The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-48%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
89 € 170 €
Voir le deal

We need to talk
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Benjamin Blackbird
Benjamin Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1181
Sujet: Re: We need to talk   Ven 19 Nov 2021 - 17:19
Au niveau des libertés Hailey avait entièrement raison et Benjamin le savait très bien. Mais de son point de vue de soldat il était hors de question qu’il avoue à la jeune femme qu’il avait tort. Parce que s’il le faisait c’était admettre ouvertement que les dirigeants, dont l’Adonaï faisait partit, établissaient des lois ridicules qui privaient les femmes de tout un tas de privilèges que seul les hommes bénéficiaient. Alors le jeune homme écouta la demoiselle lui confier ce qu’elle avait sur le cœur sans dire quoique ce soit. Primo parce que Hailey semblait très fatigué voire littéralement épuisé de devoir expliquer sans cesse à Benjamin qu’elle n’avait pas les même droit que lui. Et secundo parce qu’il n’avait absolument pas envie de se disputer avec elle alors qu’il savait qu’elle avait entièrement raison.

La suite de ses paroles, concernant sa survie à l’extérieur, ne tarda pas par contre à le faire réagir : - « Je n’ai jamais douté de tes capacités Hailey … » Commença-t-il alors à lui répondre : - « … c’est juste que tu n’as pas vu ce que j’ai vu dehors. Tu n’as pas vu les atrocités que les gens sont capables de faire à leurs semblables » Mais la demoiselle semblait vouloir encore avoir raison. Quant à « leurs » armes et à l’utilisation de ces armes sur la populace il rajouta : - « L’armée est là pour protéger les citoyens oui … » Avant de finalement stopper ses paroles parce que ce débat était finalement un débat sans fin qui ne ferait sans doute qu’encore plus les entredéchirer. Quant à savoir si Hailey était calme eh bien à l’instant présent elle était vraiment furax contrairement à ce qu’elle lui disait être.

Contre le système en place bien évidemment et également contre Benjamin qui ne voulait pas voir ce qui se passait sous ses yeux. - « Je sais bien que tu n’oublieras pas … » Lui répondit alors le jeune homme. - « … et je ne t’ignore pas non plus » Parce que toutes les vérités à propos des femmes qu’Hailey osait lui confier Benjamin les assimilait sans sourciller et commençait petit à petit à réfléchir sur ce qui se passait réellement ici pour elles. Quant à Gabrielle c’est encore Hailey remporta cette joute verbale parce que normalement c’est la demoiselle qui aurait dû s’occuper de l’enfant et non Benjamin.

N’ayant absolument aucun argument valable à répondre à la jeune femme, le jeune homme s’éclipsa alors en direction de la chambre d’enfant. En réfléchissant bien entendu à ce que venait de lui dire Hailey et en étant également ravi d’entendre que la jeune maman le considérait un peu comme le père de sa fille. Tenir Gabrielle dans ses bras lui changea en tout cas rapidement les idées. Le militaire retrouva d’ailleurs très rapidement le sourire lorsque Gabrielle s’amusa avec un de ces doigts. Amusé Benjamin s’empressa donc de venir retrouver Hailey en lui déclarant : - « Hailey … regardes, c’est trop mignon » Ce qui actuellement ne pouvait que détendre l’atmosphère.



   
Semper Fidelis
I am an American, fighting in the forces which guard my country and our way of life. I am prepared to give my life in their defense.
I will trust in my God and in the UNITED STATES OF AMERICA.
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey Wentworth
Hailey Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 627
Sujet: Re: We need to talk   Ven 19 Nov 2021 - 17:20
Il sait que j’ai raison. Je commence à le connaître, et il n’est silencieux comme cela que lorsqu’il n’a rien à m’opposer. Mais il idolâtre trop Adonaï, il est trop embrigadé par ce système, trop imprégné de toutes ces idioties, pour accepter de tout remettre en question d’un coup. C’est bien pour cela que je m’y emploie depuis plusieurs mois déjà, que j’arrive à le faire changer petit à petit… Enfin non, pas changer. Il est très bien comme il est, quand il n’est pas question de tout ça, mais disons… à le faire réfléchir et à lui ouvrir les yeux sur ce qu’est New Eden.

Pourtant, dans l’immédiat… Je suis fatiguée. Que ce soit la douleur de la blessure, l’angoisse de ne pas savoir comment je vais pouvoir m’en sortir, je suis un peu… fatiguée oui. Même s’il parvient fort bien à me mettre de nouveau en colère. « Bien sûr que si, tu en doutes. Je suis une civile. Je suis une femme, faible et fragile créature incapable de survivre seule. Ne viens-tu pas de rire de moi en me demandant depuis quand je n’étais pas sortie ? Que j’ignore ce dont sont capables les gens, que je n’avais pas vu autant de choses que toi ? » J’ancre mon regard dans le sien, reprenant sur le même ton doucereux. « J’ai vu les pires atrocités que les hommes sont capables de faire sur leurs semblables Benjamin. Tortures physiques, délation, tortures psychologiques, rejets, meurtres. Et je n’ai même pas eu besoin de sortir d’ici. C’est merveilleux n’est-ce pas ? » Sans doute vais-je un peu trop loin, mais comme dit je suis fatiguée. Fatiguée de cette hypocrisie et de cette condescendance que je ressens même chez lui. Il ne peut pas me dire qu’il me fait confiance, qu’il sait que je suis forte, intelligente et courageuse, pour ensuite venir douter de moi ainsi. Je me frotte le front d’une main, laissant filer un soupir. Je lui lance un regard las quand il poursuit, sans finir pour autant. Non pas qu’il se rende compte que l’armée ne nous protège pas, loin de là, mais simplement parce qu’il n’a pas vraiment envie de se disputer, pas plus que moi en vérité.

Dans ses bras, dans une étreinte dont j’aurais été ravie à tout autre moment, je ne peux qu’accepter de repousser le reste de la conversation à plus tard. Ce qui est presque plus rageant que le reste. Car si je n’étais pas tant en colère – et un peu déçue je dois le reconnaître – je me rendrais compte que je me sens bien dans ses bras, à l’abri, protégée. M’a-t-il déjà prise dans ses bras de la sorte auparavant ? Et il faut que ce soit pour me calmer et m’empêcher de continuer à essayer de lui faire comprendre qu’il le fasse… Evidemment…

Je ne peux néanmoins m’empêcher d’en rajouter une couche alors qu’il va s’occuper de cette petite fille qu’il semble autant aimer que moi. Je me passe une main sur le visage en soupirant, avant de sortir le biberon de lait que j’ai préparé ce matin pour le mettre à chauffer. Mes pensées partent dans tous les sens, et je passe ma main sur mon épaule blessée en grimaçant. Les choses ne pourraient-elles pas être plus faciles parfois ?
Pourtant, quand je le vois revenir avec Gabrielle, souriant comme si elle venait de réaliser un exploit, je ne peux retenir un sourire attendri. Me rapprochant, j’embrasse ma fille sur le front, inspirant contre sa peau, et ma main se pose sur les leurs. « Oui, c’est adorable. » Je lui souris en serrant sa main. Compliqué ou non, ça ne peut qu’aller, et puis, ça en vaut la peine.  


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
- We need to talk -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: