The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-33%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gaming Kraken X de Razer à prix cassé
39.99 € 59.99 €
Voir le deal

Fear is for the weak
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Christian W. Stone
Christian W. Stone
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 61
Sujet: Re: Fear is for the weak   Mar 14 Sep 2021 - 18:27
Le poisson est fiché à l’hameçon, et point qu’un petit peu. Ses questions s’enchaînent, et le regard interrogateur de la jeune femme indique à Christian que son récit, autant que son attitude, auront bientôt achevé de baisser toutes les barrières et la maigre garde de cette frêle jeune femme. Le poisson est hameçonné, il ne reste plus qu’à le ramener à l’épuisette… A l’écailler… Le vider… Le préparer… Pour le faire cuir. Mais pas ici, pas maintenant, pas aujourd’hui. Non.

Une micro-pensée s’insinue dans l’esprit de Christian. Il en a de plus en plus depuis son « accident ». Des pensées parasites, qui proviennent soit d’un passé qu’il oublie – ou qu’il aura oublié suite à son amnésie – soit de soubresauts intellectuels, ou plutôt, de soubresauts raisonnés. Il se sait surveillé, jugé, épié, par des individus du camp soit chargés de la sécurité des lieux, soit tout simplement témoins de ses écarts et de ses défauts. La colère qui l’étreint bien trop souvent, cette attitude ô combien malaisante qu’il peut avoir lorsqu’il se croit sur le point de capturer une énième victime… Oui, il sait que sa réputation grandie… Aussi doit-il faire attention… Très attention. Il ne peut que souhaiter repartir rapidement de Walla Walla…
« Oh heum… A George. Je suis un ancien ferrailleur. Il y avait beaucoup de choses à entretenir par là-bas, beaucoup de véhicules à réparer, ou de pièces à extraire de ceux abandonnés. Mais les assaillants n’en avaient rien à faire… Je crois qu’ils n’ont fait que de me matraquer, plutôt que de me tirer dessus, juste parce que j’étais… inoffensif. Je n’étais pas armé. »

Belle pirouette que celle-ci ! Un innocent matraqué par pure violence, alors qu’il ne représentait pas une menace pour les adversaires ! Et puisqu’il ne représentait point une menace, il n’a qu’été battu à mort, en lieu et place d’une exécution sommaire. L’espace d’un instant, Christian est fier de lui, et il ressent cette espèce de satisfaction narcissique qui manque presque de lui faire trembler tout son être. Heureusement, il se retient.

Tout en tenant toujours le sac de la jeune femme, et en reluquant cette anatomie féminine qu’il croquerait avec passion, détournant le regard à chaque question de la jeune femme pour ne point être capturé, Christian décide de remonter à sa hauteur, afin de pouvoir lui répondre.
« La jalousie, très chère. La jalousie est un des pêchers punis par notre seigneur. Ces gens jalousent notre vie, nos moyens, notre nourriture, le fait que nous ayons une vie normale. Mais, plutôt que de nous rejoindre, ils veulent tout simplement tout nous prendre… C’est fort triste, mais ainsi va la bestialité des cœurs qui refusent la bénédiction de notre seigneur… »

Bon dieu ! Cet homme devrait faire prêtre ! Quelle complaisance dans la manipulation ! Même le prêtre ne saurait faire prêche plus enjouée que celle-ci ! Ah, que c’est jouissif ! Pauvre Neela, tu viens de laisser la vermine t’agripper de ses griffes… Neela lui plait, à Christian. Sa candeur lui donnerait presque envie de la capturer tout de suite et de lui enseigner l’art de la souillure… Elle est comme un tableau vierge qui ne demande qu’un pinceau pour y appliquer de la couleur… Et quelles couleurs…
« N’ayez pas honte, madame. Nous sommes sur terre pour nous laver de nos pêchers, sous l’égide de l’Adonaï. » Commença-t-il, tournant le visage vers Neela pour lui offrir un sourire calculé. « Il est normal de ressentir quelconque joie, lorsque l’auteur de vos souffrances reçoit un juste châtiment. N’ayez point honte, très chère. Je suis certain que dieu aura commandé ce châtiment, pour libérer votre cœur. Que vous soyez heureuse. » Dit-il, un sourire en coin, avant de retourner son regard sur la route et de suivre la trajectoire de la demoiselle, jusqu’à-ce qu’elle désire s’arrêter. « Vous auriez fait tout ce chemin, un sac à la main, jusqu’à votre demeure, toute seule ? Avec votre épaule ? Vous êtes décidemment bien courageuse Neela ! »

Il ne faut pas trop en faire non plus… Mais la discussion semble se prêter à un peu… D’amitié.
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4921
Sujet: Re: Fear is for the weak   Mer 15 Sep 2021 - 11:17
C'est terrible, vous n'avez vraiment pas eu de chance, souffle-t-elle en le fixant. Elle a de la peine pour lui. Parce qu'il se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. Sans remettre en cause son discours, la voilà qui l'accepte et l'enregistre tout bonnement. Un soupir lui échappe alors : ça ne ressemble pas à un plan très bien réfléchi, de s'en prendre à George. Vous pensez qu'ils croyaient s'en prendre au QG de New Eden ?

Elle ne sait pas quoi en penser. De se retrouver face à des groupes ennemis comme ceux-ci, ça lui donne l'impression que la menace est partout. Cela étant, peuvent-ils apaiser les tensions s'ils parviennent à changer la donne a l'intérieur ? Des discussions avec Min-Oh, Neela a cru comprendre que l'envie, la jalousie, n'est pas le seul moteur de ces actions. Il y a autre chose... Forcément autre chose. Mais elle ne creuse pas davantage, peut-être que ces interrogations peuvent attirer des soupçons. Quiconque remet en cause la bienveillance de New Eden peut être malmené :

Et vous prêchez à quelle paroisse ? Demande-t-elle en se tournant vers Christian avec un sourire plus franc qu'avant encore : C'est pour savoir, votre messe a l'air plus tolérable que celle de notre église dernièrement, ajoute-t-elle.

Ils parviennent devant chez elle. Min-Oh n'est visiblement pas encore rentré. Mais il ne tardera pas, elle en est persuadée. Mani en est déjà à japper devant la porte. se tourne vers l'homme néanmoins :

Je le fais tous les jours figurez-vous, et ce n'est pas une question de courage : s'il n'y a pas de peur, il n'y a pas de courage à avoir, lui souffle-t-elle, à dessein : En fait, je tenais à vous dire que je suis comme vous mais mes blessures ne se voient pas : vous avez perdu un oeil, j'ai perdu l'usage d'une oreille à cause d'un traumatisme crânien, explique-t-elle. D'un signe de la main, la brune l'invite à le suivre à l'intérieur. Clé en main, la voilà qui ouvre la porte. La personne responsable de cette blessure est morte il y a longtemps mais...

Elle hausse les épaules. Le chiot se jette dans ses jambes, réclame son attention, aboie sur Christian en se défoulant. Trop heureux de voir du monde.

C'est toujours quelque chose quand c'est notre tête qui est blessée, témoigne-t-elle en confiance.





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Christian W. Stone
Christian W. Stone
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 61
Sujet: Re: Fear is for the weak   Dim 19 Sep 2021 - 12:21
Un léger courant électrique parcourut l’échine de Christian, lui hérissant le poil, lui provoquant une sensation étrange de plénitude, d’être entier, d’être vivant, qui lui provoqua un sourire qu’il entreprit d’élargir afin de l’offrir à Neela, alors qu’en réalité, il ne s’agissait que de satisfaction. La satisfaction de voir Neela tomber dans tous ses pièges, de voir qu’il n’a pas perdu la main, de sentir ses griffes pénétrer la peau de cette tendre femme pour ne plus la lâcher avant qu’elle ne soit à lui. Oh oui, son cœur battait de plus en plus fort, et ses entrailles et ses reins s’échauffaient d’un feu ardent, celui du plaisir, celui de la bestialité contenue… Le monstre s’éveille, mais ne grondera pas. Il est encore dans le contrôle.
« Je vous avoue n’en n’avoir aucune idée… Ils étaient nombreux et très bien armés… Peut-être pensaient-ils effectivement qu’il s’agissait du QG… Mais Dieu nous protégera ! »

Manier les mots et les idées était chose innée pour Christian, qui possédait un charisme tout à fait prononcé, une aura à la fois terrifiante et plaisante, tant il arrivait à cerner les cordes sensibles de ses victimes, pour paraître tantôt semblable à un individu model, tantôt semblable à la pire des monstruosités.
« Oh, vous savez, les prêches se doivent d’être rigoristes. Elles doivent inculquer la voie, et donner les bases ainsi que les règles. Il n’appartient qu’à nous, ensuite, de prêcher pour nous même en fonction de nos expériences. C’est… » Il mime le visage de l’individu transit de réflexion et de pensées… Avant de s’illuminer le visage, comme s’il venait de trouver une solution pour tout, et pour tous. « C’est comme les anciennes lois des Etats-Unis. La constitution établit le cadre, et de là découlent des lois générales, et de ces lois, une jurisprudence pour les cas complexes ou uniques… Eh bien pour les prêches, c’est pareil : elles doivent être rigoureuses pour nous enseigner la voie, mais nous devons ensuite nous en inspirer pour nous adapter à ce monde. Ainsi, vous réjouir des souffrances de votre agresseur, si cela apaise votre cœur, n’est pas repréhensible aux yeux de dieu. »

Comment fait-il pour ne pas laisser sortir ce sourire tordu, machiavélique, psychotique ? Comment fait-il pour ne pas lui sauter dessus là, tout de suite, maintenant, alors qu’elle tourne la clé dans le barillet et qu’elle invite Christian chez elle, dans son intimité ? Comment ?

Parce qu’il adorait cela. Alors qu’il pénétrait dans la demeure, Christian n’avait qu’une seule image en tête : Neela, attachée, enchaînée, utilisée, étouffée sous ses épaisses pognes avant d’être libérée suffisamment longtemps pour qu’elle reprenne son souffle et implore pour sa vie… Avant d’être souillée. Ah, la torture avait une saveur bien à elle… Et Christian, tel un addicte, était en manque.

Il ne prête qu’un regard rapide au chiot qui jappait à ses pieds. Car, alors que la propriétaire de l’animal continuait de se confesser, de parler de ses déboires, de s’abandonner à une amitié naissance – mais parfaitement manipulée – Christian ressentit une énième pulsion. Alors qu’elle se tournait à nouveau vers lui, Christian posa ses mains de part et d’autre du visage de Neela, plantant ses yeux dans les siens, un léger sourire illuminant son visage.
« Ainsi, nous nous comprenons. » Il l’enlace rapidement, point longtemps, juste une petite accolade, avant d’à nouveau la regarder droit dans les yeux. « Vous êtes la première personne à me comprendre, et surtout, à vous montrer si bonne malgré vos traumatismes. Je remercie dieu de vous avoir placé sur mon chemin, Neela. »

Oh oui, remercie dieu… Remercie le.
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4921
Sujet: Re: Fear is for the weak   Dim 19 Sep 2021 - 19:35
Neela songe longuement à tout ce que lui dit Christian. A l'intérieur de chez elle, d'ailleurs, elle l'écoute, réfléchit, tâche de tirer ce qu'elle peut. Lui semble être un fervent croyant, un catholique convaincu, elle est admirative de ce fait. Mais en tant que polythéiste, elle tente surtout d'appliquer cette foi à ses propres convictions religieuses. On ne se défait pas d'une éducation comme celle-ci si facilement. Même pas avec du bourrage de crâne, la concernant. Elle soupire, quand il s'approche, lui saisit le visage et vient l'étreindre.

Oh, elle est surprise, écarquille les yeux, met du temps à refermer l'étreinte quand il s'écarte d'ailleurs. Christian a l'impression sans doute de trouver enfin quelqu'un qui peut entendre ses souffrances, et ça fait étrange à Neela d'avoir enfin un interlocuteur pour ça, également. Oui, je dois bien admettre que c'est bizarre et en même temps... Elle soupire, songe à la meilleure tournure de phrase possible : C'est plaisant d'avoir quelqu'un qui sait, ajoute-t-elle.

Elle baisse les yeux. Plongée dans ses pensées, Neela ne perçoit pas les grognements de Mani, ni les aboiements alors qu'il fixe Christian. Elle réfléchit à tout ça, de son côté :

Vous avez... Je ne sais pas si c'est maladroit mais je me demande quand même : vous avez vécu d'autres changements depuis votre incident ? Questionne-t-elle maladroitement : Je veux dire que moi-même, je ne suis plus la même depuis, admet-elle un peu à regret. Parce qu'elle n'aime pas admettre que Zackary lui a pris ça, d'elle. Une part de son esprit, de sa personne. Elle s'est promis de ne pas laisser les viols l'affecter davantage. Mais sa tête en a subi les coups. J'ai toujours été une personne intrépide, mais j'avais des limites surtout, je savais quand je dépassais les bornes, et depuis... Je n'ai... Je n'ai plus peur de rien, je crois ? Je ne sais jamais quand je vais trop loin, mon fiancé m'aide beaucoup à me cadrer, mes proches aussi, mais c'est épuisant pour eux, et je ne vois pas comment changer ça, c'est comme cassé dans mon esprit, souffle-t-elle.

Elle se confie. Depuis combien de temps ça ne lui est pas arrivé ? Les aboiements s'intensifient. Mani ne se gêne pas pour saisir le pan du pantalon de Christian pour tirer dessus violemment :

J'aimerais vous inviter à diner un soir, avec mon fiancé, si vous êtes disponible, propose-t-elle alors, avant de baisser le regard et réaliser : Eh, Mani, qu'est-ce qu'il te prend ?! fait-elle en tentant de le chasser. Désolée, c'est vraiment la première fois qu'il se comporte comme ça ! Je ne sais pas ce qu'il a ! Vous avez peut-être un chien ou un animal de compagnie ? Demande-t-elle. Il doit sentir une odeur sur vous, souffle Neela, contrariée du comportement de son animal.

Spoiler:
 





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Christian W. Stone
Christian W. Stone
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 61
Sujet: Re: Fear is for the weak   Lun 20 Sep 2021 - 17:29
Les choses se mettent en place. Christian peut le sentir. Il peut sentir les pièces de ce qui fut tout d’abord un imbroglio innommable, devenir tout doucement un puzzle dont l’image apparaît de plus en plus clairement. Il peut sentir les pièces se mouvoir dans le bon sens, le cliquetis de celles-ci s’imbriquant parfaitement… Plus le temps avance, plus le puzzle « Neela » prend forme, et plus Christian referme sa prise sur cette pauvre jeune femme… Pauvre jeune femme…

Il a pu sentir, l’espace d’un bref instant, le cœur de cette femme battre dans sa poitrine. Il a pu sentir cette pulsation vitale, ce battement caractéristique, cette sensation de vie… Une sensation qu’il aurait aimé éteindre, l’espace d’un instant. Mais voilà, Neela avait dit des choses, des choses intéressantes. Il était plaisant d’avoir quelqu’un qui sait… En son for intérieur, Christian se voyait déjà faire de cette jeune femme, son petit jouet. Un jouet qu’il manipulerait avec un très grand plaisir, une très grande envie. Et puis elle se confie…

Le loup n’est plus seulement dans la bergerie, il s’approche doucement de la gorge offerte en pâture d’une brebis bien trop insouciante…

Seulement voilà, un petit incident risque de gripper la machine : le chien. Cette misérable créature a quatre patte, aux aboiements insupportables, aux habitudes détestables, à l’instinct animal – élémentaire mon cher – et à l’utilité proche de celle d’un ficus… Christian aurait envie de l’écharper ! Planter une lame pointue droit dans l’abdomen, et remonter par à-coups jusqu’au crâne pour qu’enfin, il ne reste rien de cette saloperie… Mais voilà, il n’a rien sous la main, et surtout, Neela est un objet bien plus précieux pour ses pulsions que ne le serait ce petit chien. Tuer ce chien durerait quelques secondes, au mieux, quelques minutes… Utiliser Neela serait bien plus agréable, plus longtemps, plus puissamment… Oui, il doit résister.
« Heum… Pardonnez-moi, je n’ai pas beaucoup d’habitudes avec les chiens… J’en ai peur… » Avoue-t-il, ou plutôt, ment-il pour tenter une autre pirouette. « Un chien m’a mordu les doigts lorsque je n’avais que 6 ans, et depuis, j’en ai peur… Il doit sans doute le sentir, il paraît que les animaux ont ce genre de sens… » Argumente-t-il, tentant effectivement une pirouette plutôt réussie finalement. Il devra s’en souvenir pour plus tard. « Mais heum, oui. Depuis cette agression, je ne parviens plus à comprendre les gens… Vous savez, ceux qui se plaignent de leurs petits maux, de leurs petites souffrances parce qu’ils ne peuvent pas faire de lard cette semaine, ou parce qu’ils ne peuvent pas faire de pâtes maisons… Ces gens m’insupportent, et je me met en colère, alors je m’enfuis et je suis… Seul, en permanence. »

Après la manipulation, vient le temps des violons.
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4921
Sujet: Re: Fear is for the weak   Lun 20 Sep 2021 - 20:07
Les grognements de Mani ne s'arrêtent pas, et Neela pousse un soupir agacé. Elle ne s'attendait pas à ça de la part de son animal de compagnie, si gentil, si adorable en temps normal. Mais Christian a l'air de le sortir de ses gonds, d'autant qu'il tente par tous les moyens de lui arracher son pantalon ou de lui mordre la chemise. Et quand l'homme admet qu'il craint les animaux, l'indienne songe à Ray qui apparemment souffre de la même phobie.

Très bien, attendez, souffle-t-elle en s'approchant. Elle s'accroupie, attrape l'animal, lui fait lâcher sa prise sans peine et se redresse. Allez, tu vas faire une promenade dans le jardin toi, lui fait-elle en ouvrant la baie vitrée de la cuisine pour mettre l'animal à l'extérieur. Elle le relâche, et Mani se retourne pour la fixer avec de gros yeux : Et je te surveille, ne crois pas que tu peux faire n'importe quoi !

L'incompréhension se lit chez l'animal alors qu'elle referme la porte, et que lui continue à aboyer, à faire des tours sur lui-même, gratter contre la vitre en souhaitant à l'évidence rentrer. Impossible de comprendre pour Neela l'hostilité de ce petit être, et ça la contrarie d'autant plus qu'elle n'en saisit pas les raisons. Un soupir lui échappe, elle tient la poignée de la porte en reportant son attention sur son invité. Inutile de dire qu'elle essaie de raccrocher les wagons :

Vous n'avez pas d'amis ou de famille pour vous aider ? Demande-t-elle alors, en fronçant les sourcils. Est-ce que les traumatismes de Christian ont fait en sorte d'éloigner toutes les personnes autour de lui ? Mais oui je comprends, c'est agaçant, on a envie de leur dire "non mais réveillez-vous, vous vous plaignez mais il me manque la moitié de la personne que j'étais avant", elle secoue la tête avec une pointe de frustration dans l'attitude : Et ça fait relativiser finalement, ajoute-t-elle. De fait, prise dans cette conversation, elle manque à tous ses devoirs : Voulez-vous un thé, ou un café ?

Elle sort de toute façon deux tasses qu'elle pose sur le plan de travail, et lance l'eau sur le feu sans attendre. Son fiancé en prendra sans doute en rentrant - quand il rentrera en tout cas. Elle se tourne vers Christian à nouveau :

Vous avez mis à distance les personnes qui comptaient pour vous alors ? Par peur de vous en prendre à eux ? S'inquiète-t-elle. Elle n'a pas fait ça. Enfin... Pas de cette manière. Mais son comportement lui a fait perdre quelques amitiés, assez rares.





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Christian W. Stone
Christian W. Stone
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 61
Sujet: Re: Fear is for the weak   Jeu 23 Sep 2021 - 17:56
La symphonie des violons marche plus qu’il ne l’aurait espéré. Neela met tout d’abord le chien dans le jardin, le manœuvrant avec bien trop de délicatesse dans l’esprit du ferrailleur, pour finir par fermer la porte vitrée. Durant toute cette démarche, Christian avait regardé le petit être avec des yeux exprimant toute sa perversité. Il pensait « c’est bien fait pour ta gueule » ou encore « ce n’est que partie remise ! » Car oui, il y aurait bientôt un match retour…

Mais surtout, il avait posé ses yeux sur ce qui serait bientôt sien. Les courbes voluptueuses d’une sublime jeune femme, le déhanché de celle qui prend soin d’elle, le fessier d’une jeune femme à la peau encore ferme et qui doit bien se déhancher lorsque prise comme il le fallait. Oui, Christian ferait ce qu’il veut d’elle…

Mais avant, reprenons les violons voulez-vous ? Car Neela n’en n’avait pas terminé avec la gentillesse. Et Christian, lui, n’en n’avait pas fini avec sa symphonie et sa manipulation.
« Oh, je n’ai plus de famille… Je ne viens pas d’ici, je suis de l’Iowa. J’ai quitté ma famille il y a bien des années, bien avant tout ça. » Dit-il, laissant volontairement tomber son visage pour regarder ses pieds avec le faux air contrit de l’homme se remémorant des souvenirs douloureux. « Mais en tout cas, je me sens moins seul maintenant grâce à vous. Vous venez de dire exactement ce qui se trouvait dans ma tête… La manière de relativiser, ce que l’on aimerait leur dire à tous ces geignards… » Car ils étaient des geignards, même les plus durs et courageux d’entre eux. Finalement, avec une lame se baladant dans leurs corps, tous les hommes, et toutes les femmes se mettaient un jour à geindre… Et Neela geindrait un jour, oh oui… Et pas pour mettre au monde un bébé imposé par son mari. « Un café, ce n’est pas refus. Vous êtes bien urbaine. »

Il se dirige vers une chaise, et d’un signe de la tête, demande l’autorisation de s’y asseoir. Une fois celle-ci donnée, il à une vision tout à fait intéressante sur Neela s’échinant à la cuisine. Oh oui, il en à envie, de cette jeune femme… Peut-être remplacerait-elle Betsy ? Ou Juliet ? Non, non, impossible… Elle aurait une autre saveur qu’elles deux, bien-sûr… Peut-être rejoindrait-elle la liste de ses possessions, un jour. Bientôt.
« Comme je vous le disais, je n’ai pas d’amis… Je n’ai jamais été à Walla Walla aussi longtemps que depuis ma blessure. Quand je suis arrivé à New Eden, ils ont mit mes compétences à profit dans les avant-postes… Et… On sympathise difficilement avec les soldats et les miliciens… Mais j’imagine qu’aujourd’hui, personne ne voudrait s’approcher de moi… »

Des violons, encore des violons…
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Fear is for the weak   
Revenir en haut Aller en bas  
- Fear is for the weak -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: