The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Fauteuil gaming CGM à 99€ (Appui-tête et oreiller lombaires – ...
99.99 €
Voir le deal

Fort Ward detectives
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1970
Sujet: Re: Fort Ward detectives   Ven 29 Oct 2021 - 23:46
Elle devrait marquer l'événement sur son calendrier, putain. Jill qui affirmait que May ne parlait pas trop - c'était le monde à l'envers. Mais elle ne commenta pas, préférant se concentrer à nouveau sur leur problème actuel. Et bien sûr qu'elle avait raison. Ces groupes de tarés n'avaient absolument rien de professionnel, elle le répéterait cent fois s'il le fallait. Sauf que sa comparse semblait cogiter éternellement, sur le coup. Elle ne savait pas trop ce qui se passait dans son crâne - et encore moins ce qui allait ressortir de ce silence pesant.

May ne tarda pas à obtenir sa réponse quand la brune exposa sa théorie. Et ce qu'elle disait faisait beaucoup de sens, bordel. La petite hocha de la tête en regardant un peu dans le vide - c'était plus facile de recoller les morceaux comme ça. C'était plutôt logique - il n'y avait rien de plus simple que de tourner en rond, finalement. Toujours être en mouvement, flottant en terrain connu - de la vision partout et encore plus de trucs à ramasser s'ils tombaient sur des gens passablement bien équipés en terme d'armes et de nourriture. Le bonus: torturer et violer ceux qui s'opposaient à leur charmantes initiatives. C'était ce qui les faisait bander, de toute évidence.

« Moins de chance de se faire voler le contenu de leur planque, plus au nord. Moins de monde, moins de yeux curieux. » ajouta-t-elle en allant dans le même sens que sa vis-à-vis. Cendrillon sursauta un peu quand Blair se redressa, prise d'une soudaine motivation, sûrement. Ce qu'elle disait satisfaisait enfin la blonde, principalement parce qu'elle insultait leur intelligence. Elle se surprenait même à sourire un brin, elle aussi. « Les trois pirates sont morts sous nos lames, j'te le confirme. Disons seulement que leur mort n'aura pas été très douce. » Et deux d'entres eux étaient même complètement défigurés, même. Impossible de les reconnaître, elle pourrait le jurer. « Pour ce qui est de leurs copains, j'sais pas. » May prenait plaisir à penser à leur souffrance, ne cachant pas cette putain de soif de vengeance qui faisait battre son petit coeur, là, tout de suite.

« Le truc c'est que s'ils n'ont pas de plan, alors nous non plus. » Loin d'elle l'idée de vouloir miner l'entrain de Jill, mais une expédition du genre ne serait pas approuvé sur de simples suppositions. Elle doutait fortement que la patronne accepte une telle chose - et cette fois, Liv ne ferait pas l'erreur de se lancer dans un projet sans tout un tas de soldats pour exterminer la vermine. Enfin, tous ceux qui voudraient bien accompagner les deux demoiselles.

« Quand est-ce que tu seras en état, alors? » Elle pointa son épaule du menton, n'abordant pas son propre état de santé, pourtant. La princesse avait bon espoir que tout puisse rentrer dans l'ordre d'ici à ce que sa copine se rétablisse. Il n'y avait donc pas lieu de s'inquiéter. Enfin, pas pour l'instant.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1288
Sujet: Re: Fort Ward detectives   Ven 19 Nov 2021 - 22:59
- Le temps que mon épaule soit suffisamment remise pour que je puisse encaisser le recul d’un fusil, rétorqué-je avec une moue désinvolte, les doc’ ont parlé d’environ six semaines.

C’est en tout cas ce que j’ai retenu, et ça me semble déjà suffisamment long comme ça ! Ceci dit, ça laisse largement le temps de peaufiner l’histoire. De ce que j’ai compris, des gens extérieurs au camp sont supposés « enquêter » aussi sur ces dingos. C’est parfait : s’ils peuvent nous rapporter des informations fraîches, on pourra peut-être se contenter d’aller les débusquer.

- Ils n’ont pas de plan, mais on sait un truc d’eux : ils restent dans la baie. Même si leurs déplacements n’ont pas de logique régulière, ça veut dire qu’on peut les avoir.

Ce n’est qu’une question de temps. Le pire, c’est de vouloir coincer un criminel qui peut s’envoler dans la nature à tout moment. Mais là, les indices semblent indiquer que ces pilleurs sont là pour restés. On connait leur zone d’action, alors un jour, ils se feront coincés. J’ose juste espérer que ce sera par nous et pas par une bande de guignols random. Ça, ce serait chiant…

- Il faut faire quoi pour avoir une boisson chaude chez toi ? feins-je de m’offusquer alors que j’ai pleinement conscience de m’être incrustée ici comme une sauvageonne, dingue ça, les hôtes de nos jours ne sont plus ce qu’ils étaient…

Je lui jette un coup d’œil en coin malicieux, histoire qu’elle comprenne que je déconne quand même – on ne sait jamais. Je repose ensuite mon regard sur la carte, peut-être qu’elle va finir par me murmurer des secrets à l’oreille cette coquine – j’aimerais bien en tout cas. Mais mes pensées divaguent plutôt sur ce qu’a dit May, sur le fait que leurs geôliers n’ont pas eu la mort facile.

- Comment il encaisse Nathan ? Ce qui s’est passé je veux dire.

Il n’a pas été violé, mais c’est une victime lui aussi ; et peut-être même le vivait-il plus mal encore que la blonde. Les femmes sont capables d’une incroyable résilience, on va pas se mentir. Alors que les mecs ont parfait la même résistance émotionnelle qu’un vase vide.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1970
Sujet: Re: Fort Ward detectives   Lun 22 Nov 2021 - 5:39
Elle hocha de la tête à ce que disait sa copine, par rapport à son épaule. « Si t'as besoin de quelque chose, t'as qu'à passer me voir au dispensaire, hein. » Elle était sérieuse, du coup. La petite pouvait bien être la pire chieuse de la planète, ça ne l'empêchait pas de se soucier de la santé de Jill. May souhaitait sincèrement qu'elle puisse guérir - autant pour l'expédition que pour son propre bien. C'était tout ce qui importait, au final. Être blessé, même ici, à Fort Ward - c'était toujours un tas de problèmes, et de risques.

« J'imagine, oui. » ajouta-t-elle quand sa comparse affirma qu'il était réellement possible de les avoir, une fois pour toute. Liv ne voulait pas se réjouir trop vite, certes, mais l'étincelle dans ses yeux ne mentait pas. Blair pourrait se venter d'au moins une chose, aujourd'hui, parce que la petite voulait bien y croire. « Tu me tiendras au courant, si t'as de nouvelles informations? Je ferai pareil. » lui assura-t-elle non sans cacher qu'elle avait juste envie de partir à la recherche des pirates sur le champ, dorénavant. Or, ses yeux voguaient encore sur la carte quand la brune réclama un truc à boire - faisant toujours preuve de cette légendaire délicatesse qui la caractérisait.

Elle n'avait pas pu s'empêcher de rire, le pire. Elle n'avait pas eu le choix. Cette fille lui rappelait tellement Vicky que l'entendre lui demander du café ne pouvait que la ramener des années en arrière. Elle se dirigea immédiatement vers la machine à café, avant de lui répondre comme un petit soldat de l'armée. « Tout de suite, ma petite dame. » Sauf qu'elle lui servait son plus joli doigt d'honneur pour l'occasion, un sourire en coin imprimé sur les traits. Mais elle lui faisait dos maintenant, se mettant au travail pour qu'elles puissent éventuellement savourer un peu d'or noir. Sauf que la princesse se figea, lorsque sa copine demanda comment Nathan encaissait les plus récents événements.

Cendrillon ne se retourna pas tout de suite, du coup. Peut-être se posait-elle elle-même la question. Après tout, son copain ne parlait pas spécialement de ce qu'il avait vécu - et vu - en mer. Ils ne parlaient plus beaucoup, tout simplement. De rien. Nul besoin de spécifier que tout ce bordel avait chamboulé leur amitié. Elle ne savait pas si c'était pour le mieux ou pour le pire, là, tout de suite. La princesse tenta de s'éclaircir la gorge avant de se retourner vers Jill, haussant les épaules alors qu'elle soupirait légèrement, un brin dépassée par la question, en toute honnêteté.

« Je - je sais pas. » lâcha-t-elle d'abord, réfléchissant en même temps qu'elle parlait. Ses yeux se perdaient un peu dans le vide, tentant de répondre à celle qui se trouvait devant elle. « On en parle pas beaucoup. » Pause. Pas de malaise, juste un constat de la situation; cette expédition avait vraiment foutu le bordel dans son crâne. Le viol, bien sûr, mais la torture mutuelle, aussi. Être violée était une chose, mais de l'être devant public, devant lui, c'était difficile à accepter. La douleur physique passait, mais la haine et les images restaient. « Tu devrais le passer voir, pour lui changer les idées. J'crois pas qu'il puisse dormir. Ni le jour, ni la nuit. » Enfin, elle non plus. Ses cernes parlaient pour elle. L'état de la maison aussi.

« Je l'ai jamais vu aussi enragé. » ajouta-t-elle après un moment, ne bougeant pas d'un poil, fixée sur un point au fond de la pièce. « C'est lui qui a - qui a défoncé les deux qui me - » Elle ravala sa salive, levant enfin les cils sur son interlocutrice. Elle ne savait pas si elle comprendrait, mais elle n'avait pas la force de prononcer le mot. Reprenant un peu contact avec la réalité, elle continua. « On aurait dû les garder en vie. Juste pour les faire payer. » La colère était omniprésente dans ses paroles. « J'veux dire - pour les faire parler. »


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1288
Sujet: Re: Fort Ward detectives   Mer 1 Déc 2021 - 10:01
Elle a ri. C’est tout ce que je retiens, parce que « femme qui rit à moitié dans ton lit », héhé. Je suis sûre que ça s’applique aussi aux dépressives traumatisées résolument hétéro. Mais comme je suis une personne un peu civilisée, je sais quand il vaut mieux retenir ses ardeurs et… cette fois, c’en est une. Je croise les bras et pose négligemment mon cul sur la table – et sur la carte donc – pour écouter le récit de ma binôme qui n’a rien de glorieux.

- Je ferai ça, que je dis en haussant les épaules – sur le fait de changer les idées à Nathan.

Pour le coup, je sais que je suis une attraction unique et une sacrée planète à moi seule, mais je ne m’estimerais pas capable de faire oublier au gus ce qu’il a vu. Ce sont pas quelques pitreries, shots de tord-boyaux et blagues beaufs qui vont lui rendre son humeur d’antan. Je ne sais pas ce qui pourrait en vrai, ni pour May d’ailleurs. Je connais trop peu cette nana, mais je sais qu’elle fait partie de celles qui ont déjà vu trop de trucs pour espérer revenir en arrière un jour. J’ai un demi-sourire qui n’a rien d’amusé quand la blonde se reprend, à la fin.

- T’as pas à faire dans le politiquement correct avec moi, lui déclaré-je tout à fait sincèrement, à ta place, je penserai exactement la même chose.

C’est exactement ce que je pense vis-à-vis de James. S’il est encore en vie, si je le retrouve, je trouverai un moyen de lui faire payer au centuple ce qu’il a fait à ma sœur – et aux autres. M’en fous de la mission, de New Eden, de quoique ce soit. Les années ont beau passer, ce mec reste ma cible numéro un. Il le sera toujours.

- C’est pas de ma part que t’auras des discours du genre… « la vengeance te soulagera pas » ou… « au moins, on pourra avoir la justice si on les retrouve », ou des conneries du genre, la justice n’existe plus de toute façon, ou alors elle ne ressemble qu’à une vaste blague, faut faire ce qu’il faut pour réussir à avaler ce qui nous arrive et pas se laisser démonter, ça, ce serait le pire : se laisser mourir sans se battre, mais tu sais comme moi qu’on est plus douées que les mecs pour avaler, je ne peux pas m’empêcher de déconner là-dessus, les ambiances dramatiques, ça me réussit pas, alors… on va prendre soin de Nathan ! Il va faire ça comme une pro !

Mon visage sourit mais mes yeux veulent bien dire que je comprends ce qu’elle ressent – et ce qu’il ressent aussi. Y’a juste rien à dire qui pourra effacer ce qui lui est arrivé et ce que le pâtissier a vu. C’est même des conneries de dire que le temps fera passer les choses, blablabla. Ils vivront avec, c’est tout. Et nous autres, on peut juste essayer de faire en sorte qu’ils ne se perdent pas trop en chemin.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1970
Sujet: Re: Fort Ward detectives   Mer 8 Déc 2021 - 0:11
Elle souffla du nez à la réplique de Jill concernant le sort des pirates et de ce qui était ou non politiquement correct. C'était rassurant de l'entendre dire une telle chose, honnêtement. Et de voir qu'elle n'était pas indignée par la violence de ses idées - comme certains. « Je note de jamais te faire chier, donc. » lança-t-elle à la blague, sourire aux lèvres. La brune continuait de parler d'ailleurs. Elle demeurait plutôt sérieuse, même, surprenant un peu la petite, du coup. Elle parlait de vengeance et de justice - deux concepts plutôt éteints depuis le début de l'épidémie. Enfin, peut-être pas éteints, mais vachement revisités, sans aucun doute. Liv l'écoutait parler, pensive - probablement plongée dans le boucan de sa propre cervelle.

Réussir à avaler les événements, ne pas laisser démonter. Oui, c'était bien ce qu'elle tentait de faire. Enfin, c'était plus facile - et plus simple - sur papier. May ne savait pas comment abandonner, de toute façon. C'était à la fois un don et un problème majeur pour la miss depuis toujours, mais là n'était pas la question. La machine à café criait que le liquide chaud était prêt, maintenant, sortant la blonde de ses pensées tandis que Blair continuait de parler.

Elle éclata de rire quand sa copine parla d'avaler, n'empêche, faisant très clairement référence à un acte sexuel particulièrement osé. Cendrillon s'empara de deux tasses alors ses épaules frêles se soulevaient au rythme de la blague, avant de verser le café dans celles-ci. Elle prenait bien soin de ne pas en mettre partout, pour une fois. « J'croyais que tu préférais les meufs, de toute façon. Pas besoin d'avaler, du coup. » Jill était pas la seule à savoir déconner, enfin. Et c'était la vérité, le pire. Nathan lui avait raconté l'histoire avec Ellie, au bordel. Et il avait mentionné la brune au passage. Goldenberg se retourna, les deux tasses en main en avançant prudemment jusqu'à la demoiselle, lui tendant doucement son breuvage.

La princesse trempa immédiatement les lèvres dans sa tasse, avant de lever les cils sur Jill pour voir si elle allait faire pareil. Et puisqu'elle ne disait même pas merci, May n'avait pas perdu de temps avant de reprendre la parole. « Tout le plaisir est pour moi. » C'était plutôt bien de déconner avec elle, finalement. Elle avait l'impression de se retrouver, ne serait-ce qu'un peu.

« Mais oui. On va s'occuper de Nate. » affirma-t-elle finalement en tentant de cacher le léger malaise qui l'habitait quand il s'agissait du pâtissier. Non parce qu'il n'avait probablement pas envie de la voir si souvent que ça, sincèrement. Elle n'était rien de plus que l'éternel rappel de ce cauchemar en mer, dorénavant - pas spécialement chouette. « J'suis pas certaine d'être la meilleure personne pour l'aider, mais j'essaie. » avoua-t-elle après une deuxième gorgée. « C'est sympa, ta visite, finalement. » Le finalement était ajouté volontairement - pour la faire chier, évidemment.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1288
Sujet: Re: Fort Ward detectives   Mar 14 Déc 2021 - 23:31
- Préférer les meufs ? Oui je m’arrête là-dessus, c’est primordial, il en va de mon image, merde, jeune enfant, sachez que je n’ai aucune préférence : je suis de toutes les vulves et de tous les glands… à deux ou à plus.

J’accompagne mon pitch marketing d’un clin d’œil qui peut se voir comme une invitation que comme une pure blague. C’est probablement déplacé sachant que seulement deux minutes auparavant, on parlait encore du viol de May et du traumatisme de son mec, mais… si on se met à avoir peur de parler cul parce qu’on a vécu une sale expérience, alors… non j’ai aucune excuse en fait, je suis un peu une connasse. Mais j’assume. Et visiblement, je suis finalement de bonne compagnie, ce qui ne manque pas de me faire rire.

- Et pardon, merci pour le café. Tu n’es pas si nulle en hôtesse finalement, et toc.

Je trempe encore mes lèvres dans le fameux breuvage et m’en délecte comme d’un nectar précieux. Cette merde devient d’une rareté absolue. On se dit quoi, deux ans avant qu’il n’y en ait plus DU TOUT ? Et j’imagine que c’est pas dans cet État qu’on va faire pousser des graines d’arabica. La météo est d’une tristesse absolue, c’est à chialer.

- Tu sais que t’as pas à être « la meilleure personne » pour aider Nathan ? J’veux dire… dégage cette pression, elle sert à rien.

Les gens sont souvent comme ça, ils veulent être « la bonne personne », « le/la » confident(e) idéal(e), « le/la » sauveur/euse, etc. Mais on ne peut s’inventer comme étant capable de faire la différence dans certains cas ; on peut ou on peut pas. Et aussi, il n’y a que la personne concernée pour faire une énorme partie des efforts. C’est con, mais pour aller de l’avant, le pâtissier a besoin d’être entourée, mais il a aussi besoin de lui-même. S’il n’a pas envie de sortir du trou, May risque juste d’y tomber aussi, entrainée par son poids – et il est lourd ce con.

- Sois juste toi. C’est ça qui va le plus lui faire du bien en plus : que tu sois toi-même.

Qu’il réalise que la femme qu’il aime n’a pas changée, pas totalement, même si elle a été dénaturée par des ordures. M’enfin, moi je suis pas psy, je suis probablement même pas le meilleure modèle d’amie qui puisse exister. J’aime pas m’attarder dans le pathos ; on va se morfondre, et après ? Le destin nous fera toujours des gros majeurs levés au ciel.

- Bref, changeons de sujet, et j’en ai un en réserve, le pire, l’année dernière, tu m’as parlé vite fait de ta période amie. La brune qui est morte là… tu me parles d’elle ? J’veux dire, des quelques échos que j’ai pu avoir d’elle, c’était une sacrée nana, et je regrette grave de pas l’avoir connue.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1970
Sujet: Re: Fort Ward detectives   Mar 21 Déc 2021 - 21:55
Jeune enfant? May pouffa de rire, passant bien près d'arroser son aînée en recrachant son café. Un peu plus et la brune prenait une douche - même si honnêtement, à l'entendre parler, Jill aurait été capable de dire qu'elle était heureuse de flasher ses attributs sous un t-shirt trempé. Enfin, Liv leva sa tasse vers sa comparse quand elle la remercia pour le breuvage, riant encore un peu de sa précédente réplique. Elle en rajoutait, même, précisant qu'elle n'était pas si nulle que ça, elle non plus. « Hôtesse improvisée, dois-je le rappeler. » spécifia-t-elle comme pour lui remettre au visage qu'elle était arrivée comme un putain de cheveu sur la soupe.

Sa copine redevenait un brin plus sérieuse, pourtant, parlant à nouveau de Nate et de la pression qu'elle se mettait à toujours vouloir tout faire parfaitement et dans les règles de l'art. Blair n'avait pas tort, honnêtement. Il n'y avait de règles à rien, au final. Elle le réalisait avec les années. Les gens faisaient de leur mieux, le plus souvent. Même si ce n'était pas assez, c'était tout ce qu'on pouvait demander d'eux. Ça valait pour elle aussi, sûrement.

Elle souffla du nez en relevant les cils sur sa vis-à-vis, la moitié d'un sourire aux lèvres. Alors il fallait être soi-même, hein? C'était tout ce dont elle était capable de faire, le pire. Cendrillon n'arrivait que très rarement à mentir - même si elle voudrait parfois être douée à ce jeu-là. La blonde souffla sur son café, un peu inutilement, réfléchissant distraitement à ce qu'on venait de lui dire. Peut-être un jour allait-elle accepter qu'elle était loin d'être parfaite. Et que c'était loin d'être bien grave. « T'as d'autres bons conseils comme ça à me donner? » lança-t-elle en se moquant clairement de son amie. C'était mieux que de se mettre à pleurer, Jill serait certainement du même avis.

« J'sais pas si j'devrais t'écouter, sérieusement. C'est c'que tu fais, toi? Être toi-même? Regarde c'que ça donne, bordel. » lâcha-t-elle en rigolant, avant d'entendre la miss lui parler d'un sujet auquel elle ne s'attendait pas du tout. « Victoria? Sacrée nana ne lui rend même pas justice. » répondit-elle à la vitesse de l'éclair.

La princesse fixa son café en se remémorant tous ces moments où c'était avec Blanche-neige qu'elle profitait de ce précieux liquide. « Elle voudrait probablement te voler ta tasse, là, tout de suite. Et elle y arriverait. » Elle souriait, nostalgique. Qu'est-ce que cette conne pouvait lui manquer. « Elle était un peu comme toi, sérieusement. Mais en mieux, évidemment. » affirma-t-elle comme la petite chieuse qu'elle était.

« La toute première fois qu'on s'est croisé, c'était quand j'étais encore toute seule. Elle m'a littéralement avoué qu'elle m'avait pas tué ce jour-là parce que ma répartie l'amusait. » Un bref éclat de rire quitta ses lèvres, regardant le plafond comme si elle pouvait y voir le ciel, et Vicky aussi. « J'en savais rien à ce moment-là, mais je crois pas que j'aurais pu traverser toute cette merde sans elle. » Enfin, jamais aurait-elle pu lui dire une telle chose. « T'as déjà eu quelqu'un comme ça? »


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Fort Ward detectives   
Revenir en haut Aller en bas  
- Fort Ward detectives -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: