendait chez moi, mais cette maison n’était plus qu’une coquille vide. Je soufflai doucement, avant de me détourner de lui : « A bientôt, Jacob. »


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Broken chain   
Revenir en haut Aller en bas  
- Broken chain -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: