The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-67%
Le deal à ne pas rater :
DORMIPUR Oreiller à mémoire de forme MEMOVITA 60×60 cm
9.99 € 29.91 €
Voir le deal

Someone told me
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4763
Sujet: Re: Someone told me   Lun 4 Oct 2021 - 12:41
Oui, désolée, l'atterrissage n'est pas toujours très souple, souffle-t-elle avec une grimace de circonstances. Avec un bras, par ailleurs, ça n'a pas été vraiment facile de pouvoir se maintenir au rebord. Elle y est arrivée, Mei-Lin a mis au point quelques aides pour y contribuer. Je sais qu'elle en a besoin, et son absence est remarquée dans les cercles de paroles mais... Elle y a sa place. Je m'assure qu'elle ne soit pas oubliée, ajoute-t-elle.

Pour l'instant, Mei-Lin est accessible, mais Neela a conscience que d'ici quelques semaines ou mois, quand ils auront trouvé où l'envoyer, quand pourquoi et comment, la jeune femme ne les verrait quasiment plus, enfermée dans une existence qui n'est pas pour elle. Aussi étrange que ça puisse paraitre, elles vivent les choses vite et intensément, dans la crainte que ce moment arrive trop vite. Quand il sonnera à leurs portes, évidemment qu'elles se diront qu'elles n'ont pas eu assez de temps pour en profiter. Mais ses yeux se relèvent vers Mason et elle fronce les sourcils. Une boule se forme dans sa gorge :

Tu n'as rien pu faire pour quoi ? Insiste-t-elle. Un sourire lui échappe. Mason, tu m'inquiètes, ajoute-t-elle.

Elle ne peut rien dire de mieux que ça. Evidemment qu'il l'inquiète. Avec des demi-paroles, des demi-mots. C'est terrible de laisser cet espace à l'imagination, au doute, à une peur froide. Pour lui.

J'imagine qu'il faut que je me fasse une idée de qui il est par moi-même, et pas par les échos qu'on en dit, mais je ne me vois pas l'approcher d'une quelconque manière, elle n'arrive pas à s'imaginer un bon moyen de l'aborder et de lui demander ce qu'il en est de son allégeance. Si c'est pour finir au bout d'une corde, Neela n'est pas spécialement motivée par l'idée. Et ça serait suspect, j'ai l'impression, quoi qu'elle fasse.

Elle scrute Mason, hoche la tête. Ses idées sont bonnes, elle a presque envie de le planter là pour aller tout raconter aux autres, et qu'ils acceptent tout ce qu'il pense et suggère. Elle se retient cependant : le puits à pétrole n'est pas épuisé.

Beaucoup le sont, certaines plus que d'autres, on doit composer avec ce qu'on a de toute façon, des gens de tous les bords, tous les milieux, toutes les classes. Il y en a, oui, ils se démarquent. Et qui ne craignent pas de faire ce qu'il faut, autant dire : ses préférés. Je ne peux pas te donner des noms, mais je pense que tu peux les rencontrer déjà, te faire une idée, je crois que tu penseras la même chose que moi à propos d'eux, ajoute-t-elle.

Neela baisse les yeux vers ses mains, se triturant les doigts un instant :

Tu vas peut-être me trouver un peu bête, ou trop naïve, mais j'ai bon espoir qu'on arrive à quelque chose et... Et je ne pense plus à ce que ça aurait pu être si on s'était réveillés avant. Je pense à ce que ça sera après, quand... Quand on aura peut-être réussi, elle hausse les épaules, relève le regard vers lui avec un sourire de circonstances. Je ne sais pas si je serais là quand ça sera fini, je ne sais pas non plus si je resterais dans le coin si j'y survis, probablement pas. Mais après la nuit, le soleil se lève forcément, souffle-t-elle.





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3338
Sujet: Re: Someone told me   Lun 4 Oct 2021 - 14:04
J’ai un mince sourire à sa répartie, avant de hocher la tête au reste. « C’est… tant mieux. Tu sais que sans elle, on ne serait probablement pas en train d’avoir cette discussion hein… » Et je finis par froncer les sourcils, alors que je me rends bien compte que les choses ne vont faire qu’empirer, qu’on la verra encore moins. Cette pensée me noue l’estomac et je finis par prendre une inspiration, incapable de gérer tout ça.

Sauf que je peux encore moins gérer le reste. Et je me contente de hausser une épaule, sans pouvoir vraiment lui répondre. J’ai besoin de quelques secondes avant de pouvoir reprendre la parole, évoquant Armand avec plus de facilité que le reste. « Ca viendra en temps voulu. Pour le moment, il place ses pions aussi et c’est un exercice… délicat. Il sait que je n’approuve pas ce qui se passe et il viendra me parler si besoin. » Pour le moment, pas la peine de pousser de ce côté-là. Si je peux être utile à Armand, d’une façon ou d’une autre, je ferais de mon mieux.

Pour le reste, les idées se bousculent dans mon esprit, mais j’essaie de me focaliser sur le plus urgent, le plus nécessaire. Sans organisation, ce sera un coup d’épée dans l’eau qui nous fera plus de mal qu’aux autres. Et je hoche la tête à ses réponses. « Bien. Parce que le prix à payer pourrait être très élevé. Je viendrais à la prochaine réunion alors. Pour me faire mon idée. » Il ne faut pas étouffer le feu alors qu’il commence à peine à prendre, mais il faut aussi prendre garde à ce qu’il ne brûle pas tout sur son passage. Et je sens que l’exercice va être compliqué.

Je l’observe quelques secondes quand elle reprend, non sans esquisser un sourire. « C’est important. D’avoir de l’espoir. C’est nécessaire même. » J’aimerais me dire que je n’y pense plus de mon côté, à ce qui se serait passé si je m’étais réveillé plus tôt, mais, à mesure que les jours passent, je me dis aussi que c’était nécessaire. Pour que je comprenne réellement. Et là, au moins, je pense que j’ai compris. « A ton avis, ça ressemblera à quoi alors ? Si… quand on aura réussi ? » Je relève la tête pour la regarder, avant de reprendre, à mi-voix. « J’aimerais bien être là. Et… je resterais. Juste pour m’assurer qu’on ne reproduise pas encore une fois les mêmes erreurs. Pour que nos enfants voient plus d’une journée se lever. »

Je me mordille l’ongle du pouce, avant de laisser filer un nouveau silence. Et de reprendre, dans un murmure. « Quand j’étais à Seattle, je… j’ai rencontré une fille. J’ai trouvé qu’elle avait un magnifique sourire. » Je fronce les sourcils, alors que mon estomac se tort un peu plus à chaque parole que je prononce. « Il s’est avéré qu’elle… travaillait dans une maison de passe. » Je pique du nez, m’arrachant nerveusement des morceaux de peau au bout de mes doigts. « Quelques jours après, j’ai une des personnes qui m’avait accompagné là-bas qui m’a invité à une espèce de soirée. Ils étaient une dizaine et il y avait de l’alcool. Je… » Je rouvre et je ferme mon poing, fixant toujours le vide. « Ils l’avaient emmenée avec eux. Elle… elle était attachée. Dans une espèce de cabanon. Ils l’avaient… » Le souffle me manque quelques secondes mais je finis par continuer, tant bien que mal. « J’ai essayé de la sortir de là. Y avait du sang partout. Mais je n’y suis pas arrivé. Le… leur chef a débarqué pour la prendre avec lui. Je l’ai frappé mais ça n’a servi à rien. Ils se sont juste mis à deux pour me bloquer. » Je me frotte la nuque, déglutissant. « Ils l’ont… ils l’ont brûlée Neela. Sous mes yeux. J’ai… ils m’ont obligé à regarder. Elle m’a supplié de l’aider et je n’ai rien pu faire. Rien du tout. » Forcément, les images reviennent de plus belle et je me tais, incapable de vraiment finir cette histoire. Avant de souffler, avec un sourire sans joie. « Tu avais raison en fait. Quand tu m’as traité de couille-molle. » Incapable de vraiment agir, de faire autre chose que parler. Tu parles que ça va moins me ronger maintenant. Surtout que je n’ose même pas lever les yeux dans sa direction, de peur d’y voir le jugement qui ne manquera pas d’apparaitre. « Il n’y a que toi qui est au courant. Et Armand. J’aimerais autant que ça reste comme ça. »


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4763
Sujet: Re: Someone told me   Lun 4 Oct 2021 - 14:31
Si jamais un jour tu organises un diner avec lui, par hasard, n'hésite pas à m'en faire part, souffle-t-elle d'un air détaché, en plissant les yeux un instant. Sans doute qu'Armand, au milieu des gens en qui il a confiance, est différent de quand il se trouve en extérieur. Voilà qui pourrait donner une bonne idée de qui est cet homme en particulier. D'en dessiner les contours. Il se pourrait que je fasse des glaces ou des patisseries par exemple, je t'ai parlé de ma dernière tentative ? J'ai fait avant-hier des petits gateaux qui ressemblaient à des moutons... Tu me crois si je te dis que je n'en ai mangé que deux sur les dix préparés ? Glisse-t-elle plus légèrement.

L'enquête est palpitante, il va sans dire. Devant le regard de Mason, elle a une attitude rieuse, plus douce. Le pire étant qu'elle n'exagère rien. La confection avec l'un des fils d'Anjali leur a pris du temps, tous les enfants n'ont pas pu en profiter. Ce n'est que partie remise évidemment, ce premier rendu était surtout un test.

Charlie, Dimitri et Joker ont aidé, mais ils n'ont pas pu tout dévorer, il ne reste donc plus qu'un suspect : Min-Oh. Mais impossible de trouver quoique ce soit comme preuve sur ses vêtements, ajoute-t-elle, désormais enquêtrice avisée.

Ou presque. Elle a un bref rire, secouant la tête. Ne peut pas perdre son sourire alors qu'ils parlent de l'avenir. Un voeu pieu, un doux rêve. Elle aimerait simplement que ça soit une réalité. Elle veut tout faire pour. Neela triture ses doigts avant d'y songer plus sérieusement. Elle s'imagine du beau temps oui, l'odeur de l'herbe fraiche, des fleurs de Nell, de la chaleur printanière peut-être. Le renouveau d'une saison pareille, loin des orages et de la souffrance. Elle aimerait que ça soit si simple. Elle prie pour que ça devienne ainsi.

Je ne sais pas : un endroit où nous aurons le droit de porter des pantalons, où nous reconstruirons une société où nos enfants auront la place d'être qui ils voudront être. Où les gens comme Ray ne seront pas... Jugés, dénigrés ou torturés, souffle-t-elle presque dans un murmure qu'il est le seul à pouvoir entendre ce qu'elle dit. Nous pourrons guérir, essayer de nous remettre de toutes nos blessures, c'est ce dont elle a besoin. De pouvoir enfin baisser les armes, lâcher prise, faire une pause. La réussite de cette société ne se fera pas aux dépends de moins chanceux, chuchote-t-elle alors avant de pincer les lèvres.

Elle ne sait pas si c'est cette image qui permet à Mason de lâcher le morceau. Elle le fixe quand il déroule son histoire, et à mesure qu'il le fait sans la regarder, Neela peut sentir le masque qu'elle porte s'effriter. Le souvenir est sombre, et chasse le beau temps d'un éclat orageux. L'indienne sent une douleur au ventre la prendre, l'envie de vomir. Les images se superposent dans son esprit, et encore, sans doute peine-t-elle à voir concrètement l'horreur qui s'est imposée à Mason. Elle ne peut pas frôler un dixième de sa douleur. Elle déglutit, chassant cette nausée. Sans un mot, elle se rapproche.

Viens là, idiot, fait-elle avant de se ruer dans ses bras, l'attrapant par les épaules pour venir le serrer contre elle. Ses propos semblent encore plus horribles après tout ça. Sous le coup de la colère, elle l'a encore plus blessé. Je suis désolée, murmure-t-elle contre son oreille, posant contre la tempe de Mason un baiser tendre. L'instant d'après, Neela le resserre un peu plus contre elle. Je ne dirais rien, c'est promis...





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3338
Sujet: Re: Someone told me   Lun 4 Oct 2021 - 17:04
Je lui lance une œillade amusée, avant de souffler, d’un ton léger. « Tu sais, il est comme Min-Oh. Il ne laisse filtrer que ce qu’il a envie. Et il sait très bien choisir les bons mots. » Ceux qui font mouche et qui font aussi que je n’ai aucun doute quant à la confiance que j’ai pu lui accorder. Et, forcément, quand elle parle des petits d’Anjali, mon sourire se fait plus doux. Bien plus franc aussi. Je tousse même un rire quand elle me raconte son enquête. « Oh je vois. C’est pour ça que tu ne m’as rien rapporté alors. Et tu n’as pas essayé de le faire passer aux aveux j’imagine. Aucune trace dans le bureau non plus ? » La légèreté du moment fait du bien. J’ajoute, sans trop savoir pourquoi. « Tu sais que Keneka n’avait jamais mangé de crêpe ? Sally s’en rappelait à peine aussi. Alors on a essayé d’en faire ce matin. Un vrai carnage. » Je désigne l’évier plus loin encore plein. « Mais elles ont tout dévoré. » J’ai un temps, fronçant de nouveau les sourcils. « Ils sont en train de se faire une sacrée place dans nos vies on dirait. » En quelques jours à peine. C’est complètement dingue.

C’est peut-être aussi pour ça que la conversation prend cette tournure. « Tu sais… au début… on espérait que ce serait comme ça. Qu’on pourrait reconstruire quelque chose de meilleur, de plus juste. Sans reproduire les erreurs du passé. » J’ai une grimace. « Au final… on a réussi à faire encore pire. » Je soupire profondément et je fixe Neela, quelques secondes. « Je me dis que cette fois, on va retenir la leçon. » Surtout au vu de ce qui sa pu se passer ces dernières années. Juste un endroit où tout le monde pourra être qui il veut… ça ne semble pas si compliqué que ça. « C’est une belle image en tout cas. »

Au final, c’est moi qui finis par lâcher prise. C’est difficile et j’ai du mal à trouver mes mots. Heureusement, elle ne m’interrompt pas et j’arrive tant bien que mal à presque tout lui dire. Je n’ose toujours pas la regarder, alors que le silence s’installe entre nous. Je ne sais pas si je me sens plus honteux ou coupable au final. A dire vrai, les deux sentiments se disputent la première place. Alors, quand elle se lève, j’avoue que je m’attends presque à ce qu’elle quitte la pièce. Et je fronce les sourcils en voyant qu’au final, elle se rapproche, pour me serrer contre elle. Je me fige une seconde avant que mes épaules ne finissent par se détendre et je laisse échapper à voix basse « Tu n’as pas à être désolée. » Avant d’ajouter, dans un murmure cette fois. « J’aurais dû trouver quelque chose pour l’aider. N’importe quoi. Et tous les autres… ils s’en fichaient. Ils ne comprenaient pas que je ne laisse pas faire. » C’est quelque chose que je n’ai toujours pas réussi à assimiler. Je pose une main sur son bras et je le serre quelques instants avant de hocher la tête, essayant tant bien que mal de reprendre une contenance. « C’est… Min-Oh n’a pas besoin que je lui rajoute ça. Et je ne veux pas inquiéter les filles pour une chose sur laquelle nous n’avons aucune prise. » J’ai une hésitation et je reprends, toujours sur le même ton. « Le type… qui a fait ça. Armand a dit qu’il s’en occuperait. Normalement, il ne devrait pas revenir à Walla-Walla. » Ca va aller. Pas de raisons de m’imaginer Clochette ici. Pas besoin de me rajouter des cauchemars, j’ai eu ma dose.


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4763
Sujet: Re: Someone told me   Lun 4 Oct 2021 - 17:52
Il me faut une commission rogatoire pour pouvoir accéder à son bureau et poursuivre mon enquête ! S'exclame-t-elle avec humour, avisant Mason d'un regard amusé. Tu crois qu'un juge pourrait me l'accorder ? Lui par exemple ? Voilà qui lui faciliterait bien la tâche. Surtout qu'elle n'a pas encore parler de sa prochaine préparation : les croissants en forme de petits cochons, ça risque d'avoir du succès encore. Cette fois, elle y mettra un piège, pour pouvoir suivre la piste comme pour le petit poucet. Tu vas finir par savoir cuisiner à force d'être avec eux, ajoute-t-elle.

Elle pince les lèvres, imagine seulement ce que serait cette vie sans tous ces mauvais aspects. Ceux qu'ils peuvent changer, qu'ils peuvent améliorer. Un soupir lui échappe. Dans ces moments-là, Neela est partagée : doivent-ils tout raser pour reconstruire sur de nouvelles bases, ou il y a-t-il une chance de recommencer avec ce qu'il y a déjà en place ? Elle doute beaucoup. Les mentalités ne changent pas facilement, elles n'évoluent pas suffisamment vite. Ces grands discours féministes n'y font rien.

Je ne sais pas. Au début, il y avait quand même un début de quelque chose, qui s'est vite fané. Les militaires, les hommes, s'occupaient de tous. Les autres étaient obligé de rester en arrière, veiller sur le campement. Dès qu'on a appris pour Richardson, les choses se sont bousculées... Elle hausse les épaules : Et tout s'est emballé, pas dans la bonne direction, ajoute-t-elle.

Depuis le début, qu'est-ce qui est allé dans la bonne direction au juste ? Rien. Absolument rien. Elle le relève à cet instant, alors qu'elle tient Mason dans ses bras. Elle l'écoute, ne s'écarte que légèrement, les mains toujours posées sur ses épaules. Elle aimerait avoir les bons mots pour qu'il aille mieux, qu'il oublie, peut-être qu'il ne se sente tout simplement pas mal. Un soupir lui échappe. Elle ne peut rien y faire. Rien changer. C'est... Ecœurant et en même temps, elle sait que son impuissance est partagée. Elle baisse les yeux un instant. Les filles n'encaisseront pas ça. Min-Oh porte déjà suffisamment sur ses épaules, et si elle n'aime pas l'idée de lui cacher ça, elle se doute que ça serait le faire crouler sous plus de malheurs, surtout dernièrement. Tant pis pour la franchise alors ?

Je suis d'accord avec toi, souffle-t-elle. Ses yeux reviennent capter ceux de Mason : Comment tu vas ? L'interroge-t-elle. Je veux dire, vraiment, elle ne veut pas de demi-mots à nouveau. De quoi tu aurais besoin ?





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3338
Sujet: Re: Someone told me   Mar 5 Oct 2021 - 10:27
Difficile de ne pas sourire quand elle surenchérit avec son histoire de vol. « Tu deviens une enquêtrice chevronnée on dirait. Sinon, tu peux envoyer des espions qui pourront récupérer des preuves accablantes. Ca pimentera l’enquête. » Et je reprends, toujours d’un ton léger. « Et tu peux rêver pour que je t’accorde moi-même le droit de fouiller. Je ne veux pas que Min-Oh me refasse tomber par terre en me pinçant juste l’épaule. » Parce que c’est terriblement agaçant. Au reste, j’ai une grimace peu convaincue. « Ou tout le monde va encore me chasser de la cuisine en rappelant l’incident avec les nouilles. Pourtant, il n’y avait pas eu de victimes. »

Et même si je préférerais de loin discuter des enfants, des changements qu’ils provoquent dans nos vies, la discussion se fait autrement plus sérieuse. « Je me dis qu’il y a une volonté d’être ensemble et de surmonter tout ça ensemble. » Mais oui, tout s’est emballé, tout est devenu… compliqué. Puis impossible à vivre pour toute une partie de la population. Je réprime un soupir à cette pensée, avant de souffler, pensif. « Avec Armand, on discutait de recommencer avec des bases plus saines. Mais … on manque de temps. Ca aurait été viable il y a quelques années, quand les horreurs n’en étaient qu’à leurs balbutiements. Là tout est trop ancré pour espérer des changements rapides. » J’ai l’impression à chaque de me heurter à un mur et de devoir trouver un autre chemin.

Sans compter le reste. J’aimerais bien dire que vider mon sac me fait du bien mais, au final, ça ravive surtout des choses que j’essayais d’ignorer depuis que c’est arrivé. J’ai un soupir qui fait écho au sien, avant de lâcher, toujours dans un murmure. « Je n’arrête pas de me dire que si je … si je ne lui avais pas souri, si je l’avais ignorée, elle serait peut-être toujours en vie. » Je fronce les sourcils, bien conscient que si ça n’avait pas été elle, ils en auraient trouvé une autre. Mais j’ai tellement de et si qui tournent en boucle depuis que c’est arrivé et que je n’ai pas encore formulés. J’ai l’impression que ma tête va exploser.

Je laisse filer une grimace quand elle me confirme qu’il vaut mieux ne pas en parler. « Désolé que ce soit tombé sur toi. » Elle va devoir garder ça pour elle aussi. J’aurais probablement mieux fait de me taire, ça aurait été plus simple pour elle. Et j’ai un haussement d’épaules à sa question. « Franchement ? Je n’en ai aucune idée. Je sais que je ne dois arrêter de me focaliser là-dessus, que je n’ai pas les cartes en main pour changer quoi que ce soit. Mais que si je finis par retomber sur ce type, cette fois, je ferais en sorte d’avoir une arme à feu. » Je lui lance un regard en coin, pas vraiment fier de dire ça à haute voix en plus du reste. « J’ai… besoin de dormir. Je demanderais des trucs à Min-Oh qui veut encore me faire passer 18 radios et 4 scanners. » Je roule des yeux avant de souffler, plus hésitant. « Dis… tu ne me… » Juges pas ? Condamnes pas ? Je serre les dents, cherchant mes mots. « … tu trouves vraiment que je suis un lâche ? » Je sais, c’est ridicule de demander ça. Encore plus en ayant peur de la réponse.  


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4763
Sujet: Re: Someone told me   Mar 5 Oct 2021 - 13:47
Oh je vois, donc toi aussi tu es terrifié par lui ! fait-elle avec un sourire complice, en fixant longuement Mason. Tant que tu ne leurs sers pas du plâtre à manger, peut-être pourra-t-il garder la cuisine comme terrain conquis. Cela dit, je peux peut-être t'apprendre deux trois trucs. J'ai réussi à faire cuisiner Min-Oh, des plats tout à fait mangeables ! Un exploit, si on veut le dire ainsi.

Elle secoue la tête, se calme légèrement et fixe Mason durant cette conversation pour le moins prenante. Hochant la tête, elle ne peut s'empêcher de songer à tout ce qu'il soulève dans ses remarques, et analyse rapidement :

Et alors comment vous vous y prendriez ? Demande-t-elle par curiosité, consciente que ça n'est pas facile d'imaginer une issue à un problème qui n'est pas encore présenté. Il n'y a pas beaucoup d'options : tenter de prendre une autre direction, ou tout raser et tout recommencer du début, les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients, elle le sait. Ce n'est pas comme si on croulait sous les possibilités, ajoute-t-elle néanmoins avec une brève risette de circonstances.

Relâchant Mason, elle s'accoude à côté d'elle, tenant le bord de l'ilot central de la cuisine pour soupirer. Ce qu'il a traversé là-bas est innommable et indicible. Et le pire : Mason n'a aucune idée de ce qui pourrait l'aider à aller mieux. Sans doute parce qu'elle ne parvient pa sà imaginer ce que ça fait concrètement. Walla Walla l'a épargné des horreurs extérieures. Ici, elle en a rencontré d'autres néanmoins, douloureuses.

En fait, je suis probablement celle qui encaissera le mieux ce genre d'histoire, relève-t-elle brièvement en portant un regard sur Mason. Quant à sa dernière question - qui se fait attendre : En revanche pour ça, je suis la dernière à qui tu devrais le demander, lui signifie-t-elle. Elle esquisse un sourire désolé. Il veut de la franchise ? Oui, je te trouve lâche. Mais je trouve tout le monde faible, effrayé et pleutre, fait-elle en haussant les épaules. Depuis ce que Zack m'a fait, je vis au radar, avec la nécessité de copier ceux que font les autres. Quand je dois intervenir, quand je vais trop loin, quand...

Quand quoi ?

Quand il n'y a pas de peur, il n'y a ni courage, ni lâcheté, analyse-t-elle. Mais il n'y a pas de bon sens non plus. Je ne peux pas t'aider pour ça, demande plutôt à Armand, il aura une réponse plus raisonnée que la mienne, lui fait-elle.





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Someone told me   
Revenir en haut Aller en bas  
- Someone told me -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: