The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -67%
DORMIPUR Oreiller à mémoire de forme ...
Voir le deal
9.99 €

Cradles
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5040
Sujet: Re: Cradles   Mer 15 Sep 2021 - 14:18
Celle qui essaye d'aider

Je soupire devant l’impuissance que je devine chez le tout jeune homme. Je sais bien qu’il fait des efforts et qu’il est malheureux, c’est pour cela que je lui réponds avec gentillesse quand il me dit vouloir aider celui qui ressemble a une idole a ses yeux.

« Alors arrête de t’imaginer que Connor te déteste ou de n’exister que pour ses yeux en traquant des signes là ou il n’y en a pas. Je pense que tu ne te rends pas compte de la pression qu’il peut subir avec ce genre de chose. »

En fait je ne sais pas si une seule personne ici c’est rendu compte de ce que s’infligeait le Leader, consciemment ou pas, pour essayer de satisfaire tout le monde, pour se montrer a la hauteur des attentes des gens, pour être digne de cette image de lui qu’il pense qu’on a de lui… Moi en tout cas je l’ai vu endurer, souffrir, se réfugier derrière de la colère ou maintenant la bouteille. Aujourd’hui encore il se retrouve seul derrière son masque sans laisser de prise pour qu’on sache l’aider. Il ne lâche pas prise comme s’il devinait que tous ses gestes pouvaient être sujet a des jugements ou des interprétations douteuses.

« Laisse le juste être un être humain qui a besoin de se remettre, c’est tout ce que l’on peut faire pour lui, a part tenir la boutique aussi. »


Je lui fais un petit clin d’œil a cette dernière phrase que j’espère être plus légère. Car c’est surement le plus simple a dire mais le plus dur a faire. Être privée a la fois de Connor et de Bruce est difficile a gérer pour tout le monde malgré nos efforts conjoints.

Quant au sujet de sa santé, je vois bien qu’il ne m’a pas comprise quand je lui parlais de voir des médecins. J’entends son explication mais, a mon sens, si le souci n’était que ‘mécanique’  le faire les plats qu’il aime suffirait.

« Milou, je ne parle pas du dispensaire… je parle d’autre médecins, ceux a qui tu pourrait te livrer et qui pourraient t’aider a orienter les choses pour que tu comprennes comment retrouver l’envie de manger ? En attendant, si tu me dis ce que tu aimes, je pourrais essayer de te faire des collations pour fractionner les prises de nourriture ? Au pire de la soupe, tu crois que ca passerait mieux ? »


Quand il me fair remarquer que Connor a maigri lui aussi, je baisse un peu les yeux comme s’il venait de montrer du doigt un raté. Pourtant j’essaye de le faire manger comme les frères Brody le font avec moi. Il a ses plats pour lui, je lui apporte a la caravane s’il n’a pas envie d’aller en zone commune et j’essaye de veiller a se qu’il s’alimente un minimum… mais… au fond, je le comprends. Daemon et Roman on déjà du me trouver encore d’autres vêtements et je flotte déjà dedans. La douleur est une chose vicieuse quand il s’agit de passer a table. Je souris mais j’ai les yeux rouges pour faire cet aveu de doute rare chez moi :

« Pour le moment il faut que tu te concentre sur ton poids a toi, je ne me sens pas les épaules pour tenir si tu t’écroule aussi. Alors s’il te plait Milou, n’arrête pas de me parler si tu en as besoin et réfléchis vraiment a ma proposition.»




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1837
Sujet: Re: Cradles   Jeu 16 Sep 2021 - 12:27
Si, j'imagine.

Peut-être pas aussi bien qu'était la réalité, mais il s'en rendait bien compte. Et c'était justement en essayant de s'en détacher, en tentant d'être bien vu et d'aider à tout prix que sa frustration grandissait plus encore. Car chaque fois il se heurtait à un mur. Devait-il chercher à être indifférent ? Sans doute. Mais c'était difficile. Connor avait pris une place, malgré leurs nombreux désaccords, dans la tête et le cœur de Milow qui faisait qu'il était presque l'une des seuls raisons pour laquelle il se battait. Le jeune adulte s'était accroché à ce but comme une bouée de sauvetage, et il n'y avait rien d'autre qui lui donnait envie d'avancer, pas même sa propre santé.

C'est ce que je fais … enfin j'crois.

Il haussa les épaules. Alex, au moins, avait le droit d'aider Connor. Alex au moins, était considérée comme un égal, et avait de vraies responsabilités. Milow était jaloux, sans aucun doute. Mais il avait parfois l'impression d'être seulement un rat dans l'ombre devant agir et obéir sans ouvrir sa bouche, même pour simplement rappeler son existence.

Puis il se confia à elle sur son soucis de santé. Loin de le juger, la jeune femme le prit tout à fait au sérieux et chercha dèrs lors à l'aider, jusqu'à lui proposer de voir un médecin … pour la tête. Comme le lui avait déjà suggéré Ray. Même si le jeune adulte ne croyait pas vraiment en ce genre de médecine … peut-être devrait-il essayer, au moins une fois ?

Je devrais sans doute tenter, concéda-t-il en regardant Ana.

L'enfant s'était apaisée. Sa petite main solidement accrochée au col de son t-shirt, tiré comme un doudou, ses yeux levés vers lui étaient semi-clos. Si Milow ne faisait pas l'unanimité avec les adultes, au moins, les bébés avaient l'air de l'apprécier. Et … Peut-être les appréciait-il aussi.

Elle est mignonne, souffla-t-il entre deux paroles plus sérieuses et moins agréables.

Il releva ses prunelles vers Alex. Loin d'être dupe, il fit remarquer que Connor avait maigri, en plus de lui. Et d'elle. Elle n'avait presque plus les joues rebondies qu'elle avait prise pendant sa grossesse.

J'crois que j'aime bien la pizza à la base, supposa-t-il après un silence, ne sachant, au final, pas vraiment ce qu'il aimait. Et … les trucs sucrés.

Même si ça lui filait la nausée à l'heure actuelle, il se rappelait avoir été un ventre sur patte à l'arrivée de Bruce et lorsqu'ils avaient découvert son talent de cuisinier-pâtissier.

La dernière confession d'Alex transperça de sincérité, à un point où Milow garda le silence, pratiquement sous le choc. Il papillonna des paupières et baissa la tête, honteux.

Je vais pas m'écrouler, marmonna-t-il. Je veux pas. Sinon je t'en aurais pas parlé.

Ça lui avait demandé du temps, mais il avait ouvert les yeux sur son état. À présent, il ne s'agissait que de remonter la pente, avec toutes les difficultés que cela engendraient. Toujours soucieux de ne pas être un poids pour les autres malgré le fait qu'il donnait l'impression d'être si égoïste, voir Alex dépassée par tout ça lui fit quelque chose, et ce, malgré leurs rancoeurs et leur relation difficile.

Tu sais que j'aimerais faire plus. C'est peut-être évident à voir, ou pas. Mais apparemment c'est mieux de dire les choses. Les gens ont l'air de préférer quand on parle. Alors j'essaie.


✖️"I don't Wanna end it but I will" ✖️
Awards <3:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5040
Sujet: Re: Cradles   Ven 17 Sep 2021 - 14:29
Celle qui sait parler avec son coeur

J’ai l’impression que Milou est perdu quand je lui parle de Connor. J’ai toujours eu du mal a comprendre leur relation et l’importance qu’a le sportif a ses yeux. Si un tant j’avais alterné entre grand frère ou amour inavoué, je pense que j’étais loin du compte. L’avis du sportif, ce qu’il pensait de Milou semblait être vraiment important pour le jeune garçon, surement bien trop pour son propre bien. Je le regarde avec un air inquiet quand il me répond qu’il fait le nécessaire, du moins, qu’il le croit. Je prends un peu de temps pour essayer de lui expliquer avec beaucoup de douceur :

« Non Milou, ce que tu viens de me dire me fait penser que tu ne comprends pas ce que j’essaye de te dire. Tu dois exister par toi-même et pas rester dans une quête de reconnaissance de Connor qui  ne fait que te mettre dans un état d’anxiété permanant et lui sous pression de se demander comment tu vas interpréter des signes qui n’en sont pas… Je vois bien que tu fais des efforts mais je ne suis pas certaines qu’ils vont dans le bon sens pour toi comme pour lui sur ce sujet précis. »

J’avais été comme lui avec mon père a un moment de ma vie, et quand j’avais enfin compris que papa était une étoile filante qui poursuivait un rêve qui n’était pas le mien, j’avais enfin cherché ma voix a moi et commencé a m’épanouir et me révéler. Il avait fallu du temps, il m’avait fallu aussi faire un deuil de cette vie ou je m’étais projetée sans m’apercevoir que je n’y avais pas la place que je voulais, mais au final j’en étais sortie grandie et plus forte.

Au moins il ne semble pas fermer a l’idée de consulter une de ces fameuses psy qu’il y auraient au NML. On m’avait conseillé deux personnes, Billie et Faith, j’irais me renseigner pour savoir qui pourrait être la plus a mène d’aider Milou.

« Si tu veux je t’accompagnerais et attendrait dehors pour la première séance et si tu vois que ca ne va pas, on arrêtera la, mais je me dis que ca vaut le coup d’au moins essayer. »


Oui, c’est moi qui dis ca alors que j’en aurais surement besoin aussi. Je souris avec tendresse de le voir s’occuper de ma fille. Je le remercie quand il me dit qu’elle est mignonne, forcement, a mes yeux, elle est la plus jolie petite fille du monde. Si j’avais eu peur, si j’avais passé plusieurs jours a scruter ses ressemblances avec son géniteur, j’avais fini par oublié les trait de James pour ne plus voir qu’elle. Une jolie petite blonde aux yeux clairs et aux gestes doux qui avait réussi a survivre a une grossesse compliqué et un accouchement cauchemardesque. Depuis, avec l’aide des frères Brody et de Connor, elle et moi goutions a un confort bienvenue et étions entourées. Je ne sais pas si c’est cela qui a joué ou les bons conseils d’Aaron, mais Ana avait déjoué les prognostiques alarmistes des médecins et enfin quitter la zone critique de poids pour oublier qu’elle était prématurée. Mon sourire se fait un peu triste car personne ne peut vraiment imaginer l’abime que sont les angoisses d’une maman.

« Ca me fait du bien de me dire que si je meures, des gens l’aimerons suffisamment pour ne pas l’abandonner. Et puis, ca sera bien pour elle et Elliot d’avoir un grand frère pour leur montrer les bêtises a ne pas faire. »


Je lui fais un clin d’œil. Même si j’ia très peur du futur, je sais que les enfants que nous avons recueillis sont bien avec tous leur tonton. La façon presque innocente d’oublier les horreurs et d’avoir se besoin de s’amuser rends les choses plus belles et moins lourdes a vivre selon moi. Je m’illumine quand il me parle de pizza :

« Si tu aime la pizza on a moyen de s’arranger, je ne suis pas fille de cuisinière italienne pour rien. Tu les aimes a quoi ? »


Lorsque je lui confie que je ne suis pas aussi solide que je le voudrais et que sans les autres Expendables, je n’arriverais pas a garder le cap, il semble soucieux et je m’en veux d’avoir peut être ajouter un poids de plus a ses trop jeunes épaules. Quand il me dit qu’il aimerait en faire plus, je m’essuie les yeux et essaye de me forcer a sourire :

« Tu en fait déjà beaucoup, sans les sorties nous serions coupés du monde et tu ramènes des choses dont nous avons vraiment besoin. Il ne reste plus qu’a te remplumer, mais je compte vraiment sur mes pizzas pour ca, je rigole pas en disant que j’ai des recettes de patte a pizza de famille. On va y arriver ! »





Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1837
Sujet: Re: Cradles   Lun 20 Sep 2021 - 14:43
Il baissa les yeux à ses mots, tourmenté par les nouvelles portes qui s'ouvraient dans sa tête. Exister par soi-même, ne pas attendre de reconnaissance. Des choses qui lui semblaient évidente à la base, mais qui ne l'étaient pas. Finalement, il était loin d'être la personne indépendante et je-m'en-foutiste qu'il pensait être, et se rendait compte qu'il n'avait que peu d'intérêt à vivre par lui-même.

Hm …

Ses sourcils se froncèrent, il garda le regard sur l'enfant. C'était difficile de l'accepter, mais c'était ainsi. Avant, il vivait pour survivre, donc, au jour le jour, sans se soucier du lendemain. Depuis que la faction était née, il n'y avait plus besoin de s'angoisser autant du lendemain, et de nouvelles occasions et opportunités d'avenir s'étaient ouverts à eux. Seulement, Milow n'arrivait toujours pas à voir d'intérêt dans le futur et dans les projets. Outre survivre, tout lui paraissait futile. Au moins, se donner l'illusion que quelqu'un pouvait être fier de lui, ça le stimulait un minimum.

J'ai pas vraiment de but dans la vie, admit-il honteusement après un silence.

Vint ensuite l'idée d'Alex d'aller voir un professionnel pour ses autres soucis. Bienveillante,elle proposa même de l'accompagner, ce qui lui arracha un froncement de nez. Il était trop pudique pour ça, parce qu'il ne savait pas comment il pouvait en ressortir.

Je pourrai y aller seul.

La jeune maman lui confia qu'elle était rassurée de voir sa fille aussi entourée. Sa réflexion était assez macabre puisqu'elle parla d'une possible mort, mais à leur époque, il était normal de voir l'avenir aussi funestement.
Milow eut un bref sourire un peu triste quand elle le compara à un grand frère. Il n'était pas bien sûr de pouvoir endosser un tel rôle. Se connaissant, il parviendrait, comme toujours, à tout gâcher.

Au moins, le fait qu'il aime tant la pizza sembla plaire à Alex. Le décalage avec leur discussion et les raisons de ce sujet était presque grotesque.

Hm … sauce tomate.

Il haussa une épaule, fit la moue, signifiant qu'après, ce qu'il y avait dessus, c'était pas bien important. À l'époque, il détestait certains légumes comme l'aubergine ou la courgette, mais comme tout le monde, il avait dû apprendre à faire avec.
Remarquant le tourment d'Alex, il se montra relativement bienveillant, pour une fois. Oui, tout le monde avait l'air bien fatigué en ce moment. Malgré ce camp magnifique dans lequel le groupe vivait, tout paraissait sombre et triste. Ils essayaient. Mais … la réalité les rattrapait toujours.

J'ai toujours su que les pizzas c'était la solution à tout, lança-t-il dans un petit sourire timide, peut-être un peu soucieux de faire sourire, en retour, la jeune femme. En tout cas ... si tu as besoin d'un truc, ou quoi. Ou même quelqu'un d'autre. J'essaie de racheter des années de conneries. Autant dire que j'ai beaucoup à faire.


✖️"I don't Wanna end it but I will" ✖️
Awards <3:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5040
Sujet: Re: Cradles   Lun 20 Sep 2021 - 16:11
Celle qui a des reves



Je ne sais toujours pas si Milou a compris ou non ce que j’essaye de lui dire, mais, je pense que c’est le genre de chose qui mérite qu’il prenne le temps d’y penser au calme pour laisser maturer. Accepter d’évoluer, de se remettre en question dans tout ce qu’on a toujours cru vrai et bon jusqu’ici n’est pas un exercice simple ou a la portée de tout le monde, mais j’ai confiance dans la bourrique en face de moi. Si a un moment il voit le chemin et a envie d’y aller, rien en l’arrêtera. On se ressemble peut être plus qu’’il n’y parait lui et moi, a quelques années d’écart.

« Tu sais, j’étais comme toi avant.. a courir après la reconnaissance de papa et complétement perdue le jour ou j’ai compris que je ne pouvais pas faire plus que ce que j’étais. Trouver sa voie ce n’est pas simple mais tu verras, quand tu l’auras, tout de viendra limpide. D’ailleurs, est ce que tu crois que ca pourrait t’aider si tu essayais plusieurs activités dans le sein du camp et voir celle qui te plait le plus quand tu n’es pas en récupération ? »


Je lui offre un grand sourire sincère avec cette proposition qui fait écho a celle de papa quand j’étais aussi paumée que Milou. J’avais touché a tout dans son équipe avant de découvrir ma passion pour l’électricité, la vraie magie selon moi. Quand il m’avoue ne pas avoir de but j’ai un petit air malicieux au coin de l’œil pour lui dire :

« Tu sais, je crois que si tu baisses les yeux, tu auras peut être une piste d’un but possible. »


Ana a l’air bien avec lui, la fillette est facile mais elle est particulièrement a l’aise sur les genoux de celui avec qui on s’est tant heurté a un moment de nos vies.

« Moi je m’accroche parce que je sais que certaines personnes ne savent pas se défendre et on besoin qu’on les protège. Bon, aussi qui ne savent pas lever leurs chaussettes sales, mais ca, c’est une autre histoire ! »


J’arrive a rire de la situation. En fait, parfois, avec les tâches ménagères je me sens un peu comme la Wendy chez les enfants perdus ici, pour une personne qui a autant besoin de s’activer que moi, au moins, je suis comblée. Je ne sais pas si les autres se rendent compte que le linge est propre, que les caravanes sont briquées et que les repas, même sans Bruce, restent plus élaborés que des pommes de terre et de la viande en grillade… mais en tout cas je fais de réels efforts pour que l’hygiène et le confort du groupe ne soit pas un souci pour personne.

«Oh ! attend ! J’y pense ! Bruce avant son accident avait un projet ! Nous avons des Rottweilers que Connor a ramenés, il voulait les dresser pour en faire des chiens d’attaque et de garde. En attendant qu’ils se remettent ces pauvres bêtes s’ennuient. Tu crois que t’en occuper pourrait te plaire ?  »


L’idée peut paraitre hasardeuse mais en vrai, je la trouve bonne. Il faut beaucoup de qualité pour s’occuper de chiens et je suis sur que Milou apprendra beaucoup sur lui-même s’il venait a prendre plaisir a cette mission. Pour ce qui est d’aller voir un spécialiste je respecte son envie d’y aller seul, enfin, je le fais façon mère pas invasive du tout :

« Tu es sur ? Je veux dire, tu n’es pas obligé de vivre cela seul si tu n’en as pas vraiment envie d’accord ? Donc tu n’hésites pas. »

On est une équipe après tout et je ne suis absolument pas un archétype de mère Italienne. Si la conversation redevient un peu lourde, mais au regard du contexte, je dirais que c’est, malheureusement de saison, le retour au sujet le plus fédérateur du monde, a savoir la nourriture, nous redonne le sourire.

« Méfie toi de ne pas être plus précis sinon je te fais une a l’ananas. »

J’arrive a rire a sa solution miracle et hoche la tête avec un sérieux surjoué a sa proposition de se racheter :

« Crois moi, si tu me trouve un lave-linge, de type industriel ou de laverie, je crois qu’a mes yeux tu sera racheter pour les 100 vies a venir… »

Je soupire en repensant au tas de linge que je n’ai pas encore fini de laver ou d’étendre.



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1837
Sujet: Re: Cradles   Sam 25 Sep 2021 - 18:04
À une période pas si lointaine, Milow en aurait eu rien à faire, de l'histoire d'Alex, et ne se serait pas gêné pour lui faire remarquer. À présent, il se surprit à écouter, lui jetant un regard en coin. D'autant plus qu'elle parlait d'elle pour l'aider, lui. Au final, ils se ressemblaient sur pas mal de points.

Hm … je sais pas. Faudrait que ça colle aussi avec mes tours de garde.

Il n'en faisait plus beaucoup, trop occupé pour ça, mais ça n'empêchait que ça lui prenait du temps malgré tout.

Il eut un sourire, un peu malgré lui, quand Alex lui fit remarquer qu'il avait déjà un but, là, dans ses bras. Secouant la tête pour effacer ce rictus, il resta cependant à observer l'enfant aux yeux mi-clos. Elle avait calé un pan du t-shirt de Milow dans sa bouche et bavait dessus, le prenant sans doute pour une tétine.

De ses mots, Milow comprit qu'elle vivait pour les autres, ce qui était bien quelque chose qu'il n'avait jamais fais et qu'il ne savait pas faire. Peut-être même qu'il n'en avait pas envie. S'effacer pour les autres … ça lui semblait étrange. On devenait un genre de serviteur, alors, assoiffé d'envie de vivre sans jamais en avoir ? Lui voulait retrouver le goût de la vie qu'il avait avant, le goût de sa propre vie. Il ne voulait pas vivre par procuration.

Dresser des chiens, tu veux dire ?

Il fit la moue. Sans compétence, ni patience, et encore moins de pédagogie, il avait peur de ce que ça pouvait donner, mais … il imaginait que ça ne pouvait pas être impossible. Et pour quelqu'un comme lui qui était si agacé par la présence humaine, au moins, être avec des animaux ne pouvait que lui convenir.

Je peux … j'peux tenter. Oui, pourquoi pas .

Son visage oscilla plusieurs fois de bas en haut alors que l'idée faisait son chemin dans sa tête. Non, plus il y pensait, plus ça lui apparaissait comme quelque chose de cool. Il s'imaginait déjà avec ses gros chiens à ses côtés, lui obéissant au doigt et à l'oeil … C'était stylé.

Concernant l'idée de voir un spécialiste et sa préférence pour y aller seul, Alex se montra hésitante, presque inquiète.

Merci. Ça ira. Je sais déjà pas comment ça peut se passer, alors … seul c'est bien.

Un petit rire lui échappa ensuite quand ils parlèrent de nourriture, et qu'elle le menaça de lui préparer une pizza à l'ananas.

Jesse les adorait, celle-là.

Il sourit, et, de façon surprenante et pour la première fois depuis la mort de son frère, il ne s'assombrit pas en le mentionnant. Il se sentit même la force d'apporter une précision.

Jesse c'était mon grand frère.

Un nouveau rire lui échappa quand elle parla de lave-linge. À son niveau, il prenait presque ça comme un défi. Après tout, il avait déjà trouvé le véhicule précis qu'Olivia désirait, ainsi que d'autres trucs que l'on ne trouvait plus dans le coin pour le troc. Un lave-linge ? Ça lui apparaissait être un jeu d'enfant.

Okay, deal.

Le duo atypique resta ensemble encore un moment, jusqu'à ce que la petite Ana daigne rouvrir les yeux pour réclamer sa mère. Après ça, Milow quitta la grande terrasse, l'esprit un peu apaisé. Qui aurait pu croire qu'Alex et lui parviendraient à discuter ainsi ensemble un jour ?


✖️"I don't Wanna end it but I will" ✖️
Awards <3:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Cradles   
Revenir en haut Aller en bas  
- Cradles -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: