The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Culture shock by the fireside
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2274
Sujet: Re: Culture shock by the fireside   Ven 19 Nov 2021 - 0:33
Je n’arrivais pas à comprendre cette fille. Pourquoi faisait-il une fixation sur Lara si elle ne la connaissait pas ? A l’entendre, elle avait déjà décidé sans même la côtoyer qu’elle était une femme précieuse et superficielle. Tout l’inverse de Lara. Pourquoi elle l’insultait de la sorte ? Pourquoi elle nous insultait, alors qu’on venait à peine de la rencontrer ? J’aurais certainement pu lui poser la question, mais mon premier réflexe fut plutôt d’opérer un repli stratégique. Je ne voulais pas chercher les ennuis.

Ruben, lui, était moins prompt à laisser couler. J’eus une moue ennuyée quand il commença à répondre à la provocation. « Ruben, laisse-la… Elle n’en vaut clairement pas la peine. S’il te plaît. » Même s’il avait entièrement raison. Elle était certainement la fille la plus impolie que j’ai eu à fréquenter, à l’exception de Zoey. Peut-être qu’elle avait un grain, comme elle, à force d’avoir passé trop de temps seule au dehors ? Je la plaignais un peu, en vérité.

Heureusement, Ruben décida bien vite de lui tourner le dos à son tour, après avoir dit ce qu’il avait à dire. Bon… Ca aurait été mieux s’il l’avait fait sans lui réclamer des excuses en la traitant de raciste, mais visiblement il était nécessaire de lui dire crument la vérité pour qu’elle comprenne. Zelda nous aurait suivis sinon. J’aurais eu toutes les peines du monde à la faire déguerpir sans son intervention.

« On pourrait en rester là, non ? » Je tentais l’apaisement, sans être réellement moi-même convaincu par ma propre tentative. J’écarquillai les yeux, quand Zelda se défendit d’être raciste en nous précisant qu’elle avait un ami noir. Elle était sérieuse ? C’était typiquement ce qu’une personne raciste aurait pu dire pour sa défense. Elle n’avait vraiment pas conscience du mal qu’elle faisait autour d’elle. Au moins, les vagues excuses qui suivirent avaient l’air un peu sincère. Je lançai un regard curieux à mon meilleur ami, me demandant s’il comptait en rester là. Je l’espérais fort, pour ma part.

« Ca va. On va quand même y aller, d’accord ? » J’étais prêt à tourner les talons quand elle nous envoya sa bombe, sans crier gare. « Quoi ? » Je me retournai pour la dévisager, sans bien comprendre. Lara était sa mère ?! Mais pourquoi elle se comportait comme ça, alors ? « Je… Je comprends pas, là. » Elle avait cherché à en apprendre plus par notre biais sans avoir à trahir son lien ? « Mais pourquoi ? » Ca dépassait mon degré de compréhension. Vraiment, quelque chose ne tournait pas rond chez elle. Je lançai de nouveau un regard vers Ruben, sans bien savoir quoi en penser. « Euh… Lara voudra sans doute savoir que sa fille est en vie, non ? » Je risquai un regard ensuite dans la direction de Zelda. « Ca fait longtemps que vous vous êtes perdues de vue ? La dernière fois que je l’ai vu, elle allait bien. » C’était important de le préciser, non ? « C’est plutôt Isa’ qui pourrait te parler d’elle mais… Tu veux savoir quoi ? » Je chassai la fumée de son joint d’un mouvement de la main, dans une moue légèrement grimaçante. « Non merci, ça ira. » On avait bien rigolé avec les potes la dernière fois qu’on en avait pris mais… Je ne me sentais pas assez en sécurité ici pour m’adonner à ça.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3250
Sujet: Re: Culture shock by the fireside   Ven 19 Nov 2021 - 1:05
Oh, crois pas que t'es unique, des filles toi, j'en ai vu des tas : qui valait absolument pas la peine qu'on pouvait se donner pour elles, que je lui rétorque. Faut qu'elle redescende là, je sais pas où elle se croit ni avec qui, mais il est pas question que je la laisse mal nous parler parce qu'elle pète plus haut que son cul. C'est typiquement les sales gosses de riches que je pouvais déjà pas sentir au quartier, je pensais que le temps avait remis tout le monde à égalité, elle nous prouve juste qu'elle est trop bête pour comprendre ça. Le pire ? C'est la suite, j'ai les poings qui se serrent : Ta justification est vraiment la pire, clairement une phrase de raciste... Et on dit pas black, on dit noir, c'est pas un gros mot, d'être noir, pauvre conne, que je lui crache.

Je sais pas du tout ce qui me scandalise le plus. Qu'elle lâche ça sans pression, et qu'en plus elle se sente encore dans son bon droit ? je suis pas bien sûr d'avoir grand chose à me faire pardonner, mais ta mère en fait ? Elle se croit où, en terrain conquis ? Sans nous, sans notre expertise pour rebâtir cet endroit et développer les cultures, ils en seraient à se démerder tout seul. On est pas vos putains de jetons pour être des enfoirés ! Que j'ajoute. Elle arrive tellement à me mettre les nerfs, je comprends pas comment c'est seulement possible. J'avise le départ qu'on doit faire avec un regard vraiment énervé, déjà que de base j'avais du mal à la blairer mais alors là ? C'est le pompon.

La suite me laisse un peu sur le cul, mais je suis pas comme Joachim a baisser ma vigilance. Il semble sous le choc de la révélation, et moi je crois les bras. Il arrondit les angles évidemment, tente d'être diplomate. Moi pas. Et donc tu t'es dit que pour avoir des informations sur ta mère, t'allais te montrer odieuse ? C'est ça ta stratégie pour te servir de nous ? Elle nous prend ouvertement pour des cons et c'est assumé en plus. Putain, moi j'ai du mal à digérer que cette fille puisse avoir une mère géniale comme Lara, c'est pas génétiquement possible. Revois ta partition, Tomas t'a pas menti : on est pas tous comme toi en fait, on utilise pas les gens. Et Lara Anderson est bien dans notre campement, c'est une femme vraiment super, humaine, intelligente et prévenante, si elle reconnait pas sa mère là-dedans, je peux plus rien pour elle. Tout ce que je peux dire, c'est qu'elle tient pas de sa mère.





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10583
Sujet: Re: Culture shock by the fireside   Jeu 25 Nov 2021 - 6:44
« Ben si ça peut t'rassurer, des mecs comme toi, j'passe aussi mon temps à en croiser ! »
Le contact ne sera décidément pas facile avec ce gueux-là. Il insiste sur chacune de ses phrases, perçoit du racisme là où il y en a pas et est aussi susceptible qu'un poux. Et lui, en retour, il ne se prive pas pour l'insulter. Et bien sûr, tout ceci, c'est de sa faute... « Un peu trop, même ! » grogne-t-elle. Ce qui ne l'empêche pas de présenter des excuses qui sont à nouveau mal interprétées. « Si tu veux que j'te donne des raisons d'te sentir persécuté, surtout, continue comme ça ! » coupe-t-elle, désireuse de passer à autre chose et de ne pas devoir justifier pour chaque mot qu'elle prononce. Déjà parce que ce n'est pas exactement le genre de la maison, que de rendre des comptes. Et ensuite, parce qu'elle se fout bien de l'avis de ce type.

D'autant plus qu'il est loin d'être le plus réceptif des deux. Et lorsque Zelda avoue enfin ce qui motive son intérêt pour Lara, c'est donc plutôt Joachim qui se montre enclin à rester sur place pour contenter sa curiosité. Il a l'air étonné. Sans doute autant qu'elle. Et l'australienne ne peut pas s'empêcher de sourire vaguement. Car oui, elle suppose qu'ils ne doivent pas trop comprendre pourquoi elle n'a pas été claire dès le début, et souhaitait garder le secret. « Franchement ? J'sais pas trop quoi vous répondre... » Il lui semblait naturel de faire preuve d'un peu de prudence. Ou plus simplement, de ne pas leur fournir des armes qu'ils pourraient utiliser contre elle. Elle n'a plus vraiment envie d'entendre que sa mère aurait honte d'elle...

Quant au fait de savoir si Lara aimerait savoir qu'elle est encore vivante, elle... « Oui, je... Je suppose ? » C'est bien ça l'ennui. Elle a peur de devenir une ombre surgie du passé pour menacer l'équilibre que Lara a semble-t-il réussi à retrouver. Peut-être qu'elle sera perçue comme une gêne, un boulet. Et peut-être qu'elle n'aurait plus aucune raison d'être fière de sa fille, aujourd'hui. « On n's'est pas revues depuis l'début de toute cette merde. » répond-t-elle à Joachim. « Autant dire une éternité... » C'est long, six ans, pour une fille de son âge. Plus du tiers de son existence. « Isa ? » relève-t-elle dans la foulée, sourcils froncés. « C'est qui, ça, Isa' ? » Son regard glisse naturellement sur les autres personnes présentes. Elle ne s'est pas abaissée à apprendre le prénom de chacun des gueux. Peut-être que cette femme est présente parmi eux, donc, non ?

Toujours est-il que l'essentiel est acquis : Zelda sait que Thomas ne lui a pas menti. Et surtout, que sa mère se porte  bien. Joa' semble d'accord de répondre à ses questions, en prime. Même si Ruben assombrit à nouveau le tableau en pointant du doigt sa technique - un peu foireuse il est vrai - pour obtenir des informations. « T'aurais préféré que j'te colle une lame sous la gorge ? » réplique-t-elle froidement. « Y'a qu'à l'dire et on recommence tout à zéro, hein ! » Qu'il est chiant, ce mec. C'est dommage qu'il ait refusé son joint parce que clairement, ça aurait pu l'aider à se détendre un peu. À défaut, elle suppose qu'elle va devoir encore l'entendre se plaindre pendant de longues minutes. Si elle avait su, elle aurait apporté une boule anti-stress pour l'occuper. Ou une sucette, tiens. Et bien sûr, lorsqu'il précise que sa mère est une femme super, humaine, remarquable et prévenante, L'australienne comprend plus ou moins le message qu'il cherche à lui adresser. « Ouais... Tout l'contraire de moi, quoi ! » Qu'il ne se donne pas la peine d'aller jusqu'au bout de sa pensée, elle le fait pour lui.

Mais pour l'heure il n'y a qu'une seule réelle ambition qui habite les pensées de l'australienne. Celle d'en apprendre plus cette mère qui ressurgit de manière aussi inattendue dans son existence. « On s'assoit ? » propose-t-elle à nouveau gentiment en désignant le tronc d'arbre. Ils seront plus à l'aise pour discuter, non ? En espérant que les deux autres acceptent l'invitation, l'adolescente prend en tout cas déjà place. Ce qu'elle aimerait savoir sur Lara ? « Tout ! J'veux tout savoir ! » Et même si elle est consciente que ces deux-là ont sûrement envie de faire autre chose que de perdre du temps avec l'insolente petite conne raciste de service, elle croise les doigts pour qu'ils fassent preuve de cette humanité qu'elle, elle a un peu perdu. « J'sais pas trop... Est-ce qu'elle est seule ou avec mon père, déjà ? Tomas m'a dit qu'il était mort mais j'sais pas trop si c'est vrai ou s'il cherchait juste à m'faire du mal. » maugrée-t-elle. « Comment elle occupe ses journées ? Est-ce qu'elle a des ennemis, des amis ? Elle s'en sort comment ? » L'adolescente tire sur le joint et recrache la fumée un peu à l'écart des deux garçons, pour ne pas les incommoder davantage. Oui, on peut se montrer redoutablement avenante lorsque l'on cherche à obtenir quelque chose des autres. C'est humain, non ? « Et puis... Ben... Elle parle un peu de moi, d'temps en temps ? » Zelda craint un peu la réponse à cette question. Mais elle doit l'obtenir, c'est important. Pour l'aider à se situer.


Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2274
Sujet: Re: Culture shock by the fireside   Sam 11 Déc 2021 - 12:14
Ca fusait dans tous les sens. J’avais l’impression de me retrouver subitement au milieu d’un champ de tir à devoir esquiver des balles perdues. Ma plus grande erreur fut de me retourner pour accorder un peu d’attention à Zelda, quand elle nous avoua que sa mère n’était autre que Lara. La surprise avait été grande. J’aurais cependant mieux fait de rester sur ma décision initiale et de m’en aller en entraînant Ruben à ma suite, parce qu’il ne décolérait pas. Si les remarques racistes passaient assez peu avec moi, c’était encore pire pour Ruben. Il céda bien vite à la provocation. « Ruben… » J’avais l’impression qu’il ne m’écoutait plus depuis longtemps. Je posai une main sur son épaule pour tenter de le rappeler à la raison. « Ca sert à rien. Elle cherche juste à provoquer une bagarre, pour nous accuser ensuite. »

J’avais du mal à imaginer que Lara avait une fille qui lui ressemblait aussi peu. Ruben releva les nombreuses qualités de Lara, en sous-entendant à demi-mots que Zelda n’en avait hérité d’aucune. J’étais plutôt d’accord avec lui sur ce point. Je me retournai vers elle pour la détailler longuement, refusant d’un signe de tête de me rasseoir à côté d’elle. J’avais tenté d’ouvrir le dialogue avec elle plus tôt, et elle n’avait rien trouvé de mieux que de se comporter grossièrement. Zelda n’avait pas l’air de savoir ce qu’elle voulait, et je ne voulais pas prendre le risque que Ruben part au quart de tour. En vérité, elle me faisait plutôt de la peine. Je soufflai doucement : « Lara est quelqu’un de respectueux et bien dans sa tête. J’ai du mal à comprendre ce qui a pu se passer pour que tu vires comme ça, même si vous êtes séparés depuis le début de l’épidémie. » Sa mère avait dû lui inculquer ses valeurs pourtant. « Tu as peut-être vécu des choses difficiles par le passé, mais c’est le cas de tout le monde. Nous ne sommes plus vos ennemis. Si tu n’arrives pas à faire la paix avec ça, alors… Tu n’aurais pas dû venir à cet avant-poste. » C’était sans doute sa plus grande erreur.

… Mais aussi sa meilleure chance de changer. « Je suis content pour toi que tu aies retrouvé sa trace. Je donnerais tout pour revoir ma mère aussi, alors ne gâche pas cette chance. Tout ce que Tomas t’a dit est vrai, tu peux lui faire confiance. » Je ne dis rien à propos d’Isalín, persuadé qu’elle ne chercherait qu’une excuse pour nous embrouiller encore. Je me contentais de lui préciser : « Ta mère va bien, et elle sera vraiment heureuse de te revoir. Et si tu as peur qu’elle n’apprécie pas celle que tu es devenue, il est toujours tant de changer. » Parce que c’était ce qui la tracassait au fond, n’est-ce pas ?

Je me détournai finalement d’elle, considérant la discussion close. « On s’en va maintenant. » J’espérais que Ruben n’insisterait pas. « Tu m’aides pour les chevaux, Ruben ? On va les rentrer pour la nuit. »


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3250
Sujet: Re: Culture shock by the fireside   Dim 12 Déc 2021 - 15:14
Si pour toi, la seule solution que tu vois pour obtenir une information, c'est de coller une lame sous la gorge, ça veut clairement dire que t'es une psychopathe avec un gros grain dans le crâne, je fronce les sourcils, vraiment scotché par la répartie dont elle fait preuve. Le pire, c'est qu'elle voit sans doute pas le problème à balancer ça, comme si c'était normal d'envisager seulement de l'agressivité en réponse de quelque chose de pourtant très simple. La fille de Lara, ça ? Bordel, va savoir à quel moment ça a sérieusement merdé avec elle. Tu pouvais simplement venir nous demander, nous poser la question, on est pas des bêtes figure-toi, mais non, visiblement, c'est eux les civilisés mais nous les gueux.

Je peux pas m'empêcher d'avoir un regard méprisant à son égard. J'éprouve pas véritablement de pitié pour elle, elle cherche un peu trop les embrouilles pour que ça soit anodin, je la trouve malpolie et sans gêne, très loin de la classe naturelle dont fait preuve Lara en toutes circonstances. Y'a bien que Joachim pour réussir à tasser la situation et l'amener peut-être à réfléchir sur son comportement, je sais pas si ça servira vraiment à quelque chose mais au moins, on a une porte de sortie. Ouais, je te suis, que je souffle. Avec un peu de chance, elle va réfléchir pour de bon, et reverra son comportement. J'avais oublié que t'étais aussi malin, que j'ajoute pour Joachim, avec un grand sourire impressionné : Tu causes vraiment bien quand tu t'y mets !

FIN





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Culture shock by the fireside   
Revenir en haut Aller en bas  
- Culture shock by the fireside -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: