The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -30%
-130€ sur le Moniteur Gaming LG UltraGear ...
Voir le deal
299.99 €

Fear is a prison.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 443
Sujet: Re: Fear is a prison.    Sam 2 Oct 2021 - 20:22
Je me contente de hausser une épaule quand elle me traite d’idiot, bien décidé à ne pas en démordre. Et même si ses explications sont logiques, que je pourrais presque me laisser convaincre, je secoue la tête, la mine fermée. « On sait tous les deux que la probabilité pour que je les retrouve, que j’arrive à retrouver cet endroit et qu’on le… qu’on se débarrasse d’eux avant que t’y passes est … infime. Je dirais pas zéro, mais on doit pas être loin. Alors non, je te laisserais pas crever là. C’est tout. » Non négociable.

Au moins, elle abandonne rapidement l’affaire, probablement trop épuisée par tout ce qu’elle a subi. Je resserre le bandage de fortune que je me suis fait autour des doigts avec un morceau de drap en laissant échapper une grimace de douleur. Pas besoin de lui dire de se reposer qu’elle s’est déjà effondrée sur le matelas. Et moi ? Impossible de fermer l’œil. Je regarde le soleil décliner à travers les interstices des planches, non sans réfléchir encore et encore à la façon dont on va pouvoir agir.

Finalement la nuit tombe. La première garde se passe. La deuxième commence. Et, quand je suis à peu près sûr qu’elle va bientôt se terminer, je secoue doucement Erin pour la réveiller. « Pas encore. Mais faut qu’on soit prêts. On a un timing serré. » On doit avoir peut-être cinq minutes pour détacher les planches et déverrouiller la fenêtre. Normalement, ils font leur ronde de l’autre côté pendant ce temps-là. J’ai de plus en plus de mal à garder une véritable notion du temps mais, plus j’attends, plus ce sera pire. « Bois un peu, ça va te faire du bien. » Je lui tends le reste de ma bouteille avec un sourire engageant. Si on tente pas notre chance maintenant, on sera jamais en état de le faire par la suite.

Et, alors que j’entends les pas qui s’éloignent, j’ouvre le cadenas qui m’attache la jambe avec ma clé improvisée. J’ai un sourire satisfait quand j’entends le déclic et je lui désigne la fenêtre d’un mouvement du menton. Il ne nous faut qu’une ou deux minutes avant de réussir à défaire assez de planches pour ouvrir un passage assez grand par la fenêtre. « Passe la première. » Histoire qu’elle me la fasse pas à l’envers en restant derrière moi. J’attends qu’elle se décide avant de la suivre dans l’obscurité la plus totale.

L’air frais me fait comme une décharge d’adrénaline et je passe mon bras autour de sa taille pour l’aider à bouger. Je me dis qu’on a vraiment de la chance. On a pas fait le moindre bruit et personne ne semble avoir remarqué quoi que ce soit. Et, l’espace d’une seconde, j’y crois vraiment. Mais c’est sans compter la lampe torche qui s’allume brusquement et m’aveugle au bout d’une dizaine de mètres. Et merde.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Cinder's Vale
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 536
Sujet: Re: Fear is a prison.    Dim 3 Oct 2021 - 16:49
Je n'avais jamais cru à ces histoires qui étaient racontées parfois et selon lesquelles il était parfois possible de voir la Mort se pencher au-dessus de nous. Pourtant, alors que nous tentons de retirer le plus silencieusement possible les planches barricadant la fenêtre, j'ai l'impression de la voir se dessiner dans les ombres des feuillages que je peux distinguer au loin. Plus les secondes s'écoulent, plus j'ai le sentiment de voir un sablier se vider. Grain par grain, éloignant un peu plus mes forces de moi. Mes chances de survie.

Étrangement, je suis en paix avec cette idée. Je n'ai jamais réellement ressenti de besoin particulier d'être en vie. Bien sûr, cela ne veut pas dire que je souhaite la mort. Mais j'ai conscience que chaque chose doit arriver à un moment. Celle-ci également. Ainsi vont les choses, je regrette simplement de ne pas avoir été en mesure d'anticiper la chose davantage.

Je suis sortie de mes pensées par la voix de Julian qui m'ordonne de prendre les devants. Évidemment, il se doute que j'ai l'intention de rester en arrière. Un soupir m'échappe et je secoue très légèrement la tête – histoire de ne pas trop avoir la tête qui tourne – avant d'accepter. Il sera toujours temps de trouver une autre solution une fois à l'extérieur. Tête de mule, dis-je simplement en passant par l'ouverture que nous venions de créer.

Malheureusement, à peine à l'extérieur mes jambes commencent déjà à poser problème. Ce n'est que grâce au bras du brun qui s'enroule autour de moi que je parviens à avancer à nouveau. Cependant notre fuite ne dure pas bien longtemps car il ne faut que quelques minutes – je crois – pour qu'une lumière aveuglante ne soit braquée dans notre direction. Je grimace, peste, et tente de me cacher les yeux avec ma main.

J'ignore comment est-ce que j'ai pu avoir un tel réflexe. Mais lorsque j'ai rouvert les yeux, j'ai vu du mouvement provenir de l'homme qui nous éclairait. Et le léger cliquetis métallique qui est parvenu à mes oreilles a terminé de me faire réagir. Dégage ! Sans attendre qu'il n'écoute mon ordre, je pousse Julian de toutes les forces que je peux avoir et prends sa place. Le coup de feu est tiré, la balle part.

Le temps semble s'arrêter. La douleur met du temps à se propager dans mon corps. Comme suspendue dans un moment hors du temps, je baisse instinctivement le regard vers mon abdomen. Ce n'est qu'à ce moment là que tout se remet en route. Un longue ligne de sang s'écoule de la plaie à mon abdomen. Mes yeux se tournent vers Julian alors qu'un fin filet d'hémoglobine s'échappe du coin de mes lèvres. Cours.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 443
Sujet: Re: Fear is a prison.    Mer 6 Oct 2021 - 12:33
Je n’ai pas envie de mourir. Encore moins ici, loin des gens que j’aime. Pourtant, c’est exactement ce qui va se passer si on continue comme ça. Si j’ai de la chance, ils se lasseront de voir que je leur réponds pas et je finirais avec une balle dans la tête. Si j’en ai pas… J’ai toujours été du genre optimiste pourtant mais là, j’ai beau retourner le truc dans tous les sens, impossible de voir autre chose que l’horrible réalité. Et je parle même pas d’Erin qui, à chaque fois qu’elle revient de ses sorties de travail a l’air un peu plus près de la mort.

Alors on a pas le choix. C’est la dernière option qui nous reste avant qu’il soit trop tard pour espérer nous tirer de là. Forcément, je pense avant tout à Hazel et Amy. Y a tellement de trucs que je leur ai pas dit et je regrette. J’aurais dû me souvenir que tout peut basculer un battement de cils. Mais même cette pensée me détourne pas totalement de la réalité. Et notamment de la brune que je fais passer devant « Habitue-toi, ça fait partie de mes grandes qualités. » Ne pas la laisser tomber, quoi qu’il arrive.

Et, dès qu’on est dehors, je l’aide à marcher. Même comme ça, j’ai comme un doute sur le fait qu’elle en sera vraiment capable, mais je suis pas sûr d’être capable de la porter pour être parfaitement honnête. J’ai pas vraiment le temps de me poser la question que, comme un lapin devant les phares d’une voiture, je me fige au rayon de la lampe torche pointée sur nous. J’ai à peine le temps d’entendre Erin qui me dit de dégager qu’elle m’a poussé et que je me retrouve par terre, les yeux écarquillés alors que le coup de feu retentit. « Non ! » Je tente de prendre appui sur mes doigts cassés et je laisse filer un cri de douleur avant de me précipiter vers elle, manquant de me casser la gueule plus d’une fois.

Je plaque ma main sur son abdomen et, quand elle me dit de courir, je secoue la tête. « Je te laisse pas. » C’est tout. C’est la seuls chose à laquelle je me raccroche. Et j’ignore la douleur qui semble comme hurler de l’intérieur quand je passe une main sous ses jambes pour la soulever. Je vais jamais y arriver. Je le sais bien pourtant. J’ai déjà les bras qui tremblent alors qu’on a pas fait deux mètres. Mais je peux pas la laisser par terre. Sauf que j’ai pas vraiment le temps de me mettre à courir, ou même d’essayer. Un autre coup de feu retenti et encore un autre. Je baisse la tête, espérant vaguement que ça va m’aider à esquiver les balles, avant de m’arrêter net devant un type qui braque sa lampe devant moi. « Tu bouges et je t’explose la cervelle. »

Deux autres débarquent à sa suite et me prennent Erin des mains. Je proteste, refusant de la lâcher, jusqu’à ce que le premier braque son arme sur moi… et me tire dans le genou. J’ai l’impression qu’il explose sous l’impact mais nan, même pas. C’est juste la douleur qui fait ça alors que je me retrouve par terre. « Ca devrait te faire passer l’envie de recommencer pauvre con. Allez la soigner correctement. Et lui… » Il semble hésiter un instant, alors que je sens une main qui m’agrippe le col. « Nettoyez tout ça. Le patron décidera ce qu’il fait de lui demain. » Je me fais trainer au sol, laissant échapper des gémissements de douleur sans même m’en rendre compte, alors que je perds Erin des yeux au bout de quelques minutes.

… et c’est le retour à la case départ. J’arrive pas à piger clairement ce qui se passe alors que je crois que je perds connaissance une ou deux fois, mais, au bout de quelques minutes, un type débarque pour nettoyer mon genou. « T’as du bol, ça t’a pas explosé la rotule. Ni touché une artère. Sinon, t’étais crevé. » Ouais du bol. Tu parles. Je tremble des pieds à la tête et la dernière chose dont je me souviens, c’est quand il commence à me faire un bandage. Après, c’est le trou noir.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Fear is a prison.    
Revenir en haut Aller en bas  
- Fear is a prison. -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: