The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -50%
Casque Pro Gaming HyperX Cloud Alpha Noir et Rouge ...
Voir le deal
49.99 €

Le grand jour.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 534
Sujet: Le grand jour.   Sam 11 Sep 2021 - 18:23
26 Août 2021

La journée s'était passée avec une lenteur affligeante. Depuis la fin de la période caniculaire, Teresa s'était doucement remise à coudre, délaissant vu la taille de son ventre les travaux plus manuels.
Elle avait beau réussi à éviter les insolations et coups de chaud, la période aux températures indues avait mis à mal la jeune femme enceinte, qui avait passé le plus clair de son temps à chercher un peu d'ombre et de frais dans les vieux bâtiments du Fort, squattant le réfectoire la grande majorité de ses journées avec un bouquin ou un peu de couture à la main.

Bientôt à terme, elle n'avait pas vraiment pu se rendre plus utile et depuis le retour aux températures plus acceptables, elle tentait de compenser en rattrapant son retard de couture.
Depuis quelques temps, il lui arrivait d'avoir quelques contractions isolées, qu'elle avait appris à reconnaître avec sa première grossesse. C'était une sensation douloureuse quoique acceptable, une crispation qui se répandait dans tout son ventre et le rendait dur comme de la pierre avant de se dissiper. La brune prenait alors le temps de respirer profondément et longuement, parlant -en espagnol- à son futur bébé avec la conviction que ça l'aiderait à faire passer la douleur.

Ce jour-là, une première contraction l'avait tirée de son sommeil tôt le matin, la forçant à se lever avec force grognements et ronchonnements agacés pour ce môme qui l'empêchait de dormir alors qu'il n'était même pas né.
Une seconde la prit par surprise au cours de la matinée, et c'est à peu près à ce moment-là qu'elle commença à se douter qu'il était bientôt temps.
C'est aux alentours de midi que l'idée se confirma, quand une contraction bien plus forte et douloureuse que les précédentes la fit plier alors qu'elle se rendait au réfectoire, la forçant à s'agenouiller au sol pour réduire la douleur. Entre deux souffles qui tenaient plus de l'halètement du bébé chien qu'autre chose, elle sentit un liquide chaud se répandre en grande quantité le long de ses cuisses, confirmant qu'il était plus que temps pour elle de trouver un doc.

- Mierda.. Mierda-mierda-mierda !

Elle se redressa lentement en se tenant au mur, avisant l'infirmerie qui lui semblait être, à ce moment-là, à l'autre bout du monde. Des bruits de pas derrière elle attirèrent son attention et elle prit à peine le temps de reconnaître Olivia avant de lui balancer sans préavis :

- J'ai perdu les eaux, faut trouver Lisandro !
Parce que oui, ce serait lui ou personne.


Pile... ou Dans ta Face.
Code by Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas  
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1638
Sujet: Re: Le grand jour.   Sam 11 Sep 2021 - 18:55
Je dois préparer mon départ pour Centralia apparemment. Mon sac est prêt, les dernières indications à la cuisine sont également prêtes, j'ai globalement tout ce qu'il faut pour partir en paix. Cela étant, il me faut prendre quelques dernières dispositions et c'est ce qui m'amène à me rendre jusqu'à la cuisine. Sur la route, la silhouette accroupie d'une personne du campement me fige un instant, et si je m'attends à une chute quand je m'approche pour venir la ramasser, je me rends compte de ce qui c'est, et du fait qu'à l'évidence, c'est un tout autre problème qui se pose :

Teresa ? Que je l'appelle doucement.

Elle ne perd pas de temps à me signifier de quoi il est question. Je fronce les sourcils, me penche vers elle pour l'attraper doucement par le bras :

Tu rigoles, je ne te laisse pas là, on va à l'infirmerie ensemble et on verra s'il est là-bas, que je lui annonce d'un ton ferme, qui ne souffre d'aucun refus. La future maman n'aura pas l'occasion de tempêter avec moi, à ce sujet : je vais être intraitable. Une marche jusqu'à l'infirmerie sera longue, et peut accélérer le travail déjà commencé, quoi qu'il en soit, elle n'accouchera pas au milieu du campement : Si pas, j'irai le chercher, quitte à retourner tout Nisqually, que je lui promets. Allez, passe ton bras autour de mes épaules, je vais te soutenir, que je lui souffle doucement.

Je ne lui laisse pas vraiment le choix. De toute façon, je suis bien plus petite qu'elle, alors pour elle, je dois avoir l'air d'une vraie béquille, au bon niveau pour la soutenir. Nous faisons quelques pas, et j'avise avec elle si le rythme lui convient. L'infirmerie n'est pas si loin, mais nous marchons à deux kilomètres à l'heure, autant dire que nous avons le temps d'une vie pour l'atteindre.

Quand est-ce que ça a commencé ? que je lui demande pour la confirmation, de là à savoir si je vais avoir le temps de trouver Lisandro ou... si je vais devoir vraiment mettre le campement sans dessus-dessous pour dénicher le chilien. Nous sommes presque au palier de la porte, le moment de vérité approche.




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1299
Sujet: Re: Le grand jour.   Sam 18 Sep 2021 - 22:27
La journée était chaude, et excepté les quelques blessures habituelles de saison, la vie à l’infirmerie était plutôt calme. Il se préparait d’ailleurs lui-même, car dans quelques jours, le chilien partait avec Selene pour Sanctuary Point. Il n’attendait que ça, en réalité, il devait bien l’avouer. Il appréciait beaucoup Matias et les siens, et son refuge encore plus. Lisandro était en train de ranger les armoires, de tenir l’inventaire de ce qu’il avait consommé ce jour, pour que la liste des stocks reste à jour et refaire les stocks en cas de besoin. Quand il eut terminé cette tâche, il prit la porte de l’arrière du bâtiment pour aller prendre l’air quelques instants. Quelques secondes à peine avant qu’Olivia ne franchisse le seuil, avec une Teresa en plein travail sous le bras.

Ce n’est qu’à la contraction suivante que le chilien l’entendit. Surpris, il fait rapidement demi-tour, en trouvant les deux femmes à quelques pas de là, le cherchant avec autant d’agacement que de douleur. « D’accord, d’accord… Le lit, juste là.» Le mode automatique reprend ses droits et le chilien prend cet air détendu et nonchalant qu’il aborde habituellement dans les situations critiques. « Voyons voir, mon neveu à décider de venir enfin nous rencontrer, Cariña ? » Tant pis pour les regards noirs qu’il se prendrait par la suite. En même temps, il aidait Olivia à l’allonger, puis il alla chercher une bassine d’eau et du linge propre. « Aide-là à se déshabiller si tu veux bien. » Demanda-t-il ensuite à la cuisinière.

Il repart un peu plus loin, vers les armoires. « Teresa, tu sais quand ça a commencé ? Olivia, tu peux compter les secondes qui séparent deux contractions por favor ? » Demanda-t-il alors, plus pragmatique. Il s’activait de son côté, tout en ayant continuellement l’air de tranquillement prendre son temps. D’accord, c’était agaçant, mais c’était le meilleur masque qu’il possédait alors que son cœur battait à tour rompre dans sa poitrine. Ses gestes étaient précis, malgré sa main en moins. « Olivia, tu devras prendre ma place pour récupérer le bébé. Tu peux aller te laver les mains ? » Dit-il, alors qu’il ramène près d’elles tout le nécessaire pour l’accouchement de son amie. Il prend sa place aux côtés de la cubaine. « Je vais regarder comment ça se passe, d’accord ? » La prévient-il, en attendant son aval. Puis il se glisse aux pieds du lit pour aller voir où en est le travail. C’est un sourire sûr qu’il aborde ensuite, pour la rassurer il ancre son regard dans le sien. « C’est le grand jour, on dirait. Tu es prête ? » De toute façon, elle n’avait pas trop le choix.




tout le monde a peur d'être soi même, de ses erreurs, et pourtant il faut vivre, ça vaut le coup. plonger, avancer, trébucher, hésiter, trembler, c'est ça qui est beau... devenir soi même.


Revenir en haut Aller en bas  
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 534
Sujet: Re: Le grand jour.   Mar 28 Sep 2021 - 19:29
Elle avait oublié plusieurs choses, avec le temps. Déjà, que les contractions faisaient aussi mal. Cette impression de se faire poignarder le ventre par des dizaines de couteaux à huitres simultanément, par vagues de plus en plus fortes...
Et puis aussi, elle avait oublié le caractère bien trempé de la si douce Olivia. Jusque là elle n'avait pas eu à faire réellement à elle, ou du moins elles n'avaient pas eu à se confronter sur des avis divergents. Ce qui en soit était une bonne nouvelle, vu leurs deux tempéraments de feu.

- Olivia, dios mio... Je vais jamais pouvoir... Et je vais te péter le dos en prime !

Elle râla et pesta tout son saoul pendant que sa congénère l'attrapait par la taille, et que malgré ses grognements, la cubaine s'accrochait à ses épaules.
Le chemin n'avait jamais paru aussi long, soyons honnête, ponctué de geignements et de grondements de douleur durant lesquelles Tesa se pliait en deux en attendant la fin de la contraction passe.

- ça vient de commencer.. juste avant que t'arrives. Ça faisait quelques jours que j'avais... que j'avais des contractions de plus en plus rapprochées.
Putain, dis-moi qu'il est là..


A peine arrivées devant la porte de l'infirmerie qu'elle hurlait le nom de son frère de sang à pleins poumons. Coup de chance pour lui, il passa entre les gouttes des insultes espagnoles de la brune, puisqu'il était déjà sur place...
Rapidement il prit les choses en main, et elle se retrouva allongée sur le lit tout proche. Un regard noir et épuisé par avance répondit aux quelques mots de Lisandro, en plus d'un grognement en hispanique : Ben fais quelque chose pour qu'il arrive moins douloureusement..!
Avec l'aide d'Olivia, elle se débarrassa de son pantalon et de son sous-vêtement. Elle n'avait pas le temps de se trouver gênée de la situation vis à vis de la jeune femme, et quant au médecin, il l'avait déjà soignée sous toutes les coutures de toute façon.

- Le temps de venir.. à l'infirmerie. ça doit faire moins de vingt minutes que ça a vraiment commencé. Mais depuis hier je sentais bien que le travail de fond s'était lancé.. j'avais des contractions assez espacées, rien d'alarmant. J'ai perdu les eaux quand Olivia m'a trouvée.

Elle ferma les yeux et tâcha de se détendre tant bien que mal pendant l'auscultation du chilien, les doigts agrippés aux draps, essayant de gérer encore et toujours chaque vague de douleur. Quand son ami vint planter son regard dans le sien, elle ne put retenir un sourire, même s'il se mua rapidement en grimace.

- ça fait des années que j'suis prête, mi querido hermano... tu sais que j'ai une confiance aveugle en toi. Elle tourna les onyx vers Olivia, secouant à peine la tête. J'suis désolée de t'imposer ça...


Pile... ou Dans ta Face.
Code by Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas  
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1638
Sujet: Re: Le grand jour.   Mer 29 Sep 2021 - 18:10
Figure-toi que j'ai plus de force que tu ne le crois ! que je souffle à Teresa alors que nous atteignons enfin l'infirmerie.

Heureusement, Lisandro qui était sorti, revient tout aussi vite pour effectuer son travail. Il n'est pas surpris de voir l'hispanique ici, sans doute parce que la date du terme est suffisamment proche pour que ça arrive à un moment ou à un autre. Teresa explique de son côté ce qu'il en est, visiblement ça fait déjà quelques temps que les contractions sont là, la rupture de la poche des eaux n'est finalement que la continuité de ce qui doit advenir :

Alors c'est pour dans pas trop longtemps, que je reprends avec un sourire rassurant. Lisandro me demande de l'aide pour qu'elle retire ses vêtements, au moins en bas évidemment, et je hoche fermement la tête : A tes ordres !

Ça, je peux le faire. Il n'y a pas vraiment de pudeur à avoir d'ailleurs, puisqu'entre un soignant et une personne qui s'est déjà vu nue, au moins, il n'y a pas trop de surprise à avoir. Je soutiens Teresa, l'amène à se rallonger sur le lit, puis finalement à lui mettre une couverture sur les jambes pour qu'elle se sente un peu mieux sans doute. Quand l'hispanique revient, je suis étonnée de sa demande :

Pour récupérer le bébé ? Tu ne veux pas que j'aille chercher Erika à la place ? Et je secoue la tête. De toute façon, je suis à ses ordres. Si Erika n'est pas dans le coin, nous n'avons pas vraiment le choix. J'esquisse un sourire : Non mais c'est bon, je le ferais !

Pas besoin d'épiloguer finalement, je m'esquive pour aller me laver les mains comme il me l'a demandé, comme je le fais en cuisine pour que mes plats ne soient jamais contaminés, et je reviens vers eux :

Oh ne t'en fais pas pour ça, que je souffle à Teresa doucement. Elle n'a clairement pas besoin de s'excuser, puisque... Il n'y a pas de mal du tout. En revanche, tu peux me tenir la main si tu as besoin, pour... Serrer et prendre un peu de force ! C'est la seule chose que je peux lui proposer, je ne vais pas servir à grand chose sinon.




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1299
Sujet: Re: Le grand jour.   Dim 10 Oct 2021 - 21:30
« Et évidemment, hier tu m’as dit que tu allais parfaitement bien. Maligne. » Lui sort-il avec malgré tout un sourire chaleureux et rassurant. Ce n’était pas un réel souci en soi – c’aurait pu même être prévisible connaissant la cubaine. L’aigreur de sa sœur de cœur ne faisait qu’écho à la douleur qu’elle ressentait présentement, le chilien était loin de s’en formaliser. Il l’écouta lui dire depuis quand exactement les contractions avaient commencé pendant que les rouages de son cerveaux turbinaient et que ses gestes se faisaient sûrs et automatiques. Ce n’était plus aussi aisé qu’avant, mais comme d’autres personnes avant lui ; le chilien avait fini par apprendre à se débrouiller avec une main en moins. Et si, cela signifiait demander de l’aide à Olivia qui, pour le coup paraissait moins sûre d’elle.

« Je n’suis pas certain qu’on ait le temps de trouver Erika, désolée. » Qu’il souffle à la cuisinière dans une demi-grimace. Le chilien profite qu’Olivia s’éloigne pour ausculter Teresa, déterminant l’avancée du travail. Quand il lui demanda si elle était prête, la trentenaire ancra son regard dans le sien, et il lui rendit alors toute la force qu’elle faisait passer dans ses iris. « Tout ira bien. » Il savait que c’était son deuxième enfant, les complications étaient moindres – même si le souvenir de Joséphine hantait encore les lieux – tout se passerait bien ; il le fallait.

« Cariña, je n’ai aucun moyen de savoir quand la prochaine contraction arrive alors… quand tu le sens, tu pousses. Ecoutes-toi, nous sommes là pour t’aider. » Il avisa d’autres conseils et fit d’autres vérifications. Le col était suffisamment dilaté, si tout se passait bien, le bébé serait là dans l’heure. Et le travail commença réellement. S’il se prit quelques insultes hispaniques dans l’histoire, le chilien n’y répondit qu’avec encore plus d’encouragement. Teresa se débrouillait bien – plus que bien même. Il guettait les signes d’un moindre changement, d’une douleur inhabituelle mais tout semblait aller bien.

« Il arrive, Cariña… Encore un petit effort. » Qu’il lui souffle après ce qui peut sembler une éternité à pousser et à hurler la souffrance de la cubaine. Lisandro leva le regard vers Olivia, d’un signe de tête, lui demanda de se préparer : « Il est presque là, viens près de moi, s’il te plait. Prends le linge, là. » Dit-il, lui-même tendu par l’effort et la concentration. Plus que quelques poussées et la brune serait libérée – et mère de nouveau.




tout le monde a peur d'être soi même, de ses erreurs, et pourtant il faut vivre, ça vaut le coup. plonger, avancer, trébucher, hésiter, trembler, c'est ça qui est beau... devenir soi même.


Revenir en haut Aller en bas  
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 534
Sujet: Re: Le grand jour.   Lun 18 Oct 2021 - 21:32
- Mais j'allais bien ! Elle râla en réponse, malgré le sourire de son ami, terminant sa phrase dans un grognement de douleur qui se transforma rapidement en cri avant de s'apaiser. Elle respirait rapidement, haletant dans l'espoir de diminuer les souffrances des contractions.
Lisandro semblait sur de lui, comme toujours quand il travaillait à l'infirmerie. Comme toujours devant ses patients, et même si Tesa savait que c'était une sorte de masque professionnel, elle en était rassurée. Sans doute surtout parce qu'elle avait une entière confiance en lui et en ses compétences médicales, même depuis qu'il avait perdu une main.

La brune ferma les yeux en silence quand le médecin l'ausculta. Depuis son agression et son viol, elle n'avait laissé personne l'approcher réellement, et le chilien était bien le seul et unique homme qui pouvait poser la main sur elle, bien que ce soit dans un but purement médical.
Pour elle comme pour tout le monde, la mort en couche de Joséphine était encore fraîche en sa mémoire, mais ça aussi, elle s'évertua à le coller dans un petit coin de son esprit pour se concentrer sur l'instant présent et le bonheur qu'elle ressentirait dans quelques minutes.

Elle étira un sourire crispé pour Olivia, et à sa proposition, vint accrocher sa main. Elle n'était pas très proche de la jeune femme, mais son soutien comptait malgré tout, et pouvoir se raccrocher à elle quand elle se battait pour donner la vie la rassurait. Il est possible qu'elle lui broya quelque peu les doigts au demeurant..
Le travail commença finalement réellement. A chaque contraction qui montait, la cubaine poussait de toutes ses forces pour faire sortir le petit monstre qui lui faisait souffrir le martyr. Une fois, deux fois... dix fois. Pas loin d'une heure qui lui semblait avoir duré une demi-éternité.
Au moment où elle allait lancer une nouvelle salve d'insultes hispaniques, Lis' lui coupa l'herbe sous le pied pour lui annoncer qu'il était presque là, enfin.
- Si tu mens, Lisandro Sedillo... Je te jure que je te fais bouffer mon placenta par les oreilles !

A nouveau elle s'accrocha à la main d'Olivia dans un gémissement, avant de la sentir se libérer à la demande du doc', se raccrochant aux draps. Elle suivit d'un regard flou leurs déplacements, avant de souffler "ça arrive." quand la dernière contraction, celle qui la libérerait enfin, commença à lui durcir le ventre. Dans un dernier hurlement, elle donna enfin la vie à son fils, le souffle erratique et le visage couvert de sueur, tentant de redresser la tête vers les deux accoucheurs.

- Il va bien ? Dites-moi qu'il va bien ! C'est.. c'est une fille ? Un garçon ? il a tous ses doigts ? Répondez-moi !!


Pile... ou Dans ta Face.
Code by Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Le grand jour.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Le grand jour. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: