The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de 55″ est plus
Voir le deal

Oiseaux de mauvais augure
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1898
Sujet: Oiseaux de mauvais augure   Mer 8 Sep 2021 - 10:43
Ma seule consolation avait été de pouvoir rentrer chez moi avant la fin de la nuit pour quêter un peu de sommeil. J’avais finalement laissé William entre de bonnes mains quand Zack était rentré chez lui. C’était son colocataire, alors à lui de se farcir la tâche fastidieuse de le réveiller toutes les heures pour vérifier que son trauma crânien n’empirait pas. Chacun sa merde.

Le lendemain matin, nous avions prévus de nous retrouver avec William pour constater les dégâts à l’aérodrome, après un passage obligé au dispensaire. Je m’étais pointé chez lui aux premières heures, pour le voir me rejoindre avec Zack, à qui il avait proposé également de nous accompagner. « Vous avez des sales gueules. » Je rigolai un peu, avant d’être bien vite rappelé à l’ordre par mes côtes douloureuses. Ils avaient dû passer une nuit d’enfer à deux.

Le passage au dispensaire fut assez rapide. Après une petite radio de contrôle, on s’était finalement tous les deux retrouvés avec le même bandage pour soutenir nos côtes, et un bras en écharpe en bonus pour William. Ça ne nous avait pas vraiment arrêté, avec tout le travail qu’il y avait à abattre. Et visiblement, nous n’étions pas les seuls, car une fois à l’aérodrome, on retrouva sans surprise la pilote en cheffe déjà sur les lieux pour constater elle-même les dégâts. « Hey, Adrienne ! » Je m’arrêtai à sa hauteur, en lançant un coup d’œil vers l’hélicoptère échoué face à elle en grimaçant. « Merde… Je suis pas prêt d’être au chômage technique avec vous. » Sauf s’il y avait vraiment rien de récupérable, là… Je ne pourrais plus rien y faire.

Ça fourmillait un peu sur place. Ils avaient été nombreux à venir pour éteindre le feu même si la fumée persistait encore un peu par endroits. Je me rapprochai de la carcasse de l’hélicoptère pour en faire le tour, histoire de me faire une meilleure idée. « Les pâles et l’aileron sont foutus. Le dessous a bien raclé, les patins d’atterrissage ne sont plus utilisables non plus en l’état. Franchement… » Je me retournai pour lancer un regard lourd de sens à William. « T’as foutu quoi ? » Je me reculai ensuite en réfléchissant, le regard rivé à l’hélicoptère. « Je pense que c’est réparable, mais il va me falloir des nouvelles pièces. Celles-là sont foutues. » Je me tournai ensuite vers Adrienne. « Et l’avion ? » Même constat ? Je n’étais pas sûr de vouloir le savoir.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 758
Sujet: Re: Oiseaux de mauvais augure   Jeu 9 Sep 2021 - 8:58
A quel moment je me suis retrouvé à jouer les garde-malades ? Ah ouais, quand William a jugé bon de se fracasser le crâne en écrasant son hélico. En très résumé quoi. Donc, j’me suis retrouvé à passer une nuit de merde, appelons un chat un chat, à devoir aller vérifier toutes les heures qu’il était pas crevé. Au début, ça allait. J’étais presque sympa. Mais alors autant dire que sur les dernières heures, c’était pas la même. J’ai même envoyé le jouet du chien sur le lit juste en passant par la porte. Ca a pas trop mal marché d’ailleurs.

Chien qui continue bien évidemment de me coller aux basques depuis que c’est arrivé. J’ai tenté le coup de « t’es pas mon genre », mais visiblement, il s’en fout. Et après l’avoir entendu couiner derrière la porte d’entrée, j’ai abandonné l’affaire. Donc je le traine partout avec moi maintenant. Ca va, il est cool.

Il trottine même sagement à côté de moi quand Locke vient nous récupérer. Locke qui se fout bien évidemment de nous, sinon, ce serait pas marrant. « Sois pas jaloux va. Avec un peu de bol t’auras la même tête dans quelques jours. Ce sera toujours mieux que l’actuelle. » Et j’ai ricanement quand je le vois se tenir les côtes. Bien fait tiens. « Vous allez survivre ou j’vais devoir vous ramasser la fin de la journée ? Juste pour savoir, comment je m’organise dans mon planning et tout. » Possible que je m’inquiète quand même un peu. Surtout pour Locke que je connais quand même que William. Mais bon, vu le bonhomme, il va me dire que ça va, qu’il gère et blablabla. J’ai un bref regard sur le bras en écharpe de William alors qu’on sort du dispensaire et, l’espace d’un instant, je regrette quand même de m’être proposé, rêvant vaguement à une grasse mat.

Mais, quand je vois l’aérodrome, j’oublie la fatigue et je laisse filer un sifflement. « Ah ouais quand même… » Quel bordel. Je salue la brune d’un signe de la main alors que Tommy s’assoit à côté de moi en remuant la queue. « Je pensais pas que c’était à ce point-là. » Alors, en voyant l’état de certains bâtiments après qu’on ait été mitraillés, j’aurais pourtant dû. Mais à croire que j’suis encore bien naïf dans mon genre.

Je laisse le pro faire son petit tour alors que je regarde le tout d’un œil circonspect. « Y a vraiment rien de récupérable sur ces pièces-là ? » Celles qu’il a donc qualifiées de foutues. « Et vous savez où trouver de nouvelles pièces ? » Clair que là, il va avoir du boulot. Enfin, vu tout le merdier que les New Eden ont provoqué, il sera loin d’être le seul.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 494
Sujet: Re: Oiseaux de mauvais augure   Jeu 9 Sep 2021 - 20:18
Je suis dans un brouillard de fatigue, de réflexions et j’oserai même dire que j’ai rarement été aussi mal dans ma vie. Alors même que je tourne autour de la carcasse du cobra pour terminer le diagnostic que nous étions en train d’établir avec Locklan : « Dans notre malheur, nous avons une chance relative, le moteur est intact et les principaux éléments aussi. » En conformément avec les propos de Locklan, je continue mes examens : « On peut facilement se procurer un rotor sur n’importe quel hélicoptère, ça ne posera pas de problème, on pourra réparer la queue je pense aussi. » ça demandera une nouvelle expédition, mais elle est de toute façon au programme et je pense avoir une idée pour cela.

Quoi qu’il en soit, je m’approche de William et de ce qui ressemble à sa nounou. Je caresse l’idée de le renvoyer faire autre chose, mais s’il est là, je n’aurai pas à me préoccuper trop de la santé de Will’. De plus, il s’est intéressé à la question, d’une façon quelque peu maladroite à mes yeux, mais son intérêt trouve grâce à mes yeux : « En tout cas, William, pour un premier vol opérationnel, c’est une réussite. » Je dis ça, mais je ne m’en suis pas non plus sortie indemne, une blessure à la tête et un chasseur au bord de la rupture : « Pour le Corsair, Crownfield a fait des miracles, il est quasiment opérationnel. Il pourra vous aider à réparer celui là. » Je mets un petit coup de pied dans la carlingue avant de m’avoir sur un des moignons d’aile et soupirer : « Mais le Cobra ce n’est pas la priorité, nous avons cinq carcasses de P47 et deux carcasses de Corsair à recycler. »

Les incendies ont été vites éteints et nous avons de la chance, un des P47 n’avait pas du tout prit feu. « Nous allons les démonter, retirer leurs armes, les examiner sous tous les angles et en tirer un appareil en parfait état. » Le projet est ambitieux, même Crownfield avait eu l’air dubitatif, mais nous n’avons pas le choix, la prochaine attaque nous coutera bien plus, j’en ai la conviction. Je termine ma tirade en posant une nouvelle question au nouveau venu : « Au fait, vous n’avez pas daigné vous présenter. Adrienne de Castle et vous ? »




Dans les airs, une machine cesse  d'être un assemblage  mécanique

Elle s'anime et exprime , le tempérament du pilote.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 811
Sujet: Re: Oiseaux de mauvais augure   Mer 15 Sep 2021 - 20:14
William n’avait pas vraiment conscience de ce qu’il s’était passé cette nuit là. A part qu’il devait avoir insulté Zack en québécois, et qu’il s’était pris des coups de langue de… il avait un nom au moins ? Du chien qui suivait son coloc’ comme s’il était l’homme le plus important de sa vie. Peut-être que c’était le cas, d’ailleurs. Mais, si ça avait eu le mérite de le garder éveillé, ça n’avait rien eu de très agréable. Même s’il devait être reconnaissant qu’on ait veillé sur lui.

Il se sentait tout de même nettement mieux que la veille. Il avait toujours un sacré mal de tête, mais son esprit était nettement moins brumeux. Il arrivait à peu près à suivre le fil de ses propres pensées et à réfléchir. Il ne put s’empêcher de sourire à la répartie de Locke. « Je trouve que je m’en sors plutôt pas mal, pour quelqu’un qui s’est écrasé en hélicoptère. » Il prit un air encore plus amusé. « Et puis Zack a charmé une nouvelle conquête. Qui fait des bisous très baveux. Il s’appelle… Roger ? Je crois ? » Le chien aboya joyeusement, comprenant qu’on parlait de lui, peut-être.

Ils ne s’attardèrent pas au dispensaire, Will saluant brièvement Maeve et les autres, tous bien trop occupés, ainsi que Kassandra qui – elle – avait passé la nuit ici, après que l’on ait vérifié qu’il semblait lucide, que le choc à la tête n’avait pas été pire qu’ils ne le pensaient la veille, et le reste aussi. Il avait une plus sale tête encore qu’à son réveil, avec son bras en écharpe et le bandage qui entourait la plaie sur son crâne changé, en prime. En plus de ses côtes, donc. Pas suffisamment mal en point pour ne pas aller bosser – ou constater les dégâts, en tout cas. « Salut Adrienne. » Il s’interrompit avant d’ajouter, en français et d’un ton qu’il voulait assez sobre, Désolé. » Elle avait forcément constaté les dégâts sur l’hélico – et, quasiment inconscient, William n’avait pas réellement vu l’état dans lequel il était. Mais il savait que l’atterrissage avait été plus que rude. Il était surpris que Kassandra et lui n’aient « que » ça en fin de compte.
Il redoutait toutefois la façon dont la française verrait les choses – et il n’était pas bien sûr de le savoir, avec sa remarque. Peut-être que son cerveau était encore embrouillé, en fin de compte, mais il n’aurait pas su dire si elle était incroyablement sérieuse ou incroyablement cynique et sarcastique. Ou peut-être tout ça à la fois. Mais il voyait les choses par le biais de sa propre sensation d’échec, aussi. « En espérant faire mieux, à l’avenir. Si tu peux me donner des astuces pour mieux négocier tout ça. » Esquiver, les semer, les mener en bateau. Elle était impressionnante.

Il grimaça lui aussi en voyant le carnage, à l’aérodrome, laissant échapper un rire jaune. « On a peur que tu t’ennuies ! » Il posa subitement sa main sur ses côtes – putain, ce que ça faisait mal ! Il arqua un sourcil, à la question de Locke. A quoi il s’attendait, en l’ayant vu ? Bon, peut-être pas à ça, mais quand même… « J’ai voulu faire la cour à un avion, en cherchant la meilleure vue pour que Kass puisse tirer dessus. Il a répliqué avec un peu trop d’entrain. » Ok, il était en tort, mais ce qui s’était passé lui paraissait plutôt évident. Et c’était l’hélico – et Kassandra et lui – ou le camp. Il n’avait pas vraiment eu le choix, ce n’était pas comme si une autre option était envisageable. « J’aiderai Crownfield autant que possible, en tout cas. » A défaut de pouvoir faire autre chose.

« On y va maintenant ? » Après tout, il ne servait à rien de contempler inlassablement les vestiges de l’engin.


WE ARE SOLDIERS
Oiseaux de mauvais augure Helico1 It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender Oiseaux de mauvais augure Helico2
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1898
Sujet: Re: Oiseaux de mauvais augure   Ven 17 Sep 2021 - 21:16
J’haussai les épaules sans répondre quand Zack nous demanda si on allait survivre jusqu’à la fin de la journée. Je supposais bien que oui. « Tu sais, c’est pas la première fois que je me casse quelque chose. » Ca ne m’avait pas franchement arrêté. Dès qu’ils m’avaient libéré de l’armurerie, j’étais aussitôt retourné au combat, comme j’aurais pu chevaucher de nouveau ma moto après une sale chute au cross. William relativisait assez également, surtout après sa chute bien plus vertigineuse que toutes celles que j’aurais pu faire. A sa remarque sur un certain Roger, je baissai le regard sur l’animal aux côtés de Zack. « Ouais d’ailleurs… D’où il vient ce clébard ? » La question était légitime non ? Le type venait d’arriver au Fort, il se promenait déjà avec un chien sur les talons. Il allait falloir m’expliquer un peu là.

Je laissais rapidement de côté ces questions triviales pour étudier plus en détails l’état de l’hélicoptère. Les commentaires choqués de Zack en fond ne m’aidait pas tellement. Si quelque chose était récupérable ? « Qu’est-ce que t’as pas compris dans le mot foutu ? » Comme bien souvent, je pouvais compter sur Adrienne pour m’aider à compléter mon analyse. Cette nana ne faisait que penser avion toute la journée. J’étais persuadé qu’elle dormait dedans et qu’elle ne pensait littéralement qu’à ça. Genre, le sexe, c’était exclu par exemple. J’aimais bien la mécanique, mais pas à ce point. Au moins, elle avait des bonnes nouvelles pour compenser. « Ouais… C’est récupérable, avec de nouvelles pièces. » Je me reculai pour me mettre à la hauteur d’Adrienne, histoire d’avoir une vue d’ensemble, et l’interrogeai du regard. « Les usines de Boeing ont toutes été pillées sans doute mais… Ca intéresse personne ce type de pièces, non ? On pourrait y aller. »

Je lançai un regard blasé à William quand il plaisanta un peu. M’ennuyer, avec eux ? Jamais. S’il arrivait à rire de ses frasques dans les airs, c’était qu’il était prêt à redécoller dès que l’hélicoptère serait opérationnel. Tant mieux. « Tu vas pas te tourner les pouces non plus, je t’assure. »

La suite des réjouissances ? Il fallait désormais constater les dégâts sur les avions et voir ce qui était récupérable. J’ouvris de grands yeux surpris quand Adrienne me confia que l’autre mécano – Crownfield – s’était déjà chargé du Corsair qui serait bientôt prêt à reprendre son envol. « Sérieux ? Génial ! » Elle en avait d’autres des comme ça ? Apparemment, oui. Je n’avais pas pensé à recycler les carcasses des autres avions, mais c’était une bonne idée. J’hochai la tête avec une moue approbatrice. « Il y a moyen qu’on en tire des composants intéressants, ouais. Avec ça, on pourrait même renforcer notre équipement actuel. » On ne s’en sortait pas si mal, au final. « Bon alors, qu’est-ce qu’on attend ? Tu sais où ils sont, Adrienne ? On te suit. »


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 758
Sujet: Re: Oiseaux de mauvais augure   Dim 19 Sep 2021 - 13:24
Je lève les yeux au ciel quand Will évoque ma nouvelle conquête. « Tommy. C’est pas si compliqué à retenir. J’te jure, si tu l’oublies encore, je te ramène à l’infirmerie. » Et j’ai un bref hochement de tête en direction de Locke. « Ouais, je sais. Mais je m’inquiète pour ta petite santé va. Ma moto va bien au moins ? » Un sourire amusé avant de tourner la tête vers le clébard. Là, forcément, le sourire s’évapore un peu. « J’ai accompagné sa proprio le chercher quand tout le monde était en train de mettre à l’abri. J’ai pas eu le temps de la ramener à l’intérieur que les avions sont passés. Ils l’ont canardée. Et… j’sais pas pourquoi, j’suis allé chercher le clébard après coup. Depuis, il me lâche plus. » Un haussement d’épaules, comme si c’était pas vraiment important alors que Tommy va renifler la main de Locke avant de se poser de nouveau à côté de moi. Sérieux, je lui ai fait quoi pour qu’il m’aime autant ce machin ? Bref.

Enfin, pour le moment, on doit se focaliser sur les dégâts de leurs petits joujoux qui volent. Bon, qui volent plus vraiment quoi. Je retiens un commentaire à la réplique de Locke. Parce que ouais, y a toujours un truc de récupérable, même si c’est pas pour s’en servir à monter un nouvel avion quoi. Sauf qu’il est clairement pas d’humeur à ce que j’entre dans ce genre de considérations et que, contrairement à ce que j’ai pu laisser entendre durant des années, je commence à piger quand je dois la fermer. D’autant que la femme qui nous rejoint commence à détailler la situation. J’écoute les échanges entre les pilotes en silence, continuant d’observer les dégâts. « Faut arrêter de faire la cour à n’importe qui Willou. » Ouais, je crois qu’il aime pas trop qu’on l’appelle comme ça. En tout cas, pas à 5 heures du matin.

Je note mentalement quand la brune parle de sept carcasses à désosser. Ouais, va y avoir de quoi faire, clairement. Et j’ai un temps d’arrêt quand elle se tourne vers moi. « Ah ? Oh. Désolé. Zack Robinson. Ingénieur en électronique. » Non diplômé, mais ce genre de détails maintenant, on s’en fout. « J’suis arrivé y a quelques semaines. Et je suis doué pour désosser des trucs. Donc autant me rendre utile là où y a besoin. » Vu que j’sais pas trop si je dois dérouler mon CV ou pas, je laisse filer quelques secondes avant de reprendre. « C’est cool pour les carcasses. » Ca devient carrément intéressant ouais. « On y va alors ? » Vu que c’est la fameuse Adrienne qui connait le chemin, j’imagine qu’on va juste attendre son feu vert avant d’y aller.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 494
Sujet: Re: Oiseaux de mauvais augure   Lun 20 Sep 2021 - 20:13
Je souris très largement en écoutant le discours de Zack, sa motivation et ses compétences nous seront aussi utiles. Je fais signe à mes compagnons de me suivre jusqu’au lieu du crash et je me rends compte que ma fatigue s’envole en s’approchant des carcasses, j’en deviendrai presque espiègle : « Le dieu des new eden ne semble pas si généreux quand je vois ce que j’ai sous les yeux. » J’explique mon cheminement de pensée : « En l’espace de trois mois, j’hérite d’un pilote et de deux personnes pouvant œuvrer sur mes appareils. Soyez le bienvenue Zack, je saurai me souvenir de vos talents et certainement y requérir à l’avenir. »

C’est une vision égoïste mais qu’importe, j’ai prouvé mon utilité ce jour-là. J’aurai pu et j’aurai dû faire plus, beaucoup plus, mais je suis heureuse de voir que mon œuvre est importante. Et je suis heureuse de pouvoir la concrétiser encore plus. Nous arrivons sur un p47 retourné sur le côté, Son aile droite est en charpie et le fuselage est couvert d’impacts : « C’est un des miens celui-ci. Toute la queue semble intacte. Les structures de l’aile droite sont fichues de ce que je vois, on ne pourra pas la réparer. Pas avec des machines spécifiques. » Et quand j’ouvre le capot de l’aile, je constate que deux des quatre mitrailleuses sont cassés en deux. Les réservoirs sont déchirés aussi, il n’y a vraiment plus grand-chose à récupérer.

Je relève les yeux vers le cockpit, rouge sang, la verrière explosée, le tableau de bord criblée d’impacts : « Je pense qu’on peut faire une croix sur la verrière et sur tous ce qui se trouvait dans le cockpit. Dommage. » Quelle idée j’ai eu de bien viser aussi… Pour faire la conversation, alors que Locklan semble intéressé par le moteur et Will par l’aile gauche. J’hèle notre nouvel ingénieur, curieuse de savoir ce qui peut l’amener et comment il vit ses premiers jours ici : « Vous vous faites à la vie ici Zack ? Je ne pense pas me tromper en disant que Locklan doit apprécier de ne plus être le petit dernier. » Nous avons tous été les petits derniers après tout.


Dans les airs, une machine cesse  d'être un assemblage  mécanique

Elle s'anime et exprime , le tempérament du pilote.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Oiseaux de mauvais augure   
Revenir en haut Aller en bas  
- Oiseaux de mauvais augure -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: