The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-33%
Le deal à ne pas rater :
Abonnement de 12 mois au PlayStation Plus
39.99 € 59.99 €
Voir le deal

Pour une goutte de whisky
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1764
Sujet: Pour une goutte de whisky   Jeu 9 Sep 2021 - 22:55
Impossible de dormir depuis une semaine. Je me retournais sans arrêt, réveillé par une pique de douleur. Il n’y avait rien à faire hormis attendre, jusqu’à ce que ces foutues côtes me laissent enfin tranquille. En attendant, je faisais vivre un enfer à mes colocataires. Je dormais si peu que j’étais constamment sur les nerfs. J’aurais simplement pu prendre davantage de temps pour me reposer, mais il y avait un travail de titan à abattre à l’aérodrome pour tenter de tout remettre en état. Je ne parlais même pas du camp en lui-même. L’armurerie était dans un tel état que la question s’était posée de la déplacer. J’avais bien croisé Jeremiah qui s’attelait aux réparations du dispensaire… Il avait du courage.

Et le pire, dans tout ça ? Le Summer était fermé, putain ! J’avais dû me sevrer de clopes depuis mon arrivée à Fort Ward. J’en avais encore des sueurs rien que d’y songer. Et où est-ce que j’allais pouvoir boire pour compenser ? Il n’y avait définitivement plus une goutte d’alcool dans ma colocation. J’allais finir par péter un câble. Alors sans doute qu’alcool et médicaments ne faisaient pas bon ménage mais… Je m’en foutais un peu, non ?

Je me demandais si quelqu’un ne pourrait pas me dépanner. Jill avait bien un petit stock d’herbes planquées, alors pourquoi pas des bouteilles d’alcool ? Elle m’avait mis un vent assez phénoménal quand je lui avais posé directement la question. Va savoir si elle en avait ou non. J’avais peut-être été trop pénible avec ma blessure la semaine passée pour qu’elle consente à me filer ce que je voulais en prime. Il fallait que je trouve quelqu’un d’autre qui était là depuis suffisamment longtemps pour que… Ah, le garde-forestier ! J’étais sûr que Jeremiah était dans les bons plans, lui. Vu comment tout le monde le suivait d’un seul regard, c’était certainement parce qu’il avait de l’alcool dans une cave personnelle. Pourquoi d’autres sinon ?

J’avais déambulé dans le quartier résidentiel comme une âme en peine après ma journée de boulot, jusqu’à trouver le chemin de sa colocation à Sarah et lui. Je frappais à la porte, attendant presque calmement sur le pallier. Je n’avais pas pu m’annoncer plus tôt vu que nous n’avions plus de téléphone pour se passer rendez-vous alors… Je fus plutôt ravi de le voir ouvrir, vu qu’il était déjà tard. « Mec, je suis content de te voir ! Dis… T’es occupé là ? » Je marquai un silence, sans bien savoir comment aborder le truc. « Tu pourrais pas me dépanner un peu ? Non parce que le Summer est fermé et… Putain, c’est la crise. Alors si t’as une adresse ou… Je prends tout ! » Allez quoi ! Je lui avais déjà sauvé la vie, non ? Il pouvait bien faire pareil. Remarque, à la réflexion, c’était lui qui m’avait déjà sauvé la vie mais… J’espérais un peu qu’il ait oublié.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 644
Sujet: Re: Pour une goutte de whisky   Lun 13 Sep 2021 - 21:41
Sortant tout juste de la douche, il redescend au rez-de-chaussée pour s’affaler telle la larve qu’il se sent sur le canapé. “Putain” lâche-t-il dans un soupir d’aise alors qu’il ne rêve que d’une nuit de douze heures sans rêve. Si se porter volontaire pour aider à la reconstruction du dispensaire avait au moins le mérite de l’empêcher de ressasser les derniers événements, il commençait sérieusement à se rendre compte qu’il n’avait plus vingt ans. Si ses muscles tenaient le coup et que les courbatures s’étaient arrêtées au bout du quatrième jour, le cumul de fatigue commençait sincèrement à se faire ressentir. Ce n’était pas une mauvaise chose en soi néanmoins. Moins de temps pour cogiter et se refaire le film. Il finissait par tomber, parfois sur ce foutu canapé, sans le courage de monter jusqu’à sa chambre. Et si cette nouvelle routine l’épuisait, il s’obstinait à la maintenir dans un masochisme pourtant salutaire.

C’est pourquoi quand il entend des coups frappés à la porte, il marmonne un “allez bien vous faire foutre” avant de finalement soupirer et se redresser, dans l’éventualité d’une urgence quelconque. Ouvrant le battant de la porte, il hausse un sourcil quand Locklan apparaît devant lui. Certes, ils ont fait une mission ensemble et sur le terrain, ils se charrient autant qu’ils coopèrent efficacement. Il y avait également eu cette soirée sur la place mais en dehors de ça, on ne pouvait pas dire qu’ils se côtoyaient plus que ça. L’entrée en matière le déride un peu et il lorgne sur son entrejambe. “J’espère pour toi que t’as une lampe torche dans ta poche…” puisqu’il est si content de le voir.

Le laissant expliquer la raison de sa présence ici, Jeremiah ne le fait pas entrer pour autant, s’amusant à le voir visiblement si désespéré de ne plus trouver une seule goutte d’alcool. Laissant un ange passer, puis un second juste pour le faire chier, le garde forestier fait mine de réfléchir et de peser le pour et le contre, dandinant sa tête d’un côté puis de l’autre. “Une gorgée contre une pipe et trois verres contre la nuit entière. Évidemment, c’toi qui t’fait enfiler.” Puis laissant planer un nouveau silence, il finit par se marrer. “Tain tu devrais voir ta gueule…” Et ce dernier s’écarte, faisant demi-tour pour le laisser entrer. “J’te préviens j’ai plus qu’une demi bouteille de vodka” lâche-t-il, remerciant silencieusement la russe pour sa propension à en trouver par il ne savait quel moyen. “Pose ton cul sur le canapé, j’vais nous chercher des verres!” Et le précieux nectar.

Revenant peu de temps après, il se cale à l’autre bout du sofa, débouchant la bouteille et leur servant deux shots. “Ça boit autre chose que du whisky les porteurs de kilt?” Il ne touche pas à son propre verre pour le moment, peu désireux de se coller une mine ce soir honnêtement. L’alcool avait cette tendance, une fois son effet passé, à faire remonter la merde. Et se crever au travail était précisément le pourquoi du comment il cherchait à l’éloigner.


Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1764
Sujet: Re: Pour une goutte de whisky   Ven 17 Sep 2021 - 15:11
De toute évidence, ce n’était pas moi que Jeremiah s’attendait à voir sur le pas de sa porte. Il n’était pas mon premier choix non plus, mais… Quand mes colocataires décidaient qu’ils ne préféraient pas me voir blessés et bourrés au même moment, c’était compliqué de leur faire entendre raison. J’avais songé à frapper chez Logan, avant de me souvenir qu’il était mort. Dommage, son whisky était bon. Zack n’avait pas connaissance des bons coups à Fort Ward. En bref, comme souvent, ils restaient plus que nous deux dans les emmerdes non ?

J’eus un haussement de sourcil perplexe à sa première remarque. « Putain tu vises direct sous la ceinture toi. » Et il regardait aussi en premier de ce côté-là. Ok… C’était bizarre. J’avais déjà acté que tout Fort Ward l’était, mais Jeremiah en tenait une belle couche. Il aimait clairement se faire désirer en prime. L’ancien garde-forestier s’amusait un peu trop de ma détresse alcoolique. Ouais, ouais… Ca m’aurait bien fait rire aussi si les rôles étaient inversés. « Alors ? » C’était oui ou merde ? Je le voyais bien avec son petit sourire en coin, à faire mine de réfléchir, tout en restant dans l’entrebâillement de la porte. Il était bien parti pour me demander une juste contrepartie là.

Sauf que je m’attendais à tout, sauf à ça. « Hein ? » Je me figeai avec des yeux ronds sans bien comprendre où il voulait en venir. Je compris qu’il se foutait de ma gueule seulement au moment où il finit par éclater d’un rire moqueur. « Très drôle, mec. » On n’avait clairement pas le même humour lui et moi. « Moi qui pensais que c’étaient des conneries, mais tu l’as vraiment fait avec Clayton en fait ! C’était ça votre arrangement ? » Je rigolais qu’à moitié. Je commençais à sérieusement me demander s’il ne regardait pas des deux côtés du bac-à-sable. Ca expliquerait pourquoi Jill et lui seraient si potes. Il y avait qui de basiquement hétéro ici ? J’en étais à me dire que je ferais mieux de demander en premier lieu aux filles qui m’intéressaient si elles l’étaient, avant de me poser la question de si elles étaient en couple. Rien d’étonnant à ce que New Eden cherche à nous rayer de la carte après…

Je le suivis finalement à l’intérieur, posant mon regard un peu partout avec curiosité. « C’est sympa ici… Mais je pensais que tu vivais dans une cabane perdue dans la forêt, à boire l’eau de la rivière et chasser du cerf, c’est presque décevant. » Je revins rapidement à Jeremiah quand il prononça le mot magique : Vodka. Ce n’était pas vraiment ma came, mais ça ferait l’affaire l’histoire d’une soirée. « Ca me va, t’inquiètes ! » Je m’assis lourdement dans son canapé pendant qu’il partait nous chercher des verres.

S’il nous en servit un chacun, Jeremiah ne toucha pas au sien. J’haussai les épaules avant de récupérer le mien pour tremper mes lèvres dans le verre. Après une semaine sans rien boire, j’allais tranquillement siroter ce verre-là pour en garder le goût bien en bouche. « Putain. Ca fait du bien par où ça passe. » Je le reposai ensuite quand il me posa la question sur mes goûts en matière d’alcool. « De la bière ! » Je lui offris un sourire amusé. « Les belles brunes, ce sont les meilleures… Même si je crache pas sur une petite blonde. » Je repris une gorgée. « Il y a du gin aussi en Ecosse. » J’aurais pu me défendre que j’étais né à Seattle, et que je buvais la même chose qu’eux… Mais non. J’étais plutôt fier de mes origines, et j’avais assez souvent pillé les stocks du paternel pour savoir ce qui était bon. « Tu vis tout seul ici ? » Jeremiah était plutôt du genre secret sur sa vie privée. Je ne savais même pas s’il était en couple.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 644
Sujet: Re: Pour une goutte de whisky   Sam 18 Sep 2021 - 19:04
Il se contente de hausser les épaules, préférant laisser son acolyte dans le doute. La raison principale - et sans doute la seule - ? Seulement l’envie de le faire chier. C’était beaucoup plus marrant de le laisser dans cet entre-deux. Après tout, ils ne se connaissaient que très peu, voire pas du toute en dehors des missions et qu’il puisse penser qu’il est pédé le fait intérieurement hurler de rire. Jeremiah n’étant pas du genre à se vanter sur ses possibles conquêtes malgré peu de limites en matière d’humour, aucune certitude ne pouvait être vérifiée le concernant, et il s’en moquait éperdument. Le jour où il commencerait à s’inquiéter de ce que les gens peuvent penser de lui, la quarantaine toute fraîche, il neigerait au mois d’août.
Se marrant à la réflexion de l’écossais, il jette un regard circulaire à tout ce confort récent. “T’aurais pas été loin, quelques mois plus tôt. Mais je récupérais l’eau de pluie, j’suis pas si glandu que ça!” Le corrige-t-il juste pour la forme, pas vexé pour un sou. Pour ça aussi, mieux valait se lever de bonne heure, le privilège d’être un prétendu je m’en-foutiste dans l’âme.

Le laissant profiter de sa dose d’alcool, un sourire en coin étire ses lèvres au plaisir rencontré par le brun face à lui. Putain ça fait du bien par où ça passe. “C’est exactement ce qu’a dit Clayton après le premier coup!” Surenchérit le garde forestier, retenant un nouveau rire avant de se pencher pour attraper le verre, trempant simplement ses lèvres dans l’alcool, juste pour en apprécier la saveur. Autant aller au fond de la blague, à défaut d’avoir été au fond du routier. En vrai, il imaginait assez bien l’immunisé en couverture d’un magazine gay, mais peu envieux de se manger une droite par ce dernier, il éviterait de lui soumettre cette idée.

Revenant au présent quand son vis-à-vis loue les mérites de la bière, il hausse un sourcil à son attention. “T’es sûr que tu parles encore de bières mec? Parce qu’on peut causer de ta relation avec elles” le nargue-t-il avec un léger rire. “Mais je note, pas de rousse. Un peu trop amère pour toi peut-être? Surtout quand elles sont brassées en … juin?" Oui, la référence à leur leader est assez évidente mais il n’épilogue pas davantage, ayant peu d’affinités avec Miss cul serré première du nom. “Le gin, c’pas un alcool de mémé ça?” En tout cas clairement pas sa came. Mais il n’avait jamais été très amateur de quoi que ce soit et s’était toujours contenté d’un verre de temps en temps. La biture express, ça n’avait jamais été son truc, pas plus que les soirées arrosées à excès. Il avait trouvé son bonheur dans un tas d’expériences, mais assurément pas celle-ci.

S’affalant un peu plus dans le fauteuil, il sirote son verre tranquillement, comme un bon digestif, bougeant la tête à la négative. “J’étais avec Roza avant, une russe un peu barrée. Elle s’est tirée, j’suis resté, et Sarah est arrivée après. On s’croise plus qu’on vit ensemble pis elle est pas chiante, c’est cool!” Et comme Jeremiah sait que Locklan vit avec sa meilleure amie, dont l’appétit sexuel n’est plus à vérifier, un nouveau sourire amusé flotte sur ses lèvres. Les yeux dans ceux de l’homme, il la jauge un instant. “Elle a attendu combien de temps avant de te sauter dessus?” Peut-être qu’il ne percuterait pas tout de suite, ou peut-être que si. Les deux solutions seraient révélatrices en soit et il ne savait pas laquelle l’amuserait le plus.


Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1764
Sujet: Re: Pour une goutte de whisky   Mar 21 Sep 2021 - 23:38
« T’es pas là depuis longtemps ? » Je me sentais obligé de lui poser la question, moi qui croyais que le garde-forestier faisait partie des meubles à Fort Ward. Peut-être que je m’étais trompé d’adresse… Ou pas tellement, puisqu’il avait au moins un fond de vodka à me proposer !

Il me gâchait quand même un peu mon plaisir. Je manquais de m’étouffer avec ma deuxième gorgée de vodka quand il mentionna Clayton et leur petite sauterie. « Putain… mais t’es con. » Je ne savais pas ce qui était vrai ou pas là-dedans, et je m’en fichais un peu en vérité. J’avais déjà arrêté de m’en étonner, ce qui était un bon début. Il fallait dire que vivre en collocation avec Jill aidait pas mal sur ce point.

Je me rejetai au fond du canapé, mon verre toujours en main, prenant peu à peu mes aises. Je lâchai un bref rire quand Jeremiah soupçonna que j’avais un peu dévié du sujet. J’haussai les épaules avec une moue équivoque en réponse. Peut-être bien que je parlais plus de mes préférences en matière de femme que d’alcool maintenant… Je tranchai finalement : « C’est agréable d’être en compagnie de l’une ou de l’autre, non ? » Je soufflai ce qui s’apparentait à un rire en pointant mon verre vers lui à sa remarque que j’avais bien saisi sur June. « La première chose que Jill m’a dit quand je suis arrivé ici, c’était d’éviter de me retrouver dans son bureau, et qu’elle préférait l’autre côté du bac à sable… Avec, hm… Maeve, je crois bien ? Elle m’a parlé de la responsable du dispensaire. » C’était un peu confus dans ma tête. « Elle m’en a listé tellement que j’ai pas tout retenu, je t’avoue. » Ca avait été une première visite mémorable pourtant.

La collocation de Jeremiah semblait moins étendue que la mienne. Au lieu d’être quatre, ils étaient deux. Roza ? Ca ne me disait rien. Par contre, Sarah… « Ah ouais, la militaire qui tire comme une déesse au fusil. » Je n’avais retenu que ça. Elle n’était pas arrivée depuis si longtemps, presque en même temps que moi à la réflexion. Je ne lui avais jamais adressé la parole mais… Elle savait sacrément bien ce qu’elle faisait sur le terrain, et c’était tout ce qui m’importait.

Jeremiah me fixa longuement, avec visiblement une idée derrière la tête. Je marquai un temps d’arrêt quand il cracha finalement le morceau. « Hein ? Sarah ? Jam… Oh, Jill ! » Il était dur à suivre des fois. Je lâchai un nouveau rire. Je n’avais aucune raison de lui cacher. Et si ce n’était pas moi qui le lui disais, Jill ne s’en priverait pas. « Juste après la soirée entre mecs en bord de plage. » Il fallait dire que j’avais été assez… Explicite ? Ca aurait pu très bien la faire fuir aussi, mais Jill ne se prenait pas bien la tête et ça m’allait très bien. « On avait raté une occasion en or sur notre île déserte là… On a bien réussi à paumer Zelda un temps, mais… » Je lâchai un bref rire. En vrai, j’avais plutôt cru y rester avec ma jambe blessée. Sans Jill, ça aurait été le cas. « Et toi alors ? T’as fait ton timide la dernière fois. » Est-ce qu’il était prêt à s’ouvrir un peu plus en plus petit comité ? Dans le cas contraire, c’était la porte ouverte pour que je continue mes insinuations foireuses.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 644
Sujet: Re: Pour une goutte de whisky   Mer 22 Sep 2021 - 19:57
”Depuis janvier” répond-il en ayant pourtant l’impression de s’être déjà enraciné depuis plusieurs années. Faut dire que le garde forestier n’avait pas chômé depuis son arrivée et avait fait bien plus que sa part, de son point de vue le plus strict. Se sédentariser en groupe n’avait jamais fait partie de ses projets mais entre pousser la connerie de survivre seul et la possibilité croissante de devenir fou et la sécurité d’un camp, le choix s’était imposé de lui-même. Revenant à la réalité plutôt que digresser dans des souvenirs douloureux, il se contente de hausser une épaule à la remarque de son vis-à-vis sur sa connerie. “C’pas vraiment un scoop” confirme ce dernier dans un large sourire satisfait. Et puis c’était une bonne façon d’éviter les sujets sensibles qu’il ne voulait pas évoquer. La barrière du con je m’en-foutiste lui convenait parfaitement.

“Pourquoi choisir quand on peut avoir les deux? Mais j’te déconseille la bière du Summer’s, c’est d’la pisse d’âne.” Les liqueurs, ouais, mais déjà que les Américains n’étaient pas réputés pour leur mousse, l’apocalypse leur aura fait perdre leur peu de savoir en la matière. Et puis Locklan le perd entre toutes ces gonzesses et le quadragénaire fronce les sourcils, tentant de refaire le fil et de joindre les deux bouts dans une thématique qui finalement le passionne peu. “Quoi? June avec Maeve? June avec Jill? Jill avec Maeve?” Bon, il savait pour la dernière option, il avait suffisamment chambré sa meilleure amie sur le sujet de sa relation exclusive avec miss doc cul serré. “Pfff oublie, c’est lesbian paradise ici. T’as plus de chance de tomber sur une mangeuse de tarte aux poils qu’une appréciatrice de de la phallocratie” commence-t-il en s’octroyant une nouvelle gorgée, tout aussi mesurée que la première. C’est que ça défilait vite ces petites choses et qu’il ne savait pas comment s’en procurer à nouveau, surtout maintenant qu’ils étaient coincés à l’intérieur du camp sans possibilité d’en sortir.

Confirmant l’identité de sa colocataire en levant son verre comme s’il buvait à sa santé, Jeremiah ne peut s’empêcher d’apprécier sa chance. Elle est loin d’être casse-couilles et loin d’être affectivement dépendante. De quoi le ravir. Pas de chichi, pas de prises de tête, ni de conversations typiquement féminines. Le pied!

Un rire amusé passe cependant ses lèvres quand son compagnon confesse ce qu’il soupçonnait sans avoir pourtant de certitudes. “Bien joué…” souffle ce dernier, sans savoir s’il parle à Locke ou à son amie, absente. Au moins avait-elle rebondit facilement après sa rupture. Et évidemment, quand le sujet est retourné contre lui, il laisse un sourire mystérieux étirer ses lèvres alors qu’il fait patienter son invité d’une gorgée d’alcool. “Y’avait bien une fille mais…. c’est devenu compliqué, comme toujours. Alors j’ai fait ce que j’fais d’mieux. Tout faire foirer. Fin du chapitre, fin de l’histoire, y’a plus rien à en dire.” Ni même son nom. Layla méritait au moins qu’il respecte son anonymat et lui évite les ragots salaces la concernant. C’est que ça le faisait royalement chier de ne plus la côtoyer mais ça, il se garderait bien de l’avouer. “Y’en a une qu’est morte en mission et… la Française là, un peu bourgeoise.” Bon, Adrienne, elle avait quand même été plus que demandeuse, et le petit coup vite fait dans la douche avait fait son œuvre. “Marié?” Demande-t-il en louchant sur l’anneau à son annulaire gauche. “Tu peux m’envoyer chier si le sujet est délicat”


Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1764
Sujet: Re: Pour une goutte de whisky   Ven 24 Sep 2021 - 23:28
« Juste quelques mois plus tôt que moi, en fait. » Je sifflai, d’un air admiratif. « T’as déjà bien fait ton trou pourtant ! Tout le monde te suivait comme si t’étais le messie à Glenwood. » Un bref rire m’échappa, avant que je me taise. Je remuais un peu la merde là non ? C’était habituel avec moi.

On n’avait pas tellement bu encore, et pourtant on se perdait déjà entre les noms de bières et de filles. « June avec Maeve ! Enfin… Je crois. » Dire qu’on avait qu’un fond de vodka à se partager et on parlait déjà comme deux mecs complètement torchés. Jeremiah me faisait quand même bien rire à faire écho à mes propres pensées. « Mais clair putain ! Tu connais pas des meufs qui sont simplement hétéros et célibataires ? J’ai l’impression que c’est trop demandé. » Je rectifiai en reposant mon verre : « Non mais bi, ça passe aussi. Je m’en fous tant qu’elles sont open quoi ! » L’ancien garde-forestier avait peut-être d’autres bonnes adresses que pour l’alcool, non ? Je pouvais toujours tenter. Après tout, il lui avait fallu peu de temps pour nous griller avec Jill. En même temps, ce n’était pas difficile… Elle était ouverte à tout et moi aussi. Pour couronner le tout, on vivait sous le même toit. C’était un peu la solution de facilité, voir même de proximité. Mais en même temps… « T’as goûté aussi ? » Soit il était bien renseigné, soit… Le raccourci était facile à faire aussi de mon côté.

Sauf que Jeremiah me parlait d’une autre fille avec qui s’était devenue compliqué. Clairement, il ne parlait pas de Jill. J’avais du mal à deviner l’identité de celle qu’il m’évoquait mais en soi… Ca n’avait pas vraiment d’importance. S’il ne voulait pas en parler, c’était à ses risques et périls. Je ne ferais pas de liens malvenus mais… Je ne saurais pas si elle était chasse gardée si je venais à la croiser. La discussion prenait cependant un tour bien plus sérieux qu’initialement. « Mec… » Je reposai mon verre dans un sourire compatissant. « J’ai passé mon temps à tout faire foirer aussi avec ma femme, et pourtant on est resté quinze années ensemble. Crois-le ou non, c’est rarement quand on veut y mettre un point final qu’on y arrive. » Ca répondait également à sa question. Mon regard se baissa plus sombrement vers ma main droite. Je triturais nerveusement mon alliance, avant de me passer une main sur le visage et me rejeter en arrière dans le canapé. Est-ce que j’avais envie d’en parler ? Jeremiah me laissait une porte de sortie dans le cas contraire. C’était peut-être précisément ce qui me décida à m’ouvrir davantage sur le sujet. « Ouais… » Une bague ne voulait plus rien dire de nos jours. C’était triste à dire, mais on croisait presque plus de personnes endeuillées avec une bague au doigt que de personnes véritablement encore mariées. « Elle est à New Eden, avec ma fille. Ca fait un an déjà. » Certains diraient qu’elle était comme morte, dans ce cas-là. « Je sais que… J’ai peu de chances de les revoir, mais c’est pourquoi je me bats. Si je peux plus livrer ce combat… Il y a plus de raison d'être. »  Déjà un an que je me rattachais à cette colère. Elle était encore ce qui me faisait vivre. Sans elle, je ne serais sans doute plus qu’une coquille vide depuis longtemps.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Pour une goutte de whisky   
Revenir en haut Aller en bas  
- Pour une goutte de whisky -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: