The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + poigner amovible
20.99 €
Voir le deal

Un dîner aux chandelles, mais tout est prêt pour la demoiselle.
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Arizona S. Winslet
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 604
Sujet: Re: Un dîner aux chandelles, mais tout est prêt pour la demoiselle.   Mer 17 Nov 2021 - 8:52
Je n'arrive jamais tout à fait à savoir si William prend un malin plaisir à se moquer de moi ou s'il est réellement sincère dans ce qu'il dit. En tout cas, lorsque cela concerne ma capacité à faire de l'humour, je ne peux qu'être dubitative quant à la véracité de ses mots. Je ne suis en rien du genre plaisantin, et je ne pense pas le devenir un jour. Si j'ai pu l'être lorsque j'étais enfant – et je dois avouer que mon humour avait un caractère particulièrement douteux – les choses ont radicalement changé lorsque j'ai grandi.

Malheureusement, je suis bien obligée de me rendre compte que je n'échapperai pas au supplice de la danse. J'aurais espéré que mon ami se ravise, mais une part de moi a toujours eu conscience qu'il ne laisserait pas passer une telle occasion. Il faut dire que je n'accepte pas souvent de sortir si radicalement de ma zone de confort. J'imagine que j'en ai besoin, en quelque sorte. Je suis certainement arrivée à un âge où il me faut du changement. Quel qu'il soit.

N'ayant pas d'autre choix, je me lève et attrape la main du pilote tout en levant les yeux – ou l’œil – au ciel. Ai-je réellement le choix? Je plante mon regard dans celui de mon ami, un très léger sourire au coin des lèvres. Bien sûr, je lui fais confiance et il le sait, sinon je ne serais pas ici en cet instant. Et je ne me serais certainement pas laissée convaincre d'accepter de danser alors que je n'ai absolument jamais fait une telle chose.

Il est clair que je ne suis pas à l'aise lorsque nous commençons à bouger. Heureusement, le rythme est relativement lent et cela me permet d'observer les gestes de William. Impossible de ne pas remarquer que je suis loin d'être à mon aise. Peut-être ai-je même l'air encore plus tendue que d'habitude. J'ai le regard rivé sur nos pieds, tente de suivre un mouvement que je ne peux pas anticiper. Et je dois dire que lorsqu'il me fait tourner, je me crispe encore davantage. Je ne m'y attendais pas réellement et me retrouve à regarder le blond d'un air surpris lorsque je me retrouve à nouveau face à lui. Préviens-moi quand tu fais des trucs comme ça!

Pourtant à mesure que nous continuons de nous mouvoir au rythme de la musique, je commence lentement à me détendre. Ce n'est pas aussi difficile que je l'imaginais. Enfin, pour le moment. J'espère que cela ne va pas s'accélérer. Je hausse un sourcil lorsqu'il me questionne sur mes passe-temps d'enfance. Et bien, généralement mon plus grand passe-temps était d'aller faire les quatre-cents coups avec mes amis. De tout faire pour embêter le plus possible mon père. Et presque tous les jours, j'étais ramenée à la maison par les forces de l'ordre. Autant dire que je me vois très mal renouer avec ces vieilles habitudes! Un petit rire m'échappe et je hausse les épaules. Et toi, que faisais-tu ? Il est vrai que malgré les années, nous n'avons jamais réellement abordé de tels sujets.



Grow through what you go through

by Wiise



Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1147
Sujet: Re: Un dîner aux chandelles, mais tout est prêt pour la demoiselle.   Lun 22 Nov 2021 - 16:44
Si elle ne semblait pas convaincue, William ne revenait pas pour autant sur sa déclaration. Quoi que la responsable de la sécurité puisse en penser, elle avait fait mouche. Mais il ne servait à rien de s'appesantir là-dessus, alors que le Québécois cherchait à la sortir de sa zone de confort et à lui faire découvrir de nouvelles choses. Des choses qu'elle pourrait, peut-être, apprécier. « Tu auras toujours le choix, Arizona – loin de moi l'idée de te contraindre à faire des choses que tu ne désires pas. S'il parlait généralement sur un ton léger, il sembla soudainement beaucoup plus sérieux. Dis le, et nous nous arrêtons de danser. Le but est de te créer des expériences, pas de te mettre trop mal à l'aise. » Car elle était réellement une amie pour lui, et s'il s'amusait de son insensibilité à son charme, il ne souhaitait pas la bouleverser pour autant.

L'entraînant malgré tout plus loin des canapés, pour qu'ils puissent avoir de l'espace, il l'entraîna avec lui, ses mains dans les siennes, l'aidant à se mouvoir en rythme. Il cherchait évidemment à la mettre à l'aise et à lui faire passer un bon moment. Il ne put toutefois retenir une grimace, alors qu'elle l'invectivait – plus prise par surprise que réellement paniquée, espérait-il – alors qu'il la faisait légèrement tournoyer. Il ne s'attendait pas à une telle réaction, pour un geste qui était anodin à ses yeux. Peut-être avait-il manqué de discernement, pour une fois. Ralentissant le rythme, déjà pas bien élevé, il fixa sa partenaire de danse. « Excuse-moi, je ne pensais pas à mal. » Il aurait peut-être dû s'en douter, l'exercice étant nouveau pour elle.

N'augmentant pas l'allure, il continua donc à la guider, sans compliquer leur danse – un jour, peut-être, se risquerait-elle à une autre danse, plus mouvementée. Il la sentait progressivement moins sur la réserve, moins tendue sous ses mains, plus réceptive à ses pas. Il lui avait doucement relevé la tête, toutefois, pour qu'elle cesse de fixer ses pieds. « Laisse-toi aller, tes pieds suivront instinctivement les miens. Et si l'un d'eux se retrouve par mégarde sur le mien, tu pourras m'en accuser. » Sans vraiment lui laisser le temps de protester – ne doutant pas qu'elle le ferait si elle le souhaitait réellement – il poursuivit leur discussion, comme si elle ne s'était jamais interrompue. Riant légèrement, il la regarda d'un air amusé. « Et dire que c'est toi, maintenant, qui fais respecter l'ordre ! Quel chemin tu as parcouru. » Il se garda bien de dire que ses parents, son père, ou qui que ce soit, avait dû être fier d'elle. C'était un sujet sensible qu'elle ne voulait peut-être pas évoquer. « Moi ? Attends, je vais chercher la liste, elle est longue... » S'il tentait de le dire d'un air léger, il était plutôt blasé. « Je commence par le moins passionnant ? La danse de salon. Suivie de près par le golf et le water-polo. J'adorais l'équitation et la plongée, par contre. Jouer à des jeux de société, aussi. »

Souriant à Arizona, il se mordit légèrement la lèvre, feignant être gêné. « J'ai quand même un passe-temps inavouable, mais quand j'étais plus vieux. J'adorais les séries télévisées médicales. Si on dégottait de quoi en regarder, je crois que je serai perdu. » Il haussa les épaules, sur cette confession. « Tu as un secret inavouable aussi? » Il en doutait : Arizona était, à ses yeux, sûre d'elle, sûre de ses choix, et pas du genre à en avoir honte.


WE ARE SOLDIERS
It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender
Revenir en haut Aller en bas  
Arizona S. Winslet
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 604
Sujet: Re: Un dîner aux chandelles, mais tout est prêt pour la demoiselle.   Mar 23 Nov 2021 - 19:34
Les mesures de la musique s'enchaînent et, petit à petit, je parviens à me détendre. Je suis le rythme et les mouvements imposés par mon partenaire de danse – voilà quelque chose que je ne pensais jamais dire – en essayant de ne pas lui marcher trop souvent sur les pieds. Bien sûr, il y a des moments où cela se produit mais je tente de faire au mieux. Il faut dire qu'à tout le temps garder le regard fixé sur le sol pour essayer d'anticiper ce qu'il va me faire faire, cela ne peut pas fonctionner convenablement.

Je ne peux m'empêcher de lever les yeux au ciel sans pouvoir réprimer un petit sourire en coin lorsque mon ami souligne le fait qu'il y a une certaine ironie entre mon adolescence et mes responsabilités aujourd'hui. Je dois dire que je préfère une évolution en ce sens que l'inverse, tu ne crois pas?

Un petit rire m'échappe lorsque William parle de ses hobbys. Si j'avais cru deviner sa passion pour la danse de salon vu l'activité que nous sommes en train de faire, je dois avouer que j'ai bien du mal à l'imaginer en train de jouer au golf ou au water-polo. Surtout dans les temps actuels. Pourquoi est-ce que je viens d'avoir une image de toi en train d'essayer de jouer au golf d'un toit à un autre pour éviter les morts en bas? Je ne sais pas s'il serait capable d'une telle chose, mais l'image est relativement amusante.

Hochant lentement la tête, ne me rendant même pas compte que je suis sans mal les pas du blond sans me crisper, j'en viens à réfléchir à l'idée de trouver de quoi assouvir ce plaisir coupable. J'imagine qu'il serait possible de trouver de quoi faire ressurgir cette passion pour les séries médicales, si tant est que tu ne sois pas hermétiques aux rediffusions. Un lecteur DVD et un coffret d'une vieilles série, et le tour est joué. Après tout, nous disposons de l'électricité et de ce qu'il faut pour cela. Je ne vois pas le problème.

Un instant, je grimace légèrement lorsqu'il me demande si j'ai un secret inavouable. Instinctivement, j'ai failli parler de mon alcoolisme. Mais en toute sincérité, je préfère garder cela pour moi. Une rumeur est bien trop vite répandue dans ce camp. Ce serait un coup à me faire destituer de mes fonctions avec une chose pareille. Alors je prends le temps de réfléchir un peu avant de laisser un petit sourire naître au coin de mes lèvres. Il y a bien une chose, oui.

Je laisse le suspens s'installer alors que la chanson sur laquelle nous dansions prend fin. Je m'éloigne alors de mon ami, d'un pas, et décide de répondre enfin à sa question. Je fais la voix off pour mon chien. Et il n'a plutôt pas intérêt à le répéter.



Grow through what you go through

by Wiise



Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1147
Sujet: Re: Un dîner aux chandelles, mais tout est prêt pour la demoiselle.   Ven 3 Déc 2021 - 18:37
Il sourit à son tour, alors qu’elle jugeait son évolution meilleure que ses débuts. « Tu ne regrettes jamais le frisson de l’interdit ? » Il n’attendait pas une réponse positive, en réalité : lui-même ne l’avait jamais ressenti. Parce qu’il avait peu d’interdits, en fin de compte, voire aucun. « Mais ça te va bien, ce rôle de femme de pouvoir et d’action. Je ne te verrai pas autrement. » Détachant une de ses mains d’elle, il la fit à nouveau tourner, avant de lui murmurer qu’il allait la faire se pencher – une nouvelle sensation de la danse qu’il voulait lui faire découvrir. « Et je ne t’ai pas encore fait virevolter dans les airs. » Joignant le geste à la parole, il incita légèrement Arizona à s’incliner, accompagnant lui-même le mouvement, raffermissant sa prise sur son dos. Qu’elle ne craigne pas qu’il allait la lâcher ou la faire tomber !

Guettant sa réaction, il répondait franchement à ses questions, appréciant de la voir rire. « Ca serait marrant… Tu me laisserais faire, la prochaine fois qu’on sortira ? Mieux, est-ce que tu m’accompagneras ? Je suis sûr que je peux trouver des clubs de golfs stockés quelque part ici ! » Il sourit, l’air malicieux. « On prend l’hélicoptère, on le pose sur un toit très en hauteur et on s’assure de bloquer la porte, et personne ne nous dérangera ! » Il lui adressa un clin d’œil, signe qu’il plaisantait… pour l’hélicoptère, en tout cas ! Mais, autant il détestait le golf, autant essayer de frapper des rôdeurs avec ou d’envoyer la balle d’un toit à un autre était beaucoup plus enthousiasmant. Surtout en compagnie d’Arizona.

S’il arqua un regard surpris à sa proposition, ce fut un sourire très franc qui lui répondit, avant qu’il ne s’exclame avec enthousiasme ! « Bien sûr que non ! Si tu trouves de quoi faire, je t’érige une statue ! Il se mit à rire légèrement. Bon, elle sera probablement d’environ dix centimètres, et faites en cure dent et en boue, très probablement branlante aussi, mais l’intention sera là. » Il haussa les épaules d’un air d’excuse. « Je n’ai pas pris de cours d’art, parmi les mille et une activités que j’ai faites ! » Et il en était très satisfait – s’il avait dû, aussi, faire cela… Quelle plaie ça aurait été.

Il ne put s’empêcher de froncer les sourcils, à sa grimace, et plus encore alors que le silence s’installait. Dissimulait-elle quelque chose de vraiment gros ? Il avait lancé un sujet qu’il voulait anodin, ne cherchant pas à briser l’ambiance qu’il avait réussi à installer, mais il s’interrogeait malgré tout. Plissant les yeux, il attendit patiemment, sans rien dire, avant d’éclater de rire – que ce soit la première chose qui ait effleuré l’esprit d’Arizona ou non, il avait clairement été pris au dépourvu. « Non, tu plaisantes ? Il faut que tu me montres ça ! Ça vaut le détour ! » Et si elle disait non, il la tannerait. Il devait voir ça. « Comment tu en es venue à faire ça ? Tu essayes de faire la ventriloque aussi ? Tu l’as déjà fait devant d’autres gens ? » Il s’arrêta un instant. « Tu ne me fais pas marcher, n’est-ce pas ? » Il aurait été clairement abusé, si oui !


WE ARE SOLDIERS
It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender
Revenir en haut Aller en bas  
Arizona S. Winslet
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 604
Sujet: Re: Un dîner aux chandelles, mais tout est prêt pour la demoiselle.   Ven 3 Déc 2021 - 19:09
Je préfère de loin l'adrénaline conférée par la possibilité de mourir à chaque instant, dis-je simplement avec un petit sourire au coin de mes lèvres. Cette fois, lorsque mon ami me fait tourner, je suis moins surprise et me laisse aller sans me crisper. Ou du moins, à moindre mesure comparativement à la première fois. En même temps, il faut dire que tu ne m'as connue qu'ainsi. Il est vrai qu'il est parfois difficile d'imaginer ceux que l'on côtoie autrement que comme ils sont.

Bien entendu, je ne peux m'empêcher de sentir mon corps se tendre lorsque William décide de me faire basculer en arrière. Si une part de moi est rassurée par sa main fermement appuyée contre mon dos, je ne peux m'empêcher de craindre une chute au moindre faux mouvement. Il ne faudrait pas oublier que mes jambes ne sont pas des plus fiables en raison de ma pathologie.

Je me sens bien plus à l'aise lorsque je retrouve une position verticale normale, et encore davantage lorsque la musique se coupe et met fin à notre danse. Si l'exercice n'était pas déplaisant, je n'en ferais pas quelque chose de récurrent pour autant. Je suis définitivement bien plus à l'aise derrière une arme que dans une salle de bal. Au moins, j'en ai eu la confirmation.

Pour le golf, tu sais évidemment que la réponse est non n'est-ce pas ? Mais pour ce qui est du nécessaire pour ton péché mignon de séries médicales, j'imagine qu'il serait facile de trouver le matériel. Peut-être même dans l'une des maisons du camp, va savoir. Je me vois très mal organiser une sortie pour quelque chose d'aussi futile malheureusement. Il nous faudra tenter de faire au mieux avec les moyens du bord.

Venant glisser une main dans mes cheveux, je me détache ensuite du blond pour aller saisir mon verre de liqueur et y tremper mes lèvres. Non pas que je sois assoiffée, mais cela ne fait pas de mal pour autant. Je ne peux m'empêcher de lever les yeux au ciel lorsque le pilote éclate de rire et me quémande d'avoir le droit d'assister à un moment où je donne une voix à Tank. Pourtant, je ne perds pas mon sourire. Il faut dire que la situation a de quoi amuser, il est vrai. Alors, non je l'ai jamais fait devant personne, et tu peux toujours courir pour y avoir droit!

Je hausse les épaules et réfléchis quelques instants à la raison m'ayant poussée à faire une telle chose. Il faut avouer que je ne connais pas vraiment l'origine de ce choix, cela m'est venu naturellement. J'imagine que ça a dû me venir une fois quand j'étais en train de travailler et que je me sentais stupide de parler avec un animal n'ayant pas la capacité de me répondre. Alors selon ses expressions et ce qu'il fait, j'interprète ce que cela pourrait signifier s'il avait le don de parole. Au moins, cela confirme à mon ami que je ne me moque pas de lui. Tu sais très bien que je n'aurais pas été capable d'inventer une telle chose !



Grow through what you go through

by Wiise



Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1147
Sujet: Re: Un dîner aux chandelles, mais tout est prêt pour la demoiselle.   Sam 18 Déc 2021 - 19:40
Le Québecois hocha légèrement la tête, en réfléchissant lui-même à l’idée de cette adrénaline provoquée par la mort que l’on frôle. Aussi étrange que ce soit, c’était elle qui le gardait en vie – déjà par le passé, s’il y réfléchissait bien. « Et ce n’est pas un mal, je suppose ! Tu aurais sûrement été trop dévergondée pour mon moi plus jeune, si je t’avais rencontrée avant cela. » Ou peut-être pas. Peut-être que, s’il avait rencontré une fille comme elle, il aurait été moins guindé. Peut-être y aurait-il trouvé une certaine liberté. Mais cela, il ne le saurait jamais.

Les quelques notes de musiques s’achèvent, alors qu’ils continuent de discuter et renverse délicatement Arizona. Lorsqu’elle s’échappa de ses mains, il prit l’une des siennes et la reconduisit au canapé, tel un gentleman. « Ce n’était pas si terrible, n’est-ce pas ? » Peut-être lui affirmerait-elle que si, par principe… ou pour le dissuader de recommencer. Il ne lui en voudrait pas. Il sourit un peu plus, alors que le sujet de ses pêchers mignons venaient dans la conversation. « Ok ok, je n’insisterai pas pour le golf ! Mais seulement si tu me montres tes talents de ventriloque pour chien ! » Lui adressant un regard angélique, il s’assit à son tour, prenant une gorgée. « Peut-être ! Tu viendras faire du porte à porte avec moi, pour demander ? On leur proposera des cookies en échange. » Comme des scouts qu’ils étaient loin d’être. « Tu serais mignonne, avec une petite tenue kaki, et des badges attachés dessus ! » Surtout avec un mini short et un haut moulant. Mais, ignorante de sa drague ou pas, il était à peu près sur qu’une telle remarque ne passerait pas.

« Tu as toujours eu des chiens ? Ou c’est le premier ? » Si son petit secret l’amusait, il serait surprenant que ça soit la première fois, cela dit. « Il communique plus que tu ne le crois. La preuve : tu interprètes ses réactions. Mais j’imagine que plus le temps passera, plus ce qu’il cherche à te dire sera limpide pour toi ! » C’était plutôt logique. Il ne put s’empêcher de sourire, à l’entendre. « C’est vrai, et puis tu n’es pas du genre à mentir. Au pire, tu envoies chier les gens en disant que tu ne veux pas parler des choses. » Il avait beau l’apprécier, il était tout à fait conscient de ses manières très franches. « Et si nous mangions ? » Il aurait bien l’occasion dans la soirée de lui extorquer la promesse de lui montrer ses talents de voix pour les chiens !


WE ARE SOLDIERS
It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender
Revenir en haut Aller en bas  
Arizona S. Winslet
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 604
Sujet: Re: Un dîner aux chandelles, mais tout est prêt pour la demoiselle.   Jeu 23 Déc 2021 - 20:20
Terrible non, certes, mais je n'en ferai pas une habitude pour autant. Ne rêve pas trop, répondis-je malgré tout sur le ton de la plaisanterie à la question de mon ami au sujet de la danse que nous venons de faire ensemble. Il est vrai que j'ai connu bien pire, pourtant je ne me sens pas à mon aise ainsi. Est-ce que cela vient du partenaire ou simplement de mon manque d'expérience dans le domaine ? Peut-être les deux, je l'ignore.

C'est un rire qui finit par m'échapper lorsque William m'annonce accepter d'abandonner l'idée du golf à l'unique condition que je me prête à mes jeux de ventriloquie avec Tank devant lui. Le menaçant d'un index tendu dans sa direction, je ne peux retenir le sourire amusé étirant mes lèvres. Je te préviens, tu peux toujours courir pour voir ça! Peut-être que je le lui montrerai un jour, mais pour l'instant je préfère prétendre le contraire. Il ne faut jamais céder trop rapidement.

Mon index pointé dans la direction du blond se transforme en un majeur levé, bien que mon sourire soit toujours aussi présent. Le voilà en train de m'imaginer en scout. On aura décidément tout vu ce soir. Je lève les yeux au ciel, ne prenant même pas la peine de lui répondre réellement, avant de le laisser passer à un sujet qui m'intéresse davantage. Les chiens. Ou plutôt mon chien, en un sens. Non, c'est le premier. Je n'en ai pas eu dans mon enfance, puis je n'ai pas fait partie d'escouade impliquant l'usage de chiens dans l'armée. Ce n'est pas comme si j'avais un quelconque temps libre qui m'aurait autorisé un tel luxe à l'époque. Aujourd'hui, c'est différent. Enfin, j'imagine. J'ai au moins des personnes qui peuvent s'occuper de Tank en mon absence.

Invitée par William à passer à table, je ne me fais pas prier pour le suivre et profiter de ce repas qu'il a préparé pour nous. Mon incapacité à cuisiner quelque chose de réellement élaboré – en tout cas qui le soit plus que des œufs ou l'ouverture d'une boîte de conserve – me pousse à apprécier grandement les efforts que d'autres peuvent faire dans la préparation d'un plat. Je ne doute pas que cela sera délicieux. Après tout, comment faire pire que moi ?



- FIN -


Grow through what you go through

by Wiise



Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Un dîner aux chandelles, mais tout est prêt pour la demoiselle.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Un dîner aux chandelles, mais tout est prêt pour la demoiselle. -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: