The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -44%
PHILIPS HD6563/64 – Machine à café ...
Voir le deal
49.99 €

Are we wrong?
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5093
Sujet: Are we wrong?   Lun 20 Sep - 14:05
Celle qui met des supers ambiances



Les jours passent sans que l’aiguillon de la douleur qui s’est planté dans mon cœur ne semble vouloir bouger. Le retour de la cachette d’Adam ou se tapissaient de sombres découvertes a été pénible, mais ce n’était que le début de ce qui ressemble a un chemin de croix. Si j’avais réussi a tenir comme je le pouvais un semblant de contenance, des que j’avais retrouvé la solitude, très relative, de mon lit, je m’étais écroulée sans savoir retenir plus mes sanglots désespérés. Même si l’intimité laisser par l’installation de rideau dans cette collocation n’avait surement pas été suffisante ce soir-là, le poids du chagrin avait été trop fort pour que j’arrive a faire plus qu’essayer d’étouffer les larmes dans mon oreiller. Impossible d’épargner Connor de ce pathétique craquage car, je pense que j’avais autre chose en tête que les apparences. Après tant de mois de lutte, d’espoirs, tant de souffrances subies, ce dénouement n’en est que plus amer et inacceptable.

Mon frère est mort, maintenant, je le sais, impossible d’avoir survécu a « la bête » vicieuse qu’était Alan dont le sadisme et la cruauté n’avait pas de limite au regard de nos trouvailles. Emmie a été tuée, impossible d’en savoir plus, mais, au fond, qu’est ce qui avait a savoir de plus ? Il va juste falloir apprendre a vivre avec cette certitude qu’il s’est cru abandonné au regard des dessins trouvé, qu’il a souffert de martyr et que je n’ai rien fait pour le sauver a part cette creuse promesse de revenir le chercher. Des mots qui vont surement me hanter jusqu’à la fin de mes jours, comme ces images de ce qu’Alan a dû lui faire subir.

Des le lendemain, malgré mes cernes encore plus marqués et mes yeux rouges, je me suis forcée a sourire, a faire comme si ca allait et a reprendre mécaniquement le planning de mes journées bien remplis. Seule exception a cette rigueur frôlant la folie : nous avons enterré ce petit morceau de langue avec Deamon. Il lui a fait une petite croix dans un endroit un peu isolé et Violet lui a fait des dessins et couronne de fleurs. J’ai mis une heure a arrêter de pleurer et retrouver la force d’aller faire les repas.

Depuis, je vaque a mes taches, je tiens un masque et répète mécaniquement tous mes gestes habituels, gardant pour moi seule mes moments d’accablement. Me raccrocher a ce semblant de vie ranger, m’oublier dans le travail est le seul remède que j’ai trouvé pour étouffer ma peine. Avec un peu de chance, a force de faire semblant, cela deviendra vrai ?

Le chagrin est une chose presque aussi vicieuse que l’espoir, il vous prend a la gorge sans sommation et vous étouffe aux pires moments, sauf que je ne peux pas me permettre ce luxe pour le moment. Le camp, n’a pas besoin de ça, les enfants n’ont pas mérité ca et Connor non plus. Il y a trop de monde qui compte sur moi et je ne suis pas femme a accepter de flancher. Surtout que j’ai d’autres sujet d’inquiétude en plus des enfants, de la santé de Bruce ou des menaces qu’il faut gérer.

Su depuis que j’ai senti la première fois les effluves d’alcool sur Connor, j’ai pris sur moi de ne rien dire en me persuadant que ce n’était qu’une phase, une étape, un remède éphémère pour accepter l’inacceptable, force est de reconnaitre que les choses ne s’arrangent pas. Si j’ai un moment envisager d’essayer de demander de l’aide a d’autre personne pour savoir comment gérer ca, comment il s’en était sorti la dernière fois, je me suis vite retrouvée confronté au problèmes des gens sans oser aborder le miens. La peur, aussi, d’éventer le secret de Connor m’a isolée un peu plus sur ce sujet. Si moi je me cachais pour pleurer, lui c’était pour autre chose et malgré la prime alléchante mise sur sa tête, il ne résistait pas des sorties mystérieuses, revenant avec des effluves qui ne laissaient aucun doute sur ce qu’il avait fait.

Aujourd’hui, ca c’est répété, j’ai l’impression que c’est de plus en plus souvent. Qui plus est, en faisant les petits coins, j’ai trouvé des bouteilles, vides et pleines, cachées dans son ancienne caravane. Je ne sais pas ce qui me dérange le plus entre le fait qu’il semble que son plongeon semble sans désire de remonter ou qu’il essaye de dissimuler les choses, les rendant encore pires a mes yeux.  La nuit est tombée et j’attends, seule dans la pénombre de la caravane, avec un peu d’angoisse, le retour du sportif. Ana et Elliot sont chez les Brody avec des biberons pleins de lait maternelle. Cela n’avait pas été dur de leur dire que j’avais besoin d’une vraie nuit et ils étaient si investis avec Ana que j’ai toute confiance en eux pour assurer. De toute façon, ce soir, j’ai besoin d’autre chose que de me refugier dans le plaisir d’allaiter ceux que je vois comme mes deux enfants.

Je ne sais pas quelle heure il est quand j’entends la porte s’ouvrir alors que je suis assise dans le noir a la table a manger de ce qui est devenu notre caravane. Connor entre apportant avec lui les odeurs des liquides qu’il a ingérés, je reconnais son pas lourd du poids invisible qu’il porte sur ses épaules et devine son hésitation d’aller voir les bébés. Je soupire et allume la lumière avant de dire, d’une voix qui trahis surement ma fatigue :

« Bonsoir Connor. Les enfants sont chez Brody, les enfants sont avec Daemon et Roman. Ils nous les gardent le temps que l’on discute. Tu veux bien t’assoir s’il te plait? »

Mon ton est celui d’une personne accueillante, il n’ y a pas de reproche ou de tension dedans. En vrai, je suis soulagée qu’il soit rentré, il ne se rend pas compte de l’inquiétude qui est la mienne, surtout en sachant l’état ou il se trouve et les menaces qui plane sur lui, a chacune de ses sorties. Je lui fais signe de venir s’assoir en fasse de moi. Sur la table, il y a deux verres et une des bouteilles que j’ai trouvées. Je nous sers tous les deux un verre que je trouve assez correcte avant de le regarder dans les yeux pour enchainer avec ma douceur coutumière :

« Je fais attention de ne pas te demander comment tu te sens parce que je n’ai pas envie que tu te sente obligé de me mentir, je sais que tu as besoin de temps… mais je pense que j’ai quand même une question. »


Un eclat douloureux passe dans les yeux avant que je prononce la suite :

« Est-ce que ca marche ? Est-ce que ca aide vraiment a ne plus avoir mal ? »


Pour le fun:
 

Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4301
Sujet: Re: Are we wrong?   Lun 20 Sep - 16:23
J'ai passé l'âge de me faire gronder par ma mère, tu sais ? souffla-t-il en passant la porte, alors qu'elle l'invita à s'asseoir pour discuter.

Il était à peine revenu, à peine disposé à vraiment discuter avec qui que ce soit. Ivre à l'évidence, mais apte à le cacher. Son gabarit lui permettait d'encaisser suffisamment l'alcool pour ne pas tituber. Et Connor mettait un point d'honneur à ne jamais dépasser une limite : s'il était incapable de porter ou de protéger son fils, alors il ne pouvait tout simplement pas revenir pour se coucher. Ce soir, il avait cependant bon espoir de pouvoir fermer l’œil d'un sommeil si profond qu'il ne s'en réveillerait peut-être pas. Un soupir lui échappa en rentrant, encore grisé par les boissons enchainées, et la réaction d'Alex lui donna l'impression d'en avoir les jambes coupées.

Il chercha d'abord Elliot des yeux, mais les explications de la brune eurent pour effet de le rassurer - un peu. Il n'était pas enthousiaste à l'idée d'affronter ça. Ni ce soir, ni un autre soir. Ni jamais. Connor n'avait plus envie de se battre à dire vrai, ses derniers efforts étaient dédiés à son enfant, à lui seulement, à défaut de pouvoir faire mieux que ça. Mais Alex le prit de court, autant avec son ton doux qu'avec cette conversation qui s'imposait. Les deux verres, la bouteille d'alcool, il savait déjà de quoi ils allaient parler tous deux. Il savait aussi qu'il n'avait pas envie de le faire.

Baissant le regard, il le releva pour la fixer elle à sa question. Est-ce que ça marchait ? Est-ce que c'était utile ? Connor se sentit bête l'espace d'une seconde, mais rassembla toute l'insolence dont il était capable pour venir lui répondre :

Oui, ça marche, assura-t-il alors avec aplomb : Tu as d'autres questions ?

Dans la provocation, comme à chaque fois qu'il était pris en faute. Alex n'y était pour rien. Elle n'avait pas tué Joséphine. Elle s'occupait d'ailleurs de son fils. Elle le logeait, l'aidait aussi. S'arrangeait pour faire tourner le campement quand lui avait abandonné. Tout ça n'était censé être qu'une parenthèse. Mais est-ce que son deuil pouvait n'être que ça ? Une parenthèse ?


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5093
Sujet: Re: Are we wrong?   Lun 20 Sep - 19:05
Celle qui s'interroge


« Ai-je l’air de vouloir te gronder ? »


J’essaye d’avoir une voix rassurante alors que je le détaille. Je reconnais la lueur dans son regard ou sa voix légèrement transformer par sa consommation, ce n’est, malheureusement, pas la première fois qu’il rentre comme cela. Pas ivre mort, mais pas sobre non plus. Je ne sais pas ce qui m’angoisse le plus entre le fait qu’ils boivent ou qu’il se mette en danger pour le faire. Je n’arrive pas a deviner s’il mesure vraiment bien la situation ou nous sommes. Avec la prime qui pèse sur lui, les tentations des habitants de Seattle pourraient être grande… sans compter que j’ai besoin de le retrouver, lui, surtout en ce moment. A chaque fois que j’essaye de parler avec lui de la gestion du camp, je sens bien que je le saoule. La plupart du temps je n’incite pas, me contenant de lui donner les grandes lignes pour qu’il soit au courant, sachant qu’il a besoin de lâcher prise… mais ca n’empêche pas que je me sens un peu perdue et seule, malgré l’aide de Roman et des autres Expendables.

Connor ne semble pas décider à s’assoir et je me sens d’autant plus petite devant lui alors qu’il me toise sans que je sache si c’est de la lassitude ou autre chose que je lis dans ses yeux. Je me rends compte que, par lâcheté comme par bêtise, j’ai reculé ce moment le plus possible. Je le sens un peu surpris par ma question et il me fait presque penser a un Milou revêche quand il me répond. Je ne relève pas le ton et prends le temps de réfléchir a mon tour sur son affirmation, contemplant nos verres comme si j’allais vraiment y découvrir un remède miracle qui pourrait me sauver de tout ce qui m’empoisonnent et me tuent un peu plus depuis que je sais pour Mateo. Il n’a qu’a me souvenir de ce qui s’est passé avec Reese ou de ce qui trône au-dessus de mes fesses pour connaitre la réponse, mon salut, a moi, n’est pas au fond d’une bouteille et je sais que celui de Connor non plus, mais je me force à lui faire un maigre sourire. Puis, avec une toute petite voix, je m’entends lui dire :

« Alors viens boire avec moi s’il te plait. »

Je prends mon verre en main et attends de voir si Connor va venir me rejoindre. Je fais tournée ce liquide qui m’a toujours valu plus d’ennuis qu’autre chose, anticipant à l’avance sa brulure. J’hésite a boire puis, je redresse mon visage vers celui de Connor pour plonger mes yeux dans les siens et, avec la plus grande innocence dans ma voix, je lui demande :

« Si c’est si efficace, pourquoi le refaire si souvent ? L'effet ne dure pas?»


Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4301
Sujet: Re: Are we wrong?   Lun 20 Sep - 20:27
Tu as l'air de vouloir une conversation que je n'ai pas envie de vivre, répondit-il alors.

Il la scruta longuement. Sans doute que réagir de cette manière n'était pas la meilleure chose à faire pour s'attirer un peu de compassion. Et pourtant, Alex ne se défit pas de sa douceur, et c'était suffisamment déstabilisant pour Connor pour qu'il ne renchérisse pas dans la foulée. Même si l'envie ne lui manquait pas. Au moins ne prit-il pas la direction de son petit espace pour dormir. Ou ne claqua-t-il pas la porte pour se rendre dans sa caravane pour la soirée. Ce qui le retenait de le faire ? La culpabilité, la honte de se faire prendre sur le fait et de devoir assumer ses écarts.

Puisque tu y tiens, soupira-t-il en venant s'asseoir finalement, et attraper son verre. Il en huma l'alcool, c'était assez commun, le genre qu'il pouvait boire sans se faire mal tout de suite au crâne. Et il se permit même une gorgée à la question d'Alex. Il sentait à mille kilomètres ce qu'elle tentait de faire, mais ne chercha pas à l'en empêcher. L'homme planta son regard clair dans le sien : Tu t'es déjà pris quelques cuites, non ?

Comme tout le monde, à priori. Au pire, est-ce que ça serait sa première ce soir ? Peut-être. Il pourrait toujours lui tenir les cheveux si elle était malade, puisqu'elle ne pourrait pas tenir les siens à l'évidence. Quoi qu'une coupe ne lui ferait probablement pas de mal.

Alors tu sais que les effets passent, on ne reste pas éternellement ivre, Alex, soupira-t-il, plus calme dans ses mots, mais aussi dans le ton de sa voix. Je dors mieux et je ne rêve pas quand je bois, admit-il. Quand je ferme les yeux, je ne la vois pas, ajouta Connor.

Il planta un regard perçant dans celui d'Alex, sans la lâcher. Qu'elle comprenne ce qu'elle était en train de remuer, ce qu'elle faisait. Sa souffrance était aussi intime qu'étouffante pour lui. Et oui, l'alcool était sa solution. Celle de facilité, peut-être. La voie facile. Mais ça restait une solution qui lui permettait de survivre.

C'est tout ce que je demande, souffla-t-il pour une autre gorgée.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5093
Sujet: Re: Are we wrong?   Lun 20 Sep - 21:30
Celle qui devrait pas boire

« Je ne crois pas t’avoir jamais forcé a avoir des conversation que tu ne voulais pas vivre et je ne suis pas sure d’avoir envie de commencer ce soir. Il est trop tard pour ca. »

J’essaye de lui sourire avec un ton amusé pour le rassurer. Je ne suis pas sa mère, du moins, je n’ai pas conscience d’avoir ce rôle malgré moi avec presque tout le camping. Et tant bien même, il est peut-être l’exception qui confirme la règle ? Ou pas.

Toujours est il que je suis soulagée qu’il accepte de s’assoir, de mauvaise grâce certes, mais au moins il ne fuit pas. Même si je sais qu’il est loin d’être lâche, le chagrin en a fait un autre homme que j’apprends a connaitre. De temps en temps je retrouve l’homme qu’il a été, je reprends espoir, et puis, les brumes du chagrin le font disparaitre a nouveau. Néanmoins, de tout ce que j’ai appris de lui en plusieurs mois d’espionnage je sais qu’il est entier dans tout ce qu’il fait, y compris s’autodétruire et je ne le ferais pas aller dans un sens s'il n'en a pas envie. J’en viens presque a regretter l’homme en colère qu’il a été.

Quand il me demande si j’ai déjà pris des cuites j’ai un pincement au cœur qu’il ait déjà oublié avant de me dire que ca n’a aucune importance. Je contemple mon verre non sans appréhension avant de de lui répondre non sans une pointe d’humour pour essayer de masquer mon inquiétude :

« J’ai un tatouage en haut des fesses que je me traine depuis plus de 10 pour me rappeler que je ne tiens pas des masses l’alcool et que j’ai un tatouage ridicule maintenant. »


Après tout ca n’a pas l’air très fort, et puis, rien qu’une gorgée, ca devrait aller non ? Je repose mes yeux sur lui quand il me dit que les effets ne durent pas et passent vite. De ma fenêtre c’est tant mieux vue que je n’ai jamais eu que des ennuis avec l’alcool, mais du sien ? Je n’ai pas a formulé de questions qu’il m’en dit plus qu’il n’a réussi a le faire depuis 1 mois de collocation. Il assomme comme il peut la douleur. Pensive, sans une once de jugement et avec la plus sincère interrogation, je me risque a lui demander :

« C’est vraiment ce que tu veux ? Tu n’as pas peur de trop oublier ?»


Moi je veux revoir Mateo, mais pas le petit garçon martyrisé et malheureux que j’imagine dans sa cage a chien, l’enfant aimant et joueur dont le bon cœur ont sauvé Violet comme Daemon. Je sens comme une détresse dans le regard de Connor qui fait trop écho a la mienne pour que je sache faire marche arrière. Je respire un grand coup, et bois une partie de mon verre, non sans une grimace alors que le liquide me brule la gorge et les entrailles presque instantanément. Il me faut un peu de temps pour nous resservir et je reconnais un léger tournis un peu trop annonciateur de catastrophe mais je m’accroche. J’ai la voix légèrement pâteuse quand je repose la bouteille un peu trop fermement et que je penche ma tête d’un air interrogatif :

« Dis moi, pourquoi tu bois dehors et pas ici ? »

HRP:
 

Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4301
Sujet: Re: Are we wrong?   Lun 20 Sep - 22:46
Donc si tu sais, pourquoi tu poses la question ? Il fronça les sourcils, la scruta dans l'attente d'une réponse.

Comme beaucoup, elle s'était prise des cuites. Si ça se comptait sur les doigts d'une seule main, elle savait ce que ça signifiait. Elle savait que la gueule de bois ne restait pas éternellement. Elle savait que les effets se dissipaient, que la honte persistait au mieux, mais c'était bien la seule chose qui tenait le choc. Alors, Connor la scruta dans l'attente d'une réponse, et à la question suivante, lui eut un sourire. Troublé. Éteint. Meurtri.

J'en suis à un point où j'aimerais l'avoir jamais connu, admit-il simplement.

Il termina son verre rapidement. Comme une dose de courage qui venait lui faire tourner la tête, l'homme avait besoin de ça pour révéler à quel point il endurait cette situation. Que Joey n'ait jamais existé, ça aurait été beaucoup plus simple. Et puis, qu'il n'y ait rien eu entre eux, à défaut. Surtout pas cet enfant qu'il aimait évidemment, fort, très fort, mais qu'il avait l'impression de ne pas mériter. Son rêve d'être père impliquait d'être un mari aussi. Et là ? Il avait l'impression d'avoir tout raté, en beauté.

Où je me dis que l'abruti fidèle qu'a essayé de construire quelque chose avec une femme est encore plus con que prévu, il eut un rire sans joie en évoquant tout ça. Il avait de la rancœur dans son attitude : Je savais, après Elena, à quel point ça pouvait faire mal. Et là ? Il secoua la tête. A dire vrai, il en voulait à la grecque de l'avoir changé. Il se sentait faible, faillible, c'était douloureux à chaque instant. Comme si on lui avait épluché la peau, et que tous ses nerfs étaient à l'air libre. Cette impression ne s'estompait pas : il subissait en continu la souffrance. J'essaie de respirer alors que j'ai plus les poumons pour le faire, la tête inlassablement sous l'eau.

Alors pourquoi se cachait-il pour boire ?

Parce que j'ai pas envie que qui que ce soit me voit comme ça, fit-il simplement en se resservant. Elle voulait tout savoir ? Lui, il lui livrait sa peine sans ambage. Que je bois pas avec les autres, je sais pas comment je peux réagir une fois ivre, avoua-t-il ensuite. Que je vous ferais pas sombrer avec moi, voilà tout. Elliot est entre de bonnes mains, fit-il, une remarque anecdotique sans doute. Mais au fond, lui se disait que s'il se noyait pour de bon, au moins son fils ne serait pas seul.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5093
Sujet: Re: Are we wrong?   Mar 21 Sep - 1:15
Celle qui essaye

« Parce qu’a cette époque, je n’avais aucune idée du sens du mot souffrir… »

C’est presque dans un murmure que je fais cet aveu m’étonnant moi-même de ne même pas avoir a réfléchir pour le faire. Mateo m’avait sauvé dans tous les sens du terme, il m’avait donné un but, m’avait obligé a devenir forte, a me battre, a accepter ce monde devenue écœurant et tout ce qu’il fallait endurer pour que lui vive… mais il n’était plus là, et avec lui c’est un morceau de moi qu’on m’avait arraché. Tout était si intolérable et incompréhensible. Mateo devrait être parmi nous, surement aux anges de rencontrer son idole en chair et en os, Elliot devait avoir sa mère de sang a ses cotés et Connor ne devrait pas souffrir de la perte de sa femme.

Je me fige et le fixe avec attention malgré ma tête qui tourne un peu alors qu’il s’ouvre sur ce qu’il ressent et je mesure a quel point j’étais loin du compte sur qui le brule de l’intérieur. Je reste a l’écouter, me gardant bien d’interrompre ce qui semble lui couter a exprimer et qu’il garde pour lui depuis trop longtemps. Je le vois vider son verre en me demandant si son remède n’est pas plus pour se donner du courage que pour oublier sa défunte femme.

J’essaye de suivre son raisonnement et remercie au fond de moi Roza de m’avoir expliqué qui était Elena pour lui, sauf qu’elle ne m’a pas dit pourquoi ca s’était fini mais a l’entendre cela ne s’était pas bien passé. Je reste une seconde silencieuse, je n’ai pas de mots pour répondre a sa peine. Je baigne trop dans la mienne pour lui dire ce qu’il aurait besoin d’entendre « ca va s’arranger » « ce n’est pas de ta faute » ou tellement d’autre choses du genre censé apaiser les âmes. Je comprends tellement ce qu’il essaye de me dire.

« C’est injuste, tout est injuste. Est-ce qu’on écrirait autrement l’histoire si on savait comment elle va se finir ? Je crois que oui et qu’il n’y a que les idiots pour dire le contraire. J’en suis même a me dire que j’aurais du tuer mon frère de mes mains pour lui épargner toutes les souffrances qu’il a dû vivre… »


Ma voix se casse a cet aveux. Je finis mon verre pour me donner une contenance, ne pas pleurer et me recentrer sur le seul sujet qui a de l’importance pour le moment : Connor. Les yeux rouges je le regarde avant de me reprendre. Ma voix est calme alors que mes gestes son nerveux pendant que je tente

« On ne peut pas refaire ce qui a été fait, mais il faut continuer a avancer Connor. Qu’on le veuille ou non, on a pas le choix, pas avec les bébés. Quoique tu me dises, je sais que tu ne pourrais plus voir le monde tourner sans Elliot dedans. Même si ce n’est pas l’histoire que vous méritiez tous les deux, tu peux encore te battre pour que la sienne soit la meilleure possible »

Ne pas avoir connu Joséphine aurait été ne pas avoir son fils et, dans tout ce gâchis et ces souffrances, il y aura cette merveilleuse petite vie qui arrive a donner un sens a ces horreur. J’aime cet enfant autant que ma propre fille et c’est autant pour Elliot que pour Connor que j’essaye de voir comment aider le sportif a se relever de ce coup du sort. Je le vois se resservir et, avec une main aussi hésitante que tremblante, je prends la bouteille quand il la repose pour faire de même avant qu’il m’explique pourquoi il prend des risques inconsidérés pour boire en quittant la sécurité du camp. Ma voix est posée et ferme quand je lui assure :

« Tu ne nous feras pas sombrer, tu as tors d’imaginer que tu le pourrais. »

Tout le monde reste soudé et mobiliser. Je sais que si un jour Connor voulait en parler aux autres, personne ne le laisserait tomber, bien au contraire. Quoique le deuil fera faire au leader, son équipe sera là pour lui. Je me mordille la lèvre pour me risquer a demander :

« Tu es obligé d’être vraiment ivre pour que ca marche ? »


S’il a peur pour les autres, moi j’ai peur pour lui, j’ai peur pour Eliot. S’il ne se maitrise pas alcoolisé, qu’est ce qui me dit qu’il n’ira pas défier les NE, se balader dans le NML et se faire prendre ou juste avoir un bête accident qui priverait le bébé de son père et le laisserait avec une femme qui n’a même pas réussi a sauver son frère. Je me sens comme une enfant qui demande si le père Noel existe quand je me risque a mes questions qui me paraissent puériles.

« Si je m’occupe des enfants et m’assure que tu sois tranquille, il n’y a vraiment pas moyen que tu restes ici ? Elliot a besoin de toi, et il n’est pas le seul ici. La seule chose qui pourrait nous faire sombrer c’est de te perdre pour te bon…»


Un rare aveux de faiblesse plus fait au liquide de mon verre qu’a Connor lui-même. Aussi choquant que puisse etre ma proposition, je sais que je ne pourrais pas dissuader Connor de boire contre sa volonté, alors, s'il doit trouver du réconfort dans ses bouteilles, autant qu'il le fasse ici, en sécurité, avec des gens qui tiennent a lui en cas de problème. J'ai toujours privilégier les dangers immédiats a ceux a venir quand il a fallu trancher. Je nourris aussi l'espoir que cette proximité pourrait jouer sur les quantités ingérées.


Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Are we wrong?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Are we wrong? -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: