The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-62%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Mi TV Stick – Google Assistant et Chromecast intégré
23.07 € 60.16 €
Voir le deal

Broken wings
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 811
Sujet: Re: Broken wings   Dim 26 Sep 2021 - 18:03
Il essayait de se concentrer, mais il avait juste l’impression que ça empirait les choses. « Peut-être que je savais. J’sais pas. J’sais plus. J’ai l’impression que je sais plus rien, là tout de suite. Enfin si, je m’appelle Will et je suis pilote. Et je vis sur Brainbridge Island. » Il lui avait rien demandé mais c’était important, non ? Peut-être que s’il se perdait, on pourrait au moins le ramener chez lui. Peut-être. « Ok. Donc je me souviens de tout ça, et je dois pas oublier que je suis avec Locke. » Il hocha la tête avec un peu trop de véhémence pour son cerveau malmené, grognant de douleur malgré lui.

Haussant les épaules, il regarda le mécano. « De quoi tu parles ? » Peut-être qu’il devrait arrêter de parler. Ou que Will devrait arrêter d’essayer de comprendre, et prendre les choses comme elles venaient. « J’aurai préféré que Maeve ou Lucy viennent s’occuper de moi. Ou Judy. Mais je sais pas ce qu’elle est devenue… Oh. Lucy… Elle va bien ? » Il se souvenait pas de l’avoir vue, quand il a fini par rejoindre le dispensaire. Il avait complètement oublié avoir croisé son corps sans vie, sur le sol. « C’est déjà ça. » Et il sentait déjà l’effet – à moins que son esprit ne devienne encore plus cotonneux qu’avant.

Suffisamment pour qu’il n’arrive pas à ouvrir la porte, et qu’il se laisse tomber sur le canapé que Locke lui indiquait sans même réfléchir, proposant machinalement à son hôte… non, à son invité, quelque chose à boire. Même s’il plissa les yeux, alors qu’il allait vers la cuisine. C’était pas du tout là. La maison était grande, ok, sur deux étages et tout, avec une vraie entrée, une grande cuisine, un salon plutôt grand et une salle à manger, mais il avait pas pu louper le bar dans un coin du salon quand même ? « Eh, reviens ! » Entre temps, Will avait essayé de se lever – sans succès – et avait fini à quatre pattes, complètement déséquilibré, marchant vers le meuble où se trouvaient les bouteilles d’alcool. Locke savait peut-être pas que ça s’appelait un bar, et que ça ne servait qu’à ça ? Dans toutes les maisons de sa famille, il y avait eu des meubles anciens dédiés à cet usage, mais ils étaient riches. « Trouvé ! » Il tenait une sorte de whisky en main, ou ce qui s’en rapprochait le plus.


WE ARE SOLDIERS
Broken wings - Page 2 Helico1 It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender Broken wings - Page 2 Helico2
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1898
Sujet: Re: Broken wings   Sam 9 Oct 2021 - 17:42
Je poussai un sifflement admiratif quand William me déclina son identité et sa fonction au sein de Fort Ward. « Félicitations, mec. Tu veux une médaille ? Comme ça, on pourra écrire ton nom dessus et à quel numéro appeler si tu te perds pour qu’on te ramène à la maison. » Je rigolai un peu. Sérieusement, il ne se souvenait que de ça ? Pour de vrai ? C’était flippant. « ‘me claque pas entre les doigts, ok ? » Je n’avais pas envie d’avoir à courir au dispensaire pour leur expliquer qu’il y avait urgence… Surtout qu’il n’avait aucune raison de se trouver chez lui.

Il était, de toute évidence, incapable de tenir une conversation. « Laisse tomber. » Je me figeai quand il me demanda finalement si Lucy allait bien. « Elle est… » Je me retournai vers lui sans bien savoir comment lui annoncer les choses. « Elle est morte... Je suis désolé. » Il valait mieux lui dire la vérité. « Maeve n’a pas le temps de faire des visites à domicile là et… C’est qui Judy ? » Je ne connaissais pas encore toutes les têtes au Fort. J’espérais ne pas avoir à lui annoncer d’autres mauvaises nouvelles.

Je le laissais accuser le coup au fond du canapé. Pour ma part, j’étais parti en quête d’alcool. Quand Will m’indiqua de revenir sur mes pas, j’obtempérai pour le découvrir à quatre pattes en train de crapahuter vers un meuble dans le salon. « Mec ? » Il était complètement bourré ou quoi ? Quand je le vis ressortir de là avec un air triomphal, une bouteille de whisky brandit en avant, mon premier réflexe fut de lui retirer des mains. « Ouais, bravo ! … Je vais la garder. » J’étais désolé pour lui, mais… « Je crois pas que ce soit très recommandé vu ton état. » Je m’installai dans son canapé tant bien que mal, dans un grognement douloureux. Je servis un unique verre avant de reposer la bouteille de whisky sur la table basse. Je trempai mes lèvres dedans avec un plaisir non dissimulé. « Putain… C’est tellement bon ! Merci, mon pote. » Je lui tapotai l’épaule quand il revint s’installer à côté de moi dans le canapé. En cet instant, William était certainement devenu mon meilleur ami. Oui, même si je le connaissais depuis moins d’une heure. « Au fait… T’as bien dit calice tout à l’heure ? »


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 811
Sujet: Re: Broken wings   Lun 18 Oct 2021 - 23:32
Il haussa les épaules, indifférent à l’ironie du motard qu’il n’était pas du tout en état de saisir. « Je me souviens de plein d’autres choses, mais je pense que tu t’en fous. Genre où je suis né, ce que mes parents faisaient dans la vie, l’âge où j’ai perdu ma première dent de lait… » Enfin, ça, il n’était pas sur de s’en souvenir. C’était quand déjà ? Je devais avoir cinq ans, peut-être. Je sais plus. C’est pas important. » Carrément pas important. Il avait tiré un trait sur son enfance, sa famille, ses souvenirs, il y a bien longtemps. Ses parents étaient morts, le reste de sa famille probablement aussi, et il doutait de pouvoir voir un jour le monde revenir normal. Mais ses pensées filaient déjà ailleurs, l’empêchant de déprimer en pensant à ça – ou à l’attaque de New Eden.

Assis sur le canapé, il regardait Locke s’agiter, fermer la porte puis chercher… chercher quoi ? Ah oui, l’alcool. Pas du tout là où il fallait. C’était évident pourtant non, c’était dans le bar, dans le salon. La cuisine était trop loin, et on allait pas faire quinze allers-retours pour servir à boire à chacun des invités, ou les resservir. Il lui apprendrait, peut-être. Sauf qu’il disait franchement n’importe quoi, et que Will avait du mal à suivre. Il était médecin ou infirmier ou rien de tout ça ? Peut-être rien de tout ça, il avait vaguement l’impression qu’il lui avait dit qu’ils allaient travailler ensemble. Sur quoi ? Le Québécois n’en avait aucune idée. Il prit une mine triste, en l’entendant parler de Lucy. « Oh… Elle était gentille, elle ne méritait pas ça. » Il plissa les yeux. Judy ? Pourquoi il parlait de Judy ? « C’est mon ex-femme, elle est pas ici. En fait, j’ai pas eu de nouvelles d’elle depuis bien longtemps, un an avant toute cette merde, peut-être. Tu l’as peut-être rencontrée quelque part, sur les routes ? » Enfin, si elle était rentrée à Seattle. Même si ses parents y habitaient, Will ne savait pas vraiment ce qu’elle était devenue. Elle était sûrement médecin, depuis le temps.

En attendant, Locke galérait et il jugeait préférable d’aller chercher la bouteille lui-même et de la lui donner – même s’il devait cheminer à quatre pattes pour ça. Ça tanguait beaucoup trop, là-haut, pour faire autrement. « Eh, partage ! » Essayant d’attraper la bouteille, il n’était pas sûr de viser au bon endroit mais il réussit assez aisément à l’attraper au final, l’ouvrant pour boire directement au goulot, s’arrêtant brièvement, interpellé par la question de Locke. « Ah ouais, c’est Québécois. Tu connais pas ? Tu viens d’où toi ? » Lui laissant le temps de répondre, il but une longue gorgée.

Spoiler:
 


WE ARE SOLDIERS
Broken wings - Page 2 Helico1 It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender Broken wings - Page 2 Helico2
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1898
Sujet: Re: Broken wings   Ven 29 Oct 2021 - 18:40
« Oh pitié… » Je supportais déjà à peine de ramener mes potes bourrés de soirée, alors un parfait inconnu ? « Putain mais… T’as l’air complètement torché. T’as pris quoi ? C’est pas juste le trauma crânien qui te fait ça, hein ? » Je me sentais personnellement mieux avec les opiacés qu’on venait d’ingérer depuis déjà une petite heure, mais pas au point de délirer comme lui.

J’haussai les épaules quand William s’émut un peu du décès de Lucy. « Personne ne mérite ça. » Mais… C’était comme ça. La mort était devenue notre quotidien, plus que jamais encore. Nous étions dans une zone de guerre… Comme si ce n’était pas déjà suffisant que les morts se relèvent. Franchement, on pourrait s’estimer heureux si on atteignait la cinquantaine.

Et voilà qu’il me parlait subitement de son ex, disparue sur la route, en me demandant si je l’avais croisé ! « Elle vient du Québec aussi ? Tu me donnes pas assez d’éléments là. Des Judy, il y en a des tas… Je suis sûr d’avoir déjà couché avec une Judy. » Je rigolai un peu, avant de réaliser. « Ca devait pas être ta femme, t’inquiètes. Enfin j'espère pas pour toi. » J’eus à peine le temps de tremper mes lèvres dans mon verre qu’il s’était emparé de la bouteille avec la rapidité du serpent. « Wow ! » Je m’attendais plutôt à ce qu’il la renverse. « Putain mais… Sers-toi un verre par contre. » Quel con, sérieux. Je lui arrachai la bouteille des mains pour le forcer à se servir, avant de lui tendre. Comme c’était parti, il allait s’endormir en prenant la bouteille pour peluche à ce rythme-là. J’escomptais bien continuer de me servir des verres sans qu’il se mette subitement à me grogner dessus. Qu’il se mette mal, c’était moins mon problème.

« Le Québec, c’est pas complètement de l’autre côté ? Tu t’es perdu loin là. » J’haussai de nouveau les épaules quand il me demanda d’où je venais en retour. « De Seattle. » C’était criant d’originalité. « Même si mes parents sont écossais. » Ca lui faisait une belle jambe de le savoir, hein ? « T’as pas d’autres insultes drôles à me sortir en québécois ? Allez ! »


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 811
Sujet: Re: Broken wings   Ven 5 Nov 2021 - 23:02
Le pilote haussa les épaules. « Rien, sinon ce que tu m’as donné. » Il ne savait pas vraiment à quel point il semblait atteint – sûrement était-ce un tout : le trauma crânien, les opiacés, leur chute à Kassandra et lui, et tout simplement le fait de, plutôt brutalement, laisser retomber toute cette adrénaline. Mais il n’était pas spécialiste, et peinait beaucoup trop à se concentrer pour réaliser quoi que ce soit de tout ça.

Il hocha tout de même la tête, alors qu’ils parlaient de Lucy. Il était un peu atteint, oui, mais il finirait par rationaliser plus tôt que tard. Quand il serait un peu plus lucide, aussi, et plus à même de garder en tête les choses. Peut-être devrait-il redemander, le lendemain, ce dont ils avaient parlé. Y compris concernant Judy : William en parlait assez rarement. « Pas du tout, je l’ai rencontrée à Houston ! Il y a… Longtemps, je devais même pas avoir 13 ans. » Oui, ça devait être il y a au moins autant de temps. « Et on a vécu ensemble à Las Vegas. Mais t’inquiète, même si t’as couché avec elle, on est séparés depuis longtemps. Divorcés, même. Je me demandais juste ce qu’elle devenait. » Parce que, contrairement à ses parents, il n’avait pas la certitude qu’ils soient divorcés. « On est plus ensemble depuis quinze ans, elle n’était peut-être même plus là, quand tout ça a eu lieu. Ou alors c’est elle que t’as vu. Elle était incroyablement belle, élancée, élégante et délicate. Mais elle pouvait être féroce, et aussi se battre becs et ongles, si on la contrariait. Elle était plutôt petite. Et ses cheveux… Elle changeait tout le temps de coupe et de couleur. Quand on s’est séparés, elle était rousse. » Peut-être avait-elle fini par se teindre les cheveux en blanc – elle qui se appréhendait qu’ils blanchissent naturellement et que ce soit moche le temps qu’ils soient entièrement blancs.

Profitant de la distraction de Locklan, plus attiré par son verre que par lui, il saisit la bouteille, se demandant un instant s’il pourrait tenter de jongler avec, mais il opta finalement pour en boire une gorgée directement à la bouteille – puisqu’il n’avait pas été servi, c’était l’option qui lui semblait la plus logique ! Il n’insista pas pour la récupérer, alors que l’Écossais la lui reprenait, une fois qu’il lui eut servi un verre. Ça, c’était déjà mieux. « Mon père était astronaute. Il a été formé à Houston, puis à Seattle. J’ai déménagé tout petit. Mais ma famille est Québécoise, ouais. » Il n’avait jamais pensé que quelqu’un puisse être réellement surpris qu’il soit loin de chez lui. « Et puis je suis pilote, j’ai été déjà bien plus loin que ça ! Plus loin que ton Ecosse, même. Tu as déjà été là-bas toi ? » C’était possible que non. C’était loin. « C’est ce que tu veux retenir ? Tu m’en donnes dans ta langue, après ? » Parce qu’ils parlaient forcément un anglais bizarre, en Écosse, en plus de parler de parler gaélique. Haussant les épaules, il finit par accéder à sa demande. « C’est des newfies de marde, les gens de New Eden – ils se croient forts mais on les a tous descendus. » On n’étant ni lui, ni Kassandra. Mais ça n’avait aucune importance.


WE ARE SOLDIERS
Broken wings - Page 2 Helico1 It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender Broken wings - Page 2 Helico2
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1898
Sujet: Re: Broken wings   Ven 19 Nov 2021 - 0:48
« Tu réagis drôlement bien aux opiacés. La dose était trop forte ou quoi ? » Ca ne me faisait clairement pas planer autant que lui. Comment on en était venu à parler de son ex ? Aucune idée, mais il avait visiblement envie de se confier sur son histoire. « Attends… Tu connaissais cette nana depuis l’âge de treize ans ? T’étais précoce dans ton genre. Ca me serait pas venu à l’idée de rester avec celle que je me serais tapé à mes treize ans. » Je rigolai un peu. « Il faut qu’on retrouve ton ex. Elle doit en avoir du dossier sur toi. » Mais vu comment il en parlait… J’eus un sourire presque triste. « T’es toujours amoureux d’elle, on dirait. Elle a l’air de pas mal te manquer. » Je pouvais comprendre ce sentiment.

Je croisai les pieds sur sa table basse pour siroter tranquillement mon verre. Je l’écoutai me raconter le bon vieux temps, d’une période complètement révolue depuis l’épidémie. On le faisait tous, à un moment donné, pour soulager un peu notre conscience. Tant que mon verre n’était pas vide, William pouvait continuer de parler autant qu’il voulait. Je relevai la tête de mon verre quand il mentionna mes terres d’origine. « Bien sûr que j’y suis déjà allé. » J’eus un sourire en coin. Il avait deviné si facilement que j’étais de là-bas ? Je ne me souvenais pas lui avoir dit. En même temps, ce nom était inimitable. « On s’échange des insultes dans d’autres langues alors ? Gaun Yersel ! » Je le laissais commencer, même si j’avais pris un peu d’avance. J’eus un rire bête, mais qui faisais du bien, à l’entendre insulter ces connards de New Eden… Même si mes côtes se rappelèrent bien vite à moi. Putain ! « Ca a l’air beaucoup trop sympathique comme insulte ! Vous êtes trop gentils au Canada. Pourquoi vous nous sortez tout le mobilier des églises en plus ? » Je cherchais un peu dans mes vieux souvenirs, ce que mon père avait pu déjà me balancer sous le coup de la colère. « Haud yer wheesht ! You’re just a bawbag. Ca veut dire que tu racontes vraiment que de la merde, et que t’es un putain de trou du cul. »

Je rigolai encore un peu, avant de me tendre en deux. « Merde… » Malgré les médicaments et l’alcool, ça me lançait clairement de trop. « Tu sais quand Zack a prévu de rentrer ? Je crois qu’il va falloir que je lui demande de prendre le relais avec toi. J’ai vraiment besoin d’aller m’allonger. C’est que je me suis bouffé le toit de l’armurerie sur la gueule il y a même pas vingt-quatre heures, mec. Ca tape plus fort que l’alcool. » J’aurais sans doute le courage de me traîner jusque chez moi, parce que ma collocation n’était pas très éloigné de la sienne… Mais pas beaucoup plus. « On doit aller au dispensaire dès demain matin, oublie pas. »


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 811
Sujet: Re: Broken wings   Mar 23 Nov 2021 - 20:59
Le Québécois haussa les épaules. « Ça, ou c’est parce que je n’y suis pas habitué. » Probablement un peu des deux. Mais il n’était clairement pas dans son état normal – pour en venir à parler de Judy, bien loin de ce dernier, même. « On s’est perdus de vue et retrouvés. Disons qu’on s’appréciait et qu’on se connaissait un peu, ça aide à construire quelque chose. » Quelque chose qui n’a pas survécu face à leurs ambitions respectives, face à leur absence d’enfant, face à beaucoup de choses, en fin de compte. « Pas autant que je n’en ai sur elle ! » Il souriait et avait dit ça sur un ton enjoué, mais c’était pourtant vrai : il avait beaucoup plus de dossiers sur les gens qu’eux sur lui. « Hein ? Non non, pas du tout. C’est fini tout ça. Depuis longtemps maintenant. » Presque la moitié de sa vie, même. Et il ne repensait généralement pas à elle. Était-ce d’avoir frôlé, à nouveau, la mort de si près, qui lui faisait y penser ? Il ne l’avait pas vue, pourtant, tenter de la suivre dans la mort.

En tout cas, il préférait parler de Locklan que de lui. Et de ses propres expériences. « C’est comment alors ? » Il lui parlerait sûrement du plus bel endroit du monde, de la nature féerique, peut-être même des leprechauns, pour se moquer de lui. « Evidemment ! Ce n’est pas la base, quand on commence à apprendre une langue ? Ça et demander à manger, à boire, et où sont les toilettes. » Il arqua un sourcil, avant de laisser un sourire prendre place sur son visage, à sa réaction concernant New Eden. « Tu n’as pas l’air de les porter dans ton cœur, toi non plus. » Une simple constatation du pilote : si l’Écossais voulait lui en dire davantage, il en avait le champ libre. Souvent, c’était tout ce qu’il fallait. « Tu dis ça parce que tu n’as pas vu deux Canadiens se mettre sur la gueule pour définir quelle équipe de hockey sur glace était la meilleure ! Mais c’est pour faire illusion, évidemment : on passe pour des gentils, et PAF, il accompagna l’exclamation d’un grand BANG sur la table, de sa main, on prend les gens par surprise. » C’était plus ou moins.

Le Québécois haussa, à nouveau, les épaules, alors qu’il lui demandait quand Zack devait rentrer – comme s’il avait besoin d’une nounou. « Tu peux y aller. Sinon, y’a plusieurs chambres ici. » Il supposa tout de même que Zack allait prendre le relais, quand il vit Locke prêt à partir. « Le dispensaire. Compris. » Il n’eut pas vraiment le temps de lui dire bonne nuit, n’y pensant pas vraiment, que la porte se referma et que Will somnolait sur le canapé.


WE ARE SOLDIERS
Broken wings - Page 2 Helico1 It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender Broken wings - Page 2 Helico2
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Broken wings   
Revenir en haut Aller en bas  
- Broken wings -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: