The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de ...
Voir le deal

A jealous heart never rests.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 458
Sujet: A jealous heart never rests.   Jeu 9 Sep 2021 - 15:56


A jealous heart never rests.

A sentiment born in love, but produced by fear


Aujourd’hui encore, nous avons droit à de la pluie. La fin de l’été s’amorce pour accueillir l’automne qui profile déjà le bout de son nez. Les températures plus fraiches ne me déplaisent pas du tout bien au contraire et ces averses entretiennent cette mélancolie qui m’assaille depuis plusieurs semaines déjà. Cooper est parti à nouveau à Seattle et la maison est de nouveau tellement silencieuse… J’ai bien trop de temps pour réfléchir, pour nourrir mes peurs, mes appréhensions, ma… jalousie.

Je ne fais que penser à tout ça, ça tourne en boucle dans mon esprit. Les propos de Neela m’ont dérangé, ont bousculé ma naïveté et m’ont fait me poser les bonnes questions. Suis-je le dindon de la farce ou simplement coincée dans une situation malencontreuse causée par ces gens, cette secte ? J’étouffe de plus en plus au fil des jours, des semaines. J’ai l’impression que l’air me manque, d’être de plus en plus à l’étroit dans un étau qui se resserre douloureusement. Mon cœur me fait mal, même quand je suis avec lui, même lorsqu’il m’embrasse, parce que ma jalousie me susurre qu’il a sans doute fait la même chose à sa femme avant de la quitter pour venir me rejoindre. Que je ne suis qu’une distraction à ses yeux, qu’il profite et qu’il a gagné sur toute la ligne. Il a une femme, des enfants, une famille, une vie qu’il aime et moi je suis que le petit plus. Cette fille un peu trop mièvre qui accepte de n’être rien de plus, qui essaie de croire qu’elle est la seule qui détient son cœur, qu’elle est la seule avec qui il partage son intimité.

L’idée qu’il partage les mêmes draps qu’elle me rend dingue. L’idée que c’est elle qui se réveille à ses côtés tous les matins et qui s’endort contre lui tous les soirs me donne l’impression qu’on brûle ma chair à vif. Je la hais sans même la connaitre, sans même qu’elle ne le mérite. Je m’en veux pour ça, mais… je suis soumise à des sentiments plus forts que ma raison.

Je n’ai jamais été amoureuse que ça. C’est tellement prenant, entêtant, absolu. Ça me fait un peu peur par moment d’être menée comme ça par mon cœur et non ma tête…

Et ça doit bien faire 20 minutes que j’essaie de recompter les stocks que l’on a dans la réserve, sans y parvenir parce que mon esprit dérive encore et toujours vers lui et sa petite famille parfaite… Je pose finalement mon dos contre l’un des murs de la petite pièce dans laquelle je me trouve et je me laisse glisser au sol en soupirant. Je baisse les yeux et commence à triturer le tissu marine de ma robe…

J’ai hâte de voir Arthur autant que je le redoute. On lui a trouvé un bon alibi avec les King pour qu’il puisse venir régulièrement à l’hôtel sans éveiller les soupçons. Il donne des cours du soir à M. King, pour l’aider à s’améliorer dans ses rapports et ses calculs pour l’hôtel. Il n’en a pas besoin bien évidemment, mais ça justifie facilement la présence du professeur pour le coup.



Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Arthur Parrish
Arthur Parrish
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 165
Sujet: Re: A jealous heart never rests.   Sam 18 Sep 2021 - 9:35
King est très loin d’avoir besoin de ces cours, et quiconque connaît un minimum l’hôtelier sait qu’il excelle en mathématiques. Si quelqu’un doit donner des cours en la matière ici, c’est bien lui, car Arthur n’a jamais été particulièrement doué avec les chiffres. Lui, ce sont les lettres, les phrases, les circonvolutions, les mondes inventés.

Heureusement pour lui, personne ne l’a encore interrogé pour savoir pourquoi il se rend aussi fréquemment à l’hôtel. Même Judith ne lui pose pas de questions, de toute façon trop absorbée par le nouveau-né. La naissance a été laborieuse, et la jeune femme commence à accuser le coup de ses nombreuses grossesses. Elle se remet moins bien, se fatigue et s’impatiente plus rapidement. Pour autant, elle applique à la lettre les commandements de l’épouse modèle et fait confiance à son mari, aveuglément.

Arthur ne peut s’empêcher de ressentir une culpabilité terrible à l’idée de trahir cette femme qu’il a aimé, et qui lui a tant donné. Mais l’amour qu’il éprouve pour Elliot est bien plus douloureux, et la seule idée de se séparer d’elle suffit à le rendre fou. Alors qu’il marche en direction de l’hôtel, le professeur s’interroge une fois de plus. C’est un jeu dangereux qu’ils jouent, qui pourrait bien les mener sur l’échafaud. Pourront-ils continuer encore longtemps ? Arthur connaît déjà la réponse à cette petite devinette cynique. Ne pas y jouer lui paraît un sort plus terrible encore que toutes les punitions qu’on pourrait lui infliger. En revanche, il s’inquiète de la sécurité d’Elliot… Il refuse de la mettre en danger.

En arrivant, Arthur se glisse furtivement jusqu’au Parlour, évitant soigneusement les couloirs fréquentés par les résidents de l’hôtel et les séminaristes. Au fil des mois, cette double vie est devenue une seconde nature, mais il a depuis longtemps cessé de s’en inquiéter. Il devrait, pourtant. L’entrée en thérapie de Ray lui a rappelé, de la plus cruelle des manières, que Big Brother a des yeux partout. Son ami hante ses pensées, et son premier réflexe a été de chercher à le voir. Il s’est néanmoins heurté à un mur et doit maintenant prendre son mal en patience, attendant la libération du kiné.

Enfin, il atteint les sous-sols de l’hôtel et pénètre dans le bar clandestin. N’apercevant pas Elliot derrière le comptoir, il se met en devoir de la trouver, inspectant les différentes pièces où elle est susceptible de se rendre. Il la découvre finalement, assise sur le sol de la réserve. Aussitôt inquiété, il fronce les sourcils et se laisse tomber à ses côtés. Ell ? Ça ne va pas ? Sa voix trahit son anxiété, et il pose une main sur son épaule.



    no saint, no savior / your revelations don't look nothing like the pictures, you read between the lines and don't stick to the scriptures. you only follow rules if others follow with you.
Revenir en haut Aller en bas  
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 458
Sujet: Re: A jealous heart never rests.   Lun 20 Sep 2021 - 16:46

La porte de la réserve s’ouvre et j’en sursaute. J’étais perdue très loin dans mes pensées, mais quand mes yeux se posent sur Arthur, mon cœur s’emballe d’un coup. Je suis mitigée quant à sa présence. Heureuse de le voir, mais souffrant de sa présence aussi. C’est… difficile à gérer. Je ne me suis jamais sentie comme ça.

Il se laisse glisser au sol à côté de moi. Je vois bien qu’il est inquiet et je m’en veux un peu du coup, mais sans doute pas assez. Si je l’inquiète, c’est qu’il tient à moi non ? Ça me semble toxique comme façon de penser, pathétique aussi. J’ai l’impression de me contenter des miettes. D’être prête à le faire en fait. C’est pire à mon sens. Qu’est-ce que je peux lui demander de plus ? Est-ce que je peux lui demander plus ?

Je ramène mes jambes à moi et je m’empare de sa main avec les miennes.

- Je ne sais pas. Que je souffle d’un air dépité.

Tout devrait bien aller non ? On s’entend très bien Cooper et moi, au travail on ne m’embête pas, j’ai des proches maintenant, j’ai Arthur… enfin, à moitié.

- Non, ça va ne t’en fait pas. Je préfère rectifier, car honnêtement je ne saurais trop quoi lui dire.

D’avouer que je suis morte de jalousie quant à sa femme et ses enfants ? De lui dire que ça me rend dingue qu’il vive avec elle, qu’il partage le même lit et sans doute plus encore ? De lui dire que je me sens comme la dernière des idiotes d’être aussi amoureuse ? D’accepter cette situation ? De m’en contenter ?

Neela m’a pourtant donné des conseils, mais je ne m’y résous pas. Naïve, voilà ce que je suis sans doute. Naïve, idiote et amoureuse comme je ne l’ai jamais été auparavant.

Je serre un peu plus sa main dans les miennes, je ne devrais pas avoir cette tête d’enterrement quand je suis avec lui. Je devrais profiter de ces instants volés, ne pas lui faire regretter sinon il va préférer retourner voir… Judith.


Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Arthur Parrish
Arthur Parrish
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 165
Sujet: Re: A jealous heart never rests.   Sam 25 Sep 2021 - 16:18
Voir Elliot dans cet état, elle d’ordinaire si pétillante, si joyeuse, lui fait un drôle d’effet. Il n’en a pas l’habitude, et cela l’inquiète d’autant plus qu’elle lui ment, ou du moins, ne lui dit pas la vérité. La main de la jeune femme serre un peu plus la sienne et Arthur baisse les yeux vers leurs doigts noués, inconsciemment. Il y a encore quelques mois, il n’aurait jamais cru pouvoir la toucher de la sorte. Elle était tout simplement interdire, propriété d’un autre homme que lui. Hors de portée, hors d’atteinte, ou seulement dans ses rêves les plus fous. Être en mesure, aujourd’hui, de tenir sa main dans la sienne, suffit à son bonheur. Suffit à lui faire oublier l’alliance qu’ils portent tous les deux, et qui les lient à d’autres. Bien sûr, il enrage de savoir qu’elle se couche tous les soirs auprès de Cooper, qu’elle doit faire bonne figure devant leurs amis et sa famille. Mais ils n’ont pas le choix. Comme le veut la formule… seule la mort pourra les séparer.

De sa main libre, Arthur relève le menton d’Elliot, l’oblige doucement à le regarder dans les yeux. Scrutant le regard clair de la jeune femme, il y cherche la moindre trace de vérité, le moindre indice, sur ce qui se cache derrière ce silence. Il n’est pas habitué à ce genre de traitement. Judith n’est pas du genre taiseuse, pas du genre à garder les choses pour elle. Lorsque quelque chose la contrarie, ils prennent le temps d’en discuter, jusqu’à arranger la situation. Ce mur auquel il se confronte le déstabilise et il ignore comment réagir. Si Arthur est à l’aise dans le rôle du petit malin, de l’arrogant de service, du baratineur, gérer les états d’âme d’une femme est loin de son champ de compétence. Pourtant, il sent qu’en abandonnant tout de suite, il ne fera qu’empirer les choses…

Par acquis de conscience, il vient poser une main sur le front de la jeune femme, au cas où elle serait malade, avec de la fièvre. Mais tout semble aller de ce côté-là. Son inquiétude gonflant progressivement, Arthur se mord les lèvres. Elliot, je t’en prie, dis-moi ce qu’il se passe… Un millier de scénarios lui passent par la tête, de moins en moins plaisant à chaque fois. Soudain, une pensée le frappe de plein fouet, et il se fige. Est-ce que tu es… hum… enceinte ? Ce n’est pas le pire scénario qui puisse leur arriver, mais de toute évidence, il créerait de nombreux problèmes. Arthur ne préfère pas le savoir, mais il ne pense pas qu’Elliot et Cooper aient des relations. Auquel cas, une grossesse trahirait inévitablement leur secret, et pour éviter cela… Eh bien, Elliot devrait trouver un moyen de convaincre son époux que l’enfant est le sien. Cette seule idée le fait frissonner d’horreur. Mais il a besoin de savoir. Toi et Cooper… vous couchez ensemble ? Rien que d’imaginer la scène, il est au supplice.



    no saint, no savior / your revelations don't look nothing like the pictures, you read between the lines and don't stick to the scriptures. you only follow rules if others follow with you.
Revenir en haut Aller en bas  
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 458
Sujet: Re: A jealous heart never rests.   Sam 25 Sep 2021 - 16:59

Je sens l’un de ses mains se poser sous mon menton et me forcer à relever le visage, le regard. Je m’en veux, je vois bien que je l’inquiète par ma propre inquiétude quant à nous deux. Il faut que je le rassure, je ne veux pas qu’il regrette de m’avoir trouvé, pas qu’il rentre chez lui retrouver sa femme… J’ouvre la bouche pour dire quelque chose, mais la main qu’Arthur pose sur mon front me coupe le sifflet. Il… vérifie si je suis malade ? Je pince les lèvres pour ne pas sourire, amusée et un peu touchée par cette inquiétude.

Ce qu’il se passe ? C’est que je meurs de jalousie et que je n’ai pas envie de l’avouer par fierté, par peur d’entendre que j’ai raison, d’apprendre ce que je préfère ignorer. C’est quand même plus fort que moi de vouloir me rassurer, de vouloir m’assurer même, d’espérer…

- Je…

Pas le temps de dire un mot de plus qu’Arthur me demande si je suis enceinte. Mon cœur fait une embardée douloureuse dans ma poitrine. Je sais bien que ça fait partie des risques ici, enfin… ce n’est pas un risque, mais une inévitabilité en fait. Est-ce que ça veut dire que je suis prête à être mère pour autant ? Pas du tout. Je redoute incroyablement ce qui arrivera tôt ou tard. Je secoue donc la tête, non je ne suis pas enceinte, du moins pas au meilleur de mes connaissances.

La question qui suit me glace sur place instantanément.

- Non. Je sens une petite pointe de colère montée en moins, d’orgueil aussi, mais au fond… Est-ce que je peux vraiment lui en vouloir ? Je pensais bien lui avoir expliqué ma situation avec Cooper, mais il craint quand même… On fait chambre à part depuis son retour en mai. Avant même donc qu’Arthur et moi on ne s’avoue nos sentiments.

Je détourne le regard, parce que je me sens presque verdir sur place en pensant qu’on est bien les seuls à avoir une entente comme ça… que ce n’est pas du tout la même chose pour Arthur et Judith… Je retire ma main de la sienne et je préfère enrouler mes bras autour de mes jambes que j’ai ramenées à moi. Ça me rend malade de juste les imaginer dormir ensemble, que dire alors de savoir qu’ils couchent probablement encore ensemble aussi ? J’ai presque envie de lui demander à quand son prochain gamin…

- Ironique comme question, venant de quelqu’un qui doit continuer de remplir son devoir conjugal et qui chaque nuit s’endort à côté d’une autre. Oui, je n’ai pas su la boucler, pas su ne pas critiquer. Dès que les mots ont quitté mes lèvres, je les ai regrettés…


Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Arthur Parrish
Arthur Parrish
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 165
Sujet: Re: A jealous heart never rests.   Mer 6 Oct 2021 - 8:17
Elle semble aller bien, du moins physiquement, et Arthur sent un poids quitter ses épaules. Il ne peut s’empêcher de la questionner, néanmoins, au risque de ne pas aimer la réponse. D’accord, souffle-t-il. Elle lui a déjà expliqué la situation entre Cooper et elle, bien sûr. C’est même ce qui l’avait poussé à faire le premier pas ; cette certitude qu’il n’existait aucun sentiment, ni aucune relation physique entre Elliot et son époux. Pourtant, Arthur l’inquiet se torture l’esprit, encore et toujours. Une seule idée l’obsède : qu’on découvre leur liaison et qu’ils soient mis au pilori. Sa propre douleur lui importe peu, mais il ne supporterait pas celle d’Elliot. L’idée de sa chair déchirée par les coups de fouet lui donne tout simplement envie de vomir. Il sait que leur secret ne tient qu’à un fil ; et leur existence, à un fil encore plus mince. Qu’il le veuille ou non, Cooper représente une épée de Damoclès bien trop pressante pour ne pas être ignorée.

Bref. C’est un imbroglio, un véritable sac de nœud qui lui rappelle sans cesse à quel point cette relation est une mauvaise idée. Mais Dieu, qu’elle lui fait du bien…

Sans qu’il comprenne pourquoi, Elliot retire sa main, et se remplie sur elle-même. Las, Arthur se laisse alors tomber sur les fesses, ses avant-bras posés sur ses genoux, tenant son poignet de la main opposée. Si elle refuse de lui dire ce qui ne va pas, eh bien, il ne va pas la forcer. Ce n’est pas dans ses habitudes, et il ne compte pas commencer maintenant. Baissant la tête, il laisse ses boucles brunes tomber en rideau devant ses yeux. Si bien qu’il ne voit plus Elliot, et sursaute presque lorsqu’elle reprend la parole. Le ton de sa voix indique clairement qu’elle est blessée, et en même temps, réussit à le piquer au vif.

Relevant la tête, le jeune homme la fixe durement. Elliot sait parfaitement que, contrairement à elle et Cooper, Judith et lui n’ont pas d’arrangement. Ils ont pris un engagement devant Dieu, et devant Adonaï, qui, s’il lui importe peu, les oblige néanmoins à se donner l’un à l’autre, qu’il le souhaite réellement ou non. Fronçant les sourcils, gorge nouée, Arthur passe une main sur son visage. J’aurais du mal à expliquer à mon épouse pourquoi je fais chambre à part avec elle, tu ne crois pas ? Le ton est piquant, volontairement. La situation lui pèse autant qu’à Elliot, sinon plus. Car lui doit continuer à faire semblant, à embrasser la joue de Judith matin et soir, la complimenter sur sa tenue, sa coiffure, sa cuisine… En somme, jouer le mari et le père modèle qu’il a toujours été jusque-là. Un théâtre des illusions qu’il ne supporte plus, mais qu’Arthur doit continuer de subir, jour après jour, pour préserver le petit cocon qu’il entretient avec Elliot.

Plantant ses yeux clairs, froids, dans ceux d’Elliot, il carre la mâchoire, accentuant encore le tranchant de celle-ci. Durcissant les traits de son visage. Pour ce que ça vaut, je ne l’ai plus touchée depuis qu’on est ensemble. J’ai prétexté sa grossesse, et puis après ça, de toute façon, elle était trop accaparée par le bébé pour s’en apercevoir. Mais je suppose que tu t’en fous. Les derniers mots sont crachés, amers, acides. Le sentiment d’injustice qui lui vrille le cœur l’est tout autant.



    no saint, no savior / your revelations don't look nothing like the pictures, you read between the lines and don't stick to the scriptures. you only follow rules if others follow with you.
Revenir en haut Aller en bas  
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 458
Sujet: Re: A jealous heart never rests.   Sam 16 Oct 2021 - 17:48

Bien sûr, mon dernier commentaire suscite une réaction acide de la part d’Arthur. Je pince les lèvres, essayant de retenir les mots qui me brûlent la langue, essayant de ne pas envenimer les choses, essayant de ne pas laisser ma jalousie gagner le meilleur de moi-même. Ses mots me piquent, me font mal. Ce regard glacial me donne l’impression de recevoir un coup de poignard en plein cœur. Est-ce que je le mérite ? Sans doute, mais je n’ai pas envie de l’accepter là, maintenant.

C’est injuste. Tout est injuste. Même pour celle que je jalouse un peu plus chaque jour. Personne ne mérite cette situation. Ni Arthur ni Cooper, ni Judith ni moi. Ni les enfants. Ni personne dans cette ville pourrie jusqu’à l’os.

- Je ne m’en fous pas. Que je souffle faiblement. J’essaie de ravaler cette boule qui noue ma gorge, cette fierté qui m’empêche de lui offrir mes excuses, cette jalousie qui me fait m’imaginer le pire…

J’ai autant envie de me lever et de partir, que de restée me blottir contre lui. Je suis tirée à tout vent, tiraillée entre immaturité et maturité, entre méfiance et naïveté. Mon cœur pèse si lourd dans ma poitrine, je nous sens si près et pourtant si loin, ça m’est insupportable. Il faut que je dise quelque chose, il faut que… Je dois… Je ne peux pas le perdre. Malgré tout ce que je ressens, je ne peux pas. Je ne veux pas. Je ne me suis jamais sentie comme ça, au plus positif et au plus négatif de mes sentiments actuels.

- Arthur, je… Je sais que c’est injuste. Je suis morte de jalousie. Je… je ne veux pas être désagréable, je… Ma fierté est piquée à vif, mais j’essaie de ne pas m’arrêter. Je cherche à nouveau son regard, je me mords l’intérieur de la joue, je me dis qu’il faut que je me lance. Tu es mon premier amour Arthur. Je ne me suis jamais sentie comme ça avant. J’ai peur d’être trop naïve, j’ai peur de souffrir. Je crève de jalousie de te voir et de te savoir avec ta famille et c’est complètement injuste de ma part, j’en suis consciente. Ta femme, tes enfants… J’ai peur d’être jetable. Je le suis au fond. Ici, dans notre situation. Ça fait mal de le savoir, mais… Je sais aussi que certaines choses sont hors de ton contrôle. Je ne suis pas bête non plus.

Je me tais. Je n’aime pas faire preuve d’impulsivité comme ça. Je suis d’ordinaire réfléchi, je choisis mieux mes mots, je sais ce que je veux exprimer, mais là… l’émotion prend le dessus.


Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: A jealous heart never rests.   
Revenir en haut Aller en bas  
- A jealous heart never rests. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: