The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-53%
Le deal à ne pas rater :
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps et cheveux – 750 ml
21 € 45 €
Voir le deal

Sombre aurore
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2580
Sujet: Sombre aurore   Jeu 26 Aoû 2021 - 12:20

14 août 2021 ••

L’aurore se levait déjà. Il crachait sa lumière pâle et narquoise dans son bureau méconnaissable. Les dossiers généralement impeccablement posés sur son meuble jonchaient le sol, des feuilles éparses s’en étaient détachées pour se répandre sur le plancher. Si le jour venait la rappelait à l’ordre, alors cela faisait déjà plusieurs longues heures que l’avocate avait déclaré à Valentine qu’elle la rejoignait « dans cinq minutes ». D’interminables heures.

Ce matin, June était marqué par une nuit sans sommeil à cogiter sur l’impossible. Son visage était blafard, ses yeux cernés, ses cheveux détachés, jetés pêle-mêle sur son crâne douloureux. Son chignon avait été saccagé depuis longtemps par les passages incessants de ses mains. A un moment, dans l’intimité nocturne, elle avait craqué. Le masque d’assurance s’était fendu et une sensation inédite de désarroi l’avait poussé à cette stupide réaction de rage. Tout envoyer valser.

Elle avait tellement perdu sur cette opération…

Jaimie était le meilleur élément pour gérer l’entretien des bateaux et l’enseignement de la navigation. Melinda pourrait le remplacer, mais elle était bien plus renfermée et bien moins pédagogue. Halsey, Karl et Denver étaient de bons soldats, parmi les habiles de l’île. Et parlant de « soldats », ceux-ci étaient privés de leur tête, mentor et modèle. Aussi difficiles qu’avait été leurs relations au départ, Stanley était excellent à son poste et, il fallait le reconnaître, un allié de choix pour la rouquine. Et comme si ça ne suffisait pas, elle était aussi amputée de son meilleur formateur et agent d’intervention… Logan.

Personne n’avait pu lui dire si la mission avait été accomplie, l’avocate n’avait eu qu’un demi-succès. Une centrale endommagée, un incendie dévastateur, une meute de rôdeurs et trois « otages ». Des otages qui, de surcroit, étaient obstinément muettes pour l’instant. Elle avait un instant songé à les terroriser, à en abattre l’une des trois sous les yeux des deux autres pour faire passer un message. Elle s’était ravisée. Ce n’était probablement que la colère et la frustration qui s’exprimait. Si elle perdait sa clarté d’esprit, alors elle serait complètement égarée…

La rouquine était alors assise à son bureau, coude sur le plan et tête dans les mains. Elle digérait encore. La première moitié d’année avait été jalonnée de victoires dans cette guerre. Le retour à la réalité qu’imposait cette déconvenue, vécue comme une violente défaite, était terriblement salé.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 488
Sujet: Re: Sombre aurore   Jeu 26 Aoû 2021 - 14:43
Les expéditions avaient pris l’habitude d’être couronnée de succès. Seulement, cette fois-ci, il n’en était rien. Le problème de l’habitude, de la routine du succès était qu’on en oubliait qu’elle pouvait partir en éclat du jour au lendemain. Le retour sur la terre ferme avait été difficile. Valentine n’avait pas réellement pu prendre le temps de soutenir June, non pas qu’elle n’en eut pas l’envie, mais un échec ne pouvait pas avoir d’effet domino. Ils n’avaient pas le luxe de simplement se laisser aller à la déception et à la léthargie.

Valentine avait du faire preuve de patience, non pas que June ne la méritait pas, mais selon la française, rester à mijoter dans son jus de déception ne donnerait rien de bien appétissant. L’expédition s’était soldée par la perte de personnes à l’importance non négligeable pour la suite des opérations. New Eden avait mit un gros coup au moral des troupes et au moral de June. Peu habituée de devoir ramasser sa compagne à la petite cuillère, Valentine n’avait pas été force de consolation, seulement la nuit en l’entendre tourner dans le lit sans dormir pour ensuite de réveiller avec une mine défaite n’allait pas laisser Valentine ne marbre beaucoup plus longtemps.

Le seul prix qu’ils avaient su ramener était trois jeunes femmes, une maigre consolation si l’on prenait en compte le fait que leur communauté se foutait éperdument du sort des femmes. Ou peut-être que non, mais ils ne risqueraient rien pour les sauver. Ils avaient ce luxe. Un luxe qui manquait désormais à la communauté de Fort Ward. Sans oublier que même si elles parlaient, que pourraient-elles leur apprendre ?

Dans la cuisine, Valentine préparait petit déjeuner et boissons chaudes, quand elle entendit enfin June descendre les marches pour se diriger directement vers son bureau. Elle fit aussi le constat que sa tentative de lait végétal ne semblait pas à la hauteur du lait animal, mais pourrait toujours servir. L’horticultrice soupira, regardant la montre qu’elle avait à son poignet, elle marqua une pause, posant ses deux mains sur le comptoir de la cuisine. La jeune femme prit une longue inspiration, avant d’attraper une tasse fumante de thé et une assiette.

Elle toqua à la porte, avant d’entrer sans attendre de réelle réponse. Si elle avait fait preuve de politesse, il s’agissait plutôt de prévenir qu’elle allait entrer et non pas qu’elle attendait une quelconque permission. Elle posa la tasse et l’assiette de salade de fruits. La responsable demeura silencieuse quelques instants, en se demandant par quel bout commencer. La communauté avait besoin de son leader, dans les heures même les plus frustrantes. Peut-être que June aurait-elle apprécier une épaule sur laquelle se morfondre, Valentine n’était pas vraiment le genre à laisser les gens cuire dans le mélodrame.

« Tiens. » fit-elle en poussant la tasse vers June. La française soupira. « Le coup est trop dur pour que tu te morfondes comme ça, désolée, mais tu n’as pas vraiment ce luxe. » reprit-elle, appuyant sa hanche sur le bord du bureau. Elle remonta ses manches, avant de piquer un morceau de fraise dans la l’assiette de June. Le pouvoir allait avec ses handicaps et celui de se transformer en monstre de déprime n’en faisait pas partie. Les leaders ne pouvaient pas avoir leur jours avec et leurs jours, ou alors si ils le pouvaient sans pour autant se laisser aller.

Valentine croisa ses bras sur sa poitrine. « Que s’est il passé ? »



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2580
Sujet: Re: Sombre aurore   Ven 27 Aoû 2021 - 15:48
Une douche, ça lui ferait du bien. Ou en tout cas, ça ne lui ferait pas plus de mal. June avait fini par déplier son corps courbaturé pour aller tenter – en vain – de le décrisper sous l’eau claire. A défaut de lui apporter des solutions, le jet qui matraquait sa migraine obligeait ses pensées à se remettre en place. Il fallait qu’elle pense pragmatique, méthodique. Elle n’était pas cheffe de guerre de formation, elle était avocate. Mais survivre était une question de clairvoyance et un conflit n’était rien d’autre qu’un procès. Deux parties qui s’opposaient, chacune voulant vaincre l’autre, sans que la moralité n’ait à entrer en ligne de compte. Il n’y avait pas de bon ni de mauvais, pas de vérité ni de mensonges. Juste deux versions différentes, voire opposées. La nuance était que lors d’une guerre, elle ne manipulait pas des preuves photos, manuscrites, orales ou vidéos… elle manipulait des vies humaines. Et perdre signifiait mourir. La quadragénaire quitta la baignoire, se sécha et enfila un t-shirt et une salopette.

Retour dans le bureau. Étouffant. Son désordre irrita la rouquine, outrée de sa propre réaction. Elle coinça derrière ses oreilles les mèches volages de ses cheveux de feu, puis entreprit d’abord de ramasser le lot de stylos qui avait roulé sous son meuble. Le silence fut rompu par des coups à la porte auxquels elle ne répondit pas ; elle avait reconnu Valentine et savait que celle-ci ne ferait pas demi-tour. June fit mine de continuer sa tâche, mais leva ses yeux cernés sur sa compagne lorsque celle-ci lui adresse la parole. Ses orbes d’émeraude se posèrent longuement sur la tasse de thé poussée dans sa direction.

- Oh, tu crois que c’est ce que je fais ? Je me « morfonds » ? Répliqua-t-elle froidement.

Ce terme était affreusement puérile et ne correspondait pas vraiment à la situation. Elle se redressa pour s’asseoir sur son siège dont le cuir fatigué grinça. L’avocate n’avait pas faim et elle n’était pas non plus en état d’apprécier l’effort de soutien de sa cadette. A ce moment, ce n’était pas un petit-déjeuner et un bisou sur la joue de sa partenaire de vie qui allait résoudre ses soucis ; d’ailleurs, ce n’était pas ce que lui offrait Valentine. Heureusement.

- Il s’est passé qu’on a beaucoup perdu et peu gagné, résuma la quadragénaire sur un ton décoloré, on connaissait les risques, j’étais prête à payer ce prix là, celui hommes et de femmes, envoyés en mission quasi-suicidaire pendant que les leurs restaient en sécurité sur l’île, mais au final, on a une opération ratée et une équipe sur le carreau, pour ceux qui sont revenus.

Et elle ne parlait pas là que du physique. Moralement, mentalement, le bilan était lourd. Et ce gros point d’interrogation sur l’issue de l’attaque servait de facteur aggravant. June n’irait pas se consoler, ou se voiler la face, en se disant que « peut-être », les autres avaient pu décapiter l’avant-poste avant de donner leur vie. Et en deux offensives, elle perdait deux alliés de longue date. Ela et Stanley. Ce n’était pas du sentimentalisme, c’était de la stratégie. Ses plans ne fonctionnaient qu’avec les bons outils. Et peu à peu, ceux-ci cassaient sans certitude qu’ils soient remplacés…

- On est beaucoup plus vulnérable qu’on l’a jamais été, avoua June ; et c’était vrai : en ressource comme en personnel, Glenwood a creusé un trou, et je n’ai pas encore trouvé la contre-mesure.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 488
Sujet: Re: Sombre aurore   Ven 27 Aoû 2021 - 18:18
« Il semble y avoir une différence entre tes actes et tes paroles. Si tu veux être convaincante, fais une autre tête.. » répliqua la française, avec cette honnêteté et cette franchise qui se s’étaient pas adoucie avec le temps. Au contraire même, mais parfois, elle réussissait à faire preuve de diplomatie. Parfois, seulement.

Elle ne se morfondait pas non. Valentine n’était pas aveugle, le mot était peut être mort, mais June ne lui donnait pas vraiment une autre impression que celle de se morfondre. Les cernes comme accessoires et les cheveux sales comme compagnons. Non, June ne se morfondait pas, non. Elle avait simplement un coup de mou qui l’empêchait de prendre une douche et de manger. La française leva les yeux au ciel. « Il n’y a pas de contre-mesures à trouver tout de suite, puisqu’il n’y a personne pour les mener. » reprit Valentine en croisant les bras sur sa poitrine. Le constat était sans appel, et d’ailleurs, elle doutait que June puisse la contredire.

Le bilan s’aggravait au mur et à mesure des semaines. Ela, maintenant Stanley, on pouvait dire sans crainte, que la situation ne rimait pas avec succès et victoire.  La française soupira. Il était désormais trop tard pour faire machine arrière face à New Eden. Aurait-il été plus judicieux de ne pas se fourrer dans ce conflit qui leur coûtait de plus en plus cher ? Ils avaient beaucoup de choses à faire, beaucoup de nouveaux projets, et pour le moment c’était bien les seuls plans qui ne demandaient pas .. de sacrifices d’une ampleur comme celui de Grenwood. Attirer de nouvelles têtes, qui pourraient, elles, se mettre à ces fameuses contre-mesures. Pour l’heure, il n’y avait pas de stratégies viables à mettre en place. C’était aussi simple.

« Il y a d’autres choses sur lesquelles il faut se concentrer pour le moment. L’avant poste ne va pas se faire et se construire tout seul. La perte de Stanley, Ela et Logan est plus que problématique, il n’empêche qu’il y a d’autre têtes et d’autre personnes à accueillir qui peuvent nous surprendre. » Elle pourrait avoir ce fameux discours larmoyants qui ne pourrait certainement franchir ses lèvres. Ce discours qui disait que leur perte ne devaient pas être en vain. Bla bla … une espèce de propagande à la guimauve dont June n’avait pas besoin. Leur perte ne devait pas être en vain, c’était entendu. La perte d’éléments était une chose inévitable. C’était la risque à prendre, un risque que Valentine n’avait jamais su prendre.

« J’espère que tu veux pas un bisou et une tape gentille sur l’épaule pour te remettre en selle. J’ai des plantations à gérer, un grenier à organiser et une expédition à préparer et toi.. regarder les murs de ton bureau ? »

Peu importait ces états d’âme en réalité, elle était la première à le dire : tout le monde était remplaçable. La réalité était peut-être un peu plus complexe. Elle se disait capable de payer le prix, il semblait quand même que celui payé pour Greenwood était un peu trop élevé. La facture était salée, c’était un fait.

« Nous étions vulnérables, de base. Face à leur nombre, on ne peut pas grand chose. Il faut espérer que ce qu’à inhaler Stanley le rende assez contagieux.. encore faudrait-il qu’il soit fait prisonnier. Mais peut-être n’est ce pas souhaitable… pour lui en tout cas. » Le sort des ennemis des New Eden n’était pas une croisière s’amusant au gré du vent. Loin de là.

La française soupira, reportant son attention sur June. Non, vraiment cette mine déconfite ne lui allait vraiment pas.
[/color]



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2580
Sujet: Re: Sombre aurore   Ven 27 Aoû 2021 - 23:59
- Est-ce que tu te moques de moi Valentine ou est-ce que tu as oublié à qui tu parles ?

Cette fois, sa voix fut glaciale et ses yeux verts étaient deux lames en acier. Entre la désinvolture avec laquelle elle balayait le sujet, son sarcasme pince-sans-rire ou l’ironie malvenue de sa conclusion, la française avait mis le paquet. Si c’était une ruse pour lui rendre instantanément tout son mordant, c’était réussi. Sinon, c’était stupide. June se décolla de son dossier pour s’accouder sur le bureau et aligner ses bras au rebord. Ainsi, elle s’étirait vers sa cadette, assise à l’autre extrémité.

- Je t’ai déjà donné l’impression de jouer un jeu que je ne comprends pas ? Ou de ne pas avoir conscience de l’ampleur de mon rôle ici ?

Ce n’était plus que Fort Ward. En prenant la décision de combattre New Eden, pour le bien de la civilisation, ce camp devenait l’un des piliers de la zone géographique ; et donc par extension, l’avocate également. Le sort de l’état était lié à ses décisions, à sa vie ; tout comme pour le conseil de leurs anciens ennemis. Cette guerre était tout. S’ils la perdaient, il n’y aurait pas de deuxième chance ; sans doute pas de leur vivant en tout cas.

- Pour quelqu’un qui a souvent vanté son goût pour la tranquillité et la sécurité, tu balayes un peu vite notre réalité, poursuivit la rouquine, toujours aussi froidement, garder un rythme d’offensives régulier sert à les ralentir dans leurs expansions et les oblige à sacrifier des sources dans d’autres ambitions que de lever une attaque massive contre nous, expliqua-t-elle en fixant l’horticultrice, les victoires, ça améliore le moral de nos troupes – ce qui accroit le taux d’adhésion et de réussites ; alors que les défaites pour eux, ça génère de la frustration, qui peut sur le long termes les pousser à multiplier les erreurs, tel était le plan jusqu’à maintenant, mais Glenwood a grevé nos forces et nos moyens, alors on ne peut plus enchainer sur un autre objectif. Si on baisse en tempo, on leur donne l’occasion de souffler et de se réorganiser.

Est-ce qu’elles allaient se comprendre maintenant ? June ne pleurait pas les individus, elle n’avait jamais eu l’empathie pour ça ; et elle ne chouinait pas non plus comme une adolescente qui avait manqué son dernier test de mathématique. Mais elle était dos au mur, face à une armée massive capable de réduire tout ce qu’elle avait bâti, et tout le reste de leur civilisation, en cendre. Cette situation, elle la détestait. Elle était une joueuse d’échec, elle avait besoin de voir ses coups en avance.

- Le projet de l’avant-poste tient toujours mais bien sûr que si : je dois trouver la meilleure solution pour réduire l’impact négatif des résultats de Glenwood, que ce soit d’un point de vue politique, militaire ou gestionnaire ; un mauvais virage à ce moment précis et elle déclencherait une réaction en chaîne de pertes de contrôle, je suis ouverte aux suggestions mais si tu n’as que des évidences ou du cynisme en réserve, tu peux disposer.



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 488
Sujet: Re: Sombre aurore   Lun 6 Sep 2021 - 22:52
Valentine regarda longuement June.

« Mon goût pour la tranquillité ? » répéta t-elle dans un mouvement de recul. Outrée ? Non, mais cette petite pique était bien petite, même venant de June. De quelle tranquillité pouvait-elle bien parler ? Celle où elle avait prit la responsabilité de nourrir toute une communauté, croyait-elle qu’un ventre plein n’avait aucun importance face au travail de l’extérieur. Cette petite entrevue n’avait pas vocation à se transformer en procès, mais il semblait que la frustration de la défaite ne rendait pas June des plus fine. Et si Valentine ne l’était pas beaucoup plus, elle ne se priverait pas pour prendre l’élan nécessaire et enchaîner sur la suite. « Si tu estimes mes responsabilités comme une promenade de santé, June, dis le clairement. Tu ne serais pas la première à estimer que je joue les Marie-Antoinette dans son hameau. » asséna t-elle avec toute la vigueur qu’elle pouvait projeter.

« Le problème June dans cette stratégie, c’est que tu n’as pas tant de « pions » à perdre. Et les faits sont là, Stanley et Logan n’avaient pas d’homologues aussi bien installés qu’eux dans notre paysage. » assène t-elle alors qu’elle croisait ses bras sur la table. S’ils avaient ne serait-ce que le quart de la population de New Eden, peut-être que cette conversation aurait une autre tournure. Mais avec des si, on refait des batailles et on gagne des guerres. « Ils n’ont pas besoin de souffler, ni de se réorganiser. Je ne dirais pas la même chose de notre côté. Soit réaliste June, pour l’amour de Dieu. » Elle ponctua sa phrase par du français, ne trouvant plus les mots pour exprimer sa propre frustration face à la situation.

L’amour de Dieu, en voilà une bien bonne. June serait portée coupable et responsable de cette débâcle, leur population n’était pas aussi clémente qu’on voulait bien le penser. Une vie paisible face à l’horreur de ce qu’ils s’étaient passé il y a six ans était tout ce que les gens en majorité souhaitait. Une guerre de front comme celle-ci, malgré l’entière confiance qu’elle pouvait avoir en June, avait peu de chance de victoire de leur côté. C’était la réalité. Ils étaient plus nombreux, plus radicalisés, plus extrémistes et pensaient avoir Dieu dans le dos, guidant leur moindre geste. Peu importe leur sacrifice, ils pensaient tous finir au Paradis. Des promesses peut-être cruelles, mais qui motivait bien plus qu’un discours sur la place de Ford Ward.

« Des suggestions ? Très honnêtement, je pensais que la proposition d’une offensive plus sinueuse était déjà bien assez terrible moralement pour que tu ne m’obliges pas à la répéter. » s’insurgea t-elle, comme si elle n’avait pas déjà émit des possibilités. Elle soupire, excédée. Des suggestions ou elle pouvait disposer, qu’était-elle une secrétaire d’État à la défense ?  

« J’aurais tout le temps de disposer quand je ferais mes valises pour ton avant-poste, avant cela, tu vas devoir supporter mon cynisme. »



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2580
Sujet: Re: Sombre aurore   Lun 13 Sep 2021 - 15:45
- Ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit, répliqua sèchement June.

La jeune femme avait le culot de sortir la carte de l’apitoiement sur l’hypothèse qu’elle ne « serait pas la première à la penser inutile et planquée ». Bien sûr que c’était faux. En revanche, l’avocate se souvenait très bien d’une Valentine qui arguait que les conflits étaient tous des mauvaises idées, car ils implantaient les graines d’un retour à l’envoyeur dont elle se passerait bien. Une pensée que d’aucun jugerait pertinente, voire adaptée, mais qui tranchait désormais avec la nonchalance de l’horticultrice vis-à-vis de cette guerre.

La rouquine s’adossa donc à son dossier et croisa les bras en écoutant sa cadette qui, comme chaque fois qu’elle avait décidé d’argumenter sans capituler, développa jusqu’au bout. Les années en commun avait complètement délié le dialogue de la française, qui s’adressait à elle sans la retenu qu’avait les autres survivants de la communauté. Et June, elle, laissait tomber le masque pour un haussement de sourcil et un demi-sourire sceptique :

- Et ma réponse sera la même que la dernière fois : l’idée d’une attaque virale, ou par n’importe quel autre moyen détourné, n’est viable que dans le contexte d’une offensive globale. Offensive globale que nous n’avons actuellement pas la possibilité de monter.

Par manque de moyens, mais surtout de connaissances. Si elle connaissait assez bien le visage extérieur de New Eden, son QG était un véritable trou noir. Pour déstabiliser sévèrement le mastodonte, il faudrait une aide depuis l’intérieur, n’importe quel manière de communiqué avec une résistance intestine. Pour le moment, elle n’avait rien ; toute attaque se solderait par un mur en pleine face.

- Et détrompe-toi, enchaina June en revenant sur la réplique précédente de l’horticultrice, ils ont besoin de souffler, même plus que nous, ça lui paraissait pourtant évidement : chaque communauté est comme un navire sur l’océan. Plus le bateau est gros, plus les changements de cap sont lents et plus il faut s’y prendre à l’avance pour contourner un obstacle, et si Fort Ward était un bâtiment important, New Eden était un immense paquebot de croisière, chaque fois qu’on contrarie leur plan, on est un obstacle qu’ils n’ont pas vu venir. Et le temps qu’il réadapte leur plan global, nous on a déjà pu agir ailleurs.

Et ainsi de suite. Car même si leurs ennemis étaient plus nombreux, chaque opération était aussi terriblement coûteuse. Déplacer autant d’hommes sur des territoires si vastes, c’était un gouffre à carburant et à nourriture. Chaque fois que quelqu’un mettait des bâtons dans les roues des fanatiques, c’était alors une perte sèche pour eux.

- Je vais trouver comment rebondir, conclut June, il faut juste que je réfléchisse…



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sombre aurore   
Revenir en haut Aller en bas  
- Sombre aurore -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: