The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-36%
Le deal à ne pas rater :
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur congélateur bas – 338L
319.99 € 499.99 €
Voir le deal

Mercadona
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Edwin Broden
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 721
Sujet: Re: Mercadona    Mar 14 Sep 2021 - 0:20
On tourne en rond, j’essaie de faire valoir des trucs, mais elle veut pas m’écouter et se contente de me traiter de gamins, de pleurnichard et tout. J’en ai ma claque, je pensais qu’on pourrait avancer mais j’ai été trop optimiste on dirait : « J’ai jamais demandé une putain d’ovation pour mes séances et j’ai compris que j’avais rien à attendre de toi à ce niveau, tu m’en veux j’ai saisis l’idée. Tu me le dis genre à chaque fois que j’ose exprimer une opinion. » Et puis merde, je fais un geste de la main pour dire que ça sert à rien : « D’accord, on va dire que tu as raison. »Voilà, elle a raison et j’ai tort je suis un connard, c’est bon et même le fait de me préoccuper de sa santé et du bébé ça termine mal, alors à ses menaces :

« Fais ce que tu veux. » Si elle veut fumer, me pourrir la vie, ne plus me parler ou continuer à me traiter comme quelque chose que je ne suis pas, alors elle peut continuer, qu’elle se fasse plaisir. Franchement, ça pourrait ne pas être pire et si elle se décide à passer la vitesse supérieur, ça me fera une bonne excuse pour me barrer au besoin. Je la fixe sans sourciller, même si j’aurai préféré un autre regard dans ses yeux… Je crois que c’est à ce moment là que j’ai réalisé que je l’avais probablement définitivement perdue : « Fume autant que tu veux, picole, interdis moi ce que tu veux. » C’est bon, moi ça me gave, je voulais bien faire les choses et voilà comment ça finit par déraper car je veux pas reporter une putain de séance de psy. Car c’est finalement à cause de ça qu’on a commencé à se disputer.

Je secoue la tête en soupirant avant de déclarer très simplement : « J’arrête là.» Les disputes, les prises de têtes, les efforts, tout. Je vais continuer mes séances pour moi et espérer un jour pouvoir retrouver l’équilibre que j’avais réussi à établir… avant de la connaitre. Je quitte le bureau sans rien ajouter, la conversation est terminé, c’est ce qu’elle voulait, que je la laisse respirer, vu que j’ai plus le droit de l’approcher. Allez, on arrête les frais avec elle, avec de la chance elle perdra le bébé ou Peter m’aura dégagé du groupe avant la naissance. Mais je vais pas me faire traiter comme un chien pendant six mois pour espérer la récupérer.

***

J’sais pas combien de temps j’ai dormis, pas longtemps certainement. Mais quand je me suis réveillé, j’avais la bouche pâteuse, et je mourrais de chaud. Mes mains tremblaient comme pas permis mais en même temps… j’suis pas tout seul, je le vois là dans le noir, y’a des gens qui m’observent, ils ont les yeux blancs… J’entends des murmures… Ils me jugent ! Ils me jugent ! Je les entends qui me disent que je suis un raté, que j’ai tout raté, que personne ne veut de moi. Je me bouche les oreilles : « Laissez-moi ! Laissez-moi ! » Tu parles que ça va les faire partir, j’me lève du lit et je gerbe… Direct.

C’est quoi ? C’est Faith qui m’a lancé une malédiction ? C’est pas possible autrement, je vois que ça… Quoi que nan en fait, c’est pas une malédiction. Je sais ce que j’suis en train vivre… tout ça, j’ai déjà vécu ça, je l’ai déjà vécu et je sais comment ça va se terminer… Sois j’ai de l’aide et ça va aller, soit je peux repousser les gens en faisant un truc très simple. Si j’prends une ligne, ça va arrêter les tremblements et les visions et tout… J’ai juste à aller fracturer le bureau de Faith et récupérer la poudre, quelques grammes, personne ne le saurait et puis moi j’irai mieux… j’serais moins stressé. Et au pire je mets de la farine pour combler.

Ouais on va faire ça, j’sors dans le couloir, mais j’fais pas cinq mètres que je me casse la gueule et que je revomis et là… t’as les spectres qui se moquent de moi.


50% capitaine

50% roi


100 % Broden

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 312
Sujet: Re: Mercadona    Mar 14 Sep 2021 - 18:58

Voilà, exactement. Elle avait raison, et en dehors de ce bébé dans son ventre, elle ne lui devait plus rien. Je vois qu'on à trouvé un terrain d'entente. qu'elle confirme en lui tournant le dos, soupirant à la porte qui claquait.

_________________

Au moins, le passage de Peter l'avait apaisée. Et après son départ tard dans la nuit, elle avait cru réussir à trouver le sommeil, après quelques minutes. Sauf, que non. Le bruit d'une chute la fit se réveiller en sursaut, alors qu'elle avisait l'obscurité de sa chambre sans rien ni personne, laissant ses yeux s'adapter doucement à la pénombre avant de se saisir de son déshabillé noir pour se couvrir, récupérant au passage le chandelier que Saul lui avait laissé impeccablement nettoyé avant de lui donner. Il ne lui avait fallût que quelques secondes pour sortir dans le couloir, et comprendre l'origine de ce bruit.

Edwin ?

La couleur chaude de la flamme ne suffisait pas à calmer son teint blafard, et moins encore l'état inquiétant dans lequel il se trouvait présentement. Qu'est-ce que tu fous ? qu'elle murmure en resserrant son tissu contre elle, avant de s'abaisser pour aviser le sol et grimacer légèrement. Nausées, tremblements... Accolé à ce qu'il lui avait assuré la journée même sur son sevrage de cocaïne, le lien n'était pas difficile à faire.

Relève toi... Qu'elle souffle en venant glisser une main contre son bras pour le forcer à se remettre sur pied, avant de reprendre à son attention. Je t'emmène à l'infirmerie. C'était ça ou prendre le risque qu'il ne la supplie de lui donner ne serait-ce qu'un infime gramme de cocaïne pour espérer calmer la crise. Et surtout, il y avait ces murmures qu'il ne cessait de répéter comme des mantras. Et si il y avait bien longtemps qu'elle ne croyait plus aux fantômes, l'idée que la paranoïa joue déjà dans ses symptômes n'avait rien d'engageant. Et l'homme pesait son poids, surtout dans cet état. Et si aller dans le bureau était prendre le risque de le voir espérer prendre un peu de poudre, elle pourrait toujours hurler. Ou le poignarder, selon son degré d'agressivité. Mais pour l'instant il ne semblait même pas en état de comprendre à qui il parlait, alors...

Assis toi. Qu'elle exige en le poussant dans le fauteuil le plus proche pour l'empêcher de s'écrouler au sol, se saisissant de la bouteille d'eau au pied de son lit pour lui tendre. Qu'il commence déjà par s'hydrater, le temps qu'elle ne trouve dans tout ce fatras la bassine qu'elle utilisait pour se laver le visage. Ce ferait toujours l'affaire. Venant lui poser sur les genoux avant de poser la paume de sa main contre son front, croisant son regard un court instant. Quand est-ce que ça à commencé ? pouvait-il seulement l'entendre ou la comprendre ? Ses sourcils se froncèrent un court instant sous l'inquiétude face à ses pupilles dilatées, venant poser le dos de sa main froide contre sa joue dans l'espoir de le rafraîchir un peu.

Il faut que tu boives Edwin. qu'elle insiste à nouveau en venant déduire son pouls en posant deux doigts contre sa gorge, grimaçant face à l'activité de ce dernier. Elevé, évidemment. Et à part attendre... Elle ne pourrait malheureusement rien faire de plus.




'Cause my monsters are real
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Edwin Broden
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 721
Sujet: Re: Mercadona    Mar 14 Sep 2021 - 20:43
C’est Faith, j’ai envie de fuir quand je la vois, mais mes jambes veulent plus m’obéir. Elle me ramasse et elle m’oblige à la suivre, elle est obligée de me donner toujours des ordres ? T’as les ombres qui nous suivent et elle se moquent de moi… A un moment, j’ai l’espoir qu’on aille dans son bureau, qu’elle me laisse un rail… ça m’aiderait tellement que je serais sage pendant des semaines après, je le promets : « On va… ? » Nan forcément, ça me ferait du bien et jamais elle me laissera un peu de plaisir. Elle me laissera jamais reprendre un rail alors qu’elle sait que j’irai mieux ! J’pourrais lui prendre la clef de force et tout là ? J’devrais le faire mais elle me met dans le fauteuil et j’ai pas le choix que de subir ce qu’elle fait, jusqu’à ce qu’elle me touche à la gorge et là, j’arrive pas à me retenir :

J’ai peur, elle veut me faire du mal, elle est là pour ça : « Ne me touche pas ! T’es avec eux. » J’la repousse et j’essaie de m’enfoncer dans le fauteuil pour lui échapper mais j’y arrive pas, j’ai froids et j’ai des vertiges… j’tourne la tête : « J’veux pas d’eau, j’veux pas… » J’veux pas mais j’vomis encore sur le côté et si j’ai rien dans le ventre, ça me brûle. J’finis par boire une gorgée puis deux et là tu as une ombre qui me murmure qu’elle veut m’empoisonner, un peu de poison dans l’eau alors que j’suis faible et hop, elle se débarasse de moi. Ouais, ça serait plus simple, mais elle pourrait plus me torturer après ! y’en a une qui me dit de me méfier et là je craque et je lui réponds cash :

« Taisez-vous, j’sais qu’elle est dangereuse ! Pas la peine de me le répéter ! » Et là je revomis, les ombres se moquent de moi, j’en entends une qui me dit que j’ai été idiot d’écouter Faith, déjà de me mettre en couple avec elle et en plus elle me dit aussi que j’aurai jamais dû arrêter la coke, que ça me met dans cet état de merde car j’ai arrêté : « Pourquoi j’t’ai écouté ? Pourquoi j’m’inflige ça. » Faith elle m’a dit d’arrêter si je voulais pouvoir être papa, mais elle m’a mentit j’en suis sûr, elle disait ça juste pour avoir plus de poudre pour acheter des trucs pour un bébé qui est même pas le sien ! C’est vraiment de la merde la nuit.


50% capitaine

50% roi


100 % Broden

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 312
Sujet: Re: Mercadona    Mar 14 Sep 2021 - 21:10

Non.

Bien sûr que non, elle n'allait pas lui donner de cocaïne. Quoi qu'elle aurait pu jouer les femmes toxiques jusqu'au bout, le jeter dans une pièce vide avec un sachet et le mettre au défi d'en prendre. Histoire de lui faire comprendre la différence entre mensonge et réalité. Calme toi. qu'elle souffle quand il refuse qu'elle le touche, venant le plaquer dans le fauteuil un peu plus fort pour l'empêcher de remuer. De sa main libre, elle réceptionne sa nausée d'extrême justesse en fermant les yeux alors qu'Edwin n'est définitivement plus lui même. Restant sourde à ses suppliques alors qu'il refuse l'eau, réussissant au moins à lui faire prendre quelques gorgées avant qu'il ne reparte dans sa paranoïa la plus totale.

Edwin... reprend-elle fermement quand repart de nouveau loin, saisissant son visage dans sa main pour ancrer son regard dans le sien dans l'espoir de le ramener à la réalité. Il n'y à personne ici. Tu fais une crise de manque, tu entends ? Ce fût d'extrême justesse qu'elle se recula, évitant un coup dans le ventre alors que la bassine se remplissait de nouveau.  Putain. et maintenant, ils faisaient quoi ? Le ceinturer risquait d'augmenter sa crise, et le laisser dans cet état était un risque qu'il ne finisse par céder, et tenter de récupérer la chose que son corps réclamait. Une drogue sous clé dont il n'avait heureusement aucune idée de l'emplacement de cette dernière dans l'immensité de cette chambre. On va t'aider à en sortir, c'est promis.

Fermant les yeux en soupirant, alors qu'elle savait pertinemment qu'il n'y avait rien d'autre à faire qu'attendre. Au moins, les cris d'Edwin finirent par attirer Gabriel qui passa la tête dans l'entrebâillement en observant la scène d'un air ébahi. Crise de manque. répète t-elle mécaniquement, alors qu'elle sait déjà que ça ne fera qu'empirer dans les minutes à venir. Et qu'elle sait pertinemment que la décision suivante lui serrera le coeur quoi qu'il advienne. Avisant un ultime regard vers Edwin, avant d'observer le tiroir sous clé, et ce ventre rond en comprenant les risques et les enjeux.

Aide moi à l'attacher avant qu'il fasse la pire connerie de sa vie. finit-elle par lâcher à contre coeur, avant que le latino n'hoche la tête en comprenant la gravité de la situation. Au moins avait-elle des menottes à tout va ici. Tendant les paires à Gabriel pour qu'il fasse le nécessaire en plaquant poignets et chevilles de l'acteur aux pieds et dossier du fauteuil, avant de lui assurer d'un signe de tête qu'elle pourrait gérer la suite de cette crise, lui demandant seulement de prévenir les autres si les cris finissaient par en réveiller un ou deux; Demande à Jeff de prendre tes rondes. S'il y à quoi que ce soit je t'appelle. promet-elle avant de retrouver l'obscurité de la pièce une fois la porte fermée, revenant se planter devant l'acteur qui désormais lui reprochait de l'avoir écouté en se demandant pourquoi s'infliger ça.

Ouais ouais, j'suis la pire des garces. se contente t-elle de répondre laconiquement, humidifiant un linge pour venir le poser avec douceur contre son front. Soupirant quand à cette question sur pourquoi il s'infligeait ça, avant de reprendre.

Pour que tu crève pas dans un an d'une overdose. qu'elle répond froidement à sa demande, avant de reprendre. Tu dois tenir. Je ne peux pas imaginer par quoi tu passe, mais tu n'es pas seul pour l'affronter.





'Cause my monsters are real
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Edwin Broden
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 721
Sujet: Re: Mercadona    Mar 14 Sep 2021 - 21:38
J’comprends pas vraiment ce qu’elle me dit que je fais une crise de manque, que je suis en manque de cocaïne. Ouais, ça me fit quelque chose je crois : « C’était pas comme ça la première fois. Je n’avais pas souffert autant. » Je n’avais pas eu aussi mal et je n’avais pas une femme enceinte en face de moi, j’avais des gens à qui j’avais le droit de faire du mal. Elle dit que si j’en reprends, j’ferai une overdose, mais non :

« Promis j’ferais pas d’overdose, j’veux pas mourir. » Nan j’veux pas mourir, ça sera naze de mourir comme ça, et j’essaie de bouger, mais j’y arrive pas. J’suis attaché, Gabriel il est venu l’aider à me faire du mal : « J’ai mal. » J’ai des fourmis dans tout le corps et j’ai la gorge qui me brûle. Faut que je me bouges, j’ai mal… J’tires sur les menottes, elles veulent pas bouger ? Pourquoi elles veulent pas bouger ? POURQUOI ? Les ombres se moquent de moi et j’entends pas ce que Faith dit, ils parlent trop fort. J’arrive pas à partir, faut qu’elle m’aide : « Les menottes me font mal. » J’tire encore dessus et ça me fait encore plus mal. J’crois qu’il y a du sang maintenant, c’est chaud et poisseux. J’veux m’en aller, faut qu’elle me libère, j’ai peur… J’suis pathétique, j’la supplie : « Laisse moi partir. » J’ai des larmes qui viennent, des vrais, faut qu’elle me lâche, faut qu’elle me laisse partir : « C’est par ce que tu me détestes que tu m’as attaché ? » C’est pour ça, elle me retient car elle me déteste, c’est tout.

Les ombres elles me disent que j’ai raison, que c’est à cause de ça et que je peux rien y faire, que je l’ai perdu et que j’ai tout perdu. J’aurai bientôt plus rien, encore : « Moi aussi j’me détesterai. » Je me donnerai envie de vomir encore plus si j’étais devant un miroir et t’as les ombres qui dansent autour de nous, ils sont sur son épaule, ils nous regardent, ils me jugent et ils me disent que je suis un lâche, que je devrais mourir et t’en a un qui me dit que j’ai abandonné Faith : « T’étais mal. Mais j’ai rien fait pour t’aider… et je t’ai même fait du mal. » J’ai mal à la tête, je raconte que des conneries, ça me donne envie de chialer tellement j’suis dans cet était : « Je suis désolé. » J’suis pathétique. Les ombres me le disent, je le sais.


50% capitaine

50% roi


100 % Broden

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 312
Sujet: Re: Mercadona    Mar 14 Sep 2021 - 22:12

Tu as enchaîné les rails, évidemment que c'est pire! lui rappelles la brune sans cérémonies, alors qu'il assurait ne pas vouloir mourir. Tu ne mourras pas. Elle s'y tiendrait. Si la crise de manque pouvait en donner la sensation, c'était toujours plus solvable qu'une overdose. Et il la ferait, s'il ne cessait pas maintenant ces conneries. Et bien sûr, qu'il avait mal. Entre l'adrénaline et la crise, il ne fallût pas longtemps pour que les premières lignes de sang se dessinent sur ses poignets. Je sais que ça fait mal. Mais tu sais que retomber la dedans, ce serait pire... lui rappelles t-elle en venant changer le linge, alors que les suppliques reprenaient. Le laisser partir, lui reprocher de le détester pour le séquestrer.

Elle ce qu'elle voulait à la base, c'était dormir. Fermant les yeux en inspirant doucement avant de reprendre à son égard d'une voix plus forte, puisqu'il ne semblait pas l'entendre. Non. Tu es en plein délire, et si je te détache tu vas te blesser, ou blesser quelqu'un. Mais le rationnel n'était pas au rendez-vous avec son état actuel. Le forçant à boire de nouveau pour hydrater son corps déjà bien malmené, se refusant à répondre à son insistance sur le fait qu'elle le haïssait. Ca ne serait que rentrer dans son jeu, l'enfoncer un peu plus dans son délire de paranoïa, elle le savait pertinemment.

Je ne peux pas. répète t-elle fermement à sa supplique, venant poser une main contre son front fiévreux. Elle n'était même pas sûre de pouvoir lui donner un antidouleur dans son état, de peur que ça n'aggrave sa situation déjà critique... A nouveau sa voix s'éleva, alors qu'elle restait silencieuse. Lui aussi, se détesterait. Son regard tomba un instant vers son corps meurtri par le manque, partagée entre l'envie de lui répondre, ou de se murer dans le silence comme elle savait si bien faire.

Nan. T'as rien fait. souffle t-elle en se remémorant les derniers instants de leur histoire, cette toxicité qu'elle n'avait plus supporté. Songé perdre la raison, entre la disparition de Tori et Emily, l'absence de Peter, ou encore cette cécité qu'il avait à son égard quand elle songeait de plus en plus à quitter ce monde. Mais il en faut plus pour m'achever. n'était-elle pas revenue plus forte, plus déterminée ? Les émotions rangées dans un coin de sa tête avec interdiction d'en sortir, malgré ces excuses balbutiées entre deux instants de lucidité qui lui serrèrent un instant le coeur, malgré le rictus au coin de ses lèvres.

Ca va aller. lui assure t-elle dans un souffle, décidée à garder ses griefs pour plus tard. L'instant ne s'y prêtait de toute manière pas. Son ventre commençait doucement à la tirailler, venant poser une main dessus en imaginant déjà Elena la sermonner de ne pas se ménager malgré le stress constant qu'elle s'autorisait.

Tu vas te sortir de tout ça. Mais avant, il faut que tu repose. exige t-elle de sa part en relâchant la courte pression de sa main contre son épaule dans un geste rassurant, venant se glisser dans son dos pour aviser ses poignets en sang. Ne passant qu'un peu d'eau par dessus les plaies pour empêcher qu'elles ne s'infectent de trop. Essaie de dormir. Tu es en sécurité. souffle t-elle contre son oreille pour s'assurer qu'il n'entende que sa voix. De toute manière, son corps ne tiendrait pas la nuit entière éveillé avec autant d'énergie dépensée. Les nausées s'apaisaient naturellement en l'absence d'un estomac plein, et les grelottements rapidement atténué par le plaid qu'elle vint poser contre ses épaules était le signe que la fièvre baissait timidement. Maintenant... Ne restait qu'à attendre qu'il revienne à lui.




'Cause my monsters are real
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Edwin Broden
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 721
Sujet: Re: Mercadona    Mer 15 Sep 2021 - 12:35
La voix de Faith résonne au milieu de celles des ombres, j’aimerai bien m’enfuir mais je n’y arrive pas. J’arrive à bout, je suis fatigué, je me sens si mal : « J’ai mal. » mais je ne peux plus me détacher, j’ai chaud maintenant avec le plaid, mes yeux se ferment tous seuls alors que j’entends encore les voix : « Taisez-vous. » J’essaie une dernière fois de lever la tête : « Aidez moi… » Qu’on me libère de tout ça… puis c’est le noir.

***

C’est… je ne sais pas trop ce qui m’a réveillé en fait, par la fenêtre j’ai vu que le soleil se levait à l’est, doucement. J’étais dans le bureau de Faith, c’était... pourquoi j’étais là ? Attaché ? la bouche pateuse, en sueur ? J’ai mis de longues secondes à comprendre ce qu’il s’est passé. D’ailleurs, je la vois assise non loin de moi, une main sur le ventre, en train de dormir… Il s’est passé quoi ? « Faith ? Il se passe quoi ? Pourquoi j’suis… ? » Ma phrase reste en suspens quand ma mémoire se débloque enfin et que toute la crise me revient en pleine face, pas le manque, mais le sentiment de peur, la douleur et tout ce que j’ai ressentis. J’aurai dû me préparer, j’aurai dû prévenir les autres que ça pourrait arriver, mais j’ai rien fait. Résultat c’est Faith qui a dû se coltiner ma surveillance, putain tu parles d’une bonne impression. Elle semble se réveiller un peu, nos regards se croisent : « T’étais pas obligée de rester. » Pas avec un bébé dans le ventre, elle aurait dû confier la tâche à quelqu’un d’autre et aller se reposer, se surmener comme ça c’est n’importe quoi. Surtout quand elle est dans cet état.

Mais en voyant un peu autour de moi, je crois que je commence à comprendre une chose. Elle a pas ménagé ses efforts, et je me souviens de ce qu’elle a dit maintenant, comme un lendemain de soirée. Ça va paraitre très con dit comme ça, mais j’crois: « C’est un masque. » un masque que je connais que trop bien : « Tu te protèges. » Comme je portais pour me protéger de la réalité, à jouer un rôle lié à ma personne, mais en faisant taire des parties de ma personnalité et en les remplaçants par d’autres : « Je suis trop con, j’avais pas compris ça alors que je suis le premier à faire la même chose. Quand tu arrives à un degré de souffrance tel que tu ne peux pas, que ton esprit ne peut ou ne veux plus combattre. » Dit comme ça : « Je comprends pourquoi tu agis comme ça maintenant. » Elle n’était pas agressive, elle prenait simplement une distance et se montrait inflexible pour se donner un air inatteignable.

Je me redresse et je commence à me tortiller pour faire passer mes menottes devant moi, et oui je suis quand même souple : « Je n’ai pas de conseils à te donner, c’est pas mon métier en plus. Ça va t’aider pour un temps, mais à long terme, tu risques de te noyer et de t’effacer derrière ce masque… et le résultat peut donner ce que tu as vu ce soir. » Je m’inquiète pour elle autant qu’elle s’inquiète pour moi à sa façon. Elle ne me déteste pas, pas totalement du moins et c’est la seule chose que je retiens.


50% capitaine

50% roi


100 % Broden

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Mercadona    
Revenir en haut Aller en bas  
- Mercadona -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: