The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur Radio-réveil LENOVO SMART CLOCK ESSENTIAL
24.99 € 49.99 €
Voir le deal

Life is better with a dog... "woof"
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 751
Sujet: Re: Life is better with a dog... "woof"   Ven 29 Oct 2021 - 16:20
Je laisse échapper une grimace pensive. « Et bah… heureusement qu’ils avaient rien de personnel contre vous alors. » Je demande ce qui se serait passé si ça avait été le cas. Et vu que toutes les options qui me viennent auraient tendance à me dégoûter, je préfère éviter de trop y penser hein.

En tout cas, la discussion est carrément cool. Comme le fait d’avoir croisé cette fille. Je sais bien qu’à un moment, faudra que je lui foute la paix et que je retourne vaquer à mes occupations mais, pour le moment, j’en ai clairement pas envie. Je l’observe quelques secondes, avec une curiosité que j’essaie même pas de cacher, avant de lui rendre un sourire plus large. « Parce qu’on va pas se leurrer, c’est pas souvent que ça arrive. Enfin, perso, c’est vraiment pas souvent. » On s’imagine l’horreur absolue et, au final, on réalise que l’homme est capable d’encore pire. Mais il parait qu’il faut s’adapter. « Vous pensiez pas vous retrouver là alors ? A boire un café avec un mec qui a paumé son chien ? » Je lui rends un sourire amusé avant de la regarder, plus curieux.

Ouais, je mentirais en disant que j’avais pas capté pour son œil, mais au final, c’est ni la première, ni la dernière à avoir des séquelles de ce qu’on a pu vivre ces dernières années. J’ai déjà vu des gens avec une main ou même un bras en moins, ce genre de trucs. « C’est le moment où je demande ce qui s’est passé avec votre œil ? Ou j’essaie d’imaginer un truc plus cool qu’un accident de stylo. Ca marche aussi. » J’esquisse un sourire mutin, comme si le sujet était pas bien important et qu’elle pouvait ne pas me répondre si elle en a envie. « Si je dois raconter une de mes blessures de guerre en contrepartie, j’peux hein ! J’ai rien d’aussi spectaculaire, mais j’ai deux trois trucs à mon actif quand même. » Du genre donnant-donnant quoi.

Pourquoi je parle de ça au fait ? Je saurais même plus dire pourquoi. Je me rends compte que, même si elle est du genre dans les dirigeants du groupe où j’ai débarqué y a juste une paire de mois, je me sens quand même bien à l’aise avec elle. Je sais pas si je dois être surpris ou pas, faudra que je demande à Locke son avis sur elle à l’occas’ tiens. En tout cas, je me marre quand elle me dit connaitre Will. « Sérieux ? Ah mais, du coup, c’est pas moi hein, son café est dégueulasse. » Je hoche la tête pour appuyer mes propos, avant de tiquer quand elle parle de Maeve. Enfin de la responsable du dispensaire. « Oh. J’ai bossé avec elle un peu. Pour retaper les machines en rade. Vu que c’est dans mes cordes. » Au moins, ça, c’est du concret, de l’utile. Et c’est cool.

A sa question, j’ai un silence pensif, soufflant sur mon café sans trop faire gaffe. « C’est… différent. J’ai jamais été dans une aussi grosse communauté et la vie dehors a pas grand-chose à voir. On a pas les mêmes objectifs de survie. Je dois encore me faire la place. Mais j’pense que ça peut le faire. Surtout en faisant des rencontres aussi sympas. » Je lève ma tasse à son attention, avant de reprendre. « Vous étiez de Seattle avant tout ça ? » Avant. C’est marrant, même cinq ans après, ça reste toujours le point de non-retour.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Arizona S. Winslet
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 493
Sujet: Re: Life is better with a dog... "woof"   Sam 30 Oct 2021 - 19:17
Non, je ne me serais jamais imaginée assise sur les marches du porche de cette maison en buvant un café avec un homme ayant perdu son chien dans mon jardin, répondis-je alors sur un ton légèrement amusé avant de tremper mes lèvres une nouvelle fois dans ma boisson. Puis, si le silence revient pendant quelques courts instants, la transition faite par Zack concernant le sujet de conversation me surprend légèrement.

Battant des paupières – ou de la paupière plutôt – je tourne la tête vers lui sans pouvoir cacher ma surprise. Un accident de stylo? J'ai bien du mal à visualiser une telle scène. Bien que je ne doute pas qu'une simple fourniture de bureau puisse servir d'arme, je peine à transposer cela dans les conditions du combat m'ayant fait perdre l'usage de mon œil gauche. Prenant une inspiration, c'est un petit soupir qui m'échappe alors que je dépose ma tasse à côté de moi.

Puisque j'ai à présent les mains libres, je viens les passer dans mes cheveux pour attraper l'attache de mon cache-œil. Retirant cet accessoire de mon visage, je dévoile alors à mon voisin la balafre recouvrant mon œil crevé. Ce n'est pas beau, et c'est la raison pour laquelle je préfère garder cela couvert. Afin de m'éviter des regards plus étranges encore que ceux auxquels je peux déjà avoir droit en temps normal.

Il y a plusieurs mois de cela, nous avons mené une attaque contre des soldats de New Eden. Si nous sommes parvenus à les mettre en déroute, nombre d'entre nous y ont laissé des plumes. Bien évidemment, à cet instant, mes pensées s'envolent vers John. Ce pauvre homme aurait pu y rester, ce jour là. Cela relève presque du miracle qu'il soit toujours en vie. Revenons-en à nos moutons. Il y avait de la fumée partout, des fumigènes. L'un de nos adversaires a surgi dans mon dos et a lacéré mon visage avec son couteau en me prenant par surprise. C'est comme cela que j'ai perdu mon œil.

J'imagine qu'il y a bien plus sympathique comme vision et comme récit, mais je ne voyais pas l'intérêt de lui cacher une telle chose. J'assume pleinement ce qui s'est passé, et nier les faits ne changerait rien. Cela ne me rendrait pas la vue.

Fort heureusement, la conversation reprend un ton un peu plus léger lorsque nous abordons le cas de William. Je me contente donc, sans le moindre commentaire oral, de hocher la tête en guise de confirmation quant à la qualité du café préparé par mon ami. Nous parlons ensuite de Maeve, de la vie au camp et de l'adaptation de Zack dans ce milieu. Puis c'est au tour du passé d'être évoqué. Je suis originaire d'Alaska. Puis je suis arrivée dans l'Etat de Washington à l'adolescence, à Shelton. J'ai intégré les rangs de l'armée à mes vingt ans, puis mon foyer était là où ma mission m'amenait. Irak, Afghanistan. J'ai été lourdement blessée lors d'un assaut, d'une balle frôlant ma colonne vertébrale. J'aurais pu ne jamais remarcher. La rééducation a été longue, les séquelles sont encore présentes, mais force est de constater que cela ne m'a pas arrêtée. C'est après cela que j'ai été nommée Colonelle et que je suis devenue instructrice.



Grow through what you go through

by Wiise



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 751
Sujet: Re: Life is better with a dog... "woof"   Lun 1 Nov 2021 - 19:11
Je lui rends un large sourire. « Alors, c’est une bonne ou une mauvaise chose ? » Elle a même droit à une œillade malicieuse. C’est limite une question piège mais, au fond, je trouve la situation assez marrante pour pas m’offusquer si elle me balance une petite pique. En tout cas, moi je m’amuse bien. Enfin, j’suis pas sûr que le terme soit le plus approprié, mais y a de l’idée quoi.

A sa question, je souffle, non sans une grimace. « Ca peut paraitre une connerie, mais on peut vraiment crever l’œil de quelqu’un avec un stylo. » Par contre, j’suis surpris quand je vois qu’elle détache son cache-œil. Je reste un peu con, oubliant même de respirer l’espace d’un instant, alors que, forcément mon regard s’attarde quelques instants sur sa blessure. Et je l’écoute me raconter comment c’est arrivé. Avant de laisser échapper un sifflement. « Okay, là, c’est carrément badass. J’suis impressionné. » J’suis pas sûr que je puisse dire que ce soit hyper cool, mais c’est l’idée. Et je continue de la fixer, les yeux brillants, comme un gosse à qui on raconte une histoire de super-héros. « J’espère que vous lui avez défoncé la gueule dans la foulée. » Ce serait le minimum. Mais franchement, plus ça va et plus je trouve cette rencontre hyper cool.

En vrai, j’ai plein de questions qui me viennent, toutes aussi peu appropriées les unes que les autres. Du coup, je les garde pour moi, avant d’embrayer sur un autre sujet avec une facilité qui pourrait presque être surprenante. Enfin, j’suis plutôt du genre bavard, donc j’aurais pas de mal à parler tout seul. Mais là, elle enchaine et me répond sans m’envoyer péter. « L’Alaska ? Ca ressemble à quoi ? » Marrant, on dirait que c’est le bout du monde. Enfin, maintenant, c’est un peu le cas d’ailleurs. A moins d’avoir un bateau. Ou un avion avec assez de carburant. Remarquez, ici, ce serait carrément possible. « Shelton, ça me dit quelque chose par contre… » Et je me marre avant de reprendre. « J’ai failli dire que j’ai pas mal vadrouillé dans les états alentours depuis le début de tout ce merdier, mais … j’ai jamais quitté le pays. » J’ai une vague grimace. « A part le Canada, mais j’suis pas sûr que ça compte vraiment. »

Et j’ai un rire au reste de ses propos. « Ah ouais, j’ai l’air con avec mes balades à 50 bornes de la maison là. » Par contre, j’ai un temps d’arrêt et je grimace. « C’était y a longtemps ? Mais vache… une balle dans le dos quoi. T’as quand même vécu de sacrés trucs. » J’me suis même pas rendu que je me suis mis à la tutoyer. Mais faut dire que là, je réfléchis plus vraiment. Tout ce qu’elle me raconte force l’admiration. « En tout cas, ça rassure de savoir que la sécurité est pas gérée par quelqu’un qui a jamais mis les pieds sur le terrain. » Je le lui lance un nouveau regard curieux, avant de souffler un rire. « J’me rends compte que j’ai beaucoup trop de questions soulevées par cette histoire, mais je vais finir par être trop indiscret. Mais… y a une raison pour l’armée ? Enfin, ça arrange pas mal de monde, surtout les civils comme moi qui sont déjà contents de savoir tenir une arme du bon côté. Même si j’aurais jamais pensé à faire carrière. » Vu que j’avais plutôt tendance à fréquenter des mecs qui finissaient derrière les barreaux… y a ptet un lien du coup.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Arizona S. Winslet
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 493
Sujet: Re: Life is better with a dog... "woof"   Lun 1 Nov 2021 - 21:53
Malheureusement, je n'ai pas pu obtenir ma vengeance. Du moins, pour l'instant. J'ai beau douter du fait que je puisse un jour à nouveau me retrouver face à face avec l'homme responsable de la perte de mon œil mais... Comme le dit l'adage, il n'y a bien que les montagnes qui ne se croisent pas. Il suffit de voir à quel point le sort s'est joué de moi jusqu'ici, me forçant aujourd'hui à devoir accepter l'idée de coopérer avec la femme qui a assassiné Adrian devant mes yeux, afin de pouvoir lutter contre New Eden.

Il me faut quelques instants de réflexion lorsque Zack m'interroge au sujet de l'Alaska. Je dois avouer que cela fait bon nombre d'années que je n'y ai pas mis les pieds, ayant quitté cet État lors de mon adolescence. Aussi, mes souvenirs ne sont pas de toute fraîcheur, et je crains de ne pas être en mesure de réellement pouvoir le renseigner. Des températures peu élevées, une population bien moins dense que dans le reste des États-Unis alors qu'il s'agit du plus grand État. J'ai grandi très au sud de l'Alaska, à Ketchikan. Mais cette région est très froide normalement. Malheureusement, je n'y suis plus retournée depuis environ une trentaine d'années. Alors je ne peux pas vous en dire beaucoup plus. Aïe. Dire de telles choses ne me rajeunit absolument pas.

L'admiration que je semble discerner tant dans le regard que dans la voix du brun suite au récit de mon passé militaire m'arrache un petit rire amusé. Discret, certes, mais présent. Ce qui ne relève pas de quelque chose de très habituel, je me dois de l'avouer. D'ailleurs, si je me rends compte que Zack est passé au tutoiement, je ne relève pourtant pas ce détail et le laisse poursuivre. Peut-être me sentirais-je moins âgée ainsi.

Je dirais que cela s'est produit il y a plus ou moins une dizaine d'années. Pour ce qui est de la décision de rejoindre l'armée, je dois dire qu'il s'agissait plus d'un dernier recours qu'autre chose. J'étais bien loin de celle que je suis aujourd'hui, il y a vingt ou trente ans. Comme tout le monde, en toute logique. Je n'avais pas fait d'études, enchaînait les petits boulots sans réellement savoir ce que j'allais faire de ma vie. C'est mon père, un ancien militaire, qui m'a posé un ultimatum à mes vingt ans. Soit je m'engageais, soit il me mettait dehors. Je lui en ai voulu pendant longtemps. Je n'ai malheureusement compris que trop tard à quel point je pouvais lui en être reconnaissante en fin de compte.

Venant porter ma tasse à mes lèvres, je viens boire une grande gorgée de café avant de fixer le fond de celle-ci en laissant tournoyer le liquide sombre pendant quelques instants. Comme hypnotisée, je laisse un petit silence s'installer avant de me racler la gorge et de relever la tête vers mon voisin. Et vous alors ? Que faisiez-vous avant tout cela ?



Grow through what you go through

by Wiise



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 751
Sujet: Re: Life is better with a dog... "woof"   Sam 6 Nov 2021 - 17:56
J’ai une grimace compatissante en retour. « Ah, ça c’est con. Mais c’est juste partie remise non ? J’veux dire, vous arriverez bien à retrouver le type qui vous a fait ça ou un de ses potes, ce sera déjà bien. » Enfin, perso, je m’en contenterais à sa place, mais vu que j’ai pas perdu d’œil en cours de route, j’peux pas trop imaginer comment je réagirais. « Je me demande quand même si ça sert vraiment. De se venger. Si ça apporte la paix comme le disent certains. » Je suis un peu sceptique, on va pas se mentir.

Et je lui lance un regard curieux en voyant qu’elle doit prendre un peu de temps pour réfléchir à son Etat d’origine. J’ai vu quelques photos, ptet des reportages, mais rien de bien transcendant ou qui me permette de vraiment visualiser ce que ça peut être. Je suis du genre curieux, mais pas à ce point-là. « J’allais dire que niveau températures peu élevées, on est peinards aussi… et je me suis rappelé du coup de chaud de cet été. » Je roule des yeux à ce souvenir, me frottant le genou alors que je laisse filer un silence. « Et… c’est cool les grands espaces. C’est ptet le truc qui me fait le plus bizarre depuis que je suis ici. Depuis cinq ans, je me suis habitué à ce qu’on soit carrément pas nombreux. Alors des centaines de personnes au même endroit, je me suis senti un peu … oppressé les premiers jours. Bon c’était avant qu’on nous bombarde la gueule et tout. Là après, c’était autre chose. » J’ai un large sourire histoire de lui confirmer que maintenant, ça va. Enfin, je dis pas que des fois, j’ai pas envie de prendre l’air loin de tout ça. Mais globalement, ça se passe bien.

J’ai quand même une seconde d’arrêt quand elle me dit qu’elle n’y est pas retournée depuis une trentaine d’années. Genre avant ma naissance quoi. Et je la fixe, essayant sans succès de deviner quel âge elle peut avoir. Plus de 30 ans, ça mon brillant esprit de déduction l’a trouvé tout seul. Je sais, je m’épate moi-même. Mais alors après, pas la moindre idée. Pis en fait, elle est plus que mal à bien la regarder comme ça. Enfin, c’est pas le sujet.

Point positif, quand elle me parle de l’armée, pas compliqué de faire un savant calcul de deux chiffres pour arriver à savoir à peu près son âge. Bah putain, je m’attendais pas à ça. Enfin, ça explique qu’elle soit aussi cool. « Je vais éviter le cliché de « on change tous avec les années » hein. » J’ai un sourire taquin quand je dis ça, même si, pour ces dernières années, ça a jamais été aussi vrai. Quand j’y repense et que je me vois au début de tout ce merdier, je me rends compte à quel point les choses ont pu changer. « Donc… aucun regret à être entrée dans l’armée ? J’imagine que t’as jamais pensé à faire autre alors malgré tout ? Que ce soit réalisable ou pas hein… » Un truc un peu fou, comme devenir actrice ou cascadeuse, peu importe. En tout cas, c’est cool qu’elle ait trouvé sa place. Et super utile pour nous de façon très pragmatique.

Quand elle finit par m’interroger à son tour, je fixe ma tasse avant de tousser un rire. « Rien d’aussi glorieux. J’étais en train de finir mes études. Ingénieur en électronique. Je voulais me spécialiser en robotique médicale. Juste avant que tout ça arrive, j’étais en train de bosser sur un projet hyper cool pour assister les chirurgiens dans leurs opérations. » Je joue distraitement avec ma tasse avant de reprendre, avec un froncement de sourcils. « J’rêvais de construire un robot qui ferait toutes les corvées à ma place quand j’étais gamin. J’perds pas espoir d’y arriver un jour. » J’accompagne ça d’un sourire. « Mais j’avoue que je me suis senti un peu frustré de jamais passer mon diplôme. Je sais, c’est ridicule rapport à tout ce qu’on a pu vivre après et tout mais… » Et je hausse une épaule, avant de boire quelques gorgées de café.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Arizona S. Winslet
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 493
Sujet: Re: Life is better with a dog... "woof"   Mar 9 Nov 2021 - 21:36
Non seulement je ne me serais jamais imaginée rester ainsi dehors à profiter d'un moment de calme, mais en plus je ne m'attendais pas à autant l'apprécier. Il faut dire que mes habitudes sont radicalement différentes, à toujours essayer de rentabiliser la moindre minute pour faire le plus de travail possible. Malheureusement, l'échec cuisant – car je le considère ainsi – que nous avons essuyé face à l'attaque aérienne de New Eden m'a fait prendre conscience que me tuer au travail ne changeait rien. Cela ne rendait pas mes actes plus qualitatifs. Au contraire, j'en ai bien peur.

Nous discutons de tout et de rien, parlons du présent comme du passé. Moi qui n'ai pas l'habitude de faire de telles choses, j'en viens à me demander si je suis capable d'apporter une discussion intéressante. Pourtant, il semblerait que Zack ne se plaigne pas puisqu'il relance chaque fois le discours en me répondant et en partageant son propre vécu.

Secouant négativement la tête, je hausse ensuite les épaules à sa question. Je ne regrette pas d'être entrée à l'armée. Au contraire. Parce que je dois avouer que non, je n'ai jamais eu de projet d'avenir quelconque. Pas de métier de rêve, réalisable ou non. Est-ce bizarre ? Je ne m'étais encore jamais posé la question. Avant, je me contentais de vivre en laissant chaque jour me porter là où bon lui semblait. Puis une fois à l'armée, mes priorités étaient devenues celles qu'elles sont encore aujourd'hui. Protéger les autres. Faire de mon mieux pour assurer la sécurité de ceux qui en ont besoin.

Lorsque Zack me raconte les études qu'il faisait auparavant et la raison l'ayant poussé à les faire, je ne peux m'empêcher d'être agréablement surprise. Cela m'intrigue, m'intéresse, et m'impressionne. Il est presque amusant de faire le parallèle entre sa vocation visant à sauver des vies quand la mienne visait à en ôter.

Un léger sourire vient étirer le coin des mes lèvres et, sans m'en rendre compte, je viens poser la main sur l'avant-bras du jeune homme pour tenter de le réconforter. J'imagine qu'il n'en a pas vraiment besoin, mais c'est un geste réflexe. Qui sait ? Peut-être qu'un jour, nous nous adapterons si bien à nos nouvelles conditions de vie qu'il sera possible de se consacrer à de tels projets à nouveau. L'espoir fait vivre, comme on dit, non ? Il faut bien se raccrocher à quelque chose, après tout.



Grow through what you go through

by Wiise



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 751
Sujet: Re: Life is better with a dog... "woof"   Mer 10 Nov 2021 - 20:31
Ce moment a un côté hors du temps carrément appréciable en fait. Depuis mon arrivée, ça n’arrête pas. Même si j’ai pris un peu le temps de faire connaissance avec les gens que je côtoie au quotidien, ce genre de moment, à ne rien faire, pourrait presque passer pour un luxe pas forcément avisé au vu de tout ce qu’il y a à faire. Mais j’aime bien. Beaucoup même. Et la compagnie d’Arizona y est forcément pour quelque chose. Même si je m’attendais pas du tout à ça en poursuivant Tommy.

Sans compter que j’apprends un paquet de trucs sur ce camp où j’ai décidé de poser mes valises. Je me rends bien compte qu’il me manque des pans entiers de l’historique des Remnants et ça me rend d’autant plus curieux. J’attends quand même le moment où elle va dire que je cause trop et que je la saoule. Pourtant, ça n’arrive pas encore et ouais, j’suis vraiment surpris pour le coup. Dans le genre inhabituel, ça se pose là.

Je me fais curieux quand elle me répond et qu’elle me confirme qu’elle regrette pas sa vie à l’armée. « En même temps, c’est tant mieux non ? Surtout après y avoir passé autant d’années. J’avoue que je suis carrément impressionné. Surtout vu les coins où t’es allée. » Parce que c’était clairement pas une partie de plaisir. « Et t’as voyagé ailleurs ? A part pour le boulot quoi. » Pourquoi je demande ça ? Je sais pas trop. Parce que j’ai envie de l’entendre me parler d’anecdotes qu’elle pourrait encore avoir en stock. « Après, ça reste un métier de rêve quelque part. Et sans ça… on serait ptet pas là pour en parler. » Pas dit que cet endroit existerait sans les militaires. C’est même certain en fait. « Et c’est pas trop chiant de devoir gérer autant de civils alors ? » Je lui lance un regard malicieux avant de parler de mes propres études. Et de ces envies que je pourrais probablement jamais assouvir, même si là au moins, je vais pouvoir aider à entretenir le matos médical.

Je suis un peu surpris quand elle pose sa main sur mon bras et, sans réfléchir, je pose ma main par-dessus la sienne. « Ce serait cool. D’arriver à… j’sais pas moi… construire vraiment des trucs. Et arrêter de survivre. C’est marrant, je me disais que, pour la première fois depuis longtemps, j’suis ptet au bon endroit pour ça. » Et si je fixe sa main quelques secondes, je finis par relever la tête pour la fixer quelques secondes sans rien dire. « Ca sonnait moins gnangnan dans ma tête. Mais c’est le cas. Et si j’ai du mal à m’habituer à voir autant de monde au même endroit, je me dis que c’est bien de pouvoir imaginer une vraie civilisation. » J’ai un temps, avant de continuer. « Y aurait un projet que t’aimerais mettre en place toi ? Et pas en lien avec la sécurité hein. » Pas d’arnaque quoi.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Life is better with a dog... "woof"   
Revenir en haut Aller en bas  
- Life is better with a dog... "woof" -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: