The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Pokémon 25 ans : où acheter le coffret ...
Voir le deal

Vous verrez du pays qu'ils disaient
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aaron Greenwood
Aaron Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 514
Sujet: Re: Vous verrez du pays qu'ils disaient   Mar 7 Sep 2021 - 14:50
Aaron se retrouve enfin libéré de sa cagoule et de ses liens. Il remercie l'homme à ses côtés d'un mouvement de tête. « Oui, c'est moi Aaron » Il scrute l'homme. Son visage ne lui dit rien. Il l'a peut-être déjà croisé dans les environs du No Man's Land, mais les survivants qui gravitent autour sont trop nombreux pour qu'il retienne tous les visages.

La référence aux règles des femmes, le sac Hello Kitty puis le tampon qu'il sort le laissent quelques secondes dubitatif. « Tu sors d'où toi ? » lâche-t-il. C'est une blague c'est ça ? Heureusement, son allié du jour a l'air de s'y connaitre en soin, Aaron se retrouve vite avec un bandage autour de la jambe et le sang s'arrête de couler. En tout cas, ça fait un mal de chien. « Le hobbit ? » répète-t-il sans comprendre. Visiblement, la drogue fait des ravages. Le pire, l'homme a l'air tout à fait sûre de ses gestes, rien ne trahit une quelconque dépendance, même ses yeux ne sont pas rouges. Il a peut-être tout simplement reçu un coup sur la tête. « Alex va bien ? » s'inquiète-t-il. Ils ont été séparé en sortant du dispensaire.

La référence à sa femme et de nouveau au Hobbit avec le dragon le fait secouer la tête. « Laisse-moi deviner, t'étais clown avant l'apocalypse ? » Une grimace lui déforme le visage quand il serre le bandage. Visiblement, Isha a un talkie, Aaron fronce les sourcils. « Qu'est-ce que t'attends ? Vas-y, utilise ton talkie ! » C'est quand même la priorité là non ? Appeler de l'aide.

Il fouille rapidement les deux hommes présents dans la camionnette. Sur le premier, il trouve une arme à feu et des munitions. Il les accroche à sa ceinture. Le second a un couteau de chasse. Il en profite pour les éliminer d'un coup de lame dans le crâne, mieux vaut éviter un réveil inopiné.

Aaron jette un regard par la fenêtre arrière. Il repère au sol des traces de pneus, la voiture a quitté la route à un endroit précis. « Seattle est par là. » affirme-t-il. Les traces montrent une trajectoire droite, sans tête à queue. C'est logique que la camionnette s'écartait de la ville, pour autant ça ne signifie pas que la route pour rentrer va être toute droite. Ils vont surement avoir beaucoup de mal.

« Allez, on sort. » Aaron n'attend pas sa réponse. Il ouvre la porte du véhicule et se faufile tant bien que mal à l'extérieur. Sa jambe le lance. Le premier rôdeur ne lui oppose aucune résistance. La lame de son couteau se plante proprement juste au dessus de son oreille. Par contre, sa jambe le lâche quand il veut s'en prendre à un deuxième mort. Avec un cri de surprise, il tombe à genoux et se retrouve avec le mort sur lui. Aaron laisse échapper un juron tandis qu'il fait tout pour échapper aux dents du mort. Il ne manquerait plus qu'il se fasse mordre.

Spoiler:
 


Storm
You ever danced with the Devil in the pale moonlight ?
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4651
Sujet: Re: Vous verrez du pays qu'ils disaient   Mer 8 Sep 2021 - 23:18
Celui qui est jeune lui


Cool, j’ai retrouvé le mec a sauvé, enfin, je sais pas trop a quoi je m’attendais, mais pas a ca… c’est moi ou il fait papy ? Quand il me demande d’où je sors je me marre comme un couillon :

« J’ai bien une réponse… mais je suis pas sur que ca te fasse rire.»

J’ai toujours pas passé le cap de faire des DTC a chaque phrase. Quand il tique sur le hobbit je lève les yeux au ciel un peu blasé. Les vieux sont pas a la page, faut leur expliquer vachement longtemps, pas de leur faute, ils sont un peu lents.

« Ouai, me nains de Expendables, Anatruc. Je suis sur qu’il a les pieds poilus en plus. »

Quand il me demande si Alex va bien j’essaye de réfléchir parce qu’en fait, j’ai mal au crane quand même un peu et il me manque un sacré bout de l’histoire.

« Alors, je pense que oui la dernière fois que je l’ai vue, le hobbit voulait la forcer a partir, elle était avec des bébés et c’est la ou je suis intervenu au nom de la milice… enfin, je crois. Mais capitaine Seattle n’était pas loin avec Doc Strange, je vois pas ce qui aurait pu lui arriver avec ces deux la. C’est ta meuf ? »


Je suis confiant, surtout Jaime, c’est le meilleurs pour défendre la gonzesse et l’orpheline. Je tique un peu quand il me demande si j’étais clown avant la fin du monde. L’humour de vioc…allez, je suis sympa, je tente de rire un peu comme si c’était drôle.

« Comment tu sais ? Non mais désolé mec, j’etais plein de trucs mais pas vraiment le genre d’animateur de soirée que t’avais envie de voir chez toi pour te marrer.»


Je lui fais un clin d’œil et l’aide a se relevé. Il s’est sacrement abimé, j’espère qu’on est pas loin de Seattle parce que sinon, même avec une canne, on va galérer et il a pas trop le profile du mec facile a porter. Parce qu’elle est bien gentille miss gros boops mais là je suis plus sur qu’on soit dans le rayon d’intervention de la milice. Le portage c’est pas mon truc.  Il est grincheux et je comprends vue la gueule de l’entaille que j’ai soignée mais je râle aussi pour la forme quand il me presse avec le talkie.

« Ca va papy, on a pas le feu au lac non plus. »


Pendant qu’il fouille et fini les morts dedans, je fais plusieurs essais au talkie sans résultat et fronce les sourcils après avoir vérifié son état et la batterie…. 0 signal… on est donc a plus de 10 km… voir 15 km parce que souvent entre les deux ca chouine pas mal et capte un peu. J’aime pas ca. Ca sent le roussi pas que pour le diner. Aaron ouvre la fenêtre alors que je continue mes essais et annonce une direction pour rentrer chez nous. Un peu sombre je lui réponds :

« Je pense que notre souci c’est pas que par ou mais aussi a combien de temps… tu pourrais march… oh putain mais non !!! »

Mais il nous fait quoi la ?? Bordel !! Et c’est moi qu’on accuse de foncer trop vite !!! Je me précipite, Mauricette a la main alors que le vieux me fait un truc que j’avais pas prévu en sortant malgré les morts qu’on aurait pu se fumer de la camionnette, avec la LM. 3 ans d’études sur la gestion de la survie en camionnette, je suis devenu un expert a ce jeu-là. Je me bondis dans sa foulée. S’il gère bien le premier mort, les 4 autres voit en lui le menu du jour et des le 2e qui lui arrive sur la gueule se la joue partie de Twister.

« Fais chier merde ! »

Je retire le macchabée d’un coup de grole et lui tranche a tête net sans m’inquiéter de la propreté d’Aaron. Avec un geste souple, le plus près de nous subit le même sort.

« Putain, mais tu pouvais pas attendre ! »


HRP:
 


Codage par Libella sur Graphiorum







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Aaron Greenwood
Aaron Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 514
Sujet: Re: Vous verrez du pays qu'ils disaient   Ven 10 Sep 2021 - 15:19
« Dans ton cul ? Vraiment ? T'as quel âge bon sang ? » Pas loin des trente ans physiquement, ça a l'air d'être autre chose. Anatole est donc le nain du hobbit dont il parle. Très bien, le brun ne dira aucun commentaire là-dessus, mais se retient d'esquisser un sourire. C'est vrai que leur pote des Expendables ressemble vaguement à un nain à grands pieds.

Ce mec lui donne la migraine. Il parle trop et emploie des noms qu'il ne connait même pas. Doc Strange ? Capitaine Seattle ? « Et pourquoi t'as ce costume ? » Ses yeux se posent sur l'homme devant lui qui porte un déguisement. Aaron va se réveiller, c'est un cauchemar. Et non, malheureusement, la douleur à sa jambe est bien réelle et cette situation surréaliste aussi.

Visiblement, Alex est en sécurité, il ne retient que cela et ça le rassure. « Qu'est-ce que ça peut te faire ? » souffle-t-il de mauvaise humeur, à propos de la brune. Aaron ne sait plus s'il doit continuer à mentir en se faisant passer pour le père des bébés ou non. Et si cet Isha faisait partie des New Eden ? Autant éviter de répondre et puis ça ne le regarde pas de toute manière.

Tandis qu'il fouille la camionnette, il entend Isha bidouiller le talkie en vain. Le petit appareil reste silencieux. « Pas de signal, on est donc à plus de 10 kilomètres de Seattle. Génial. » Au moment de sortir, Isha y va encore de son commentaire. Papy... Il va se prendre son poing dans la figure s'il continue le gosse. Aaron secoue la tête, agacé et la suite n'arrange rien. Il se laisse déborder, sa blessure le lance terriblement. Il finit tomber dès le deuxième rôdeur et c'est Isha qui doit le secourir. Pire situation.

Il se redresse en râlant quand son nouveau coéquipier élimine un rôdeur à deux doigts de son visage, lui envoyant tout son sang noirâtre dessus. « Attendre quoi ? Tu voulais rester pioncer dans la camionnette ou quoi ? » Aaron peste quand sa jambe le fait souffrir. La marche va être compliquée, oui. En plus, maintenant, il a le visage et les cheveux poisseux de sang. Bordel.

Il exécute le dernier rôdeur, se redresse et s'éloigne en claudiquant. Il trouve une branche suffisamment grande pour s'en servir de béquilles. Il a tout à fait conscience qu'il ne marchera pas vite. « On se met en route. » Sans attendre plus, il se met à marcher dans la direction qu'indiquent les traces de pneus de la camionnette. Il n'y a plus qu'à espérer qu'ils ne soient pas à plus d'une cinquantaine de kilomètres sinon ils vont mettre plusieurs jours pour rentrer. Bon sang, quel enfer.


Storm
You ever danced with the Devil in the pale moonlight ?
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4651
Sujet: Re: Vous verrez du pays qu'ils disaient   Ven 10 Sep 2021 - 17:03
Celui qui fait le mec raisonnable

Quand il me demande pourquoi je suis costumé, je lève les yeux au ciel, genre c’est quand même évident.

« Toi tu dois pas venir souvent au NML, toi. Je suis de la milice, on taffe en costume pour éviter les repères aie ou repère broussailles, enfin tu vois quoi, sur nos familles ou un truc comme ça, enfin, bref, j’étais en train de taffer quand on m’a briffé qu’il y avait un mec en détresse. La suite tu la connais. Dis-toi que je suis un peu ton héro masqué pour les heures qui viennent.»

Je lui lance un sourire a la con avec un clin d’œil en me marrant et en surjouant le ton et une œillade digne d’une mauvaise parodie de Marvel. Au moins, je sais que j’ai le mec du quota gros boops des exilés vue sa réaction. Ca m’amuse encore plus. Comment ca : est ce que c’est bien le moment de plaisanter vue la merde ou nous sommes ? Alors d’une, vue comment j’enchaine les merdes, si je dois attendre de plus y etre pour rigoler, je vais pas le faire souvent et de deux, puisque je vous dis que je gère ? Tranquille quoi ! On doit être a 20 km max… ou pas, mais on s’en branle, on aura tout le temps de s’inquiéter de ca plus tard.

La suite, bon bah vous la connaissez, passons juste a cette fin de mêlée ou il a massacré le dernier mort. Et ben, c’est monsieur joie et bonne humeur ! A croire que de ce se faire frapper, enlever, blesser et plein de truc en « er » ca le constipe du sourire. Pareil pour le merci, bordel de merde. Dans quoi Alex m’a fourré et … mais en fait pourquoi j’y suis aller en vrai ? Je sens mal la suite quand je le vois se barre.

Bordel de sa mère la pute en short et en tong !! Mais mais… mais !!!! Est-ce que je me rends compte qu’on dirait moi la ? A votre avis ? J’ai même pas fait gaffe qu’on était dans une situation ou paniquer serait pas un luxe. J’essaye de le rattraper et me foutre devant lui pour le raisonner, ouai, c’est moi qui fait ca, je crois que je me choque tout seul :

« Wooo Woooo !! mais tu me fais quoi là !? Tu crois que tu vas ou comme ça ? Avec ta patte folle, tu feras pas 10 km avec la nuit tombes. »


Je soupire, il a failli se faire bouffer deja!! Je m’arrête avant d’ajouter :

« Ok, je capte que t’es presser de rejoindre ta meuf , moi aussi j’ai ma femme enceinte qui va se faire du mourons si je ramène pas mon cul rapidement a la maison. Alors tu te pose 5 min et t’écoute, parce déjà j’ai laissé mon sac avec la bouffe et le talkie dans la camionnette, et ensuite je suis mécano. C’est débile de se barrer sans être sur que ce tas de boue roule plus et si c’est le ca, on voit ce qu’on peut recup dessus et on cherche une bagnole… à moins que tu aies vraiment envie de te faire une rando sauvage avec des morts, mais la dis-toi que ta Alex sera veuve avant l’heure. »

Pourvu que ca soit pas un vieux con buté et qu'il m’écoute un peu.


Codage par Libella sur Graphiorum







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Aaron Greenwood
Aaron Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 514
Sujet: Re: Vous verrez du pays qu'ils disaient   Dim 12 Sep 2021 - 18:57
« Mon héros masqué... » Aaron secoue la tête, agacé et lève les yeux au ciel. Une blague, c'est vraiment une blague. « Je ne suis pas là depuis longtemps, c'est vrai. » La milice, il n'en a pas entendu parlé ou peut-être mais il n'y a pas prêté attention. Face à son clin d’œil et à son sourire, Aaron se demande un instant s'il n'est pas en train de le draguer. Cette situation est ahurissante. Il secoue une nouvelle fois la tête, visiblement, il n'est pas au bout de ses surprises.

Aaron est bien décidé à quitter les lieux sans attendre une minute de plus. Il est obligé de s'arrêter quand Isha lui barre la route. Un soupir agacé quitte ses lèvres. Il secoue la tête quand Isha lui sort qu'il est pressé de rejoindre sa meuf. « Quoi ? » Bon sang. « Je suis juste pressé de rentrer, oui. Tu as vu où on est ? » Il lève les bras et regarde autour d'eux. Ils sont perdus au milieu de nul part dans un endroit visiblement peuplé de rôdeurs. Les cadavres devant la camionnette en sont le parfait exemple.

Les paroles d'Isha finissent toutefois par le convaincre. « T'es mécano ? » C'est au moins une bonne nouvelle. Il peut lui laisser le bénéfice du doute. Aaron doute qu'il parvienne à tirer quoique ce soit de l'épave qui les a amené ici, mais ils peuvent se permettre d'attendre quelques minutes. Il n'est attendu nul part de toute manière. Il veut juste éviter de marcher de nuit. Sans lampes, ils seront trop facilement exposés aux rôdeurs. Il lâche un soupir. « Ok, c'est bon. Tu regardes si tu peux tirer quelque chose avec la voiture et si c'est pas le cas, on se barre, ok ? » Il n'attend pas sa réponse et se rapproche de la voiture.

Chaque pas lui lance terriblement. Il s'assoit sur un gros rocher en attendant qu'Isha fasse ce qu'il a à faire sur la camionnette. Pendant ce temps, il vérifie l'arme à feu récupérée sur le cadavre, compte les munitions qu'il lui reste. Au bout de quelques minutes, il s'agace à nouveau : « Alors ça donne quoi ? » L'ancien surveillant de prison se sent courbaturé, le choc dans la camionnette ne lui a pas fait de bien.


Storm
You ever danced with the Devil in the pale moonlight ?
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4651
Sujet: Re: Vous verrez du pays qu'ils disaient   Lun 13 Sep 2021 - 1:36
Celui qui pense que ca va aller

Quand il me demande pourquoi je suis costumé, je lève les yeux au ciel, genre c’est quand même évident.

Je suis soulagé que le papy connecte enfin le cerveau et accepte de me laisser un peu de temps pour ausculter la camionnette. Pas seulement parce qu’il fait une tête de plus que moi et que ses bras font la taille des mes cuisses, mais aussi parce que je me sens pas de devoir le trainer des que sa gambette lui dira merde, parce que vue la plaie, elle le fera.

Avec un sourire de gosse heureux quand il me donne son feu vert, je ne traine pas pour récupérer mon sac a dos. J’ai pas ma boite a outil mais au moins deux ou trois brols pour faire le minimum. Je va ouvrir le capot, pardon, dégager le morceau tordu de taule pour découvrir que c’est plus le moment de chanter la marche funèbre que la BO de Fast and Furious. Déjà, je sais pas qui est leur mécano, mais faudrait lui coller un procès vu l’état de ce que je découvre. Seul soulagement, la batterie semble intacte et y’a p’etre moyen de récupère un peu d’essence. Quand Aaron me demande ce que sa donne, je lui réponds, toujours les mains dans le moteur :

« Le moteur est plus mort que notre chauffeur, mais j’ai une batterie qui tiens la route et si t’as 5 min, on aura aussi un peu d’essence… sait on jamais… »

Je n’attends pas sa réponse et part fouiner dans le véhicule, pestant de ne pas trouver de jerricane et me contentant d’une bouteille poisseuse de je ne sais quoi pour la remplir de carburant. Même si on trouve une bagnole, on fera pas des miles et des miles avec si peu, mais bon, 10 a 15 km… si c’est pas un gros truc, ca devrait le faire plus large qu’un cul de sumo. Je dévisse rapidement une barre de renforcement de la porte arrière et bande une extrémité.

Je prends la veste d’un cadavre et emballe rapidement la batterie dedans pour attacher le tout en bandoulière avant de charger mon sac a dos, puis, je vais rejoindre mon partenaire de rando, la Mauricette a sur le côté.

« T’es sur de toi pour le sens ? Tiens, essaye ca pour éviter d’appuyer sur ta blessure. »

Je lui tends ma canne improvisée. C’est p’etre pas le top du top, mais va falloir faire avec. Espérons qu’on est pas loin ou de Seattle ou de n’importe quel patelin ou on pourra dégouter un véhicule. Je fronce du nez en regardant l’horizon sans voir une ombre de building, c’est presque étouffant pour un citadin comme moi.

« Si on croise n’importe quel bled en route, on essayera de trouver de quoi nous déplacer… J’ai comme dans l’idée que je vais pas etre rentré pour le diner et toi non plus. »


J’ai une pensée pour ma femme qui va surement se faire un sang d’encre ? je ne l’imagine pas encore braver les ordres de Val et foncer, malgré son état, dans une opération de sauvetage… en même, j’imagine juste pas que je suis dans une vrai merde et je pense encore gérer. J'ai une gourde d'eau et un sandwich avec des gâteaux, pour moi, ca sera bien assez pour rentrer. Quand je vous dis que je réalise pas!!!!!

« Ca va aller ? »



Jet:
 



Codage par Libella sur Graphiorum







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Aaron Greenwood
Aaron Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 514
Sujet: Re: Vous verrez du pays qu'ils disaient   Lun 13 Sep 2021 - 14:27
Aaron patiente, assis. Il en profite pour jeter un œil à sa blessure. Le sang a continué de couler, mouillant légèrement le pansement. C'est une sacrée journée. Il était seulement venu pour accompagner Alex et les bébés au dispensaire et il se retrouve dans une merde jusqu'au cou. Un bref soupir lui échappe. Il regarde autour d'eux mais ne voit rien d’intéressant. C'est de l'herbe et des arbres à perte de vue. Il n'y a pas d'habitation, pas de véhicule abandonné... Cet endroit ne lui dit absolument rien. S'ils étaient si près que ça de Seattle, à seulement 10 ou 15km comme le pense Isha, il y aurait forcément des traces d'une activité humaine, des carcasses de voiture, des ruines de maison. Là, il n'y a rien. L'idée qu'ils soient à plus d'une cinquantaine de kilomètres de la ville lui effleure l'esprit mais il la repousse dans un coin de son esprit. Ils n'ont, de toute façon, pas le choix. Ils vont devoir marcher jusqu'à tomber sur une voiture ou jusqu'à ce que le talkie fonctionne.

Isha lui demande 5 minutes supplémentaires. Aaron hoche la tête : « Vas-y, vas-y. » Son regard est attiré vers le soleil. Il est de plus en plus bas dans le ciel. Il faut se rendre à l'évidence, ils vont devoir passer la nuit dehors. Gé-nial. Isha le rejoint enfin. Il a trouvé une batterie et un peu d'essence. Espérons qu'ils tombent sur une voiture en bon état assez rapidement du coup.

Son co-équipier du jour lui demande si c'est la bonne direction. Aaron attrape son bâton et lui montre les traces au sol. « Regarde, les empreintes des roues vont en ligne droite, il n'y a pas de traces de demi-tour, ça veut forcément dire que la voiture venait de là. » Il montre le bout de la route. Isha lui tend une sorte de canne qu'il a fabriqué, c'est mieux que son bâton. « Merci. » Il s'en sert pour se remettre debout.

Il est temps d'avancer. Isha lui demande si ça va. Aaron souffle. « Mais oui, ça va. » En réalité ? Pas vraiment. Sa blessure le lance terriblement, sa tête tourne à cause du choc. Ils font à peine un kilomètre que la nuit tombe déjà. « Il faut mieux s'arrêter. » finit-il par lâcher. Ils sont toujours perdu au milieu de nul part. « T'as pas une lampe torche ou un briquet sur toi ? » Au cas où, ce pourrait toujours être efficace..



Spoiler:
 


Storm
You ever danced with the Devil in the pale moonlight ?
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Vous verrez du pays qu'ils disaient   
Revenir en haut Aller en bas  
- Vous verrez du pays qu'ils disaient -
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: