The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma ...
Voir le deal
69.99 €

whatever it takes
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 695
Sujet: whatever it takes   Mer 6 Oct 2021 - 9:02
WHATEVER IT TAKES
@eden p. st john

Depuis son arrivée, Matias tente de rassembler le plus d’informations possibles sur New Eden. Il a entendu parler d’eux, à Olympia, mais par des moyens détournés. Des rumeurs, ou même des expériences de première main, rapportées par des visiteurs de passage. S’il s’est construit une première opinion, basée sur ces éléments, le cubain veut maintenant voir les choses par lui-même. Voir, et affiner son jugement. Le confirmer, ou au contraire, l’infirmer. Et pour cela, rien de mieux que de se confronter directement aux principaux concernés. A défaut de pouvoir visiter leur camp, les rencontrer ici, à Seattle, est un bon point de départ.

Il a déjà eu plusieurs conversations avec quelques types différents, mais, comme l’avait prévenu Lisandro, aucune femme. Hasard des rencontres ou réelle mise sous clef de la gente féminine ? Sans trop s’avancer, Matias est enclin à croire à la deuxième option, au regard des informations dont il dispose déjà. Et elles sont probablement bien maigres en comparaison de la vérité. La découvrira-t-il jamais réellement, d’ailleurs ? À moins, bien sûr, d’intégrer les rangs de cette communauté… sûrement jamais. Il aura beau parler avec le plus de ressortissants possibles, les mettre en confiance, leur tirer les vers du nez… ce ne sera jamais pareil que de voir. Que de constater, de ses propres yeux, si les rumeurs sont vraies.

Bien sûr, Matias ne s’est pas contenté de parler avec les émissaires de New Eden. Il sait que la réputation d’une communauté ne se mesure pas seulement à la façon dont elle se présente, mais aussi, et surtout, à ses relations avec ses voisins. Et qui de mieux placé que les survivants du no man’s land pour lui en dire plus ? Depuis quelques jours, un nom revient souvent dans les conversations. Eden. Un peu ironique, sans doute, mais ce sont les hasards de la vie. On lui a dit qu’il pourrait la trouver au motel, et presque à chaque fois, ce mot a amené une ombre de sourire moqueur sur le visage de son interlocuteur. Matias n’a pas cherché plus loin, et se rend désormais à l’adresse indiquée.

Devant le bâtiment, le cubain ne décèle rien qui prête à rire, et se dirige sans sourciller vers l’accueil. Là, la petite brune qui lui fait face lève très rapidement toute ambiguïté. Sa tenue aguichante ne laisse planer aucun doute sur la nature des activités ici, et Matias se sent rougir. Il comprend mieux pourquoi tout le monde se moquait de lui à chaque fois qu’il était question de la femme qu’il cherchait. Je veux seulement voir Eden, dit-il en secouant la tête. Haussant les épaules, la petite brune disparaît, à la recherche d’Eden.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Medic | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 262
Sujet: Re: whatever it takes   Lun 18 Oct 2021 - 18:49
S’il fallait parler du vent qui soufflait sur Seattle, alors il fallait parler de sa direction. Les journées devenaient plus courtes, les nuits plus fraîches et avec l’approche de l’automne et à sa suite l’hiver, les problèmes ne feraient que s’accumuler. Six ans, six années qu’elle préparait les hivers, les rudes hivers. Ses enfants n’étaient plus aussi dépendants qu’au début mais encore bien loin de l’indépendance. Pour l’heure, il était nécessaire qu’elle leur fasse classe. Certains pouvait bien penser ce qu’il voulait, que cette lubie de l’éducation était dépassée et enterrée, seulement Eden n’imaginait pas ses enfants incapables de lire, d’écrire, de compter et Poppy était en âge d’apprendre tout cela, une chose à laquelle la mère de famille s’attelait chaque jour.

C’était bien la seule parenthèse à un quotidien qui devenait chaque jour de plus en plus incertain. Il n’était pas de jours sans qu’Eden se demande s’il n’était pas temps de quitter la ville pour de bon. Mais sans plan, sans objectif, impossible de mettre une quelconque organisation en place. Errer avec deux enfants n’était pas une possibilité et la réalité était qu’ils avaient plus de chances de mourir dans les rues que de rester dans le motel. Une des raisons d’ailleurs pour laquelle, elle avait du dire adieu à sa cabine dans le parc de Seward. Eden se rendait compte parfois de la fatigue qui parfois la prenait aux muscles, réfléchir à longueur de journée, chercher à avoir une longueur d’avance n’était pas de tout repos. Il y avait toujours quelque chose à faire, à voir, à entendre. Eden ferma les yeux quelques secondes avant de se rendre compte qu’elle s’assoupissait se faisant réveiller par la demande d’approbation de son fils sur la forme de ses lettres. Il faisait encore quelques lettres à l’envers à force d’avoir vu sa soeur faire son alphabet dans l’autre sens.

Quelqu’un vint toquer à sa porte et entra, annonçant à Eden que quelqu’un était venu pour la voir. Elle fronça les sourcils, personne ne faisait la voir, et c’était très bien comme ça. Eden demande s’il ne s’agit pas d’une erreur, et on lui répond que non. L’incompréhension pouvait se lire sur son visage, son anonymat avait certainement du prendre un coup à force de poser des questions sur New Eden. Voilà encore une chose qui la confortait dans l’idée qu’il valait mieux ne pas trop traîner à Seattle. Elle se leva, donna quelques instructions à sa fille et son fils, avant de quitter leur chambre pour descendre à l’accueil.

La mère de famille était dubitative quand au but de venir la voir jusqu’au Motel. Elle arriva en face d’un homme qu’elle n’avait jamais vu de sa vie. Elle s’approcha, gardant une distance raisonnable, méfiante et sur ses gardes. Elle n’attendait personne et certainement pas un homme. Elle ne faisait pas partie des lots à consommer au motel. Il était certainement préférable qu’il annonce la raison de sa venue. Eden était une femme patiente, mais pas forcément avec les autres.

« Comment connaissez-vous mon prénom ? Je me souviens de tous les visages, et je ne vous ai jamais croisé. »



mother
Herr God, Herr Lucifer  
Beware
Beware.
Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 695
Sujet: Re: whatever it takes   Jeu 21 Oct 2021 - 8:37
La petite brune – qui ne s’est toujours pas présentée et qui, au vu de son air malicieux, ne prévoit pas de le faire – revient suivie d’une asiatique qui doit se poser beaucoup de questions. Enfonçant les mains dans les poches de son jeans, Matias esquisse un sourire bienveillant, en espérant la mettre à l’aise. Forcément, son interrogation est légitime, et il ne compte pas botter en touche, ou jouer les mystérieux. Il circule pas mal en ville, fait-il en haussant les épaules. Je m’appelle Matias, je ne suis pas d’ici. Pas d’ici, ça veut tout dire et rien à la fois. Quoi qu’il en soit, si elle compte lui demander d’où il vient, il ne lui répondra pas. Il a réussi, jusqu’à maintenant, à rester énigmatique sur l’emplacement de Sanctuary Point, ce n’est pas pour le dévoiler ici.

Avisant les banquettes installées dans l’accueil, probablement pour faire patienter les clients, Matias les désigne d’un geste. On peut discuter ? J’ai des questions à vous poser. Il préférerait avoir cet entretien à l’abri des oreilles indiscrètes, et coule un regard vers la petite brune, qui, assise sur sa chaise derrière le comptoir, en dépasse à peine. Difficile de savoir si elle peut les entendre, si elle va les espionner. Mais Matias ne doute pas un instant qu’Eden refusera de se trouver seule dans une pièce isolée avec lui. N’importe quelle personne sensée le ferait, en tout cas. Posant les yeux sur la concernée, il se penche légèrement vers elle, pour préciser à voix basse : Ça concerne New Eden. Je sais que vous avez cherché des informations sur eux, et ça m’intéresse.

Bien sûr, il espère la mettre suffisamment en confiance pour qu’elle accepte de lui parler. Il se doute que partager ses informations avec un inconnu ne coule pas de source, et qu’il lui faudra offrir quelque chose en échange. Avec le risque, évidemment, qu’elle ne lui apprenne rien qu’il ne sache déjà. C’est un pari que Matias est prêt à prendre, pour être sûr de ne pas passer à côté d’une information capitale. Votre prix sera le mien. Et j’ai, moi aussi, des informations sur eux à partager. Il se sent un peu mal d’exploiter ainsi les malheurs de Selene et de sa compagne, et ne sait pas non plus de quelle manière cela pourrait servir à Eden. Mais, si elle se renseigne dans l’optique de les rejoindre, alors il vaut mieux qu’elle apprenne ce qu’il s’est passé.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Medic | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 262
Sujet: Re: whatever it takes   Dim 24 Oct 2021 - 16:56
Il avait des questions à lui poser.

Son nom circulait pas mal en ville.

Elle avait presque fait abstraction du prénom qu’il venait de lui donner. Ces deux informations données dans l’ordre inverse lui avait fait froncer les sourcils, mécontente, de savoir que son nom pouvait passer d’une bouche à une autre et que l’on sache un peu trop facilement où la trouver. Il y a encore un an de cela, Eden était un fantôme dont peu de personne connaissait l’existence, elle apparaissait tous les quatre matins avant de disparaître aussi vite sans que personne ne sache d’où elle venait. Son anonymat était donc mort et enterré, elle avait cela en horreur, mais il fallait s’y faire, du moins il fallait apprendre à s’y faire, pas sure qu’elle y arrive.

Tout le monde voulait des informations. Surtout quand il s’agissait de New Eden. En récupérer signifiait s’exposer, et Eden semblait en avoir payer le prix. Voilà un inconnu aux portes du Motel, venu pour la voir, elle, spécialement au sujet de cette communauté qu’elle avait croisé à une seule reprise en la personne du Dr Minh-Oh. Au moins, il n’était pas là pour ce genre de service, ce qui avait au moins l’avantage de la rendre un peu moins agressive.

« Pas d'ici ? » répéta t-elle en tiquant sur cette formulation. Pas de Seattle, voulait-il dire ? Elle ne manquerait pas de trouver d'où il venait.

Elle lui fit signe de la suivre dans la cour, pour ensuite se rendre dans son « cabinet » une chambre aménagée pour y recevoir ses patients et surtout ses patientes. Il avait des informations lui aussi sur New Eden, elle n’était pas certaine qu’il pourrait lui en apprendre beaucoup plus que ce qu’elle savait déjà. À moins qu’il ne lui donne la localisation exacte de leur QG et la manière dont leur sécurité et leur corps militaires fonctionnaient, elle ne voyait pas bien comment il comptait « payer » les informations qu’elle avait de son côté. Nova lui avait fourni un sacrée nombre d’informations, et du reste elle avait appris assez de choses pour faire non seulement la part des choses mais peut-être aussi pousser à prendre des décisions radicales, ou elle-même prendre des décisions. « J’ai un chambre que j’utilise pour les soins médicaux, nous pourrons discuter là. »

Elle ouvrit la porte et le laissa entrer avant de refermer la porte derrière elle. Elle s’asseye sur une chaise et l’invita à faire de même. « Je préfère être honnête avec vous, Mathias, il y a peu de choses aujourd’hui que je ne sais pas à propos de New Eden. Et peu de nouvelles informations transpirent de cette communauté. Je ne sais comment vous comptez vous offrir quoique ce soit en réalité. À moins que vous ayez une localisation exacte, ainsi qu’un plan détaillé de leur QG, je crains que vous et moi ayons les mêmes informations. »



mother
Herr God, Herr Lucifer  
Beware
Beware.
Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 695
Sujet: Re: whatever it takes   Dim 31 Oct 2021 - 9:51
Elle refuse sans même le signifier sa proposition de s’asseoir, et lui indique de la suivre dans la cour du motel. Un hochement de tête adressé à la petite brune, et Matias lui emboîte le pas. Rapidement, ils atteignent une chambre aux allures de cabinet médical rafistolé, où elle lui propose d’entrer pour discuter. Quelque chose lui dit qu’Eden ne fait pas partie des filles du motel – ou alors, ses clients ont de drôles de fantasmes. La jeune femme semble, en tout cas, trop à l’aise dans son environnement pour qu’il soit associé à de telles activités. Comme si elle avait lu dans ses pensées, elle confirme qu’il s’agit véritablement d’un cabinet médical, et pas quelque sorte de kink dérangeant. Obéissant à son invitation silencieuse, Matias prend place sur la chaise qu’elle lui indique, attendant patiemment qu’elle lance les hostilités.

Et, cela va sans dire, ses propos le refroidissent un peu. Evidemment, il ne s’attendait pas à ce que tout le monde partage ses informations sur New Eden avec lui, simplement parce qu’il le demande ; simplement pour sa belle gueule. Pour autant, Eden laisse clairement sous-entendre qu’il peut se foutre sa proposition où il pense et rentrer chez lui la queue entre les pattes. Se raidissant, il se redresse légèrement, sur la défensive. Je n’ai pas de plans, désolé, lâche-t-il d’une voix tendue. Et j’en sais probablement moins que vous, et de très loin. Pour la simple et bonne raison qu’il n’est pas d’ici et qu’en à peine quelques jours de présence à Seattle, il ne peut pas espérer la même somme d’informations qu’Eden en plusieurs semaines. C’est pourquoi elle est si précieuse pour lui, et pourquoi il est prêt à mettre le prix.

S’appuyant contre le dossier de la chaise, Matias croise les bras. Je ne peux rien vous apprendre sur eux, soit. Mais cela ne veut pas pour autant dire que je ne peux pas m’offrir vos informations. Son regard se durcit, et il regrette sérieusement de ne pas avoir amené Nora avec lui. Sans aucun doute, sa sœur n’aurait pas mis longtemps avant de trouver un accord avec l’asiatique. Au risque de me répéter, votre prix sera le mien. Nommez n’importe quoi, je ferais en sorte de l’obtenir. C’est une pente glissante sur laquelle il s’est engagé, Matias le sent bien. Mais s’il doit en arriver là pour obtenir ce qu’il veut, alors il n’hésitera pas. Quelque soit la demande d’Eden.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Medic | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 262
Sujet: Re: whatever it takes   Mar 2 Nov 2021 - 20:32
« Dommage. Ce serait quelque chose qui vous aurait valu bien plus que ce que je pourrais vous offrir en matière d’informations. » Un plan du QG de New Eden ? Voilà quelque chose qui risquait de valoir de son petit pesant de cacahuètes. Encore fallait-il que le plan soit véritable et qu’il mène à une quelconque rétribution aux exactions dont cette bande de tarés s’étaient rendus pleinement coupables.

Eden demeurait dubitative.

La mère de famille n’était pas vraiment habituée à ce que l’on vienne la chercher chez elle, enfin au motel, pour lui demander des informations. La coréenne n’avait pas vraiment envie de se transformer en Buggy les Bons Tuyaux, mais si l’on en croyait le Mathias en question, son nom tournant au NML, peut-être était-il le premier d’une longue liste de types à la recherche d’informations. Eden n’avait pas vocation à se faire connaître, les projecteurs, elle préférait autant qu’ils soient tournés vers quelqu’un autre. Elle soupira longuement, se massant les tempes, elle n’était pas encore au point d’être excédée, mais elle devait bien avouer qu’il était pour l’instant le symptôme d’une maladie dont elle aimerait rester éloignée.

Quand elle voyait la vitesse à laquelle les choses allaient dans la ville, elle ne pouvait que se blâmer. En réalité, elle se sentait coupable, coupable de ses choix, la nécessité l’y avait certainement obligée mais sa fierté s’était aussi mise en travers de la possibilité d’intégrer un groupe plus grand, peut-être même plus capable d’assurer la sécurité de ses deux enfants. Mais c’était les guerres incessantes entre ceux qui s’estimaient avoir la solution pour reconstruire le monde à la manière dont ils l’envisageaient. Elle prend une longue inspiration.

« Quand vous dîtes que vous n’êtes pas d’ici, d’où sortez vous ? » demande t-elle sans détour.

« Honnêtement, à moins que vous ayez des informations sur un moyen de s’éloigner de Seattle, je ne peux rien faire pour vous. La charité n’est pas vraiment à la mode ces dernières années, je pense que vous l’avez remarqué. »

New Eden ne faisait pas partie de ses projets d’avenir. Et à ce rythme là, Seattle non plus.



mother
Herr God, Herr Lucifer  
Beware
Beware.
Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 695
Sujet: Re: whatever it takes   Ven 12 Nov 2021 - 22:35
Assez rapidement, il comprend que malgré sa proposition, l’asiatique est loin d’être prête à accepter. Il pourrait probablement lui offrir le monde qu’elle refuserait toujours de partager avec lui ses informations. Un soupir de déception lui échappe, alors que ses épaules s’affaissent. Ils sont dans une impasse, de toute évidence. Matias ne peut pas nier qu’il s’y attendait un peu, en vérité. De fait, rien n’oblige Eden à distribuer ses renseignements si elle ne le souhaite pas, et le cubain n’est pas désespéré au point de la contraindre par la force et la violence. Il a fait un pari, a joué, et a perdu. C’est ainsi, et il ne peut rien y changer.

Je vois, marmonne-t-il, dépité. Il ne cache pas sa déception, même s’il n’espère pas attendrir la jeune femme. Il doute qu’elle soit du genre à faire la charité, surtout à un inconnu. Merci de m’avoir rencontré, en tout c - Il s’interrompt, fronçant les sourcils lorsqu’elle l’interroge. Ah. Maintenant, c’est à son tour de poser des questions, et d’attendre des réponses. Il y a peut-être une carte à jouer, ici… Dans l’expectative, Matias attend qu’elle reprenne la parole, ce qu’elle fait rapidement, pour s’expliquer. Un petit rire sans joie lui échappe, alors qu’il se passe une main sur le visage. L’ironie de la situation ne lui échappe pas, et Eden doit aussi en avoir conscience.

J’avais remarqué, en effet, répond-t-il, un peu acerbe malgré lui. Donc, il y a bel et bien un nouveau pari à faire. Matias n’est pas vraiment joueur, du moins, pas du genre à brûler toutes ses cartouches en une fois. Silencieux, il observe Eden pendant quelques instants. A quel point a-t-il besoin de ses informations ? Est-il prêt à risquer la sécurité des siens en divulguant l’emplacement de leur refuge ? Pas sûr. Pas sûr du tout, même. Pourtant, ils sont à nouveau dans une impasse. Une autre, différente. Ils ont tous les deux des cartes en main et attendent de voir qui, d’elle ou de lui, les abattra le premier. Mais aucun n’est prêt à faire ce premier pas…

Disons simplement, pour commencer… Il sous-entend clairement que cette information-là n’est pas gratuite – comme le sont celles de la jeune femme. que je ne vis pas à Seattle. Est-ce que cela sera assez pour l’appâter et la convaincre de lâcher ne serait-ce qu’une bribe d’information ? Un pari, encore et toujours. Et que je suis suffisamment loin pour ne pas avoir accès à autant de renseignements que vous. Comprendra-t-elle ce que cela implique ? Une région dénuée de la présence de New Eden, pour l’instant en tout cas. Est-ce cela qu’elle cherche à trouver ?


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: whatever it takes   
Revenir en haut Aller en bas  
- whatever it takes -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: