The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-47%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 128 Go + Adaptateur SD
14.72 € 27.99 €
Voir le deal

Ghosts are real
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Camila Moore
Camila Moore
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 187
Sujet: Ghosts are real   Mar 14 Sep 2021 - 16:41
Ghosts are real Giphy
Ghosts are real


Août 2021

Ça doit faire quoi, 24h que nous avons accepté de tous cohabiter ensemble ? Il n’y a pas encore eu de drame, je suppose que c’est bon signe ? Je ne sais pas si je pourrai vivre comme ça, avec tous ces gens. Je ne sais pas si je ne partirai pas une nuit pour reprendre ma route vers je ne sais où. Sauf que pour l’instant, avec la canicule, il est plus sage de rester ici. De profiter de leur aide.

Je me fais discrète, un peu comme une petite ombre le temps de les observer, de voir comment ils sont, ceux qu’il faut éviter, ceux avec qui ce sera plus simple d’obtenir quelque chose. Je les regarde de l’autre bout du corridor s’installer dans certaine des chambres, puis une main sur mon épaule me fait sursauter. Mes yeux croisent ceux du vieux Saul et je lui offre un maigre sourire. J’essaie de ne pas trop me rapprocher de lui, même si ça fait de longs mois qu’on voyage ensemble. Je ne veux pas m’accrocher à quelqu’un que je devrai sans doute laisser derrière moi, mais… j’éprouve beaucoup d’affection pour le grand-père. Il sait me lire, donc je ne peux pas trop lui cacher ce qui se passe dans ma tête en plus, mais il ne me l’a jamais reproché, toujours accepter comme je suis. Il se veut rassurant, alors je pose la main sur la sienne pour moi le rassurer en retour.

Mes yeux reviennent au bout de ce long corridor pour voir de nouvelles têtes qui arrivent. Je… Je dois cligner des yeux quelques fois en posant mon regard sur un homme en particulier. Je n’arrive pas me détacher de lui et il me faut que quelques secondes pour que le déclic se fasse.

J’ai l’impression de faire un arrêt cardiaque. Ce n’est pas possible. Impossible.

Je me détache de Saul et je commence à me diriger vers cet homme. Mes pas s’accélèrent et je me faufile entre les gens qui sont en train d’aménager, j’en bouscule peut-être un sans le vouloir, bien incapable de les voir tous et ayant trop peur que si je détourne le regard, le fantôme de mon passé disparaisse.

Pourtant j’arrive devant lui. Les yeux grands ouverts, le souffle court. C’est lui. Je retiens cette boule dans ma gorge qui menace d’exploser. Ma fierté m’empêche de m’écrouler.

- Merci. C’est tout ce que j’arrive à souffler.

C’est idiot, il ne me reconnaitra sans doute même pas, mais je ne peux pas faire autrement que de le remercier pour m’avoir donné une seconde chance à la vie.



Two sides of the same coin
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 587
Sujet: Re: Ghosts are real   Mer 15 Sep 2021 - 23:46
Celui qui les reconnais pas toutes  :111:


Si dans mon ancienne vie j’ai surtout été habitué a des bâtiments récents aux architectures osées et épurées, j’avoue avoir plaisir a découvrir notre nouveau logis. Il y a toujours quelques choses de magique a apprécier ces matériaux anciens qui nous rien a envié aux plus récents même si j’estime que les maitres d’œuvres ont peut-être été fantaisistes sur certaines parties de ce château qui auraient pu être facilement optimisées.

Accompagné de Gabriel qui porte les affaires d’Elena dont la chambre sera voisine a la mienne, nous discutons tranquillement alors que je dépose mes cartons devant ce qui sera ma future chambre en réalisant de la chance que j’ai eu depuis que j’ai réussi a « quitter » les Oblivions. Mes frères sont en vie et j’ai littéralement une vie de château devant moi. De plus, la présence de la jolie grecque dans ma vie n’est pas étrangère au léger sourire qui ne me quitte plus.

Je m’essuie le front, déménager avec cette chaleur n’est pas une sinécure, mais au moins, il sera plus simple d’aménager nos défenses dans ce bâtiment. Le traumatisme de la récente attaque des supers mutants est dans tous les esprits. J’ai déjà des projets en tête pour des fortifications provisoires efficaces le temps de construire du solide sans être exposés.

Je vais pour retourner chercher le reste des affaires avec mon binôme quand j’avise qu’une jeune femme vient vers moi bousculant au passage Gabriel. Je me souviens qu’Elena m’avait prévenu que des nouveaux arrivants nous avaient rejoints. Je m’apprête a lui souhaiter la bienvenue quand je remarque une lueur dans son regard qui m’alarme instinctivement : cela fait longtemps que je n’ai pas croisé ce genre d’éclat. Je la sens fébrile alors qu’elle semble peiner a me remercier.

Je sais que ce n’est pas le déménagement et je ne suis pas certain de la remettre mais tout laisse a penser que c’est l’une des personnes que j’ai réussi a faire s’évader. Pour le moment j’ai l’impression qu’elle est a deux doigts de faire un malaise et je fais signe a Gabriel de continuer sans moi alors que je me penche vers elle.

« J’aimerais bien vous dire que vous vous trompez d’homme… »


Ce qui signifierait qu’elle n’a pas vécu chez les pilleurs, qu’elle n’a pas aussi cette épée de Damoclès au-dessus de la tête. Attentif a pouvoir la rattraper si elle venait a tomber, je cache mon inquiétude sous un sourire sympathique en lui proposant :

« Vous n’avez pas l’air bien… vous voulez boire quelques choses ? J’ai une glacière dehors et je sens que c’est l’heure de la pause. Que diriez vous de profitez d’un morceau de gazon et d’un peu d’ombre pour discuter un peu ? »




Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas  
Camila Moore
Camila Moore
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 187
Sujet: Re: Ghosts are real   Dim 19 Sep 2021 - 20:30

Il ne me reconnait pas. Je ne peux pas lui en vouloir. Je n’étais pas non plus dans les hautes sphères de l’endroit et nous ne nous sommes jamais croisés dans les bordels. Il a tellement fait sortir de gens de ce camp de ce que j’ai entendu avant d’avoir moi-même la chance de m’évader… Normal qu’il n’ait pas pu mémoriser chaque visage.

- Non. Non, ne vous en faites pas. Je ne pensais simplement jamais vous revoir et je vous dois beaucoup. Il me propose quand même de discuter un peu avec lui et… j’hésite. Je ne sais pas trop de quoi on peut parler, de ce qu’il y a à ajouter.

D’un autre côté, que fait-il ici ? S’est-il échappé ? A-t-il fui ? L’ont-ils envoyé ici ? Sont-ils ici ? Je déglutis avec peine, ça ne m’a pas traversé l’esprit jusqu’ici. Est-ce que je suis en train de prendre peur pour rien ? C’est sans doute le cas, ce ne serait pas logique que cet homme vienne ici pour récupérer ceux qu’il a libérés, non ?

- Ehm. Oui d’accord.

J’ai le cœur qui bat la chamade dans ma poitrine et pourtant, c’est moi qui prends la première la direction du dehors. Qui pousse la porte et qui cherche son air en essayant de faire en sorte d’avoir l’air calme. Il fait encore sacrément chaud dehors, donc on se rapproche du mur du château pour profiter de l’ombre et de la fraicheur relative de la pierre. Je m’adosse à celle-ci et… je triture mes doigts nerveusement.

- Ils sont ici ? Je ne peux pas demander quoi que ce soit d’autre. C’est plus fort que moi.

J’ai besoin de savoir, besoin de prendre mes jambes à mon cou avant qu’il soit trop tard. J’essaie de garder un visage neutre, un ton égal, mais franchement ce n’est pas la chose la plus facile à faire. La peur et l’impulsivité me disent de remonter et de plier bagage. D’un autre côté… durant la canicule ce serait idiot de risquer une insolation toute seule sur la route.

- Vous vous êtes enfuis aussi ? Ça me semble sans doute plus logique et je croise les doigts pour que ce soit cela la vérité.


Two sides of the same coin
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 587
Sujet: Re: Ghosts are real   Mar 21 Sep 2021 - 10:51
Celui qui aime etre surprenant

« C’est tout l’art de la survie d’avoir le dont de ne jamais être là ou m’attend. »

Je masque avec humour ma situation car j’espère bien que le Grand Maitre se dit la même chose qu’elle a ce jour, a savoir qu’il ne me rêvera jamais. Malgré mon ton léger, je sens une forme de tension dans la jeune femme qui me fait face. J’en imagine aisément les raisons. J’essaye d’avoir une posture rassurante, de limiter mes gestes vifs et de rester a une distance minimum. Je ne sais que trop ce que les femmes subissent chez les Oblivions et ce n’était pas celles qui s’accommodaient de leur sort que j’avais aidées en priorité.

Je suis étonné du pas décidé de la jeune femme alors que son regard trahissait ce que je prenais pour de la fébrilité. Elle ne me laisse pas lui tenir la porte et je l’escorte au mieux pour nous choisir un endroit agréable avant d’aller trouver des boissons dans la glacière. Je reviens avec plusieurs bouteilles et un grand sourire de gamin.

« Vous préférez quoi entre du jus de fruit, raisins il me semble, ou de l’eau ? Il y avait des bières ce matin, mais je suspecte Edwin ou Gabriel de les avoir fait disparaitre, ou l’évaporation d’avoir joué aussi sur les contenants. »


J’essaye de la détendre, surement maladroitement, mais j’imagine que, pour elle, sauveur ou pas, je suis surtout une personne qui lui rappelle ce qu’elle a enduré, un vestige d’un passé douloureux, en plus d’être un proche du Grand Maitre. Je ne manque aucun de ses gestes nerveux alors que je m’assois en face d’elle et dispose les bouteilles remplis de boisson entre nous pour qu’elle fasse son choix.

Je me fige une seconde alors que j’ouvre de l’eau pour moi, quand elle me pose une question qui mérite une seconde de réflexion. Elle n’a pas besoin de préciser qui, je sais très bien à quoi correspond ce « ils ». Je n’ai pas envie de mentir comme je ne veux pas l’angoisser injustement. Avec un ton que j’espère apaisant, je lui réponds :

« Oui et Non. Pour le moment, il n’y a eu que des éclaireurs et c’est plus pour la cage ou les NE je suppose. Soyez sans crainte, je ne suis pas le seul a être attentif dans Seattle. Vous pouvez vous tranquilliser, vous êtes en sécurités ici.»


Je lui offre un grand sourire avant de boire une bonne journée d’eau fraiche. Même si de l’eau de pluie, par cette chaleur, cela vaut plus que le meilleur de tous les champagnes. Le fait que je sois ici devrait la rassurer, je n’ai aucun intérêt a être a portée de mes « anciens collègues ». Je fais une petite grimace quand elle me demande si je me suis enfui aussi :

« On va plus ou moins dire cela, disons que j’ai eu une occasion de quitter le navire et je l’ai saisi en sachant que je ne pourrais plus aider personne. Et vous, comment c’est passé votre arrivée ici ? »

Je suis un peu curieux, faire sortir les gens étaient un travail en soit, mais je ne pouvais guère faire plus que de leur donner une porte de sortie de cet enfer, la suite ne dépendait que d’eux et du peux que j’arrivais a leur faire attribuer avant leur départ.

« Au fait, moi c’est Sebastian et vous ? »


Si personne n’ignore mon prénom chez les Oblivions, la lubie du grand maitre de rebaptiser ses proches ne m’avait pas épargné et c’est sous le sobriquet de guerre de « Baron Rouge » qu’on s’adressait a moi quand j’étais a Portland.  




Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas  
Camila Moore
Camila Moore
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 187
Sujet: Re: Ghosts are real   Sam 25 Sep 2021 - 17:35

Je devrais sans doute sourire un petit peu aux traits d’humour dont fait preuve cet homme, mais j’ai presque oublié comment faire depuis le temps, surtout avec les Oblivions plein la tête. Ou plutôt vu mes anciens tortionnaires plein la tête.

Je me saisis d’une bouteille d’eau également et en prends de grandes gorgées tout en écoutant les réponses à mes questions. Il y a donc des éclaireurs… À la cage… Là où je traine régulièrement. Le sang se glace dans mes veines et j’ai un léger vertige. Il n’est pas le seul à les surveiller à Seattle ? Qu’est-ce que ça veut dire ? D’autres rescapés ? Ou alors les gens d’ici sont au courant de ce groupe de malades mentaux ?

En sécurité me dit-il… Non, personne ne l’est réellement quand les Oblivions arrivent. Je sais qu’il essaie de me rassurer. Pour quoi faire exactement ? Bonne question, mais je lui dois bien ça, de rester en place cinq petites minutes avant de prendre mes jambes à mon cou.

- Ils ne vous recherchent pas ? J’ai un air ahuri sur le visage je m’en rends à peine compte cependant. Vous étiez… haut placé. Et la seule raison pourquoi je lui adresse la parole, c’est parce qu’il a contribué à libérer bien des gens.

Je ne peux pas lui reprocher de s’être enfui aussi, même si cela veut dire que les gens encore coincés là-bas n’ont plus d’allié. Je ne sais pas quel était son traitement en tant que tel, honnêtement j’ai toujours supposé que les hauts placés vivaient bien… Malgré les horreurs. Qu’ils acceptaient plutôt ces horreurs. Cet homme vient briser mes préjugés en quelque sorte.

- Être libre, même si la survie est difficile, ça n’a pas de prix. Ça n’a pas été une partie de plaisir. C’est même un euphémisme. Les saletés que j’ai dû faire… C’est le premier endroit où je me suis arrêté depuis Portland et ça ne semble plus assez loin maintenant…

J’aurais dû continuer. Je n’aurais pas dû m’arrêter. Je souffle un coup et je prends une autre gorgée d’Eau. Il faut que je rationalise un petit peu, que je reprenne mes esprits.

- Camila.

Que des éclaireurs. Ils sont beaucoup à Seattle, la prise par Oblivions ne se ferait pas en un jour. Il y a les New Eden. Je ne crois pas que personne ici ne puisse tenir tête à Portland, mais… ça me laisserait le temps peut-être de les voir venir.

- Il y a d’autres… rescapés à Seattle ?


Two sides of the same coin
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 587
Sujet: Re: Ghosts are real   Mar 28 Sep 2021 - 14:56
Celui qui garde la foi



Camilla ne semble pas se détendre malgré le lieu paisible ou nous nous trouvons. Difficile d’imaginer que le monde a sombré dans la folie et que le royaumes des morts est actuellement disputé, tant par des pilleurs que part des fanatiques, quand on pose les yeux sur cet écrin de nature ou nous nous trouvons. Cela ne nous protège en rien des menaces qui planent sur nos têtes, mais elles me semblent, étrangement, atténuées ou lointaines ici.

J’essaye de ne pas trop scruter la jeune qui me semble pale et sirote a peine une des bouteilles que nous avions remplies avec soin. J’ai peur que cela la mette encore plus mal a l’aise qu’elle ne semble l’être. Aussi, je prends soin de le regarder que fugacement du coin de l’œil pour le moment. Assez rapidement, elle lâche une question qui m’arrache un sourire un peu amer. Au moins elle est « droit au but » et ne s’encombre pas de chichi. Sans montrer le caractère inquiétant de la chose, je me contente de lui répondre, avec un peu d’humour :

« J’ai bon espoir qui ne perdent pas leur temps à traquer un mort, quelque ait été sa place dans la hiérarchie. »

Je préfère ne pas mentir sans pour autant lui donner des raisons de s’angoisser a outre mesure. La ruse que je devais mettre en place avec Ana Lucia n’a pas tournée comme prévu. Si une de mes nounous, soit Tom, soit Jerry, aurait dû survivre après m’avoir vu « mourir » et apporter un tas d’anecdotes décourageante sur les NE, j’avais été pris de court par ces deux idiots avant la mise en scène. Au final, pour les Oblivions, personne n’était revenu, sans plus d’explications. A voir si le doute suffisait au Grand Maitre ou s’il allait vouloir creuser plus, au risque de se mettre dans l’embarra. Le souci quand on est un chef qui tient une meute de chiens enragés en laisse, c’est que le moindre signe de faiblesse peut être la porte ouverte a beaucoup de morsures, voir un nouvel alpha pour disputer le titre de leader.  

Je l’écoute avec attention me rendant compte que nous avons un point commun, c’est aussi le premier endroit ou je me pose depuis que je suis « mort » et, si a la base je pensais m’éloigner plus que de la première ville ou l’on risquait de venir me chercher, la rencontre avec Elena et les retrouvailles avec mes frères avaient changé mes plans. Maintenant, c’était ici chez moi et je comptais bien y rester le plus longtemps possible. Je lui souris quand elle me dit son prénom.

« Enchanté Camilla… j’avoue avoir hésité a continuer moi aussi avant de me trouver de bonnes raisons de ne plus vouloir partir. Après, rien ne vous empêche de voir cela comme une étape et d’aviser selon ce que l’avenir décidera pour vous. Avec ce que nous avons vécu, c’est encore difficile de croire que nous sommes libres de reprendre notre chemin quand bon nous semble et pourtant… »


Je laisse la phrase en suspens. Ma mère avait coutume de dire qu’il fallait laisser la porte de la cage ouverte pour que l’oiseau ne veuille plus la quitter, c’est surement ce qui était en train de se passer. Un endroit agréable avec des gens humains a tous les points de vue, les bons comme les mauvais était assez déstabilisant après des années a survivre dans un groupe aussi sauvage. J’avais eu une transition avec « mes nounous » mais j’avais quand même encore cet œil partout au cas ou on veuille me tirer dans le dos et ces réveils brutaux qui prouvaient que je n’étais pas encore complétement délivré des Oblivions.

Je reprends une gorgée d’eau moi aussi avant de jouer, nonchalamment avec la bouteille d’eau.

« Oui, il y en a plusieurs qui ont trouvé refuges ici et qui veillent activement. Si les hommes du Grand Maitre venaient vraiment ici pour créer des problèmes, nous saurions vite informés. »

Du moins je l’espère. Un peu soucieux, je lui propose :

« Je ne sais si cela pourrait vous tranquilliser ou si, au contraire cela serait trop oppressant pour vous, mais, si vous le souhaitez, je peux voir pour vous présenter d’autres rescapés dans la ville ? »
 




Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas  
Camila Moore
Camila Moore
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 187
Sujet: Re: Ghosts are real   Lun 4 Oct 2021 - 16:01

Ils le croient donc mort… Je ne sais pas si c’est aussi rassurant que ça devrait l’être. Vont-ils tout de même enquêter ? L’ont-ils déjà fait ? Sont-ils venus jusqu’à Seattle ?

Je prends une autre gorgée d’eau, me disant que je redoute les réponses à ses questions, qu’il vaut peut-être mieux que je ne les pose pas et bouge tout simplement. Que je quitte la région à nouveau… Et comme s’il pouvait lire dans mes pensées, il va dans mon sens en disant que je peux reprendre la route après tout.

- Je trouve plus difficile de rester que de partir dans mon cas, mais je vois tout de même ce que vous voulez dire. Sommes-nous réellement libres de notre passé ? Moi non. Je le repousse, me dit que je l’ai accepté, mais ce n’est que mensonge pour m’aider à faire avec toutes les horreurs subites ou commises.

Comment peut-on réellement se remettre de tout ça ? Les meurtres, les vols, les viols, la prostitution, la torture, la survie, la colère, la haine, la peur… Je ferme les yeux une seconde ou deux avant de reprendre une grande gorgée d’eau cette fois. Il faut que je me ressaisisse. Je n’aime pas paraitre faible, même si Sebastian plus que quiconque sait ce que j’ai vécu à Portland.

- Je… Non. Je ne sais pas ce que ça pourrait m’apporter. Pour l’instant. Je ne veux pas fermer complètement cette porte non plus. De savoir par contre que nous sommes plusieurs… Tous à redouter la présence des Oblivions, à surveiller. C’est… un peu rassurant de savoir, je crois par contre. Qu’on surveille. Que je ne suis pas seule. Ils sont beaucoup ? Je ne sais pas ce que ça changera de savoir en fait. Je… Je soupire. Je ne devrais pas perdre mon sang-froid aussi facilement, ils ne sont pas à nos portes après tout. Je passe une main sur mon front, cette dernière finissant sur ma nuque pour la masser et me détendre comme je peux. Bienvenue au château ? Que je lui lance avec un sourire un peu désolé.

Ça ne doit pas être de tout plaisir pour lui non plus de reparler de tout ça.


Two sides of the same coin
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Ghosts are real   
Revenir en haut Aller en bas  
- Ghosts are real -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: