The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-44%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS HD6563/64 – Machine à café SENSEO Viva Café
49.99 € 89.99 €
Voir le deal

Fear is a prison.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Cinder's Vale
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 536
Sujet: Re: Fear is a prison.    Sam 25 Sep 2021 - 17:32
Je ne sais pas combien de temps ça a duré. Combien de fois ils m'ont laissée seule, attachée dans ce bunker dépourvu de toute lumière du jour une fois la porte donnant sur l'extérieur refermée. Mais chaque fois, c'était pour mieux revenir et me poser la même question. Ce à quoi, sans la moindre hésitation, je répondais la même chose : non. Je me doute que cela me dessert plus qu'autre chose. Je n'ai pourtant aucune envie de leur céder. Car cela ne fait pas partie de mes habitudes.

Lorsqu'une énième séance de coups de fouet métallique s'achève, je sens les frissons de douleur parcourir l'ensemble de mon corps. A vrai dire, si je n'étais pas retenue par ces menottes autour de la gouttière, je serais déjà tombée au sol. Sans grande surprise, c'est exactement ce qui se passe lorsqu'ils viennent me détacher. Désolé chef, elle insiste à dire que le matos qu'on a lui convient pas et qu'elle veut pas bosser. On lui a donné une bonne cinquantaine de coups j'crois, mais ça change rien du tout.

J'ai un petit rictus discret quand j'entends ça, mais surtout l'air réellement désolé – presque apeuré – de l'homme qui se comportait pourtant comme le plus grand des caïds avec moi. Malgré la douleur déformant mes traits, je continue de soutenir le regard de celui qui semble être leur chef lorsqu'il me force à relever la tête vers lui en prenant mon visage entre ses doigts. Tu peux faire la fière tant que tu veux... Tu finiras par faire ce qu'on te dit.

En un sens, heureusement que les deux armoires à glace reviennent pour me traîner jusqu'à la pièce qui nous sert de cellule avec Julian. Parce que j'aurais été bien incapable de marcher jusque là-bas. La porte s'ouvre, ils me jettent littéralement à l'intérieur et j'atterris au sol sans pouvoir me retenir. Apparemment, mon état leur semble suffisamment faible pour qu'ils ne prennent pas la peine de m'attacher à nouveau. La porte se referme, le silence revient, et je me redresse lentement en pestant à cause de la douleur.

Immédiatement, je cherche du regard le brun qui était resté là quand j'avais été emmenée. Il est encore là, mais semble bien mal en point. J'imagine que t'as pas eu le temps de trouver un moyen de nous sortir de là ? C'est la priorité, après tout.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 445
Sujet: Re: Fear is a prison.    Sam 25 Sep 2021 - 23:46
J’écarquille les yeux quand Erin est jetée dans la pièce. « Merde ! » Et je me relève sans réfléchir, avant de me rappeler que je suis toujours attaché. « Mais pourquoi ils ont fait ça ces connards ? » Ils sont complètement tarés. Je baisse les yeux pour voir ma main aux ongles arrachés et, d’un coup, je me dis que je m’en suis plutôt bien sorti. « Amène-toi, que j’essaie de nettoyer un peu ça. » Je sais pas trop comment, mais je peux pas la laisser dans cet état sans rien dire ou rien faire.

Et, quand elle reprend la parole, j’ai un rire qui me rappelle que mes côtes sont douloureuses. Bon, pas que les côtes d’ailleurs. « Je sais même pas si tu déconnes ou pas. » Bon, je suppose que non. Et je sors la boucle de ceinture que j’ai réussi à planquer avant qu’ils reviennent. « J’vais essayer de bricoler un truc pour me détacher. Et je me dis que je pourrais utiliser la chaine quand… ils reviendront. » J’ai la main qui pulse de douleur et je laisse tomber plusieurs fois le morceau de métal avant de reprendre. « J’ai commencé à écouter c’que je peux. Pour essayer de voir quand ils sont moins nombreux, quand ils font des tours de garde. Ce genre de conneries. » J’ai un temps, fronçant les sourcils. « Vu que t’es détachée, tu peux voir si la table est solide ? Ou s’il y a moyen de la péter ? » Ca fera toujours des armes improvisées ou quelque chose dans le genre.

Au moins, ça m’oblige à réfléchir et à sortir de cette espèce de brume qu’était devenu mon cerveau au cours des dernières heures. « … je pense qu’ils vont me tuer quand ils sauront où est mon groupe Erin. » J’en suis même certain. « Et je suis pas sûr de réussir à … tenir longtemps. » Il faut qu’on trouve un moyen de sortir de là. Que je me focalise sur ne rien lâcher du tout. Quitte à crever pour ça. Je soupire longuement, sursautant alors que la porte s’ouvre. Le mec est armé cette fois et, en plus des deux gamelles, il pose de quoi nettoyer les plaies avant de me pointer du doigt. « Tu la soignes. » Et il se tourne vers Erin. « Et toi, t’as intérêt à vite arrêter de te la péter chérie. Sinon tu vas pas aimer la journée de demain. » La porte claque sans qu’on ait le temps de répliquer quoi que ce soit. « T’as pas passé une bonne journée non plus on dirait. T’as vu quoi dehors ? » Histoire qu’on puisse faire le point. J’attrape la bassine et je la montre à Erin. « Ce sont des connards, mais il faut te soigner quand même. » Elle aussi doit tenir bon.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Cinder's Vale
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 536
Sujet: Re: Fear is a prison.    Dim 26 Sep 2021 - 18:18
Pour la simple et bonne raison qu'ils n'ont pas l'habitude qu'on leur dise non, dis-je d'un ton las. Il s'agit là d'un constat, rien de plus, que j'avais déjà pu faire par le passé. Bien trop d'hommes – et même de femmes d'ailleurs – ne supportent pas que l'on s'oppose à leur vision des choses. Que l'on ose être en contradiction avec leurs demandes et leurs principes.

Lentement, bien incapable de retenir une grimace de douleur, je me redresse pour m'approcher un peu de Julian et lui présenter mon dos. Chaque mouvement que je fais semble me demander un effort considérable. Pourtant, je n'ai pas d'autre choix que de composer avec celle-ci et de ne pas me laisser abattre. Dans le cas contraire, ces pourritures auraient obtenu ce qu'ils espéraient et jamais je ne pourrais obtenir ma vengeance contre eux.

Je suis obligée d'avorter mon intention de hausser les épaules à la remarque de Julian sur le fait que je sois en train de plaisanter ou non. A vrai dire, je ne sais moi-même pas si j'étais simplement sarcastique ou si je lui posais réellement la question. Parfois, ça m'arrive. Je n'ai toutefois pas besoin de réellement chercher une explication puisque je vois en tournant la tête la boucle de ceinture que me présente le brun. Voilà une bonne idée. Bien. J'imagine que nous pourrons faire quelque chose de ça. Ou plutôt lui, en l'occurrence.

Fronçant les sourcils, j'observe un instant la table et grimace légèrement. Si on peut les entendre parler, ils entendront sans mal si on essaie de briser la table. Mieux vaut ne pas compter là-dessus. Simple question de logique. Il vaut mieux ne pas attirer davantage l'attention sur nous si nous sommes déjà dans une situation aussi délicate que celle-ci.

L'heure du repas semble être arrivée, et avec ça voilà qu'une bassine d'eau nous est donnée pour que Julian soigne mes plaies. J'ai envie de leur faire remarquer que ce n'est pas un peu d'eau qui va arranger les nombreuses marques laissées par les chaînes du fouet, mais je m'abstiens. C'était surtout parce que j'avais une autre réplique en tête. Malheureusement – ou peut-être heureusement en un sens – la porte se referme avant même que je n'aie le temps de la prononcer. Ce n'est pas pour autant que je ne le fais pas, même s'il ne peut plus m'entendre. Quand ils comprendront que je ne compte pas les aider, je crois qu'il y aura la canicule en Antarctique.

Montrant mon dos à Julian – puisque je ne suis plus qu'en sous-vêtements depuis que mes séances de « motivation » ont commencé – je soupire légèrement à sa question tout en lui laissant le champ libre pour qu'il puisse faire ce qu'on lui a demandé. Malheureusement pas grand chose. J'ai visité rapidement quelques pièces de la maison, il doit y en avoir trois communes et deux qui leur servent de chambre. On se croirait dans un ancien corps de ferme. L'accès au bunker se fait par l'extérieur et il se trouve au sous-sol. S'ils décidaient de se retrancher là, il serait impossible de les attaquer. Ils ont de quoi tenir un siège, là-bas.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 445
Sujet: Re: Fear is a prison.    Lun 27 Sep 2021 - 12:07
Erin énonce une évidence qui m’arrache une grimace. Effectivement, ce type et les connards qui l’entourent ont clairement pas l’habitude qu’on leur dise non. Sauf que, perso, j’ai pas la moindre envie de répondre à leur demande. Je soupire à cette pensée, alors qu’on échange un peu avec Erin. Visiblement, l’idée de la boucle de ceinture est pas si conne. J’suis plutôt content de voir que j’arrive encore à réfléchir correctement. Même si j’ai comme l’impression que ça va devenir compliqué les jours qui suivent. « La serrure est pas vraiment élaborée, ça devrait se faire assez rapidement. J’ai déjà forcé des cadenas plus chiants. » Reste à trouver le bon moment pour le faire et, surtout, réfléchir à la suite.

J’ai un hochement de tête quand elle grimace en regardant la table. « Okay. On se gardera ça en stock si on est coincés et qu’on doit l’utiliser comme projectile alors. » Il y a pas grand-chose d’autre dans la pièce. Eventuellement les ressorts du canapé. Qui peut aussi servir de planque si on arrive à trouver quelque chose d’utile.

Je finis par manger, même si c’est toujours aussi dégueulasse. Et j’ai un profond soupir quand Erin me montre son dos de plus près. « C’est moche. » Autant appeler un chat un chat hein. Je commence à nettoyer un peu, sans trop savoir ce que je dois faire ou si je fais pas pire que mieux et j’évite de toucher les plaies. « Et tu peux pas faire… semblant de les aider ? Genre tu sabotes plus que tu répares ? » Au reste, je garde un silence pensif, avant de souffler. « La porte du bunker, elle peut se bloquer de l’extérieur ? J’veux dire, on s’en fout non ? S’ils se terrent là-dedans. Ils ont de quoi tenir un siège, mais ils finiront bien par crever si on les empêche de sortir. » Je sais, jamais j’aurais pensé raisonner comme ça un jour. Mais les traces dans son dos laissent à réfléchir.

***
Et un nouveau jour succède à celui-là. Et encore un autre. Tous à la fois horriblement similaires et différents. Je me demande si je vais finir par perdre le compte ou pas pour être honnête. J’ai plusieurs doigts de la main gauche cassés et je n’arrive plus à ouvrir mon œil droit depuis hier. J’ai aussi un peu de mal à respirer mais je soupçonne une ou plusieurs côtes cassées. Le rituel est le même. Une seule question, simple. A laquelle je veux pas répondre. Et à chaque fois que je secoue la tête, un crac retentit dans la pièce. C’est marrant, le bruit des os de la main qui se brisent est pas tout à fait le même que les autres. On dirait… je sais pas trop. Des crackers ? Ouais, un truc du genre.

J’arrive quand même à tordre la boucle de ceinture, mais c’est pas encore comme je le voudrais. Et je note mentalement leurs allées et venues, leur routine. J’ai aucune notion de l’heure mais j’arrive quand même à trouver des points de repère. Et ils fonctionnent vraiment sur un schéma bien précis. Ce qui peut nous laisser une ouverture dans la nuit. Au troisième tour de garde, ils sont moins nombreux et, surtout, ils ont l’air de faire moins gaffe à ce qui se passe. Faut encore une nuit pour m’assurer de ça mais là, j’ai un peu de mal à me concentrer. Ils ont cogné fort cette fois et je suis un peu sonné.

Je relève la tête avec difficulté quand Erin revient. Et je grimace en voyant son état. Avant de lever un sourcil quand ils rouvrent la porte. Il y a plus qu’une seule gamelle. Qu’ils posent devant elle. Et pas de bouteille d’eau pour moi non plus. Ca va qu’il m’en reste plus de la moitié d’hier. « Et bah, au moins, ça a le mérite d’être clair. » Je ferme les yeux quelques secondes, m’appuyant contre le mur. « Moi qui voulais faire un petit régime. » Ce sera plus simple pour passer par la fenêtre comme ça.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Cinder's Vale
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 536
Sujet: Re: Fear is a prison.    Lun 27 Sep 2021 - 15:55
Il y a toujours moyen de le faire, ça s'ouvre vers l'extérieur. Mais ce qui m'inquiète le plus, c'est s'ils décidaient de se retrancher à l'intérieur avec nous. Personne ne pourrait nous en sortir. Car oui, dans le fond j'imagine toujours que les autres vont s'inquiéter de ne pas nous voir revenir et commencer des recherches. Je connais suffisamment Naya pour savoir qu'elle ne restera pas inactive en voyant que je ne suis pas de retour. Et j'ai confiance en ses capacités de persuasion pour qu'elle fasse bouger les autres. Ma foi, il faut croire que malgré tout je garde un certain espoir malgré la gravité de notre situation. J'en suis moi-même surprise.

***


Malgré mes dents serrées, difficile de réellement cacher le grognement de rage et de douleur qui s'échappe de ma gorge. Les coups de fouet, après avoir lacéré mon dos pendant les derniers jours, sont maintenant donnés à l'arrière de mes jambes. Certainement pour me « motiver » davantage. J'ai certes réussi à leur faire perdre du temps en leur faisant courir après du matériel – parce qu'ils ont fini par comprendre que je ne le ferai pas avec ce qu'ils me proposaient – mais cela n'est pas suffisant. A présent, je n'ai plus vraiment d'idées. Ces types sont parvenus en un temps record à trouver tout ce dont je leur avais parlé, comme s'ils étaient allés se servir directement là où j'avais déjà fait des travaux. Ce qui, quand j'y pense, ne me paraît pas impossible.

J'ai besoin de me reposer... Il faut que je me concentre pour travailler, et là j'y arrive plus. Le souffle court, le visage déformé par les coups reçus pendant les dernières heures, j'ai pourtant le regard assuré lorsque je regarde mon tortionnaire. Il soupire, peste, semble réfléchir quelques instants et finit par accepter de me laisser retourner dans notre « cellule ».

A peine arrivée à l'intérieur, je m'écroule au sol. Mes jambes ne me portent plus, j'ai même du mal à rester éveillée. Chaque jour, de nouvelles plaies viennent orner mon corps et la perte de sang se fait plus conséquente. A ce rythme là, ils finiront par me tuer. Par nous tuer tous les deux. Car l'état de Julian n'est pas moins préoccupant que le mien.

Notre – ou plutôt mon – repas est balancé près de moi avant que la porte ne se referme et je me redresse tant bien que mal. On va partager... Il faut que tu prennes des forces, toi aussi. Nous n'avons pas le choix. Et, chose qui ne me ressemble que très peu, je suis cette fois bien obligée d'avouer quelque chose. Si ça continue comme ça, on mourra tous les deux. Il faut qu'on essaie de s'enfuir d'ici. Le problème est surtout que je suis incapable de me déplacer seule. Et le brun ne pourra pas me soutenir vu l'étendue de ses blessures. Il faudra certainement faire un choix. De nous deux, il est celui qui a le plus de probabilités de pouvoir rentrer en vie. Il n'y a qu'une seule option viable. Il suffit de rester logique.

Je plante donc mon regard colérique et épuisé dans celui du charpentier. Cette nuit, tu partiras d'ici.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 445
Sujet: Re: Fear is a prison.    Mer 29 Sep 2021 - 12:24
Je relève les yeux vers Erin, laissant filer un silence. « Tu crois que les autres pourront nous retrouver ici ? » Elle a l’air tellement sûre d’elle sur ce coup-là que je m’y raccroche tant bien que mal. Je sais qu’ils vont nous chercher. Parce que c’est aussi ce que je ferais. Sauf que j’ai aucune idée de ce qui reste de l’accident. Ou de la distance parcourue depuis. Si ça se trouve, on est à des heures de route et on en sait foutrement rien. Mon estomac se noue à cette pensée et j’essaie de me concentrer sur le reste. Avant de souffler, fixant le vide. « Ouais… s’il y a une infime chance de nous trouver, ils y arriveront. » Leur faire confiance. Et tenir le coup le temps que ça arrive.

***

Sauf que c’est plus facile à dire qu’à faire. Je commence à même plus savoir comment nettoyer les plaies d’Erin. Y a même plus assez de peau pour ça. Et maintenant, ces connards ont commencé à attaquer ses jambes. Quand elle s’écroule dans notre pseudo-cellule, j’hésite pas à sacrifier un peu d’eau pour lui essuyer le visage. Je plus vraiment utiliser ma main gauche et je la garde repliée contre moi mais je peux me rendre utile comme je peux. Je grimace quand elle propose de partager. Y a déjà pas grand-chose à bouffer, mais j’ai pas envie de me battre sur ce point-là avec elle. Surtout quand elle continue. « Je sais. » Je commence à perdre un peu le compte des jours, mais je crois qu’une partie de moi commence à se résigner à l’idée de ne pas sortir de là en vie. Partie que j’essaie de pas écouter, mais ça devient… compliqué.

Je hoche la tête quand elle dit qu’il faut qu’on essaie de s’enfuir. Si on tente pas maintenant, on y arrivera jamais. Sauf qu’au reste, je fronce les sourcils. « Je vais partir d’ici ? J’crois pas non. On part ensemble ou on part pas. Et cherche même pas à discuter, je compte pas négocier avec toi là-dessus. » On est dans ce merdier ensemble, hors de question de me tirer sans elle. « Et je joue pas au bon samaritain. Déjà, ils vont se défouler sur toi s’ils voient que j’suis plus là. Sans compter que j’ai pas envie d’affronter les autres pour leur dire que je t’ai abandonnée ici encore en vie. » Mon regard est aussi déterminé que le sien est en colère et je compte pas flanche en cours de route. « Alors tu bouffes, tu te reposes un peu. Et on va tenter notre chance. » Avant de même plus être en état de marcher. Parce que ça finir comme ça à ce train-là.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Cinder's Vale
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 536
Sujet: Re: Fear is a prison.    Jeu 30 Sep 2021 - 17:49
Espèce d'idiot, me contentais-je alors de répondre à Julian suite à son discours de solidarité. Ce n'est pas par altruisme que je lui propose de rester en arrière pour lui permettre de fuir. C'est simplement parce que je suis réaliste et que je sais pertinemment que je ne serai pas en mesure de courir. Je ne serai rien d'autre qu'un poids supplémentaire. Alors que je pourrais être un atout en restant ici pour le couvrir. Réfléchis. Ils ont besoin de moi. Même s'ils décident de se défouler, ils feront le nécessaire pour me garder en vie malgré tout. Et si tu parviens à retrouver les autres, alors tu seras en mesure de leur donner des indications primordiales pour venir me chercher. Et ce, bien que les probabilités soient très fortes que je ne sois plus en vie d'ici là.

Pourtant malgré l'avance d'arguments très pertinents, le brun ne semble pas réceptif. Il reste campé sur ses positions, m'ordonne de manger et de me reposer afin que l'on puisse tenter quelque chose ce soir. Un soupir m'échappe, je lève les yeux au ciel et finis par accepter. En un sens, je n'ai jamais accepté de le suivre. Je pourrai très bien faire tout mon possible pour favoriser sa fuite et rester en arrière pour retenir nos éventuels poursuivants si le besoin s'en fait sentir. De toute manière, nous verrons bien au moment M. Pour l'instant, rien ne sert de se projeter dans un avenir incertain.

L'épuisement tant physique que moral me force à m'assoupir quelques temps. Je ne sais pas combien de temps est-ce que j'ai fermé les yeux, allongée à même le sol sans avoir eu la capacité de bouger depuis que j'avais été balancée dans cette pièce. Ce n'est qu'en sentant une main se poser sur mon bras que je me redresse subitement. Ce qui, d'ailleurs, me fait grimacer de douleur. Les réflexes ne sont pas forcément toujours une bonne chose lorsque tout l'arrière de son corps n'est qu'un amas de plaies et de chair à vif.

C'est l'heure ? J'ai perdu un petit peu mes repères avec cette sieste improvisée. Ma foi, j'imagine que cela n'a pas pu me faire de mal. Serrant les dents, je fais de mon mieux pour me redresser et parviens tant bien que mal à me remettre debout. J'ai la tête qui tourne, la vision trouble, les jambes tremblantes. Je sens que rien de bon n'arrivera ce soir. Mais qui ne tente rien n'a rien.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Fear is a prison.    
Revenir en haut Aller en bas  
- Fear is a prison. -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: