The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -37%
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – ...
Voir le deal
179.99 €

whatever it takes
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Medic | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 262
Sujet: Re: whatever it takes   Sam 13 Nov 2021 - 21:59
À cette bribe d’information bien mystérieuse, elle se redresse doucement, inquisitrice. Il lui en donnerait certainement plus si elle lui rendait la pareille. Par quoi commencer, d’assez vague mais qui pourrait avoir son importance. Elle pouvait commencer par annoncer la crédibilité de ses informations, les premières en tout cas. «  Je tiens mes premières informations de la bouche de l’un de leur émissaire. Un docteur qu’ils envoient pour faire leur publicité. » déclara t-elle, alors qu’elle s’asseyait sur le bord du bureau, croisant les bras sur sa poitrine.

Il venait de loin, assez loin pour qu’il ne puisse pas avoir accès aux informations qu’elle avait et assez loin pour que cela puisse l’intéresser. Après tout, elle avait parlé d’un moyen de quitter la ville, mais où. La question se posait évidemment, mais elle ne pouvait pas imaginer qu’il offrait cette information sur un plateau d’argent. Il ne l’a connaissait, d’aussi loin qu’il pouvait voir, elle n’était qu’une étrangère qui vivait dans un bordel. Ce qui en soit n’était pas loin de la vérité, et était la vérité même que l’on soit honnête. « Je ne suis pas intéressée par rejoindre cette bande de dingues, si c'est ce que vous pensez. » affirma t-elle. Bien sur, la proposition de « retrouver » la vie d’antan avait ses côtés alléchants, seulement, il y avait toujours un revers à la médaille, surtout quand elle était aussi brillante. Elle en avait eu un aperçu en se renseignant à droite à gauche et le pile était aussi pourri que la face de la pièce était étincelante.

« Vous me donnez une information sur votre lieu de vie, je vous en donne une sur New Eden. En guise de bonne foi, je vous donnerais aussi les informations que j’ai sur les nouveaux infectés qui font leur apparition dans la ville. Ainsi peu importe là où vous rentrerez, vous reviendrez avec deux fois plus d’informations. » proposa t-elle.

Peut-être qu’aux yeux de Mathias, elle était perdante. Mais à vrai dire, Eden commençait à être au bord du gouffre et elle devrait prendre des décisions rapidement, quitte à prendre des risques avec un parfait inconnu. Mais en ces heures où les choix étaient cruciaux, et elle espérait tout de même être encore capable d’être un bon juge de caractère. Elle soupire.

« Comprenez, Matias, que mes informations sont ma seule monnaie d’échange et je n’ai pas le luxe de les offrir au premier venu sans contrepartie solide. Vous avez peut-être des gens à protéger, vous comprendrez que moi aussi.  »  reprit-elle, des gens, ah, la blague avait de l’humour. Simplement sa seule raison de demeurer aussi dure, sèche et froide. Elle avait des enfants à protéger, et elle ferait tout pour le faire.



mother
Herr God, Herr Lucifer  
Beware
Beware.
Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 695
Sujet: Re: whatever it takes   Jeu 18 Nov 2021 - 9:12
S’installant un peu plus confortablement dans son siège, Matias hoche la tête. Le pari est gagné, Eden va partager ses informations, à condition qu’il fasse de même. Ce marché-là n’est pas trop difficile à tenir, pour sa part, d’autant que rien ne l’oblige à l’honnêteté. Il n’est pas d’ici, elle ne le connaît pas, et il pourrait parfaitement la mener en bateau si l’envie lui en prenait. Lui indiquer un faux emplacement. Elle n’a aucun moyen de vérifier ses informations tant qu’ils parlent, et il espère bien obtenir le plus de renseignements possibles avant de quitter cette pièce.

Le truc, c’est que Matias n’est pas aussi fourbe. Le mensonge ne fait pas partie de ses habitudes, et il le réprouve sévèrement. Nora n’aurait pas hésité, il le sait. Lui… il ne peut s’y résoudre. Vous connaissez le nom de ce médecin ? demande-t-il, notant mentalement de poser des questions sur le concerné au no man’s land lorsqu’il en aurait la possibilité. Après tout, s’il a pensé à l’entourlouper, il est fort possible qu’Eden y ait songé aussi. Il lève une main en signe d’apaisement. Ne vous en faites pas, vos raisons d’enquêter sur eux m’importent peu. Tant qu’elle a des informations à partager sur eux, c’est tout ce qui compte à ses yeux.

Hochant à nouveau la tête, il marque son accord à cette proposition. Il la laisse poursuivre sans l’interrompre, se contentant d’acquiescer pour l’instant. Ça me semble plus qu’honnête, Eden, et je vous remercie sincèrement de faire cela. Je sais que rien ne vous y oblige. Laissez-moi réfléchir, ajoute-t-il après un instant, pensif. Que peut-il lui dire qui ne compromette pas la sécurité des siens, qui n’indique pas immédiatement leur emplacement ? Tout un tas de choses en vérité, mais qui n’auront peut-être pas la même valeur aux yeux d’Eden. Qui ne lui vaudront peut-être pas de recevoir d’autres informations en guise de récompense.

Nous sommes près d’une dizaine à vivre à l’écart de toute grande ville, commence-t-il, choisissant ses mots avec soin. L’une des maisons m’appartenait avant l’épidémie, et nous avons colonisé les autres. Dans l’ensemble, on forme une petite bulle, en quasi-autarcie. Rien à voir, donc, avec la vie qu’elle doit mener ici, au cœur de Seattle, dans ce lieu où les survivants – pour ne pas dire les hommes – doivent défiler toute la journée. Qui protégez-vous, Eden ? demande-t-il, sincèrement soucieux de connaître la réponse. Il sait à quel point le bien-être d’êtres aimés peut peser dans une balance, quelle qu’elle soit.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Medic | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 262
Sujet: Re: whatever it takes   Sam 20 Nov 2021 - 23:06
Qui avait-elle a protéger ? Eden n’avait pas encore assez confiance en Matias pour répondre à sa question. Elle ne voulait pas tout risquer sur les bases de déclarations d’un inconnu. Non pas qu’elle fut si intime que cela, il était évident que beaucoup de survivants encore aujourd’hui, et peut-être même, surtout aujourd’hui, avait quelque chose ou quelqu’un à protéger. Une famille, un proche, un père, une mère, elle soupire. Pour la première fois de sa vie, elle se retrouve face à un croisement et elle ne sait plus quel chemin prendre. Le motel n’était objectivement pas fait pour accueillir des enfants, mais elle ne connaissait pas ce type. Eden ferme les yeux face à sa propre impuissance alors que ses pensées se bousculent dans sa tête.

Chaque chose en son temps. Chaque question, ses réponses. « Minh-Oh. Minh-Oh Yeo-Jeong. » répondit-elle. Le médecin coréen de New Eden. Un émissaire, envoyé pour recruter prêchant la bonne parole auprès de ceux dont le désespoir les traine vers des idéologies archaïques et qui auraient mieux fait d’être oubliées. Mais non, tant qu’Homme vivra, il y aura toujours des psychopathes pour traîner les gens égarés dans l’obscurité.

En marge de la ville, en autarcie, ça paraissait presque trop beau pour être vrai. Son ancienne vie certains dirait. Eden le regardait longuement. « Ils envoient une équipe qui prêchent la bonne parole au sujet de leur communauté. Les femmes ne font jamais parties du convoi. Elles restent parquées derrière leur murs « protégées » et montrant leur « reconnaissance » en ne servant qu’à mettre des enfants au monde. » continua t-elle. Une usine à bébés avec pour « employées » des poules pondeuses à qui l'on retirait toutes formes de libertés. Un tableau qui ne donnait pas envie.

« New Eden est en pleine expansion. Seattle est un de leur projet, sans beaucoup de surprise. Un motel de prostituées est une cible facile dans ce genre de secte religieuse. » expliqua t-elle, marquant une pause ensuite.

color=#CC3333]« Mes enfants. »[/color] annonce t-elle de but en blanc. Le poids du secret lui pesait de plus en plus, celui de ne pas pouvoir être ce qu’elle était entre les murs qu’elle partageait avec ses enfants. C’était à croire qu’elle avait honte d’eux tellement elle n’en parlait pas, mais c’était bien le contraire. Et si pour une fois, elle pouvait faire jouer en sa faveur le fait d’avoir des enfants, elle n’hésiterait pas. Eden avait porté ses enfants sur ses épaules ces six dernières, ne comptant pas les heures de sommeil perdues, les angoisses nocturnes, les heures interminables passées à l’extérieur pendant qu’ils l’attendaient dans leur cabine dehors. Toutes ces choses qu’elle avait fait pour eux, elle ne supporterait pas de les voir partir en fumée à cause d’une bande d’illuminé religieux.



mother
Herr God, Herr Lucifer  
Beware
Beware.
Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 695
Sujet: Re: whatever it takes   Mer 24 Nov 2021 - 22:06
Fronçant un instant les sourcils, Matias s’efforce de comprendre le nom qu’elle vient de prononcer. C’est un nom étranger, de toute évidence, et il le répète à voix basse, pour lui-même. Min-Oh Yeo… Yeo-Jeong ? C’est bien ça ? Elle le lui confirme, et il le fait tourner en boucle dans son esprit, pour être sûr de l’imprimer. Pas sûr qu’il y arrive, cependant, mais cela vaut la peine d’essayer. En tout cas, il ira, lui aussi, chercher des informations auprès de cet homme, ou tout du moins, se renseigner sur son existence, et sa fiabilité.

Pensif, il hoche la tête lorsqu’elle lui parle des missionnaires qui sillonnent la ville en espérant convaincre les foules. Cela, il le savait déjà, par Lisandro. Il avait pu l’observer par lui-même, également. J’ai remarqué, oui, qu’il n’y en avait jamais avec eux. On m’avait prévenu aussi, pour... Il s’interrompt, l’air plus sombre. Oui, on l’avait prévenu. Lisandro lui en avait parlé, un peu avant son départ pour Seattle. Matias n’avait pas remis ses dires en question, mais tout de même… Quand une personne se fait l’écho d’une rumeur sordide, il est légitime de douter. Lorsqu’une seconde confirme les propos de la première… Il ne s’agit pas d’une simple coïncidence. C’est ce médecin, qui vous l’a dit ? Il a peine à croire que l’homme aurait parlé en ces termes d’une communauté qu’il cherche à vendre à tout prix. Cette interprétation, Eden la tient forcément d’une autre source.

Avec un frisson, Matias fronce les sourcils. Avec ce qu’il vient d’apprendre concernant le rôle des femmes, et les désirs de colonisation du groupe, il s’inquiète forcément pour Ana-Lucia. Il est très possible que celle-ci refuse de quitter la ville tant qu’elle n’y sera pas contrainte - ou ne sera pas déportée vers le QG de New Eden. Je vois. Personne n’est à l’abri, mais vous plus encore, dit-il, englobant tout le motel. C’est pour ça que vous cherchez à fuir ? Il ne la juge pas, loin de là. Dans sa position, lui aussi cherchait une porte de sortie, la plus éloignée possible de la ville. Lorsqu’elle lui annonce protéger ses enfants, il tombe un peu des nues. Matias ne s’attendait pas vraiment à cela. Un frère, une soeur, un parent, un compagnon, éventuellement. Mais des enfants, c’est tout autre chose. Sans le savoir, elle a touché la corde sensible. Je comprends, bien sûr. Comment ne pas comprendre, en vérité ? Cet instinct, c’est le même qui a poussé Allegra à rassembler ses enfants autour d’elle, chez lui, à Hungerford Point. C’est le même qu’il ressent, lui, quand il s’efforce de protéger les siens.

Voûtant les épaules, Matias baisse le nez. Il sait qu’il s’apprête probablement à faire une bêtise. Une énorme bêtise. Et il doit peser le pour et le contre. Réfléchir, aux conséquences, aux implications, de sa décision. De sa proposition. Avec un soupir, il relève la tête vers elle. Ecoutez… Ça risque de vous paraître dingue, parce qu’on ne se connaît pas du tout… mais nous pourrions vous accueillir, vous et vos enfants. Le temps de vous retourner, de trouver une solution plus permanente. Cela vous permettra de vous éloigner de Seattle, et d’être hors d’atteinte... A priori, c’est ce qu’elle veut. Et Matias ne demande rien, en échange de cette proposition, qu’il fait en espérant ne pas se tromper. Ne pas mettre en danger sa propre famille, pour protéger celle d’Eden.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Medic | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 262
Sujet: Re: whatever it takes   Sam 27 Nov 2021 - 14:04
« Leurs émissaires ont la langue bien dressée. » répondit-elle. Il avait fallu à la mère de famille toutes ses capacités d’analyse et de logique pour mettre les pièces les unes à côtés des autres dans un puzzle constitué de nuance de gris. Il n’avait pas été trop difficile non, après tout quand on fait partie d’une organisation comme celle de New Eden, il y avait forcément des choses qui dégoulinaient aux angles.

« La rumeur courrait sur des punitions et des châtiments. Il n’a pas été très difficile de comprendre que ceux et surtout celles qui ne se plient pas à l’idéologie risquait l’humiliation publique au mieux. » Pour le reste, Eden n’avait pas eu besoin de comprendre qu’il y avait pire, bien pire, les rumeurs ne venaient pas de nulle part, elle laissait le choix à chacun de pouvoir plus d’affreux détails sur la liste de ce que pouvaient endurer les habitants de la communauté.

Le lieu dont il parlait semblait presque utopique. Presque trop proche de ce qu’elle désirait pour elle et ses enfants, c’était à croire qu’elle avait parlé dans son sommeil, ou que quelqu’un connaissait ses antécédents à vivre dans le Seward Park. Et les options d’Eden ne frappait pas à la pote tous les quatre matins. La partie d’elle la plus méfiante lui rappelait que les opportunités belles et toutes cuites cachaient toujours quelques choses, mais son instinct de mère l’obligeait à étouffer un peu sa méfiance.

« Ils suivent un leader qui serait « immunisé » contre le virus. Il est difficile de faire plus dangereux qu’une secte avec à sa tête une rareté génétique, si l’on croit le fait qu’il puisse être immunisé bien sur. » reprit-elle, et c’était certainement la première raison pour laquelle elle souhaitait fuir Seattle. Il n’y avait rien à faire face à des fanatiques qui croyaient en leur leader dur comme fer. Eden ne souhaitait pas exposer ses enfants à un risque pareil. Il fallait fuir et fuir le plus rapidement possible; « Le fanatisme n’est pas vraiment quelque chose qui donne envie de rester. »

Eden était reconnaissante d’Oxana, mais l’aventure du Motel arrivait à sa fin que l’on soit d’accord ou non. « Ça parait dingue, en effet. » affirma t-elle, lui faisant écho. Oui, ça paraissait complètement fou. Il y a encore quelques minutes, ils ne se faisaient confiance ni à l’un ni à l’autre, et maintenant, il lui proposait de le rejoindre.

« Je ne cherche pas une solution éphémère. Mes enfants ont besoin de stabilité. » Eden ne pouvait pas les balloter à droite ou à gauche au gré du vent, du climat de l’endroit où ils se trouvaient. Prendre ce genre de décisions lui donnait déjà la migraine, alors qu’elle se laissait les paupières avec son pouce et son index, elle soupire longuement. « Il y a encore quelques minutes nous ne nous faisions pas confiance. » soupira t-elle, alors qu’elle relevait la tête pour reporter son attention sur Matias. « J’imagine que les enfants jouent sur la corde sensible de beaucoup de gens. Vous faire confiance, c’est … » Elle marque une pause.

« Vous ne restez pas en ville longtemps j’imagine, c’est une décision qui se prend dans l’urgence, je suppose ? »



mother
Herr God, Herr Lucifer  
Beware
Beware.
Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 695
Sujet: Re: whatever it takes   Dim 5 Déc 2021 - 21:10
Attentif, Matias écoute la suite des informations d’Eden. Et ce qu’il entend lui glace le sang, rien de moins. Parler d’une dictature relève presque de l’euphémisme, à ce stade. Hors de question pour lui de laisser les siens tomber sous le joug de ces monstres. L’idée même que ses sœurs, ou Amy, puisse subir ce sort, le révulse profondément. Quant à Allegra, qui sait ce que New Eden lui réservera, compte tenu de son âge. Je vois… Et j’imagine qu’il n’y a aucun moyen d’arrêter leur avancée. Ce n’est même pas une question, seulement un constat. Un constat amer, il va sans dire.

Sourcils froncés, il s’étonne : Immunisé ? Comment c’est possible ? Il n’a jamais entendu parler de cette possibilité, et comprend sans peine comment l’homme en question a pu faire tourner cette situation à son avantage. Comme le souligne Eden, il n’y a effectivement rien de plus dangereux, et, c’est maintenant une certitude, il n’y a aucun moyen de lutter contre ce genre de convictions. La conversation se poursuit, et Matias fait une proposition un peu folle, mais tout de même réfléchie.

La réponse d’Eden lui fait néanmoins lever une main. Vous comprendrez tout de même que je ne puisse pas vous offrir un abri sans aucune certitude, ni aucune condition. Si vous le souhaitez, vous êtes libres de passer quelques temps chez nous, et de décider par la suite si vous voulez rester, ou non. Je comprends le besoin de stabilité, n’en doutez pas, mais de mon côté, j’ai besoin de garantie, avant de vous autoriser à vous installer définitivement. L’offre est à prendre ou à laisser, mais cela, il n’a pas besoin de le dire. Eden le devine sans doute.

Haussant les épaules, il esquisse un pauvre sourire désolé. Inutile de nier, j’imagine. Matias est effectivement sensible à cet argument, mais cela ne vient pas de nulle part non plus. Secouant la tête, il confirme l’intuition de la jeune femme. Je repars dans quelques jours, en effet. Mais vous n’êtes pas obligée de me donner une réponse immédiatement. S’interrompant, il prend le temps de réfléchir à une solution. Il sait qu’il ne reviendra pas avant un moment, et lui faire porter un message est trop compliqué. Voilà ce qu’on peut faire : on peut se donner rendez-vous d’ici quelques semaines, assez loin de chez nous pour ne pas compromettre notre sécurité. Si vous voulez nous rejoindre, vous n’aurez qu’à venir au rendez-vous. Comme ça, vous avez le temps de prendre votre décision. C’est le mieux qu’il puisse offrir. Qu’est-ce que vous en pensez ? Disons… fin novembre, sur le pont de la 507, à McKenna ?


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: whatever it takes   
Revenir en haut Aller en bas  
- whatever it takes -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: