The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Disque SSD Interne – SAMSUNG – 870 QVO ...
Voir le deal
69.99 €

Le butin du diable
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10260
Sujet: Le butin du diable   Jeu 26 Aoû 2021 - 22:42
« K' est venue ? »
Pas de réponse. L'adolescente croise les bras et marque son impatience en tapotant des doigts. Elle fait de son mieux pour se convaincre que le garde ne l'a pas entendue ou qu'il s'est absenté. Parce qu'il n'aurait tout de même pas l'outrecuidance de l'ignorer, hein ? Non, il ne ferait pas ça...

Ce matin, lorsque l'on est venue la chercher au saut du lit pour la mener dans le bureau de June, elle pensait à une forme de mauvaise blague. La discussion avec la Boss fut brève, mais intense. Et l'australienne comprit rapidement qu'elle était bonne pour un nouveau séjour en taule. Parce que l'ancienne avocate fédérale sait tout. Et il fallait bien que tôt ou tard, elle apprenne pour Misha et cette fameuse soirée où l'adolescente s'est emportée contre elle, menaçant de l'éventrer. Et tentant d'ailleurs de le faire.

Ses regrets - qui n'avaient rien de bien sincères et ses arguments n'ont pas fait mouche. Zelda espérait qu'une tentative ou qu'une intention ne puisse pas être perçue comme une erreur. Mais le match était déjà perdu avant même le coup d'envoi. Et la jeune militaire fut tout simplement emmenée en prison, délestée de ses effets personnels et condamnée à partager la solitude une cellule vide. Sans avoir eu le temps prévenir K', Jerem' ou tout autre personne qui se soucierait de son sort. Même si elle se doute bien qu'ils l'apprendront rapidement...

Et la voici donc qui rôde dans le maigre espace qui sera sa maison pour les deux prochaines semaines. La prison, Zelda connaît déjà. Elle sait que le premier jour est facile. Et que les suivants seront compliqués, que le temps semblera s'allonger et qu'elle sera tôt ou tard plongée dans une introspection des plus désagréables. Seulement, contrairement à la première fois, elle devra aussi composer avec un autre châtiment. Car l'enfermement n'était pas suffisant, semble-t-il. Peut-être que c'est la mort - certains diront le meurtre - de Jaimie qui lui a valut ce petit bonus. Elle n'en est pas bien sûre.

Mais pour l'heure elle songe surtout à une seule chose : la visite que K' ne tardera pas à lui rendre. C'est le début de soirée, sa petite amie doit avoir compris où elle se trouve. Et bientôt, le garde ouvrira la porte pour permettre de brèves retrouvailles. « Eh ?! K' est venue, ou pas ?! » s'entête-t-elle, cognant cette fois-ci la porte métallique de son pied. Ses orteils protestent mais elle est au moins certaine d'avoir été entendue, là.

Et effectivement, un cliquetis au niveau de la serrure lui indique que quelqu'un arrive. Peut-être pour ouvrir la voie à K' ou peut-être, tout simplement, pour qu'on vienne lui faire la morale et qu'on lui rappelle que le silence est d'or et que l'effronterie rendra son séjour plus difficile encore. L'australienne se recule, au cas où. Mais ce n'est pas la jeune américaine qui apparaît dans le cadre de la porte. Ni même un garde, d'ailleurs. « Levi !? » Elle comprend immédiatement ce que sa présence signifie. Car il y a plus de chances de voir Cole prendre un bain de foule que Levi, lui rendre une visite de courtoisie. « Désolée, je n'reçois que sur rendez-vous ! Mon assistant ne t'a rien dit ? » Elle cherche d'ailleurs le garde du regard. Il ne va tout de même pas la laisser seule avec ce psychopathe,  si ?


The toughest steel is forged in the hottest fire

KoalaVolant
Awards 2020-2021:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6187
Sujet: Re: Le butin du diable   Ven 27 Aoû 2021 - 1:33
La conversation avec June fut brève, mais significative pour lui. C'était désormais son rôle d'endosser la position d'exécutant, pour la punition qui revenait à Zelda. Pour ce qu'elle avait fait à Misha, ou menaçait de faire, pour le danger qu'elle faisait encourir aux autres. Les gardes de la prison avaient été averti de son arrivée, et Levi avait fait un détour par l'armurerie pour récupérer une hachette qui ferait l'affaire pour ce qu'il devait accomplir. Lorsqu'il se présenta, on lui fit place et l'homme ne perdit pas une seconde pour se rendre jusqu'à la petite cellule de Zelda.

La porte s'ouvrit, il scruta à l'intérieur. Royalement, il ignora même l'adolescente en avisant la largeur de la pièce, la hauteur de plafond, les meubles présents dans cet espace là pour enfermer celle qui devait apparemment apprécier y dormir pour avoir dans l'idée d'y revenir aussi souvent. Lorsqu'il termina son étude, ses yeux se reposèrent sur elle. Dans sa main se tenait toujours la hachette, dont il enserrait le manche fermement. Son regard dur se fit plus sombre alors que derrière lui se refermait la porte pour qu'elle ne puisse pas s'échapper. Ce tête à tête se ferait, quoi qu'elle dise, quoi qu'elle pense.

Alors, lui qui n'avait pas écouté la boutade de Zelda, l'essuya simplement d'un revers de pensées, terminant de la scruter pour prendre finalement la parole :

On peut faire ça vite, lui annonça-t-il. De la tête, il désigna la petite table dans la pièce, la chaise sur laquelle elle pouvait parfaitement s'asseoir, et lui présenter sa main. Écarter ses doigts dans la foulée, serrer les mâchoires, fermer les yeux. Ou tu peux te rendre la tâche difficile, poursuivit-il.

Le choix lui revenait. Mais entre elle et lui, il était évident qu'il aurait le dessus. Et que si elle venait à le provoquer, ou le cogner par exemple, alors il saisirait parfaitement le prétexte pour s'en défaire pour de bon. Depuis le temps qu'elle souhaitait rencontrer le tueur en lui, elle allait très probablement être comblé. Levi garda néanmoins un calme olympien en la fixant toujours. Dans l'attente d'une réponse aussi limpide que claire. Et là, dans un coin de son esprit, il espérait, bon sang qu'il espérait, qu'elle choisisse de se rendre la tâche difficile.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10260
Sujet: Re: Le butin du diable   Ven 27 Aoû 2021 - 2:32
« Forcément ! Il fallait qu'ce soit toi... »
L'adolescente se fend d'un petit rictus et hoche tristement la tête. Le choix du bourreau n'est pas dû au hasard et ça, elle le sait bien. Parce que June ne s'en remet pas à l'aléatoire. Tous ses choix sont réfléchis. Et la présence de Levi dans sa cellule n'est pas seulement de mauvais augure, mais également porteuse d'un message. « On dirait bien que June a quand même l'sens de l'humour, finalement... » ironise-t-elle. Zelda est pourtant responsable de tout ceci. Et elle est consciente. Et la Boss ne fait pas ça de gaieté de coeur. Elle n'est pas cruelle. Elle est pragmatique. Et la prisonnière se raccroche à l'idée que si elle a donné cet ordre, c'est pour son bien. Uniquement pour son bien. Pour l'aider à avancer, à grandir. Comment pourrait-elle lui en vouloir ?

Levi, quant à lui, n'est que le bourreau. Un simple exécutant. Un rôle sur mesure, qui lui convient parfaitement. « Putain... J'imagine même pas à quel point tu dois prendre ton pied ! » Bien qu'il soit aussi inexpressif que d'ordinaire. Et même s'il fera probablement comme si tout ceci l'indifférait et qu'il n'avait pas entendu, une fois de plus, cette nouvelle remarque. Parce que les monstres ne se soucient que fort peu des convenances ou des sentiments. Ils n'existent que pour endosser leur abjecte destinée. Mais Zelda se rassure en songeant que ces derniers, s'ils remportent quelques victoires, finissent toujours par perdre la guerre.

Le regard clair de l'australienne s'ancre un instant sur cette porte refermée, qui lui indique qu'elle ne peut pas espérer d'aide. Puis sur la table et la chaise que l'israélien lui a désignées d'un geste de la tête. Et la voici confrontée à un choix des plus difficiles : accepter d'endosser le rôle du mouton qui se laisse docilement guider jusqu'à l'abattoir ou celui d'une rebelle condamnée à lutter en vain, et sûrement à souffrir. Mais qui aura au moins le privilège de garder la tête haute. Tant qu'elle restera sur ses épaules, du moins. « Tu ferais quoi, toi, à ma place ? » le questionne-t-elle en reportant son attention sur son aîné. Là encore, elle n'attend pas vraiment de réponse. Elle ne pourrait de toute façon pas s'y fier. Alors son regard s'échoue maintenant sur la machette qu'il tient dans la main. La véritable question, ce n'est pas de savoir ce qu'elle souhaite. Mais ce que lui, il désire. Pour lui offrir exactement l'inverse. Et quand elle y pense ça semble plutôt évident : il aimerait qu'elle résiste. Pour qu'elle lui fournisse une raison de justifier un excès de zèle.

Hors de question qu'elle lui fournisse une arme supplémentaire !

Alors elle lâche un soupir vaguement résigné avant de faire quelques pas et prendre place sur la chaise. Son coeur s'accélère tandis qu'elle se confronte à la situation. Elle a peur, c'est évident. Ce qu'elle percevait comme un mauvais moment à passer se mue en crainte tangible, et réelle. Une part d'elle lutte lorsqu'elle dépose sa main, à plat, sur la table. Elle y reste une seconde ou deux. Puis un réflexe la pousse à la ramener en sécurité, contre sa poitrine. Hors de portée de cette lame menaçante. « Tu... » hésite-t-elle. « Tu voudrais bien m'accorder quelques instants ? » Une petite poignée de minutes, pas plus. Le temps qu'elle se fasse à l'idée. Et qu'elle l'accepte. Non, elle ne pensait pas que June ordonnerait si rapidement l'exécution de la tendance et que le diable en personne viendrait réclamer son dû.

Et puis quelque part, secrètement, elle espère toujours que K' va la rejoindre. Et qu'elle lui tendra la main tandis que Levi la privera d'un doigt...


The toughest steel is forged in the hottest fire

KoalaVolant
Awards 2020-2021:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6187
Sujet: Re: Le butin du diable   Ven 27 Aoû 2021 - 12:06
Je m'arrangerais pour que ça n'ait pas à durer plus de temps que nécessaire, répondit-il sobrement à Zelda en la fixant droit dans les yeux.

Elle en faisait ce qu'elle voulait, de toute façon ça n'était pas lui qui allait perdre un doigt aujourd'hui pour avoir menacé d'éventrer une femme enceinte. Il ne faisait qu'exécuter une punition qu'elle méritait cent fois. Le pire dans tout ça, c'était qu'il n'était même pas persuadé qu'elle apprenne concrètement sa leçon. En remontant l'événement à June - et visiblement, Clayton en avait fait de même, heureusement - Levi savait que ça ne serait qu'un coup d'épée dans l'eau tellement cette adolescente avait des problèmes. Sans doute toutes les excuses du monde pour marcher de travers, sauf qu'à un moment, qui serait là pour supporter son attitude et le danger qu'elle représentait ?

Zelda capitula finalement, s'installant sur la chaise et posant déjà sa main, Levi s'approcha, prêt à se saisir du poignet pour la tenir fermement et l'empêcher de bouger mais très vite, l'australienne retira son membre pour le ramener contre elle. Il la scruta, aucune pitié dans le regard. Il aurait pu en avoir pour elle sans le passif qu'ils partageaient tous les deux, mais surtout si elle avait une autre attitude. Cependant, Zelda se refusait définitivement à agir avec un minimum de décence, donc que pouvait-il lui dire désormais ? Rien. Parce que ça n'était pas son problème.

Cinq minutes, lui concéda-t-il de bonne grâce, en se redressant.

Levi se posa contre le mur à côté de la table, bras croisés contre son torse à scruter Zelda dans la foulée. Il la surveillait, parce qu'il savait comment elle pouvait se montrer imprévisible, et réagir sur un coup de sang idiot pour aggraver son cas. A ce moment-là, Levi voulait être prêt à agir, et s'il fallait pour ça lui prendre trois doigts au lieu d'un seul, il ne voulait vraiment pas manquer cette occasion. De fait, les cinq minutes filèrent et cette fois, l'israélien prit les devants pour qu'elle ne se soustrait pas encore à sa punition. Il n'y avait pas un monde où elle y échappait.

Main à plat, doigts écartés, ordonna-t-il sèchement. Quand elle s'exécuta, il attrapa cette fois son poignet et le maintint avec force contre la table. Ne bouge pas, ne replie pas tes phalanges, reste immobile, parce que sinon, il lui prendrait la main entière. Si tu as besoin, ferme les yeux, qu'importait pour lui.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10260
Sujet: Re: Le butin du diable   Ven 27 Aoû 2021 - 19:24
« Ca devrait suffire... »
Cinq minutes, c'est plus que ce qu'elle espérait. Et c'est tellement peu en même temps... Zelda imagine la présence d'un sablier sur la table puis les grains de sable qui s'écoulant avec grâce dans sa partie inférieur. Au final elle a bien vite l'impression que le délai accordé par l'israélien matérialise une épée de Damoclès sur sa tête et rend la perspective de l'amputation pire encore.

Et la voici qui ouvre et replie les doigts de sa main gauche en observant chacun d'entre eux. June lui a laissé le choix de choisir lequel est de trop. « Le pouce est trop précieux... » réfléchit-elle à haute voix. Car parler, comme souvent, lui permet d'évacuer un peu la pression. Certains aiment peloter des boules anti-stress. Elle, son truc, c'est la parole. « Et j'ai besoin d'mon index pour appuyer sur la détente... » Ou encore, désigner les choses importantes. Ou les traîtres ! « L'majeur est bien entendu vital ! » Elle le dresse devant elle pour envoyer chier une personne imaginaire. Même si l'envie de faire un doigt d'honneur à Levi est bien présente, elle s'en abstient. On ne tire pas la queue d'un fauve qui ne demande qu'à vous bouffer, pas vrai ?

L'australienne agite maintenant, tour à tour, son annulaire et son auriculaire. C'est entre eux que le match se joue. « Sans l'auriculaire, j'risque de galérer quand j'voudrai m'gratter l'oreille. Mais l'annulaire est plus robuste... » Et si elle compte encore donner des coups de poing à peu près convaincants, elle en aura sans doute besoin. Et puis ça ferait moche, tout de même, un gros trou entre le majeur et le petit doigt. « Amstramgram, pic et pic et colé... » Elle s'interrompt, consciente que s'en remettre au hasard n'est pas la meilleure chose à faire.

Alors elle finit par la poser, sa main sur la table. « L'auriculaire ! » ordonne-t-elle d'un air décidé. Elle est emportée par une vague de courage. Et elle espère que celle-ci ne se dissipera pas avant que la lame s'abatte. Seulement lorsque Levi lui saisit sans délicatesse la poignet pour bien la maintenir en place. Elle grimace mais se contente surtout de suivre les instructions de l'israélien. Elle écarte son auriculaire autant qu'elle le peut, bien en évidence. C'est à cet instant qu'elle remarque qu'elle tremble. « Non! J'vais regarder ! » assure-t-elle en levant brièvement le regard vers son bourreau. Parce que la réalité, de toute façon, ne s'estompera pas derrière des paupières closes. « Eh ? T'as des bandages, au moins ? Et l'médecin ? Il est où ? » Parce que concentrée qu'elle était sur le moment de l'amputation, elle n'a pas vraiment songé à l'après. Il y a forcément quelqu'un qui attend, derrière la porte, pour lui prodiguer les soins dont elle aura besoin. Pas vrai ?

Pas vrai ?!


The toughest steel is forged in the hottest fire

KoalaVolant
Awards 2020-2021:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6187
Sujet: Re: Le butin du diable   Ven 27 Aoû 2021 - 20:45
Zelda partit dans un plouf-plouf pour déterminer quel doigt elle acceptait de se faire couper. Levi n'intervint pas, la laissant déduire celui qu'il était préférable de perdre aujourd'hui. Il n'influencerait pas son choix, parce qu'il en avait rien à fiche, ce qui lui concernait était la partie suivante, quand il faudrait trancher dans le vif du sujet. Finalement, Zelda prit la décision de se faire couper l'auriculaire et alors qu'elle posa à plat sa main, il s'en empara fermement en tenant de son autre poing la hachette qui servirait à faire sa besogne.

Les inquiétudes de l'adolescente au sujet d'un médecin, des compresses, ne l'empêchèrent pas de lever d'un coup, d'un seul, sa hachette et de l'abattre avec une exactitude terrifiante droit sur le doigt. Sans attendre et sèchement, très vite le membre fut séparé du reste de la main, laissée sur cette table où l'auriculaire se trouvait définitivement orphelin. La douleur devait être particulière pour elle, mais Levi encore une fois n'en avait rien à fiche. Le temps de relâcher Zelda et d'attraper la taie d'oreiller sur son lit qu'il déchira du tranchant de la hachette utiliser, et de revenir à l'adolescente.

Là, il enroula fermement la main et serra avec force pour comprimer la plaie le temps que le sang cesse de couler. Premier réflexe

Continue à compresser la plaie, un médecin vient dans quelques minutes, pour la soigner donc et éviter qu'elle se vide de son hémoglobine au passage ou ne contracte une infection. Les extrémités saignent beaucoup, c'est normal, ajouta-t-il, peut-être avec pour vocation de la rassurer.

C'était toujours assez impressionnant à voir, mais Levi, lui, était plutôt vacciné à ce genre d'images, depuis le temps. Il se redressa, essuyant le tranchant de la lame sur le reste de la taie d'oreiller qui ne servait pas à éponger le sang :

Tu sais ce qu'il se passera à la prochaine connerie, indiqua-t-il sèchement à Zelda sans lever un regard vers elle. Tu as suffisamment de doigts à couper, encore neuf autres qu'il se ferait un plaisir d'arracher si besoin. Ensuite, on passera aux mains, aux bras, jusqu'à ce que ça soit ta tête qui tombe, il n'y avait aucune pitié dans la tournure de sa phrase, Levi était factuel et alors qu'il relevait finalement les yeux vers elle, il lui glissa avec l'esquisse d'un sourire : Et je serais là à chaque étape, lui assura-t-il.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10260
Sujet: Re: Le butin du diable   Ven 27 Aoû 2021 - 21:46
« A-Attends ! »
Trop tard ! Cette demande spontanée, presque instinctive, est balayée par le fracas de l'acier qui s'écrase contre la table. L'adolescente a détourné la tête malgré ses efforts pour garder son regard ancré sur son doigt jusqu'au dernier instant. Et brièvement, Zelda s'étonne de ne pas ressentir une quelconque souffrance. L'espace d'un instant, elle suppose que Levi s'est foiré. Ou qu'il s'agissait d'une simple mise en garde. Comme la fois ou June l'a emmenée dans la forêt pour simuler son exécution.

Mais lorsque l'australienne pose à nouveau le regard sur sa main elle ne peut alors que constater l'évidence : Son auriculaire se crispe de lui-même, comme s'il répondait encore aux ordres de sa légitime propriétaire. Et le sang qui commence à inonder la table ou encore le néant qui a remplacé sa chair ne peuvent que dissiper les dernières onces de doutes de la prisonnière.

Et puis elle finit par se manifester, la douleur !

Elle prend naissance à l'extrémité de l'amputation puis se répand en vagues successives, de plus en plus puissantes, dans le reste de son organisme. Son système nerveux s'affole et relaie l'information jusque dans les moindres parcelles de son corps. Zelda sent un cri remonter le long de son trachée mais il s'échoue lamentable dans sa gorge contractée qui l'empêche d'ailleurs, maintenant, de respirer. Il n'est plus qu'un gémissement plaintif lorsqu'il franchit enfin le seuil de ses lèvres.

L'adolescente se sent alors étrangement connectée à son corps. Comme si elle ressentait la présence de la plus infime de ses cellules. Et parallèlement, le monde extérieur semble disparaître, sacrifié sur l'autel de la douleur. Elle titube et chute de sa chaise tandis que sa main épargnée se referme autours de son poignet. Elle la sert fort comme pour en chasser la douleur. Sans succès, évidemment. Et elle gémit à nouveau lorsqu'elle tente de ramener son bras contre sa poitrine mais que Levi l'en empêche et compresse la plaie avec un morceau de tissu. La pression sur sa chair à vif couplée à l'absence de délicatesse de l'israélien lui arrache enfin un cri digne de ce nom tandis que l'air retrouve le chemin de ses poumons.

Alors lorsqu'il la libère de son étau, l'australienne se réfugie dans l'un des coins de la pièce, au creux duquel elle se recroqueville en position fœtale. Un réflexe des plus humains. Le corps parcouru de léger spasmes, les lèvres tremblantes et le visage blême, elle pose un regard hagard sur son bourreau. Ses mots résonnent tel un écho. Comme s'ils lui parvenaient d'une réalité alternative. « Espèce de... » grogne-t-elle sur le ton de la révolte. Mais le battement suivant de son corps lui donne l'impression que l'on enfonce une nouvelle aiguille dans son moignon.

Et elle finissent par rouler, ces larmes qu'elle espérait pouvoir retenir. La vision désormais brouillée, elle s'acharne à expulser l'israélien de son champ de vision tandis que de son côté, il lui fait comprendre que tout ceci pourrait être le début d'une nouvelle tradition. Et oui, elle ne doute pas qu'il sera là à chaque fois qu'il s'agira de la faire souffrir. C'est son loisir favori, après tout, non ? « D-Dégage ! » Zelda est agréablement surprise. Parce qu'elle arrive à insuffler à cet ordre une part de la colère qui l'habite. Celle qui reste pourtant encore terrée sous le poids de la douleur. « DÉGAGE ! » répète-t-elle avec plus de clarté, et un peu plus fort. Il a fait ce qu'on attendait de lui. Il l'a privée d'un doigt et meurtrie dans sa chair.

Le diable a obtenu son dû. Qu'il retourne en enfer, maintenant !


The toughest steel is forged in the hottest fire

KoalaVolant
Awards 2020-2021:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Le butin du diable   
Revenir en haut Aller en bas  
- Le butin du diable -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: