The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -11%
PC Portable – HP Pavilion Gaming – ...
Voir le deal
824 €

Doctor Who, pardon, Vaughn
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aaron Greenwood
Aaron Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 499
Sujet: Re: Doctor Who, pardon, Vaughn    Lun 6 Sep - 14:42
Un petit soupir lui échappe en constatant la réaction d'Alex. Au lieu de se détendre avec sa petite plaisanterie, elle se tend encore plus. « Oublie, ok ? Ils te regardent, comme ils regardent tous les patients venant ici au dispensaire. Par contre, si tu continues comme ça, ils vont forcément te trouver suspecte. » Aaron se tourne légèrement vers elle. « Respire calmement, ça va bien se passer. » Il hoche la tête, tentant de se montrer rassurant.

Le médecin ausculte les deux nouveaux-nés, visiblement, ce n'est pas si grave que ça. Aaron n'en doutait pas vraiment, ce genre de petite fièvre est courant chez les bébés, surtout avec les températures qui fluctuent autant. Ils ont connu une canicule et là, certaines nuits sont plutôt fraiches. Après, mieux vaut faire preuve de prudence et consulter pour "rien" plutôt que de laisser un virus dégénérer.

Le docteur laisse Alex s'occuper des "jumeaux" pour se rapprocher de lui. Il lui renvoie son sourire. A priori, le mensonge concernant l'âge des petits ne passe pas. C'est vrai qu'Elliot est plus costaud qu'Ana. Il lui glisse un clin d’œil. « Pourtant, je vous le dis, ils sont bien sortis du même endroit tous les deux. Visiblement, mon p'tit gars a plus profité que la petite.  » Il lui en faut plus pour déstabiliser Aaron. « Vous le verriez, il est toujours accroché au sein de sa mère ! » Il se rapproche vers le médecin et lui glisse : « En même temps, vous avez vu sa paire de seins ? Faut le comprendre hein ! » Il lâche un rire bien gras. Passer pour le gros lourd pour changer de sujet ? C'est fait. Il s'excusera auprès d'Alex plus tard mais il préfère ne pas rester sur le même sujet.

L'ancien gardien de prison se rapproche d'Alex, le médecin prétend ne pas faire partie des New Eden. Qu'il se dévoile aussi facilement est étrange, un peu trop suspect. « Cette bande d'illuminés ? » demande-t-il en prenant un air surpris. « Je ne sais pas, on vient rarement dans le coin. Je suppose que leur présence une bonne chose. Le dispensaire s’agrandit et ils semblent avoir des moyens conséquents. » Aaron attrape les médicaments pour les ranger dans le sac. « On a désormais accès à plus de soins. C'est important pour les petits avant de se retourner vers le docteur. » Il glisse un regard à Alex. « La cohabitation avec eux ne se passe pas bien ? » Au jeu des questions, il peut en poser lui aussi.



Storm
You ever danced with the Devil in the pale moonlight ?
Revenir en haut Aller en bas  
Vaughn O'Mucrhúlu
Vaughn O'Mucrhúlu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 71
Sujet: Re: Doctor Who, pardon, Vaughn    Mar 7 Sep - 14:54
Une fois mon examen fini, je nettoie et range tous les outils que j'ai utilisé pour finalement donner deux compresses humide et fraîche à la « mère » des deux bambins en lui disant quoi faire. Lorsque j'essaie de la rassurer en lui disant que ce n'était rien de grave, elle me redemande confirmation. Bon au moins je suis sûr qu'elle est la mère biologique d'au moins un des deux ou qu'elle à été mère par le passé et veille sur ses deux là comme les siens.

Oui je suis sûr, je pencherais pour des oreillons, je vais prescrire quelques anti-inflammatoires a donner matin et soir. Des antalgiques si jamais la douleur ne passe pas avec la petite astuce que je viens de vous donner. Par contre si vous avez d'autres enfants là où vous êtes, je vous conseille de bien les confiner et de vous laver méthodiquement les mains a chaque fois que vous êtes en contact avec eux.

Je me tourne finalement vers le grand monsieur. Je me considère comme quelqu'un de raisonnable quand on compare au reste des ahuris qu'il y a ici. Un je juge pas sur la sexualité, deux je juge pas sur la religion, trois je juge pas sur la taille du sexe si cela pouvait inquiéter le brun d'en face. Par contre le fait de me prendre pour un attardé en me présentant deux bébés comme des jumeaux alors que clairement l'un est arrivé bien avant la date prévue … Même chez les faux jumeaux il y a des différences, mais des comme ça … Je serre les dents et file en direction de l'armoire à médoc pour prendre ce dont ils ont besoin.

Quand ils me disent presque de concert qu'ils ne savent presque rien car ils ne se tiennent pas au courant mon visage qui était amicale jusque là commence doucement mais sûrement à virer vers l'agacement. Le grand dadet essaie de me prendre les médicaments des mains, mais d'un mouvement habile je réussi à conserver les boîtes tant convoité.

Je crois que vous avez pas bien comprit, je pose les questions, vous répondez. Ce serait dommage que les gardes débarquent ici et essaie de trouver qui vous êtes vraiment … Je me penche vers la demoiselle qui semble être la plus fragile des deux. Avec leur réputation auprès des dames, je pense vraiment qu'il vaut mieux me donner quelques infos maintenant, je demande pas grand chose, juste toutes les infos que vous avez sur les NE et de ce qui s'est passé dans le coin. J'étais ici il n'y a pas si longtemps, je sais que les nouvelles vont vite puis si je suis assez convaincu, je pourrais même dire que l'un des gamins est chétif et qu'ils vous prennent moins de vivre que prévu pour qu'il puisse grandir en bonne santé. Voyez, je suis pas un monstre ….

Juste un bel enfoiré quand il le faut. Un petit sourire malicieux se formant aux coins de mes lippes.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4995
Sujet: Re: Doctor Who, pardon, Vaughn    Mer 8 Sep - 0:34
Celle qui sort les armes




Aaron ne sait pas et je ne vois pas comment il le pourrait, mais le regard de ces hommes et la menace qui plane sur nos têtes, au regard de ce que j’ai subis, est compliqué a gérer. Ca ne m’empêche pas de faire de mon mieux pour donner le change, surtout devant ce docteur que je sens de moins en moins. Quand j’entends mon « mari » parler de mes seins, dans le dos du médecin, je lui fais un regard qu’il peut facilement traduire par « t’es sérieux ? » en même temps que je croise mes bras sur les bébés qui les cachent, justement, mes seins et vire au rouge pivoine.

Je l’écoute continuer dans une « finesse » que je ne lui connais pas avant de comprendre, dans ses mots, ce qu’il essaye de faire et où est le problème. Je pâlis alors qu’Aaron tente de sauver la face comme il le peut mais c’est vrai qu’Ana est minuscule a coté d’Elliot. Les quelques jours d’écarts prennent des proportions dantesques du fait que ma fille est arrivée dans un accident de voiture presque 2 mois a l’avance.

Je me fige quand le docteur parle d’illuminés en discutant des NE. Cela sent le piège a plein nez et je vois qu'Aaron tique aussi. On ne sait pas qui est ce type, il joue un jeu dangereux, heureusement Aaron garde son sang froid. Je serre les fesses et pas que. Alors qu’il indique qu’il est ravi de la présence de nos bienfaiteurs et essaye d’attraper les médicaments, mon cœur a un raté quand je vois le médecin les récupérer. Je regarde vers les autres boites, prête à tenter un tour de « magie », mais, avec les bébés, je suis ralentie et, avant que je n’aie eu le temps de faire quoique ce soir, le docteur se retourne pour me parler, avortant toute tentative dans l’œuf.

Je n’aime pas le ton ni la tournure. Je reste a le regarder en calculant rapidement les risques et en essayant de déterminer ce que veut vraiment cet homme, car on en revient toujours a ca et je n’imagine pas que son chantage ne soit que pour des informations faciles a obtenir. Son pas grand-chose sent vraiment une incitation a mettre le doigt dans quelques choses de plus dangereux. Ma voix est douce et mon ton calme alors que mon regard se fixe non sans une certaine intensité sur cet homme qui veut clairement nous faire chanter :

« Pourquoi ne pas demander a vos camarades et collègues ? Pourquoi nous menacer ? »


Maman morte, Mateo perdu, James et ses jeux cruels, les tortures faites par son ami, la mort de la femme de Connor… je n’ai pas besoin de trop me forcer pour que mes yeux rougissent et les larmes perlent. Ces derniers mois ont été éprouvant. Avec cette douceur qui est la mienne, sans détourner le regard, je demande, simplement :

« Avant je veux savoir votre intérêt a chanter de pauvre gens dans la misère. Ces enfants sont les miens, ils tètent le même lait et oui, vous pourriez en parler a vos amis, mais vous savez très bien ce qui va m’arriver ensuite. Alors je veux que vous me regardiez dans les yeux pour me dire que vous me condamner a voir mes enfants m’être enlevé, a être violée jusqu’à retomber enceinte et qu’on m’arrache mon enfant a peine sortie de mon ventre pour que je reparte me faire féconder de force. »


Je sens une larme qui coule doucement le long de ma joue alors que je continue, le menton et la voix vibrante d’émotion et de détermination :

« Maintenant on fait quoi docteur ? Qu’est ce que vous voulez vraiment ? On vous donne tout ce qui nous est possible et vous nous laisser partir ou vous voulez autre chose comme vos amis ? »





Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Aaron Greenwood
Aaron Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 499
Sujet: Re: Doctor Who, pardon, Vaughn    Mer 8 Sep - 14:23
Le médecin donne son verdict : il s'agit des oreillons. De ce qu'Aaron en sait, ce n'est pas une maladie grave. Il faut juste des médicaments pour faire baisser la fièvre. Ils ont amené suffisamment de ressources pour les troquer. Ils vont enfin pouvoir repartir. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu.

Le médecin l'empêche de prendre les médicaments et en vient à les menacer. Cette situation est de plus en plus absurde. Un soupir d'agacement quitte ses lèvres. « Excusez-moi, je ne comprends pas trop. Vous êtes garde ou médecin ? Le contrôle d'identité, on l'a déjà fait à l'entrée. On vient ici pour consulter pour nos enfants, pas pour subir un nouvel interrogatoire. » Il toise le docteur. Qu'est-ce qu'il cherche ? Est-ce qu'il traite tous ses patients de cette manière ? Aaron échange un regard agacé avec Alex. Il a beau retourné la situation qui vient de se passer dans son esprit, il ne voit pas à quel moment, ils auraient pu mettre le doute à ce médecin sur leur identité. A ce qu'il sache, il n'a pas noté traitre ou menteur sur son front.

La seule "faute" qu'ils ont commise est l'âge des enfants et leur réelle identité. Il se tourne vers les deux bébés et finit par lâcher. « Effectivement, ce bébé n'est pas le notre. Sa mère est morte en le mettant au monde. Comme vous devez probablement le savoir, les vaches et les chèvres ça ne court pas vraiment les rues, alors on l'a recueillit et ma femme le nourrit comme si c'était le sien. Cette réponse vous convient-elle ? » Il secoue la tête de plus en plus agacé. « Vous voulez qu'on vous déballe toutes nos affaires de famille ? On les fait passer pour des jumeaux, ça arrange tout le monde. Est-ce que vous ça vous pose un problème ? » Il lui adresse un regard noir.

Alex verse même une petite larme et il lui passe une main dans le dos, comme un mari un peu trop protecteur. « Je ne les laisserais pas faire. » lui dit-il quand elle évoque les viols, les grossesses à répétition que les New Eden semblent imposés aux siens.

Lui, il est juste agacé et il n'a aucune envie de savoir ce que veut ce médecin et quelles pseudos informations, il veut leur tirer. « Maintenant, on ne fait rien de mal. On était inquiet pour les enfants, on est venu ici. Nous avons de quoi vous payer donc vous nous traitez comme tous les autres de nos clients ou on demande à voir quelqu'un d'autre. » Il garde toujours un ton poli et posé mais à l'intérieur de lui, il se sent bouillonné et il ne meurt d'envie que d'une chose : lui faire ravaler son sourire de prétentieux. Ce médecin ose prendre en otage la santé de deux bébés, c'est un bel enfoiré.



Storm
You ever danced with the Devil in the pale moonlight ?
Revenir en haut Aller en bas  
Vaughn O'Mucrhúlu
Vaughn O'Mucrhúlu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 71
Sujet: Re: Doctor Who, pardon, Vaughn    Jeu 9 Sep - 14:23
Je commençais à perdre patience avec les deux zigotos présent avec moi dans la salle d'auscultion, il y a bien un moment ou je me perds dans la contemplation de la brune mais son « mari » me rappelle vite à la réalité avec son ton sec et autoritaire. J'en lèverais bien les yeux au ciel d'exaspération quand il me disent qu'ils ne comprennent pas et qu'ils n'ont rien à cacher. Puis techniquement que je ne les fais pas chanter, je leur propose un avantage contre des informations. Quoi c'est une forme de chantage ? Naaaaaan j'vous jure c'est pas du chantage, c'est du bisness !

Bref voilà que la mère lâche des larmes, que le père me sort une histoire à chialer. Franchement y'a quelques mois peut-être que ça m'aurait touché et que je me sentirais mal, mais là … Je suis plus fatigué de la discussion qu'autre chose, ils ne comprennent pas que je veux les aider contre quelques informations rien de bien folichon, des noms, adresses ou rumeurs ! N'importe quoi !
Leur mensonge sur les bébés me laissait à pense qu'ils cachaient plus mais a première vue NE inflige une peur telle que si effectivement ils mentent ils préfèrent garder leur version jusqu'au bout. Mais la sincérité dans leurs visage finit de convaincre la petite voix qui me dit de me méfier de tout le monde. Je fins par donner les médicaments à la mère et m'avancer vers le père pour sortir un autre formulaire d'identité :

Je sais qu'ils sont loin d'être des enfants de chœurs. C'est pour ça que je pense que Bouddhiste aussi pacifiste que soit cette philosophie de vie, ne risque pas de leur convenir. Catholique ça fera mieux, puis oublier pas de me dire « dieu vous garde » en sortant histoire de compléter le tableau.

Je reviens vers la mère, qui semble soulager d'un poids, lequel ? Je ne saurais dire mais elle a suffisamment a faire avec ses deux gosses pour que je vienne en rajouter une couche avec des accusation probablement fausses. Je rajoute alors :

Pour le moment seul un œil entraîné peu voir la différence entre les deux, dans quelques semaines ou mois ça sera encore plus compliqué jusqu'à être presque impossible avec le temps. Si jamais quelqu'un vient à faire la remarque comme je viens de le faire, dites plutôt que votre sœur « paix à son âme » est morte en couche, ou quelqu'un de votre famille ça fera plus naturel pour les NE.

Je récupère le papier sur lequel j'ai noté les médicaments prit et le diagnostic.

Maintenant je vais vous escorter jusqu'à mes collègues pour que vous payez la consultation et les médicaments, je leur dirais d'y aller molo pour le plus petit en guise d'excuse pour mon comportement suspect et irrespectueux de votre situation. Si vous le souhaitez la prochaine fois, venez directement à l'ORB si vous avez besoin d'une consultation vous aurez pas la pression des NE. Et je verrais ce que je peux faire pour le docteur Knox si c'est elle qui vous suivez jusque là.

Comme j'ai dis, je suis pas un monstre, juste un bel enfoiré quand la situation l'exige.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4995
Sujet: Re: Doctor Who, pardon, Vaughn    Ven 10 Sep - 14:51
Celle qui est suprise


Je me raidis malgré moi quand Aaron me touche, même si l’homme est un ami et que j’ai appris a voir au-delà de son air un peu effrayant de prime abord, j’ai toujours un peu de mal avec les contacts masculins, surtout alors que je suis un peu tendu. J’ai confiance dans l’ancien papa et me ressaisi vite en lui adressant un merci muet quand il me dit qu’il ne les laissera pas faire. Quelque part je sais que ces paroles ne sont pas que dans le jeu auxquels on doit se prêter pour avoir ces médicaments. Il est aussi la pour s’assurer que Connor revoit son fils et que moi comme Ana nous rentrions sans finir chez les fanatiques. Je ne le sens pas homme a partir aux moindres dangers en nous laissant derrière.

Les larmes n’ont pas l’air d’une grande efficacité sur ce médecin qui en a surement vu d’autres, au moins j’aurais tenté. De son coté, Aaron commence a s’agacer et tente de le raisonner avec une logique qui ne s’applique peut être pas aux gens a l’esprit assez tortueux pour prendre les femmes pour des machines a bébé et les priver de leur droit de disposer de leur corps, ou que les gens qui ne sont pas d’accord doivent entre crucifiés.

Quand Le docteur parle de bouddhiste je fronce les sourcils et regarde le formulaire avec une question dans les yeux pour Aaron. Je soupire prends le dossier et raille avec application pour noter catholique. Le ton semble doux et reconnaissant, mais il n’en est rien, intérieurement je déteste cet homme de nous malmener de la sorte et jouer avec nous.

« Merci docteur pour ces bons conseils et ses soins. »

On ne sait toujours pas ce qu’il nous veut et j’ai la désagréable sensation d’être une souri devant un chat repu et plus dolant que James. J’ai survécu a l’un,  je survivrais a celui lui ci. Le reste de son discours me déstabilise car j’ai le sentiment d’un retournement de situation comme si, finalement, a la réflexion, il n’avait plus envie de s’amuser avec nous. Je crois que cette entrevue me fait l’effet d’essaye de rester début sur une planche a roulette savonneuse en pleine descente, c’est compliqué de garder un équilibre.

Il est vraiment en train de nous expliquer comment gérer pour être tranquille ? Lui comme moi ne sait pas encore que le Dr Knoxx et son pseudo mari ont été primé car elle aurait pratiqué des avortement et pause de contraceptifs avec l’accord de son « époux » en plus de la suspicion de soutien aux terroristes. La chercher ouvertement et en tant que médecin, serait attirer l’attention dangereusement sur nos têtes.

Le coup de grâce arrive vite quand il parle de consultation a l’ORB. Mes larmes s’assèchent plus vite qu’elles ne sont venues alors qu’il me parle de l’Orb. Avec beaucoup de stupeur et aussi un peu de dégout en repensant a ce que Reese m’avait fait et en me disant que les GB sont tous les mêmes, je lâche un :

« Attendez ?? Vous êtes un Bastard ? »





Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Aaron Greenwood
Aaron Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 499
Sujet: Re: Doctor Who, pardon, Vaughn    Dim 12 Sep - 18:57
Le médecin semble se raviser. Est-ce qu'ils ont été suffisamment convaincants ? Aucune idée, espérons que oui, Aaron n'a, de toute manière, pas envie de creuser la question plus que cela. Alex attrape le formulaire et raye la mention boudhiste pour y coller celle de catholique. Il dirige ses mains vers le ciel quand elle lève ses yeux interrogatifs vers lui. Cette histoire de religion est absurde mais si ça peut leur éviter des tensions, visiblement, la blague ne passait pas.

Le docteur continue en leur donnant des conseils sur la façon de gérer l'avenir pour les faux jumeaux. Aaron hoche la tête, tout ça, ça ne le regarde pas, c'est à Connor et Alex de se débrouiller et la jeune femme à côté de lui peut en prendre note pour tout rapporter à leur leadeur. Lui, de son côté, ne fait qu'acquiesser pour passer pour le parfait petit mari. « Merci du conseil, docteur. » Il voit Alex à ses côtés continuer de se tendre, elle n'est pas tranquille. Il lui lance un regard interrogatif à son tour, ne comprenant pas sa réaction. Ne devrait-elle pas être soulagée que les tensions diminuent ?

L'homme veut les escorter jusqu'à ses collègues. Ils vont enfin pouvoir partir avec les médicaments et rentrer tranquillement au campement. Le docteur leur propose même de venir à l'ORB pour se faire examiner la prochaine fois, visiblement, ça leur épargnera la présence des New Eden. Aaron hoche la tête même s'il n'a aucune idée de l'endroit dont le médecin parle. Visiblement, le lieu évoque quelque chose à sa collègue qui lui demande s'il est un bastard.

Hmm, Aaron comprend mieux. Les Gentle Bastards sont ceux qui gèrent la cage. « Nos factions sont donc alliées. » Et ça change tout. L'ancien surveillant pénitencier est au courant pour cet accord de non-agression entre les factions. Si cet homme est un bastard, il ne devrait, logiquement, rien leur arriver. Si le médecin les dénonce aux New Eden, alors il y aura des conséquences pour son groupe, ce qu'il ne souhaite probablement pas. Aaron a bien compris que les différentes alliances entre les factions étaient importantes pour survivre dans le coin. L'homme en face d'eux parait être quelqu'un de réfléchi, qu'il fasse ce genre de bêtises serait surprenant. « On fera ça si jamais les enfants ont encore besoin, on se rendra directement à l'ORB. Merci. » Alex ne semble pas plus tranquille pour autant. Il fronce les sourcils à son attention. Qu'est-ce qu'il se passe ?


Storm
You ever danced with the Devil in the pale moonlight ?
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Doctor Who, pardon, Vaughn    
Revenir en haut Aller en bas  
- Doctor Who, pardon, Vaughn -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: