The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé d’activation par mail
1 €
Voir le deal

Cradles
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1850
Sujet: Cradles   Jeu 2 Sep 2021 - 12:28
Cradles



Alex & Milow


Il était fatigué. Comme tout le monde dans le camp, apparemment. Ses récents malaise à cause de son poids trop peu élevé, la nouvelle funeste concernant Joséphine, les naissances … et lui tout seul. Les journées étaient longues et pénibles. Pour être honnête, il se demandait parfois s'il avait sa place, s'il s'y sentait vraiment bien, ou s'il s'accrochait à un fantôme, à des espoirs infondés.

Il avait cessé de parler au sein du camp, se contentant d'obéir quand on lui donnait un ordre, d'être présent quand on exigeait sa présence, parfois de tenter d'apporter quelques maigres objets réconfortants pour Connor, mais sinon, il n'existait plus, tentant, lui-même, de lutter contre son démon personnel. À se forcer à manger, à lutter contre les nausées, et ne pas vomir tout ce qu'il ingurgitait. Ray lui avait dit : il était en danger, et il était son propre ennemi. S'il ne reprenait pas de poids, bientôt, il ne pourrait plus marcher du tout.

Ses pas le guidèrent jusqu'à la caravane d'Alex. La fin de journée était agréable.
La jeune femme était assise à l'extérieur, visiblement assoupie, épuisée. En silence, Milow approcha. Une légère brise venait faire onduler les cheveux de la jeune mère.
Des gazouillis, au niveau du berceau qu'elle gardait à côté d'elle, attira son attention. L'une des mains d'Alex était posée à l'intérieur, protecteur. L'enfant était parfaitement réveillé. Connor devait avoir le sien avec lui, sans doute.

Milow l'observa, droit, au-dessus de lui, l'esprit vide de toute pensée. Comme fasciné par cette minuscule créature, si fragile, si faible, qui serait si simple à tuer et qui … sembla lui sourire.
Il ne remua que lorsqu'elle parut s'énerver un peu. Ses petits gloussements de bébé devinrent un peu plus fort, plus joyeux, et le jeune Lewis posa son indexe devant ses lèvres pour l'intimer de se taire, en vain, bien évidemment.

Shhh... réveille pas ta mère.

Son visage se tourna une seconde vers Alex, toujours endormie. Dans un soupir, il tendit sa main pour que la petite chose attrape par réflexe son doigt de tous les siens. De toute évidence, elle était parfaitement éveillée, et était bien ravie d'avoir tant épuisée sa mère.
Elle lâcha ce qui ressemblait à un rire, arrachant pour la première fois l'esquisse d'un sourire à l'adolescent qui se pencha un peu plus sur elle.

Mais du coin de l'oeil, il vit Alex remuer un peu. Bêtement, il se redressa, d'un seul coup et recula d'un pas, braquant aussitôt son regard sur elle qui ouvrait les yeux. Pourquoi réagir si vivement ? Peut-être redoutait-il qu'elle pense qu'il puisse mal agir face à l'enfant, comme Selene le pensait quand il était chez The Haven.

Elle est … réveillée, souffla-t-il en pointant le bébé du doigt. Je voulais juste la regarder.

Ses épaules se haussèrent. Malgré toutes ses rancoeurs et ses colères, il avait conscience qu'Alex bossait énormément ici. Rien que le fait de devoir s'occuper de deux nouveaux nés. Elle paraissait aussi être d'un bon soutien pour Connor, ce qui rendait sans doute Milow un peu jaloux. Il n'avait même pas osé aller le voir depuis son retour. Il n'avait pas osé grand chose, à vrai dire.

Je peux la surveiller si tu veux dormir encore un peu, ajouta-t-il après un moment de réflexion.


✖️"I don't Wanna end it but I will" ✖️
Awards <3:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5091
Sujet: Re: Cradles   Ven 3 Sep 2021 - 11:03
Celle qui aime les réveils en douceur


Nourrir deux bébés tout en essayant de continuer a gérer surement trop de choses me mets dans un état de fatigue jamais atteint. L’inquiétude pour Connor, pour chaque Expendables qui sort, pour être a la hauteur de l’intérim, pour l’état de Bruce, pour l’avenir des enfant, pour les risques que James essaye de récupérer ma fille m’empêchent de vraiment me reposer entre chaque tétée. Pourtant, sur la terrasse couverte que les Brody ont aménagé pour moi, je sens que mes yeux se ferment tout seul et que ma tête se fait lourde alors que je suis en train de revoir les plans des palissades pour prévoir « une sortie » de secours.

Il fait bon, il y a un peu d’air et Ana dort paisiblement a coté de moi, je crois que j’essaye de résister, car il y a trop de chose a faire, mais je m’autorise de fermer les yeux quelques instant, une seconde tout au plus… du moins, c’est ce que je crois alors que je m’assoupie purement et simplement.

Je suis dans les limbes d’un sommeil sans rêve, la magie de l’épuisement, quand soudain, je perçois un bruit a coté de moi et, par instinct, avant même d’ouvrir les yeux, je sais qu’on touche a mon bébé. Dans le trouble qu’est le moment entre le sommeil et le réveil, mon cerveau ne pense qu’a une seule personne qui est bien trop souvent dans mes cauchemars : le fou. Il est ici. Il va voler Ana !!!

Je me redresse dans un sursaut violent, un couteau presque instantanément a la main alors que j’ai un regard horrifié de bête traquée, m’attendant a voir mon bourreau en face de moi. Je mets un peu de temps a reconnaitre Milou alors qu’Ana est dans ses bras. Désorienté, épouvantée de réaliser que j’ai un couteau a la main ou que je me suis endormie alors que je suis autant exposée, je me passe la main sur le visage, presque nauséeuse.

« Je… excuse moi Milou… je… je t’ai pris pourquoi quelqu’un d’autre. »


J’écoute sa proposition et fait au mieux pour lui sourire alors que mon cœur tambourine encore avec la frayeur que je me suis offerte.

« C’est gentil mais je crois que dormir ne me réussit pas trop… Elle a l’air de bien t’aimer on dirait.»


Je note qu’il n’a pas l’air très en forme. Cela fait longtemps que je ne lui ai pas accordé beaucoup de temps alors que je vois bien tous les efforts qu’il fait pour m’aider a tout faire tourner tant que Connor et Bruce se remettent. Aussi, je ne fais rien pour reprendre Ana alors qu’il semble a l’aise avec ma fille. Je reprends une contenance malgré ma paleur pour lui proposer :

«  Tu veux manger quelques choses ? Ou boire une tisane ? Ca va comment toi ? »



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1850
Sujet: Re: Cradles   Ven 3 Sep 2021 - 22:14
Ce fut un peu malgré lui, qu'il se redressa avec le bébé dans les bras. Parce qu'autrement, il se serait arraché à ses petites mains, et il lui aurait sans doute fait mal.
Alors il fit face à Alex, englobant la petite tête d'Ana de sa main, avec une expression donnant l'impression qu'il avait fait une bêtise. Oui, pendant une seconde, il eut l'impression de mal agir. Il crut qu'elle allait l'incendier, et que cette gentille rencontre allait se terminer avec des cris.

Il se détendit légèrement quand elle s'excusa mais n'ajouta rien. Quelqu'un d'autre. Pas besoin d'être futé pour comprendre.
Un petit sourire traversa son visage quand elle fit remarquer qu'Ana paraissait bien l'aimer. Il posa ses yeux sur l'enfant, puis les reporta sur sa mère.

Je sais pas, peut-être.

D'aussi loin que remontaient ses souvenirs, il n'avait jamais porté de bébé, et encore moins de ce si jeune âge. Étrange qu'il ne soit pas rebuté et qu'il ait trouvé naturellement la posture à prendre pour lui maintenir la tête et qu'elle soit confortable.

Doucement, de son pied, il tira une chaise pour se poser dessus. Rester debout longtemps, c'était encore difficile pour lui. Néanmoins, il avait accepté. Avec peine, mais il avait accepté sa faiblesse. Pour la comprendre et la combattre, apparemment, il n'avait pas vraiment le choix. Même si ce n'était pas encore totalement ça, au moins, y'avait des efforts de fait.

Non … non ça va.

En tout cas, lui, tout comme Alex, ne donnaient guère l'illusion d'être en forme. Elle était toute aussi blanche que lui. On pourait presque croire qu'ils faisaient partis de la même famille.

Ça va, souffla-t-il dans un haussement d'épaules.

Il déglutit, berçant doucement la petite.

Personne va super bien, de toute façon, en ce moment, rajouta-t-il après un silence.

Il n'avait pas vraiment envie d'entrer dans les détails, et encore moins de raconter sa vie et ses états d'âme. Il allait gérer seul, comme il le faisait à chaque fois. Parce que le camp n'avait pas besoin de problèmes en plus, c'était déjà assez compliqué pour tout le monde.

J'ai pas osé aller voir Connor encore. J'crois pas qu'il en ait besoin.

Connor avait sans doute l'impression d'avoir besoin de rien, de toute manière. A côté, Roman et Daemon, avec Alex, devaient gérer. Et malgré le fait qu'ils venaient tout juste d'arriver au camp, et malgré les histoires d'Alex, Milow devait admettre qu'il était un peu soulagé. Il n'avait pas la forme de quoique ce soit, et encore moins de faire des histoires, de toute manière. Rester dans l'ombre, ça lui allait.

Je faisais un tour du camp, dit-il pour justifier sa présence ici. J'crois que c'est la première fois que j'te vois dormir depuis des mois.


✖️"I don't Wanna end it but I will" ✖️
Awards <3:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5091
Sujet: Re: Cradles   Lun 6 Sep 2021 - 11:08
Celle qui est reconnaissante

Je m’attendris en voyant le jeune garçon avec ma petite Ana qui semble a son aise d’être dans ses bras. Milou, aussi, a l’air tranquille a être avec elle et de bien savoir la prendre. Je ne loupe pas son sourire quand je lui fais remarquer qu’Ana a l’air de l’apprécier et me garde bien de lui reprendre. Ana n’a peut être pas de père, mais elle aura une famille de tontons bienveillant avec elle, j’en suis persuadée.

Je le regarde s’assoir, avec ma fille qui reste confortablement installé dans ses bras, en même temps qu’il refuse ma proposition de lui faire a manger. Mon coté italienne sans doute, j’ai du mal a ne pas penser que l’hospitalité ne passe pas par le ventre. Quand il me dit que ca va, je n’y crois qu’a moitié, il a été plusieurs fois blessé en plus d’être malmené psychologiquement. Malgré tout, il continu de faire au mieux pour que les choses se passent bien le temps que les leaders se remettent. Je n’ai pas la prétention de remplacer Connor ou Bruce, je fais juste en sorte qu’ils aient du temps pour se remettre sans être écrasé par le quotidien. Si la faction tient, ce n’est pas grâce a moi, mais c’est bien parce que tout le monde fait de son mieux afin que les Expendables passent se cap au mieux. Quand il nuance sa réponse en disant que personne ne va bien, je me contente de souffler un :

« Je sais… on a été très ébranlé ces derniers temps… toi plus que d’autres avec ce qui t’es arrivé et l’inquiétude qui doit être la tienne pour Connor et Bruce. »

Je ne minore absolument pas l’attachement du jeune homme au leader, loin de là. J’avais même mis pas mal de ses « bêtises » sur le compte de son envie de bien faire vis-à-vis de lui. Je suis bien placée pour savoir que c’est souvent par amour et avec les meilleures intentions du monde qu’on fait les pires choses. Désireuses de rester positive j’ajoute rapidement :

« Au moins personne ne baisse les bras et tout le monde essaye de faire en sorte que ca aille mieux. merci a toi Milou de ton aide pour ca, sans vous tous, je ne suis pas sur que j’arriverais a temporiser le temps que Bruce et Connor se remettent. »


Assise en face de lui, je comprends sans vraiment savoir mettre des mots dessus, toute sa détresse lorsqu’il m’explique qu’il n’ose pas aller voir son ami. Connor est distant avec tout le monde et même s’il vit avec moi, ce n’est pas pour autant qu’il se livre plus. Nos conversations vont rarement plus loin que les enfants et la gestion du camps s’il en envie. Je suis impuissante face a sa peine et je ne peux qu’attendre qu’il accepte de se livrer un peu plus. Je me mordille la lèvre, hésitant aussi a partager certaines craintes avec Milou avant de parler :

« Il a un deuil a faire et besoin de temps. Elliot lui fait du bien, mais pour le moment il a besoin qu’on ne lui rappelle pas que Joséphine est morte. Je pense que c’est peut être pour ca qu’il s’isole… mais sache que tu n’as rien fait de mal si cette idée idiote te venait. Ce qui se passe ne change rien a l’affection qu’il te porte, j’en suis certaine. »

Je ris doucement, un peu gênée, quand il me dit que c’est la première fois qu’i me voit dormir. La vérité c’est que si on oublie les soucis et les bébés, le sommeil me fuit autant que moi je lui résiste. Dormir me donne un sentiment de vulnérabilité, entre la peur que James et son ami ne viennent voler Ana ou Elliot, m’emporter dans cette cave finir le « travail » ou les cauchemars qui me hantent des que j’ai les yeux clos, m’imaginant la douleur de ne plus avoir de paupière, d’avoir les os broyer et de n’être plus qu’un orifice sanguinolent sous les mains de brutes. Pudiquement, je me contente d’un :

« Avec deux petits gloutons et pas mal de choses a faire, les journées sont trop courtes tu sais ? »

J’hésite vraiment a enchainer avec autre choses sur Connor mais, pour le moment je me retiens. J’ai peur d’outrepasser ma place plus que je ne fais déjà et d’inquiéter Milou pour surement rien.


Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1850
Sujet: Re: Cradles   Ven 10 Sep 2021 - 20:30
Il haussa légèrement une épaule, hésitant presque à penser qu'Alex se fout un peu de lui en prétextant qu'il a été plus ébranlé que la plupart. Ce n'était pas l'échelle de la souffrance, et Connor le lui avait déjà balancé, quand Milow avait tenté de parler de ce qu'il avait dans sa tête. Milow refoulait, depuis. Après tout, il n'était pas un vétéran ayant fait le Vietnam, n'est-ce pas ? Alors, d'après son leader, il n'avait pas à se plaindre et à être comme il est.

De rien.

Même si, le cerveau, c'était bien Alex, et personne d'autres. Elle possédait un vrai talent pour gérer les troupes et distribuer les tâches. Une qualité que Milow enviait. Depuis quelques temps, ses oeillères tombaient petit à petit, et de nouveaux horizons apparaissaient. Le leadership, qu'il n'avait jamais voulu toucher du doigt à l'époque – trop égoïste -, lui faisait de l'oeil de plus en plus.

Ils échangèrent au sujet de Connor et de son isolement. Également sur la crainte de Milow que d'aller le voir ou pas.

J'suis sûr qu'il me déteste depuis longtemps, plutôt, hasarda-t-il en regardant le bébé.

Dans sa voix pourtant, pas de rancoeur. Après tout, Connor avait d'autres chats à fouetter plutôt que de lui donner de l'attention, ou juste pour lui donner l'illusion qu'il comptait pour lui.

Mais c'est pas grave. C'est pas l'important, encore moins en ce moment.

Alex parut brièvement embarassée quand le jeune Lewis mentionna son – trop – peu d'heures de sommeil.

J'imagine, ouais.

Son bras solidement enroulé autour d'Ana, il laissa son autre main triturer un peu distraitement son t-shirt. Un instant, son regard se perdit dans le vide. Fut un temps, la jeune mère aurait été la dernière personne à qui il aurait eu envie de se confier. De plus, elle avait déjà des choses à gérer. Mais … il ne savait pas trop à qui d'autres en parler, et ce soucis commençait à être réellement handicapant pour lui. Alex lui paraissait, étrangement, être la personne la plus à même d'au moins le comprendre.

Alex, je …

Il s'éclaircit la gorge, prit soin de ne pas la regarder. Manifesta inconsciemment son appréhension en se mordillant l'intérieur des joues.

J'ai beaucoup maigri, ces derniers temps.

L'enfant gazouilla, agita ses petites mains le temps de se réajuster dans ses bras.

J'ai... été au dispensaire. Le médecin m'a dit que c'était … vital. Que je reprenne du poids. Je peux même plus faire de Parkour en ce moment.

Il prit une lourde inspiration, se força à respirer calmement pour ne pas être submergé par ses émotions.

Mais j'crois que c'est plus difficile que ce que je pensais. Je sais que t'es très occupée … et fatiguée en ce moment. J'aurais préféré me débrouiller seul. Mais j-j'y arrive pas. J'arrive plus à manger.

La faute à son stupide besoin de contrôle, à des années de manque et de privations, à un cerveau malade. L'admettre à voix haute, c'était une torture. Mais il apprenait, également, à se mettre à nu. Et son passage chez les Divas, en plus d'avoir bien piétiné son égo surdimensionné, lui avait appris beaucoup de choses. C'était un grand Mal, mais … qui pouvait le faire avancer. Il l'espérait.

Je … j'pense que c'était au moins important que j'en parle à une personne, conclut-il en relevant ses prunelles vers elle.


✖️"I don't Wanna end it but I will" ✖️
Awards <3:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5091
Sujet: Re: Cradles   Dim 12 Sep 2021 - 16:39
Celle qui aurait pu faire top chef

J’ai beaucoup de mal a bien cerner tout ce qui peut torturer le jeune homme, il faut dire que la liste des sujets potentiels est aussi longues qu’ils sont cumulables. Entre sa blessure, l’état de Bruce ou le deuil de Connor, la menace NE… sans compter tous les changements dans le camp, avec la personne qu’il avait le plus détester au monde gérant l’intérim du lead, il y avait de quoi faire pour le miner. Plutôt que de partir en conjecture, je reste patiente, a attendre qu’il se livre un peu plus pour voir comment je pourrais l’aider. Je me doute bien qu’avec sa relation presque fusionnelle avec le sportif, Milow doit mourir a petit feu d’inquiétude. Ca me fait hésiter encore plus a lui demander des conseils pour aider son ami car je risque de l’angoisser encore plus.

Je suis un peu surprise quand il me dit que Connor le déteste et cela doit se voir sur mon visage. Je pensais que Milou avait déjà connu les affres du deuil et de toute la douleur qui va avec pour comprendre ce que doit subir le sportif en ce moment, vivant un demi bonheur avec son bébé faut de pouvoir le partager avec la femme qu’il aimait. Je me mords la lèvre ne sachant pas comment expliquer à l’ex rebelle du camp que le problème ne vient pas de lui actuellement. D’ailleurs, lui, comme moi et beaucoup d’autres choses, nous sommes surement très loin de ce qui préoccupe actuellement notre leader. En prenant soin d’avoir une voix apaisante, je lui explique :

« Milow… Connor subit une perte affreuse, il déteste forcement la terre entière et lui encore plus que les autres, de devoir vivre ça. Laisse-lui du temps, pour le moment il a surtout besoin qu’on lui donne ça… du temps, de l’espace et que l’on soit présent quand il aura envie d’en parler. »


J’essaye de sourire pour me faire oublier le « si » qui me fait de plus en plus peur. Je sais que tout est récent mais je me sens réellement impuissante devant ce qui semble être une chute aux enfers pour celui a qui j’impose une collocation. J’ai l’impression que, de la même façon ou Connor avait eu beaucoup de mal a déléguer pour la gestion de son camp, il en est de même pour sa souffrance. Il garde tout pour lui, et essaye de gérer a sa façon, ce qui m’angoisse de plus en plus. Je ne le connais pas assez pour savoir si je ne panique pas pour rien ou comment enrayer ce qui se passe. Visiblement, Milou na pas envie de creuser le sujet et je ne veux pas l’accabler plus avec les soucis de son ami alors qu’il a besoin de parler des siens. Aussi, je me garde de relancer le sujet et reste attentive a ce qu’il essaye de me dire.

Je plisse mon front, soucieuse, quand je le vois bafouiller et chercher ses mots. C’est assez rare chez lui qui a la langue plus affutée que mes couteaux. Ana n’a pas vraiment l’air de partager son émoi, plus intéressée par le tissu du T shirt de Milow que par nos échanges. Je reste silencieuse pour lui laisser le temps de se confier, je sens l’exercice est compliqué. Je ne suis pas sûre de bien mesurer l’étendue de ce qu’il me confie mais je me sens quand même de proposer :

« J’ai toujours du temps pour toi, tu le sais et je ne suis pas si fatiguée que ça. »


Tant que je bouge encore, c’est que je ca va non ? Dans tous les cas je n’ai pas envie qu’il se sente seul avec ses problèmes. Je ne sais que trop bien le cauchemar de se sentir isolé et ignoré alors que la solution serait de parler pour avoir une main tendue et éviter des drames.

«Je n’ai pas de solution miracle mais il se trouve que je connais bien la personne en charge des repas… et qu’en plus elle est quand même fille de cuisinière… alors… peut être que si tu me glissais quelques suggestions de choses qui pourraient te donner envie de manger plus que d’autres, on pourrait essayer de commencer par là ? C’est quoi tes plats préférés ? »


J’essaye de lui adresser un air malicieux propre à dédramatiser les choses avant de me souvenir ce que m’avait proposé Connor une fois.

« Tu sais, il parait qu’il y a des médecins en ville… du genre qui peuvent t’aider a retrouver l’appétit. On a largement de quoi te payer des soins si tu as envie d’essayer ca aussi. Est-ce que tu veux que je me renseigne ? »




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1850
Sujet: Re: Cradles   Lun 13 Sep 2021 - 20:30
Je sais … je sais.

Il soupira. La peine de Connor était forte, palpable. Milow passait pour un égoïste à dire ça, même si sa pensée remontait à avant, bien avant. Ca avait été malvenu de parler de ça, ce n'était clairement pas le moment, ni important. Il devrait être capable de mettre ça de côté, pour Connor, pour l'aider, à sa manière, qu'il l'apprécie encore ou pas. Mais il ne savait pas quoi faire pour ça. Comme tout le monde au camp, il était dépeuplé, sans repère.

J'disais pas ça pour ça … j'aimerais pouvoir l'aider, tu sais.

Mais le leader ne parlait jamais, tout à son comportement auto-destructeur. La chose la plus folle était qu'il s'était reposé sur Alex pour le camp, pour leur survie à tous. Milow n'arrivait pas à réfléchir à tout ça sans se montrer amère. Il n'arrivait pas à comprendre. Mais … Alex avait sans doute raison. Il avait besoin de temps. Pour ce que ça valait.

Malgré la souffrance de l'ancien sportif, gêné, le jeune Lewis osa parler à son tour de son propre problème. C'était peut-être malvenu, « moins » grave, mais comme il le disait, il supposait qu'il était important que quelqu'un soit au courant. Au moins … au cas où. Parce qu'il était fatigué. Comme tout le monde. Et qu'il comprenait petit à petit que se renfermer dans sa souffrance n'aidait en rien. Il se faisait peur quand il se regardait, et se maudissait de sa faiblesse. Mais il fallait qu'il se rende à l'évidence une bonne fois pour toute : tout seul, il n'y arrivait pas. Et crever de dénutrition alors qu'il ne manquait de rien, ce serait vraiment une mort de merde.

Il eut un sourire sans joie aux mots réconfortants de la jeune mère. Secoua doucement la tête. Le problème, c'était bien ça : il n'avait pas envie de manger. Et quand il mangeait quand même, il en tombait presque malade. Il ne supportait plus d'avoir des nausées à chaque bouchée avalée.

J'ai déjà été au dispensaire, souffla-t-il en regardant l'enfant. C'est un type de New Eden qui s'est occupé de moi. Mais j'crois pas qu'il vienne souvent. Il a dis que mon estomac avait rétréci, que c'était pour ça que j'arrivais même plus à avaler un truc.

Il se forçait à parler de ça, mais il aurait aimé lui dire de laisser tomber, que ce n'était pas grave et qu'il y avait d'autre chose plus importante. Mais ... en vérité, il était terrifié.

Connor aussi, maigri, remarqua-t-il après un silence pensif, les yeux posé sur l'enfant sans la voir pour autant.


✖️"I don't Wanna end it but I will" ✖️
Awards <3:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Cradles   
Revenir en haut Aller en bas  
- Cradles -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: