The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Rise up and conquer.
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7321
Sujet: Rise up and conquer.   Ven 3 Sep 2021 - 19:02

Novembre 2016
Futur district 5 de New Eden

Les jours se succèdent, à la fois identiques et passablement différents. Tous les jours, une nouvelle mission, un nouvel endroit à nettoyer des rôdeurs, à vider et à indiquer sur la carte. Chaque rue, chaque habitation, chaque magasin… tout est passé au crible et ce, depuis des mois. Cet endroit va devenir notre nouveau lieu de vie, notre nouvel Eden. C’est Richardson qui nous l’a affirmé il y a quelques mois.

Et c’est grâce à lui que nous survivons. Grâce à lui que notre communauté s’agrandit un peu plus chaque jour. Grâce aux règles qui ont été mises en place, grâce à l’ordre qu’il a rétabli. Ma femme peut aller librement dans le camp sans être inquiétée. Elle peut se rendre utile sans que j’aie à me demander si elle va se faire agresser par un humain ou un rôdeur. C’est bien plus que ce que j’aurais espéré quand le stade s’est effondré il y a quelques mois. Et c’est sans compter sur le miracle qui est arrivé cet été.

Alors oui, les journées sont rudes. Il y a beaucoup à faire et certains ne reviennent pas de ces virées dans les rues de Walla-Walla. Mais c’est nécessaire. Et si je ne suis pas aussi entrainé que les militaires que je côtoie, si je n’ai pas leur expérience du terrain, j’ai une envie d’aider et une bonne volonté qui m’ont values d’être acceptés parmi eux sans qu’ils semblent trouver quoi que ce soit à redire. J’apprends même beaucoup de choses avec les militaires. Des façons de combattre ces horreurs ou comment manier de nouvelles armes. Autant dire que les premiers temps, c’était plus que laborieux et que je finissais souvent à bout de force aux côtés de Felicity. Mais, à mesure que passent les jours, les mois même, j’apprends. Et je me sens plus apte, plus utile.

Ce qui ne me permet pas de balayer totalement l’appréhension habituelle alors que le camion roule dans les rues que nous avons déjà reconquises. Un travail de longue haleine, épuisant, mais satisfaisant au possible. Nous passons le dernier barrage avant les zones encore à nettoyer. Et je lève la tête en direction du chef de section. « Okay, aujourd’hui, on a une école, une église et le pâté de maison à nettoyer. Comme d’habitude. Trois équipes de cinq. Une à droite, une à gauche. Le premier groupe arrivé se fait payer à boire par les autres ce soir. » Des rires, des accolades, alors qu’il nous assigne chacun à un groupe. Il ne fait pas de différence entre les militaires de carrière et les autres. Juste que les chefs de ces espèces de section le sont. Et celui de la journée, c’est River Atkins. Je le connais un peu, de vue surtout. Sa femme passe du temps avec la mienne. Et il a deux filles de mémoire. Je sais qu’il discute plus avec mon père, surtout le dimanche. Mais nous n’avons pas vraiment pris le temps de faire connaissance jusque-là. Même si c’est aussi un rescapé du stade.

Je réalise que nous ne sommes vraiment pas nombreux dans ce cas-là. A peine moins d’une centaine. Et ça a fatalement quelque chose d’effrayant. Mais je préfère chasser ça alors que j’équipe mon gilet pare-balles, que j’enfiles les protections anti-morsures qu’on nous a fabriquées ces dernières semaines et que je fais le plein de munitions. Je suis bien plus à l’aise avec mon revolver qu’avec un fusil, mais je l’embarque aussi, avec un hochement de tête. « Wentworth, c’est à toi que revient la corvée d’inventaire pour votre zone. » J’ai un sourire amusé. « J’ai encore perdu au tirage au sort ? » Le militaire laisse filer un rire. « Bingo mon gars ! Et au moins, je sais que tu sais écrire, pas comme Bennet… » Le jeune homme qui nous accompagne marmonne entre ses dents alors que les autres rient de plus belle. « Allez. On arrive. Que Dieu veille sur vous les gars. On se retrouve dans la zone des buts. »

Un saut à terre, j’ai un regard en direction d’Atkins, attendant les ordres. A la longue, c’est aussi devenu un réflexe de suivre un militaire ici. C’est synonyme de survie.



"I will walk by faith even if I cannot see..."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3547
Sujet: Re: Rise up and conquer.   Dim 12 Sep 2021 - 12:57
La fatigue était bien présente, qu’elle soit mentale ou physique, mais nous ne devions rien lâcher. Si tout allait bien, Walla Walla deviendrait bientôt notre nouvel éden. Nous avions tellement perdus pour en arriver là. Pas un jour ne passait sans que je ne repense à la mort de mon fils, dans la panique qui avait secoué tout Century Field moins d’un an de cela. Depuis, chaque jour était une lutte acharnée. Nous disputions chaque lopin de terre aux pillards ou à la mort elle-même qui hantait ces lieux. C’était le père de Willow qui avait finalement trouvé la mort contre ces premiers, d’une balle perdue. C’était encore plus difficile pour elle qui avait perdu ses deux parents et son fils en quelques mois. Elle tenait bon pour nos filles malgré tout. J’en faisais de même.

J’enchaînais les missions en prenant assez peu l’occasion de me reposer. On avait besoin de moi pour conduire nos hommes à la victoire, en tant qu’ancien sergent des forces spéciales. Je faisais le boulot, même plus que ça. J’avais été habitué à ne reculer devant aucune situation à risque, et à réagir froidement et efficacement. Nous n’avions plus le luxe d’être uniquement entre militaires car nos rangs se clairsemaient, malgré les renforts de l’aéroport et des diverses communautés du secteur qui nous avaient ralliés. Parmi nous, il y avait maintenant des flics également, comme Mason aujourd’hui. Je ne les considérais pas bien différemment que si on m’avait confié de parfaits bleus. Pour moi, ils le restaient, jusqu’à ce qu’ils fassent suffisamment leurs preuves. Ils n’avaient pas le même entraînement rigoureux qu’un militaire de métier, et encore moins d’un agent des forces spéciales, mais ils faisaient le travail et se montraient utiles. C’était tout ce qui importait.

Le fusil calé contre mon épaule, j’attendis que le camion s’immobilise hors de la zone précédemment sécurisée pour pouvoir sortir. Le chef de section nous indiqua les objectifs à conquérir pour aujourd’hui. Une école, une église, un pâté de maison… Rien d’inhabituel. « Compris. » On me confia une des trois équipes en question, ce qui était plutôt habituel. J’avais trois autres militaires avec moi, Lewis et Clay, un bleu du nom d’Allan et… Mason, l’ancien flic. Je les détaillai un à un sans faire de commentaires. Je les connaissais tous, mais il me fallait un temps de réflexion pour savoir comment s’organiser au mieux. « On prend la droite. » Il y avait quelques maisons, l’église, puis l’école. J’avais clairement pris le morceau le plus difficile, mais sans doute le moins fastidieux à explorer. On ferait plus vite le tour que l’autre équipe. Autant dire que mes hommes seraient sans doute contents d’arriver en premier pour se faire payer un coup, même si on allait en chier plus que les autres.

Je passai en revue l’équipement de chacun, en me concentrant bien entendu davantage sur Allan et Mason que je logeais à peu près à la même enseigne. Je réajustai rapidement les protections anti-morsures de ce dernier qui n’étaient pas assez bien fixées à mon sens, dans des gestes secs et efficaces. Je vérifiai son arme également avant de lui rendre. « Ok. » Rien de plus qu’un regard, avant que je passe au suivant. Il y avait quelques éclats de voix, quelques rires, autour de moi. L’ambiance était pour le moment détendue, ce qui n’était pas un mal en soi, même s’ils s’étaient tous habitués à ce que je participe moins depuis la perte de mon fils. Je n’étais pas spécialement réputé pour être le sous-officier le plus agréable à se farcir, mais sans doute l’un de ceux qui en ramenaient le plus d’entre eux en vie, et c’était tout ce qui leur importait au fond.

Je leur désignai d’un signe de la main les quatre premières maisons visibles à droite de la ruelle, pendant que l’autre équipe partait sur la gauche au même moment. « On fait comme d’habitude. Mason, Allan, à vous l’honneur. » Je les laissais se positionner chacun d’un côté de la porte de la première maisonnée, avant qu’Allan ne l’enfonce soudainement. J’entrai en premier avec Clay et Lewis pendant qu’ils nous couvraient avec Mason. Mon fusil en main, je vérifiai une à une les pièces du rez-de-chaussée pour m’assurer qu’aucun rôdeur n’était enfermé là, avant d’indiquer d’un signe de la main à Mason de me suivre à l’étage pendant que les autres finissaient d’explorer. Je me figeai en entendant du bruit dans l’une des pièces attenantes, lui intimant aussitôt : « Va voir, je te couvre. »


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7321
Sujet: Re: Rise up and conquer.   Mar 14 Sep 2021 - 11:43
A dire vrai, voir le soleil se lever chaque matin est déjà une victoire en soi. Un véritable cadeau de Dieu, rendu encore plus précieux par les pertes qui jalonnent nos existences. Chaque soir, je prends le temps de le remercier de ses bienfaits, de ne pas oublier que, s’il nous met à l’épreuve, ce n’est jamais plus que ce que nous pouvons supporter et que demain, si nous sommes toujours en vie, ce sera pour construire ce monde meilleur.

Et ce monde n’existera que si on se bat pour lui. J’ai les muscles endoloris mais, quand River nous passe en revue, je relève la tête. Je ne suis pas un militaire et je n’ai pas eu leur entrainement. Pour autant, je pense que chaque jour passé à leur côté aide à prouver que je ne suis pas plus mauvais qu’un autre. Je réprime difficilement une grimace quand notre chef de section juge bon de réajuster un équipement qui, à mon sens, n’en avait pas du tout besoin. Ou qu’il vérifie mon arme. J’ai encore mes preuves à faire, au cas où j’aurais eu le malheur de l’oublier, l’espace d’une seconde. Et j’ignore les œillades de Lewis ou la tape sur l’épaule de Clay. Ca fait partie des règles, alors je m’y plie, comme pour le reste. Je récupère le bloc-notes qui me permettra d’inventorier ce qu’on trouvera sur place et je le glisse à l’intérieur de mon sac à dos, non sans une profonde inspiration quand on commence à prendre la route.

Les minutes s’égrènent, dans un silence concentré. L’ambiance bon enfant a laissé place à un certain professionnalisme et, surtout à ce couperet qui pèse sur chacun de nous à chaque fois qu’on explore les rues de cette ville. Beaucoup trop ne reviennent pas alors, forcément, on finit par se demander si on sera le prochain. Mais River, s’il ne fait pas preuve d’une grande amabilité, sait clairement ce qu’il fait. C’est reposant de l’avoir à la tête de notre groupe, même si je reste sur mes gardes. Et je hoche la tête quand il nous envoie ouvrir la première maison. « Compris chef. » Pas d’ironie dans mes propos. Je sais où est ma place dans cette histoire.

Et je couvre les autres, mon arme en main, prêt au comité d’accueil. Mais, au rez-de-chaussée tout du moins, tout est calme. Pour autant, aucun de nous ne se relâche et je monte rapidement les escaliers derrière River. Je me fige à peu près au même moment que lui quand on entend du bruit derrière une des portes et, quand il me dit d’aller voir, j’attrape mon couteau, la mine concentrée. Dans une petite pièce, sans savoir ce qu’il y a derrière, c’est plus simple d’y aller au corps-à-corps. Je pousse doucement la porte, son grincement étouffé par le bruit des portes qui claquent au rez-de-chaussée pendant que les autres commencent à trier ce qui pourrait être utile de ce qui ne l’est pas. Et je jette un coup d’œil avant de lever la main en direction de River, trois doigts dans les airs. Je désigne aussi leur position approximative. Un vers la fenêtre, les deux autres tout près de la porte.

A son feu vert, je pousse la porte en grand et je plante directement mon couteau dans le cou de l’un d’eux. Pour le ressortir et le planter dans son crâne. Ca va faire des mois que nous tuons ces créatures. J’ai encore du mal à les dissocier des humains qu’ils ont pu être par le passé, mais c’est nécessaire si ne je veux pas perdre la raison à force d’en éliminer. Et pourtant, j’ai toujours ce goût amer en bouche à chaque fois que j’en mets un au sol. Sauf que c’est eux ou nous. Et chaque journée passée à les côtoyer ne fait que renforcer cette idée.

Je me baisse pour éviter d’être entre deux feux alors que je sais River sur mes talons. Difficile de savoir s’il va utiliser son fusil ou une arme blanche alors, dans le doute, je préfère anticiper. Et je me tourne, pour voir ce qu’il compte faire. Avant de souffler, d’un ton bref. « Derrière toi ! »  Un quatrième, encore emmêlé dans la penderie mais bien vivace.



"I will walk by faith even if I cannot see..."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3547
Sujet: Re: Rise up and conquer.   Mar 21 Sep 2021 - 23:30
Sand montra les crocs à mes côtés, sans émettre aucun bruit. Le berger malinois était aux aguets, lui avait déjà compris ce qui se trouvait derrière cette porte close et nous mettait en garde. Pour autant, ni Mason ni moi ne reculions face au danger. Je n’appelais pas non plus les autres à la rescousse, car nous risquerions de nous gêner en rentrant tous dans un espace aussi exigu. Je me contentais de faire un signe de la main à Clay, positionné en bas de l’escalier, qui monta à l’étage pour surveiller le couloir après notre passage.

Je me figeai quand Mason m’indiqua d’un signe de la main qu’ils étaient trois à l’intérieur. Nous étions certainement tombés sur toute la petite famille emprisonnée au même endroit. Ca faisait beaucoup à gérer pour le policier. Je restais pourtant de marbre en glissant ma main vers mon propre couteau de combat, repassant mon fusil d’assaut sur le côté.

Je levai trois doigts face à lui, que j’abaissai progressivement jusqu’à fermer mon poing. Nous nous engageâmes dans la pièce d’un même mouvement. J’enfonçai la porte de la chambre dans la face du rôdeur à ma droite pendant que Mason se chargeait de celui sur notre gauche. J’étais occupé à la contourner pour m’en débarrasser proprement pendant qu’il était entravé quand le cri de Mason m’interpella. Je maintins la porte en place pour continuer de bloquer le rôdeur en me retournant pile à temps pour apercevoir un quatrième, que nous n’avions plus tôt, jaillir de la penderie pour chercher à m’agripper.

Je me dérobai au dernier moment d’un mouvement d’épaule. Une ombre de couleur fauve s’élança sur lui pour le saisir à la gorge et le jeter à terre. « Sand ! » Le berger obéit aussitôt en se reculant pour revenir à mes pieds, me laissant le champ libre. J’appuyai son torse de ma botte pour lui décocher un coup juste sous la mâchoire. Le temps d’opérer, le second rôdeur avait retrouvé une liberté provisoire. Je le choppai par le bras dans une grimace peu amène pour le plaquer au sol. Un coup de feu partit depuis le couloir pour abréger notre joute. C’était Clay, certainement. Le sang me gicla au visage. Je m’essuyai rapidement la bouche pour éviter d’en avaler, vérifiant si Mason avait besoin d’aide de son côté.


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7321
Sujet: Re: Rise up and conquer.   Sam 25 Sep 2021 - 21:36
Le chien de River a vraiment quelque chose d’impressionnant. Presque autant que la façon dont River a de le faire obéir au doigt et à l’œil. Ce n’est pas la première fois que je peux le voir en action, mais c’est la première que je le vois d’aussi près. Et je ne suis pas mécontent qu’il soit de mon côté plutôt qu’à devoir l’affronter. Surtout avec ce qui nous attend dans les bâtiments qui nous entourent. Pour autant, je n’ai pas envie de montrer à River que je suis moins efficace ou courageux que les autres. Il y a probablement une part de fierté mal placée que je ne suis pas prêt à reconnaitre.

Je me concentre sur tout ce que je peux voir et entendre, essayant de capter au mieux mon environnement. Je commence à m’habituer à leur façon de fonctionner, qui diffère tout de même beaucoup de ce que j’ai pu apprendre à l’école de police ou durant mes années d’exercice. Mais j’ai toujours su m’adapter, aucune raison que ça change. Alors je suis ce que me dit River. J’ai même appris à communiquer en silence avec les militaires, à comprendre ce qu’ils racontent en silence. C’est pratique, surtout quand ces choses réagissent au moindre bruit. Et pour s’infiltrer dans la maison, pour la nettoyer, c’est l’idéal.

Les équipes se séparent et, une fois dans la pièce, j’ai à peine le temps de m’occuper du premier rôdeur qu’un quatrième fait son apparition. Je sens plus que je ne vois une masse se jeter sur la créature et j’entends la voix de River alors que je relâche le corps dont je viens de m’occuper. Je tourne la tête pour le voir aux prises avec le mort mais, avant que je n’aie le temps de venir l’aider, un coup de feu retentit. Je hoche la tête en direction de Clay qui, en retour, me désigne … la chose qui est en train de me venir dessus. J’ai tout juste le temps de lui asséner un coup dans le tibia et je grimace en voyant avec quelle facilité il se brise. J’ai un temps d’arrêt et j’ai un goût de bile en bouche alors que je vois l’os saillir mais je secoue la tête pour me remettre les idées en place. Mon couteau glisse un peu entre mes doigts mais j’arrive à le reprendre au dernier moment pour le planter. Et je me retrouve le souffle court avant de déglutir au moment où le corps tombe au sol. Je fronce les sourcils quand je vois que le couteau est toujours planté dans sa tempe. Je l’ai enfoncé un peu trop vivement et il faut que j’appuie ma botte sur son crâne pour arriver à l’en détacher.

Et j’essuie la lame, ouvrant et fermant la main pour retrouver une contenance. Avant de me tourner vers River. « Ca va ?... Impressionnant le chien. » Je me redresse, prenant une nouvelle inspiration. « Okay. On continue ? » Un jour, peut-être que j’arriverais à être indifférent, mais je n’aime toujours pas ôter une vie, quelle qu’elle soit.



"I will walk by faith even if I cannot see..."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3547
Sujet: Re: Rise up and conquer.   Jeu 7 Oct 2021 - 9:14
Mason se débarrassa rapidement du dernier mort, ce qui nous permit à tous les deux de souffler un peu. Ma tenue militaire était maculée de sang, mais je commençais à avoir l’habitude. Je m’assurais seulement de me nettoyer rapidement le visage pour ne pas en ingérer par erreur. « Pas d’autres mauvaises surprises ? » Clay me répondit que non, d’un simple signe de tête. Avec les mois passés, nous avions tous appris à communiquer plus ou moins silencieusement, pour assurer notre propre survie. Les militaires avaient l’habitude de communiquer par signes simplifiés pour s’organiser sur le terrain, les autres moins.

Je me retournai vers Mason ensuite. « On dirait qu’on a trouvé toute la petite famille enfermée dans la même pièce. » Peut-être qu’il en manquait un, certainement même. S’ils étaient tous au même endroit, ça ne pouvait signifier qu’une chose : au début de l’épidémie, quelqu’un s’était assuré de les laisser là. Je devais le fixer avec un air un peu halluciné pour qu’il me demande si ça allait, à moins que ce fût tout ce sang qui devait lui faire croire que j’avais été mordu. Dans un cas comme dans l’autre, je n’étais pas habitué à cette forme de sollicitude. « Je n’ai pas été mordu. » C’était sans doute ce qu’il cherchait à savoir.

Je baissai rapidement le regard vers Sand qui s’était assis à côté de moi, de nouveau calme et à l’écoute. Ca me faisait plaisir qu’on le complimente. « C’est un vétéran de la guerre, il connaît bien son métier. » Et il avait été bien formé. « Des chiens comme lui, il n’en reste plus tellement. » J’entrepris de fouiller rapidement la pièce et les cadavres à nos pieds, avant de m’arrêter en lui désignant. « Tu devrais plutôt viser sous la mâchoire, c’est une zone plus tendre. Tu bloques la tête, et tu leur assènes un coup sec. C’est plus compliqué de viser correctement l’œil et tu risques de ripper sur le crâne et te mettre en difficulté. » Simple conseil. Je ne remettais pas en doute ces compétences. « Mais tu t’es bien débrouillé, Mason. » Je lui décochai une tape sur l’épaule en repartant fouiller les autres pièces. C’était important qu’ils gardent tous le moral.

Une exclamation me parvint d’en bas, quelques minutes à peine après. « Sergent, on a des capotes ! » Qu’est-ce que j’en avais à faire en fait ? « Moins fort. » Je redescendis par là où j’étais venu, avec seulement quelques bandages en plus à rajouter à notre butin, et un peu d’antalgique. Ils étaient déjà occupés à se les partager entre eux. « Ca fait partie de l’inventaire, je vous signale. » Je lançai un regard en coin à Mason qui était occupé à le faire, en vérifiant tout ce qui avait été déposé sur la table. « Oh allez, Sergent ! Vous en voulez aussi peut-être ? » J’eus l’ombre d’un sourire, sans répondre. Je ne m’en servais pas, personnellement. Je laissais le soin à Dieu de décider. « Gardez-les, si ça peut vous faire plaisir. » Des rires appréciateurs me répondirent. Ils en avaient besoin pour décompresser, visiblement. Je fis signe à Mason, qui ne se détourna pas du droit chemin. « Note tout le reste par contre. »

Quelques minutes plus tard, je signais l’ordre de rappel pour qu’on se remette en marche. Il nous restait encore une église et une école à visiter, après ce pâté de maison.


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7321
Sujet: Re: Rise up and conquer.   Mar 12 Oct 2021 - 11:50
Je reprends mon souffle tant bien que mal, attendant quelques secondes pour que mon cœur reprenne un rythme plus normal. Je ne suis pas encore habitué à ce genre de… confrontations, même si je pense que je ne m’en sors pas trop mal. Et mon regard s’attarde quelques secondes sur les corps qui jonchent le sol, alors que les paroles de River résonnent dans la pièce. « Toute une famille… » Un murmure, plus pour moi-même qu’autre chose.

Je lève les yeux et je regarde autour de nous, avant de froncer les sourcils en regardant les photos. « Ils ont l’air de n’être que quatre oui. » Je les désigne à River d’un mouvement du menton, avant de hocher la tête quand il me confirme ne pas avoir été mordu. C’est tant mieux, parce que jusqu’à présent, chaque personne mordue, à l’exception de notre Adonaï, est malheureusement décédée, quoi qu’on essaie de faire.

Et, quand il me parle de son chien, j’ai un léger sourire. « Même des humains aussi efficaces que lui, il n’en reste plus tellement. Mais oui, il est très bon. » Je m’agenouille pour observer un des cadavres alors qu’il me donne des astuces pour être plus efficace. Plus par réflexe qu’autre chose, je tourne la tête de l’un des corps, désignant l’endroit dont il me parle pour qu’il me le confirme. « D’accord, c’est noté. » Et, forcément, le fait qu’il me dise que je me suis bien débrouillé me rassure un peu. Je n’ai pas envie d’être un poids et j’ai besoin de me sentir utile dans ce nouveau monde que nous en train de construire. Alors, ça fait du bien. J’ai un hochement de tête, me contentant d’un « merci » à mi-voix, avant de quitter la pièce et d’aller fouiller une des chambres.

Je finis par redescendre, avec quelques objets utiles en main et je m’installer sur la table de la cuisine, listant tout ce qu’on me ramène. Piles, couvertures, quelques médicaments, des bouteilles. Et je lève un sourcil quand ils s’extasient devant des préservatifs, sans faire de commentaires. Je passe déjà pour le coincé du groupe, inutile d’en rajouter une couche, je le vois bien aux regards amusés que certains posent sur moi. Au moins, ils ne m’en ont pas proposé. Possible que je n’aurais même pas su faire autre chose que bafouiller en réponse. J’écarquille les yeux à cette idée, me concentrant sur mon calepin pendant que je continue de griffonner dessus. « Bien, tout est noté. Quelqu’un est allé à la cave ? » A ce moment-là, Clay arrive, les bras chargés de bocaux. « Héééé ! Ils ont fait un sacré stock ici ! Y a de quoi faire ! J’espère que vous aimez les pickles. » Il ne faut que quelques aller-retours pour tout remonter et je finis de noter avant de lever la tête en direction de River. « C’est bon pour moi. » Il n’y aura plus qu’à revenir récupérer ce qu’on a entassé.

En attendant, direction l’église. J’ai un temps d’arrêt devant le bâtiment, fronçant légèrement les sourcils avant de souffler, en direction de River. « Beaucoup de gens se sont réfugiés dans les maisons de Dieu au pire moment. Je me demande si c’est le cas pour celle-là. » Ce qui impliquerait une quantité de rôdeurs ingérable au moment d’ouvrir les portes. Et ce ne sera pas la même chose qu’une simple maison. Alors, forcément, tous les regards se braquent en direction de notre chef d’escouade pour avoir la marche à suivre. Finalement, il distribue ses ordres. Le plan est clair, simple. Pas de fioritures.

Et après avoir vérifié par les fenêtres la situation générale, deux soldats reviennent vers nous avec une grimace. « Y a pas un mouvement. Ils sont tous morts à l’intérieur. » J’ai un temps d’arrêt avant de finir par aller ouvrir la porte, comme demandé, couvert par Clay.

C’est l’odeur qui me frappe en premier. Cette odeur de mort qui flotte dans les airs, qui m’emplit les poumons à chaque respiration. C’est encore pire que d’habitude et j’ai un haut-le-cœur. J’entends même quelqu’un vomir derrière moi. De mon côté, c’est à peine si j’ose respirer. Il y a un silence assourdissant alors que je m’avance avec précaution, mon regard s’attardant sur les bancs remplis de fidèles. Les impacts de balles qui criblent leurs corps mais aussi les murs ne laissent aucun doute sur le massacre qui a eu lieu à cet endroit. Pourtant, ils n’ont pas l’air d’avoir essayé de bouger. Je me tourne quand je sens la présence de quelqu’un. River donc. « … suicide collectif ? » C’est la seule explication qui me vient. Surtout quand on approche de l’autel pour voir le pasteur, un fusil d’assaut entre les mains. Je déglutis, incapable d’ajouter quoi que ce soit, alors que, d’un coup, on entend des grognements un peu plus loin, derrière une porte. Peu nombreux, loin de ce qu’on aurait pu attendre avec ce nombre de morts. Mais ils sont bien là.



"I will walk by faith even if I cannot see..."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Rise up and conquer.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Rise up and conquer. -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: