The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Forfait Cdiscount Mobile 200 Go sans engagement ...
Voir le deal
9.99 €

Mercadona
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 312
Sujet: Mercadona    Lun 13 Sep 2021 - 12:48

La paperasse s'accumulait sur son bureau, au fur et à mesure qu'elle se chargeait de dresser la liste de leur ressources, et autres éventuels moyens de paiement. Depuis son retour au campement, elle ne s'était chargée que de ça. Fidèle à sa promesse de se tenir éloignée de toute effusion de sentiments pour cesser d'en souffrir, alors que ses cicatrices au poignet disparaissaient aussi vite que son ventre ne cessait de s'arrondir.

Et si désormais, elle n'était plus la mieux placée pour sortir au No Man's Land s'occuper des ressources à acheter ou troquer avec les autres survivants, il n'empêchait. Elle se chargeait très facilement de continuer d'appliquer une main de fer sur tout ce qui rentrait ou sortait du domaine, et pour une fois au moins au moins, Peter ne pouvait qu'être satisfait que tout soit tenu à jour, et dans les temps.
Elle observait toujours la même feuille de papier qu'elle remplissait au fur et à mesure qu'elle comparait avec les ressources en cours, veillant à ce que tout ne rentre dans le paiement qu'elle avait mis de côté. Les fonds de cocaïne que continuaient de lui payer ses clients pour les consultations qu'elle mettait un point d'honneur à maintenir malgré sa grossesses avaient le mérite de ramener gros, quand il fallait ensuite l'échanger au hangar.

Sauf que maintenant... Il fallait un coursier. Et elle savait déjà qui envoyer pour cette liste toute neuve, chargée, et surtout pleine de choses nouvelles à ramener au domaine. Quelqu'un qui n'avait pas intérêt à lui dire non.

Sortant enfin de sa chambre pour traverser le couloir, main libre refermée sur son déshabillé noir qui avait le mérite de masquer l'arrondi nouveau de son ventre qu'elle détestait, elle était entrée vivement dans la salle commune en ne lâchant qu'un bref salut à ceux qui étaient là. Sauf Nobu qui comme toujours, avait au moins droit à une ébauche de sourire. Le Japonais avait le mérite de savoir y faire avec elle, quand il insistait en silence pour qu'elle se repose un peu.

Edwin. Enfin, elle le trouvait. Ne s'embêtant pas avec les salutations d'usage, alors qu'elle enchaînait immédiatement sur la question du ravitaillement.

J'ai besoin que tu ailles en ville. On à besoin de ça.

Ca. Soit une liste complète, savamment écrite, avec précisions comme il le fallait. Allant de matériel pour les plantations, jusqu'aux nouveautés. Kigurumi de dinosaure rose taille 6 mois, grenouillère pikachu, tétines bleue pastel , couches lavables ou non, vitamines prénatales, tire-lait et autres joyeusetés en rapport avec les deux grossesses à venir dans le domaine qu'ils occupaient désormais. Rajoutant néanmoins pour la forme.

Nobuo m'a confirmé que tout y était quand il à fait la première sortie. Je veux tout ça, ce soir sur mon bureau. Voilà, le paiement... Lui tendant le sachet épais de cocaïne de relativement bonne qualité qu'un client régulier lui avait laissé à la dernière séances, avant de reprendre. Il va te rester 150 grammes quand tu aura réglé. Je les veux également, avec une facture. Hors de question que tu essaie de t'en coller dans le nez au passage, je ferai peser le rendu. Précise t-elle avec désinvolture, avant d'insister le mot facture surligné en bleu.

Les fameuses factures qu'elle exigeait désormais contre chaque transaction, pour se tenir à jour. N'attendant pas qu'il s'en étonne pour reprendre. Si on te dit non, tu as un stylo et du papier, et tu lui colle dans les mains. Je veux le détail de toute la liste précisément écrite pour les comptes du groupe. De toute façon tu as montré que tu savais faire usage de la force, non ? S'il refuse, tu ne pars pas sans ce bout de papier.

D'accord, c'était peut-être un peu gratuit. Mais c'était particulièrement bon sur l'instant de lui offrir une petite pique entre deux banalités. Je t'invite à gagner du temps en y allant maintenant, et en évitant de traîner sur place. Je n'ai aucune envie que ces objets disparaissent avant ton arrivée.


Et bien voilà. Semblait-il que tout était dit, non ? Glissant un doigt autour d'une mèche de cheveux en avisant qu'il prenne bien tout le nécessaire qu'elle lui avait donné, prête à faire demi tour pour retourner s'asseoir derrière son bureau. Maintenant que la comptabilité était faite, restait encore à mettre en place le suivi de grossesse de Tori. Et elle n'avait définitivement pas le temps pour les bavardages inutiles.

Oh, et ne te trompe pas de couleurs pour les kigurumis, ni pour les tétines. C'est ceux là que je veux, pas d'autres.




'Cause my monsters are real
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Edwin Broden
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 721
Sujet: Re: Mercadona    Lun 13 Sep 2021 - 18:00
D’accord, bon, mon fusil est prêt, il est chargé, j’ai tout mon matos en cas de problème, j’ai une super veste qui me rappelle mes grandes années au cinéma et puis je dois avouer que je me sens mieux depuis quelques temps, c’est cool d’avoir quelqu’un avec qui parler, même si je la paie pour ça… Comme des fois je payais des putes juste pour leur parler tellement je me sentais seul. C’est vraiment pas glorieux, mais c’est ça la vie d’enfants stars.

Faith arrive alors même que je suis en train de faire un crochet par la salle commune pour préparer la fin de mon départ. Je n’ai pas le temps d’en placer une qu’elle me déballe un brûlot entier sur le fait que j’allais devoir faire des courses pour la faction et que si je « sniffais » la monnaie, elle me le ferait payer. J’vais pas trop m’attardé là-dessus sinon ça risquerait de mal se mettre : « Et bien. » Je vois le papier et en vrai, je trouve ça trop mignon tout ce qu’elle demande mais d’un autre côté, la question que je me pose c’est… pour le bébé de Tori ou pour le notre ? Enfin, pour le sien car Faith refuse que je l’approche : « Je vois que la confiance et la politesse règnent. » Nan mais, comme si j’allais sniffer la marchandise comme le dernier des connards et comme si j’étais du genre à taper sur tout ce qui bouge : « Pour ta gouverne, j’ai rien touché depuis des semaines, des mois même. »

Rien à foutre qu’elle ait pas envie de parler, j’veux bien faire des efforts mais ça doit aller aussi dans les deux sens, j’suis pas son chien ni son larbin : « J’irai, mais avant je dois me rendre à ma thérapie avec Billie. » Sans déconner, genre elle savait pas que je devais partir aujourd’hui, soit elle le fait exprès soit elle a oublié et là… je sais pas ce qui est le plus blessant : « Si ça presse tellement t’as qu’a envoyé Nobuo. » Je désigne la face de citron meringué, j’vois bien les sourires qu’ils s’échangent les deux. Non je ne suis pas jaloux, je fais que constater : « Vu l’heure, je n’aurai pas le temps d’y passer avant mon rendez-vous et à choisir entre des kigurumis et me soigner, le choix est vite fait. » Nan mais sérieusement, faut être un minimum réaliste dans ce monde quand même. J’irai, mais quand j’aurai le temps et tant pis si y’a pas les bonnes couleurs, elle va pas me chier une pendule ?

QUOI ? OUI J’AI ENCORE DU TRAVAIL SUR LA COLERE !


50% capitaine

50% roi


100 % Broden

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 312
Sujet: Re: Mercadona    Lun 13 Sep 2021 - 20:39

Elle n'avait pas le temps de s'abaisser à ces petites piques qu'il lui lançait. Ouin, Faith n'était pas aimable, ni polie. Quelle terrible désillusion. Se contentant d'un haussement de sourcil à sa remarque non sans esquisser un sourire innocent, avant qu'il ne rajoute qu'il n'avait plus touché à la drogue depuis des semaines.

Woah, bravo Broden. Tu veux une médaille pour fêter ça ? Ou que je propose à Tori nous préparer un gateau peut-être ? Elle avait visiblement la tête à faire partie de son comité des toxico anonymes à l'écouter, s'il s'attendait à ce qu'elle ne tombe en pâmoison devant lui. Je t'aurai bien applaudi, si j'avais pas les mains prises. Et si au fond, une part d'elle était ravie de l'entendre, elle n'en montra rien. Les effusions de sentiments, c'était terminé. Dans son dos, elle entendit Peter se servir un verre en ricanant de leur échange, alors qu'elle commençait son demi tour. Du moins, jusqu'à ce qu'il n'annonce qu'il avait d'abord une thérapie à faire. Restant immobile une courte seconde, avant de revenir lui faire volte face, un sourire qui n'annonçait rien de bon sur ses lèvres.

Excuse moi, l'espace d'une seconde j'ai cru que tu essayais de me donner ton avis ? avait-elle émis quelque chose qui laissait entendre qu'elle attendait une autre réponse que "oui" ? Pas sûr, non. La grossesse l'épuisait peut-être, mais ne la rendait en rien amnésique. Garce, à la rigueur. Mais ça, ça venait de bien avant qu'on ne lui colle un marmot dans l'utérus. Et Edwin ne faisait qu'augmenter cette capacité spéciale à force de tenter de la contrarier par tous les moyens.

Tu sais très bien que je n'ai pas de temps à perdre Edwin. Les ressources ne vont pas attendre sagement que tu termines ta séance. A quoi s'attendait-il au juste ? Qu'elle lui dise que pas de problèmes, elle irait elle ? Ou qu'elle enverrait Tori, qui était recherchée ? Ou mieux encore, elle n'avait qu'à demander au doyen de la bande de faire l'aller retour, puisque sa seigneurie avait visiblement trop de choses à faire ?
Ses sourcils se froncèrent légèrement, alors qu'il évoquait Nobu. De la jalousie ? Non, il n'oserait pas pousser le vice à ce stade quand même ?

Nobu à déjà fait sa part, il n'a pas à écoper de tes tâches supplémentaires. A croire qu'il n'écoutait que ce qui l'arrangeait. Tu fais partie d'un groupe, tu sais que les ravitaillements sont primordiaux, sans parler des fournitures qui touchent à de futurs nouveaux nés. Donc tu te débrouille comme tu veux, tu vois ta psy quand tu veux, mais je veux ces achats sur mon bureau ce soir. Avec la facture. Elle n'était pas là pour materner, et moins encore négocier avec lui. En revanche sa remarque sur le fait de se soigner lui arracha un bref rire sans réelles joies, alors qu'elle venait croiser les bras contre sa poitrine en l'observant de bas en haut.

Mais je ne te demande pas de choisir,. Je te demande de t'exécuter. La nuance était là. Fine, mais présente. Elle n'avait plus le temps à perdre pour la parlotte, moins encore avec son ex qui visiblement, comptait s'enfoncer jusqu'à apparaître de l'autre côté de la terre à cette allure. Ses yeux noirs l'observant froidement alors qu'elle penchait doucement la tête sur le côté, avant de reprendre d'une voix plus sombre.

Epargne moi tes caprices. Tu voulais t'occuper de ton enfant ? Alors vas-y, assume le. Et qu'il s'estime heureux qu'elle ne l'envoie pas à pied au no man's land en prétextant que les stocks d'essences étaient à sec. Elle était à deux doigt de le lui dire.




'Cause my monsters are real
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Edwin Broden
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 721
Sujet: Re: Mercadona    Lun 13 Sep 2021 - 21:55
Franchement ? Vu comment elle me cause, j’ai envie de l’envoyer se faire foutre, c’est quoi son but ? Tester ma patience, elle veut quoi ? Merde, j’ai même pas le droit de me faire soigner, tout ça pour des putains de pyjamas ? J’essaie de rester calme pourtant : « Je t’annonces simplement que ces courses attendront une heure que je fasse ma séance. » C’est pas comme si elle pouvait me stalker et vérifier de toute façon non ? Sans blague : « En tant que psy toi aussi, tu dois savoir qu’un suivi régulier est très important. J’ai moyennement envie de me foutre à dos la seule personne de Seattle apte à m’aider. » Billie est une pro et l’heure c’est l’heure, c’est une question de politesse alors j’irai à l’heure à mon rendez vous avec elle.
Le groupe prime mais si je ne peux pas me faire soigner correctement ,alors je lui servirai à rien au groupe : « Tu penses que je serai en mesure d’être père si je n’arrive pas à me soigner à temps ? Moi je ne pense pas. Alors t’es gentille tu me lâches. » Je lui prends les ressources des mains et je m’en détourne, passant devant le Peter qui semble s’amuser de la situation. J’lui lance un regard assassin : « Ta gueule Peter. » Puis je sors du bâtiment. Une fois dans la voiture, j’ai mis autant de distance que possible avant de m’arrêter sur le bas côté et poser le front sur le volant : « Pourquoi j’insiste ? Elle ne veut plus de moi. » Il n’y a pas une once d’encouragement dans son comportement et je sais que j’ai besoin d’aide mais personne ne semble en avoir quoi que ce soit à foutre.

***

Comme je l’avais dis, j’ai fais ma séance avec Billie et j’ai fais les putains de courses de Faith comme elle me l’a demandé et « Parait que tu dois me faire une facture, alors au boulot. » Le mec m’a fait une facture, j’ai pu rentrer en ayant toutes les merdes qu’elle voulait et je lui ait déposé le soir venue, un peu après la tombée de la nuit :
« Tiens. » Voilà sur son bureau comme promis avec sa putain de facture à la con et la monnaie comme il faut. C’est à peine si elle me regarde, je suis quoi au juste ? Un chien, un esclave ? Un commis d’office ? C’est extrêmement blessant… J’y réfléchissais depuis plusieurs jours maintenant mais quand je la vois comme ça, j’en ai la certitude, elle ne veut pas que je revienne vers elle, elle utilise l’amour que j’ai pour elle pour simplement m’utiliser. Et dans l’interet de tout le monde, il vaudrait mieux que je coupe le lien de cette relation toxique :

«Faith... La façon dont tu me parles, dont tu me traites. Je ne peux plus le supporter, tu es insultantes cassante, tu traines dans la boue tout ce que j’essaie de faire de bien. Ça ne peut plus durer, je ne le supporterai pas plus longtemps. J’ai dis que j’acceptais ta colère, mais ce que tu m’as fait cet après-midi, non. C’est toxique, même moi je m’en rends compte. » Je sens déjà venir que je suis un pleurnicheur et que j’ai pas mon avis à donner et elle va me traiter de lâcheur aussi, bah en même temps, vu comment elle me pousse à la sortie, j’en viens à me demander si c’est pas son but.


50% capitaine

50% roi


100 % Broden

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 312
Sujet: Re: Mercadona    Lun 13 Sep 2021 - 22:45

L'incident était clos. Avisant Edwin d'un air satisfait alors qu'il laissait entendre qu'il irait faire cette livraison, esquissant un rictus à la remarque de Peter qui lui, se contentait de rire de la situation. Son regard se tourne un instant vers ceux qui ont vu la scène, sans leur apporter de mots supplémentaires alors qu'elle retourne s'enfermer dans son bureau. Au moins ici, le silence était roi. Et une fois la compta terminée, restait encore à revérifier les stocks de médicaments. Nourriture, hygiène de vie. Elle terminait tout juste le suivi de grossesse de Tori quand elle s'était laissée tombée sur sa balançoire en soupirant, exténuée. S'en relevant avec l'optique de s'écrouler dans ce lit immense qu'on lui avait laissé, alors qu'elle venait chercher du bout des doigts une cigarette à son bureau pour accompagner la tisane que Nobu insistait pour leur faire boire à Tori et elle avant le coucher, histoire de décompresser un peu au moment même ou Edwin entrait dans la pièce.

Avisant sa venue alors qu'elle récupérait la facture d'un mouvement de la main pour la ranger d'office dans le dossier concerné, tirant sur sa tige en expirant une courte bouffée de tabac. N'en avaient-ils pas terminé, pour qu'il reste planté là ? Ses yeux se levèrent de sa lecture pour aviser ce regard, alors qu'il prononçait son nom.
Et ils étaient repartis. Etouffant un soupir d'exaspération à l'idée de repartir dans un débat stérile, ayant au moins la décence de l'écouter jusqu'au bout dans son petit laïus.

Insultante et cassante, rien que ça ? Elle n'avait pas pu s'empêcher d'hausser un sourcil circonspect en l'écoutant déblatérer, allant jusqu'à la traiter de toxique, ce qui lui arracha bien malgré elle un sourire moqueur.

Je crois qu'il y à méprise. fait-elle remarquer à la fin de son discours avec son plus grand sérieux, lui faisant signe de prendre place face à elle, avant de reprendre sur un ton parfaitement neutre. Il n'y à rien d'insultant ou cassant, à te demander de faire ton boulot. C'est le minimum syndical que tu puisse faire ici, au même titre qu'Eli, Jeff ou Elena font leur part de travail sans se plaindre. Et puis, tu as bien dit que tu voulais mieux faire les choses, non ? Se plaindre n'en fait pas partie. Pas quand c'est illégitime de ta part.

Il n'y avait aucune mesquinerie dans ce qu'elle faisait. Se contentant de se concentrer sur le boulot, pas sur le reste. Si lui, devenait parano, ça n'était pas son problème. Du moins, pas en ce moment. Pas avec une grossesse à gérer en solitaire, puisque monsieur voyait un affront dans l'idée d'aller chercher des marchandises au no man's land.

Toxique, tu disais ? rebondit-elle avec une voix trop douce pour l'occasion, levant un doigt vers le plafond comme pour se rappeler d'un détail. Dire à sa petite amie qui se scarifie qu'elle en fait des caisses, c'est toxique. Agir comme tu as agi quand nous étions en couple, c'était toxique. Par contre, te demander de faire ton boulot sans caprices, ca s'appelle la vie. Je n'ai aucun intérêt à venir te titiller, au cas ou tu ne l'aurai pas remarqué, j'ai déjà pas mal de trucs à faire à côté.

Et là était toute la différence. Elle n'était pas rentrée au domaine avec pour objectif de se venger. Elle n'en avait de toute manière, ni le temps, ni l'envie. Elle lui avait pourtant bien dit, avant de rentrer. Les sentiments ne seraient plus sa priorité. La seule qui resterait, était son travail, et ses clients.

Et pour ta gouverne...Si je décidais de devenir toxique à ton égard, tu n'aurai même pas la force de venir jusqu'ici pour te plaindre par ailleurs. Comme elle n'avait pas eu la force de s'expliquer en rejoignant le motel d'Ana, après la dispute de trop.

Tu veux sincèrement que les choses se passent bien entre nous ? Fais ton travail, et cesse de te plaindre d'une vendetta que je ne te fais pas subir. Comporte toi en adulte, et arrête de penser que le monde tourne autour de ta personne. son ton est ferme, alors qu'elle revient tirer sur sa cigarette avant de boire une gorgée de sa tisane désormais tiède, la faisant légèrement grimacer. Tu vas voir une psy, disait tu. Et bien tiens toi y jusqu'au bout sans laisser ton boulot de côté. Je t'épargne les échographies et les effets secondaires de al grossesse, tu peux bien supporter l'idée de faire ce qu'on te demande ici, en tant que membre d'un groupe?

S'enfonçant un peu plus dans sa chaise avant de tirer de nouveau sur sa cigarette, soupesant la cocaïne avant de venir la ranger dans le tiroir à clé qu'elle avait désormais en sa possession.





'Cause my monsters are real
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Edwin Broden
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 721
Sujet: Re: Mercadona    Lun 13 Sep 2021 - 23:10
Et on y retourne ; oui je me suis comporté comme un connard, je sais, je le regrette, ça excuse en rien mais j’ai l’impression que je ne peux pas avancer car dès que je dis ou fait un truc elle me le reclaque dans la tronche : « Et je crois être sur le bon chemin pour faire amende honorable, mais visiblement si j’ose faire remarquer mes progrès je passe pour un putain d’égocentrique. » Je vais m’énerver, c’est pas le bon plan mais bon, j’risques quoi au pire ? Qu’elle me largue ? J’lui fais remarquer une chose que je trouve hypocrite dans son discours :

« T’as pas l’impression de me servir deux putains de discours à deux vitesses suivant comment ça t’arranges ? Tu me dis que je dois t’obéir et pas aller voir ma psy quand j’ai rendez vous car tu as exigé que je devais te trouver des kigurumis ? En m’interdisant d’avoir une opinion et là tu me dis de me tenir à mes séances ? Nan mais t’es au courant que c’est un peu paradoxale ? J’ai jamais dis que je ne voulais pas aller faire tes courses ! » Encore un peu et elle partirait en canon pour me le reprocher, c’est impressionnant : « J’ai vu comment tu parles aux autres et y’a que moi que tu traites comme un chien, j’ai pas peur de mouiller la chemise et de bosser, mais j’aime juste pas être traité comme une bête de somme. » Ouais elle est dure avec tout le monde, mais moi j’s’en qu’il y a un truc en plus, peut-être que j’suis parano, mais ça me la fou suffisamment mauvaise pour que ça me parle :

« C’est insultant de traiter mes efforts par-dessus la jambe comme tu fais, tu te trouves pro’ ? Moi je dis non. J’ai vu suffisamment de professionnels au travail pour savoir que ce n’est pas que ça. » Non, si c’était le cas elle aurait fait autrement, comment je sais pas, mais c’est pas être pro de me parler comme elle fait, et surtout c’est pas être pro que de me faire le cadeau qu’elle pense me faire.

C’est peut-être le pire dans tout ce qu’elle vient de me dire et pourtant elle met la barre haute : « Et moi j’aimerai assister à ces échos et j’ai dis que je voulais t’accompagner dans cette grossesse, je suis heureux de voir que penses me faire un cadeau. » Putain, nan mais genre c’est pas un moment important de la grossesse. Bon c’est réservé aux couples il parait mais moi j’ai envie de voir ça quand même, merde, c’est mon enfant et je regarde ce qu’elle tient au bout de la main. Avant de me pencher : « Mais tu sais quoi, si tu penses que je m’en fou de tout ça, libre à toi. Mais en attendant, ça… » Je m’avance et je lui arrache la clope qu’elle tient à la main : « ça dégage, même moi je sais que c’est pas bon pour les fœtus. » Putain et après ça vient me faire des leçons de moral j’hallucine.



50% capitaine

50% roi


100 % Broden

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 312
Sujet: Re: Mercadona    Lun 13 Sep 2021 - 23:47

Et c'était reparti. Elle n'était qu'une méchante femme qui ne venait pas se mettre nue devant lui pour chaque nouvelle séance passée avec sa psy. Levant les yeux au ciel alors qu'il repartait dans ses pleurnicheries, tirant de nouveau une bouffée de nicotine. Tu devrais te mettre à la tisane Edwin. La camomille c'est excellent pour les nerfs. Papillonnant même des cils pour lui montrer à quel point elle se savait dans son bon droit, venant poser son visage dans sa main en coupe.

Bien sûr, que tu es égocentrique. Tu fais le premier effort de ta vie en plus de trente ans pour aller mieux, et tu veux une ovation à chaque nouvelle séance passée. souligne t-elle par pure forme, alors qu'il l'accuse désormais de jouer sur deux tableaux et qu'elle ne peut s'empêcher de lâcher un soupir à cette remarque. Egocentrique et paranoïaque. Tu devrais aborder ces sujets là avec ta psy. Parce que visiblement, le problème mérite grandement d'être creusé. Son regard se fait plus froid avant de reprendre à cette accusation d'être d'avantage méchante avec lui que les autres.

Et tu as le temps pour voir ça, toi ? La prochaine fois je te demande d'y aller à pied, et de revenir avant une certaine heure si tu veux. Tu auras une raison de te plaindre, cette fois ci ? propose t-elle même avec un semblant d'amabilité, esquissant un rictus qui cette fois ci, n'a rien de sympathique. Sa patience à des limites légères, et il y à bien trop longtemps qu'Edwin Broden s'amuse à les outrepasser. D'avantage encore, en insistant sur ses efforts qui ne durent que depuis quelques mois à peine. Je me fous que tu aille la voir six fois dans la même journée si ça t'aide à aller mieux. Mais quand tu as ta part de boulot à accomplir, tu le fais. On ne devrait même pas avoir à débattre la dessus, moins encore maintenant que certains du groupe ne peuvent plus sortir à leur guise. Et ce n'est pas comme si tu n'étais pas au courant de comment fonctionnait le groupe ici, que je sache. Tu sais que chacun à sa part à remplir, rien n'a changé de ce côté ci. fait-elle remarquer froidement en venant reposer la tasse de porcelaine sur le bureau en prenant sur elle pour ne pas lui jeter au visage.

Inspirant doucement pour calmer ses nerfs qui grimpaient doucement jusqu'au stade de non retour, ricanant à sa remarque sur son professionnalisme. Epargne moi tes enfantillages. Les pro que tu fréquentaient étaient dans le domaine du sexe pour la plupart. Et elle ne parlait pas de sexologie dans l'immédiat. Je ne suis ni ta mère, ni ta compagne. Je n'ai pas à t'encourager au quotidien, comme toi, tu n'as jamais su m'épauler quand j'avais besoin. C'est un fait, c'est comme ça. Je t'ai prévenu qu'à mon retour, il n'y aurait pas de place pour les effusions de sentiments. Alors ne joue pas les incompris alors que j'ai eu la décence de te prévenir.

La prochaine fois, elle lui laissait la surprise tiens. Au moins aurait-il une raison de se plaindre pour de bon. Je ne veux pas te voir à ces échographies. qu'elle rappelle pour la forme avant de soupirer. Que les choses soient claires entre nous Edwin. Je ne t'appartiens pas. Et je n'ai pas à céder à tes crises de nerfs, sous prétexte que pour une fois, tu fais des efforts. Demandait-elle des applaudissements pour porter la vie ? Faire son boulot ? Être ce qu'elle était devenue ? Certainement pas non. Tu veux changer ? Commence pas réfléchir avant de déblatérer n'importe quoi dans mon bureau. Et à me laisser faire mon boulot sans te plaindre de tout et de rien.

Et puis, il avait eu ce geste. Venant arracher la cigarette de ses lèvres pour l'écraser au sol, secouant doucement la tête. Et c'est moi qui suis toxique ? susurre t-elle en souriant légèrement d'un air moqueur, venant resserrer la ceinture à sa taille. Tu as toujours été pire que moi. Et ce n'est pas quelques séances de ci de là, qui permettent d'effacer le tableau et les douze saisons de conneries que tu enchaîné avant. Je commencerai à remarquer un changement quand ce sera le cas. Pour l'instant, je ne vois que le Edwin capricieux et exigeant que tu as toujours été...

Et c'aurait été de la mauvaise foi, que de dire le contraire de sa part. S'il voulait que les choses s'arrangent, ce n'était certainement pas en tapant du poing sur la table.

C'est la dernière fois que tu contrôle un seul de mes faits et gestes. Si tu recommences, là... fait-elle cependant remarquer en contournant le bureau pour lui faire face, bras croisés et tête relevée pour lui faire face. Je ferai de ta vie un enfer qui te donnera un avant goût de ce que ça peut faire, de dépasser certaines limites.




'Cause my monsters are real
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Mercadona    
Revenir en haut Aller en bas  
- Mercadona -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: