The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

Petit guide de survie
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Fondateur
Fondateur
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1262
Sujet: Re: Petit guide de survie   Jeu 30 Sep 2021 - 12:06


Guide de survieLe feu

→ Principes de base
Les trois composants de base pour démarrer un feu sont l'amadou, le petit bois et le carburant.

L'amadou est n'importe quel matériau léger et hautement inflammable, utilisable pour faire démarrer les flammes et capable de capter une étincelle instantanément et rapidement : petits morceaux de papier, peluche, boules de coton recouvertes de vaseline, etc. L'amadou doit rester parfaitement sec et roulé en une boule grossière lors de l'allumage du feu ; il doit être suffisamment inflammable pour s'allumer dès que quelques étincelles produites par un silex et de l'acier l'atteignent.

Le petit bois est composé de matériaux légèrement plus solides que l'amadou. Pensez à de petits bâtons, du papier roulé en boule, des bandelettes de carton – tous ces matériaux qui s'embrasent facilement et qui sont suffisamment épais et robustes pour former des flammes assez grandes pour faire réagir le carburant.

Le carburant est ce qui nourrit le feu lorsqu'il brûle, les carburants les plus utilisés sont les grandes branches. Si vous récupérez du bois à l'extérieur, préférez les bois durs ( érable, chêne, hêtre, etc. ) plutôt que des bois tendres ( pin, sapin, cèdre, épicéa ). Ces derniers ont tendance à brûler plus rapidement en dégageant davantage de fumée que les bois durs, et ils donneront un mauvais goût à la nourriture. Vérifiez que le bois que vous utilisez est mort et sec : utiliser du bois vert créera beaucoup de fumée et pourrait attirer l'attention de personnes que vous ne préféreriez pas voir.

→ Préparation
Choisissez un endroit sec et sans buissons ni branchages susceptibles de s'enflammer à proximité. Si vous prévoyez d'utiliser le même espace plusieurs fois, délimitez le périmètre avec des pierres pour un foyer plus net.

Installez toutes vos fournitures ( amadou, petit bois, carburant, allume-feu ) à portée de main. Vous n'aurez sûrement pas envie de porter l'amadou incandescent jusqu'au petit bois ou au carburant.

De même, gardez près de vous un moyen d'éteindre le feu comme un tas de terre ou un seau d'eau ou de sable.

→ Architecture
Une fois que vous savez comment allumer un feu, il vous faut réfléchir à la façon d'assembler les pièces. Quelle que soit la façon dont vous construisez le foyer, vous aurez besoin de laisser l'air circuler sinon le feu mourra.

Construire un foyer dans un trou à même le sol, relié à un tunnel secondaire laissant passer l'air – appelé « puits de chauffe Dakota » – est excellent pour garder le foyer secret.

Pour un repas pris sur le pouce, vous pouvez allumer un petit feu avec du petit bois entre deux gros troncs et poser la marmite dessus.

Un feu plus grands avec des rondins peut vous permettre de suspendre une marmite en hauteur le temps de la cuisson. Vous pouvez tendre un morceau de câble au-dessus du feu pour rôtir de petits animaux ou, si les choses viennent à déraper vraiment, une jambe ensanglantée.

Et si vous vous retrouvez prisonnier dans la forêt, sans hache, vous pouvez toujours disposer de grandes branches d'arbre en étoile puis les pousser vers le centre du feu au fur et à mesure de leur combustion.


Ces informations ont été recueillies dans le livre « The Walking Dead – Le guide de survie culinaire ».

Texte de Lauren Wilson.
Aux éditions Huginn&Muninn
Revenir en haut Aller en bas  
Fondateur
Fondateur
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1262
Sujet: Re: Petit guide de survie   Jeu 30 Sep 2021 - 12:06


Guide de survieL'alimentation électrique

→ Carburant
Lorsque les pompes sont vides et que la production a cessé, les survivants doivent trouver eux-même les ressources en carburant restantes sur la planète. Plutôt que de siphonner des réservoirs de véhicules abandonnés – et certainement vides depuis le temps – il peut-être préférable de chercher de plus grandes stations de stockage, appelées réserves à essence, où de grandes quantités de carburant sont stockées pour un usage commercial.

Il ne faut pas oublier les points suivants lors de vos recherches de carburant. Tout comme la nourriture, le carburant a une durée de vie limitée. En fonction de la température et des conditions de stockage variables, cette ressource peut devenir inutile en seulement quelques mois. Vous pouvez en prolonger la durée de vie avec des additifs, option particulièrement utile si vous souhaitez faire des réserves pour les véhicules constituant votre caravane, avant un long voyage. Les additifs peuvent accroître de 18 mois la durée de vie du carburant.

En règle générale, le diesel dure deux à trois fois plus longtemps que l'essence et, en lui incorporant des additifs, il peut être utilisé pendant 10 ans. Vous trouverez des additifs dans la plupart des stations services et grands magasins, et la plupart des survivants seront trop occupés à chercher de la nourriture ou des munitions pour penser à quelque chose d'aussi pratique que cela.  

→ Batteries 12 volts
Les batteries 12 volts, que l'on trouve dans la plupart des voitures, sont une autre source d'énergie d'urgence facilement disponible, mais très recherchée. En branchant ces batteries à un convertisseur continu-alternatif – qui transforme le courant continu de la batterie en courant alternatif – vous pourrez alimenter des lampes, chauffages voire certains appareils électriques ( en fonction de leur voltage ).

La plupart des batteries 12 volts ne devraient pas être vidées à moins de 50% parce qu'elles risquent de s'abîmer. Les batteries à décharge poussée ( comme les batteries marines ) ont été conçues pour être déchargées puis rechargées autant de fois que nécessaire. Elles représentent donc une meilleure solution sur le long terme – cela peut donc être une bonne idée de vous rendre jusqu'au port pour piller un des bateaux.

Les blocs d'alimentation sont des solutions tout-en-un qui permettent d'avoir un caisson étanche pour la batterie, un convertisseur fourni, des prises 12 volts, des prises de courant alternatif, des prises USB et un chargeur. Certains modèles peuvent même s'accrocher à des panneaux solaires. Vous pouvez les acheter tout prêts ou les fabriquer vous-même avec le matériel adéquat.

→ Énergie solaire
En situation prolongée de survie, vous pourriez être amené à devoir construire un système pour alimenter en énergie des maisons individuelles voire toute une communauté. Vous trouverez sur Internet assez d'éléments pour fabriquer votre propre panneau solaire mais si le réseau n'est plus disponible, les composants de base sont les suivants :
- Panneaux solaires, pour former un ensemble
- Convertisseur, pour transformer le courant continu en courant alternatif
- Déconnexion photovoltaïque, pour éteindre le courant si vous devez effectuer une réparation
- Disjoncteur, qui relie le système à la maison

Les panneaux solaires sont plus rares et moins accessibles que le carburant ou les batteries, mais c'est de loin la meilleure option pour une alimentation en énergie à long terme.

→ Propane
Habituellement utilisé pour les barbecues et les lanternes de bivouac, le propane est en fait un carburant très polyvalent. Vous le trouverez facilement dans les zones reculées où les lignes électriques et le gaz ne sont pas présents. Il existe des versions alimentées au propane pour la plupart des appareils ménagers – des réfrigérateurs aux machines à laver en passant par les chauffe-eau et les appareils de cuisson.

Le propane ne sera probablement pas autant recherché que l'essence, ce qui en fait un objet de quête facile pour un groupe qui cherche à survivre longtemps.


Ces informations ont été recueillies dans le livre « The Walking Dead – Le guide de survie culinaire ».

Texte de Lauren Wilson.
Aux éditions Huginn&Muninn
Revenir en haut Aller en bas  
Fondateur
Fondateur
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1262
Sujet: Re: Petit guide de survie   Jeu 30 Sep 2021 - 12:06


Guide de survieLes aliments non périssables

→ Déshydraté
On a retiré aux aliments déshydratés la presque totalité (90 à 95%) de leur contenu humide. Ils prennent donc peu de place, sont desséchés et mous ou durs. Vous trouverez sous cette forme des aliments comme la viande séchée, le raisin, les dattes et les figues. Vous pouvez même trouver dans d'anciens magasins des déshydrateurs et donc transformer vous-même vos propres réserves de nourriture. A condition évidemment d'avoir un système d'alimentation pour le faire fonctionner.

Quasiment tous les aliments – viande, produits frais, fruits et légumes – peuvent être déshydratés et conservés bien plus longtemps que sous leur forme fraîche.  

→ Lyophilisé
Les aliments lyophilisés ont perdu tout leur contenu en eau (entre 95 et 98%). Ils ont subi un procédé différent des aliments déshydratés, qui leur permet d'être plus légers et plus intacts. Ils sont également bien plus faciles à reconstituer et, à l'inverse des aliments déshydratés, n'ont pas besoin d'être cuits. De plus, la durée de vie moyenne des aliments lyophilisés est remarquablement longue : conservés à une température d'environ 15°, vous pouvez les garder entre 25 et 30 ans.

Cependant, une fois un sachet de nourriture lyophilisée ouvert, vous devez la consommer rapidement, ce qui n'est pas le cas des aliments déshydratés. Les viandes, fromages, œufs, fruits, légumes et même la crème glacée peuvent être lyophilisés.

→ En poudre
Les aliments en poudre subissent un processus similaire à la lyophilisation, mais le produit final se présente sous la forme d'une poudre. Vous trouverez du beurre de cacahuète, de la margarine, du beurre, des œufs entiers, des blancs d’œufs, du fromage, de la crème aigre, du fromage à la crème et du babeurre en poudre.

Ces produits sont de parfaits substituts aux ingrédients frais lors de la cuisson. Cela étant, sachez que les œufs et les produits laitiers en poudre ont une durée de vie plus courte que leurs homologues lyophilisés (de 1 à 10 ans en fonction du produit).

→ Aliments surprenants qui existent en boîte
- Pain
- Beurre
- Fromage
- Beurre de cacahuète et sandwichs à la gelée
- Hamburgers
- Bacon
- Poulet entier
- Alligator (selon la région)
- Crotale (selon la région)
- Crèmes dessert (ok c'était pas si surprenant)


Ces informations ont été recueillies dans le livre « The Walking Dead – Le guide de survie culinaire ».

Texte de Lauren Wilson.
Aux éditions Huginn&Muninn
Revenir en haut Aller en bas  
Fondateur
Fondateur
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1262
Sujet: Re: Petit guide de survie   Jeu 30 Sep 2021 - 12:06


Guide de survieLes provisions

→ Aliments en conserve à éviter
Il est possible de consommer de nombreux aliments en conserve après leur date de péremption, sauf si les boîtes ont été abîmées ou mal stockées. Les dates sont apposées en tant que recommandation générale pour éviter tout gaspillage, mais certains signes sont révélateurs d'une boîte de conserve bonne à être jetée :
- Côtés, couvercle ou dessous bombés
- Profondes entailles au niveau du couvercle, du fond ou des joints
- Fuite de tout type
- Rouille/corrosion de tout type
- Petit « pop » ou explosion de nourriture à l'ouverture
- Odeur fétide du contenu
- Bulles ou mousse inhabituelle à l'intérieur de la boîte  

→ Test universel
Il s'agit d'une méthode lente et rigoureuse qui vous permettra de savoir si une plante est comestible.

Commencez par séparer la plante en différentes parties – fleurs, feuilles, tige, racines, etc – puis froissez légèrement une partie de la plante et frottez-la sur l'intérieur de votre coude. Laissez-la en place une quinzaine de minutes. Si vous n'avez pas de réaction, posez un petit morceau de la plante froissée sur vos lèvres et laissez-le cinq minutes. Si vous ne ressentez ni brûlure, ni picotement, ni aucune réaction du même genre, posez-en un morceau sur votre langue pendant trois minutes. Ensuite, mâchonnez-le et gardez-le un peu en bouche. Si le goût s'avère amer ou savonneux, crachez la plante. Si vous n'observez aucune réaction négative au bout de quinze minutes, avalez le morceau de plante et attendez huit heures. Si vous n'avez ni vomissements ni diarrhée, mangez-en une petite poignée et attendez à nouveau huit heures.

En l'absence de réaction, vous savez que vous pouvez consommer cette partie de la plante. Espérons qu'elle ait suffisamment bon goût pour que cela vaille le coup d'avoir enduré toutes les étapes précédentes.

→ Plantes à éviter
La méthode universelle ci-dessus est un bon moyen de tester de façon définitive le goût des plantes, mais il existe certaines caractéristiques générales révélatrices d'une plante à ne pas consommer :
- Épines, petits poils ou piquants
- Sève laiteuse ou décolorée
- Feuillage qui ressemble à de l'aneth, de la carotte ou du persil
- Odeur qui fait penser à de l'amande sur les parties boisées ou feuillues de la plante
- Panicules avec des pousses roses, violettes ou noires


Ces informations ont été recueillies dans le livre « The Walking Dead – Le guide de survie culinaire ».

Texte de Lauren Wilson.
Aux éditions Huginn&Muninn
Revenir en haut Aller en bas  
Fondateur
Fondateur
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1262
Sujet: Re: Petit guide de survie   Jeu 30 Sep 2021 - 12:07


Guide de survieLe jardinage

→ L'importance des graines
Vous ne ferez rien pousser sans graines. Vous pouvez récupérer celles des fruits et légumes que vous trouvez dans la nature, mais il est préférable de stocker les graines au fur et à mesure et de refaire votre réserve avec de nouvelles plantes. Des graines convenablement séchées peuvent être conservées longtemps.

Si vous n'aviez pas prévu de réserves de graines, essayez d'en chiper dans les maisons et les jardins, ou les jardineries, abris de jardins, jardins communautaires et fermes de la région.

→ Conteneur de plantation
Vous pouvez être très inventif, en imaginant différents types de conteneurs pour y faire pousser vos plantes. Bien qu'il existe des pots et des jardinières spécialement conçus pour cet usage, les pots de cafetière, baignoires et bottes en caoutchouc peuvent également parfaitement convenir. Pensez juste à rassembler des conteneurs ayant différentes profondeurs et largeurs, étant donné que chaque système racinaire a des besoins particuliers. Bien penser à trouer le dessous de chaque récipient pour permettre le drainage.

De plus, essayez d'éviter les conteneurs vernis ou ceux qui finiront par laisser passer l'eau dans le sol, ainsi que ceux qui ont précédemment contenu des matières empoisonnées ou dangereuses. Si le conteneur doit rester à l'extérieur, vérifiez qu'il résistera aux conditions météorologiques variables.

→ Terre de rempotage
La terre de rempotage est encore plus importante que le contenant que vous allez utiliser. Étant donné que les plantes qui poussent en pot sont confinées dans un petit espace, elles ont besoin d'une terre permettant un drainage rapide et facile. En l'absence de terreaux issus du commerce, vous pouvez préparer votre propre mélange en utilisant une moitié de terre, un quart de sable grossier, un huitième de sable fin, un huitième de papier journal découpé en tout petits morceaux et une pincée de charbon écrasé (celui de votre dernier feu sera parfait).

→ Arrosage et drainage
Les plantes en pot ont tendance à s'assécher plus rapidement que celles qui sont plantées dans le sol, elles requièrent donc davantage d'arrosages et il vous faudra les surveiller fréquemment pour pouvoir répondre à leurs besoins.

Vous saurez si le drainage est efficace lorsque l'eau s'écoulera facilement et doucement après l'arrosage. Surélevez les conteneurs afin que l'eau ne stagne pas. Et pensez à leur accorder une attention tout particulière parce que des plantes trop arrosées peuvent montrer les mêmes symptômes que des plantes qui ne le sont pas assez.

→ Nourrir vos plantes
Les plantes en pot épuisent plus rapidement les nutriments que les plantes dans le sol, elles ont donc besoin d'apports supplémentaires. En règle générale, une plante vit des trois principaux éléments suivants : azote, hydrogène et potassium. Elles ont également besoin de soufre, calcium et magnésium, en petites quantités. Le compost est une bonne source de tous ces éléments, si toutefois vous en avez.

Les aiguilles de pin, les grains de café, les cendres de vos feux et même l'urine peuvent apporter de bons nutriments, mais ils ont tendance à altérer le pH du sol. Il faut donc les utiliser avec parcimonie.

→ Pousse en intérieur
La pousse des plantes en intérieur signifie simplement une croissance avec une luminosité moindre. Si vous faites pousser des plantes avec un accès limité aux rayons du soleil (et cela s'applique également à certains jardins extérieurs), vous devrez faire pousser des variétés qui ont besoin de moins de lumière :
- Les légumes à feuilles vertes, comme le chou kale, les blettes, les épinards, la roquette
- Les variétés buissonnantes comme les pois et les haricots
- Les légumes-racines et tubercules, comme les pommes de terre, les carottes, les betteraves rouges et les radis
- Les herbes, comme la ciboulette, le persil, le laurier et la menthe

Quelques légumes – comme la salade romaine, les échalotes, le chou chinois et le céleri – peuvent également repousser seules si vous mettez leurs racines dans l'eau et que vous exposez le bocal à la lumière.

→ Plantations sur les toits
Les cultures sur le toit offrent de nombreux avantages par rapport aux cultures au sol – une pleine exposition au soleil principalement – et il n'est pas nécessaire de construire des murets ou des barrières pour garder les prédateurs à distance.

Toutes les plantes poussant à mi-ombre peuvent également pousser sur un toit et avoir l'ombre dont elles ont besoin. Vous pouvez aussi y faire pousser des légumes comme les courges, tomates, concombres, aubergines et baies.

Pensez à avoir des sortes de paravents à portée de main pour protéger les plantes du vent et du soleil, le cas échéant. Et réfléchissez à la taille de votre potager sur le toit, parce que le sol et les pots sont lourds ( tout particulièrement lorsque la terre est mouillée ), et un surpoids peut endommager la toiture.

→ Protéger votre trésor
A moins de faire pousser les plantes sur le toit, la construction d'une barrière autour de votre potager est une bonne idée pour éviter les intrusions non désirées d'humains, animaux ou tout autre espèce. Si les cerfs sont un problème, la barrière devra mesurer au moins 2,50 mètres. Vous devez également enterrer la barrière de 60 à 90cm sous le sol pour éloigner les nuisibles comme les lapins qui creusent profondément.

Les humains sont un peu plus compliqués à éloigner – ne parlons même pas des rôdeurs. De hautes barrières cadenassées peuvent être efficaces, tout comme des plantes piquantes et urticantes dans le jardin. Et vous pouvez toujours fortifier le tour de votre potager en fabriquant vous-même un système de sécurité. De simples pièges et des piques de bois bien pointues empêcheront probablement les humanoïdes (morts ou vivants) d'envahir votre espace.


Ces informations ont été recueillies dans le livre « The Walking Dead – Le guide de survie culinaire ».

Texte de Lauren Wilson.
Aux éditions Huginn&Muninn
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Petit guide de survie   
Revenir en haut Aller en bas  
- Petit guide de survie -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: 
Règles et informations
 :: Règlement et Contexte :: Annexes du contexte
-
Sauter vers: