The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
Grosse promo sur la Caméra de surveillance ...
Voir le deal
29.99 €

Living in a movie I've watched
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1872
Sujet: Living in a movie I've watched   Sam 16 Oct 2021 - 9:20
Cendrillon allait être en retard - très en retard. Elle n'avait aucune idée de ce que Nathan devait faire, mais il avait besoin d'un coup de main pour prendre soin de sa progéniture pendant quelques heures. Évidemment qu'elle avait dit oui. Shot lui demanderait d'ouvrir le ciel en deux qu'elle ferait de son mieux. De toute façon, le bambin était mignon à souhait, et il semblait être dans une phase où il dormait beaucoup, quand il avait le ventre plein. Enfin, la plupart du temps. Espérons qu'il serait aussi sage qu'à l'habitude, parce qu'elle était crevée. Tellement épuisée qu'elle en renversa son café en essayant d'y tremper les lèvres. Entre ses nouvelles responsabilités au dispensaire et ses tentatives pour redevenir habile au pilotage, May n'avait pas beaucoup de temps pour elle. C'était ce qu'elle voulait, pour des raisons qui semblaient tout à fait justes dans son crâne, mais ce n'était pas simple.

Dans tous les cas, ce n'était pas la fin du monde - elle avait survécu à pire. May riait toute seule dans sa piaule, se trouvant ridicule de paniquer pour si peu. Enfin, si elle partait tout de suite, elle arriverait à l'heure - ça allait le faire, si? Elle se changea illico - préférant un t-shirt sans trace de café, quand même. Pas le temps d'attacher ses cheveux - tant pis, Raf allait tout arracher.

Elle arriva enfin chez Nathan, prenant soin de se calmer un peu avant de franchir le pas de la porte. Autrement, il allait s'inquiéter. « Hey! » lança-t-elle en lui souriant. « Pardon, j'suis un peu à l'arrache. » ajouta-t-elle en se dirigeant vers le minuscule paquet potelé pour le prendre dans ses bras. « Ça fait au moins un de nous deux qui dort bien, eh? » chuchota-t-elle au petit en prenant quelques secondes pour l'observer. Elle embrassa doucement son front, avant de relever les cils vers son copain.

« Alors, monsieur Shot, qu'est-ce vous avez à l'agenda pour les prochaines heures? » demanda-t-elle comme s'il était le président des États-Unis, un brin moqueuse. Certes, la dernière fois qu'elle s'était retrouvée dans cette baraque, Adrienne avait provoqué plusieurs malaises, mais ce n'était pas une raison pour qu'elle arrête de déconner. Elle avait besoin de prendre les choses à la légère, et c'était facile, avec le brun. Mais elle réalisa que le temps ne s'arrêtait pour personne, en regardant sa montre. « Allez, tu vas être en retard. » reprit-elle un tantinet plus sérieusement. Raf s'empara alors d'un des doigts de Liv, l'entourant solidement comme s'il lui demandait silencieusement un peu d'attention. Le geste avait imprimé un sourire tendre sur les traits de la princesse, observant son père pour voir s'il voyait la même chose qu'elle. Pendant une fraction de secondes, elle avait eu envie de serrer Nathan dans ses bras, mais elle se ravisa. « On sera juste ici quand tu vas rentrer. » précisa-t-elle voulant le rassurer un peu, s'il voulait partir un jour.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 643
Sujet: Re: Living in a movie I've watched   Sam 16 Oct 2021 - 11:42
J'ai mis tellement de temps à réussir à endormir Rafaël après son biberon que maintenant je suis complètement à la bourre. Je sais que j'aurais sûrement dû prévoir le coup en avance et me préparer avant, mais quand on doit gérer un bébé rien ne se passe jamais comme prévu. Et je crois que je suis pas forcément le meilleur dans le domaine. J'essaie, mais je sais pas si je suis vraiment doué pour ça. Bref. C'est pas le moment.

J'ai tout juste le temps d'enfiler une veste – même si je reste torse nu en-dessous – que j'entends frapper à la porte. Je descends les marches rapidement, gardant précieusement mon fils contre moi pour pas risquer qu'il lui arrive malheur si jamais je me casse la gueule, et rejoins la porte où May m'attend déjà.

Comme à chaque fois que je la vois, je peux pas m'empêcher de sourire. Salut, que je lui lâche avec un air idiot comme d'habitude. Disons que depuis que Adrienne n'arrête pas de me marteler l'esprit avec le fait que May me plaît et que je suis le seul à pas le remarquer... Bah forcément je me rends compte de plus en plus de trucs que je fais depuis un moment déjà. Et je commence à me dire que la française a pas tout à fait tort.

Confiant mon enfant à ma meilleure amie, voilà que je me fige une nouvelle fois devant cette scène que je connais pourtant bien maintenant. C'est juste que la voir comme ça... Ça me fait battre le cœur à cent à l'heure. Mais je suis obligé de sortir de mes pensées quand la question de la blonde tombe. Oh, pas grand chose. J'ai juste un entraînement aujourd'hui et j'ai repoussé tellement de fois déjà qu'il faut vraiment que j'y aille aujourd'hui. Mais promis, je devrais pas en avoir pour trop longtemps.

Je sais qu'elle va gérer sans problème pendant mon absence, mais le souci c'est surtout que j'ai envie de vite rentrer pour les retrouver tous les deux. Oui, alors que je suis même pas encore parti. J'ai tout préparé dans le frigo, t'as du café qui t'attend dans la cuisine, et normalement il devrait dormir quasiment tout le temps où je suis parti. J'ai essayé de tout faire pour en tout cas. Et vu qu'il est dans sa phase où il dort presque 25 heures sur 24, j'imagine que ça devrait aller.

Par habitude, réflexe ou je ne sais quoi, je glisse mes doigts sur les cheveux de May pour tenir sa tête et viens déposer mes lèvres sur son front pour la saluer avant de partir. De ma main libre, je passe mes doigts sur le pied de Raf puis je file. Promis, je reviens vite. J'vous aime ! Ça, je le dis tout en m'éloignant déjà de la maison et en saluant le duo de la main. Est-ce que c'était un réflexe ? Oui. Est-ce que j'ai conscience que ça pouvait être vachement source de quiproquo ? Bah... Maintenant oui en fait. Oups. Oh je suis sûr que ça ira. Aller, elle a raison : je vais être en retard !



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1872
Sujet: Re: Living in a movie I've watched   Sam 16 Oct 2021 - 14:09
Elle aussi, devait reprendre l'entraînement. L'idée qu'on la touche, pourtant - et même dans un tel contexte - ne lui plaisait pas particulièrement, n'empêche. C'était un caprice, elle en était consciente, mais personne ne le lui reprochait, principalement parce qu'elle bossait tellement qu'elle en oubliait parfois son nom. Enfin, Nate précisait qu'il serait vite de retour et qu'il avait déjà tout préparé - jusqu'au café tout frais. Son regard vogua jusqu'à la cuisine, particulièrement heureuse que son copain pense à lui préparer cet or noir si précieux, lui qui savait à quel point le café était sa drogue matinale par excellence. Cette fois, elle pourrait vraiment lui sauter dans les bras.

Mais elle se figea, plutôt, quand il passa la main dans ses mèches pour ensuite venir poser les lèvres à son front. Elle capta ses billes, appréciant le geste en réalisant lentement qu'elle n'avait pas envie qu'il parte, là, tout de suite. Cendrillon baissa ensuite les cils sur les petits pieds de Raf - et sur les doigts de son père, du coup. Elle se dirigea tout de suite vers la cuisine, le bambin toujours dans les bras, quand Shot parla à nouveau, presque déjà dehors - pour leur faire une réelle déclaration d'amour, rien de moins. La petite trouvait la situation particulièrement mignonne, et en même temps, elle ne pouvait s'empêcher de rire un brin. Avoir un gosse rendait les gens très émotifs, c'était rien de nouveau. C'était juste marrant quand c'était Nate. « Moi j'aime surtout ton café! » qu'elle répliqua en riant toujours, haussant le ton pour être certaine qu'il l'entende avant de finalement se servir une tasse. Elle soupira doucement. « Je crois que t'as brisé ton papa, petit poulet. » ajouta-t-elle en se moquant tout bas.

Raf était de bonne humeur aujourd'hui, c'était plutôt chouette, et surtout plus facile à gérer. Après une bouteille de lait - il était gourmand - et quelques jeux avec sa peluche favorite, il était rapidement retombé dans le sommeil. Liv monta à l'étage pour le border avant de redescendre, moniteur de bébé à la main. Elle s'empara d'un restant de fruits dans le frigo - en laissant quand même une portion pour le pâtissier quand il allait rentrer, avant de s'installer sur le canapé. Le moniteur de bébé transmettait la respiration calme et régulière du tout petit, et sans vraiment s'en rendre compte, peluche à la main, la blonde tomba dans les bras de Morphée.

À son réveil, elle était confuse. Tout était si sombre... C'était pourtant pas la nuit, si? Un bruit ne tarda pas à la faire sursauter; une boîte de conserve qui venait de tomber par terre, et qui roulait sans cesse dans un sens, puis dans l'autre. Une odeur salée flottait jusqu'à ses narines, incapable de bien voir ce qui l'entourait. Des hommes sans visage, pour la plupart. Or, cette fois, elle pouvoir apercevoir Nate. Et Adam. Victoria, même. Ils voulaient tous lui faire du mal. Ils ne faisaient rien pour l'aider, demeurant immobile pendant que les autres profitaient d'elle. Liv hurlait sans que sa voix ne puisse produire un seul son, incapable de bouger le moindre muscle.

Sur le canapé, pourtant, elle s'agitait dangereusement, faisant non de la tête, tentant de repousser ses tortionnaires invisibles continuellement. Sa respiration était horriblement rapide, et sa peau était littéralement bouillante - comme si la princesse croyait véritablement se battre pour sa vie - pour son honneur, une fois de plus. « Laissez-moi tranquille! NON, PITIÉ! JE - LAISSEZ-MOI! » La détresse était bien réelle, pour la princesse. Si seulement elle pouvait se réveiller.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 643
Sujet: Re: Living in a movie I've watched   Sam 16 Oct 2021 - 15:47
Je vais pas mentir, j'ai pas vraiment été capable d'être tout à fait concentré dans mon entraînement. Alors oui, j'ai dû me faire rappeler à l'ordre quelques fois, je me suis fait charrier aussi sur le fait qu'être père ne devrait pas me ramollir, ce genre de choses. Mais au final, tout s'est bien passé et je dois dire que j'ai pas été mécontent quand on m'a annoncé qu'on avait terminé un peu plus tôt que prévu.

C'est donc le sourire aux lèvres, les cheveux trempés à cause de la bouteille d'eau que je me suis partiellement vidée sur le visage pour me rafraîchir et la veste ouverte parce que j'ai trop chaud que j'ai repris le chemin de chez moi au pas de course. Autant profiter de la fin de cet entraînement pour une petite séance de course.

En rentrant chez moi, le premier truc que je constate c'est un profond silence. Alors du coup, je m'en veux un peu d'avoir fait tomber mes clés sans faire exprès. Mais quelques secondes plus tard, je sursaute en entendant la voix de May. Immédiatement, mes sourcils se fronces et mon cœur se serre. Parce que je reconnais la détresse dans sa voix. J'ai peur qu'il lui soit arrivé quelque chose. Qui oserait s'en prendre à elle ici ?!

Repérant sa voix provenant du salon, je fonce dans la pièce et me rends compte qu'elle est endormie. Merde. Ça, je sais ce que c'est. Les cauchemars... Y'a rien de pire. Ils nous font revivre encore et encore nos traumatismes, et je suis bien placé pour le savoir. Ça m'arrive encore parfois, que ce soit ce que New Eden m'a fait vivre y'a plus d'un an ou ce que ces enfoirés de « pirates » ont fait y'a quelques mois.

Je m'approche doucement de May, glissant ma main délicatement sur son front couvert de sueur. Doucement, calme-toi, j'suis là t'es en sécurité ici. Réveille-toi, c'est juste un cauchemar... Je lui dis ça à voix basse, essayant de la tirer de son sommeil sans le faire trop brusquement non plus. Le truc, c'est que je crains pas mal sa réaction en se réveillant. Parce que moi, il m'est déjà arrivé d'essayer d'étrangler mon oreiller en sortant subitement d'une terreur du genre.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1872
Sujet: Re: Living in a movie I've watched   Sam 16 Oct 2021 - 23:59
« Nathan? Nate, je - je t'en prie, NATE - » Elle le suppliait de l'aider, tout bas, toujours endormie. Elle s'inquiétait pour lui, aussi, rongée par cette même inquiétude qui hantait son âme depuis les événements sur ce stupide bateau. On pouvait l'entendre dans sa voix, mais la petite ne réalisait même pas ce qu'elle disait, de toute façon. May se débattait encore, jusqu'à entendre la voix du brun, lointaine. Se calmer, il fallait qu'elle se calme. Elle était en sécurité, qu'il disait. L'était-elle? Ce n'était qu'un cauchemar. Ouvrant enfin les yeux en se laissant guider par sa voix, Liv planta son regard dans celui de Shot - à bout de souffle mais apaisée par sa présence, l'espace d'une fraction de secondes.

Non parce qu'il n'avait fallu qu'une minute avant que le cauchemar ne reprenne, et dans la réalité, cette fois. Elle paniqua, repoussant sa main à son front, les traits déformés par la peur tandis qu'elle reculait sur le canapé pour se relever et s'éloigner de lui. Elle tenait à peine debout, mais tout de suite, May plaça ses mains tremblantes devant elle, pour le tenir à distance. Cendrillon n'allait pas bien, son coeur battait tellement vite qu'elle le sentait bondir dans sa poitrine - un peu plus et allait faire un malaise. Mais elle refusait catégoriquement de revivre ce que le duo avait enduré des mois plus tôt. Elle refusait qu'il regarde encore, qu'elle encaisse en pleurant, elle refusait les vilaines cicatrices sur sa peau qui, elle pourrait le jurer, semblait s'ouvrir encore sous ses yeux pâles.

Justement, elle posa les billes sur Nathan, aveuglée par ce qu'elle croyait revivre. D'une façon tordue, c'était même pire que les événements réels. Comme si tout ce qu'elle avait vécu jusqu'ici se mélangeait à cette nuit sordide. Goldenberg tournait la tête à toutes les dix secondes, comme si elle voyait des gens l'attaquer elle, et attaquer ceux qu'elle aimait. Le goût du sang lui donnait la nausée, elle en vérifia même ses lèvres, les touchant du bout des doigts pour s'assurer qu'elle n'avait pas de sang dans la bouche.

Elle devait se barrer, et vite. Nathan lui brisait le coeur - il ne l'aidait pas. Il allait l'attaquer lui aussi, ce n'était qu'une question de temps. Liv recula encore, jusqu'à ce que son dos rencontre le mur froid. Elle glissa lentement contre celui-ci jusqu'à poser les fesses au sol. Les larmes coulaient sur ses joues sans qu'elle ne puisse les arrêter, complètement perdue. « RECULE! » hurla-t-elle alors qu'elle croyait le voir approcher. « T'APPROCHE PAS DE MOI - JE - DÉGAGE, VA TE FAIRE FOUTRE, TU M'ENTENDS? » Affolée, la princesse passait les mains sur le plancher dans l'espoir de trouver de quoi se défendre - parce qu'elle ne le laisserait pas faire. Tant pis, elle n'avait qu'à se remettre debout pour s'emparer d'un couteau, à la cuisine.

Mais elle en était bien incapable. Elle manquait d'air, ses mains devenaient molles et engourdies, son esprit drôlement moins vif, et sa vision semblait s'assombrir de plus en plus. C'était la fin - elle allait crever ici, encore et encore, prise au piège. Elle était terrorisée, complètement paralysée par l'angoisse alors que son regard tomba sur la peluche au sol, un peu plus loin. Elle fronça les sourcils, ne comprenant pas ce que la peluche faisait ici. Elle leva les cils sur le moniteur de bébé, toujours sur la table basse, encore plus confuse - et surtout à deux doigts de perdre la carte pour de bon.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 643
Sujet: Re: Living in a movie I've watched   Dim 17 Oct 2021 - 11:24
Je fais un bond en arrière quand May se redresse subitement. Par contre, je ne suis pas certain d'avoir réussi à la calmer. Elle est réveillée, oui. Enfin, elle semble l'être parce qu'elle a les yeux ouverts. Mais la terreur que je vois dans ses yeux, que j'entends dans sa voix, c'est pire que tout.

Impuissant, je suis obligé de la regarder reculer jusqu'à ce qu'elle soit bloquée par le mur. Et là, elle se met à hurler. J'ai instinctivement un regard vers l'étage et vers le babyphone pour voir si mon fils ne s'est pas réveillé histoire de rajouter encore un peu de panique à toute cette situation. Sauf qu'apparemment, il a le sommeil profond ce gamin. Tant mieux.

Même si May me hurle de reculer, de la laisser, comme si j'allais m'en prendre à elle, je m'avance et tente encore de l'apaiser. Il faut que tu te calmes, s'il te plaît, c'était juste un cauchemar. T'es en sécurité, à la maison. S'il te plaît, crois-moi. Sauf que rien n'y fait. Plus je m'approche et plus elle tente de me repousser. Quand je m'apprête à la prendre dans mes bras pour essayer de la calmer, ses poings viennent frapper mes bras et mon torse pour m'empêcher de l'atteindre. Merde.

Fermant les yeux un instant, je souffle un grand coup avant de prendre une décision radicale. Elle ne sortira pas de cet état par les mots. Et là, elle souffre. Son cerveau lui fait revivre des choses atroces et je refuse de la laisser dans une telle situation sans rien faire. Alors, ignorant les coups que je me prends, je récupère la blonde dans mes bras et la porte du mieux que je peux puisqu'elle continue de se débattre.

Montant les escaliers, je file à la salle de bain et la dépose au sol dans la douche. Ni une ni deux, ma main tourne le robinet d'eau froide qui vient nous tremper tous les deux. Parce que je suis resté au sol avec elle, mon regard plongé dans le sien, en espérant qu'elle finisse par reprendre contact avec la réalité. Ma main libre se pose sur le haut de son bras que je caresse doucement. C'est moi, c'est Nathan, jamais je te ferais de mal...



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1872
Sujet: Re: Living in a movie I've watched   Lun 18 Oct 2021 - 0:19
Même ses poings contre le torse de Nathan n'étaient pas suffisants pour le repousser. Il s'était emparé de la blonde avec une facilité impressionnante, grimpant les escaliers vers elle ne savait trop où. La petite essayait de le faire lâcher prise, se débattant comme un animal qui venait de se prendre une balle, et qui savait exactement ce qui l'attendait. May allait devoir encaisser la torture à nouveau, la douleur, la terreur sans fin. Elle n'était pas prête à ça - elle allait mourir, cette fois. Curieusement, ce n'était pas ce qui la terrorisait. C'était tout le reste, plutôt; tout ce qu'il fallait traverser avant de rendre son dernier souffle.

N'empêche, elle avait un peu le vertige, sur le coup. Comment avait-il réussi à ne pas s'écraser la gueule dans les escaliers alors que Liv faisait de son mieux pour le faire tomber? Elle lâcha quelques jurons, avec quelques insultes en prime, avant d'atterrir dans la salle de bain. Dans la douche, plus précisément. Putain de merde, il allait enlever ses vêtements, il allait profiter d'elle. Elle paniqua de plus belle, essayant de résister encore plus fort, tentant même de le griffer et de passer par-dessus le brun pour sortir de là.

Mais rapidement, le jet d'eau froide lui tomba dessus comme une tonne de briques. Elle lança un petit cri de surprise, protégeant son crâne de ses bras, par réflexe, jusqu'à ce qu'elle abandonne. L'eau froide était presque libératrice, là, tout de suite - salvatrice, même. Comme si le contraste entre sa peau bouillante et les gouttelettes glacées lui enlevait un poids de sur les épaules, et faisait disparaître le nuage de fumée qui embrouillait son cerveau quelques minutes auparavant. Calmant progressivement sa respiration, elle émergea lentement de l'enfer, réalisant ce qui venait de se produire tandis qu'elle laissait l'eau fraîche ruisseler sur ses traits.

Elle croisa le regard de Shot, les larmes aux yeux, quand il mentionna qu'il ne pourrait jamais lui faire de mal. Liv le croyait, maintenant. Son coeur se serrait, se sentant horriblement mal d'avoir même pu en douter. Comment avait-elle pu lui faire ça? Elle était la pire copine de toute l'histoire, bordel. « Je sais. » chuchota-t-elle en ravalant sa salive puisqu'elle n'avait pas la force de parler plus fort. Le regard clair planté sur son visage, elle passa le pouce à sa mâchoire, détaillant chaque parcelle de sa peau en remerciant le ciel d'avoir Nate dans sa vie. Quelques longues secondes plus tard, elle l'attirait à elle pour le serrer dans ses bras, enfonçant le visage dans le cou du brun pour se protéger un peu de l'eau - et surtout pour cacher ses larmes.

« Je - J'suis tellement désolée. Pardonne-moi. » lâcha-t-elle tristement, les lèvres imprimées dans sa peau. « J'ai jamais voulu, je sais pas ce - » Elle regrettait tant ce qui venait de se passer. Jamais n'avait-elle voulu lui infliger un stress pareil, qu'il puisse la voir dans cet état lamentable. Elle avait tellement honte - encore. « Je t'en supplie, pardonne-moi. »


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Living in a movie I've watched   
Revenir en haut Aller en bas  
- Living in a movie I've watched -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: