The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-36%
Le deal à ne pas rater :
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur congélateur bas – 338L
319.99 € 499.99 €
Voir le deal

Fear is for the weak
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4763
Sujet: Fear is for the weak   Dim 12 Sep 2021 - 21:17
Au moins, Warren est mort. C'est la seule consolation qu'elle arrive à avoir dans tout ça. Maintenant Neela se prépare à l'après coup, et ne peut s'empêcher de surveiller de près son fiancé, dans l'espoir de ne pas le voir s'effondrer très prochainement. Elle ne sait pas si ses convictions ont fini de vaciller, elle n'est pas sûre non plus de le reconnaitre, mais l'indienne se doute que le contre-coup sera énorme pour lui. Enorme pour toutes les conséquences que ça peut avoir, et d'autant plus lorsqu'on est une personne aussi pragmatique et humaine que lui.

Elle aimerait pouvoir en dire autant. L'indienne s'inquiète de ne pas s'en faire justement à ce sujet. De se sentir juste soulagée qu'un homme aussi misérable, pathétique et violent ne soit plus sur terre. Que le commun des mortels soit enfin débarrassé de ce sale type. Mais ce n'est qu'un monstre sur combien d'autres qui vivent à Walla Walla ? Elle a l'impression que la besogne ne se terminera jamais, et plus encore qu'il n'y aura rien pour arrêter ces monstres. Même changer cette société n'y ferait rien, au bout du compte. Il faudrait tout brûler, et tout reconstruire...

Un soupir lui échappe alors qu'elle contourne une rue pour rentrer chez elle. Sa besogne au couvent est terminée, elle tient de sa main son sac sur son épaule, pestant contre elle-même du fait que son atèle la démange et la contraint à une position encore douloureuse. Ses côtes ne sont pas totalement remises non plus, elle souffre encore de celles-ci régulièrement. Ses nuits sont courtes... Et sans doute n'est-ce pas qu'à cause de ses blessures.

Quoi qu'il en soit, elle parvient au bout de l'allée et va pour continuer sur cette route quand une silhouette s'impose à elle. Elle se fige, sans sursauter, se redresse pour aviser un dos. Quelqu'un lui bloque l'accès, ne l'a probablement pas remarqué mais... Qu'importe.

J'aimerais passer, indique-t-elle sèchement à l'homme, en gardant un regard fermé dans sa direction.

Elle pourrait sans doute lui demander les choses plus poliment. Mais si dans le doute il s'agit d'un milicien, elle n'a pas envie d'être gentille. Alors, elle va rester neutre... Et attendre qu'il se décide à la laisser passer.





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Christian W. Stone
Christian W. Stone
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 60
Sujet: Re: Fear is for the weak   Lun 13 Sep 2021 - 8:50
Un bourdonnement, semblable à celui d’une ruche composée d’un millier d’abeilles, s’éveillant d’un coup avant de doucement s’atténuer, pour mieux reprendre ensuite. Une sorte de vrombissement animal, pulsatile, vivant, qui ne trouvait de justification à son existence qu’en l’esprit de Christian. Lorsque ces bourdonnements atteignaient leur paroxysme, une douleur cinglante étreignait son crâne. Une « barre », allant de son occipital jusqu’à ses tempes, et qui apparaissait avec la violence d’une tempête mortifère pour disparaître presque aussi soudainement. Ces accès de douleurs pouvaient même s’étendre jusque dans l’œil gauche de Christian, le forçant alors à plier les yeux, froncer les sourcils, et à grimacer comme si le bon dieu lui-même lui arrachait ses entrailles. Ces instants, qui arrivent trois ou quatre fois par jour, lui rendent l’air d’un individu complètement éreinté par la vie, devenu fou, et cela ne l’aide point à s’inclure dans la communauté de Walla Walla.

Voilà plusieurs semaines que l’ancien ferrailleur était sorti de l’hôpital. Ses soins étaient terminés, sa convalescence également. Mais les affres de telles blessures se feraient encore sentir pour de nombreuses années, bien trop nombreuses selon lui… Mais il trouverait vengeance à tout cela un jour… Son amnésie, fort heureusement, ne lui avait pas fait oublier Corray. Il n’avait pas non plus oublier cette délicieuse jeune femme, Juliet, qu’il avait adoré souiller, car c’était alors comme déchirer un drap de soie, comme tâcher un blanc immaculé, comme anéantir un château de sable patiemment construit par autrui : c’était tout simplement puissant et jouissif. Et Juliet, cette douce, jeune, innocente et magnifique jeune femme, il ne l’avait point oublié… Ni la sensation de souillure qu’il laissa en elle, car Christian était comme cela : il aimait posséder.

Il n’avait donc pas oublier Corray, celui qu’il avait torturé et qui lui avait provoqué toutes ces blessures lorsqu’il s’était détaché. Il nourrissait pour lui une rancœur tenace, et une envie de vengeance ô combien violente. Un jour, il le retrouverait… Et que lui ferait-il ? Quel supplice il trouverait à faire ?



Il était tout à ses macabres pensées, lorsqu’une voix de fit entendre. Au départ comme lointaine, réverbérée dans un monde à part, Christian comprit bien vite qu’il lui fallait sortir de sa rêverie afin de faire face au monde réel. Dans son dos se trouvait quelqu’un.

Il se retourna alors, doucement, avisant la jeune femme plus frêle que lui, et lui offrant un beau sourire qui n’était point suivi par le regard. Là où ses lèvres se déformaient pour sourire, ses yeux, eux, restaient anormalement grands, signe extérieur de ceux que l’on nommait avant des « psy », le fameux regard psychotique. De grands yeux, des pupilles centrées et dilatées, et une aura impressionnante bien que malaisante.
« Oh ! Pardon madame, je ne vous avait pas entendu. » Dit-il, sur un faux ton désolé, un faux air contrit. S’il y avait bien une chose que Christian savait faire, c’était se faire passer pour quelqu’un d’autre, et manipuler son auditoire. « Puis-je vous aider madame ? Vous avez l’air éreintée… Votre vie ne doit pas être de tout repos en ce moment. »

Que le jeu commence…
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4763
Sujet: Re: Fear is for the weak   Lun 13 Sep 2021 - 14:17
Elle veut juste passer. En songeant à tout ça, l'évidence lui frappe les traits. Rentrer chez elle, se poser. Guider Min-Oh pour la cuisine aussi, puisqu'il refuse qu'elle approche d'un couteau dans son état, avec une seule main pour tout gérer. Et puis, reprendre la restauration qu'elle a entrepris. Elle n'aspire à rien d'autre ce soir, comme tous les autres soirs depuis le retour de son fiancé. Là, il y a juste un obstacle sur sa route, un grand rouquin a l'air affable. Le miel dans sa bouche lui donne un soupir en échange et elle fronce les sourcils en l'avisant longuement.

Ereintée ? C'est une manière subtile de me dire que je suis moche ? Rétorque-t-elle sans perdre de son humeur.

Sans doute doit-elle se montrer plus arrangeante, mais ça n'est pas après une journée comme celle-ci qu'elle se sent d'être agréable. Elle soupire, évidemment, ce n'est pas juste de s'en prendre à lui, d'autant qu'il semble avoir de bonnes intentions de ce qu'elle en comprend. Loin d'elle de reconnaitre qui est cet homme, ce qu'il a vécu hors de Walla Walla. Pour tout dire, il peut être le pape en personne qu'elle s'en moque complètement. Elle n'a même pas en mémoire la réputation qu'il se traine, et s'en fiche éperdument. Pour certains, ça aurait fait reconsidérer la manière de lui parler. Pour elle ? Rien du tout. Elle n'a pas l'intention de faire le dos rond, surtout pas devant un homme.

Oui, bon ça va, j'ai juste une clavicule cassée, je ne suis pas aux portes de la mort non plus, ajoute-t-elle. Un merci serait sans doute le bienvenu, mais elle se garde de le dire. Votre sollicitude est touchante, tenez, sans rien dire de plus, Neela lui fourre son sac dans les bras.

Il n'est pas lourd, ne contient rien de précieux, elle peut très bien s'en occuper elle-même mais il semble important aux yeux de l'homme de se montrer aimable, alors elle ne va pas le priver d'une lubie. Tant qu'il aide les grands-mères et les enfants à traverser les passages piétons, le reste ne lui importe pas. Par politesse, néanmoins, elle pose un regard sur lui :

Vous êtes ? Je ne crois pas vous connaitre, demande-t-elle.





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Christian W. Stone
Christian W. Stone
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 60
Sujet: Re: Fear is for the weak   Lun 13 Sep 2021 - 14:48
Il regarde son visage. Non, elle n’est pas moche. Elle est même très belle, cette jeune femme. Alors qu’il passe ses prunelles sur le contour de son visage, et qu’il s’arrête sur ses pommettes saillantes et son petit nez interrogateur, Christian ressent soudainement un vif intérêt pour cette jeune femme… Un intérêt malsain. Il aimerait pouvoir passer un peu de temps avec elle, juste pour voir ce que ce joli minois renferme, ce que ce caractère flamboyant signifie, en réalité. Il l’a voit déjà, attachée, nue, suspendue à des cordes, implorant qu’il ne lui arrive rien ou… Insultant, pour le mettre à bout. Dans les deux cas, le ferrailleur y trouverait son compte, à sa manière.
« Non, non pardonnez-moi, vous êtes très belle. Mais votre épaule doit faire le poids d’un monde pour vous. Mais vous m’avez l’air courageuse… »

L’est-elle suffisamment pour faire face à ce qu’il pourrait lui faire, si l’opportunité se présentait à lui ? Qu’importe, il ne peut rien faire ici, à Walla Walla. Toutes les femmes sont protégées de lui, ainsi que les hommes. Elles évitent la souillure, ils évitent la torture… Sauf quand c’est à dessin, quand cela sert les projets de l’Adonaï. Alors, à cet instant, Christian peut aller jusqu’au bout de ses sombres désirs… Personne n’en a cure. Lorsqu’il s’agit de l’Adonaï, de la sécurité de Walla Walla, beaucoup regardent ailleurs lorsque les gens comme Christian font ce qu’ils savent faire le mieux.

Il réceptionne ensuite le sac de la jeune femme, et s’étonne de le voir si léger. La blessure, sans doute. A dire vrai, qui s’embêterait à porter un sac plein et très lourd, avec une clavicule brisée ? Elle n’est pas bête. « Christian. Je m’appelle Christian. » Dit-il, omettant volontairement – mais sans oublier – l’attitude de la jeune femme. « Et vous, vous êtes ? Je crois ne vous avoir jamais rencontré, sinon, je me serais souvenu d’un aussi beau visage. Oh, pardonnez ma trivialité… » Il pointe son œil gauche de son index homolatéral, montrant ainsi la pupille d’un blanc laiteux mais toujours parfaitement capable de se mouvoir. « … Depuis mon accident, les gens me regardent comme si j’étais une bête de foire… Avoir une conversation normale, avec quelqu’un qui n’est ni effrayée ni dégoutée, et qui soit aussi belle que vous, cela me change de mon quotidien. » Quelle théâtralité, quel mensonge, que d’improvisation, tout ça… Pour quoi ? L’avenir le dirait… « Comment vous êtes-vous blessée ? »
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4763
Sujet: Re: Fear is for the weak   Lun 13 Sep 2021 - 17:31
Neela fronce les sourcils. Désarçonnée par l'apparente candeur de son vis-à-vis. Ou gentillesse. Elle n'est pas bien sûre de le déterminer. Sur le coup, elle le regarde un peu comme un ahuri, car sa question n'avait rien de sérieux, et il lui répond néanmoins le plus aimablement possible. Pour le coup, l'indienne est bien incapable de dire si c'est du lard ou du cochon, tout autant de savoir comment se comporter.

On s'y habitue, plaide-t-elle d'une voix plus petite, méfiante toujours mais tâchant de se détendre. Il se présente. Christian. Elle le salut d'un signe de la tête, fait l'impasse sur sa remarque comme quoi elle semble courageuse. Sans peur, il n'y a pas de courage. Neela, enchaine-t-elle néanmoins.

Il s'enthousiasme qu'elle lui parle. Se justifie dans la foulée. Et la raison lui fait voir ce détail qui ne lui a pas sauté aux yeux, justement. La pupille pâle de Christian est pourtant notable pour qui le regarde. Et c'est comme si elle le voyait pour la première fois à cet instant.

Je n'avais même pas remarqué, se justifie-t-elle. Aussi se permet-t-elle de mieux le détailler. Avec curiosité. Aussi anodin que soit ce point, il porte une histoire à laquelle elle n'est pas préparée, mais qui attire sa curiosité. Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Demande-t-elle. C'est un vague rire qui lui échappe : Je ne suis ni effrayée, ni dégoûtée, il y a des choses pires : mon fiancé a des bouquins d'anatomies, il est médecin, vous verriez, on ne sort pas ça dans un repas entre amis pour mettre l'ambiance, papote-t-elle. Et même là, ce n'est pas... Enfin, il en faut beaucoup plus pour m'impressionner, certifie-t-elle.

Elle entame de rentrer chez elle. Christian qui a son sac ne peut que la suivre. Elle se retourne pour lui faire signe de se presser, elle ne l'attendra pas une vie entière. La locomotive qu'elle est n'a pas une minute à perdre pour le programme qu'elle s'est préparée le soir-même. Alors, pour sa clavicule, c'est une autre histoire :

Une chute dans les escaliers, commence-t-elle avant de froncer les sourcils. A-t-elle besoin de couvrir les gestes d'Alec ? Après tout, il n'a pas été puni pour ça, mais pourquoi épargner sa réputation : L'escalier s'appelle Alec et il n'a pas aimé que je lui dise d'aller se faire voir, du coup il m'a tabassé avec ses amis parce qu'il est lâche et pathétique, ajoute-t-elle alors soudainement avec un sourire de circonstance. Prend ça, Alec !





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Christian W. Stone
Christian W. Stone
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 60
Sujet: Re: Fear is for the weak   Mar 14 Sep 2021 - 1:43
Qu’il est doux, ce moment, pour le psychopathe Christian. Il se délecte sans le montrer, alors qu’il voit la pauvre Neela tomber dans son piège. Enfin, moins qu’un piège, plutôt un jeu d’acteur. Il se fait passer pour quelqu’un qu’il n’est pas, il lui ment, il lui fait croire qu’il est inoffensif, qu’il n’est ni un monstre, ni une brute. Et elle y croit… La conversation le prouve. Oh, elle garde ce côté sauvage qui lui est visiblement propre, et cela intéresse beaucoup le ferrailleur. Peut-être pourrait-il la posséder un jour… Faire d’elle sa chose…
« Enchanté Neela. C’est un beau prénom, décidemment ! »

Attention toutefois à ne pas trop en faire… Lorsque le jeu devient trop, lorsque les choses s’appesantissent, le jeu est de moins en moins discret, et alors le pot-aux-roses peut être découvert. Cela serait dommage, d’une certaine manière. Car Christian s’amusait bien.
« Oh… De mauvaises personnes. Certains auront oublié dieu, dans ce monde. J’étais dans un des avant-postes attaqués, et un homme m’a frappé à mort. Les médecins ne savent pas comment j’ai pu survivre, mais grâce à dieu, j’ai survécu ! Mais j’ai perdu un œil… Dieu nous met à l’épreuve. S’il à jugé utile de me priver d’un œil, alors, c’est que c’était à dessin. »

Bon sang, c’est qu’il apprécierait presque de jouer le parfait enfant de cœur. Un bon samaritain, une bonne âme pieuse, victime de la violence d’un monde qu’il ne contrôle pas… La vérité est pourtant si différente… Si seulement elle savait, ce qui se tramait dans l’esprit du fameux Christian… Elle serait bien moins prompt à lui parler en cet instant.

Mais le ferrailleur ne se départit pas de son rôle. Ses grands yeux se posent sur ce petit bout de femme, et il la suit, faisant même mine d’accélérer quand elle lui en intime l’ordre. Ainsi dans son dos, Christian à tout le temps de détailler cette anatomie féminine… Cela manque de jean, ou de pantalons à son goût, mais il distingue toutefois les formes d’un fessier galbé qu’il apprécierait empoigner. « Une pêche mure à croquer… Je t’emmènerais dehors, ma jolie ! » Se dit-il, commençant à ressentir au creux de ses reins d’étranges pulsions, dont il ignorait le mal… Puisqu’il était le mal. Souffrance et jouissance sont souvent mêlées en son esprit.

Il écoute son récit à son tour. Et le nom de ce fameux escalier ne lui est pas inconnu… « Ah ! Alec… » Dit-il, laissant sous-entendre qu’il le connaissait, ce qui, pour une fois, était la vérité. « J’ai déjà tourné avec son équipe de milicien, dans les avant-postes. C’est un homme violent… Je suis désolé qu’il t’ai fait souffrir, on ne devrait pas faire de mal à une femme, c’est un pêché, surtout lorsqu’il s’agit d’une bonne croyante comme vous… »

Sortez les violons, l’orchestre continu…
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4763
Sujet: Re: Fear is for the weak   Mar 14 Sep 2021 - 10:47
Ah oui ? Quel avant-poste ? Demande-t-elle en relevant vers l'homme un regard curieux. Les survivants sont rares, placés ailleurs, très peu parlent de ce qu'ils ont vécu. Dans le cas de George, c'est différent. Encore plus dans celui de Bellevue puisque les traumatisés n'ont pu découvrir que le massacre. Les assauts se succèdent, la réponse se fait attendre. Du moins, aux yeux des civils. Vu la violence des attaques, vous avez été chanceux, Christian, souffle-t-elle en penchant la tête sur le côté, le fixant longuement. Dieu veille sur ses meilleurs agents, ou un truc du genre.

Elle dit des choses qu'elle a entendu lors des messes du dimanche. A défaut de pouvoir y faire la sieste, elle prête parfois l'oreille en tentant de ne pas bavarder avec Min-Oh. Lui exige le silence, elle doit s'y plier. Certaines messes sont plus longues que d'autres, elle a temps de réfléchir à bien des choses dans ces moments-là, bien incapable de fixer sa pensée sur l'instant présent. Mais un soupir lui échappe :

Je suis curieuse de comprendre pourquoi ces attaques, pas vous ? Demande-t-elle.

Ses yeux se posent sur lui. Elle l'interroge du regard. Peut-être en sait-il davantage, voilà qui pourrait lui permettre d'obtenir quelques informations intéressantes. Ou à défaut, de satisfaire sa curiosité. Un homme de terrain a bien plus accès à ces détails qu'elle, simple civile, et femme de surcroit dans un monde où les femmes n'ont rien pour elles. Proie facile, trop prompte à courber l'échine pour éviter la violence, là où leurs homologues n'ont cure de ce genre de choses. Quant à la mention d'Alec, le fait de comprendre que Christian le connait des expéditions extérieures n'est pas pour totalement la rassurer, quand bien même son avis à son sujet soit tranché.

Donc vous ne lui avez pas rendu visite à la clinique ? Il semble qu'un homme s'est chargé de s'occuper de lui apprendre la politesse, explique-t-elle sur le ton de la discussion. Il ne doit pas nouer une franche amitié avec lui. S'il n'est pas au courant de ce fait, ça peut vouloir dire que tout le monde ne valide pas le comportement d'Alec. Et peut-être donc qu'elle ne le mettra pas dans le même sac que tous les autres : à savoir, le sac poubelle. Notamment parce qu'il s'en est pris à sa femme, enceinte, en tentant de lui faire peur. Son mari a fini puni évidemment mais je dois bien admettre que savoir qu'il s'est fait casser la figure me fait beaucoup de bien au moral, elle a un bref sourire faussement coupable : Je suis bonne croyante, mais je ne suis pas parfaite. J'apprécie l'œuvre de Dieu quand il exerce ses punitions sur ceux qui agissent mal, soupire-t-elle d'aise.

Elle remercie Noah de son acte. Et tâche depuis d'éviter la clinique, parce qu'il se pourrait qu'elle se saisisse de la première seringue qui passe pour lui injecter une bulle d'air dans les veines sinon.





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Fear is for the weak   
Revenir en haut Aller en bas  
- Fear is for the weak -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: