The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Disque SSD Interne – SAMSUNG – 870 QVO – 1To – 2,5″
69.99 €
Voir le deal

Le sens de la vie ne se trouve pas au fond d'un verre
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5254
Sujet: Le sens de la vie ne se trouve pas au fond d'un verre   Jeu 14 Oct 2021 - 14:46
Celle qui a une matinée compliquée



« On est parti se faire tatouer ! Pas de bêtise en notre absence. Alex »



Cela sera tout ce que les Expendables trouverons de leurs leaders au petit matin, un simple post it avec peu de mots, en se demandant, surement ou nous sommes. Sans vouloir être désagréable, il a de fortes chances qu’au même moment, Connor et moi nous nous posions la même question.


Une fois par mois, je demande aux Brody de garder les bébés le soir. Il se retrouve avec du lait maternel dans le frigo, des langes propres et des biberons. Ce même jour, invariablement, je passe une journée complète, ou presque, a m’assurer que Connor n’aura pas le temps d’être seul ou de penser. Je lui fais une liste d’occupations digne d’un ministre, ne le lâche pas d’une semelle, mine de rien, et me force, le soir venu, a avaler un peu de son remède, dont je rêve de le sevrer, avec lui. Même si je n’apprécie pas de boire, et encore moins les lendemains qui vont avec, ce sont les rares moment ou il arrive a se confier et parler de sa femme morte trop tôt, ainsi que ce qui le hantent au point de chercher la rédemption dans le fond des bouteilles. De ce fait, je n’oserais jamais me plaindre et affronte ces soirées non sans quelques grimaces et souvent des difficultés a trouver mon lit. Je ne tiens pas beaucoup l’alcool.

Mais cette fois ci, on a pas dû prendre la bonne bouteille, ou en prendre trop, je ne me souviens plus vraiment en fait. Je crois que j’ai du mal à émerger, la bouche pâteuse, la tête dans un étaux et nauséeuse, je frissonne avant de me serrer un peu plus contre celui que je prends pour Deamon. Mes rêves semblent confus, passant de paris idiots à un tatoueur refusant de nous prendre, a une envie de karaoké qui se fini en viré en voiture avec une envie de lessive et de chahut…. Cela ressemble presque à un rêve fiévreux tellement ça n’a aucun sens. Je grogne quand j’essaye de bouger, mais les rayons du soleil qui me chatouillent le visage, me disent qu’il faut se lever car le labeur n’attend pas.

Avec un petit gémissement de chat qui s’étire, j’essaye de mollement me redresser, l’œil a moitié ouvert, avant d’aviser qu’il fait trop froid et me remettre contre ma bouillotte humaine en l’enlaçant. D’une voix de lendemain difficile j’annonce la couleur :

« Je te préviens, sans câlin, je me lève pas… »


Pas sur qu’avec des câlins j’ai plus envie de quitter le lit. Enfin… le lit ? Mais… on est pas dans lit ?????!!! Il me faut quelques secondes pour que mon cerveau m’alerte sur ce que j’ai péniblement entrevue. J’ouvre brutalement les yeux, regardant autour de nous sans oser bouger. Je ne reconnais rien. Cela … cela ressemble a un endroit nettoyé a la va vite ou s’entasse du matériel d’accastillage pèle mêle. Je vois un poster poussiéreux et jauni, sur un mur, représentant une espèce de phare avec écrit « Discovery Park ». J’avise que c’est une affreuse toile de voile qui nous sert de couverture et que…. mais… c’est quoi cette tenue ? Je tire sur le T shirt trop grand que je porte pour mieux le voir. Il me fait vaguement penser a celui de Connor ou de Roman… je en sais plus. Mais pourquoi j’aurais leur T shirt ? Ou est le reste de mes vêtements ? Un peu en panique, sans vraiment faire attention a l’autre marmotte, cherchant des yeux a mieux comprendre ou nous sommes, je secoue mon binôme d’infortune. Je chuchote autant pour ma tête que parce que je n’ai aucune estimation du danger a faire du bruit :

« Réveille toi… je crois qu’on a un problème… »



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4336
Sujet: Re: Le sens de la vie ne se trouve pas au fond d'un verre   Sam 16 Oct 2021 - 16:50
Face contre terre. Ou contre un tapis miteux. Connor n'était pas bien sûr d'où il était. Seul la sensation désagréable du sel et de l'humidité contre sa joue le fit douloureusement émergé. Peut-être l'odeur de l'humidité, là encore, l'homme n'avait aucune certitude sur rien. Les yeux obstinément fermés et la tête cognant dure, comme si un marteau-piqueur y avait pris place et louait ça pour les vacances, le blond angoissa en entendant la voix d'une femme à ses côtés. Reconnaissable sans doute, mais l'idée d'avoir fait une connerie sans s'en souvenir lui traversa douloureusement l'esprit. Merde. Le voilà retombée dans d'autres douloureux travers ?

Hmm... Grogna-t-il en se retournant, tirant comme il put sur ce qui le recouvrait - une bâche apparemment. Il était glacé, le froid le faisait trembler, et ce fut là qu'il réalisa qu'il était aussi nu. Merde. Re-merde. Il avait vraiment déconné. Mais le chuchotement recommença, et cette fois-ci ce fut l'évidence : Alex. Il était avec Alex. Il avait merdé avec Alex ? C'était trop gros pour qu'il continue à faire semblant de dormir. Connor ouvrit les yeux, se redressa brutalement. Sa tête l'invita d'un grand coup à ne pas le faire si vite. La douleur lui vrilla si fort l'entièreté du visage qu'il esquissa une grimace : Ou est-ce qu'on est ? Marmonna l'homme doucement.

Il voyait flou, pas seulement à cause de l'alcool. Tout était sombre, et il réalisa à cet instant qu'il avait une paire de lunettes, pas du tout adapté à sa vue, sur le nez. La retirant brutalement, l'homme dégagea la bâche avant de réaliser qu'il ne portait - vraiment et absolument - rien. Le constat lui arracha un soupir bruyant cette fois, alors qu'il se redressa en titubant, enroulant sa couverture de fortune autour de ses hanches. Même ses chaussures avaient disparu... Quelle poisse ! Et ça ne répondait pas au plus important, à savoir où ils se trouvaient.

Le blond s'approcha d'une sorte de fenêtre, mal isolée, le verre cassé sur lequel il manqua de marcher. Connor scruta l'extérieur. Le bord de mer. Voilà qui expliquait le parfum iodé qu'il y avait constamment autour d'eux. La bouche pâteuse, il se retourna vers elle en plissant le regard :

Alex... On a fait quoi hier soir ? Demanda-t-il pour confirmation. En savait-elle plus que lui ? Connor n'avait plus accès à aucun de ses souvenirs... Et... les enfants ? Ou sont les enfants ? Questionna-t-il soudainement en regardant dans la pièce, un balayage efficace.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5254
Sujet: Re: Le sens de la vie ne se trouve pas au fond d'un verre   Sam 16 Oct 2021 - 22:50
Celle qui est très embarrassée



Je ne sais si c’est l’alcool, le manque de sommeil ou juste le fait de m’éveiller dans un endroit que je ne connais pas, mais une chose est sûre, je n’étais pas prête pour la suite. Si j’avais, encore, un semblant de réflexion ou de logique a me réveiller avec un mal de crane épouvantable, dans un endroit inconnu avec juste un t shirt d’homme, je crois que la suite relève du vide interstellaire. En même temps, j’ai déjà un premier choc en voyant que l’homme allongé a coté de moi n’est pas Deamon, mais Connor.

Je pense que j’ai une première dose de coloration et mon premier « oh ! » de la journée, en espérant qu’il y en ai vraiment pas eu avant dont je ne me souvienne plus. Depuis quand il a des lunettes ? Je vais pour lui répondre un merveilleux et « profond je ne sais pas » quand il sort de l’espèce de voile ou nous sommes et… OH MON DIEU !! Je pense que je mets au moins une bonne minute a réaliser que c’est pas son slip que je vois là. Pas la peine de dire que j’oscille entre la pale « t’es mourante » et l’écartâtes « j’ai voulu bronzer dans un volcan ». Je mets un certain temps a détacher du regard ce que j’aurais aimer ne pas voir, plus gêné que jamais, sans savoir ou poser mes yeux.

Sans s’inquiéter de ma propre tenue, il fait comme je crois me souvenir qu’il a fait toute la nuit : il pique la couverture pour lui. Néanmoins, au regard de la situation, j’arrive a retenir un petit cris offusqué de me retrouver avec peu de chose sur le dos ainsi exposée. Je frissonne de me sentir aussi vulnérable sans mes 3 couches de vêtements et je prends conscience que maintenant du froid humide. Je me recroqueville presque lorsqu’il se retourne vers moi après avoir inspecter la fenêtre, essayant de faire disparaitre le plus mes jambes dans ce T shirt que je tire sur mes genoux serrés contre moi. . Je reste écarlate quand il me demande ce que nous avons fait et que je me rends compte que je n’en sais rien après que nous ayons sorti les verres et que je lui ai assurer que je ne vomirais pas cette fois. J’ai une toute petite voix presque coupable pour lui répondre :

« J’espérais que tu me le dises. »

Je suis son regard quand il parle des enfants comme si la réponse était là dans la pièce, avant de faire fonctionner mon cerveau.

« Je… je… enfin… je crois qu’ils sont avec les Brody… »


De ce que je distingue, pleine d’espoir de trouver un ou deux pulls et un pantalon, avec une culotte si possible, je scrute la pièce mal éclairée. Il y a un fatras d’objets d’accastillage abimés, entassés pèle mêle et poussiéreux. Les seules choses qui semblent avoir été emmenées avec nous sont… des bouteilles !!!!? Comment ca il n’y a que des bouteilles ? Et même pas d’eau ?!!!!! Je ne vois pas mon sac avec mon kit de survie, comment j’ai pu sortir sans ? Je me rends compte que nous n’avons pas nos armes, non plus, de visible. Mais comment on a pu en arriver là ? Avec un regard qui en dit long sur mon état je tente de me redresser, maladroitement, absolument horrifiée de ne pas avoir plus de vêtements sur moi en présence d’un homme nu en plus et je me fige soudain, en fronçant les sourcils.

« Connor ? Tu… tu as quoi dans le dos ? Ne me dis pas qu’on a vraiment été se tatouer ! »


Si je suis en train de penser ! « pitié, tout mais pas ca »,  je vais bientôt revoir ma copie. En attendant je suis en train de chercher sur mon propre corps des traces de tatouages autres que celui que j’ai déjà.


Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4336
Sujet: Re: Le sens de la vie ne se trouve pas au fond d'un verre   Dim 17 Oct 2021 - 15:19
Je... Sa voix s'étrangla dans sa gorge. Bordel mais qu'est-ce qu'ils foutaient là tous les deux ? Qu'est-ce qu'il s'était passé aussi ? Si l'alcool n'était plus un problème à l'heure actuelle, la gueule de bois cependant l'empêchait de réfléchir convenablement et de retrouver les souvenirs qui importaient. Les raisons de leurs présences ici, du pourquoi du comment. Un soupir lui échappa qui fut plus douloureux pour sa tête qu'autre chose. Connor avait également une haleine peu fraiche qui lui donnait au passage la nausée. C'était affreux. Je m'en souviens pas, admit-il.

Inutile de mentir, d'essayer de faire comme si. Il n'avait aucune putain d'idées de ce qu'il branlait sur place, ni de ce qu'il devait faire. Partir ? Oui mais, à poil, sans arme ? Sans aucune réponse à ses questions ? Le blond échangea un regard troublé avec Alex, alors qu'elle semblait aussi confuse que lui. Encore moins au fait de ce qu'il se passait et pourquoi.

Et où sont les Brody ? Demanda-t-il alors pour la confirmation.

Est-ce qu'ils étaient venus ici avec eux ? Est-ce qu'ils dormaient dans une autre pièce de cette baraque ? Le blond prêta un instant l'oreille, un soupir lui échappa mais rien ne lui parvint. A priori, ils étaient seuls ici. Seuls, au bord de la mer, dans une maison, ou un truc de ce genre, sans vêtements, et avec une gueule de bois d'enfer. Est-ce qu'il y avait pire configuration ? Probablement pas. Et la brune a côté s'exclama soudainement au sujet de ce qu'il avait dans le dos :

Quoi ? QUOI ? Fit-il en se tortillant pour essayer de voir par-dessus son épaule. Rien à faire. Pas de miroir, mais du verre cassé au sol, le blond en saisit un morceau et tenta de faire jouer le reflet pour comprendre. Au niveau de ses côtes, à l'arrière, il avait en effet une marque oui... Une marque... Qu'est-ce que... Il mit un temps interminable à reconnaitre de quoi il s'agissait. Les bords étaient bien délimités, enfoncés, rougis par le sang. C'est... Il n'en revenait pas... Non, vraiment... ça ne pouvait pas être ça : Dis-moi qu'c'est un tatouage d'une marque de morsures, et pas une morsure...

Dans le premier cas, ça serait juste très con et de mauvais goût. Dans le second cas... Il serait condamné, définitivement.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5254
Sujet: Re: Le sens de la vie ne se trouve pas au fond d'un verre   Lun 18 Oct 2021 - 0:54
Celle qui essaye de pas paniquer

Le regard que j’échange avec Connor est loin de me rassurer. Il a l’air aussi perdu et mal en point que moi. Je serais un peu moins naïve, surement qu’il y aurait une option des raisons pour lesquelles nous serions dans cette tenue qui me viendrait en tête, ce qui me qui ne me mettrait pas loin de faire un malaise. Une chance que cette éventualité ne m’effleure même pas l’esprit. Je suis, de toute façon, bien trop abrutie par le choc de ce réveil, le traumatisme d’avoir vu Connor tout nu et surtout, je suis assommée par cette gueule de bois qui me dit de ne pas faire de gestes brusque pour vraiment réussir a me concentrer comme il le faudrait. A part rester avec un air de gosse en détresse, j’ai du mal a être plus constructive. Quand le sportif me demande ou sont les Brody, au moins, je n’ai pas trop a réfléchir pour lui répondre :

« La dernière fois que je les ai vus, ils étaient dans leur caravane avec les enfants. »


J’essaye de me montrer rassurante, autant pour moi que pour lui, en me disant qu’avec tout le lait que j’ai congelé, Elliot et Ana ne mourront pas de faim, mais c’est loin de me suffire reprendre un semblant de contrôle. Il n’y a rien de pire pour une maniaque de l’organisation que de se retrouver dans un tel chaos d’incertitudes, sans réponse valable. Je me sens prise en défaut et c’est presque pire que d’être les jambes nues. Dire que même en pleine canicule je n’ai jamais été aussi peu couverte, mais ou peuvent bien être mes vêtements ? J’ai l’impression d’être incapable de réfléchir sans eux tellement je reste focalisé sur ce qui ne devrait être qu’un petit détail noyé dans l’avantage de choses que l’on devrait gérer en priorité.

Je m’adosse avec précaution au mur et ne le lâche pas avant d’atteindre la fenêtre. On dirait… la mer ? Je ne connais pas assez Seattle pour essayer de nous situer en espérant qu’on est bien toujours a Seattle. Je n’ai pas le temps de creuser plus le sujet que la panique de Connor est d’autant plus contagieuse que je me sens moi-même fébrile. Le fait que je n’ai pas de tatouage, visiblement du moins, alors que je me sais très volontaire pour ce genre de chose, me fait douter que cela soit ca sur lui. Mais, si ce n’est pas un tatouage… ?

« Attend, arrête de gigoter comme ça, laisse-moi voir… »


Je m’approche lentement et avec précaution, comme si mes jambes risquaient de me lâcher à tout moment. Plus j’avance vers lui et plus j’ai du mal a me mentir sur ce qui se dessine sur ses cotes.  Je tends mes doigts tremblant pour effleurer la marque, comme si mes yeux pouvaient me trahir mais cette fois, plus d’hésitation sur ma couleur alors que je comprends que c’est une trace de dents: la neige est moins blanche que moi.

« Oh ! »


Mon deuxième "oh" en moins de quelques minutes, et j’ai peur pas le dernier. Surement que dans un état plus « normal » j’arriverais a rationaliser, a chercher plus loin que cette morsure pour relever tout ce qui cloche, mais là,  c’est l’émotion qui prime. Ma tête me fait mal, j’ai la nausée, mais aussi j’ai les yeux qui piquent alors que mon cerveau est en train de m’envoyer presque la check list des conséquences d’une morsure zombie sur Connor sans que j’arrive a trouver une seule solution en face de viable.

« Je veux que tu restes calme d’accord… »


Je ne sais pas a qui je demande ca alors que je suis au bord des larmes et que je n’arrive pas a formuler les mots alors que mon regard cherche le mien. Avec cet aveu d’impuissance qui me tue, surement moins que ce qui se dessine dans la peau de Connor, je chuchote un :

« C’est impossible… »


Parce que c’est connu ca n’arrive qu’au autre. J’essaye de me ressaisir.  Je passe mes mains dans mes cheveux et me serre les tempes chercher désespérément des yeux quelques choses d’utiles ou des idées. Je refuse juste l’évidence. Au moins, j’ai oublié que je n’ai pas 3 cols roulés, si ca ne prouve pas que je suis sous le choc. Qu’est ce qu’elles disaient les filles en cas de morsure ? Il faut amputer, mais comment j’ampute sur une cote ???? Bruler ca marcherait ? je ne sais même pas si on a de quoi allumer du feu. Dans un sursaut de bon sens, me rappelant que je suis novice en survie mais que Connor est un vétéran, lui, ce qui vaut surement 10 ans d’études, je me reprends et les yeux dans les siens, la voix posée qui prouve bien que je ne compte pas m’arrêter la, je lui demande cash :

« Ok, si c’est une morsure et qu’on ne peut pas amputer la zone, on est censé faire quoi ? On a combien de temps pour trouver une solution ?»



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4336
Sujet: Re: Le sens de la vie ne se trouve pas au fond d'un verre   Lun 18 Oct 2021 - 13:18
L'absence de réponse était une réponse en elle-même. Pas une fois Alex n'évoqua clairement le fait qu'il s'agissait bien d'une morsure, mais Connor comprit immédiatement. Est-ce que c'était le moment de se bercer d'illusion avec ça ? Non. Le sportif baissa la tête, même si son esprit était incapable de saisir que c'était fini pour lui, qu'il allait y rester, il savait par avance que l'issue était fatale pour lui, qu'il n'avait absolument aucune chance. Il avait bu, il s'était passé quelque chose, et il n'avait aucune idée de quoi et de comment. Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même de surcroit. Bref, c'était fini.

Putain... grogna-t-il alors, amer. Le fait qu'Alex se sente envahit par l'émotion ne l'aidait pas lui-même à rester calme. Mais il se résignait. Il n'avait pas vraiment le choix. Un frisson lui remonta l'échine d'ailleurs, si violemment qu'il eut un bref moment de flottement. Depuis combien de temps elle est là ? Lui demanda-t-il. Il commence à y avoir des croutes, ou des rougeurs, ou du pue ?

S'il lui demandait ça, c'était surtout pour savoir combien de temps il lui restait. Si ça s'était passé à un moment dans la nuit, alors c'était une question d'heure. Bon, il n'avait aucun symptôme ni rien, pas de fièvre, pas de sensation d'avoir attrapé une grippe carabinée. Si le rôdeur était venu, le mordre, puis était reparti, c'était très étrange mais... Puisqu'ils n'avaient aucune idée tous les deux d'où ils étaient et pourquoi, il pouvait bien s'être passé n'importe quoi entre temps que ça ne changerait rien du tout au problème. Il allait mourir ici. Fin.

Dans tous les cas, on peut rien faire Alex, souffla-t-il en portant un regard désolé vers elle. Pourvu qu'elle ne se mette pas à pleurer. Ils devaient d'abord gérer la "succession". Elle devrait rentrer et... Assurer pour tout le monde. Et adopter Elliot aussi ! Il ne faisait confiance qu'à elle pour bien s'en occuper. Putain... grogna-t-il, se passant nerveusement la main sur le visage. Je veux pas crever sans aucune dignité et à poil, lui fit-il alors.

C'était une sorte de dernière volonté de circonstance. Des fringues. Juste... Pour ne pas avoir l'air encore plus con qu'il ne l'était.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5254
Sujet: Re: Le sens de la vie ne se trouve pas au fond d'un verre   Lun 18 Oct 2021 - 15:58
Celle qui refuse de baisser les bras

Je ne suis pas en état d’encaisser ca !! C’est impossible ! C’est juste un cauchemar… je vais me réveiller. Je refuse simplement que nous en soyons là à cause du fait que j’ai merdé. Je savais que de le laisser boire était mauvais, j’aurais dû être plus ferme, ne pas l’accompagner, me comporter autrement, faire n’importe quoi qui ne nous conduirait pas ici, à ce moment qui a tout de la mauvaise farce.

J’ai les yeux rouges de retenir mes larmes, je suis blanche comme une langouste d’hiver, il parait qu’il n’y a pas plus pale que cet animal-là, a regarder Connor avec autant d’angoisses que d’espoir. Si je tremble, les bras serrés sur mon torse, c’est plus par l’émotion que par le froid. Je suis suspendue aux lèvres de Connor, en attendant une solution, un verdict, des instructions, n’importe quoi qui pourrait tromper cette situation que je refuse. Mais je devine a sa tête et son juron que, si solution il y a, il ne l’a pas non plus trouvé.  Il me pose tout un tas de question et je me penche pour examiner un peu mieux la trace de dents.

« C’est récent, le sang est a peine coagulé, aucune trace d’infection, je dirais même que c’est propre… toi tu te sens comment ?»

La chair est toujours là, le mort n’as pas eu le temps d’emporter le morceau. C’est peut être encore pire en fait. Comment réussir a accepter qu’une si petite blessure puisse faire autant de dégât ? Et que c’est il passé ? Ou est le mort qui lui a fait ca ? Sait on refugié ici après l’avoir abattu ? Mais comment avons-nous pu dormir avec une telle morsure et autant d’urgence !

Je redresse ma tête et reste a le dévisager quand il m’annonce, avec un air resigné, qui ne me plait pas, qu’il n’y a plus rien a faire. Je suis bien trop têtu pour accepter cette solution. Il y a forcément quelques choses a faire ! C’est juste qu’on ne le sait pas encore !! Quand il me dit qu’il ne veut pas mourir sans dignité en parlant de ses vêtements, j’arrive à me ressaisir.

« Connor, arrête !!! Tu n’es pas encore mort !!! Il y a forcément quelques choses a faire !! On a du temps devant nous non ? D’ailleurs, ca prend combien de temps pour que les symptômes commencent ? »

J’ai été transparente avec Connor sur le fait que j’avais passé 5 ans a gérer de l’électricité et des travaux, de ce fait, mon baptême des missions avait été avec eux. J’avais donné le change au mieux que je le pouvais et, même si j’apprenais vite, j’étais loin de valoir ces hommes qui sont sur le terrain depuis le débat de la fin du monde. Avec une tentative d’humour un peu forcée, j’ajoute :

« Et ne compte pas réussir a m’apitoyer assez pour récupérer ton t shirt, c’est non d’avance. Sans compter que ce n’est pas comme ca que tu échapperas aux corvées de couches ou a ta promesse de m’apprendre a me battre ! »


Mon maigre sourire ne dure pas longtemps alors que mon cerveau essaye de reprendre le dessus dans les brumes de ce lendemain difficile. La bouffée d’adrénaline a l’idée que Connor meurt fonctionne pas mal.

« Très bien, on retrouve des vêtements, la voiture, et on va au NML. J’ai entendu des gens vanter des remèdes, ca ne coute rien d’essayer et si ca marche pas on trouvera d’autre idée, parce qu’on est bon pour faire ca tous les deux. Crois moi, après ca, on rediscutera des effet de l’alcool mais en attendant on va commencer par … Oh ! »

Le troisième « Oh » arrive alors que, d’un bon pas, je suis allée d’un bon pas, une bouteille a la main au cas ou il faille se défendre a la porte. Il me faut forcer un peu, le bois a travaillé avec te temps et l’humidité mais quand elle s’ouvre, une bourrasque iodée et trop fraiche m’accueille. Je dois tenir mon T shirt et dégager mes cheveux en que le vent ramène sur mes yeux façon cousin machin. Je me fige, encore plus blême et totalement muette. Mon début de plan pour ne pas sombrer semble s’envoler plus loin qu’un ballon en pleine tempête. On est au milieu de nulle part. On domine une vaste plage, il y a de la végétation a perte de vue de l’autre coté avec des sentes… je ne vois ni camaro, ni personne pour nous aider. Je sens que les larmes reprennent. Perdue dans cette brusque retombée d’espoir, je reste sans voix et aussi sans voir que plus bas, sur la plage, il y a des vêtement qui ont été suspendu a un arbre mort.


HRP:
 

Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Le sens de la vie ne se trouve pas au fond d'un verre   
Revenir en haut Aller en bas  
- Le sens de la vie ne se trouve pas au fond d'un verre -
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: