The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

So, what is the truth ?
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 522
Sujet: So, what is the truth ?   Sam 16 Oct 2021 - 20:27
Valentine marqua une pause, alors qu’elle posait sur le bord de la table une caisse en bois dans laquelle on pouvait trouver des plans de différentes espèces près à être mise en terre. Ce genre de moment où elle n’avait pas besoin de réfléchir lui permettait une forme de contemplation. Respirer et prendre le recul nécessaire à la réflexion. Elle revenait de loin « la petite française », elle qui n’avait jamais vraiment voulu prendre le moindre risque de peur d’y perdre la vie. Oui, elle avait cet instinct de survie qui l’obligeait parfois à rester camper sur des positions que l’on pouvait juger comme lâche parfois. Valentine n’en avait pas honte, mais il était vrai qu’elle avait toujours mis un point d’honneur à ne jamais trop de perdre dans des grandes envolées d’espoir. Seulement, quand on s’engage dans une collaboration comme celle qui était menée avec the Haven, il était difficile de camper sur ses idées pragmatiques, réalistes voire défaitistes. Si elle n’avait jamais été vraiment de nature pessimiste, il n’empêchait qu’elle en avait quelques réflexes.

C’était donc une nouvelle page qui se tournait, d’une certaine manière, on pouvait même imaginer que cela lui donnerait quelques prétextes pour s’ouvrir aux autres. La tâche resterait ardue, ce n’était pas du jour au lendemain que l’on devenait un modèle d’ouverture et de chaleur quand on avait passé les six dernières années à éviter le moindre contact humain, considéré comme trop intrusif. C’était à croire qu’elle sifflait comme un chat quand on osait l’approcher d’un peu trop près. Une fois qu’elle eut terminer de décharger les dernières caisses, elle retira ses gants et les glissa nonchalamment dans la poche avant de sa salopette en jean.

L’horticultrice soupire longuement, alors qu’elle se rend compte que ses cheveux lui barrait le visage et qu’il était grand temps de les rattacher. Chose qu’elle fit, avant que son attention ne soit forcée à se porter sur la bête noire de la bande : Zelda. Il fallait donner à cette adolescente le panache de réussir à se faire détester et mépriser de quiconque pouvait passer son chemin. On pouvait lui tirer son chapeau, après tout ce n’était une chose aisée. Car elle n’était pas que détestable, elle avait les pires défauts de l’adolescence typique qui lui aurait peut-être été pardonnée si : premièrement, elle n’avait pas grandit dans une époque où les morts revenaient pour hanter les vivants, deuxièmement si Zelda, n’avait pas été tout simplement Zelda.

Mais ce qui avait surtout mis la puce à l’oreille de Valentine, c’était le fait que la jeune fille avait utiliser un alias. Pourquoi mentir ? Son identité allait-elle leur apporter un lot de problèmes qui n’avait pas lieu d’être. Cette collaboration était déjà un pari risqué, ce n’était pour que Zelda choisisse la malhonnête comme fer de lance. Pas ici, pas à Fort Ward.

«  Pourquoi avoir utiliser un pseudonyme, Zelda. Devrait-on être au courant de quelque chose ? »



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 11965
Sujet: Re: So, what is the truth ?   Jeu 21 Oct 2021 - 6:37
« Ah bah bravo ! Super ! »
Ce qui agace Zelda, ce n'est pas réellement le fait que son partenaire ait fait tomber cette caisse. Après tout ils étaient deux à la porter et si elle lui impute la responsabilité de cet échec, il doit sûrement en faire de même en retour. C'est de bonne guerre. Ce n'est pas non plus cette terre qui recouvre ses chaussures ou le gaspillage d'un plant. Mais plutôt ce manque de réaction de la part de ce gueux qui se contente d'écarter les bras avec une forme d'impuissance. Et de passivité. « Ben ramasse, non ?! » le presse-t-elle, impérieuse. Il n'a rien contre l'idée mais refuse de le faire seul.

Et là, c'est le drame !

Le duo se retrouve bien vite à échanger des insultes. Les coups auraient sans doute suivis si Sucre et un autre adulte ne s'étaient pas interposés. Alors à défaut, ce sont des menaces qui viennent conclure l'altercation « Ah ouais ?! » tempête-t-elle à nouveau lorsque l'autre lui indique qu'il va la crever. « Ben viens, mec ! Viens ! J't'attends, moi ! » harangue-t-elle en écartant les bras d'un air provocateur tandis que le pilote l'emmène à l'écart. « Va bien niquer tes morts ! » C'est sur cette conclusion que l'altercation s'achève. Zelda ne prête qu'une attention distraite à la morale que lui distille Sucre puis lui assure que c'est bon, qu'elle s'est calmée et que la vie à Kent peut reprendre son cours normal, quoique désagréable...

Cette dernière impression se renforce un peu plus tard lorsqu'une voix s'élève à ses côtés et que l'adolescente découvre Valentine en tournant la tête dans sa direction. « Si t'es venue m'faire la morale, passe ton tour ! Sucre s'en est déjà occupé... » maugrée-t-elle. Mais elle comprend bien vite que la présence de l'horticultrice est due à la curiosité plutôt qu'au désir de lui faire des reproches. Interloquée, l'australienne dépose sa nouvelle caisse et observe son aînée avec un mélange de scepticisme et de surprise. « June ne t'a rien dit ? » s'étonne-t-elle. Cela dit elle n'est pas très au fait de ce que la rouquine confie à sa courtisane préférée. Si ça se trouve Valentine ignore réellement la situation.

Alors après une vague hésitation, elle lui fait un petit signe de tête pour inviter la française à la suivre un peu à l'écart. À l'abris des oreilles indiscrètes. Zelda a beau ne pas trop apprécier Valentine, il n'en reste pas moins qu'elle reste toujours plus fréquentable que le plus sympathique des gueux... « J'vivais au Ranch avec certains d'ces gens avant d'rejoindre l'île. Genre trois ou quatre semaines. P't-être à peine plus, je m'en souviens plus vraiment... » explique-t-elle. « J'ai été prise en otage lorsqu'ils se sont rebellés contre vous. Contre nous, plutôt, j'veux dire. » corrige-t-elle aussitôt. C'est que cette histoire est toujours un peu étrange à raconter. « Et pour la faire courte, il s'pourrait que j'aie donné quelques informations sur leurs défenses à Ela. Pour prouver ma loyauté, tu vois ? Et parce qu'ils m'avaient abandonnée ! » Elle a beau essayer de se justifier, elle se sent toujours un peu fautive. Comme si au fond d'elle, elle savait que sa trahison était une mauvaise chose sur le plus pur plan moral. « La suite, tu l'as connais ! J'ai gagné ma place à Fort Ward et on leur a foutu une bonne branlée... » L'adolescente hausse les épaules avec un semblant d'indifférence. Et, surtout, cette nonchalance qui irrite parfois ses aînés.

La voici qui s'accorde ensuite une courte pause pour vérifier que personne ne s'est trop rapprochés puis reprend la parole : « C'est pour ça que j'ai pensé que donner mon vrai prénom, c'était p't-être pas l'truc le plus malin à faire, tu vois ? Des fois qu'un de ces débiles m'reconnaisse et s'mette à faire des liens gênants... » Elle suppose qu'elle n'aura pas besoin de faire un dessin à l'horticultrice et que cette dernière comprendra ses réserves. « Mais bon... Visiblement tout l'monde m'a oubliée ! Ou alors, ils s'en foutent ! » Et c'est peut-être ce qui agace le plus l'adolescente, ça. Elle arrive aisément à composer avec la haine des gens. Question d'habitude. Mais leur indifférence parvient encore parfois à la blesser... « Voilà ! Tu sais tout, fin de l'histoire ! » souffle-t-elle avec plus de légèreté. La toile qu'elle a dépeinte lui semble complète mais la française ne se gênera probablement pas pour la questionner si ce n'est pas le cas.

S'ensuit un bref instant de flottement que Zelda juge presque gênant. Que peuvent-elles se dire, maintenant ? Ce n'est pas comme si elles étaient proches. Et depuis cette fameuse punition que l'australienne a dû subir aux côtés de  Valentine, elles ne se sont plus vraiment adressées la parole. Parce que parler à cette femme, c'est prendre le risque que les choses dégénèrent et qu'elle aille ensuite tout raconter à June... « Et toi ? Ca va ? » demande-t-elle sur le ton de la discussion, la réponse ne l'intéressant pas réellement. « J'imagine qu'tu dois t'plaire, ici, non ? Avec tous ces... gens proches de... ben... de la terre ? » se hasarde-t-elle à la questionner, non sans masser l'arrière de son crâne d'un air gêné. Et le tout, bien sûr, en faisant de son mieux pour ne pas employer un vocabulaire exprimant vraiment le fond de sa pensée...



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.
Revenir en haut Aller en bas  
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 522
Sujet: Re: So, what is the truth ?   Jeu 28 Oct 2021 - 21:55
Comme d’habitude, elle parle trop.

Valentine pensait que peut-être après quelques années Zelda finirait par comprendre que tout le monde n’appréciait pas le son de sa voix. La française regrettait déjà la question qu’elle venait de lui poser. Comme si elle était déjà punie pour avoir questionner l’adolescente. C’était à croire que le sort s’acharnait sur l’horticultrice. Elle, qui avait toujours apprécié le silences retrouvait face à son ennemi le plus mortel en la personne de Zelda.

« La morale ? » répéta t-elle, incrédule. Si ce genre de grandes phrases moralisatrices pouvaient avoir un quelconque impact sur la jeune fille, alors peut-être, oui, peut-être aurait-elle tenté de la remettre à sa place. Mais très honnêtement, aux yeux de Valentine, Zelda était une cause perdue. Et si Valentine pensait que jeunesse se ferait, elle n’était pas certaine que dans le cas de l’adolescence la jeunesse se faisait dans le bon sens. Peut-être était-ce une question de personnalité, ou simplement d’affinités, mais dans ce cas-là Zelda n’avait d’affinités qu'avec si peu de personnes.

Valentine soupire. « Je ne suis pas ta mère. » déclara t-elle, déjà las. Et s’il y avait un Dieu, qu’il la préserve un jour de savoir jouer ce rôle là auprès de la jeune fille. Elle aurait des cheveux blancs avant ses quarante ans. Et ce n’était pas un gêne qui traînait dans sa famille.

Zelda avait donc trahit pour obtenir une place auprès de la communauté de Fort Ward. Elle haussa les épaules. À vrai dire, qui était Valentine pur juger quoique ce soit et qui que ce soit. Elle ne s’estimait pas assez noble pour pouvoir assurer qu’elle n’aurait pas été capable de faire la même chose pour sa propre survie, ou s’assurer quelque chose qu’elle désirait. Non, Valentine pouvait reprocher beaucoup de choses à Zelda, mais ça, non. L’horticultrice n’avait pas une morale à toute épreuve, elle aimerait, vraiment, seulement elle avait été faîte autrement, et le monde dans lequel il vivait avait tendance à tester les morales de chacun de la pire des manières.

« Je vois. J’imagine que c’est donc mieux qu’ils ne souviennent pas de toi. Cela pourrait rendre nos relations compliqués… vu les conséquences que cela a pu avoir. » La gamine pouvait devenir la cible de foudres, non pas qu’elle n’y était pas habituée, mais l’entreprise dans laquelle elles étaient des participantes se basaient sur l’entente de tous les partis. Ce n’était pas l’heure pour des règlements de compte de dernière minute. Surtout qu’elle imaginait mal qui que ce soit défendre Zelda becs et ongles pour la sauver de la justice qu’elle méritait peut-être. La française n’était ni juge ni bourreau, et d’ailleurs ce genre de rôle ne l’intéressait clairement pas.

« Les gens proches de la terre … ? Vraiment ? » fit Valentine en haussant un sourcil incrédule face à tant de vocabulaire de la part de l’adolescence. « Tout devrait bien se passer, pour ce qui est de m’y plaire… J’imagine que cela dépendra de si oui ou non l’un d’entre eux à un flash et se souvienne de toi.»



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 11965
Sujet: Re: So, what is the truth ?   Jeu 11 Nov 2021 - 7:47
« Laisse tomber, va ! »
Zelda ne tient pas à expliciter davantage les raisons qui l'ont poussée à croire que Valentine souhaitait lui faire la morale. C'est simplement qu'elle a l'habitude de se faire reprendre par les adultes. Et qu'elle est un brin étonnée lorsque ces derniers s'adressent à elle par sollicitude, ou quelque chose qui s'en rapproche. Mais l'horticultrice n'est pas sa mère, oui, effectivement. Et elle le lui fait très justement remarquer. « Ouais, ça m'semble évident... Même si je sais qu'tu rêves en secret d'avoir une fille qui m'ressemble ! » se hasarde-t-elle à plaisanter. Ce n'était pas drôle ? Bon, tant pis ! On ne pourra pas lui reprocher d'avoir essayé, au moins...

Ca lui laisse au moins l'opportunité d'expliquer à son aînée pourquoi elle s'est présentée sous une fausse identité. Et curieusement, Valentine semble même accorder un certains crédit à sa stratégie. Car oui, il vaudrait mieux que leurs nouveaux alliés ne fassent pas le lien entre cette jeune fille qu'ils ont autrefois accueillie et qui, quelque part, les a trahis par dépit. Ou tout simplement, parce qu'elle était trop jeune pour faire preuve de loyauté envers un groupe qu'elle venait tout juste de rejoindre.

Alors Zelda hoche la tête d'un air entendu. Sur ce coup-là, on dirait bien qu'elles se comprennent. « Ouais... Ca arrangerait tout le monde qu'ils fassent pas trop le lien entre l'otage que j'étais et l'attaque qu'ils ont subie ! » Il y a bien d'autres choses en jeu que sa réputation. L'alliance est vitale face à New Eden. Et l'australienne ne veut pas être cette fille qui la fera voler en éclat. « Heureusement, pour l'instant, y'en a pas un qui semble avoir titlé ! Ils ont la mémoire courte, ces demeurés... » Et elle ne va clairement pas s'en plaindre. D'autant plus que depuis qu'elle sait que sa mère est en vie et habite avec ces gueux, elle estime nécessaire de ménager un peu leur susceptibilité. Le temps que sa génitrice rejoigne Fort Ward, et la civilisation.

« Ben quoi ? C'est plutôt mignon comme manière de présenter les choses, non ? » relève-t-elle malicieusement, ensuite, lorsqu'elle évoque les gens proches de la terre. Toujours est-il que oui, l'épanouissement de Valentine semble dépendre - en partie du moins - de cette drôle de situation. Si d'ordinaire Zelda serait plutôt contente d'avoir une part du destin de l'horticultrice entre ses mains, elle ne parvient pas réellement à s'en réjouir. Parce que la réussite du groupe est plus importante, à ses yeux, que les frustrations qu'elle pourrait insuffler à la française. « J'imagine qu'la seule chose qu'on puisse faire, c'est attendre. De mon côté j'vais simplement faire de mon mieux pour n'pas attirer l'attention. » indique-t-elle sobrement avant de juger nécessaire de nuancer un peu ses propos. « Ou plutôt, pour n'pas attirer davantage l'attention... » Mais c'est plus fort qu'elle : elle ne peut pas s'empêcher de se manifester lorsque que quelque chose la dérange. Mais la sagesse s'acquiert avec le temps. Et certainement pas lors de l'adolescence.

L'australienne finit par hausser les épaules et accorde à son regard le droit de vagabonder librement sur les environs. À la recherche d'un indélicat aux oreilles tendues, par exemple. Rassurée que ce ne soit pas le cas, ses yeux se posent à nouveau sur l'horticultrice : « C'est quand même bizarre que June m'ait grillée comme ça, non ? J'veux dire... Elle est au courant de c'que j'ai fait alors j'vois pas trop c'qu'elle cherchait à faire en révélant mon véritable prénom... » Zelda a beau avoir retourné la question sous tous les sens, la réponse la fuit toujours autant. Et puisqu'il se trouve qu'elle est en train de discuter avec la femme qui partage le quotidien de son idole, elle suppose que lui poser la question relève du plus élémentaire bon sens. « T'as pas une idée ? Elle t'a dit quelque chose à ce sujet ? » Si l'australienne possédait encore ses dix doigts, sans doute serait-elle allée poser la question à la Boss elle-même. Mais cette dernière lui fait plus peur que jamais. Et peut-être que Valentine acceptera de lui donner la clef nécessaire à sa compréhension du comportement de June, qui sait ?



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.
Revenir en haut Aller en bas  
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 522
Sujet: Re: So, what is the truth ?   Mer 17 Nov 2021 - 21:27
Peut-être était-ce le grand air qui détendait Valentine. La réalité était que ça faisait un moment qu’elle préparait cette alliance, aussi bien d’un point de vue logistique que d’un point de vue plus psychologique, si l’on pouvait s’exprimer dans ce genre de terme. Ce n’était pas tant qu’elle tournait en rond à Fort Ward, c’était plutôt qu’elle voyait que le système mis en place dans les plantations fonctionnaient, et assez bien, elle n’avait pas de soucis à l’assumer.

Zelda devait certainement être habituée à ce qu’on lui tombe dessus tous les quatre matins. Ce qui, aux yeux de Valentine, paraissait parfaitement légitime et justifié, seulement l’horticultrice n’avait aucune énergie à perdre dans ce genre d’entreprise. Si elle devait finir avec le dos cassé, ce ne serait certainement pas à cause de Zelda, plutôt se faire péter la colonne avant. La française s’était rendue copte d’un chose : perdre son énergie, perdre sa salive n’était pas une chose qu’elle continuerait de faire au sujet de Zelda. Il était peut-être préférable qu’elle fasse toutes les erreurs possibles et imaginables dans un monde sain, seulement dans le monde dans lequel il vivait elle n’avait pas vraiment ce luxe, d’où la question posée par Valentine au sujet de son pseudonyme.

« Tant mieux, il est préférable que cela reste un secret bien gardé. » déclara Valentine au sujet de cette histoire de pseudonyme.

« Ces demeurés comme tu dis, nous nous associons à eux. Tu estimes que nous sommes assez irresponsables pour nous associer à ceux que tu considères comme des demeurés ?  » Si June les avait estimé comme aussi stupides que Zelda les présentait, leur association n’aurait jamais vu le jour, n’aurait jamais ne serait-ce qu’été pensée. Valentine les épaules, elle préférait ne jamais sous estimer qui que ce soit. Elle s’adossa à la table qu’elle avait derrière elle. La collaboration avec The Haven était primordiale, et pas seulement par des aspects alimentaires, mais aussi par des aspects plus … géopolitique si l’on pouvait parler de cette manière. Une bonne entente avait le même avantage qu’une mauvaise réputation, les nouvelles voyaient vites. Surtout si l’on prend en compte l’histoire de certains avec d’autres, certains survivants pourraient avoir le dents dures envers eux, et Zelda était la meilleure placée pour le savoir.

Alors autant ne pas jouer au plus malin.

« Honnêtement.. Non. Peut-être cherchait-elle à te faire comprendre que si un sacrifice était nécessaire pour calmer les esprits, tu serais la première à être mise sur le bûcher. Tu as déjà des airs d'agneau sacrificiel.» déclara t-elle avec un incroyable indolence. Valentine ne cherchait pas à faire peur, mais d’une certaine manière, faire comprendre que l’on tenait entre ses mains la personne qui avait menée des troupes à d’autres, et que l’on n’utiliserait pas à utiliser comme agneau sacrificiel pour remettre les choses à zéro, était peut-être cruel et terrible, mais pas forcément stupide et qui ne tente rien, n'a rien.

« Tu as grillé beaucoup de chances, Zelda. » reprit Valentine, distraite en regardant les plants devant elle. « Si tu crois que tu peux faire toutes les erreurs du monde en n’y perdant que tes doigts. Je crains que tu ne te trompes. » Valentine continue. « Vois les choses de cette manière. Tu as trahis pour gagner la confiance de ta communauté. Pourquoi ne pourrait-on pas faire ça avec toi ? C'est ce que je ferais à la place de June. »  Elle lui sourit de manière sucrailleuse, avant que celui ne s'efface doucement de son visage, pour laisser ce visage neutre qu'elle arborait souvent.

Et puis Zelda ne serait pas la première adolescente à mourir. Le monde s'en remettrait. Peut-être.



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 11965
Sujet: Re: So, what is the truth ?   Jeu 25 Nov 2021 - 6:45
« Ouais, on est d'accord... »
L'australienne est presque étonnée de partager le même avis que l'horticultrice mais oui, il faut que le secret demeure. Même s'il est déjà en partie éventé. Et même si leurs improbables alliés ne semblent de toute façon pas capables de faire le lien entre la gamine prise en otage quelques années plus tôt et l'adolescente qui éprouve un certain plaisir à pourrir leurs vies aujourd'hui.

Quoi qu'il en soit Zelda ne s'attendait pas à ce que Val' prenne la défense des gueux. C'est donc tout d'abord une forme de surprise qui se dépeint sur son visage. Elle est rapidement remplacée par un air sceptique, voir accusateur. « Tu les... apprécies ? » demande-t-elle à mi-voix, comme si Valentine venait de lui avouer un secret particulièrement dangereux. Mais dans le fond, quand elle y pense, c'est plutôt logique. Entre bouseux, forcément, on doit bien s'entendre... « Et toi ? Tu penses que cette alliance durera plus longtemps qu'nécessaire ? Qu'une fois qu'on aura déglingué New Eden, on continuera à cultiver d'bonnes relations d'voisinage ? » Ils luttent ensemble parce que c'est nécessaire. Mais lorsque la menace des bigots aura été écartée, ils n'auront plus réellement besoin d'alliés. « On assimile ou on détruit, j'te rappelle ! » C'est ce qu'ils ont toujours fait. Et Zelda imagine mal que la doctrine de Fort Ward puisse changer si aisément. Une fois l'avant-poste construit et la guerre terminée, qu'est-ce qui cimentera encore une alliance avec The Haven si ce n'est la faiblesse de certaines personnes ?

Toujours est-il que le retour de bâton est tout aussi dur. Et c'est l'australienne qui perd de sa superbe lorsque l'horticultrice évoque June, les raisons qui l'ont poussée à la griller ou encore le fait que la rouquine pourrait l'offrir en sacrifice à leurs alliés du moment. Zelda se renfrogne, détourne le regard et hausse vaguement les épaules. Et pourtant elle ne trouve rien à dire. Parce que dans le fond, elle sait que Valentine n'est peut-être pas si éloignée que ça de la réalité. « June m'aime ! Elle ne ferait jamais ça ! » s'offusque-t-elle sans grande conviction. « Elle m'punit quand j'le mérite et ouais, parfois, elle se montre dure. Mais c'est pour mon bien ! Et parce qu'elle tient à moi ! » Comme une mère pourrait tenir à sa fille. L'adolescente fait toujours de son mieux pour se persuader que c'est le cas. Mais plus le temps passe et plus ça devient difficile de réfuter les multiples preuves qui lui indiquent le contraire.

Alors oui, les remarques de la courtisane la blessent. Même si elle fait de son mieux pour le cacher. L'australienne est consciente d'avoir des défauts. Mais elle se démène aussi de toutes ses forces pour le camp, et la survie de ses habitants. Elle a déjà versé son sang à de nombreuses reprises pour June. L'adolescente accepte l'idée qu'on puisse lui reprocher des choses. Mais ses défauts doivent-ils pour autant occulter ses qualités ? « Maintenant qu'tu connais mon passif avec les gueux, j'suppose qu'tu vas t'empresser d'aller soumettre ton idée à June ? » Celle l'utiliser comme sacrifice, comme un moyen de sceller plus durablement une alliance qui semble pourtant vouée à disparaître. « J'imagine que c'est d'bonne guerre... » soupire-t-elle. Zelda s'en veut. Pour cette spontanéité qui lui joue des tours. Ou encore cette faiblesse qui la poussée à croire que la curiosité de l'horticultrice n'était rien d'autre qu'une douce forme de sollicitude.



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.
Revenir en haut Aller en bas  
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 522
Sujet: Re: So, what is the truth ?   Lun 29 Nov 2021 - 20:11
« Tu veux des responsabilités et des conversations d’adultes, mais tu te comportes encore comme une gamine qui n’a jamais connu la fin du monde. Que June t’aime ou non n’a aucune espèce d’importance face à l’ampleur de ses ambitions. »

Valentine savait que d’une certaine manière ce qu’elle disait à Zelda ne risquait pas de la mettre à l’aise. Et ce n’était certainement pas le but, ou du moins s’il y avait une but à ce genre déclaration ce n’était certainement pour rassurer l’adolescente. Il y avait des choses qui les dépassaient Zelda, comme Valentine, et si personne n’était irremplaçable, une chose était sure, sur la liste des gens qui pouvaient être remplacée, Zelda arriverait sur les places du podium. C’était la triste réalité et celle-ci avait tout à voir avec les capacités de chacun, sans oublier la capacité à se tenir éloigner des ennuis. Et à cela, Valentine excellait.

June l’aimait ? La française arqua un sourcil. Elle était particulièrement bien placée pour connaître les capacités sentimentales de June, et les deux femmes n’avaient jamais, ô grand jamais mit un quelconque mot sur ce qu’elles vivaient depuis plusieurs années maintenant. Pour la simple et bonne raison que l’orgueil gardait sa place aussi bien chez la française que chez June. Le concept d’aimer ne lui était pas inconnu, bien au contraire, mais la vie était devenue bien trop compliquée pour s’en remettre simplement à des histoires d’amour et de haine, même si cette dernière était sens l’ombre d’un doute, un moteur pour beaucoup. « Ta conviction est peut-être un peu naïve. » ironisa Valentine sans se départir d’un sourire un peu moqueur. Personne ne pouvait affirmer quoique ce soit au sujet des sentiments de June, et certainement pas Zelda. « Punir ne veut pas toujours dire que l’on tient à la personne. Tu devrais le savoir. » Surtout quand on considère le fait que Zelda ne semblait pas apprendre de ses fameuses punitions. La maturité de la jeune adolescente, tout le monde l’attendait, et avec impatience. L’impulsivité de la petite blonde était un désavantage certain, et elle devait le savoir mieux que quiconque.

« Peu importe le temps que dure cette alliance, Zelda. » reprit Valentine. « Je ne vois pas ce dont tu parles quand tu parles de les apprécier, si tu n’es pas capable de voir que nous sommes nécessaires l’un à l’autre, alors tu n’as pas vraiment ta place ici. New Eden n’est pas une communauté à prendre à la légère, croire que cette guerre se terminera dans quelques semaines et que nous pourrons passer à cette fameuse phase d’assimilation dont tu parles, est, au mieux naïf, au pire, stupide. » continua Valentine sans détour. Si Fort Ward n’avait pas réussi à se débarrasser de New Eden, et que The Haven n’y était pas parvenu non plus. Que croyait-elle arriverait en simplement ajouter quelques centaines de personnes face à un géant comme New Eden ? Elle leva les yeux au ciel.

« Personne ne pense à la suite pour le moment, celle-ci est trop incertaine. Et crois moi que personne n’a envie de se retrouver sous l’égide d’un autre groupe après New Eden, que l’on se considère comme meilleur qu’eux ou non. » Les Américains, comme beaucoup d’Européens, mettaient la liberté avant beaucoup de choses. La liberté de jouir de soi même était un droit qui dépassait beaucoup d’ambitions. Elle soupire.

« Détruire un groupe nous mettrait au même niveau que New Eden, redorer notre image est primordial pour n’importe quel projet d’avenir, une entente avec un groupe aussi bien implanté que The Haven est dans notre intérêt. Le mépris est facile, Zelda, encore faut-il en avoir les moyens.»

Et clairement, Zelda ne les avait pas.



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: So, what is the truth ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- So, what is the truth ? -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: