The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -43%
PHILIPS – Machine à café dosette ...
Voir le deal
39.99 €

Lady and the Tramp
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1488
Sujet: Re: Lady and the Tramp   Jeu 30 Sep 2021 - 12:35


« Obéir à la menace, à l’extorsion sans contrepartie, ce n’est pas de l’égoïsme. C’est de la survie, mais je ne débattrai pas de ça avec toi. Je n’étais pas présent à cette époque, j’étais dans une autre communauté. »
« Tu devrais commencer par apprendre à fermer la tienne Zelda et à parler moins fort la nuit. » Il s’agit visiblement d’un détail sensible pour elle, mais je ne m’attendais pas à ce qu’elle me menace de façon aussi explicite :
« Que comptes-tu me faire ? Me tirer dessus, me frapper et donc prouver à tout le monde que tu ne sais pas te tenir ? » C’est une réponse rhétorique évidement, quoi qu’il en soit, je n’ai plus envie de répondre à sa question, je me lève… toujours en laissant ce fusil dans un coin : « Je vais aller inspecter le périmètre, reste là. » Si je reste, la situation ne changera pas et je ne veux pas qu’une horde d’hommes creux débarque car elle aura crié pour x ou y raison.

Tant pis pour Lara, si sa fille est vraiment comme ça, peut-être vaut-elle mieux qu’elle ignore sa survie.

***

Le lendemain matin.
Je regarde June s’éloigner, notre conversation m’offrant de nouvelles possibilités. Pour Lara, par la promesse que je lui ai faite, je me dois d’aller parler à Zelda, en dépit de sa façon dont elle a de parler. Je cherches donc la gamine du regard et quand elle me croise, sans me saluer, je l’attaque directement, sans même la regarder : « Tu t’appelles Zelda Anderson, tu vas avoir, si ce n’est pas déjà fait, 16 ans. Ta mère s’appelle Lara Anderson, elle possédait une agence de mannequina, vous êtes originaires de Gladstone en Australie. » Le pas de la jeune femme s’arrête et elle me regarde, je sais que je vais avoir toute son attention maintenant, si ce n’est pas déjà fait : « Tu as été séparé de tes parents lors du ragnarok… tu étais en colonie de vacances. » Des choses que Lara m’a dite et que je peux répéter pour établir mon crédit auprès de Zelda.

Je lui détourne le regard en me grattant le nez : « Ta mère est une femme formidable qui ELLE, n’a pas abandonné l’espoir de retrouver sa fille unique et je suis heureux de t’annoncer une chose. » Enfin, heureux pour Lara, pas pour Zelda, même si l’amour d’un enfant à un parent à un côté puissant que je comprends : « Ta mère est chez nous, membre de notre communauté depuis quelques temps. Hier soir j’avais eu des doutes sur ton identité et vu que tu étais désagréable, j’ai préféré ne rien dire.» Pourquoi je lui dis ça ? Pour l’inciter à changer, allons, c’est risible : « Mais June a eu la sympathie de confirmer certains points à ton sujet et elle m’a conseillé, dans l’interêt de ta mère de te parler. »



Je suis juste un mortel


Les dieux font le chemin que j'arpente, j'avance sans crainte, mon destin est déjà écrit.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10330
Sujet: Re: Lady and the Tramp   Jeu 14 Oct 2021 - 7:47
« B'jour... »
Les yeux encore à moitiés collés, marqués par des cernes que la jeunesse ne tardera pas à effacer, l'adolescente se contente encore d'un vague signe de la main pour saluer Sucre. Et la voici qui observe les braises agonisantes du feu avec, à la main, cette tasse de café qui devrait l'extirper définitivement des bras de Morphée. Quand bien même elle ne s'y est échouée ou heure, ou un peine plus.

Les propos de Tomas l'ont forcément empêchée de trouver le sommeil, Zelda. Elle a ressassé ses propos avec l'espoir de pouvoir y accorder un sens. Et ce matin, elle n'a toujours pas obtenu les réponses qui lui manquent tant. Il faudra qu'ils parlent à nouveau et ça, l'australienne le sait bien. Seulement elle craint aussi de rentrer dans ce qu'elle imagine être un petit jeu sadique du scandinave.

Aussi lorsqu'elle le croise quelques instants plus tard, elle s'acharne tout simplement à faire comme si elle ne l'avait pas vu. Elle n'est pas d'humeur. Ce qui n'empêche pourtant pas l'homme de prendre la parole pour lui donner diverses informations à son sujet. Des informations précises, qu'il ne devrait normalement pas connaître. Et qui, forcément, ne font qu'ajouter au trouble de l'australienne. Ce qui ne l'empêche pourtant pas de ricaner lorsque le scandinave lui évoque June. « June n'fait jamais rien par sympathie. Et elle n'se soucie pas non plus des gens. Surtout lorsqu'elle ne les connait pas ! » À vrai dire Zelda n'est même pas sûre que la rouquine soit douée d'un quelconque sens de l'empathie. « Si tu lui avais vraiment parlé, tu t'en serais sûrement rendu compte ! » grogne-t-elle avant de se retourner pour faire face à Tomas.

Son coeur continue de s'emballer et pourtant elle fait de son mieux pour maîtriser ses désirs. Elle a envie de croire. Elle aimerait vraiment que sa mère soit vivante. Mais accepter cet espoir, c'est prendre le risque qu'il puisse la détruire en retour. Et l'australienne n'est pas sûre d'avoir la force de lutter contre une nouvelle déception. « J'ai déjà eu seize ans ! En juin ! » corrige-t-elle enfin son interlocuteur. « Et l'reste des informations n'sont pas exactement secrètes... » Il aurait pu les obtenir auprès de Sucre, par exemple. Ou encore de Locke. « Tout ça, ça n'prouve rien du tout ! » Si ce n'est, peut-être, que ce type aime bien se montrer intrusif.  Tout ça, ça ne le concerne pas !

Et pourtant Zelda ne peut pas non plus cracher sur la possibilité que sa mère soit bien vivante. Une chance semble s'offrir à elle. Et elle regrettera sans doute de ne pas l'avoir saisie, elle le sait. Alors au lieu de tourner les talons comme elle en avait l'intention, l'australienne croise les bras en toisant le scandinave. « T'as une photo ? Ou n'importe quelle preuve digne de ce nom ? » Quelque chose qui lui donnera de véritables raisons d'espérer que Tomas n'est pas en train de se foutre d'elle ?

Dans l'intervalle, l'adolescente fait de son mieux pour garder la tête froide et faire preuve de ce pragmatisme qu'elle envie tant à June. « J'sais toujours pas si tu m'dis la vérité ou si tu t'amuses avec moi... » lui avoue-t-elle. « Mais si tu joues avec moi, j'aime autant t'prévenir : j'te buterai ! » Et même si son ton neutre n'indique pas réellement d'animosité, Zelda entend bien tenir parole si un tel cas de figure venait à se présenter. « En te faisant un joli petit trou juste là ! » Son index tapote brièvement le front de son interlocuteur. Il ne pourra pas dire qu'il n'a pas été prévenu, comme ça.


ZELDA ANDERSON

Revenir en haut Aller en bas  
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1488
Sujet: Re: Lady and the Tramp   Dim 17 Oct 2021 - 14:24
Je repousse d’un geste sec le doigt de Zelda, elle ne doute vraiment de rien cette petite. Très sèchement, je lui rétorque :   « C’est très impressionnant, on dirait que tu es réellement persuadée de pouvoir me faire du mal. » Je ne doute pas qu’elle sache utiliser son fusil mais un meurtre gratuit ferait tant de mal qu’elle me suivrait facilement dans la tombe, surtout que sa maitresse ne semblait pas avoir de scrupule à la punir sévèrement en cas de faute : « Tu as peut-être raison, peut-être que tu n’es pas la fille de Lara, elle aurait pas élevé une fille comme… toi » J’ai du mal à trouver des similitudes comportementale entre les deux.

Elle demande une preuve de ce que j’avance, je n’en n’ai pas comme elle le demande par contre : « Je n’ai pas de photo, mais j’ai ton adresse… Je fouille une des poches de ma veste et je retrouve un petit bout de papier sur lequel j’avais noté l’adresse que m’avait donné Lara : «  7725 1st Ave NE  Seattle. C’est bien là que tu vivais non ? Jolie petite maison. J’ai adoré la chambre que tu avais, j’ai été tenté de la piller pour ma fille. » « Petite » même moi je n’avais pas une aussi belle maison quand j’étais en Italie. A défaut d’une photo, je doute qu’on puisse faire une meilleure preuve que celle-ci :

« Tu pourras aussi demander à Ruben de te parler de Lara, il était avec nous sur le catamaran quand nous avons été attaqué. » Les témoins c’est une preuve fiable aussi si ma mémoire est bonne et si elle ne fait pas confiance à mes camarades, elle pourra peut-être interroger les siens :

« Et tu peux aussi aller parler à tes amis de TR, savoir si j’ai parlé de toi avec eux. » Je n’avais pas eu le temps pour le moment de faire connaissance avec le moindre d’entre eux. En même temps, nous étions là pour encore plusieurs semaines, il n’y avait pas de raisons de se dépêcher plus que ça. Je conclus aussi par une remarque bien senti, m’adaptant à la voix froide qu’elle m’avait donnée quand elle m’avait menacé : « Mais en toute sincérité, si je n’avais pas fait de promesse à Lara, je crois que je ne t’aurais rien dit. Voir son enfant se comporter aussi mal, c’est un crève-cœur pour tout parent. » Finalement June avait raison au sujet de Zelda, elle la connaissait certainement mieux que sa mère maintenant.



Je suis juste un mortel


Les dieux font le chemin que j'arpente, j'avance sans crainte, mon destin est déjà écrit.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10330
Sujet: Re: Lady and the Tramp   Jeu 21 Oct 2021 - 6:35
« Et toi, tu sembles certain que je n'pourrais pas t'en faire ! »
Zelda soutient le regard du gueux en faisant de son mieux pour conserver un air neutre et ne pas faire transparaître le dégoût que lui et les siens lui inspirent. « Pourtant c'est pas la chose la plus compliquée, d'faire du mal à quelqu'un. Il suffit d'un flingue, d'une main sûre et d'un peu d'volonté... » L'adolescente hausse les épaules. Ce doute que Tomas exprime, elle meurt d'envie de l'étouffer. Mais June a été très claire : ces paysans sont des partenaires nécessaires. Et massacrer l'un d'eux serait probablement mal perçu...

Pourtant l'australienne est à nouveau confrontée à l'une de ses pulsions lorsque le marin précise que Lara n'aurait sans doute pas élevé une fille comme elle. « Si tu veux insulter les gens, essaie au moins d'le faire correctement... » Tout ça, ça ne fait que confirmer l'hypothèse selon laquelle Tomas cherche surtout à lui faire du mal en évoquant sa mère et l'héritage moral qu'elle lui a légué. « Et si tu dois blâmer quelqu'un, ne t'en prends pas à ma mère. Elle m'a élevée correctement ! » Bien qu'elle ne puisse pas réellement en juger. Toujours est-il que Zelda n'a jamais eu l'impression d'avoir été négligée lorsque le monde se portait encore à peu près correctement. « Mais c'est l'apocalypse qui m'a forgée... » conclue-t-elle, amère, consciente qu'elle n'est pas devenue celle qu'elle aurait pu pu être en d'autres circonstances. Et que ses parents, s'ils étaient encore vivants, désapprouveraient peut-être ce qu'elle est devenue.

Seulement plus la discussion se prolonge et plus l'adolescente est animée par l'espoir déraisonnable que sa mère soit encore vivante. L'adresse que Tomas lui donne ajoute encore un peu à ce trouble. « T'es allé chez moi ?! » Même si sa maison est désormais Fort Ward, Zelda n'approuve pas particulièrement l'idée qu'un inconnu ait pu entrer dans sa chambre. Quand bien même elle s'est elle-même incrustée dans bien d'autres maisons. Le concept de propriété privée n'a plus beaucoup de sens, aujourd'hui. « Ca n'prouve rien du tout ! » s'entête-t-elle. « Je n'te fais pas confiance ! Et c'est aussi valable pour Ruben ! » Tout ça, ce n'est rien de plus qu'une blague. Un plan visant à la déstabiliser, voir à la faire chier. Peut-être même une vengeance. « Mais j'me renseignerai, ouais ! » avoue-t-elle. Parce qu'elle ne peut pas simplement chasser d'un revers mental de la main la possibilité que sa mère soit bien vivante. « Et si j'apprends qu'tu t'es foutu d'ma gueule... » Elle ne termine pas sa phrase mais son regard dévie sur le front de son interlocuteur pour imaginer le joli trou qu'une balle pourrait y percer. Ca l'embellirait, non ?

« Okay, là, tu commences sérieusement à m'faire chier ! » grince-t-elle ensuite lorsqu'il insiste sur le fait que son comportement serait un véritable crève-cœur pour sa mère. « Tu voudrais quoi, hein ? Que j'te fasse des courbettes et que j'te donne du Monsieur et du s'il-te-plaît ?! » L'adolescente ne sait pas trop dans quel monde Tomas évolue mais il doit forcément avoir un rapport avec celui des rêves. « Ca n'arrivera pas ! » Parce que le respect se gagne. Et qu'il n'a pas fait grand chose pour obtenir le sien depuis qu'ils se sont rencontrés. « Jusqu'à maintenant, t'as surtout passer ton temps à me dire quelle déception je serais pour ma mère ! » résume-t-elle sur un ton sec, les sourcils froncés. « Rien qui m'donne vraiment envie d'te faire des papouilles, tu vois ? » Un soupir agacé quitte le seuil des lèvres de l'australienne, qui finit par hocher la tête de droite à gauche. En s'énervant et à supposer que Tomas joue bel et bien à un petit jeu sordide, elle ne fait qu'entrer dans son jeu et lui donner satisfaction. C'est bien plus qu'il ne mérite... « Tu parles trop, Tomas ! Si ma mère est encore vivante alors ramène-là ! Maintenant ! » Qu'est-ce qui le retient ? Pourquoi est-il encore ici, à parler ? « Sa place est avec moi, à Fort Ward ! Pas dans la boue, parmi les bouseux ! » Lara mérite le meilleur. Et le meilleur se trouve indéniablement sur Bainbridge Island...


ZELDA ANDERSON

Revenir en haut Aller en bas  
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1488
Sujet: Re: Lady and the Tramp   Lun 25 Oct 2021 - 18:08
Sincèrement, il faudrait l’utiliser comme modèle, comme exemple de choses à ne pas faire pour instaurer un climat de confiance entre nos groupes. Je me demande même si elle ne fait pas exprès de se comporter comme une petite conne juste pour ruiner les chances d’alliance entre nous. June semble être quelqu’un de responsable, mais il s’est passé quoi dans sa tête pour qu’elle décide de l’emmener avec elle dans une mission aussi sensible ?

Je m’agace franchement de son comportement : « Tu ne feras rien du tout, arrête de jouer à la dure, ça ne prend pas avec moi. Je n’entends qu’un roquet qui veux se faire passer pour menaçant. » Et sans lui laisser le temps de répondre, je n’ai plus envie de l’écouter, j’enchaine : « Ta mère est chez nous, je ne peux pas te l’amener sur un simple caprice, je ne suis qu’un homme. Si tu tiens tant à la voir rapidement, va demander à June. Tu sembles lui faire confiance, sache que June m’a pris très au sérieux quand j’ai parlé de ta mère, elle m’a accordé du crédit. Je dis ça comme ça, toi qui semble être une de ses grandes fans. » Pour ne pas utiliser des mots beaucoup plus vulgaires. Et j’ajoute, en parlant de chez nous, réagissant encore à ses insultes : « De plus, je peux te dire que Lara Anderson est parfaitement heureuse chez nous, un jour nous sommes allez plonger ensemble, c’était pendant la canicule, elle venait d’arriver et elle s’est confiée à moi. Et pour résumer notre discussion, à part ton absence, elle ne pouvait pas être plus heureuse. » Je grossis le trait mais de toute façon, elle n’a que ma parole, vu qu’elle refuse d’envisager les preuves que je lui apporte :

« Mais tu persistes à te croire supérieure, réveille-toi un peu gamine, tu n’as que seize ans et ton crâne est vide. Tu ne veux pas me croire alors que je t’apporte des faits solides ? Libre à toi. Tu préfères nous insulter et nous mépriser, libre à toi. Maintenant je te conseil de changer de ton et de faire attention. Si tu continues à faire ta petite pute avec nous il y aura une réponse et je crois que June se contentera pas de te rappeler à l’ordre cette fois. » Je désigne son doigt avec mépris, amputer quelqu’un c’est souvent un signe fort : « Mais on dirait que tu as la tête dure, que tu es stupide en somme, et que tu n’es pas capable de te calmer en dépit des châtiments. » Si Ruben se comportait comme ça avec moi, déjà il ne le fait pas, mais s’il le faisait il se prendrait une sacrée paire de claque de la part de beaucoup de monde.

Maintenant que cette conversation est terminée, j’ajoute : « J’ai fait ce que j’avais à faire, j’ai tenu ma promesse à ta mère, je lui dirai que tu es vivante, le reste ne m’appartient plus. Tu sauras me trouver pour venir me présenter tes excuses quand tu verras que j’avais raison. Allez, salut. » Puis je lui tourne le dos, je suis quelqu’un de bienveillant, mais elle a réussit l’exploit de se rendre aussi détestable à mes yeux qu’un new eden.



Je suis juste un mortel


Les dieux font le chemin que j'arpente, j'avance sans crainte, mon destin est déjà écrit.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10330
Sujet: Re: Lady and the Tramp   Jeu 11 Nov 2021 - 7:47
« Un roquet obligé d'porter une muselière, ouais... »
Que Tomas ne s'y trompe pas : si elle n'a pas encore levé la main sur lui pour lui faire ravaler ses paroles, c'est parce qu'elle est obligée de se tenir à carreau. L'adolescente ne peut tout simplement pas se permettre de commettre une autre erreur. Pas ici, pas alors qu'une alliance est en jeu. June ne lui pardonnerait sans doute pas... « Te présenter des excuses ?! » Cette simple idée arrache une grimace dégoûtée à l'australienne, qui finit par ricaner. « T'as plus de chances d'voir des anges sortir d'ton fion que d'en obtenir, crétin d'bouseux ! » Les mots échangés sont durs. Et pas seulement du côté de l'adolescente. Se faire traiter de pute, forcément, ça n'encourage pas la gamine à se montrer agréable...

L'homme finit par lui tourner le dos et elle, elle lève les yeux au ciel. Prodigieusement agacée, largement énervée, la jeune espionne croise les bras et pince les lèvres. Quelques secondes s'écoulent. Suffisamment pour lui permettre de mettre un peu les choses en perspective ou pour que son bon sens vienne un peu dissiper sa frustration. Zelda hésite, est tiraillée entre sa fierté qui lui ordonne de laisser Tomas sur place et ce désir d'en apprendre plus sur sa mère et de s'abandonner à l'espoir qu'elle soit réellement vivante. Après tout, oui, les informations distillées par cet abruti sont trop précises pour qu'elle les ignore.

Alors la gamine se force à mettre un peu d'eau dans son vin. Elle s'avance un peu pour venir se placer à coté de son aîné. Elle glisse alors la main dans ses poches et observe devant elle, comme si elle avait oublié sa présence. « Bon ! Admettons qu'tu n'sois pas l'dernier des connards et qu'tu m'dises bien la vérité... » Et c'est un gros si, ça. Parce qu'elle persiste à croire qu'il y a des chances pour qu'il se foute tout simplement de sa gueule. Même si le but d'une telle chose lui échappe encore. « Elle est vraiment heureuse ? » Cette possibilité la gêne. Car cela suppose aussi que sa mère ait pu accepter l'idée d'avoir perdu sa fille. Et que cette dernière ne soit plus réellement nécessaire à son équilibre. « Est-ce que... » reprend-t-elle, la gorge un brin nouée. « Est-ce qu'elle sourit encore ? » Zelda ferme les yeux quelques instants. Elle ne se souvient même plus vraiment de ce sourire en question. Avec les années, même le visage de la femme qui lui a donné la vie a commencé à s'effriter dans sa mémoire.

L'adolescente se retrouve ainsi quelque part à la frontière du pragmatisme et des émotions. Elle aimerait garder la tête froide mais malgré elle, elle tremble. De joie ? De peur ? Elle ne sait même pas vraiment... Il n'y a qu'une seule chose dont elle soit vraiment sûre en cet instant : « Je n'sais pas exactement les rapports que tu entretiens avec elle mais ce qui m'semble évident, c'est qu'si tu tiens vraiment à elle il faut que tu lui dises de venir m'retrouver ! » indique-t-elle, catégorique. « Ma mère mérite le meilleur ! Et l'meilleur s'trouve à Fort Ward ! » Ce n'est pas compliqué. Et elle espère que la fierté de Tomas ne l'empêchera pas de reconnaître que rien ne peut rivaliser avec le quartier général des Remnants. Et certainement pas cet espèce de ghetto sale où elle imagine que les bouseux vivent, faute de mieux.

Toujours est-il que l'adolescente laisse passer quelques secondes supplémentaires avant de reprendre la parole : « Et mon père ? Il est avec vous, lui aussi ? » Elle doute que ce soit le cas. Pourquoi Tomas aurait omis de lui parler de lui, sinon ? Mais Zelda éprouve le besoin ô combien naturel d'en avoir le coeur net. Même si elle pressent déjà que la réponse que l'homme pourrait lui donner risque d'assombrir davantage encore son existence...


ZELDA ANDERSON

Revenir en haut Aller en bas  
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1488
Sujet: Re: Lady and the Tramp   Sam 20 Nov 2021 - 11:05
Je pensais qu’elle me laisserait un peu en paix maintenant que c’était fait, ignorant l’insulte qu’elle me faisait. Mais non, la gamine semblait finalement avoir un sursaut de conscience, de curiosité, ses petits neurones ont finalement trouvé une utilité et elle réalise qu’à la base, je partais avec de bonnes intentions. Même si je n’aime pas sa façon de parler. Très séchement, je réponds à sa question, sans rire, je ne vais pas non plus être sympa : « Evidement que ta mère est heureuse. » Pourquoi serait-elle malheureuse ? Nous avons tous perdu des êtres chers, parents, proches ou même enfant. Le deuil n’empêche pas d’être heureux, j’en sais quelque chose :

« Et évidement qu’elle sourit, pour ça il suffit de passer un peu de temps avec elle et d’apprendre à la connaitre. Une fois la conversation lancé, elle parle beaucoup et est même amusante. » En tout cas c’est l’effet qu’elle m’a fait quand j’ai discuté avec elle : « Elle est heureuse, elle le sera d’autant plus quand elle saura que sa fille est vivante. » Même si elle risque de déchanter quand elle verra que sa fille est une tête à claque pas permise.

Et sur l’autre question qu’elle se pose : « Quand à ton père, il est mort, enfin je crois. Tu pourras toujours lui poser la question. » Je devrais être désolé de lui annoncer ça comme ça, mais elle m’a tellement agacé que je suis content de pouvoir observer un peu de souffrance et de peine sur son visage. C’est mesquin mais ça fait tellement du bien ! Je devrais pas insister et me taire, la conversation est terminé mais j’ajoute, je suis tellement faible que je me sens obligé de l’aider. C’est la fille de Lara, et je me mets à la place de sa mère. Donc il y a un nouveau conseil qui franchit mes lèvres :

« Et si tu veux que ta mère « te retrouve » tu as plutôt intérêt à changer ta façon de te comporter, et rapidement. Sans compter que tu vas certainement devoir convaincre ta patronne que c’est réellement utile de te laisser retrouver ta mère. Elle ne semble pas prête à mettre des ressources pour ton confort. » Pragmatisme il parait… mais c’est pas mon problème. « Bon écoute gamine, j’ai d’autres choses à faire ce matin, va embêter quelqu’un d’autre maintenant. »



Je suis juste un mortel


Les dieux font le chemin que j'arpente, j'avance sans crainte, mon destin est déjà écrit.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Lady and the Tramp   
Revenir en haut Aller en bas  
- Lady and the Tramp -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: