The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Shouting silent...
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
Flynn Rider version Wish
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1390
Sujet: Re: Shouting silent...   Ven 29 Oct 2021 - 15:41
Je hausse les épaules quand Joaquin fait remarquer que là, on a grave manqué de bol. En effet. Je me suis dit la même chose. Par contre j’épingle Lennox du regard quand il se permet de nous juger sur nos méthodes de survie. Non, mais… Il se prend pour qui au juste ? Facile de dire ça quand on est taillé comme un bœuf et qu’on intimide les mecs rien que par sa présence. Il me fait penser à ceux qui me traitaient de raclure, juste parce que j’étais gitan. Qui me cherchaient des noises. Ces mêmes genres de type qui traitaient ma sœur de pute. Autant dire que je ne les aimais pas. Mais au moins, pour avoir bossé avec Lennox, il s’est montré assez réglo. Sauf que sa leçon de morale, il peut se la mettre dans le cul. D’ailleurs, Ruby s’enflamme alors brutalement, et me laisse un instant pantois. Je ne l’ai pas souvent vue s’énerver comme ça mais on dirait qu’il a touché une corde sensible. Pour ma part, je relativise. Son opinion me concernant me passe loin au dessus. En plus, si il est assez con pour aller se prendre une flèche pour quelqu'un, c'est pas mon problème. J’allume une clope et exhale un petit nuage de fumée. Finalement, ce que nous raconte Joaquin sur ces types passe au second plan alors que la discussion tourne au règlement de compte.

Je la laisse débiter sa colère, expliquer un peu son parcours. « Ce ne sont pas forcément les plus forts qui survivent et heureusement. Quand on n’a pas les muscles, les capacités martiales, ou les armes, on trouve d’autres moyens. » Si Ruby s’est énervée, je suis totalement calme de mon côté. Le plus drôle… C’est qu’en fait, Ruby est bien meilleure que moi. Elle s’est résignée à voler et abuser les gens quand l’épidémie s’est déclarée, parce qu’elle n’avait pas vraiment le choix. Alors que moi, je volais déjà bien avant ça, et j’étais même connu de la justice pour ça. Mais si je suis un arnaqueur, un voleur, je ne suis pas un assassin… Enfin, je laissais les rôdeurs faire le boulot à ma place. Mais je ne vais pas m’engager sur ce terrain là alors que Lennox a déjà une piètre opinion de nous. Pas la peine de mettre de l’eau à son moulin alors qu’il l’a mauvaise d’être blessé, de crever de mal, de se retrouver impliqué dans des histoires qui ne le concernent même pas. Et l’alcool ne doit pas vraiment le rendre apte à un dialogue posé. Faudrait de la came. Mais j’ai rien. Tristesse. Il devrait apprendre à se détendre, il va nous péter une durite.

J’ai quand même tiqué quand Ruby a posé Joaquin en victime. Pas parce qu’il est sympa avec elle que cela efface ce qu’il a fait. Quelque part, il mérite d’être traité de violeur, comme moi de racaille. J’irais pas le buter pour autant. Ni l’insulter. « On a tous nos secrets et des trucs dont on n’est pas forcément fiers… Ou qu’on assume au contraire complètement. C’est la faute à pas de chance. Tu pourrais très bien tomber sur la mère d’un môme qui est mort d’overdose suite à la came que tu lui as filé. » Je tire à nouveau une latte. « Le monde d’avant n’existe plus. » Les règles ont changé. La faction est encore jeune. Qu’il ne compare pas ça à ses deals. On n'a pas les moyens d'être craints en étant si peu. Et personnellement, ça ne m'intéresse pas d'être le croquemitaine. Je m’approche alors des deux hommes. Ruby s’étant tirée de colère et aussi pour ne pas qu’on la voit dans cet état, je ne cherche pas à aller la voir maintenant. Elle a besoin d’être seule. « T’as besoin d’aide Joa ? Je préviens, je donne pas la main. » Même si pour le coup, j’aimerais que Lennox ai bien mal, histoire de le calmer à nous faire la morale… « Sinon, je vais prendre l’air. »


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5232
Sujet: Re: Shouting silent...   Lun 1 Nov 2021 - 12:14
J’vois pas trop quoi rajouter de plus. Mais, aux paroles de Ruby, j’souffle, avec un froncement de sourcils. « J’pensais t’avoir tout raconté. Mais c’était un peu… flou… pendant cette période. » Faut dire que j’ai eu du mal à pas lâcher prise pendant les semaines qui ont suivi toute cette histoire. Alors ouais, possible que j’ai pas tout balancé. Au reste, j’ai un temps d’arrêt, avant de finir par hocher la tête. « J’vois pas d’autre moyen pour en terminer avec toute cette merde de toute façon. Et pour que ça arrête de me retomber dessus alors que je pensais que c’était plié. » J’me doute bien qu’elle sera pas jouasse et j’comprendrais qu’elle ait pas envie d’être de la partie si on finit par trouver des pistes. Sauf que je sais que j’aurais besoin d’elle.

Et voilà que Lennox en remet une couche. Je serre des mâchoires, prêt à l’envoyer péter et à lui dire de se casser s’il est pas content. C’est bon, sa putain de dette est plus que réglée là. Sauf que je reste un peu con quand j’vois Ruby craquer. Y a rien qui me surprend dans ce qu’elle raconte. Au début en tout cas. Sauf quand elle prend ma défense. J’avoue que là, je suis infoutu de répondre quoi que ce soit. Alors, je la laisse vider son sac, vu qu’elle en a clairement besoin. Et je la suis des yeux quand elle s’éloigne, laissant filer un nouveau silence, le scalpel en main, alors que Tiago prend la suite. Il est bien plus posé que ma blonde, même si ce qu’il dit mérite réflexion.

Je finis par reporter mon attention sur Lennox. « J’ai récupéré Ruby alors que le chef de mon groupe comptait lui passer dessus. J’ai tué ce mec avec qu’il la touche. Et elle a passé des mois à baliser à l’idée que je puisse la violer ou… elle disait comment déjà ? Ah ouais réclamer mon dû. Une merde du genre. Sauf que j’avais compris. Des mois avant ça. Que ça marchait pas comme ça. Et les gens du groupe qu’on a rencontrés après m’ont permis de piger que j’pouvais être autre chose que le connard qui savait juste être un toutou qui suit sans réfléchir. Si j’m’en donnais la peine. » Je sais pas trop pourquoi je raconte ça en vrai. Et quelle que soit la façon dont ça ait pu finir avec la Distillerie, jamais j’pourrais oublier ce truc-là. Qu’ils m’ont aidé à piger que j’pouvais avancer. « Et comme je l’ai dit, on a éliminé tous les types qui étaient dans ce groupe. Sans exception. J’ai réglé toutes ces merdes de mon côté. Le seul truc que je pourrais faire en plus, c’est me flinguer, parce que jamais je pourrais compenser les saloperies que j’ai pu faire. Et j’y ai pensé. Plus d’une fois. Mais j’suis toujours là. Pas forcément pour de bonnes raisons, mais c’est un fait. »

J’ai un temps, avant de m’assoir en tailleur à côté de Lennox. « Alors, ton jugement, tu te le gardes. On crève pas la dalle et c’est pas parce qu’on a croisé une putain de gonzesse avec qui on a eu des problèmes y a des années de ça qu’on a que des ennemis. Ca s’est mal passé ouais et j’en prends la responsabilité si ça peut servir à quelque chose. » J’ai un temps glissant une serviette sous la cuisse de Lennox avant de continuer, d’un ton plus sec. « Si tu penses vraiment qu’on peut arriver à quelque chose de cohérent et que tu veux y participer, t’es le bienvenu et pas juste pour régler ta dette. Tout comme tes gamins. Mais si tu penses qu’on est juste des incompétents qui arriveront jamais à rien, tu sais où est la sortie. Dans tous les cas, tu peux être sûr que, si t’as besoin de quoi que ce soit, pour toi ou tes gosses, j’serais là. Parce que j’en ai envie. T’es un type fiable et tes mômes méritent de pouvoir grandir dans de bonnes conditions. » Je relève la tête en direction de Tiago. « J’ai b’soin que tu lui tiennes la jambe. Au cas où. » Et j’attends qu’il s’installe pour commencer à inciser pour agrandir le trou autour de la flèche J’essaie de pas être trop brusque dans mes mouvements et j’m’en sors pas si mal. J’pense en tout cas. Je finis par réussir à faire sortir la flèche et je lève un œil en direction de Lennox pour voir s’il a pas tourné de l’œil. « Ca va ? Tu survis ? » Bon, va falloir faire les points maintenant. Et, avant de reprendre, j’ai quand même un regard dans la direction où Ruby est partie, fronçant de nouveau les sourcils, avec un soupir silencieux. Fait chier putain.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Lennox A. Coleman
Lennox A. Coleman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
S.T.A.R.S.
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1024
Sujet: Re: Shouting silent...   Lun 1 Nov 2021 - 14:59
Oui, Ruby, je l’ai connu. Je l’ai connu parce que quand mes gosses devaient manger et qu’on avait pas assez pour trois, je pouvais rien avaler pendant plusieurs jours s’il le fallait, et quand même assurer de chasser ou bosser, que je lui rétorque sèchement en la regardant. J’vois pas où elle veut en venir avec son laïus, et j’en suis à rouler des yeux. Joaquin l’a jamais violé ? D’autres l’ont fait ? Ok, c’est triste pour elle, mais ça enlève rien des saloperies qu’a pu faire Joaquin de toute façon. Donc pourquoi elle me chante ce refrain pour claquer la porte comme une diva ensuite ? Et ils enchainent, y vont de leurs petits commentaires. J’ai beau sentir l’alcool taper et la douleur avec, j’en reviens pas de devoir quand même remettre l’église au centre du village : Vous m’expliquez à quel moment ce que vous me racontez retire une seule vérité de ce que je vous ai dit ?

Je les fixe, les deux derniers. Joaquin et Tiago. J’aurais une conversation avec Ruby plus tard, éventuellement. Mais y’a pas un monde où elle comptera sur mes excuses vis-à-vis de ce qu’il s’est dit ici. J’peux la plaindre pour ce qu’elle a subi à la limite, j’aimerais pas que ça arrive à ma fille. Elle a pas eu de bol. Mais c’est sa condition de femme qui est en cause.

Vous me parlez de jugement, je vous parle de business, que je rappelle froidement en passant de l’un à l’autre. Vous avez des états d’âmes ? Très bien, réglez-les. Rien change vis-à-vis de mes premiers propos, donc vous m’expliquez ce qui vous prend ? J’ai l’impression d’halluciner. S’ils savent pas garder leurs nerfs et s’montrer cohérents, je sais pas trop ce que je vais pouvoir faire en fait. Et ça me met en danger, avec mes gosses. Vous la jouez bad boy sensible maintenant ?

Non, merci. Là, je passe mon tour. La proposition de Joaquin tombe pas dans l’oreille d’un sourd forcément, mais ils réalisent vraisemblablement pas ce qui est pour moi une évidence. Y’a eu qu’à voir ces gens d’ailleurs. Propre sur eux, quand même équipés, droits. Sans l’histoire au milieu, j’suis persuadée que les deux bavards auraient été des putains de négociateurs. Le genre auquel je tiens pas tête parce que j’y comprendrais rien.

Je me remets de cette blessure, je règle l’affaire de Camila et je me casse, que je lui annonce. Vous avez pas compris. Le groupe de Camila est ancré dans la région depuis un moment, ils ont des contacts, probablement de ceux qui vous ferez baver. S’ils décident de vous faire une mauvaise pub, vous l’aurez dans l’os, c’est pour ça qu’ils ont besoin de régler leurs affaires impérativement avant. Que ces gens leur font encore une pire pub, surtout si on associe Joaquin à leurs méfaits, à cause de son passé. Donc, j’vous ai présenté à ces gens, ça s’est mal passé, je me charge de réparer ça et on en parle plus, on sera quitte, définitivement. Le gitan me tient la jambe, je lui jette un regard noir. Profites-en pour te faire plaisir, et je t’encule, Tiago, s’il m’en croit pas capable, qu’il teste seulement.

Je serre les mâchoires, Joaquin incise, je douille. Le cuir se marque de la trace de mes dents au passage, et j’ai l’impression qu’on me bourrine la jambe. Plus jamais ça, bordel. Vraiment, plus ja-mais.


It is not how you hit the mat, it's how you get up
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Shouting silent...   
Revenir en haut Aller en bas  
- Shouting silent... -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: